• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le gouvernement flingue les auto entrepreneurs... dans le dos (...)

Le gouvernement flingue les auto entrepreneurs... dans le dos !

Désormais, le dispositif d'auto entrepreneur sera aligné sur l'entreprise individuelle. Une parcelle de liberté en moins.

Ça y est, c'est fait. Le projet de budget 2013 du ministère du Travail prévoit "l'alignement du dispositif d'auto-entrepreneur avec celui d'entrepreneur individuel", avec pour effet "de supprimer la compensation à la sécurité sociale qui était portée par le budget de cette mission", d'un montant de 130 millions d'euros. Du coup, le dispositif n'a plus aucun intérêt.

Le gouvernement socialiste qui fait soi-disant de la "concertation avec les partenaires" son leitmotiv, qui justifie son inaction dans bien des domaines par la "nécessité de la négociation", qui affirme être en rupture avec l'ancien gouvernement qui décidait tout seul, vient de tirer dans le dos des auto entrepreneurs sans aucune concertation. Oh, comme le rappelle la FEDEA (Fédération des Auto Entrepreneurs), Sylvia Pinel le ministre en charge de l'Artisanat avait promis une "large consultation visant à réformer le régime de l'auto-entreprise", et d'ailleurs, une date avait été arrêtée pour une première rencontre... lundi prochain !

Bien évidemment, dans un communiqué, la FEDAE déclare s'opposer à cette mesure et lance une pétition. Grégoire Leclercq et Cyrille Darrigade, les Président et Vice-président de la FEDAE, déclarent que "le régime d'auto-entrepreneur sera tué" car le gouvernement remet en cause son "pilier fondateur", à savoir qu'il bénéficiait d'une exonération de charges en l'absence de chiffres d'affaires.

Le "père" de ce statut, l'ancien secrétaire d'Etat aux PME de Nicolas Sarkozy, Hervé Novelli, est monté au créneau et a dénoncé "coup qui risque d'être mortel pour les auto-entrepreneurs" car "Une des innovations du système était de se distinguer du statut des entrepreneurs individuels, dont les cotisations ne sont pas assises sur le chiffre d'affaires". "C'est un véritable contresens et c'est antisocial", a-t-il ajouté en soulignant qu'un auto-entrepreneur sur deux était à l'origine chômeur. "Cela va faire revenir le travail au noir."

Nous avons déjà évoqué cet acharnement du gouvernement à l'encontre des auto entrepreneurs. Il n'y a pas un mot à retirer de ce que nous avons déjà écrit sur le sujet. Nous sommes dans l'irrationnel, dans la haine. Tuer un tel dispositif dans le contexte actuel et de cette manière ne peut pas s'expliquer par la raison.

Article paru sur MaVieMonArgent


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

171 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 1er octobre 2012 10:15

    ’sont intelligent au gouvernement socialiste, si si si, même qu’il y en a qui n’ont jamais vu une entreprise de leur vie. Voilà le genre de fruit pourri qui peut sortir du cerveau d’un aparatchik au métier de fonctionnaire professionnel, c’est triste pour les milliers de pauvres gars qui pensaient s’élever dans la vie par le mérite de leur travaille, avec cette alignement c’est le retour au chomdû mais du RSA socialiste m’dame. Triste crâne d’oeuf, tout ça pour 130 malheureux millions d’euro qui partiront en 20 secondes dans le gouffre de la dète !


    • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 13:30

      @Vieux grincheux


      J’ai signalé votre commentaire car il contient des insultes. SI vous n’êtes pas capable de débattre autrement qu’en insultant, allez jouer ailleurs

      Kenavo

    • kalagan75 1er octobre 2012 10:36

      il faut se débarrasser de ces bourgeois à 900 € /mois de moyenne .
      Pour une fois, c’était une initiative intelligente du gouvernement Sarko , enfin favoriser l’entreprise individuelle et limiter le travail au black .
      L’imbécilité sans limite de nos gauchistes fonctionnaires .


      • drlapiano 1er octobre 2012 10:39
        La gauche chérie ses certitudes ... 
        Par là elle est aveugle aux réalités.
        Ce qui fait que la gauche VEUT le chômage : « plutôt le chômage que la remise en cause de mes ceritudes ! » elle prend donc toutes les mesures possible pour le faire augmenter. 

        Ce qui m’étonne le plus c’est qu’il y ait des gens pour voter à gauche.

        C’est vrai qu’il y a en France beaucoup de gens qui ont des certitudes d’autant plus fortes qu’ils doivent leur subsistance à l’argent confisquée par l’impôt ( ou emprunté sur le marché financiers) on comprend leur attachement à augmenter l’impôt à toute force et à considérer que la dette est une bonne chose ... « pour la relance » !!!


        • vieux grincheux 1er octobre 2012 11:32

          emprunté aux marchés financiers à un taux négatif, fô revoir tes infos mon drlapianounet !!!



        • Roland Franz Roland Franz Jehl 1er octobre 2012 10:40

          Une des rares initiatives positives de Sarkosy foulée au pieds ...


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:21

            Pauvre... Vous vous êtes fait avoir vous aussi... Tant-pis.
            Peut-être que vous connaissez mieux ce statut que moi, finalement... Vous avez tenu combien de temps en auto-entreprise, vous ?


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:22

            D’ailleurs, faut que j’aille à l’urssaf d’urgence... Ils m’ont coupé la sécu.


          • Abou Antoun Abou Antoun 1er octobre 2012 11:45

            Une des rares initiatives positives de Sarkosy foulée au pieds ...
            Exact, mais même Sarkozy avait commencé le travail de destruction en appliquant la taxe professionnelle ce qui n’était pas prévu dans le statut initial (ou bien ce dont on n’a pas parlé),
            Le statut d’A.E. était vraiment une bonne idée dans la mesure où la taxation était prévue au bénéfice et seulement au bénéfice, ce qui permettait à des boites de continuer à exister en période de vaches maigres.


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:46

            les 3 premières années seulement.


          • paul 1er octobre 2012 12:31

            Une initiative positive de sarko ? ça se saurait !
            Depuis le création de ce statut en 2009 par Novelli, 1 million d’auto-entreprises ont vu le jour . Quel succès ! Mais l’article pour être plus objectif , aurait pu en présenter le bilan :

            Selon l’Insee, 40 % de ces auto entreprises n’ont aucune activité .
            Les 60 % restantes ne génèrent qu’un chiffre d’affaires de 1000 E/mois en moyenne .
            C’est un moyen de tester un projet, ou de répondre à une opportunité ponctuelle, mais seulement dans un tiers des cas, l’auto entrepreneur envisage une entreprise pérenne .
            Par contre, on en connait les abus ( affaire Acadomia ) .
            C’est souvent un salariat déguisé utilisé par les PME qui utilisent ces A.E. pour ne pas payer de « charges » .
             Ah les charges ! Et non, c’est le coût du travail dans une société solidaire et non individualiste .


          • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 13:42

            @ Paul


            Les informations que vous donnez et bien d’autres sont dans d’autres articles consacrés au sujet. Cet article n’a pas pour vocation de faire le bilan de l’AE mais de signaler que le gouvernement a sifflé la fin de la récré et que maintenant tout rentre dans l’ordre collectiviste, tu crèves ou tu pointes.

            Maintenant, concernant votre accusation envers des employeurs qui abuseraient du statut, pensez qu’il y a deux aspects à la chose que vous omettez de signaler. Le premier, c’est que dans la majorité des cas, ces postes n’auraient pas été créés sans cette mesure. Ce sont donc bien des chômeurs en moins. Deuxième aspect, le modification des rapports qu’entraîne l’AE joue dans les deux sens. Je l’ai vu dans la messagerie. Fournisseur, un AE a accepté de livrer les colis au prix exigé par la société de messagerie ? Après trois mois d’excellent travail, il va voir la société en question et lui propose d’augmenter le prix des prestations. Le type lui rit au nez. Rupture. La société de messagerie a galéré (je vous la faite courte) avec des zozos qui n’étaient jamais à l’heure, des colis qui disparaissaient, des procédures pas respectée, un chauffeur qui s’est endormi au volant, bref, lorsque notre AE s’est repointé quelques mois plus tard, le gars de la messagerie avait obtenu de sa direction le droit de le payer le prix qu’il voulait... ça revenait moins cher à la boîte que toutes les autres galères. Bien sûr, là aussi il ne faut pas généraliser. Mais ce statut n’est pas sclérosant. C’est un vrai pied à l’étrier.

          • paul 1er octobre 2012 15:04

            à l’auteur :
            J’aime bien « l’ordre collectiviste », pourquoi pas la Corée du Nord tant que vous y êtes , c’est la comparaison automatique chez les libéraux .
            Les chiffres de l’Insee vous dérangent ?
            « un vrai pied à l’étrier », ce serait bien si ce statut n’était que transitoire et ne provoquait pas une concurrence féroce sans foi ni loi. En fait les gens s’auto-exploitent :
             Tu te soumets en cassant tes prix ( à prix chinois) ou tu crèves .


          • Croa Croa 3 octobre 2012 10:58

            à Emmanuel : « Vous avez tenu combien de temps en auto-entreprise, vous ? »

            Tu tiens autant que tu veux... smiley
            Tant que le statut ne change pas ! (Justement il pourrais que ça change smiley )

            Il faut bien sûr avoir une autre activité ou revenu. Ce statut était idéal pour blanchir l’ex-travail au noir, mais pas pour une activité à plein temps.


          • titi 1er octobre 2012 10:41

            Voilà des gens qui ne se contentaient plus des allocations qu’on voulait bien leur accorder, comme le reste de la population.

            Foncièrement anti social... ou plutot anti socialiste...


            • Andydrew 1er octobre 2012 11:04

              Bravo la gauche, il était temps de mettre un frein à la création d’entreprise en France.

              Vous vous rendez compte : plusieurs centaines de milliers de petites gens qui ont osé prendre le taureau par les cornes pour essayer de s’en sortir ou démarrer une activité plutôt que de végéter dans le chômage !

              De plus tous ces parasites de la création d’entreprises font un tord énorme au profits colossaux de toutes ces entreprises produisant , dans un soucis de rentabilité, ailleurs qu’en France.

              Oui vraiment BRAVO LA GAUCHE, le peuple français se reconnait enfin dans votre action !


              • périscope 1er octobre 2012 12:57

                Le P.S est viscéralement contre les petits entreprenneurs individuels :
                1 - en 1991, il a mis en place la nouvelle Pac, avec des primes à l’hectare transmissibles avec la surface, véritable appel d’air à la concentration capitaliste qui n’a pas manqué.
                2 - Ici, il s’attaqque à une très bonne idée, même si il fallait la perfectionner, en combattant les illusions et les projets mal ficelés. Des réussites de gens qui sont passés au dessus de la marche « micro-entreprenneur » sont à mettre à son actif.
                 Mais les fonctionnaires, ou toujours collectivistes dogmatiques du P.S ont horreur de l’initiative individuelle : son fonds de commerce ne crée pas, il profite


              • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 13:48

                @ périscope


                Vous pouvez ajouter la baisse du montant de l’ARCE :

              • LE CHAT LE CHAT 1er octobre 2012 11:06

                sachant que les auto entrepreneurs représentaient la moitié des 550 000 créations d’entreprises en 2011 , le gouvernement socialiste fait tout pour que nous atteignons rapidement la barre des 4 millions de chômeurs officiels , qui va oser créer quoi que ce soit dans ce pays si on impose avant même d’avoir fait le moindre chiffre d’affaire !
                le changement c’est un jour peut être , les impôts c’est maintenant !


                • paul 1er octobre 2012 14:46

                  Au contraire du post « Le chat », ce statut d’auto-entreprise ( et non d’entreprise ) a permis de masquer le chômage réel .
                  Cet article serait plus objectif en rappelant les chiffres de l’Insee qui en fait le bilan :

                  Depuis 2009, année de sa création, ce statut a permis de créer 1 million d’A.E.dont :
                  40 % d’entre elles n’ont AUCUNE activité
                  Les 60 % restantes ne génèrent qu’un chiffre d’affaires de 1000 E / mois en moyenne.
                  Dans 40 % des cas, c’est un moyen de compléter une activité ( pour des personnes ayant déjà un emploi ), un moyen de tester un projet, ou de répondre à une opportunité ponctuelle .
                  Mais seulement 1/3 des auto-entrepreneurs envisagent une activité pérenne .

                  Dans de nombreux cas, ce statut a été utilisé par certains employeurs pour faire travailler leurs ex employés sans payer « les charges » (voire l’affaire Acadomia ).
                  A noter que « les charges » sont en réalité le coût du travail dans une société solidaire, qui ne privilégie pas l’individualisme forcené .


                • lulupipistrelle 1er octobre 2012 18:37

                  @Paul : tout le monde ne peut pas être prof à l’EN,et donner des cours particuliers au black impunément...
                  On peut se demander si ce statut d’auto-entrepreneur, surtout intéressant pour ceux qui n’ont pas besoin ni de matières premières ni de matos, n’a pas fait de l’ombre à quelques protégés du PS. ha,ha,ha.


                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:10

                  Bonjour,
                  Rien de nouveau, opportunisme classique anti-Hollande tout au plus, renseignez-vous. Mon agent des impôts m’a déconseillé ce statut il y a 3 ans, craignant à ce retour fiscal tout-à-fait prévu et très justement attendu par elle.
                  L’honnêteté intellectuelle devrait amener les commentaires à se féliciter du départ du bonimenteur, mais on préfère taper sur le plombier, rien de nouveau dans les faits, comme je disais, et rien d’étonnant à l’unanimité prévisible des commentaires à venir.
                  Demain dans la même veine : Montebourg ferme Florange.
                  Vous vous souvenez d’un site pas mal ? Agoravox, ça s’appelait. Autrement mieux fréquenté qu’ici, je vous le dis... De tout en matière d’opinion, mais sérieux et crédible et généralement bien mieux renseigné.


                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:12

                    Je viens de distribuer 5 « moins », alors vous gênez pas...
                     smiley smiley smiley


                  • Romain Desbois 1er octobre 2012 11:11

                    l’auto entreprenariat est une arnaque. Nombre de ceux qui s’y sont lancés s’en morde les doigts. Plus de droit au chômage etc....

                    La majorité de ceux qui se sont lancés dans l’aventure n’arrive pas à en vivre.

                    Mais était-ce le but ou plutôt était-ce une façon de faire baisser le chômage ?


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:12

                      Tiens, j’en « plusse » un...


                    • gaijin gaijin 1er octobre 2012 11:27

                      « l’auto entreprenariat est une arnaque »
                      on ne peut pas exclure effectivement des arrières pensées ...
                      mais c’est aussi un moyen de faciliter l’initiative
                      quand a « l’échec du système » il est d’une part lié au grand nombre de personnes pour qui ce n’est qu’une activité complémentaire et d’autre part en grande partie lié a la conjoncture actuelle : essayez donc de créer une activité dans un système complètement grippé ou les gens sont terrorisés par la crise et par des politiques qui leur annoncent la fin du monde tout les 15 jours .......

                      le supprimer c’est savonner la planche a ceux qui se rament pour s’en sortir
                      ( j’en fais partie )
                      je vous résume le truc
                      j’ai investi les 5 dernières années en formation et création d’une activité et au moment ou je commence a voir le bout du tunnel ......paf !

                      question je fait quoi ?
                      j’attaque des petites vieilles dans la rue ?


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 12:05

                      Eh bien, puisque c’est la solution, Gaijin, auto-entrepreneurisez-vous ! Attention, car vous savez de quoi il retourne apparemment... Et pourtant rien n’a été changé depuis à cette « excellente initiative » de Sarkozy l’apôtre bien connu de la cause sociale... Mais il n’est plus là, faut bien taper sur quelqu’un...


                    • gaijin gaijin 1er octobre 2012 12:07

                      vous m’avez lu ?
                      c’est déjà fait !


                    • gaijin gaijin 1er octobre 2012 12:10

                      rien n’a été changé ?
                      ben c’est pas une raison pour que ça change ???!
                      cela dit ça ne signifie pas que rien n’a changé .........( le contexte )


                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 12:12

                      non c’est l’Etat qui a investi en vous en vous formant.

                      Et en plus il faudrait que vous ne participiez pas à la solidarité envers la formation des autres ?

                      Ce n’est pas un soutien à l’entrepreneuriat, c’est lâcher les gens dans la précarité en les laissant se démerder.

                      Remettons les demie-patentes d’autrefois et vous verrez nombre de fonctionnaires se lancer dans l’aventure. Le risque doit toujours être calculé sous peine d’en être la victime à coup sûr.


                    • gaijin gaijin 1er octobre 2012 13:08

                      « non c’est l’Etat qui a investi en vous en vous formant »
                      euh non je me suis démerdé seul .......


                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 13:28

                      5 années de formation avec vos propres deniers ! Bravo !!!!


                    • gaijin gaijin 1er octobre 2012 13:56

                      juste histoire d’être précis
                      4 ans de formation mais pas a temps plein ( donc en plus du boulot ) jusqu’à ce que je soit débarqué en cours de route pour cause de crise économique


                    • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 13:58

                      @Romain Desbois


                      Le but n’était effectivement pas que ceux qui se lancent dans l’AE « en vivent » ou créent une entreprise au sens commun du terme, c’est pour cela que le CA était extrêmement limité et que lorsque l’AE dépassait ce montant, il passait automatiquement en statut courant. 
                      Le but était de permettre soit à ceux pour qui resté collé à sa chaise à avaler les produits télévisuels de la police de la pensée était insupportable soit à ceux qui préféraient tenter leur chance que de pointer d’avoir une activité légale, génératrice d’un revenu complémentaire (70% des couples français estiment qu’il leur manque entre 500 et 1000€ par mois) et génératrice de services.

                      Faire baisser le chômage en trichant sur les statistiques en fourguant des jeunes ou des vieux dans des stages (ils seront payés par la collectivité) ou des emplois d’avenir (ils seront payés par la collectivité) est une chose, faire baisser le chômage en procurant aux gens des activités génératrices de revenus, cela s’appelle « faire le job » !

                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 14:14

                      TDK1

                      Ca se défend ! Mais selon votre article, l’on ne va pas supprimer l’auto-entreprenariat !

                      Aurais-je mal compris ?


                    • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 14:56

                      @Romain desbois


                      On le vide de sa substance. L’alignement sur le régime de l’entrepreneur individuel ne consiste pas seulement à augmenter les cotisations (ce qui est déjà un frein en soi), mais surtout la perte de l’avantage de ne payer, a posteriori, qu’en fonction de l’activité. L’EI paie un forfait (3000€/an), qu’il y ait ou non activité et ensuite il y a régularisation. En cas de non activité, il y a un forfait de conservé. C’est un frein incroyable que d’avoir à payer avant même d’avoir effectuer un euro de CA ! Je me souviens avoir expliqué cela à un Anglais un jour, il a trouvé cela très « exotique ». Et puis, ce qui n’est pas écrit dans un projet de budget mais qui ira de soi administrativement, c’est la complexité administrative. Si les cotisations sont les mêmes qu’un EI, les formalités et les déclarations seront les mêmes, donc la comptabilité devra être la même, donc l’obligation d’avoir une société de gestion, un comptable, bref nous nous retrouvons avec toute la lourdeur qui tue alors que nous avions un début de quelque chose de léger qui incitait à décoller. Vous voyez, derrière cette phrase anodine de l’alignement, c’est toute la réalité même du statut qui est remise en cause.Bon, je vous ai convaincu ? Alors cliquez sur le lien « communiqué » dans l’article et signez la pétition, les représentants de la FEDEA rencontre le ministre cet après midi, il ne faut pas qu’ils arrivent les mains vides !

                    • lulupipistrelle 1er octobre 2012 18:46

                      Ben moi je connais des auto-entrepreneurs qui gagnaient très honorablement leur vie..en particulier, les professeurs indépendants qui ne voulaient pas des chèques emploi-services, parce ça c’est une arnaque qu’elle est belle : un statut de salarié sans les avantages, en particulier celui du chômage partiel ou total ( en cas de diminution de l’activité, ce qui va de soi, puisque l’emploi dans les services est aléatoire) ou de l’arrêt maladie... alors là c’était vraiment la galère...et la pifométrie administrative, la règle.


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:15

                      Ah je vois qu’on évolue... Le FdG se démarque : d’ UMPS on est passé à UMPSFN... lol !!!!
                      J’attends la réponse du berger à la bergère et l’équivalent FN qui devrait donner UMPSFdG...
                      Vous êtes vraiment marrants les gars ! Tous ensembles, tous ensembles !...
                       smiley smiley smiley


                    • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 11:45

                      Emmanuel Aguera,

                      Qu’est-ce qui différencie le FN du FDG ?

                      Aux deuxièmes tours, systématiquement le FN élimine le parti le plus à gauche, et le FDG, lui, élimine le parti le moins à gauche. C’est de bonne guerre.

                      Vous voulez un exemple de ce qui différencie le PS de l’UMP ?

                      Au hasard, je cite Thierry Repentin, président de l’Union Sociale pour l’habitat, au congrès HLM à Rennes en septembre 2012 :

                      « En 10 ans, les aides gouvernementales au logement social étaient passées de 8000 euros par logement à 800 euros par logement. Avec ce désengagement financier spectaculaire auquel il faut ajouter en plus, des ponctions de p^lus de 300 millions d’euros sur le potentiel financier des offices, les HLM ont été fortement fragilisées par les années Sarkozy. »

                      Et le reste à l’avenant. Et qu’en est-il du déficit pendant la même période ? Il a été aggravé !

                      Qu’est-ce qui différencie la gauche de la droite ? Putain, c’est pourtant facile : la droite aggrave les inégalités, la gauche (la vraie) les réduit.

                      « L’égalité d’aujourd’hui c’est la liberté des générations futures ». (La Nouvelle Écologie politique, Eloi Laurent, Docteur en économie, enseignant à l’IEP-Paris, à Stanford University et au Collège des hautes études européennes,)

                      Si la connerie n’avait pas tant d’avenir, le néolibéralisme n’en aurait pas non plus, hélas.


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:53

                      Bonjour,
                      ma réponse a déjà été publiée et
                      Après, à l’occasion d’un autre sujet, je parle de ma vision sur les causes de l’endettement là.


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:57

                      Mais ne vous inquiétez pas, je suis bien latéralisé, c’est le manichéisme mécanique et ses curieux méandres qui en deviennent comiques. Il se trouve, qu’humaniste déclaré et militant bien bien bien à gauche depuis des décennies, je ne me reconnais plus dans l’extrème gauche d’aujourd’hui dont le populisme de comptoir m’effare...


                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 11:59

                      J’ajoute que je suis 100% d’accord avec vous, d’ailleurs, je m’en vais vous plusser : ce dernier commentaire vous vaudra une avalanche de moins, désolé !


                    • hunter hunter 1er octobre 2012 12:50

                      « qu’est-ce qui différencie le FN du FDG ? »

                      Euh le second est dirigé par un acteur (plutôt pas mauvais), et le premier..par une blonde !

                      Non, c’est pas ça ?

                      Ok, je sors.......

                       smiley

                      H/


                    • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 13:14

                      Emmanuel Aguera

                      prenez garde en effet, vos propos sont souvent difficiles à situer.

                      De fait, l’extrême droite s’emploie à brouiller les cartes : la droite ne lui a pas mis des peaux de bananes sous les pieds, mais au contraire, lui a dressé un boulevard en lui abandonnant les sujets qui fâchent, tout ce dont les bien pensants invités sur les plateaux ne doivent pas parler.

                      Quant à l’extrême gauche, je vais redire ici quelque chose que ses militants détestent entendre : Dans son livre, « Le libéralisme comme volonté et comme représentation : démontage d’une mythologie politique contemporaine » Charles Robin démontre notamment la soumission idéologique de l’extrême gauche à ce libéralisme qu’elle prétend pourtant combattre.

                      Et cette soumission idéologique aveugle, entretenue par des dirigeants qui sont à l’extrême gauche ce que DSK était au PS, trace un deuxième boulevard pour l’extrême droite.

                      Cordialement.


                    • titi 1er octobre 2012 15:47

                      « qu’est-ce qui différencie le FN du FDG ? »

                      Le FN n’a jamais participé à aucun gouvernement. Contrairement au PCF qui, au passage et pour ceux qui ont un peu de mémoire, a fait parti des gouvernements qui ont fossoyé la sidérurgie Lorraine dont Florange est aujourd’hui le dernier mayon.

                      Et surtout les dirigeants du FN ne donne pas de consigne de vote à leurs ouailles, contrairement au FdG qui lui a fait un choix, qu’aujourd’hui il n’assume pas.


                    • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 18:14

                      @ titi,

                      c’est quoi un ’mayon’  ? C’est pour faire la mayonnaise ?

                       smiley


                    • titi 1er octobre 2012 19:48

                      Oups... je voulais dire mâyon... une faute d’accent ca arrive smiley smiley


                    • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 19:55

                      titi,

                      je vois que votre humour n’a rien à envier à votre réflexion politique, et inversement ! Les deux sont indigents.


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 19:58

                      C’ est le mâyon faible ... smiley


                    • titi 2 octobre 2012 08:58

                      @JL

                      Au moins, moi j’en ai... (et de l’humour et de la réflexion politique)


                    • Le péripate Le péripate 1er octobre 2012 11:15

                      Ces gens là quand ils parlent du « privé » n’ont en tête que des mastodontes qui ressemblent à l’état, pas la petite entreprise, l’initiative, l’envie d’entreprendre.
                      Les socialistes sont favorables à la grosse entreprise étato-dépendante, ce n’est pas que de l’irrationalité idéologique, c’est aussi limiter la concurrence au profit de l’entreprise amie de l’état.


                      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 1er octobre 2012 11:22

                        Le statut d’AE n’a non point été créé pour « aider » les chômeurs mais a été une tentative de faire diminuer le travail au noir individuel qui s’est développé en France depuis une quinzaine d’années, en espérant follement que les fraudeurs allaient se déclarer du jour au lendemain (fraudeurs ayant déjà des revenus déclarés et sévissant dans toutes les catégories socio-professionnelles : fonctionnaires, salariés, retraités, ... mais très peu de chômeurs, évidemment).

                        D’ailleurs, la communication initiale avait été axée vers les activités en « complément de revenus », ... comme par hasard !

                        Etrange paradoxe où l’on conteste le cumul des mandats des élus mais ou l’on permettrait le cumul des boulots pour les autres.

                        Depuis les années ’1980, les gouvernements successifs n’avaient pas arrêté de simplifier les procédures de création d’entreprise, à un point tel que nombre de ressortissants étrangers n’hésitaient plus à venir s’établir en France pour profiter des mesures (occasionnant par là de multiples dérives, en plus !) ; on n’avait nul besoin en France de ce nouveau « statut » aberrant, permettant de frauder un max (ni comptabilité, ni état des stocks contrairement aux autres structures), ce dont d’ailleurs ne se gênent pas un grand nombre d’inscrits (voir pour cela les différents forums consacrés à l’auto-entreprise : déprimant). 

                        Ce statut est un échec cuisant, a coûté fort cher à la collectivité et a détruit de multiples activités.
                        Bien sûr, très peu de fraudeurs se sont déclarés (comme m’a dit un fonctionnaire fraudeur, « je fais ce que je veux », comme m’a dit un salarié fraudeur « tant qu’on ne me dit rien, je continue ») ; d’autres se sont inscrits mais ne déclarent rien, ou très peu ! C’est tellement facile de frauder avec ce statut ! Surtout quand on a d’autres revenus !
                        Déjà des auto-entrepreneurs ont été condamnés pour concurrence déloyale (vente à perte) ; normal, il n’ont pas besoin de ça pour vivre, ils en profitent pour casser les prix.

                        Aucun autre pays nous a copié en adoptant ce système, au contraire, certains ont pensé « ils sont fous ces Français ! » (hélas ! Eux n’ont pas à lutter contre l’énorme travail au noir individuel français).


                        • gaijin gaijin 1er octobre 2012 11:31

                          ben oui
                          et les rares cons honnêtes ?
                          ( voir mon post plus haut .....)


                        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 12:06

                          on a vu, on a vu...


                        • gaijin gaijin 1er octobre 2012 12:12

                          ? ???
                          c’est pas a vous que je cause là
                          désolé si je vous emmerde .......


                        • titi 1er octobre 2012 13:09

                          « Aucun autre pays nous a copié en adoptant ce système, au contraire, certains ont pensé »ils sont fous ces Français !« (hélas ! Eux n’ont pas à lutter contre l’énorme travail au noir individuel français). »

                          Bin c’est à dire que vous connaissez beaucoup de maigres qui font des régimes ?
                          Tous les autres pays ont des contraintes simplifiées pour la création d’entreprise. C’est sûr qu’ils vont pas s’amuser à recréer un statut qui est déjà celui en place.

                          J’ajoute également qu’aucun pays ne nous a copié en adoptant un système comparable à notre sécurité sociale... Donc si j’applique votre conclusion.... 


                        • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 14:48

                          @ ebn_voyons


                          Comment peut on écrire autant de contre vérités avec autant d’aplomb en si peu de temps ?

                          Votre hypothèse complotiste sur le débusquage des travailleurs au noir : Je pense que vous êtes tordu dans votre tête, quand même ! Vous faites partie des éternels donneurs de leçons qui hurlez contre les méchants et les vilains fraudeurs « pilleurs de la Nation » (pour reprendre un terme historique de St Just) et vous critiquez une mesure permettant à des fraudeurs de rentrer dans le rang et d’exercer leur activité légalement... SI arrière pensée il y avait de la part de Novelli, ce n’était pas celle que vous lui prêtez qui ne peut jaillir de la tête malade d’un fonctionnaire bolchevisé, mais plus probablement de généraliser à terme ce statut en l’élargissant petit à petit afin de permettre à toutes les petites entreprises de fonctionner de cette manière. SI la communication était sur le supplément de revenu, c’est pour la raison déjà évoquée dans une autre réponse.

                          Votre assertion sur la simplification qui fait de la France un pays où des ressortissants étrangers viennent créer des entreprises : Alors là, je ne sais pas ce que vous avez fumé, mais il faut changer de fournisseur, Vous voulez savoir ce que c’est que de créer une entreprise ailleurs qu’en France ? Allez sur mon site et regardez la dernière video de la première page, celle datée du 30 septembre, vous verrez un type créer une entreprise en Angleterre en une heure via son smarphone. Arrivé à Londres, il est allé dans une banque et a ouvert un compte professionnel en une heure. Entre quinze jours et deux mois en France ! Et ce n’est pas propre à l’Angleterre, c’est comme cela dans presque tous les pays européens. J’en profite pour répondre à la bêtise de la dernière phrase. « aucun pays nous a copié... » Soyons clair, aucun pays ne se permet de taxer les entreprises qui ne produisent pas !!!!! C’est ça la spécificité française. Lorsqu’avec l’AE, la France a accordé à l’entrepreneur l’immense privilège de ne payer des taxes et des charges qu’après avoir généré du profit, (les autres entrepreneurs et donc, grâce à Hollande et à la modification unilatéralement décidée que je dénonce dans cet article, désormais les AE qui resteront, doivent payer 3000 € à RSI même s’ils n’ont rien généré, doivent payer des forfaits d’impôt même s’ils n’ont rien gagné) elle n’a fait que s’aligner sur tous les autres pays. C’est une aberration que de piquer du fric à quelqu’un avant qu’il ait gagné un ct ! Je me souviens d’avoir expliqué cela à un ami anglais, il avait trouvé cela « exotique », c’était son terme ! Donc il est clair que personne n’a copié l’AE vu que c’est déjà le régime général chez tout le monde !
                           Votre dernier « argument », c’est un échec, ça a coûté cher cher à la collectivité et les AE sont des fraudeurs : Ça a coûté quoi, exactement ? Des allocations chômage en moins à payer pour ceux (car il y en a, vous les verrez dans les mois qui viennent se réinscrire...) qui sont sortis de Pôle Emploi, des cotisations en plus pour ceux qui ont générer légalement des activités nouvelles, je ne vois pas très bien e que ça a coûté et où.... Les AE sont des fraudeurs ? Comme vous y allez ! Il y a toujours et partout des fraudeurs ; Vous avez des individus qui, quelle que soit la situation dans laquelle ils se trouvent ne peuvent s’empêcher de frauder. En travaillant au noir, en volant des matériaux sur son lieu de travail (ça va souvent ensemble, d’ailleurs), en se faisant porter pâle pour prendre des vacances aux frais de la sécu, en ne déclarant pas tous ses employés, en prenant des stagiaires au lieu de salariés, en faisant travailler des immigrés sous payés et clandestins, partout, vous trouverez des fraudeurs. Oserez vous dire que les AE sont plus fraudeurs que d’autres ? Ça se saurait ! Non, et lorsque vous dites que des AE ont été condamnés pour vente à perte, je serais curieux de voir combien où et quand et ce que cela représente sur le nombre.... Sincèrement, vu la haine que ce statut concentre sur lui de la part de tant de gens (artisans, socialistes, syndicalistes, gauchistes de tous poils...) si cela était avéré, l’argument eut été mis en avant tout de suite pour supprimer le statut. L’occasion eut été trop belle pour nos « vertueux » socialistes de se poser en moralisateurs !

                        • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 1er octobre 2012 16:25

                          « Aucun autre pays nous a copié en adoptant ce système »,

                          Aucun autre pays n’avait le toupet d’exiger des cotisations sociales à quelqu’un qui n’a pas de revenus.
                          Aucun autre pays n’exprime autant de hargne, de haine et de mépris envers ceux qui essayent de s’en sortir par eux-même.
                          Aucun autre pays ne se paye d’autant de mots et de contorsions intellectuelles pour justifier cette chasse sans pitié qu’exercent les nomades envers les sédentaires, telle qu’on la subit en France.


                        • Gemini Gemini 1er octobre 2012 11:29

                          Tout cela me semble au contraire normal. Ce statut n’était qu’un moyen déguisé de faire disparaître des chômeurs des listes afin de faire baisser artificiellement le chômage.

                          Le seul intérêt positif que je lui voyais était de ne payer de charges que si l’on fait du chiffre d’affaires. La réduction des cotisations sociales par rapport à d’autres structures était par contre une aberration, déséquilibrant le marché entre les auto entrepreneurs et les autres, alors que rien ne le justifiait.

                          Il m’intéresserait de connaître en détail les modifications faites au statu. Revenir sur le trop faible taux des cotisations sociales est une bonne chose. Retirer le fait que 0 de CA = 0 de cotisations serait par contre à mon sens mauvais.


                          • Abou Antoun Abou Antoun 1er octobre 2012 11:49

                            Le seul intérêt positif que je lui voyais était de ne payer de charges que si l’on fait du chiffre d’affaires.
                            Oui et c’est important, en France le gouvernement veut traire les vaches même sans lait.


                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 12:19

                            Oui et il serait bon de généraliser cela à toutes les entreprises.

                            Prélevons les « charges patronales » sur les bénéfices nets et rendons les progressives !!!!

                            Prélevons les « charges salariales » en les fusionnant avec l’IR, en les rendant progressives !!!


                          • TDK1 TDK1 1er octobre 2012 15:03

                            @Gemini


                            Je conteste ce que vous appelez « faire baisser artificiellement le chômage », Faire baisser le chômage en trichant sur les statistiques en fourguant des jeunes ou des vieux dans des stages (ils seront payés par la collectivité) ou des emplois d’avenir (ils seront payés par la collectivité) est une chose, faire baisser le chômage en procurant aux gens des activités génératrices de revenus, cela s’appelle « faire le job » !

                            Oui, ce que vous appelez 0 de CA = 0 est remis en cause. L’alignement sur le régime de l’entrepreneur individuel ne consiste pas seulement à augmenter les cotisations (ce qui est déjà un frein en soi), mais surtout la perte de l’avantage de ne payer, a posteriori, qu’en fonction de l’activité. L’EI paie un forfait (3000€/an), qu’il y ait ou non activité et ensuite il y a régularisation. En cas de non activité, il y a un forfait de conservé. C’est un frein incroyable que d’avoir à payer avant même d’avoir effectuer un euro de CA ! Je me souviens avoir expliqué cela à un Anglais un jour, il a trouvé cela très « exotique ». Et puis, ce qui n’est pas écrit dans un projet de budget mais qui ira de soi administrativement, c’est la complexité administrative. Si les cotisations sont les mêmes qu’un EI, les formalités et les déclarations seront les mêmes, donc la comptabilité devra être la même, donc l’obligation d’avoir une société de gestion, un comptable, bref nous nous retrouvons avec toute la lourdeur qui tue alors que nous avions un début de quelque chose de léger qui incitait à décoller. Vous voyez, derrière cette phrase anodine de l’alignement, c’est toute la réalité même du statut qui est remise en cause.Bon, je vous ai convaincu ? Alors cliquez sur le lien « communiqué » dans l’article et signez la pétition, les représentants de la FEDEA rencontre le ministre cet après midi, il ne faut pas qu’ils arrivent les mains vides !

                            (j’ai fait deux copié/collé de réponses précédentes, mais les points étaient les mêmes...)

                          • Constant danslayreur 1er octobre 2012 22:00

                            « en France le gouvernement veut traire les vaches même sans lait. »
                            Dans ces conditions et plutôt que d’aller au pis, un bon pis aller serait de traire le taureau ça leur fera les cornes, remarquez ça ne serait que justice vu le nombre de cocus qu’ils sèment comme une semence en semant trouble et émoi de jeune fille tatant le téton

                            Oui je sais smiley


                          • Constant danslayreur 1er octobre 2012 22:04

                            mais à tâtons
                            Repliez-moi siouplait !


                          • spartacus spartacus 1er octobre 2012 11:31
                            Comment croire que les « fonctionnaires » pouvaient accepter un système qui ne faisait pas appel à eux ?
                            Comment croire que le lobby des fonctionnaires pouvait accepter un système qui simplifiait la paperasse ?
                            Comment croire que le lobby des fonctionnaires pouvait accepter un système qui ne fasse pas appel au contribuable ?
                            Comment pourraient ils pérenniser un système de 3 papiers qui remplacent des milliers de contrôleurs et d’organismes administratifs ?

                            -Plutôt que d’officialiser du travail au noir, ils préfèrent créer son terreau.
                            -Plutôt que de tester un marché tout en gardant on travail, ils préfèrent que l’innovation ne soit jamais testée.
                            Plutôt que de permettre à certains d’avoir des revenus complémentaires, ils préfèrent avoir des pauvres.
                            Plutôt que de permette à certains de s’émanciper et s’affranchir, ils préfèrent que des dépendants. 
                            Plutôt que libérer des contraintes administratives, ils préfèrent en rajouter.

                            Une pure mesure bobo démago ! 

                            • Abou Antoun Abou Antoun 1er octobre 2012 12:08

                              Tout à fait d’accord avec vos conclusions. Beaucoup d’AE préfèrent retourner à la précarité officielle et au statut d’assisté plutôt que de vouloir persévérer à imaginer, essayer, créer. C’est la prime à la passivité.
                              La plupart d’entre eux n’étaient pas des fraudeurs. Les vrais fraudeurs ont toujours travaillé au noir.


                            • Romain Desbois 1er octobre 2012 12:21

                              Spartacus votre écrit est une commentaire bonobo démago .

                              Parlez en aux artisans que la concurrence« libre et non faussée » que ca leur a mis dans les pattes.


                            • titi 1er octobre 2012 13:13

                              @Romain

                              En l’occurence pour les artisans ce n’est pas le régime AE qui est un problème.
                              C’est le régime artisan qui est un problème.
                              Il faut savoir qu’il existe un impot sur le mètre linéaire de vitrine. Un impot sur le nombre d’enseignes.
                              La France est devenue le Bagdad du grand vizir Iznogoud.

                               


                            • Romain Desbois 1er octobre 2012 13:22

                              Titi

                              Ce n’est pas ce que dit la CGPME


                            • titi 1er octobre 2012 13:34

                              La CGPME comme les autres « partenaires sociaux » patronaux ou salariaux, vit sur le système.

                              C’est sûr qu’elle a pas bien envie que ça change.

                              Pour info :
                              Taux d’adhésion des patrons aux syndicats de patrons : 8% (tous syndicats confondus)
                              Participations aux élections : 17 %

                              La CGPME ne représente qu’elle.


                            • spartacus spartacus 1er octobre 2012 15:29

                              Bonjour Romain,

                              Les artisans qui font peu de CA peuvent choisir le statut d’auto entrepreneur, 
                              Les comptables et autres bénéficiaires du système actuel n’y ont pas intérêt.

                              Sur un marché en « concurrence libre et non faussée » l’auto-entrepreneur a beaucoup moins de chance d’être choisit. 
                              D’une manière générale, n’importe quelle corporation voit d’un mauvais deuil la concurrence.

                              L’impact de concurrence de l’auto entrepreneur sur l’artisan est totalement marginal, comparé à l’impact de la baisse du pouvoir d’achat ou la baisse des crédits d’investissement.

                              Quand à la CGPME, il regroupe des principalement des structures en place, l’analyse sur les nouveaux intervenants est tronquée. On y voit rarement des PME y adhérer dans les premières années d’existence.

                              Le vrai syndicat des TPE connu est le CERF, qui représente les PME à capitaux propres

                            • Romain Desbois 1er octobre 2012 16:08

                              Spartacus Ave

                              Vous n’avez pas tort mais j’imagine qu’un plombier installé payant toutes les charges se voyant rafler un taf par un gars qui n’a pas les mêmes charges et donc peut baisser le prix de la facture, ca doit quand même être énervant .


                            • spartacus spartacus 1er octobre 2012 16:34

                              Ça n’existe pas un plombier reconnu qui se fait prendre un travail par un « auto entrepreneur ».


                              Tous dénoncent car la concurrence ont n’aime pas, mais dans les faits, interrogez les, vous n’en trouverez pas un.

                              C’est un leurre des lobbys de ceux qui se voient perdre des prérogatives.

                            • yagiu 1er octobre 2012 16:36

                               
                               @ Romain
                              et combien récupèreras le plombier en remboursement de TVA,
                              contrairement à l’AE


                            • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:33

                              yagiu

                               ????? je ne comprends pas la question ?


                            • foufouille foufouille 1er octobre 2012 17:52

                              « 

                              Ça n’existe pas un plombier reconnu qui se fait prendre un travail par un »auto entrepreneur« . »

                              bien sur que si

                              faut etre tres con pour croire a ta connerie

                              les entreprises espagnoles travaillent en france, aussi

                            • yagiu 1er octobre 2012 22:00

                                    @ Romain, ce que je voulais dire c’est que l’artisan se fera rembourser la tva sur le prix      des materiaux (sans tenir compte d’autres deductions possibles), pas l’AE, ces deux statuts ne s’adressent pas aux mêmes personnes en fonction du CA 


                            • Romain Desbois 1er octobre 2012 23:04

                              Mais le client lui paiera la TVA de l’un et pas celle de l’autre . du coup il y en a un qui sera plus compétitif .


                            • yagiu 2 octobre 2012 16:46

                               En effet, l’artisan qui récupère la TVA, devrait dans ce cas de figure, être plus « compétitif », et je ne pense pas que ce
                              soit l’AE


                            • Croa Croa 3 octobre 2012 11:17

                              à Romain Desbois « mais j’imagine qu’un plombier installé payant toutes les charges se voyant rafler un taf par un gars qui n’a pas les mêmes charges et donc peut baisser le prix de la facture »

                              T’imagines mal ! Les charges de l’AE sont équivalentes sauf dans leur forme = strictement proportionnelle au chiffre d’affaire. D’ailleurs le travail au noir existe encore et cette concurence là est la seule à pouvoir faire des prix bas et des factures qui n’existent même plus ! 


                            • Romain Desbois 3 octobre 2012 13:24

                              ha bon tu crois que le client qui compare ne verra pas la différence sur les deux devis ?


                            • ZenZoe ZenZoe 1er octobre 2012 11:34

                              C’était trop beau, ça ne pouvait pas durer ;
                              Un des très très rares trucs de Sarko qui auraient pu bien tourner - mais non. Idéal ce statut pour démarrer et tester une activité sans trop de casse. Après, on pouvait toujours en changer pour un statut de « vraie » entreprise si les bénéfices suivaient. Mais non, pas de place pour les bonnes idées en France. A peine sorties qu’elles partent en vrille.
                              D’abord, c’est les employeurs voyous qui ont vu là un filon à exploiter pour une main-d’oeuvre corvéable à merci sans les charges. (C’est là qu’il aurait fallu intervenir, mais bon...)
                              Et puis, bien sûr, il y a toujours eu le fisc et l’URSSAF, qui n’ont jamais, mais alors jamais digéré le manque à gagner (ah le bon temps où, avant même de pouvoir commencer à bosser, le patron devait d’abord signer un chèque ou deux !).
                              Bref, petit à petit, on va revenir au temps d’avant, au taf au noir, aux magouilles. Si beaucoup vont s’en remettre (comme ceux pour qui c’était de l’appoint), beaucoup d’autres vont voir leur seule possibilité de s’en sortir s’évaporer. Quel dommage !


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er octobre 2012 11:38

                                A tout façon pour moi ça été prévisible que cela arrive un jour, qu’on enlève les privilèges des l’auto-entrepreneurs.

                                Le coup de pression de la part des entrepreneurs individuelles, qui ont accusé ses « TRAVAILLEURS auto-entrepreneur » de la concurrence déloyale, à été forte et avec la conjoncture actuelle, crise financière d’envergure exceptionnelle, le gouvernement se prend aussi à ceux qui travaillent pour la plupart de manière précaire. 

                                Beaucoup d’entre eux (les auto-entrepreneurs) avait le statut de « salarié ou de demandeur d’emploi » avant de passer dans le auto-entrepreneuriat ! Avec ses nouvelles charges supplémentaires ses gens vont vite se retrouver assommé par celles-ci et mettre la clé devant la porte. 

                                Cette nouvelle mesure est un tir en arrière !

                                N’avons nous déjà pas assez de chômeurs (>3.000.000 personnes) ?


                                • kalagan75 1er octobre 2012 11:52

                                  il fût un temps pas si lointain , où il fallait lâcher 9000 € de charges sociales avant même d’avoir commencer à bosser ...


                                  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 1er octobre 2012 12:02

                                    Vous parlez de ma situation actuelle ? Vous me connaissez ? pas les même chiffres, j’aimerais bien, mais le garrot semble de la même veine...


                                  • kalagan75 1er octobre 2012 12:11

                                    c’est clair que ce n’est pas des gôchôs dans ton genre qui vont permettre à notre pays de s’en sortir


                                  • Abou Antoun Abou Antoun 1er octobre 2012 11:59

                                    Pour ceux qui veulent démarrer légalement une activité il ne reste donc plus que le portage salarial. Mais voilà, la boîte qui vous porte, si elle est honnête vous restitue au mieux 50% de la somme facturée au client final.
                                    En outre la procédure de montage du dossier de mission est très lourde et décourageante.
                                    Trop d’impôt tue l’impôt.
                                    Les américains qui dans le domaine de l’entreprise sont quand même beaucoup plus dynamiques que les français permettent à leurs citoyens, ainsi qu’aux étrangers, d’ouvrir une boîte au Delaware et d’exercer une activité légalement pour une mise de 100 dollars US environ. La taxation est proportionnelle au profit et très raisonnable mais il n’y a pas de droits sociaux (genre sécu etc.), la souscription aux garanties est toujours un acte volontaire (et coûteux). Des cabinets d’affaires s’occupent des déclarations légales et de toutes les formalités dans la langue de Shakespeare pour environ 450 US $.


                                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 13:25

                                      ho oui , on voit de plus en plus en france des patrons qui conseillent leurs employés à devenir auto entrepreneur puis les embaucher.

                                      Ca s’appelle , organiser sa propre sous-traitance. Corvéable à merci et jetable à volonté.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 1er octobre 2012 13:41

                                      ho oui , on voit de plus en plus en france des patrons qui conseillent leurs employés à devenir auto entrepreneur puis les embaucher.
                                      C’est vrai que c’est un des effets pervers du système.


                                    • titi 1er octobre 2012 13:15

                                      @Démosthène

                                      Personne n’oblige les autoentrepreneurs à le devenir. Tout le monde n’a pas le projet d’entreprendre.
                                      Mais pour ceux qui le souhaite c’est un statut vraiment interessant.


                                    • Romain Desbois 2 octobre 2012 16:32

                                      La plupart de ceux qui se lancent sont des gens qui en ont marre de galérer à Pôle emploi. Vous savez la fusion de l’ANPE et des Assedics qui devait être tellement plus économique et qui finalement coûte plus cher.
                                      Comme le bonus malus qui ne devait rien coûter à l’Etat et qui nous coûte des milliards.

                                      C’est toujours comme ça avec le droite, ils se font passer pour de bons gestionnaires et ruinent la France.


                                    • Traroth Traroth 1er octobre 2012 12:20

                                      A la décharge du gouvernement, ce statut n’avait déjà pas grand intérêt à la base...


                                      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 1er octobre 2012 12:40

                                        La France est un pays de fonctionnaires et de salariés qui détestent voire haïssent les patrons et entrepreneurs individuels.
                                        Il suffit de regarder n’importe quel site d’informations où les articles sont ouverts aux commentaires.

                                        Beaucoup de bêtises ainsi dans les réactions ci-dessus.

                                        La « compta hors TVA » (sic), ça s’appelle être en franchise de TVA et ça existait bien avant l’AE,
                                        aussi bien
                                        - au régime du réel simplifié (c’est une option, à condition de ne pas dépasser un seuil qu’il est vraiment dur à atteindre, essayez, vous verrez)
                                        - au régime du forfait (micro-entreprise).

                                        Certains fantasment sur les avantages en terme de TVA au niveau des entreprises ; renseignez-vous, il n’y en pas, sauf lorsque l’on fait des investissements ; et aucune entreprise ne fait des investissements 365/365 jours ; de plus, toute entreprise faisant des bénéfices aura au final de la TVA à PAYER, oui à PAYER au Trésor Public.
                                        TVA collectée - TVA déductible = TVA à payer !!!!
                                        Lorsque le service des Impôts m’a proposé de basculer en franchise de TVA il y a plus de 10 ans, j’ai été soulagé ; du boulot en moins (plus de CA3/CA4 & CA12 à remplir, plus de chèque à faire tous les trimestres - 3000 francs d’économisés par an) 

                                        Les 9000 euro de cotisations à payer avant de débuter, c’est de la foutaise, voire un pur mensonge. Pourquoi pas un million d’euro, tant qu’on y est ?

                                        La taxe professionnelle n’a pas disparu, elle a été remplacée par la CFE et a été généralement augmentée ; il est normal que tout entrepreneur doive la payer, pourquoi y aurait-il des privilégiés ?

                                        L’auto-entreprise n’a fait qu’apporter encore plus d’inégalités, et de créer encore plus de merdier.


                                        • périscope 1er octobre 2012 14:04

                                          Impossible de vous donner mon avis (favorable = « plusser »)
                                          Et vous n’êtes plus le seul !
                                           Médiapart aurait’ il deux sortes de lecteurs ?


                                        • Bulgroz 1er octobre 2012 13:36

                                          Ya pas à dire, Hollande est le grand réformateur du secteur privé.

                                          Le secteur publique, lui, ne nécessite aucune réforme.

                                          C’est bien connu.


                                          • périscope 1er octobre 2012 14:09

                                            Je te vois venir, garnement !
                                            TOUCHE PAS A MES PRIVILEGES :
                                            - ma carrière à vie, même si je ne suis bon à rien (heureusement, pas tous)
                                            - ma retraite calculée sur les 6 derniers mois, et je ne parle pas des régimes spéciaux etc.

                                            Harmonisons, oui, mais sans exclusive


                                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 14:16

                                            Oui harmonisons ! Mais par le haut !!!!


                                          • kalagan75 1er octobre 2012 16:38

                                            je suis d’accord : la retraite à 52 ans pour tous comme à la sncf avec les mêmes taux que dans la fonction publique . smiley


                                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:36

                                            kalagan

                                            Bah oui avec les mêmes critères de pénibilité, maçons, pompiers etc...

                                            Et pas à 52 ans à 50 !!!!

                                            Et les autres à 55 ans !!!!


                                          • Le péripate Le péripate 1er octobre 2012 13:36

                                            Il est vrai que des artisans lourdement taxés et réglementés pouvaient à juste titre s’estimer victime d’une sorte de concurrence inégale de la part des auto-entreprises. Celles-ci rentrent donc à l’étable pour la tonte obligatoire.
                                            Cependant des systèmes encore plus marginaux se développent, comme ces « banques du temps » qui ne font que, derrière des apparences très baba-cool,de recréer une monnaie d’échange qui échappe à la taxe. Je me demande quel chemin l’état empruntera dans le futur si ces systèmes devaient se développer sous la pression fiscale : interdiction, reconnaissance comme monnaie des unités de temps .... ?


                                            • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 1er octobre 2012 18:49

                                              Sur le principe, la banque du temps est une bonne pierre dans le jardin du monopole d’état de création de monnaie.


                                            • Clojea Clojea 1er octobre 2012 15:23

                                              Le gouvernement actuel fait tout pour freiner la consommation. Et quand la conso freine, c’est toute la machine économique qui s’enraye. 

                                              Les entreprises vont devoir payer des impôts sur les crédits d’investissements qu’ils vont faire. Fantastique. Rien de tel pour tout arrêter. Après, les syndicalistes vont s’étonner que les entreprises n’avancent pas. Mauvais calcul. De plus, c’est le salarié qui prendra en premier.
                                              Et j’en passe et des meilleures. La majorité des français ont voulu Hollande, ils l’ont. 

                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 15:50

                                                rigolo que ceux qui se risquent à créer et à gagner avec des idées
                                                 des concepts nouveaux des nouvelles façons soient mis au ban .

                                                le jour où l’ esprit d’ entreprendre aura disparu on sera comme ici à Agoravox ,

                                                un pays stérile , infécond où l’ on discute du sexe des anges au lieu de créer 
                                                de la richesse . 

                                                Les partis politiques n ’ont rien à voir là-dedans .

                                                Bâtir , construire , imaginer est la clé du mystère .

                                                Blablater est la facilité de ceux qui préfèrent parler que de faire .


                                                • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 16:17

                                                  Rocla,

                                                  il y a une nuance gigantesque entre créer des richesses et créer des machines à faire de l’argent.

                                                  Et les concepteurs de machines à faire de l’argent, par construction, savent très bien repérer les vrais créateurs de richesses pour s’emparer de leurs production pour en tirer une plus-value : que ça s’appelle de l’esclavage, du salariat, de la sous-traitance, de la collaboration pot de terre avec pot de fer, ou des partenariats publics privés, c’est toujours pareil.

                                                  Bâtir , construire , imaginer est la clé du mystère, oui, mais ça dépend de ce qu’on crée : les produits financiers sont imaginés par des petites mains payées pour ça, jamais les grands directeurs de banque. Ce n’est guère plus reluisant que d’inventer des armes, mais il faut bien vivre, et si on ne sait faire que ça parce qu’on n’a pas appris autre chose ...


                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 16:44

                                                  JL a la maladie congénitale .

                                                  Ca parle d’ auto entrepreneus , il parle machines à faire de l’ argent .

                                                  On marche sur la tête .

                                                  Regardez le post juste en dessus ou dessus d’ un mec qui a inventé le téléphone .

                                                  Combien de gens vivent aujourd’ hui grâce à cette invention ?

                                                  Entreprendre c’ est pas des théories fumeuses avec des paroles verbales ,
                                                  entreprendre c ’est dans le concret créer de nouveaux outils etc...

                                                  Vous travaillez dans le bluff JL  ?


                                                • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 18:10

                                                  Rocla,

                                                  abstenez vous, svp, de parler de ce que vous ignorez, vous aurez l’air moins bête.

                                                  Le téléphone, tel que vous le connaissez, résulte des travaux de milliers d’ingénieurs et techniciens. Quant à l’invention initiale, si elle est sûr attribuée à Bell mais, je cite l’encyclopédie pour les nuls :

                                                  « En France, Charles Bourseul, agent de l’administration des Télégraphes posa le principe du téléphone. Il publia un article dans L’Illustration (26 août 1854), sous le titre : Transmission électrique de la parole. Un grand nombre d’inventeurs ayant participé de près ou de loin à l’invention et l’amélioration du téléphone (lire l’article « invention du téléphone » sur le Wikipédia anglophone), sa paternité fut et est encore l’objet de nombreuses controverses. »

                                                  Ce qui vaut pour le téléphone, vaut pour la plupart des inventions : c’est celui qui a l’argent qui dépose le brevet. C’est l’entreprise. Et mieux que ça : les brevets, ça se vend, ça s’achète.


                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 18:19

                                                  JL 

                                                  OK je m’ abstiens de parler et continue d’ entreprendre .

                                                  Continuez de votre côté à théoriser des absconsités .


                                                • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 1er octobre 2012 18:59

                                                  Pour JL, les patrons ne méritent pas leurs salaires, car ils ne transpirent pas ! Il s’affole à la vue d’un beau torse luisant de sueur.

                                                  Je suis sûr qu’il croit que le travail d’un ouvrier a autant de valeur que le travail d’un patron.

                                                  D’où, s’il est cohérent, si Ford marche moins bien que VW, c’est qu’UN ouvrier chez Ford est moins bon que l’ensemble des ouvriers de chez VW. L’organisation, le management, les choix stratégiques n’ont aucune importance.

                                                  Et il est aussi facile de trouver un patron qu’un ouvrier.

                                                  Et je ne parle que des patrons. Si en plus le patron est un entrepreneur ...


                                                • Francis, agnotologue JL 1er octobre 2012 19:13

                                                  Je suppose que js1hl préfère le port altier des patrons aux torses musculeux, sales et qui puent !

                                                   smiley

                                                  Pour le reste du post, ce réductionnisme ne mérite pas un regard.


                                                • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 1er octobre 2012 16:10

                                                  Petit lien arrivé aujourd’hui dans ma boite à lettre :

                                                  http://www.lillustration.com/Centenaire-du-deces-de-Charles-Bourseul-inventeur-du-telephone_a199.html?preaction=nl&id=17739131&idnl=119887&

                                                  Employé des télécoms en France, Charles Bourseul "présente en 1854 une invention : un appareil pour converser à distance, le téléphone était né. Son rapport n’est pas pris au sérieux par ses supérieurs et il lui est renvoyé. Sa hiérarchie lui recommandant de « s’occuper de choses plus sérieuses ».

                                                  Encore un irresponsable qui menaçait quelques carrières en essayant de mettre ses idées en pratique.


                                                  • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 1er octobre 2012 19:02

                                                    Et qui n’a pas pu se mettre à son compte pour développer son idée.

                                                    Avec la nouvelle politique actuelle, il est sûr que le même inventeur ne pourra absolument pas créer son activité. Tout est fait pour lui interdire d’exister.


                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 16:45

                                                    Il y a par contre beaucoup d’ auto-entrepreneurs en moinssage ici .
                                                    Vrai que c ’est plus facile que dans la vraie vie . ... smiley


                                                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:38

                                                      ca va rocla.

                                                      Tu crois que tu es le seul à en avoir chier dans la vie ? Qu’ici il n’y a que toi qui prend sur ton temps de dur labeur pour écrire ? Et que les autres içi sont tous fonctionnaires ou chômeurs ?


                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 18:17

                                                      Bonjour Monsieur Romain , 

                                                      veuillez auto-entreprendre de parler comme il se doit avec des personnes
                                                      dont vous n’ avez pas gardé les jambons des cochons dans des endroits
                                                      où la main de l’ homme n’ a jamais mis le pied .

                                                      La politesse comme l’ entreprise ça s’ auto-apprend-entreprend .


                                                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 18:59

                                                       smiley
                                                      Et encore je ne vous ai pas traité de fonctionnaire ; je sais que c’est pour vous la pire des insultes. smiley


                                                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 19:51

                                                      c ’est sûr que fonctionnaire c ’est le genre de personnage qui tire un pays 
                                                      en avant .

                                                      Ca crée combien d’ emplois un fonctionnaire  ?

                                                      Ca vit dans des bureaux chauffés en hiver , café chaud pause le matin

                                                      Bureaux climatisés en été , absentéisme record ,

                                                      toujours dans la rue de Nation à Réplublique

                                                      Ca se reproduit , beaucoup de fonctionnaires engendrent des fonctionnaires
                                                      l’ horizon est tellement dégagé ...

                                                      Ca  donne des leçons du haut de leur incapacité à créer la moindre richesse

                                                      C ’est très rigolo à étudier un fonctionnaire , ça envoie des contraventions 
                                                      à des mecs roulant à 160 avec des tracteurs sur l’ autoroute ,
                                                      Ca envoie en tôle des gens qui sont coupables de rien ,

                                                      Mais c ’est plein de suffisance et de morgue le fonctionnaire . ... smiley

                                                      Vivent les fonctionnaires  !


                                                    • jaja jaja 1er octobre 2012 20:03

                                                      Je ne suis pas fonctionnaire mais je sais qu’ils ne sont pas des voleurs.... Ils ne roulent pas le fisc pas comme les commerçants qui en font un sport national.....

                                                      De plus la plupart sont payés une misère tout comme les pauvres employées boulangères....Mais il est vrai que dans la fonction publique les employés y sont mieux traités et qu’ils peuvent davantage se défendre....

                                                      Car c’est dans le commerce que les employés sont les plus exploités....

                                                      http://www.leparisien.fr/espace-premium/hauts-de-seine-92/les-employes-de-paul-reprennent-la-greve-21-03-2012-1915664.php


                                                    • Romain Desbois 1er octobre 2012 21:41

                                                      Rocla

                                                      Puisuqe tu parles de morgue , écoute l’émission d’hier sur Europe 1 de Morisset, elle avait comme invité le flic qui est devenu comédien. Il explique comment les flics fonctionnaires ont la vie détruite par les horreurs qu’ils voient, par les cadavres qu’ils doivent déplacer, par les autopsies qu’ils doivent supporter.

                                                      Les fonctionnaires sont souvent plus au froid que toi devant ton fournil et en chient bien plus que toi avec ton pétrin. (je connais tu te souviens).

                                                      Cracher sur les fonctionnaires quand on est planqué dans sa petite boutique , mais sort un peu mon vieux !



                                                    • Clojea Clojea 3 octobre 2012 14:52

                                                      @ Jaja : C’est un lieu commun sans fond quand vous dites que les commerçants truandent le fisc. Vraiment. C’est aujourd’hui et ce depuis longtemps quasiment faux. D’une part, la majorité des commerçants ne le font pas, d’autre part, vu les règlements par CB, cela devient une véritable gageure de vouloir faire du black.

                                                      Argument fallacieux, et mensonger. 

                                                    • Yohan Yohan 1er octobre 2012 16:46

                                                      Cool, 50.000 futurs chômeurs qui vont coûter à la collectivité au lieu de rapporter


                                                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 16:48

                                                        Ne surtout rien créer voilà la devise du Français moyen .


                                                        • Romain Desbois 1er octobre 2012 21:33

                                                          Gras comme la France, ingrat comme un français


                                                        • Le péripate Le péripate 1er octobre 2012 16:49

                                                          Comme le dit H16, monter son entreprise en France relève aujourd’hui de la psychiatrie lourde.


                                                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:40

                                                            C’est pas ce qui le PDG de Toyota !

                                                            C’est dingue ces français qui passent leur temps à dénigrer la France !!!!!

                                                            La plupart des étrangers nous envient. On est même le pays le plus visité au monde ! Malgré notre très mauvaise réputation .


                                                          • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 1er octobre 2012 19:06

                                                            Y a des zoos aussi qui sont aussi très visités. Ça n’a aucun lien avec la puissance intellectuelle des animaux qui s’y trouvent.


                                                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 21:32

                                                            Qui a parlé de puissance intellectuelle ? 


                                                          • Yohan Yohan 1er octobre 2012 17:04

                                                            Le modèle économique de Flamby, c’est le maghreb. On y va. on y va tout droit smiley 


                                                            • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:41

                                                              Allez va bosser !


                                                            • Yohan Yohan 1er octobre 2012 17:06

                                                              Viendra un jour où les ayants droits chercheront les contribuables. Ce jour là, il faudra qu’ils réinventent le travail 


                                                              • Bulgroz 1er octobre 2012 17:08

                                                                18 Septembre 2013 :Bercy lance un audit du régime d’autoentrepreneur.Une mission va dresser pour début 2013 une évaluation du statut critiqué par les artisans. Sylvia Pinel ouvre le difficile dossier des autoentrepreneurs. La ministre de l’Artisanat et du Commerce a confié une mission d’évaluation à l’Inspection générale des finances et à l’Inspection générale des affaires sociales pour dresser un bilan du régime qui...

                                                                28 Septembre 2013  : Le gouvernement Ayraut annonce la mort du dispositif.

                                                                La concertation acharnée et démocratique est la marque de fabrique de la gauche.

                                                                et Sylvia Pinel est une cocue magnifique. 

                                                                Les auto entrepreneurs, combien de manifestants dans la rue ?


                                                                • gaijin gaijin 1er octobre 2012 17:17

                                                                  " Les auto entrepreneurs, combien de manifestants dans la rue ? "
                                                                  on a soit pas que ça a foutre
                                                                  soit pas les moyens d’aller faire les clowns a paris 
                                                                  soit .....les deux !

                                                                  pour le reste de la méthode vous devriez aimer : c’est du pur sarko !


                                                                • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:43

                                                                  Le Gvt annonce la mort du dispositif.

                                                                  Ca m’avait échappé !


                                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 17:11

                                                                  Secondairement il est beaucoup plus tranquille de défiler de Nation à République
                                                                  que de monter un projet tenant la route .

                                                                  La sclérose plaque les cerveaux endormis .

                                                                  Critiquer les grosses boites fastoche , en monter une de toutes pièces 
                                                                  une autre paire de manche .


                                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 17:14

                                                                    Vos enfants et petits enfants comment croyez vous qu’ ils vont vivre avec
                                                                    cette mentalité de rien entreprendre ?
                                                                    Comptez vous encore et toujours sur ce patronat que vous exécrez ?


                                                                    • Le péripate Le péripate 1er octobre 2012 17:23

                                                                      Il semble qu’un mouvement se dessine sur le net . Défense des pigeons par exemple sur twitter a dépassé 4000 fans en quelques jours à peine. Un mouvement pas habituel chez des gens qui préfèrent habituellement vaquer à leurs affaires. Plus de 7000 fans aussi sur facebook. Un projet de manif.... Ca pourrait ressembler à un début de « conscientisation » comme disent nos amis gauchistes. smiley


                                                                      • Romain Desbois 1er octobre 2012 17:46

                                                                        C’est pas terrible d’être aussi mauvais perdant.

                                                                        Faire peur aux gens, c’est pas très patriotique. Je dirais même que c’est de la trahison.


                                                                      • Le péripate Le péripate 1er octobre 2012 17:58

                                                                        Trahison.... Je crois rêver.


                                                                      • Yohan Yohan 1er octobre 2012 17:33

                                                                        Préfèrent financer les « Zéro entrepreneurs »


                                                                        • fatizo fatizo 1er octobre 2012 18:42

                                                                          L’autoentreprise, tout comme les heures supp défiscalisées, c’est la légalisation du travail au noir .

                                                                          On lisait la semaine dernière que 9 autoentrepreneurs sur 10 gagnaient moins du smic .
                                                                          De plus des sociétés se sont servis de cette mesure pour exploiter des salariés .
                                                                          Et je ne parle pas de la concurrence déloyale pour les petits artisans .

                                                                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 19:04

                                                                            les heures défiscalisées , parlons-en .

                                                                            C’était faire aux autres les cotisations de ses heures de boulot.

                                                                            Parcequ’il ne vous ai jamais demandé avec quel argent l’état compensait le manque à gagner ?

                                                                            C’est avec des trucs comme ça l’on a justifié le report de l’âge à la retraite.

                                                                            On s’organise pour vider les caisses et après on pleure que les caisses sont vides.


                                                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 19:55

                                                                            l’ âge de la retraite à l’ époque où le système a été créé c ’était il y bientôt 
                                                                            70 ans a été établi avec les paramètres de ce temps là .

                                                                            Avez vous remarqué que nous sommes plusieurs générations plus tard ?

                                                                            Non ?

                                                                            C ’est pas grave , continuez aveuglément .


                                                                          • Romain Desbois 1er octobre 2012 21:29

                                                                            Et alors ? Si vous voulez continuer au delà de 60 ans pas de problème.

                                                                            Mais si le critère est la longévité, allons-y .

                                                                            Les femmes doivent -elles travailler 10 ans de plus que les mecs ?

                                                                            C’est facile de dire qu’il n’y a plus d’argent quand on fait tout pour assécher les rentrées, c’est pervers.


                                                                          • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er octobre 2012 18:49

                                                                            L’autoentreprise, tout comme les heures supp défiscalisées, c’est la légalisation du travail au noir ;

                                                                            Post raciste envers le Continent Africain .


                                                                            • arobase 1er octobre 2012 19:09

                                                                              capitaine, au bar commandez toujours un petit blanc sec . 


                                                                              astérix était petit et sec. et il pétait sec !

                                                                              • kalagan75 1er octobre 2012 19:23

                                                                                à l’instant aux infos : le gvt supprime la possibilité de déduire des frais professionnels pour les travailleurs indépendants .
                                                                                certains indépendants semblaient se réjouir de la remise en cause des AE ... bienvenue au club smiley


                                                                                • manusan 1er octobre 2012 22:35

                                                                                  Vous croyez vraiment que ce gouvernement tiendra 5 ans ?


                                                                                  • Yohan Yohan 3 octobre 2012 14:35

                                                                                    En tout cas, il sera le dernier gouvernement socialiste du 21ème siècle


                                                                                  • oj 1er octobre 2012 23:18

                                                                                    c’etait en effet une des bonnes choses de Sarkosy.

                                                                                    car entreprendre au sens large est la base de toute chose dans une société.

                                                                                    certains ont du abuser mais avec les plafonds d’activité de ce statut un auto-entrepreneur ne peut pas rivaliser avec une entreprise même petite.

                                                                                    il ne peut s’agir que de toutes petites activités réalisables par un seul individu et donc se trouvant en effet en concurrence avec quelques artisants eux-memes seuls.

                                                                                    L’un des devenir de l’auto-entrepreneur est de pouvoir grandir en se regroupant pour devenir entreprise alors que monter directement une entreprise devient tres difficile puisque qu’il faut de suite souscrire a tout un ensemble d’obligations couteuses (une comptabilité c’est au minimum 1500 euros)

                                                                                    Si ce gouvernement limite cette possibilité pour les francais d’essayer de se prendre en charge , de créer une petite activité complémentaire tout en augmentant les impots, la bière et les cigarettes alors que le chomage va grandissant , que promettent-ils en retour ?

                                                                                    leur éternelle reconnaissance ?
                                                                                    ou bien tous nous embaucher dans l’enseignement ?


                                                                                    • oj 1er octobre 2012 23:55

                                                                                      L’autoentreprise, tout comme les heures supp défiscalisées, c’est la légalisation du travail au noir .

                                                                                      On lisait la semaine dernière que 9 autoentrepreneurs sur 10 gagnaient moins du smic .
                                                                                      De plus des sociétés se sont servis de cette mesure pour exploiter des salariés .
                                                                                      Et je ne parle pas de la concurrence déloyale pour les petits artisans .

                                                                                      oui d’ailleurs ils parait qu’ils boivent
                                                                                      certains se droguent aussi
                                                                                      et puis travailler chez soi c’est forcement qu’ils ont des choses a cacher.
                                                                                      et vouloir travailler seul c’est egoiste.
                                                                                      on a lu que 22% d’auto-entrepreneurs fument.
                                                                                      5,5 % frappent leurs épousent.
                                                                                      7% portent un pull rouge en hiver.

                                                                                      c’est a tuer quoi...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès