• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « grand reset » : dernier virage ou dernière sortie avant l’enfer (...)

Le « grand reset » : dernier virage ou dernière sortie avant l’enfer mondialiste ?

 

 L'effondrement économique qui vient : en quoi ce malheur pourrait-il être salutaire en aidant à déjouer les plans de l'élite ?

 Entre autres délices orwelliens de la tyrannie actuellement en marche, un processus de « grand reset  » (grande réinitialisation et, donc, remise à zéro) de l’économie mondiale est prévu pour début 2021.

 L’ancien ambassadeur du Vatican à Washington, l’archevêque Carlo Maria Vigano, a écrit à Donald Trump le 25 octobre dernier en lui demandant de faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher l’exécution de ce plan qui vise à profiter de l’état de choc de la population suite au Covid-19 et aux dramatiques conséquences socio-économiques des mesures sanitaires pour lui imposer des changements radicaux qu’elle aurait normalement refusé.

 Annoncé depuis quelques temps déjà par des porte-paroles aussi notables que le prince Charles, ce projet prévoit notamment un effondrement économique qui rendra les populations dépendantes de subsides pour leur survie. Elles se retrouveraient alors sous une complète emprise de la finance internationale dont, faut-il le rappeler, François Hollande nous a appris qu’elle était son principal ennemi. Elle est, par conséquent, le nôtre.

 Cet effondrement économique devrait avoir des conséquences terribles qui n’épargneront personne, mis à part les bienheureux qui peuvent vivre des produits de leur terre. L’arrêt de la circulation des biens et des échanges de service n’amènera pas seulement une épouvantable dépression mais une véritable gangrène du tissu social en raison des violences que suscitent fatalement les situations de détresse. Nous serons alors disposés à accepter toutes les amputations demandées et nous nous retrouverons vite tel du bétail, proprement domestiqués, c’est-à-dire, parqués (placés à l’isolement chez soi en raison du Covid & cie), perfusés par des subsides d’Etat destinés à nous endetter éternellement, hypnotisés par les médias de masse, déjà bâillonnés (masqués) et bientôt vaccinés, voire aussi tatoués. Nous perdrons progressivement le goût de la liberté en pensant, jour après jour, que cette tyrannie nouvelle est probablement pour notre bien, puisque, si l’on en croît les médias, tout le monde y consent, hormis les fous et les haineux.

 Voilà l’enfer qui nous est promis sous peu si nous ne réagissons pas. Nous n’y échapperons que si nous nous donnons rapidement les moyens d’éviter cette gangrène sociale qu’entraîne l’arrêt du « commerce » par lequel les humains s’entretiennent les uns les autres. Loin de se réduire à la signification étriquée que lui a conféré la modernité via ses élites savantes et technocratiques — cette notion renvoie non seulement à la vie économique mais recouvre aussi l’ensemble de la vie sociale et relationnelle des hommes, celle qui vaut la peine d’être vécue.

En effet, le mot « commerce » renvoie originairement à toutes les formes d’échanges de « biens » qui font le tissu des relations humaines. Cela va de l’échange de regards à l’échange de services en passant par l’échange de marchandises ou, aussi bien, l’échange de paroles, ce que l’on appelle tout simplement une conversation. Par le passé, avoir une conversation pouvait se dire « avoir commerce » (ou « prendre langue », expression dont la réciprocité positive va jusqu’à suggérer le baiser). D’ailleurs « commercer » avec tel ou telle pouvait aussi désigner le fait d’entretenir des relations sexuelles.

Quoi qu’il en soit, comme l’irrigation du corps par le sang, la bonne santé de notre société nécessite une circulation régulière de biens divers et autres sous la forme d’un donnant-donnant équitable qui puisse faire de nous des gagnants-gagnants heureux. Cette circulation a toujours existé, bien qu’actuellement elle se situe complètement dans la marge des lois (néo)libérales qui régissent le commerce. C’est elle qu’il s’agirait de renforcer si nous voulons survivre à la démolition contrôlée de l’écosystème capitaliste du monde d’avant le Covid.

Au-delà des échanges spontanés en dons et contre-dons au sein de la famille ou d’un bon voisinage, les S.E.L. (Service d’Echanges Locaux) sont une manière connue mais malheureusement assez peu pratiquée d’organiser ce commerce naturel, désintéressé et paisible qui vise le partage et la bonne réciprocité en lieu et place du gain, c’est-à-dire, l’intérêt. Il serait judicieux d’y venir en masse, et sans tarder, soit en rejoignant les groupes déjà existant, soit en en créant de nouveaux, avec les NTIC, pourquoi pas ?

Il y a là une solution d’autant plus prometteuse que, dès l’origine, les S.E.L se sont adossés à une monnaie propre : le grain (de sel). C’était nécessaire car les dons et contre-dons, le troc et toutes les formes d’échange duel se cantonnent vite à un cercle de proches et, sans une monnaie susceptible d’élargir les opportunités de satisfaction mutuelle, le réseau aurait une faible surface. Faute tout à la fois de redondance et de diversité de l’offre, il manquerait de stabilité et d’adaptabilité, de sorte que le « tissu social » en pâtirait très vite lorsque la situation deviendra tendue.

Il ne s’agit pas ici de refaire l’histoire de la monnaie mais ouvrons une parenthèse pour indiquer que jamais le commerce des hommes n’aurait pu se déployer comme il l’a fait si n’était apparue dans les temples où l’on sacrifiait aux dieux, puis à Dieu, une valeur reconnue de tous : celle des métaux précieux et, notamment, de l’argent. Ceux-ci pouvaient être échangés avec toutes les choses destinées aux sacrifices et servaient ainsi d’unité de mesure matérialisant, en quelque sorte, un accord fondamental au sein de ce qu’on pouvait appeler, en conséquence, une communauté de semblables en cela qu’ils croyaient et sacrifiaient au(x) même(s) dieu(x), en un même lieu, avaient donc le même culte, la même culture, les même traditions.

Par la suite, les rois et les empereurs se sont saisis de ce pouvoir à forte charge symbolique, rassembleur et, donc, pacificateur. Ils ont battu monnaie et ont permis à leurs peuples de prospérer tant qu’ils ont su les préserver de cette diablerie qu’est l’usure — l’usage de l’argent pour créer de l’argent —, c’est-à-dire, le prêt à intérêt, moyen légal de voler la valeur travail.

Les grandes religions ont toutes interdit l’usure au cours de l’Histoire jusqu’à ce que, de tolérances en tolérances, elles laissent s’installer ce que nous appelons à présent le capitalisme qui n’est que l’institutionnalisation du prêt à intérêt et dont nous avons sous nos yeux le produit : une horreur économique sans nom basée sur l’exploitation maximale de l’homme et du vivant sur toute la Terre via une spéculation financière débridée dont l’implosion inévitable se verra attribuée à la farce tragique du Covid-19 et à l’effondrement économique qu’elle est supposée amener.

Pour l’élite financière — les banquiers-marchands — qui façonne déjà nos institutions (l’Europe), édicte nos lois supranationales et nous tient d’ores et déjà en esclavage de la dette souveraine, le « grand reset » est donc, tout à la fois une occasion en or de s’innocenter du désastre prochain et une formidable opportunité de finaliser le chantier du Nouvel Ordre Mondial destiné à lui assurer une emprise éternelle sur un parc humain passablement domestiqué et déjà en voie de zombification.

Vu les forces en présence, c’est-à-dire, la soumission des politiciens et des scientifiques aux puissances d’argent, la complète emprise de ces dernières sur les grands médias et la docilité des masses qui en résulte, ce jeu infernal apparaît complètement « plié [1] » : nous nous sommes laissés berner comme les grenouilles inattentives à l’augmentation progressive de la chaleur. Nous voilà cuits. Comme l’affirmait tranquillement Warren Buffet il y a déjà plus de dix ans, la lutte des classes a été gagnée par la sienne : l’élite.

Même si certains envisagent courageusement de reprendre le pouvoir par des coups d’état, avec la défaite probable de Trump, la partie semble bel et bien perdue : l’effondrement va avoir lieu et c’est à cela que nous allons devoir résister avant toute chose.

Pour désespérant qu’il semble, ce constat ne doit pas nous faire oublier la belle maxime de Hölderlin : « à mesure que croît le péril, croît aussi ce qui sauve. »

Observons, en effet, que l’enfer socio-économique censé nous amener à chercher notre salut dans une tyrannie mondiale passe par la destruction (la remise à zéro, le grand reset) de l’actuel chaos capitaliste qui tient les hommes en laisse — en haleine — par la vaine promesse qui leur a été faite de voir satisfaits tous leurs désirs ; désirs que le pouvoir économico-financier s’applique à multiplier à l’infini de sorte qu’il y a toujours eu une carotte pour faire avancer l’âne consumériste.

Or, il est clair qu’avec le grand reset sur l’horizon, les carottes sont cuites. Le charme capitaliste sera rompu et devrait s’évanouir rapidement lorsqu’en constatant que plus rien ou presque ne circule — à part la violence — chacun pourra enfin comprendre la véritable teneur du message de l’élite qui nous avertit depuis des mois : « plus rien ne sera comme avant » — autrement dit, ton « rêve américain » tu peux l’oublier, c’est du passé.

En prenant alors conscience que sa survie dépend de sa capacité à se tourner vers l’essentiel, chacun se trouvera en position de renoncer tout naturellement à la poursuite de satisfactions téléguidées par les médias et leurs armées de publicitaires. Chacun se verra, par ce fait même, libéré de sa servitude à l’ordre marchand.

Bien que le prix en soit une ascèse et une pauvreté non désirées mais lucidement consenties, chacun pourra devenir une personne humaine à part entière, adulte, libre de tout attachement infantile à ces aspirations et désirs flatteurs autant que flattés de manière indécente par la culture mercantile et individualiste qui est la nôtre encore actuellement.

En devenant, nécessité oblige, un être autonome qui apprend à se satisfaire de l’essentiel, qui apprend à en vivre, qui apprend à ne compter que sur lui-même et sur un entourage avec lequel il aura construit une véritable solidarité — ce qui ne suppose aucunement de renoncer à la solidarité nationale instaurée par le CNR [2] que l’« im‑puissance publique » asservie aux banquiers-marchands s’applique à démanteler —, chacun pourra apporter sa contribution personnelle à l’anéantissement du désordre proprement maléfique engendré par « les puissances de ce monde » au moins depuis la Révolution.

Autrement dit, à l’affirmation « plus rien ne sera comme avant » nous pouvons, nous devons, je crois, répondre « chiche ! »

 

[1] En catalan on dit « tot plegat ».

[2] Conseil National de la Résistance

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

90 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 6 novembre 2020 09:30

    Dupont Lajoie n’est sensible qu’à la caillasse qui lui procure son illusion de confort, il commencera à gueuler lorsqu’il aura le couteau sous la gorge, on lui a tellement dit qu’il appartenait au camp des winners qu’il a fini par y croire.


    • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 6 novembre 2020 16:23

      @Clocel et à tous ceux qui, avec raison, ont mis en avant la responsabilité du bon peuple dans les épreuves qu’il a(ura) à connaître.
      Je suis bien d’accord. Cette responsabilité me paraît indiscutable et même inexcusable. Il y a faute.
      Pour autant, les faiblesses et fragilités du troupeau de par sa nature indisciplinée, avilie, etc. n’excuse aucunement la monstrueuse gloutonnerie des loups au pouvoir.
      Par conséquent, il reste intégralement légitime de songer à échapper à leur emprise n’est-ce pas ?


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 6 novembre 2020 18:52

      @Luc-Laurent Salvador

      Bonsoir, ne faisons pas comme si l’Etat profond criminel a déjà gagné. Trump a encore de la ressource, il a une bonne partie du peuple américain derrière lui. 
      Même si le Grand Reset se met en place à notre corps défendant, il restera toujours l’ultime recours, le réveil des moutons. Et ce sera mondial.


    • Clocel Clocel 6 novembre 2020 20:47

      @Luc-Laurent Salvador

      Nous sommes bien d’accord, mais, institutionnellement, c’est verrouillé, donc la sortie devra être virile, mais tant qu’il y aura un paquet de nouilles dans le placard et la promesse de le renouveler, ils ne bougeront pas.

      Sans compter que renverser le pouvoir ne sera pas suffisant, il faudra aller à la racine du mal.
      A la fin de la seconde guerre mondiale, la priorité a été de remettre la machine en marche, sans prendre le temps de bien faire le ménage, c’est cette addition qu’il faut solder aujourd’hui, mais nous ne sommes plus du bon côté du calibre.


    • vesjem vesjem 6 novembre 2020 23:07

      @Clocel
      « ils » ont tissé leur toile depuis plusieurs décennies, en s’accaparant tous les moyens d’informations, si bien que le peuple est devenu un troupeau de mougeons presque amorphe
      Ceux qui comme nous, sont restés plutôt réactifs , l’étaient déjà avant cette main-mise, ou bien, possédaient encore une faculté de résilience intellectuelle
      Parmi les « passifs », citons les fainéants, indifférents, bourgeois se croyant à l’abri, les naïfs, les niais, et les bien-pensants formatés par une scolarité républicaine de plus en plus abrutissante

      N’y voir aucune responsabilité ni griefs de tous les acteurs ; le balancier de l’histoire emportera tout pour mieux recommencer


    • Djam Djam 6 novembre 2020 23:17

      @Nicole Cheverney

       Que les forces positives, si elles sont au-dessus ou pas trop loin de nous, vous entendent !


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 novembre 2020 04:20

      Bonjour Nicole Cheverney,
      .
      Je discute tout les jours avec des moutons, dans la rue, dans la fil d’attente des caisses du super-marche, dans les autres commerces, ....
      Le réveil des moutons n’aura pas lieux ! Ses « moutons » sont si gravement formaté ... .
      .
      Je vous donne un exemple que j’ai vécu hier :
      .
      Devant un magasin j’aborde une jeune dame :
      .
      « Bonjour, ras le bol de porter une muselière ... »
      .
      et la discussion été lancé ....
      .
      J’avance les arguments pour lui ouvrier les yeux .... surtout avec la soudaine et incompréhensible restriction

      de l’usage de la Chloroquine (Plaquenil qui été encore en vente libre en 2019 !!!)
      .
      La jeune dame se montrait indiffèrent à mes arguments .... puis une remarque intéressante de sa part ... « Mon copain est plus sensible à des théories complotistes ».
      .
      Waooooo ! Nicole voyez vous quel dégâts font des médias propagandistes !
      .
      Je lui répond : Madame, dès qu’on avance des vérités sourcées donc vérifiables qui dérangent l’oligarchie on est accuse d’être complotiste, populiste, etc ...
      .
      Je poursuit avec mes arguments : « Les médias font un grand choux sur le débordement des urgences ; Saviez vous que cela fait plus de 5 ans que à cette période d’année les urgences sont systématiquement débordé ? La les médias essaient de nous faire croire que c’est à cause du Covid-19 que les cliniques sont débordées ! Puis saviez vous qu’en 2017 on avait eu 30 000 morts de la grippe en France ... ? »
      .
      La Femme reste blende, ne montrent aucune curiosité, semblent non concerné par cette mise en quarantaine des gens non malades ... par la privation de nos libertés !!!!
      .
      C’est un cas typique ...
      .
      Quand cette Dame se réveille, ce qui sera un vrai miracle, il sera trop tard pour changer quoi que se soit.
      .
      Le 4ème pouvoir à une emprise considérable sur les cerveau reptilien de ses moutons ! On gère les esprits entre autres suite à des choques émotionnelles, comme la reprise des attentats récentes suite aux caricatures blasphématoire de Charlie Hebdo qui ont été le détonateur qui à conduit aux divers actes meurtrières !
      C’est pour ça je dit : Éteins ta télé, allume ton cerveau !
      .
      Il ne faut pas compter sur le réveil des moutons
      , car il ne font pas l’effort comme nous de chercher les vrais informations, bref chercher la vérité dans cet brouillard de FAKE NEWS gouvernemental et grand cirque médiatique, car ils (les moutons) sont trop fainéant pour chercher, creuser les informations dans les médias libres sur internet ....
      .
      S’il y un changement dans la société il ne peut que venir de nous, les résistants au système, n’attendez pas le réveil des moutons, il n’y aura pas lieu, si non beaucoup trop tard ! Les gens sont devenue trouillard après les violences policières à répétition !

      .
      En tant que Gillet Jaune j’ai vus que avec les premier gazages la plupart des gens ordinaires ont pris peur... et ici à Bordeaux on est passé au fil des manifestations de 10 000 manifestants à 1 000 manifestants, voire 500 à la dernière manifestation déclare à Bordeaux il y a 2 mois environ !

      .
      Toutes ses restrictions liberticides qui déferlent sur nous en ce moment, sont faites pour éteindre le mouvement de la résistance contre cette oppression politique, policière et judiciaire en vue qu’on cesse nos revendications sociales et politiques voire notamment le RIC.
      .
      Les gens sont devenue trop individualistes et trop égoïstes !
      .
      Regardez la réalité en face et comptons pas sur le réveil des moutons qui sont paralysée devant le loup Macron qui est le bras allongé de l’oligarchie financière, la très grande finance !
      .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 7 novembre 2020 11:21

      @Djam

      Bonjour, c’est ce que j’espère aussi. 


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 7 novembre 2020 11:51

      @eau-du-robinet

      Bonjour, je suis tous les jours confrontée aux mêmes formats d’incontinence mentaux de la part de mes compatriotes. Je pense et je persiste à dire que tous ces gens prendront le train libérateur, une fois lancé, toujours après la bataille. 
      Prenons pour exemple, la vile période de la collaboration en France, où les attentistes, les indifférents, les lâches, les délateurs, furent une véritable horde de résistants de la dernière heure. Lamentable spectacle de la bêtise humaine. Il est vrai qu’il n’y avait pas de télévision à l’époque, pour formater les esprits avec un tel acharnement. Mais il y avait Paris Ment, aussi viral que les merdias d’aujourd’hui.
      Plus vous essairez de convaincre, plus vous vous heurterez à un mur d’incompréhension. Ce qui me fait penser que n’ayant pas devant soi un interlocuteur ouvert, il vaut mieux « fermer les écoutilles » pour préserver sa patience, son énergie et sa santé. Parions toutefois que parmi les emmurés de l’écran plat, pas mal de monde se réveillera, et ce sera très dur pour eux. Les gilets jaunes ont expérimenté les premiers, ce genre de désengagement du peuple devant les « injustices », et bien plus que les balles et les grenades lacymo, c’est du mépris de ces gens-là, qu’ils ont été victimes. 


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 7 novembre 2020 14:16

      Bonjour Nicole Cheverney,
      .
      J’admire votre optimise, surtout préserve le.
      .
      Moi je suis pas pessimiste mais réaliste.
      .
      Vous avez écrit :
      « Il est vrai qu’il n’y avait pas de télévision à l’époque, pour formater les esprits avec un tel acharnement. »
      .
      C’est justement ce 4ème pouvoir qui permet à l’oligarchie de contrôler/ manipuler les esprits « faibles » !
      .
      Citation Jim Morrison (Musicien du groupe de musique THE DOORS) :
      Celui qui contrôle les médias contrôle les esprits.
      .
      Ce n’est pas pour rien que dans le programme de l’UPR ( partie politique que j’ai quitté ) il figure la reconnaissance et le cadrage du 4ème pouvoir dans la constitution en s’ajoutent aux 3 existantes .... sachent que à l’heure actuelle il n’existe plus du tout la séparation des pouvoirs ! Nous sommes entrée dans une période funeste de l’humanité dans les sens large, problèmes politiques, problèmes environnementales, surpopulation de la planète, etc !
      .
      La situation d’aujourd’hui n’est pas comparable, à mon avis, avec les révoltes du passé ou la télévision n’existe pas encore, voire ou elle n’était pas encore si présente dans les salons,....
      .
      Ce sont les médias mainstream en combinaison des violences policières contre les manifestants (GJ etc.), non jugé à ce jouret maintenant le gouvernement est entrent de nous préparer le confinement permanent en le faisant rentrer dans le droit commun, qui ont mis un terme aux grandes manifestations .... évidement il y à toujours et heureusement des petites manifestations spontanées et non déclarées ... en espèrent qu’ils vont devenir grand dans un proche avenir...


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 7 novembre 2020 19:08

      @eau-du-robinet

      Mon optimisme se teinte toujours de réalisme. Les projets pharaoniques des psychopathes qui prétendent détruire l’humanité sont voués à l’échec, c’est la nature elle-même qui les rattrapera. L’ubris n’a jamais supplanté en quoi que ce soit la loi naturelle des choses. 


    • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 09:38

      Une bonne gueule de bois à tous les mougeons mais malheureusement qui,grâce à leur imbécilité, profitera à tous.

      Merci les mougeons !

      Ils ne se plaindront même pas, ils fermeront leurs gueules, comme en 40.


      • roby roby 6 novembre 2020 17:04

        @troletbuse
        Pour exemple de ce que vous écrivez au sujet des mougeons , je suis le seul dans mon village qui refuse la pose du compteur escroc Linky chez moi alors que les exemples des méfaits de ce compteur sont innombrables disjonctions répétitives alors Engie vous propose de prendre un KVA supérieur donc abonnement plus chers, sans compter le gâchis des anciens compteurs , au fait que deviennent t-ils ? Quelqu’un le sait ?


      • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 09:39

        ’’Nous serons alors disposés à accepter toutes les amputations demandées et nous nous retrouverons vite tel du bétail’’

         

        Aussi disposés qu’un troupeau d’animaux d’élevage.

         

        L’agenda prévu est de vacciner tous ceux qui le veulent et d’isoler les autres dans des camps.

         

        Les vaccinations injecteront un marquage lisible par un tas d’appareils. Toutes vos transaction monétaires seront conditionnées par vos données enregistrées dans le Big Data
        .

         

        Christine Lagarde nous prépare à l’« euro numérique » et au « grand reset »

         
        « Sauf que la décision est en réalité déjà entérinée, et que tout l’enjeu des prochains mois consistera à rendre la transition vers l’usage d’un euro numérique acceptable, sinon désirable. Les médias auront ici un rôle à jouer en se voyant confier la lourde tâche d’une évangélisation des populations. Et en cas de rejet du grand public, ce sera, à n’en pas douter, le chantage à la peur de l’effondrement d’un système qui est effectivement condamné depuis 2008. »
         
         Quel seront les spécificités d’une monnaie numériques ? La principale sera de contrôler toutes les transactions, je dis bien, toutes (paiements, retraits, etc.), et de les autoriser ou les interdire si certaines conditions sont remplies ou pas.
         
         Parmi ces conditions est prévue l’acceptation de se faire vacciner à chaque fois qu’un vaccin sera proposé.
         
         « pour résumer, le résultat final souhaité est un monde sans joie et hautement contrôlé de tout et de tout les individus, et où la vie privée est extrêmement chère, la dissidence impensable et la soumission spirituelle obligatoire. C’est comme une prescription médicamenteuse 24h / 24 et 7j / 7, sauf que les médicaments sont à la fois chimiques et numériques, et ils vous signalent au pouvoir central qui peut alors vous punir pour un mauvais comportement, par exemple, en bloquant votre accès à certains endroits ou en mettant un veto sur votre compte bancaire numérique, peut-être sans aucune intervention humaine. »

        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-grand-reset-pour-les-nuls-228331


        • Fergus Fergus 6 novembre 2020 09:51

          Bonjour, Luc-Laurent

          Le « Great reset », nouveau cheval de bataille des complotistes du web après le « Great Replacement » ?

          On est probablement là sur l’un de ces fantasmes comme il en surgit régulièrement depuis des années.

          Fort heureusement, le pire n’est jamais sûr !

          Ce qui n’empêche évidemment pas la vigilance, une partie des élites mondialisées pouvant effectivement être tentées par cette révolution financière au service du grand capital. 


          • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 10:08

            @Fergus
             
             avec une oie pareille, le Capitole aurait péri.


          • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 10:18

            @Fergus
            vigilance


            Arrêtez avec ce mot creux qui a perdu tout son sens ! smiley  smiley


          • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 6 novembre 2020 11:01

            @Fergus
            Du fergousse 100% purc porc
            Voici une vidéo complotiste : https://youtu.be/8rAiTDQ-NVY
            faite par le World Economic Forum des complotistes bien connus smiley
            Allez retournez a vos gogues, goguettes, dolmen, vespasiennes et papillons ce qui n’empêche évidemment pas la vigilance contre les papillons
             smiley


          • Clocel Clocel 6 novembre 2020 11:10

            @Francis

            Un paon plutôt, les oies sont comestibles...


          • Fergus Fergus 6 novembre 2020 11:40

            Bonjour, troletbuse

            « ce mot creux qui a perdu tout son sens »

            Il est vrai que vous êtes plutôt dans le registre de l’anathème récurrent mais totalement sans effet sur la vie politique du pays. smiley


          • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 13:27

            @Fergus
            Qu’entendez vous par ces mots « Il faut être vigilant » ?
            Parlez-vous d’un soldat qui monte la garde ?


          • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 13:29

            @troletbuse
            Et pour l’anathème, c’est religieux, non ?


          • vesjem vesjem 6 novembre 2020 23:14

            @Fergus
            tu dis tout, ou peu, et son contraire en 8 lignes, preuve que tu es un bienpensant, qui craint quand même le pire, que tu n’oses envisager


          • Djam Djam 6 novembre 2020 23:21

            @Fergus

            Great reset et complotisme... il fallait l’oser celle-là, Fergus l’a fait... et il est content Fergus !

            Et pourtant, si vous aviez une bonne mémoire et suffisamment de temps à accorder aux mots choisis qui truffèrent presque tous les discours de nos petits élus, vous sauriez que cette formule (grande réinitialisation) a bien été pondu par les conseillers en comm’ d’un peu partout et qu’elle vise précisément à ce que les masses en rigolent...

            C’est exactement ce que vous faites... ainsi, vous l’aurez dans le... séant, comme un suppositoire inattendu smiley


          • velosolex velosolex 7 novembre 2020 00:29

            @Fergus
            La fachosphère réagit mal à l’image de Trump, et voit accessoirement des coups d’états, comme des actes courageux.
            Les lendemains de cuite sont parfois difficiles
            Trump s’est enfermé dans la maison blanche, faute d’avoir pas su foutre le covid aux arrêts, et même simplement admettre qu’il existait. 
            Covid, c’est comme monsieur propre. il est tout petit mais il fait le maximum
            Ce truc là est un crash test, révélant nos compromissions, nos erreurs, nos intérêts à courte vue. C’est lui qui emporte Trump, cet imbécile boursoufflé de vanité, prêt à tout pour garder le pouvoir. 
            Aucun homme à lui seul peut sauver le monde , mais certains à eux seuls peuvent l’anéantir. 


          • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 09:51

            « COVID-19 : The Great Reset« est un guide pour tous ceux qui veulent comprendre comment COVID-19 a perturbé nos systèmes sociaux et économiques, et quels changements seront nécessaires pour créer un monde plus inclusif, plus résistant et plus durable à l’avenir.

            Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, et Thierry Malleret, fondateur du Baromètre mensuel, explorent les causes profondes de la crise et les raisons pour lesquelles elles conduisent à la nécessité d’une Grande Réinitialisation.

            COVID-19 a créé une grande réinitialisation perturbatrice de nos systèmes sociaux, économiques et politiques mondiaux. Mais le pouvoir des êtres humains réside dans le fait d’être prévoyants et d’avoir l’ingéniosité, au moins dans une certaine mesure, de prendre leur destin en main et de planifier un avenir meilleur.

            C’est le but de ce livre : bousculer et montrer les déficiences qui étaient manifestes dans notre système mondial, avant même que COVID n’éclate. »Erudit, stimulant et plausible« — Hans van Leeuwen, Australian Financial Review (Australie) »Le livre se penche sur ce à quoi pourrait ressembler le monde post-coronavirus à peine quatre mois après que l’épidémie ait été déclarée pandémie« — Sam Meredith, CNBC (USA) »Le message selon lequel la pandémie n’est pas seulement une crise aux proportions énormes, mais qu’elle offre également à l’humanité l’occasion de réfléchir à la manière dont elle peut faire les choses différemment, est important et mérite réflexion »

            Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

             

             Cette présentation est positiviste. Quelqu’un a-t-il lu cet ouvrage ?


            • pemile pemile 6 novembre 2020 09:55

              @Francis « Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) »

              Rhooo, z’avez tous des problèmes pour mettre un lien valide vers

              DeepL Translator


            • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 6 novembre 2020 16:26

              @Francis

              Merci pour la citation. J’ai survolé ce livre avec la recherche par mots-clé qu’autorise amazon. C’est édifiant je trouve. Mais je ne crois pas qu’il ait été traduit en français.


            • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 17:54

              @Luc-Laurent Salvador
               
               hum. Le § cité est un morceau de langue de bois.


            • troletbuse troletbuse 6 novembre 2020 10:17

              Rappelez vous, dans notre excellente union européenne, la F Rance avait été choisie comme pays des services et du tourisme. L’Allemagne elle c’était l’industrie.

              Le F Rance a bradé son industrie pour pas cher. Ce qui n’appartient pas à nos gouvernants mais aux Français a été soldé probablement avec des compensations au liquidateur. Remarquez que service eut aussi se dire « serre-vis » ou serrer la vis.

              Aujourd’hui l’Allemagne continue de produire et la F Rance attend (comme Charles) les touristes.

              Avec les frontières fermées et la dictature sanitaire jusqu’au, au moins mi janvier avant d’être prorogée et modifiée en dictature tout court effectivement on peut compter sur le tourisme des migrants

              Je crois que les endroits les plus visités sont la Tour Eiffel, Versailles, le Mont Saint Michel, Notre-Dame de Paris malheureusement brûlée à cause d’un mégot d’après l’enquête de 1 heure menée par le procureur Heitz, Heureusement il est interdit de fumer dans la Tour Eiffel car une cigarette mal éteinte pourrait foutre le feu à toute cette structure de fer smiley

              Que restera-t-il à visiter ? Micron à l’’Elysée, sur son trône ?


              • Djam Djam 6 novembre 2020 23:26

                @troletbuse

                Bon commentaire troletbuse smiley !
                J’ajouterai comme réponse à votre question finale : une poignée de « français de souche » à découvrir derrière leur masque, attablés à un guéridon de bistrot. Ils seront regardés comme une espèce disparue que le Gouvernement Mondial montrera comme une attraction d’antan...


              • velosolex velosolex 7 novembre 2020 00:38

                @troletbuse
                Les mégalithes de Carnac, bien que dressés il y a fort longtemps, offrent par leur structure toutes les garanties d’indestructibilité.
                Enfin, bien plus que la Joconde. 
                Comme quoi les grands anciens avaient du génie. 
                La mer de glace était pas mal non plus dans son genre, avant qu’elle commence à fondre.
                Mais certains ici en sont à nier cet attentat à la nature, qu’est le réchauffement
                Comme quoi le nihilisme n’atteint pas que les fêlés de Daesh


              • velosolex velosolex 7 novembre 2020 00:46

                @Djam
                Bof....Il me semble que les Parisiens, bien avant votre gouvernement mondial, ont ce regard particulier sur votre « Français de souche »
                L’appellation contrôlée reste à vérifier d’ailleurs. 
                Giscard, avec son accordéon, ressemblait surement assez à ce français de souche fantasmé. Beaucoup de gens assis sur la moleskine des vieux cafés, iraient d’ailleurs sans vergogne aux « deux magots » si l’occasion arrivait. 


              • Djam Djam 7 novembre 2020 10:37

                @velosolex

                Bien entendu ! mais une fois que vous avez écrit ça.... quoi de neuf pour faire avancer le débat ???


              • velosolex velosolex 7 novembre 2020 11:19

                @Djam
                Où je vais ? J’en sais rien. Cette histoire de « Français de souche » est en ce moment servi à toutes les sauces, et souvent d’ailleurs ridiculisé.
                Il y a trente ans, on rigolait quand on entendait les Africains nous dire qu’ils avaient du supporter d’entendre à l’école dire que leurs ancêtres étaient les gaulois. 
                Maintenant ces même gaulois sont montrés comme un mythe. Nous ne descendrions de rien, ne voulant discriminer personne, dans la peur d’être désignés comme clivant pour ceux qui sont venus d’ailleurs. 
                Les gaulois n’auraient jamais existé.....
                On refonde l’histoire à mesure qu’on avance. Il faut reformuler l’homme d’hier dans la modernité d’aujourd’hui. J’ai entendu hier après midi sur France culture une archéologue, visiblement LGBT, dire benoitement que la femme des cavernes n’avait rien de la femme des années 50, et qu’elle ne balayait surement pas la grotte, comme celle ci l’avait fait de la maison. Elle s’est longuement penché sur le plus vieux champ de bataille d’Europe, en Allemagne, datant de 3 millénaires. Enormément de squelettes féminins. C’était pour elle un espoir. La femme des temps anciens aurait été une guerrière intrépide, comme dans un album de corto Maltesse...Las, il s’est avéré que des recherches plus poussées, aient révélé que les morts seraient le résultat d’une caravane massacrée dans un guet apens. Mais elle ne renonce pas à trouver les preuves qu’elle cherche, quitte à les faire entrer au forceps 
                Il y a comme un problème d’éthique, quand le chercheur veut faire coïncider l’histoire avec ses vues de militants. La méthode scientifique (Phylogénie d’une bataille et chainant manquant 

                Phylogénie d’unehttps://bit.ly/2GCQSAT épidémie, femmes d’une épidémie, femmes dans la bataille et chaînon m

              • Djam Djam 15 novembre 2020 20:45

                @velosolex

                Je vous suis velosolex...

                A propos de ces femmes qui essayent par tous les moyens de démontrer que la femme des origines « ne balayait pas la grotte », je ne vous surprendrais pas en affirmant ici qu’elles de purs cas hystériques au sens freudien du terme. La pauvre, elle n’est pas sortie... de la grotte smiley

                Quant aux gaulois, ben au risque de vous étonner (?), mais ils existèrent bel et bien, furent largement nos ancêtres bien que ça en défrisent pas mal. Ce n’étaient pas des sauvages grossiers, loin s’en faut, mais que voulez-vous l’humain ne change guère et le principe consistant à discréditer l’ennemi vaincu est toujours de mise à notre époque paraît-il « civilisée »...

                César ayant conquis difficilement les courageux et très ingénieux guerriers gaulois fit ce que font tous les prédateurs : il réécrivit l’histoire selon sa propre vision largement mythomane et il inventa le « gaulais brailleur, grossier et inculte ». Ben oui, ça aise à balayer la mémoire glorieuse et à installer son « nouveau monde » comme le nec plus ultra.

                Les yankees font exactement la même chose. Persuadés d’être le sommet de la liberté et du mieux vivre que partout ailleurs, ils pondirent « l’american way of life » et au passage, firent des centaines de films grotesques et manichéens en diable montrant les indiens comme de parfait sauvage sanguinaires.

                Et les conquistadores qui envahirent l’Amérique latine, non content de massacrer à peu près tout sur leur passage, n’hésitèrent pas non plus à réécrire l’histoire en présentant les aztèques comme des sauvages sanguinaires égorgeant femmes et enfants pour leurs dieux. Ben oui, c’est tellement plus simple à dire...

                Donc, nos bonnes femmes hystériques de notre époque de renversement totale des valeurs naturelles n’hésiteront pas à réécrire l’histoire de l’homo sapiens en faisant coller les faits à leurs délires féministes anti mâles...

                Et c’est une femme qui l’écrit et l’affirme smiley)


              • Gollum Gollum 6 novembre 2020 10:34

                Mouais... Je suis assez partagé sur votre article qui est pour moi mi-figue mi-raisin..

                Autant je suis d’accord sur le culte de l’argent actuel que vous dénoncez, sur la nécessité de casser les ressort du capitalisme qui sont les désirs individuels exacerbés, sur le pillage de la planète, sur la nécessité vitale de vivre une vie beaucoup plus simple, moins énergivore, etc... plus spirituelle disons le.

                autant je ne partage pas vos fantasmes assez complotistes sur le Great Reset.

                Vous prenez vos sources chez Vigano et Soral, très peu pour moi... Il y a longtemps que j’ai mis Soral a la poubelle tout comme les cathos tradis..

                Vous semblez envisager que l’effondrement est voulu. Je n’en crois rien. L’effondrement couterait beaucoup trop cher, pour nous sans nul doute, mais pour les élites aussi. Des dégâts irréversibles, susceptibles de nous faire retourner des siècles en arrière. Je ne pense pas que c’est ce qu’ils veulent.

                Le great reset a sans nul doute pour but d’éviter cet effondrement qui aura lieu si pas de great reset car les dettes sont colossales de partout.

                Difficile de voir en quoi il consistera. Annulation de toutes les dettes en ponctionnant dans les épargnes des citoyens ? Autre chose ? Bon on est dans la spéculation..

                Quant au NOM vous semblez acter qu’il est irréversible et fatal. On sent l’influence de Pierre Hillard, encore une de vos sources frelatées..

                Il est bien évident que le NOM, terre unifiée, on en est loin. Très loin même. Les chinois entendent bien rester chinois et maîtres du jeu et les russes aussi, les iraniens rester iraniens... et même les américains veulent rester américains..

                Par contre il est évident que le totalitarisme, plus ou moins soft, s’installe peu à peu de par le progrès des technologies : reconnaissance faciale, facilité à être pisté, drones qui vous observent du ciel, etc, etc... et ça c’est un GROS problème..


                • Fergus Fergus 6 novembre 2020 13:17

                  Bonjour, Gollum

                  Je partage très largement vos observations et votre regard sur les théories du web puisées aux sources les plus « frelatées ».

                  Cela dit, grand bien fasse à l’auteur sa convergence avec quelques intervenants pour lesquels la croyance dans lesdites théories relève d’une nécessité existentielle.

                  Personnellement, j’ai trop souvent cru à de telles théories sans jamais en voir la réalisation  lorsque je votais pour la LCR pour être désormais très dubitatif. 

                  Je propose à ces « croyants » d’en reparler dans 10 ans... 


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 novembre 2020 13:31

                  @Fergus

                  Bonjour...il vous en a fallu du temps ...mais bon dans ma prime jeunesse ...lol .


                • Aristide Aristide 6 novembre 2020 13:34

                  @Fergus

                  Personnellement, j’ai trop souvent cru à de telles théories  sans jamais en voir la réalisation  lorsque je votais pour la LCR pour être désormais très dubitatif. 

                  Convenez tout de même que votre passage de la LCR à LFI est votre passage du Rubicon mais vous êtes resté au milieu ! Même si vous n’avalez plus de telles théories indigestes, vous changez simplement de « régime ». Euuuh, je n’ose vous le décrire ... Aller si, il parait qu’ils ont écrit sans honte une document qu’ils nomment « L’avenir en commun ». 

                  Mais bon, avec l’age, on dit que la sagesse et l’expérience aident beaucoup à la lucidité, visiblement vous êtes resté jeune ....


                • Gollum Gollum 6 novembre 2020 13:42

                  @Fergus

                  Merci. Malheureusement les gens deviennent complètement dingues. Tout en voulant échapper à la dictature ils se précipitent sur ceux qui leur en mettrait une encore pire que l’actuelle, que ce soit Trump ou les cathos tradis qui n’hésiteraient pas à remettre en place les coercitions dont ils ont une longue expérience.. et qui n’aspirent qu’à la revanche.

                  L’entourage de Trump avec tous ces bigots qui lui tournent autour et qu’il utilise à son profit, la secte QAnon qui le vénère comme un Dieu, tout cela n’augure rien de bon..

                  M’enfin bon, je suis quasi minoritaire, donc arrivera ce qui doit arriver et comme disait Pilate : je m’en lave les mains.


                • eau-pression eau-pression 6 novembre 2020 13:45

                  @Gollum

                  Il faut quand même sortir le nez des pulsions humaines, et prendre en compte les dangers vers lesquels court l’humanité en massacrant son environnement. On peut espérer que certains ont compris qu’il faut arrêter de se focaliser sur les querelles de nation-familles.

                  Le N.O.M. est la réponse pour certains, n’en doutons pas. Les mêmes qui n’imaginent pas d’autre usage aux objets électronisés que la mise au pas des individus.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 novembre 2020 13:49

                  @Gollum

                  M’enfin Gollum , Paula White est ce qu’on fait de mieux en matière de spiritualité 2.0 .


                • Gollum Gollum 6 novembre 2020 14:15

                  @eau-pression

                  Ben l’environnement Trump a largement montré qu’il s’en cogne mais grave... 

                  Et du coup, Bolsonaro (tiens un chrétien... comme par hasard) qui massacre l’environnement se sent moins seul...


                • Gollum Gollum 6 novembre 2020 14:17

                  @Aita Pea Pea

                  Ah Paula... Mon idole.. smiley 


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 novembre 2020 14:30

                  @Gollum

                  Paula White...Eminem remix ...Youtube. Lol and love the cat .


                • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 6 novembre 2020 16:39

                  @Gollum

                  Merci Gollum pour la visite et le commentaire mi-figue mi-raisin. Il y a du bon je prends smiley.
                  Pour le reste, la moitié moins bonne, je ne m’en formalise pas, je sais que vous avez un problème avec les sources. Vous pratiquez l’ad hominem comme M. Jourdain si je puis dire.
                  Notez cependant que le livre The Great Reset que j’ai cité en premier est un écrit de Klaus Schwab, le père fondateur du World Economic Forum, donc là vous ne pouvez pas chipoter, c’est écrit noir sur blanc. Francis plus haut en donne une citation traduite.
                  Ensuite jeter le bébé « Faits & Documents » une revue très sérieuse parce qu’elle se diffuse (infuse ?) dans la bassine Egalité & Réconciliation, c’est un peu étriqué comme mentalité, vous ne trouvez pas ? Ce n’est pas Soral qui a écrit ça. Maintenant, vous avez peut-être excommunié toute sa clique... je me trompe ?
                  Enfin, Hillard est vraiment très bien, je ne sais pas ce que vous lui trouvez... à part son côté catho fervent peut-être ?

                  En fait vous semblez comme possédé d’une rage anticatholique. Probablement avez-vous lu le Talmud ? smiley


                • Gollum Gollum 6 novembre 2020 17:06

                  @Luc-Laurent Salvador

                  Francis plus haut en donne une citation traduite.

                  Oui et il en sort quoi ? Peau d’zob, nada... smiley

                  Vous vous permettez de dire sous le post de Francis : c’est édifiant..

                  Bordel mais en quoi ? smiley

                  Vous êtes maintenant tellement bourré de fantasme que quand vous lisez un truc vous y voyez autre chose que ce qui y est écrit..

                  Hillard est vraiment très bien, je ne sais pas ce que vous lui trouvez... à part son côté catho fervent peut-être ?

                  Fervent non.. Paranoïaque total oui. A moitié fou même. 

                  Probablement avez-vous lu le Talmud ? 

                  Non. Et que vous me sortiez cette ineptie en dit long sur les ravages mentaux que la fréquentation d’E&R a opéré sur vous.

                  Je ne dis pas qu’il n’y a pas péril en la demeure. Je suis même, en fait, assez convaincu du contraire.

                  Mais de grâce sortez la tête de vos groupes de bigots... qui ont suffisamment prouvé au long des siècles leur nocivité. C’est pas le catholicisme traditionnel la solution, certainement pas.


                • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 6 novembre 2020 18:58

                  @Gollum

                  Edifiant, c’était pour le livre. Faites un effort Gollum !
                  Bigot ? Je ne me sentirai jamais concerné. Vous êtes à côté de la plaque smiley
                  Anticatholique rabique (un seul b), je maintiens  smiley
                  Nous sommes d’accord sur le péril, donc c’est bon, restons en là pour aujourd’hui !


                • Djam Djam 6 novembre 2020 23:34

                  @Gollum

                  Etonnant tout de même que ces jugements expéditifs sur les uns et les autres, juste parce que vous ne les appréciez pas ou bien parce que leurs analyses ne vous convainquent pas... (?)

                  Le « grand reset » n’est pas un fantasme mais une réalité. Il vous suffit de réécouter (ou peut-être de découvri...) le discours de Lagarde devant le Club de la Presse en 2014. Dès le début de son discours, la dame annonce exactement le « grand reset ».

                  Quant à la question que vous vous posez à propos de l’effondrement économique que vous croyez être évité par l’oligarchie, vous vous trompez là aussi. L’effondrement économique fait partie de la tactique lancée. Car pour que l’économie dématérialisée et virtuelle batte son plein et se poursuive au profit du 1% il leur faut impérativement détruire l’économie réelle.

                  Là encore, il vous faudra passer plus de temps à des cours d’économie financière si vous voulez comprendre et ne pas prendre ceux qui ont pigé la nouvelle économie pour des truffes.


                • velosolex velosolex 7 novembre 2020 01:08

                  @Gollum
                  Totalement d’accord avec vous. Vous m’économisez mon clavier en ces temps difficiles où il n’y a pas de petite économie. Les milliards pleuvent par contre en rafales. Il faut avouer que les différents gouvernements, enfin au moins le notre, arrose en utilisant le canadair. Vis à vis du profil des marcheurs, et de leur vision de l’économie avant le covid, il y a là quelque chose à la fois de prodigieux, mais d’autant inquiétant, au vu de la prodigalité, mais qui révèle tout autant un sentiment de panique générale, sur fonds de décisions brouillonnes .
                  Le covid n’est pas soluble dans le capitalisme ; ils sont antinomiques. Le covid est à la fois un révélateur des pièges de la mondialisation, et de la destruction de l’écosystème, et plus il se développe, plus il révèle que le monde est systémique, et que la globalisation et les échanges, en le nourrissant, comme un cancer nous pousse vers la catastrophe collective. Nous ne sommes plus dans le monde des idées, des choix de sociétés, mais des faits. Et on a perdu la main. Ce ne sont plus nous qui distribuons les cartes. Et les chinois sont des imbéciles s’ils se pensent dans la main de dieu. 
                  Les sociétés sont bien plus fragiles qu’elles ne le croient, et ce deuxième confinement, avant d’autres, sans doute, rendent très pessimiste sur l’évolution à courte vue. Après la phase de déni, il faudra accepter de voir les choses telles qu’elles sont. Avant de définir des objectifs et un new deal raisonnable. Cette fois ci avec la terre, si on parvient jusqu’à là. 
                  Trump n’en ai pas là. Mais cette grosse tortue obscène, cramponné à ses certitudes, nous renvoie l’image exacte du monde d’aujourd’hui, et sa pensée magique :
                  « Cela ne peut pas être, car je ne veux pas que cela soit ! »


                • velosolex velosolex 7 novembre 2020 01:30

                  @Gollum
                  Bolsonaro, Ben Johson, Trump, et pas mal d’autres, font écho aux Adolph, Mussolini, Salazar et Franco des années 30, années toutes aussi troublées que les nôtres, et il n’est pas étonnant une fois de plus que les causes créent les mêmes effets.
                  On peut se rappeler aussi comment un personnage comme Raspoutine, grand manipulateur paranoïaque, a réussi à s’imposer à la cour du tsar avant la révolution Russe. L’irrationnalité ne touche pas donc que les foules mais affecte ceux qu’on dit puissant, avant qu’ils n’implorent d’échanger leur empire pour un cheval. 
                  Trump est une exception aux states, qui avait toujours choisi ses présidents en respectant les convenances démocratiques, et ne mettant pas en danger les institutions, restant dans la menace perpétuelle, comme un chef mafieux.
                  Ce type, échappé d’un feuilleton des Simpson, est un avertissement venu du passé, dans ce qui demeure la plus grande force militaire au monde. La raison et l’efficacité sont battus en brèche, pour des intérêts mercantiles à courte vue. Il dirigeait le pays comme une chaine de supermarchés, et la terre comme une supérette à faire tomber...
                  Philipp Roth a écrit il y a une vingtaine d’années « le complot contre l’amérique ». C’est une dystopie assez proche de l’élection de Trump. Roth a imaginé ce que serait devenu les states si Charles Lindbergh, le candidat républicains, ami des nazis, avait été élu en 40 à la place de Roosevelt...
                  .Un paranoïaque peut encore changer la face du monde. Il n’est pas vrai que l’histoire ne tient qu’à des déterminismes sociaux. Elle est liée aussi à l’évènementiel. 
                  J’espère que Biden est sous bonne escorte policière, même s’il ne fera pas l’erreur de parader à Dallas dans une décapotable blanche bien sûr.
                  Biden ne changera peut être pas grand chose au destin de l’Amérique, mais il ne l’inclinera pas je pense vers le pire, et la destruction, comme l’a fait Trump. J’espère que j’ai raison de parler de ce type à l’imparfait


                • Gollum Gollum 7 novembre 2020 09:30

                  @velosolex

                  Bonjour. J’aime bien votre premier pavé.

                  Oui la crise est systémique. C’est bien là le fond du problème. Et non, personne ne maitrise plus rien et ça va se péter la gueule grave.

                  Je vous rejoins tout à fait.

                  Et cela va à l’encontre de la mentalité complotiste qui veut qu’un groupe satanique maitrise totalement ses plans et son agenda.

                  Si le complotisme, au fond, a le vent en poupe, c’est que quelque part c’est rassurant puisque cela participe du mythe de la maitrise des choses, même si cette maitrise est le fait des forces du diable.

                  Et c’est pour cela que le catholicisme classique n’est pas le remède car ces gens n’ont aucune perception du systémique. Ils en sont encore à Aristote et une logique binaire et manichéenne. (Hillard se fout complètement du systémique par exemple il n’y comprend rien, comme il se fout de l’aspect environnemental...)

                  Sur Trump je suis partagé il n’est pas totalement négatif sur bien des points mais sur la protection de l’environnement c’est un désastre, seul compte pour lui l’exploitation outrancière des ressources au profit des US. Au plan géopolitique on a vu son hostilité vis-à-vis de l’Iran et de la Chine avec une attitude assez limite..

                  Enfin je ne peux résister à fournir un lien sur un des anciens membres de son entourage, Bannon, qui nous fait des appels au meurtre, tout simplement... :

                  https://www.lefigaro.fr/international/steve-bannon-ex-conseiller-de-trump-puni-par-twitter-et-youtube-apres-des-appels-au-meurtre-20201106


                • Gollum Gollum 7 novembre 2020 09:39

                  @Djam

                  Où avez-vous vu que je niais le great reset ? Nulle part.

                  C’est assez symptomatique cette méprise et révèle bien, encore une fois, la façon de penser du (de la, pour vous) complotiste moyen qui, devant une nuance, pratique le manichéisme du oui ou non.

                  Votre affirmation, tout à fait péremptoire, et basée sur rien, de l’effondrement économique voulu ne vaut pas un clou rouillé...

                  Vous affirmez de surcroit que l’économie virtuelle au profit des 1% se fera sans l’économie réelle. Mais vous êtes complètement déconnectée des réalités ma pauvre dame... Autant dire que vous allez vous assoir sur un tabouret à hauteur de table sans les pieds du tabouret. Cela n’a aucun sens.

                  Enfin le dernière phrase est un modèle de prétention que là aussi on retrouve fréquemment chez les complotistes, le fameux doctorix étant un modèle du genre..


                • Gollum Gollum 7 novembre 2020 09:41

                  @Luc-Laurent Salvador

                  Edifiant, c’était pour le livre.

                  Ah ok. Et donc vous l’avez lu cela veut dire. Et il y a quoi exactement dedans ? Faites nous des citations édifiantes.

                  Puisque le résumé offert par Francis ne l’est pas édifiant.


                • eau-pression eau-pression 7 novembre 2020 10:27

                  @Gollum

                  Ce que je voulais dire a été développé par d’autres. En résumé, la situation serait qu’il y a bien eu complot de la finance pour prendre les rênes des actions humaines, et qu’à l’aube de réussir, elle s’aperçoit qu’il ne suffit pas de manipuler les hommes pour être maître du monde.


                • velosolex velosolex 7 novembre 2020 10:47

                  @Gollum
                  Bannon est le petit fils de Goering. Les foules adorent, jusqu’au moment où poussés par la fureur ils s’en débarrassent en se pinçant le nez. Mais entre temps ils ont lynché énormément d’innocents. 
                  Quand la panique et la sidération s’installent, alors, que ce soit au niveau des foules que de l’individu, s’installe un ventre creux, ou n’importe quel sauveur proposant sa personne et ses explications va être transformé en héros. 
                  Pétain a réussi à unifier les fronts opposés, en dépit de ses discours lénifiants, mais a néanmoins fourni l’explication qui rendait explicable l’inexplicable :
                  Il met ainsi clairement en accusation le front populaire, la lutte sociale «  Depuis la victoire, l’esprit de jouissance l’a emporté sur l’esprit de sacrifice. On a revendiqué plus qu’on a servi. On a voulu épargner l’effort ; on rencontre aujourd’hui le malheur. »
                  L’explication est un mensonge, mais donne une main courante à ceux qui ont le vertige. Nous récusons notre part de liberté, et l’absurdité du monde. Mais en refusons de nous confronter au réel dans la lutte, nous ne somme pas capable de donner un sens à notre vie. 
                  Camus peut être d’un grand secours. Inverser la soumission en épreuve de vérité. Le covid d’une certaine façon peut être une bénédiction. Et même entrevu par les religieux qui voient dieu dans chaque évènement, un dernier signe annonçant une station des sens avant l’autoroute. Une panne de moteur peut être dommageable, mais si cette panne vous a évité de prendre votre voiture, vous évitant de vous planter, c’est une chance...
                  Le covid met clairement en danger, et même rend impossible le développement de la mondialisation dont nous cherchions en vain le frein à main.


                • Gollum Gollum 7 novembre 2020 12:56

                  @velosolex

                  Le covid met clairement en danger, et même rend impossible le développement de la mondialisation dont nous cherchions en vain le frein à main.

                  Oui bien d’accord. C’est le petit, très petit même, grain de sable qui enraye la machine...


                • Francis, agnotologue Francis 7 novembre 2020 13:23

                  @velosolex
                   
                   ’’ Le covid met clairement en danger, et même rend impossible le développement de la mondialisation dont nous cherchions en vain le frein à main.’’
                   
                   Vous croyez ça ? Vous pourriez développer, svp ?
                   


                • velosolex velosolex 7 novembre 2020 14:45

                  @Francis

                  Le covid est une sorte de cancer, qui se nourrit des conséquences de la mondialisation, qu’on confine actuellement, pour un temps court !
                  Fret décomplexe, tourisme fou, déforestation, sont les avatars du capitalisme, et de ses exigences, mettant en tutelle la nature, condamnant le vivant, dans son projet fou d’expansion continu.
                  Il ne peut par sa nature renoncer à ces postulats, des mantras sacrés, sans renoncer à ses déterminismes, à ce qu’il est : Le marché libre et ouvert, et la main aveugle du marché d’Adam Smith pour réguler l’ensemble
                  Tant que ces conséquences n’ont été préjudiciable qu’à l’écosytème, même si on s’en désole à travers les cops, au fond, en s’en fout : Toujours cet apragmatisme mortifère, cette procrastination généralisée, remettant à dix ans le changement, ne sont que des rustines et des illusions de résolution.
                  C’est très proche de la conduite d’un alcoolique, à la fois dans l’acceptation du verdict, mais restant dans le déni, jusqu’à la catastrophe finale. « L’année prochaine, c’est décidé, j’arrête...ou au moins je diminue... » Nous ne croyons pas à la fin du monde, d’un monde, tant qu’on n’est pas la tête dans le pare brise
                  Toutes les mesures qu’on prend actuellement, de façon forcées, sont bonnes pour l’écosystème, et tout autant correspondent aux bases jetées d’un monde moins absurde, avec retour des productions locales, de l’arrêt du tourisme destructeur et mortifère. C’est pour cela que je pense le covid réalise par ses contraintes, ce que les idées jugées utopiques, mais de plus en plus nécessaires ne sont jamais parvenues à réaliser.
                  Ayant travaillé dans le soin, qui est un bon laboratoire philosophique, si l’on sait observer que tout est systémie, j’ai tendance à penser que les accidents de santé, dus à une intoxication, et une mauvaise conduite de vie, ne peuvent souvent évoluer que par un premier accident, qui fait office de lanceur d’alerte. Et le covid en est un aussi !...Reste à en tenir compte ensuite quand on est guéri. Certains rechutent, d’autres en font expérience et leçon. Voilà pourquoi je dis que le covid est un frein à main transitoire, qui nous a stoppé peut être sur le bord de la falaise



                • Francis, agnotologue Francis 8 novembre 2020 08:47

                  @velosolex
                   
                   j"apprécie cet état des lieux, avec une réserve cependant, j’ai buté sur ça :
                   
                  ’’ Toutes les mesures qu’on prend actuellement, de façon forcées, sont bonnes pour l’écosystème, et tout autant correspondent aux bases jetées d’un monde moins absurde, avec retour des productions locales, de l’arrêt du tourisme destructeur et mortifère’’
                   
                  Le confinement ne vaut que pour les individus. Les multinationales prédatrices et les mafias ont-elles réduit notablement leurs activités ? Les pouvoirs politiques et occultes ont-ils changé ? 
                   
                  Il ne faut pas compter sur ceux qui nous ont mis là pour nous en sortir.


                • troletbuse troletbuse 8 novembre 2020 13:42

                  @Fergus
                  Je propose à ces « croyants » d’en reparler dans 10 ans... 

                  Vous êtes toujours prudent à l’extrême, Fergus. Ceinture et bretelles, comme d’hab.
                  Mais dans dix ans, vous serez mort du Covid.  smiley


                • Yann Esteveny 6 novembre 2020 11:28

                  Message à Monsieur Luc-Laurent Salvador,

                  Je vous remercie pour le partage de ce bon article.

                  Vous négligez trop le consentement indigne des populations aux mensonges. Ces populations qui se rêvent libres et s’imaginent contrôler le pouvoir par la démocratie sont pétries d’orgueil. La désinformation de ces populations les rend impuissantes à faire face aux réalités d’aujourd’hui. Ces populations ne connaissent ni l’honneur ni l’esprit de grandeur et leur esclavage final est à la clef. Ils reconduiront leurs mêmes maîtres aux prochaines élections.

                  Respectueusement


                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 6 novembre 2020 19:51

                    @Yann Esteveny

                    Bonsoir, oui, une partie des moutons pourrait reconduire le prochain chien de garde qui leur mordra la croupe pour les faire avancer encore plus rapidement et inexorablement vers un totalitarisme tel que l’humanité n’a pas encore expérimenté. Et ce sera le pire, car il s’accompagne des nouvelles technologieset l’IA, la fin des libertés individuelles .

                    Mais ne soyons pas si pessimiste, beaucoup commencent à ouvrir le yeux. Et je pense que le réveil final ne viendra pas de la France ni des Français, mais bien des pays anglo-saxons, une sorte de retour du bâton. 

                    Gardons toujours l’Espoir, c’est une des qualités essentielles des valeurs chrétiennes, que je tiens à partager avec ceux qui m’entourent, et plus encore, car sans Espoir, c’est la mort qui domine. Et de cela nous n’en voulons pas. 


                  • Yann Esteveny 6 novembre 2020 23:07

                    Message à Madame Nicole Cheverney,

                    Les moutons sont en marche vers ce projet plutôt que leur Salut.
                    Dessiller les yeux ne suffit pas. Comme pour l’espérance, il faut s’employer par des actes exigeants afin de donner et mériter un peu d’espoir.

                    Respectueusement


                  • pallas 6 novembre 2020 12:19
                    Luc-Laurent Salvador .

                    .

                    Bonjour,

                    Encore la théorie d’un complot et de penser que la france ou l’europe est centre du monde, maintenant la théorie du grand reset.

                    La france est exclu du Concert des Nations, l’organisation commercial qui domine le monde est « L’OCS », sa n’est pas Mickey, la nouvelle route de la soie est presque achevé.

                    L’OTSC (l’équivalent de l’OTAN) est pleinement opérationnel et fonctionnel.

                    Il ni a pas de complots, juste des fainéants droguer a la télé et d’autres qui bossent.

                    Le monde tourne en dehors de votre prison, mais vous n’avez pas de fenetre pour le voir.

                    Salut


                    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 6 novembre 2020 13:24

                      Avec au passage un grand merci aux bourgeois-bohème pour leur bien pensante collaboration au service du « bien » contre le capitalo-fachisme au grand bénéfice de ces derniers. 

                      Merci aux idiots utiles de service d’avoir cru naïvement au monde de Bambi imaginaire au détriment de notre seul vie réel indispensable.

                      Merci aux hommes et aux femmes fermés et intolérantes qui se pensent le contraire et qui ont détruit par orgueil tout ce qu’il restait de vérité, d’autonomie et d’honneur.

                      On ne vous remerciera jamais assez d’avoir contribuer avec consentement à accélérer notre course vers l’abime qui sera votre propre tombeau issue d’une mort soudaine et atroce digne de vous. 


                      • pallas 6 novembre 2020 14:28

                        @Florian LeBaroudeur

                        Le probleme de la france,

                        C’est d’avoir favorisé la cretinerie, faisant la chasse aux intelligents.

                        Quand on tue l’intelligence c’est l’ironie qui intervient

                        Ne sommes nous pas dans l’ere de l’ironie ?

                        Que dirait les nazis en voyant leurs fameux homme nouveau, bien gras, lache et d’une stupidité sans nom

                        J’adore l’ironie, une merveille !!!

                        ha ha ha ha

                        Salut


                      • Furax Furax 6 novembre 2020 16:52

                        @Luc-Laurent

                        Bien d’accord avec vous, surtout avec votre conclusion relativement optimiste.

                        si l’on en croît les médias, tout le monde y consent, hormis les fous et les haineux. 

                        Si l’on en croit les SONDAGES qui ne disent pas ce que nous pensons mais ce que l’on veut que nous pensions.

                        Lors d’une émission sur Cnews, l’animateur appelle un sondeur pour confirmation que les français veulent le couvre-feu (c’était le sujet à l’époque). Réponse du gars pris un peu au dépourvu :

                        -Oui, pour 70% des français le couvre feu est souhaitable, préférable à un nouveau confinement.

                        On voit ici quelle question a été posée et quelle réponse a été affichée dans les médias.

                        De même si on leur demande si, face une pandémie fortement contagieuse et mortelle ils accepteront un confinement durant une période limitée... 


                        • Fergus Fergus 6 novembre 2020 19:53

                          Bonsoir, Furax

                          Sauf que la question posée par Harris Interactive n’a pas porté sur un couvre-feu « préférable à un nouveau confinement » !

                          La question posée a été « Etes-vous personnellement favorable ou opposé à l’instauration d’un couvre-feu ? » sans lien avec le confinement !

                          Bel exemple de tentative de manipulation des lecteurs du site !!!


                        • Furax Furax 6 novembre 2020 22:46

                          @Fergus
                          Qu’en savez vous, vous avez été sondé ?
                          C’est dans les termes que je présente que le responsable du sondage a répondu à Pascal Praud.
                          Mais dire que les sondages sont faits pour nous influencer relève de la « manipulation des lecteurs du site ». Je n’aime pas votre manière de discréditer l’autre. Assez politicard « socialiste »
                          Pour illustrer autrement mon propos sur les sondages avec un sujet qui vous est cher, plus de 90% des français sont favorables à l’euthanasie. De mémoire la question était :
                          "Si vous souffriez d’une maladie incurable dans des souffrances insupportables, demanderiez vous l’euthanasie ?
                          Connaissez vous quelqu’un qui supporte des souffrances insupportables ?
                          Le premier principe de la loi Léonetti est que toutes les souffrances sont traitables, quitte à entraîner le décès.


                        • velosolex velosolex 7 novembre 2020 01:50

                          @Furax
                          Le sophisme supposé dans la question posée ne me semble pas très pertinent. Tout le monde saisit l’hyperbole : La souffrance peut être effectivement jugée insupportable, et pourtant supportée. Le cœur mécaniquement se rendant moins vite que la raison, ou l’esprit. 
                          Souffrance non seulement physique, mais psychique, quand la représentation du corps en décrépitude devient une souffrance qui s’additionne à l’autre, pouvant être soulagé un peu par les antalgiques. 


                        • Fergus Fergus 7 novembre 2020 09:15

                          Bonjour, Furax

                          Je n’ai pas été sondé, mais il s’agit d’une enquête dont le contenu est détaillé sur le site d’Harris Interactive (lien).

                          Et si dans l’entretien avec l’extrême-droitier Pascal Praud la réponse donnée a établi un lien entre couvre-feu et confinement, cela ressort d’une extrapolation, pas d’un élément constaté dans l’enquête !

                          « Je n’aime pas votre manière de discréditer l’autre »
                          Le problème est que je suis pour l’objectivité dans toute la mesure du possible. Or, votre propos ne l’était pas, de manière peut-être involontaire parce qu’il était induit par le contenu de l’entretien auquel vous faites référence. Mais rien ne vous interdisait d’aller vérifier. Pour tout ce qui concerne les sondages et les analyses auxquelles ils donnent lieu, c’est d’ailleurs une discipline que je m’impose avant de m’exprimer.

                          Je ne comprends pas du tout votre couplet sur l’euthanasie. « Connaissez vous quelqu’un qui supporte des souffrances insupportables ? » écrivez-vous. Actuellement, non. Mais j’ai connu deux personnes dans ce cas : l’une de mes grand-mère et mon beau-père. L’une, inconsciente, a été euthanasiée. L’autre a bénéficié d’un suicide assisté. Dans les deux cas, sur proposition d’un médecin. Cela remonte déjà à pas mal d’années.


                        • Furax Furax 7 novembre 2020 13:30

                          @Fergus
                          « l’extrême-droitier Pascal Praud »

                          « votre couplet » pour tenter de discréditer ceux qui sont en désaccord avec vous frise l’extrême ridicule.
                          Et, puisque nous en sommes aux confidences familiales, mon frère, en soins palliatifs au terme d’une leucémie, a demandé à rencontrer un prêtre. A la suite de quoi, devant sa fille, il a suggéré à l’infirmière d’arrêter les soins mais pas les calmants. Ce qui fut fait. Et très bien fait.
                          L’horreur et l’ouverture à tous les abus SURTOUT MAINTENANT, c’est la loi. Avec le bon petit médicament qui va bien dans les EPHAD.
                          Oh, je les vois bien les petits LREM levez le bras tous en choeur !


                        • Fergus Fergus 7 novembre 2020 16:16

                          @ Furax

                          Que vous le vouliez ou non, Pascal Praud, à l’image de Cnews, a clairement basculé dans la rhétorique d’extrême-droit. C’est un fait que peu de monde conteste.

                          « l’ouverture à tous les abus »
                          L’abus, c’est de maintenir en vie des personnes qui souffrent terriblement aux plans physique et/ou psychologique, autrement dit de pratiquer un acharnement thérapeutique contre leur volonté.

                          « Avec le bon petit médicament qui va bien dans les EPHAD »
                          Désolé, mais cela relève du fantasme ! Quand je vois les précautions drastiques qui sont prises pour protéger les résidents dans les établissements de ma région ou dans celui de région parisienne où vit ma belle-soeur, ce type de propos me fait sortir de mes gonds !
                          Si vous étiez un tant soit plus attentif à la question, vous sauriez en outre qu’il y a actuellement pas mal de places libres dans les EHPAD, entre les décès des pensionnaires  pas forcément du Covid  et la défiance des personnes âgées extérieures à entrer dans ces lieux possiblement exposés !


                        • Furax Furax 7 novembre 2020 19:11

                          @Fergus
                          Que vous le vouliez ou non Cnew a clairement basculé dans la description du monde réel et a quitté l’univers des fadaises macronistes.
                          C’est un fait que je constate et je me fous éperdument de votre opinion.
                          Désolé mais :
                          http://www.profession-gendarme.com/scandale-de-leuthanasie-le-docteur-serge-rader-temoigne-on-acheve-nos-personnes-agees-dans-les-ehpad-par-sedation-au-rivotril-grace-a-un-decret-du-29-mars-et-pour-ne-pas-presc/

                          https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/rivotril-covid-19-ehpad-temoignage-medecin-geriatre-haute-vienne-1812914.html


                          http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/au-secours-le-droit-deuthanasier-nos-aines-en-ehpad-revient-dans-le-decret-du-16

                          « Si vous étiez un tant soit plus attentif à la question »
                          J’ai deux soeurs en EPHAD (87 et 94 ans) auxquelles j’ai rendu visite de justesse avant qu’elles soient totalement confinées, alors sortez de vos gonds tant que vous voulez mais votre morale à deux balles vous pouvez vous la mettre...
                           


                        • foufouille foufouille 7 novembre 2020 19:31

                          @Furax

                          pauvre timbré ignare qui gobe n’importe quelle merde antivax.

                          c’est ce que tu es donc pas des insultes.


                        • roby roby 6 novembre 2020 17:20

                          Complotiste ? je ne le crois pas en effet si c’est avéré c’est une bombe

                          https://www.facebook.com/messages/t/1917282295052670



                            • Francis, agnotologue Francis 6 novembre 2020 18:27

                              @roby
                               
                               une bombe qui est en train de faire long feu puisque, allumée depuis des mois, elle n’a toujours pas explosé.


                            • roby roby 9 novembre 2020 14:55

                              @Francis
                              Patience et longueur de Temps ne font plus que force......JDL


                            • Adèle Coupechoux 6 novembre 2020 20:48

                              En effet, le mot « commerce » renvoie originairement à toutes les formes d’échanges de « biens » qui font le tissu des relations humaines.


                              Oui mais les entreprises boursières comme les industries pharmaceutiques et alimentaires sont des commerces ...des commerces qui renvoient aussi à être à la merci....N’est-ce pas ce que nous allons devenir : des êtres à la merci de ces entreprises...N’est ce pas déjà le cas ?


                              • Jean Keim Jean Keim 7 novembre 2020 07:54

                                Nous sommes de passage, on a peut être pas bien choisi la date et pourtant la terre est plus peuplée qu’elle ne l’a jamais été, à croire que le court séjour au regard de l’éternité offre des opportunités à nulles autres pareilles.


                                • Le Comtois 7 novembre 2020 14:22

                                  Le seul grand « reset » possible, je préfère la remise à zéro, serait pour moi l’annulation de toutes les dettes, des pays et des particuliers.De toute façon c’est de la monnaie de singe depuis longtemps, on en a la preuve avec les planches à billets européenne qui tournent plein pot en ce moment ! 


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 11:42

                                    Le dieu du commerce, c’est Mercure (tiens, Trump est gémeaux). Selon notre interprétation du mot commerce nous lui donnerons un sens ou non péjoratif.  ; du latin commercium, de cum, avec, et merx, mercis, marchandise. Mais comme JANUS, c’est un dieu à multiples visages. Le signe des gémeaux suit celui du taureau. Le véritable signe de la matérialisation. Mercure garde encore un pied dans le signe qui le précède ou se fait plus mercurien, spirituel. Raison pour laquelle : Mercure-Hermès est représenté avec des ailes sur ses sandales et aussi sur sa pétase. Au niveau du développement de l’enfant, il quitte le stade anal freudien pour accéder au langage aérien. Mais le verbe a d’abord servi à désigner la chose. Mercure porte aussi sur lui une bourse. Hermes est bien le dieu du verbe et de la transformation. Il élève l’humain encore figé dans la terre (taureau signe de terre) vers l’air (gémeaux). Raison pour laquelle le gémeaux est un signe double : matériel (la marchandise) et d’air (la parole). Mais mercure est aussi considéré comme voleur. C’est bien le signe du langage des « zoiseaux ». Le voleur est-il celui qui vole dans les airs ou s’approprie la terre ? Encore immature, il est farceur : il contourne ou farci l’OIE. Trump le trompeur n’était bien qu’un colosse aux pieds d’argile. Il commerçait avec ses tweets et « Rhodera » encore. Et de Colosse il deviendra molosse. Mélanie elle n’en aura cure, Transformée en Mélusine, elle s’envolera en criant : EVOHE (courage). Ne jamais parler la bouche pleine.


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 12:06

                                      Le problème de l’humain, surtout croyant, c’est qu’il se repose sur ses lauriers. Votre liberté ne dépend que de vous. Dieu ne distribue pas du pain à ceux qui lui obéissent mais qui ont fait un travail sur eux-même. Les catholiques n’échappent pas non plus à cette loi du marché : on ne peut avoir le beurre, l’argent du beurre, et la bénédiction de dieu. Les prières des é« vent »gélistes n’ont manifestement servi à rien. Ils prenaient Trump pour Dieu. Mais à force de regarder vers les cieux, ils ne voyaient pas que ses pieds (ou les leurs) étaient dans la boue.


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 12:35

                                        Pour le moment, nous sommes dans une période compressive. Mais les cieux indique que nous allons vers une période : AIR. Prendre l’AIR. AVOIR L’AIR, nouvel AIR. Il faut prendre son mal en sapience. SOUFRE (feu extérieur, élément mâle), mercure (élément femelle-lune) et le SEL axe central (qui unit l’âme au corps en travaillant sur le feu intérieur ou plexus solaire). Pour le moment de nombreuses planète sont dans l’axe capricorne-cancer (enferment, autisme). Le cancer étant symbolisé par la lune il est très mal aspecté. D’où le sentiment d’être bloqué dans une matrice ( Matrix). Saturne et Jupiter arrivent en verseau. DE l’AIR, de l’air, de l’air... 


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 12:42

                                          Afin que cela soit clair : 

                                          • le Soufre : c’est l’expression de l’influence solaire sur les éléments,
                                          • le Mercure : c’est l’expression de l’influence lunaire sur les éléments,
                                          • et le Sel : il exprime une influence d’équilibrage sur les éléments.

                                          Les 3 principes Soufre, Mercure et Sel constituent les “trois mondes” ou la “triade alchimique” :

                                          • dans le macrocosme : Dieu, Nature et Terre,
                                          • dans le microcosme : Âme, Esprit et Corps,
                                          • sur le plan astral : Soleil, Lune et Terre.

                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 15:40

                                            J’aimerais ici rétablir un mensonge qui circule sur internet : Il y a une grande différence entre illuminatis et illuminés. L’Alchimie n’a JAMAIS prétendu éliminer la différence entre l’homme et la femme. Le gender est une théorie défendue par les franc-maçons du bas. La version matérialiste. Comme s’il était possible de trafiquer notre origine. C’est exactement le contrairement de l’hermétisme. Pour intégrer la partie féminine de la femme, l’homme doit passer par la différenciation et se sentir clairement homme. Comme la femme pour intégrer la partie masculine de l’homme doit pouvoir se sentie auparavant pleinement femme. Un verre ou une coupe ne peut se remplir que si elle est vide et l’homme ne peut être homme que s’il a pénétré la coupe (Etoile de David). Cette rencontre ne peut se faire qu’au niveau spirituel et non matériel (changement d’identité et de sexe), sans sauter les étapes (le 7 échelons) pour arriver au Huitième. L’arbre de la connaissance du bien et du mal n’a pas une signification sexuelle mais signifie au contraire que l’homme et la femme doivent cesser de projeter le MAL à l’extérieur (base de toutes les paranoïas et guerres) et d’intégrer en eux cette différence (le mal et le bien sont en moi et je suis libre d’utiliser l’une ou l’autre direction). Si l’homme peut comprendre comment fonctionne la femme, il ne sera plus en conflit avec elle et l’inverse. La théorie du gender ne concerne que la franc-maçonnerie noire. Celle qui veut la guerre. Comme le catholicisme avec les croisades et l’inquisition. Mais illuminatis et complotistes sont une branche opposée à celle des illuministes. Des croisements sont possibles, mais pas sur le fond. Exemple : Georges Sand qui s’habillait en homme mais était véritablement femme. Excellente cuisinière. Quant au évangélistes qui ont soutenus Trump, ils seraient bien inspirés de s’acheter des lunettes.


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 novembre 2020 15:55

                                              Vis-à-vis des origines de la rose-croix : C’est est un ordre hermétiste chrétien légendaire dont les premières mentions remontent au début du XVIIe siècle en Allemagne. L’existence de l’ordre, et celle de son fondateur Christian Rosenkreutz, sont sujettes à controverse. Quoi qu’il en soit, à partir du XVIIIe siècle et jusqu’à aujourd’hui, de nombreux mouvements se sont réclamés de l’ordre de la Rose-Croix, ou se sont référés à la « tradition rosicrucienne » ou à l’« héritage de Christian Rose-Croix ». Leurs membres sont appelés « les rosicruciens ». Le terme « Rose-Croix » désigne, dans leur langage, un état de perfection spirituelle et morale. Les mouvements rosicruciens sont mentionnés de nombreuses fois dans les rapports de commission parlementaire sur les sectes en France. Dans tous les cas, il ne semble pas y avoir de liens avec des Illuminatis en quête de contrôle du monde, le monolithe s’apparentant plutôt à une sorte de modèle à suivre pour une hypothétique nouvelle humanité (peut-être à partir d’une vision défaitiste de l’avenir de l’homme dans laquelle ce dernier ce serait détruit dans un futur proche). De plus la Franc-Maçonnerie, adepte du symbolisme depuis des siècles et désireuse de voir l’humanité atteindre un jour une illumination spirituelle suffisamment élevée pour être à même de saisir les mystères de ce monde est très probablement la caste responsable de la création de ce mystérieux monolithe (ce que l’architecture complexe et calculé laisse également supposée). Mais la franc-maçonnerie n’a rien à voir avec des Illuminatis contrôlant le monde, et ce malgré les rumeurs – d’une part nourrie par l’incompréhension des us et coutumes de cette organisation, et d’autre part à cause de l’indifférence dont fait preuve cette dernière face aux attaques des adeptes de la théorie du complot.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité