• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le grand bond en avant de la reprise

Le grand bond en avant de la reprise

JPEG

"L'activité économique rebondit fortement en Europe avec le déconfinement"[1]. Selon le cabinet IHS Markit, au mois d'avril l'indice composite touche le fond à 13,6 au plus fort du confinement mais avec l'accélération du déconfinement au mois de Juin, l'indice fait un grand bond pour atteindre 47,5. L'activité reste toujours en récession (indice inférieur à 50) mais le bond est tout de même spectaculaire. 

En France, la reprise est encore plus rapide que dans le reste de l'Europe : dans l'Industrie et les services (plus de 95% du PIB), l'indice composite est à 51,3.Au Royaume-Uni, l'indice PMI a rebondi à 47,6 contre 30 en mai avec la levée partielle du confinement.

Au plus fort du confinement, le prix du pétrole était négatif mais en trois mois, il est dans les 40$ et proche maintenant de son niveau d'avant covid-19. Le CAC 40 a franchi les 5000 pts et le Nasdaq américain a battu son record d'avant covid-19 pour s'approcher des 10.000. On est très loin de l'effondrement des bourses comme en 2009 (plus d'une année de chute) et pourtant le PIB va lourdement chuter en 2020 plus qu'en 2009. Cette situation est paradoxale pour ceux qui ne font pas la différence entre une crise économique et une mise en off de l'économie de façon temporaire(supportable pour la grande majorité).

Depuis Karl Marx, nous savons qu'une crise économique est une contradiction entre la productivité croissante du travail et la logique du profit-salaire incompatible avec une satisfaction optimale des besoins de la population.

Or ici nous faisons face à crise sanitaire, même dans une société communiste idéale, la baisse de la production et donc la hausse du chômage sont inévitables. 

Donc avec le déconfinement complet, le sur-chômage engendré par la crise sanitaire disparaît de lui-même. Mais le chômage structurel d'avant covid-19 ne peut être détruit durablement.

Si on observe la dynamique de l'économie sur une longue période, on trouve qu'elle est en déclin depuis longtemps.

Prenons la France. En 1990, il y avait 39,81 achats de voitures neuves pour 1000 habitants par an, en 2019 ce chiffre tombe à 33,05 soit une chute de -16,98%. Cela ne signifie pas que les français se détournent des voitures neuves mais que leur pouvoir d'achat est en baisse accélérée  : le marché des voitures d'occasion représente plus de 5,7 millions de ventes par an alors que celui des voitures neuves stagne autour de 2 millions depuis 30 ans (record imbattable 1990) ; l'âge moyen des voitures en circulation passe de 6,5 ans en 1990 à 10,6 ans en 2019.

Les français de 1990 sont plus riches que ceux de 2019 car la vente de neuves est très sensible au revenu par habitant. Par exemple, le revenu par habitant des USA est supérieur à celui de la France, sa vente de voitures neuves pour 1000 habitants est aussi supérieure à celle de la France ; le revenu par habitant du Maroc est très faible par rapport à celui de la France, on trouve aussi que la vente de voitures neuves pour 1000 habitants du Maroc est très faible par rapport à la France, etc. 

Pour les États-Unis même constat. En 2000, 61,69 voitures neuves pour 1000 habitants et en 2019 ce chiffre est en baisse de -15,55%. Le marché de l'automobile neuf stagne autour de 17 millions depuis 20 ans alors que le marché de l'occasion culmine à plus de 40 millions de ventes annuelles. Le parc automobile y est plus vieux qu'en France soit 11,4 ans en 2018 (record).

En 2019, Donald Trump disait que les États-Unis n'ont jamais été aussi riches. Mais c'est l'inverse qui est vrai. Ce phénomène de baisse du revenu réel par habitant, causé par la hausse continuelle du taux de chômage (catégorie A, B, C, D), est commun aux États-Unis, Union européenne, Japon. Par contre dans les pays emergents c'est le mouvement inverse par exemple en Chine, en Corée du Sud, etc.

La reprise actuelle ne sera donc qu'un rattrapage du niveau d'avant la crise sanitaire et après la décroissance continuera comme depuis plus de 20 ans.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • caillou14 rita 24 juin 11:19

    Le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a indiqué ne pas s’attendre à une reprise rapide de l’économie. Plutôt qu’une courbe en V, ils s’attendent à une courbe en U, soit un retour plus lent à la normale.

    Un rebond dit « en V », qui suivrait rapidement la dégringolade conjoncturelle causée par la pandémie de coronavirus, "peut certainement déjà être exclu« , indiquent les »minutes" de cette réunion. 

    La présidente, Christine Lagarde, a expliqué que l’institution s’attendait à un repli de « 5 à 12% » du Produit intérieur brut de la zone euro cette année, une marge reflétant la « grande incertitude » autour des dégâts économiques causés par la pandémie.

    Sur fond de récession d’une ampleur inédite en Europe, « il est clair » que les projections macroéconomiques présentées lors de la réunion du 4 juin « seront nettement revues à la baisse par rapport à celles de mars », ont estimé les banquiers centraux... !


    • M. Porte-avions M. Porte-avions 24 juin 11:56

      Mao nous a déjà fait le coup du grand bond en avant, résultat : famines, cannibalisme et effondrement économique. Il n’y a plus rien à espérer de ce système hormis sa nécrose accélérée.


      • foufouille foufouille 24 juin 12:32

        la différence de confort et d’équipement est assez léger pour le haut de gamme.

        en 90, il n’existait pas de pièces neuves pas cher pour réparer une bmw 320i.

        les garagistes n’acceptaient de les monter, idem pour les pneus en déstockage.


        • Pas certain que la maniaco-dépression boursière rassure le citoyen.. ;

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

M’bafo Pian


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité