• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le gouvernement yéménite se dissocie de l’échec politique

Le gouvernement yéménite se dissocie de l’échec politique

JPEG

Le gouvernement «  légitime  » du Yémen a choisi les Émirats arabes unis pour imputer son incapacité politique, sécuritaire et administrative à gérer les affaires du peuple yéménite dans les zones libérées des Houthis. Le gouvernement n’a pas eu le courage de reconnaître son échec et son incapacité à gérer les affaires internes. Il a choisi la solution la plus facile en accusant les Émirats arabes unis et en remettant en question leur rôle dans le sauvetage du Yémen.

Le gouvernement yéménite pense qu’il rejette sur les Émirats arabes unis la responsabilité de l’échec du maintien de la sécurité et de la stabilité. Mais il a en fait jeté l’huile de l’ingratitude dans le feu de l’échec.

Le gouvernement «  légitime  » du Yémen ne se souvient peut-être plus où il était il y a quatre ans. Il ne se souvient peut-être pas qui est venu au secours du peuple yéménite et qui a entendu la voix de la détresse, sacrifiant le sang de ses fils pour la justice et la légitimité contre l’incursion de la milice putschiste Houthi.

Malheureusement, le gouvernement yéménite de «  légitimité  » manquait de sagesse et de rationalité. Elle a choisi l’ONU comme plate-forme pour accuser les Émirats arabes unis, croyant que la communauté internationale agira en réponse à des accusations vides et sans fondement.

La seule consolation des Émirats arabes unis est qu’ils ont payé un lourd prix avec le sang de leurs enfants, convaincus qu’ils ont pris le juste chemin. Sa participation à la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite était la traduction d’une ferme conviction des valeurs et de l’histoire qui unissent les EAU et le Yémen.

L’ingratitude n’a eu aucun effet sur les décisions et les positions des Émirats arabes unis à l’égard du peuple yéménite. Ils n’auront aucun effet, avec la volonté de Dieu, dans ses positions futures non plus, pour une simple raison. Ces ingrats ne comprennent pas les faits de l’histoire ni l’importance d’assumer la responsabilité des valeurs et des principes auxquels nous croyons.

Les Émirats arabes unis resteront fidèles à leurs principes en faveur de la légitimité du peuple yéménite, mais l’échec est une véritable tragédie qui détourne du vrai problème.

En ce qui concerne la menace réelle pour l’avenir du Yémen, l’agression de Houthi avait une opportunité dont il n’avait jamais rêvé en raison de la confusion créée par le gouvernement «  légitime  » sur les événements actuels. En ce qui concerne les causes réelles de ce qui s’est passé à Aden, le gouvernement «  légitime  » a lui-même planté les causes de la division et de la fragmentation lorsqu’il a prêté l’oreille aux Frères et s’est transformé en outil pour mener à bien son projet de destruction du Yémen.

Les EAU n’ont pas besoin d’intervenir au Yémen pour des gains et des intérêts compensés par les porte-parole de la sédition. Si un pays arabe voulait intervenir dans un autre pays, il ne supporterait pas cette facture élevée et sacrifierait ses fils. Leur sang a été mélangé à celui de leurs frères yéménites et saoudiens pour un Yémen arabe sûr et stable. Plus de 20 milliards de dirhams émiratis (environ 5,59 milliards de dollars) ont été versés par les EAU pour supporter leur part du fardeau de la sécurité du Golfe et des pays arabes.

Compte tenu des calculs des intérêts stratégiques, il ne serait pas logique que les EAU sapent la «  légitimité  » au Yémen. Cette «  légitimité  » est la base juridique sur laquelle s’appuie la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite. On ne se tire pas une balle dans le pied.

Il est vrai que le gouvernement «  légitime  » a dépassé les bornes lorsqu’il a succombé aux diktats des Frères avec leur programme opportuniste à intérêt propre. Mais ce n’est pas une raison juste pour s’engager sur la voie de la terre brûlée. Les Émirats arabes unis ont investi des efforts colossaux pour soulager les souffrances du peuple yéménite, mais ce dernier n’est pas responsable des erreurs et de la mauvaise gestion de ses représentants légitimes.

L’échec ne réussira pas à créer un fossé entre les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite. Ils ne parviendront pas à réduire le soutien des Émirats arabes unis au peuple yéménite. Les EAU fondent leurs efforts sur les intérêts du peuple et cultiver des liens historiques forts et les aventuriers ne peuvent pas miner cela.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 4 septembre 15:11

    Le gouvernement fantoche nommé par l’Arabie et les Emirats n’a aucune légitimité et c’est la raison de cette guerre. Les Emirats qui savent bien qu’ils ont perdu, rentrent chez eux la queue entre les pattes, espérant ne pas trop perdre encore dans cette histoire dont il est l’un des deux principaux responsables locaux.

    La com’ des Emirats n’abusera que les lecteurs de médias de masse, les houtis, les syriens, les irakiens, le Hezbollah, les iraniens vont demander des comptes et ça va coûter cher, très très cher.


    • OMAR 4 septembre 17:22

      Omar9

      .

      Bédouin @salem alketebi : « La seule consolation des Émirats arabes unis est qu’ils ont payé un lourd prix avec le sang de leurs enfants, ... ».

      .

      N’avez-vous pas honte d’écrire de tels abjects mensonges ?

      .

      N’est-ce pas vos bombes et celles de l’Arabie Saloperie qui déchiquètent les enfants yéménites ?

      Même les hôpitaux yéménites ne sont pas épargnés par votre haine barbare :

      https://www.msf.fr/communiques-presse/bombardement-de-l-hopital-d-haydan-au-yemen-par-la-coalition-un-deni-de-realite-et-des-secours-entraves

      .

      Que Dieu vous maudisse..

      الله يلعنك


      • foufouille foufouille 4 septembre 17:30

        @OMAR

        donc tu soutient tes amis intégristes islamiques qui interdisent aux femmes de conduire .........


      • OMAR 5 septembre 13:13

        Omar9
        .
        @coucouille
        .
        Pour la censure, ton accusation de soutien au terrorisme est « moralement » acceptable..
        .
        Mais mon constat de ton crétinisme primaire consistant à considérer une condamnation d’un bombardement d’un hôpital pour un soutien au terrorisme, ne l’est pas.
        .
        Ben, je comprends mieux la vertigineuse contamination d’Agora par les fachos...


      • foufouille foufouille 6 septembre 09:21

        @OMAR

        tes rebelles intégristes ont bien provoqué cette guerre au yemen.

        ils ont tué personne ?

        ton info a tellement l’air bidon que je n’ai pas vérifié.


      • samy Levrai samy Levrai 4 septembre 20:07

        « La seule consolation des Émirats arabes unis est qu’ils ont payé un lourd prix avec le sang de leurs enfants  »

        Comme dit Omar, comment être plus abjecte, comment montrer la pourriture intérieure gangrenant la tête de ces émirats. 


        • sls0 sls0 5 septembre 00:46

          Au représentant des EAU.

          Ne vous inquiétez pas, c’est courant.

          On a été franchement ingrat avec les SS qui étaient venu nous libérer. Combien de jeunes SS plein de vie sont venu mourrir pour défendre les français.

          On a quand même été cool comparé aux russes. Ok les russes leur gouvernement n’était pas trop cul et chemise après l’opération barbarosa.

          Chez nous il y a eu un changement de gouvernement qui a fait que les gouvernés et les gouvernants avaient le même discours après la collaboration.

          Il me semble qu’au Yémen les gouvernants officiels parlent pour eux même, la population doit avoir un discours encore plus hard dû aux pertes civiles.

          Les conseilleurs ne sont pas les payeurs mais je donne un conseil quand même.

          Quand vous allez aider un peuple, éviter les bombes sur les civiles, évitez de les affamer, ça part peut être d’un bon sentiment mais ça passe mal. Imaginez le père qui a vu sa fille format hachis parmentier après une frappe chirurgicale sur un marché et son fils qui est tellement épais que pour faire une radio on emploie une lampe de poche. A minima il risque d’être taquin. Il n’aura pas trop envie de secouer des petits drapeaux quand ses libérateurs passeront.

          Il y a le père mais il y a aussi les oncles, les frères, les cousins, des voisins, s’en fait des gens à minima taquins ou aigris.

          Vous avez quand même une chance dans votre malheur, ce n’est pas une guerre de peuples, le Yémen peut être pas mais les autres pays sont plus des pays appartenant à des princes et leur famille, c’est presque de la guerre privée de pays privés appartenants à quelques familles gâtées bourrées de fric.


          • popov 5 septembre 01:42

            Pauvres rois fainéants, ils n’en n’ont pas eu pour leur fric.

            S’il n’y avait pas eu autant de victimes innocentes, ce serait à mourir de rire.


            • Jonas 5 septembre 14:19

              A l’auteur , 

              Une démonstration sera faite, sur votre article. A partir du moment où Israël n’est pas cité , vous aurez très peu de commentaires, pour la bonne raison que la majorité des arabo-musulmans se fichent éperdument de se qui repasse en Syrie et au Yemen comme du nombre de victimes.

              D’ailleurs , ils suivent en cela , le syndicat des régimes arabo-musulmans du nom de« Ligue arabe », qui garde un silence assourdissant sur les événements de ces deux malheureux pays. Pourtant à l’Assemblée générale de l’ONU , les Etats arabo-musulmans et musulmans non arabes représentent 30% des 193 pays de cette Assemblée. .



              • Jonas 5 septembre 17:08

                 Je rappelle à l’auteur de l’article , que la coalition sous l’égide de l’Arabie saoudite est composée de plusieurs Etats sunnites et Africains.Egypte-Soudan-Emirats Arabes Unis Maroc-Jordanie.Koweït-Qatar-Bahrein. Le Qatar fut banni du fait de sa proximité avec l’Iran et les Frères musulmans. 

                Le Yemen a toujours été un pays fracturé depuis son indépendance , voici quelques dates rapides qui montrent que ce pays fut rarement stable étant donné sa composition tribale et la volonté de l’Arabie saoudite de le maintenir sous sa coupe. Le royaume wahhabite depuis 1934 ( deux ans après sa fondation ) considère que ses intérêts politiques et géostratégiques sont étroitement liés a ce pays , d’ou ses nombreuses interventions. 

                -1958/1961.Le Yemen du Nord rejoint l’Union Egypte/Syrie ( R.A.U)

                -1962 Un coup d’Etat mené par des officiers déclenche une guerre civile. L’Egypte soutient le camp soi-disant républicain et l’Arabie saoudite appuie les troupes royalistes .

                -1967—Le Yemen du Sud devient a son tour indépendant ( un demi-siècle après celui du Nord)

                -1978-Ali Abdallah Saleh devient président du Nord ( 1978/1990) . suivent des affrontements entre les deux Yemen.

                -1986, Plus de 25 000 yéménites meurent dans la guerre civile qui oppose les tribus rivales du Yemen Sud . Son président Ali Nasser Mohammed s’exile au Nord. 

                -1990-La République « démocratique » et populaire du Yemen ( Yemen Sud) et la République arabe du Yemen ( Yemen du Nord) s’unissent sous le président du Nord Ali Abdallah Saleh( 1990/2012) et la capitale devient Sanaa.

                -1994-Les dirigeants du Yemen Sud ne disposant pas d’assez d’autonomie , suivant les accords, tentent une rébellion , qui fut écrasée dans le sang. 

                -2004 Début de ce que l’on nomme la guerre Saada.Des chiites zaydites c-à-d ceux qui vénèrent jusqu’au cinquième imam ( a la différente des duodécimains ,septième imam) entrent en conflit avec le pouvoir de Sanaa. Leur fief , le gouvernerait de Saada ; se trouve au nord-ouest du pays , à la frontière saoudienne. Les rebelles prennent le nom de Houthistes par référence à leur chef tué par par les forces gouvernementales. Ces chiites qui forment 40% de la population du Yemen , se sentent marginalisés, économiquement et politiquement et se révoltent contre le président Saleh , pourtant issu de la même tribu zaydite. Mais a qui ils reprochent de s’allier avec les Etats-Unis pour lutter contre le terrorisme depuis 2001. Leurs slogans de guerre est le suivant « Allah Akbar ( Dieu est le plus grand) , mort à l’Amérique , morts à Israël, malédiction sur les juifs victoire pour l’islam ». Tout un programme !

                2009  La guerre prend une dimension nouvelle qui persiste encore à savoir l’intervention de l’Arabie saoudite qui veut protéger sa frontière.

                2015 Début de l’opération militaire « Tempête  décisive » sous l’égide de l’Arabie saoudite à la tête d’une coalition de plusieurs Etats Arabes sunnite et Africains. etc. 

                Conclusion. Le Yemen est un pays en guerre et finira par se scindé en deux comme autrefois étant donné l’antagonisme du Sud et du Nord.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès