• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le jour J – « Le jour le plus long » de l’invasion de (...)

Le jour J – « Le jour le plus long » de l’invasion de l’Europe

 Le jour J – le 6 juin 1944 – une immense armada composée de milliers de navires de guerre vogua des côtes d'Angleterre à la conquête des côtes normandes dans le sens inverse de Guillaume le Conquérant (1066) venu, quelques siècles auparavant, imposer son hégémonie à la paysannerie et à l'aristocratie anglaises.

Neuf siècles plus tard, c'est le capital impérialiste atlantique qui est à la poursuite du capital allemand sur les terres françaises et européennes pour y imposer son hégémonie. Cet affrontement moderne entre le capital « libéral » atlantique – associé à l'Est au capital « dirigiste » soviétique – en guerre contre le capital « totalitaire » allemand – a couté la vie à des dizaines de millions de prolétaires occidentaux, africains et asiatiques, chairs à canon de cet affrontement mondialisé. (1)

En préparation de la prochaine guerre mondiale – vers lequel tend ce mode de production décadent – il parait important pour le grand capital international de commémorer ce débarquement et de répéter à satiété le mensonge de la soi-disant « Libération » (sic) des populations européennes asservies par le capital allemand. Quel prolétaire a été libéré de l'esclavage salarié sur les plages d'Omaha Beach le 6 juin 1944 ? Aucun évidemment ! Au prix de leur vie, les prolétaires européens dupés changèrent simplement de maitre. Du capital Allemand, un temps dominant, ils changèrent d’allégeance et ils prêtèrent serment, qui à l’Ouest du « Rideau de fer  », à leurs nouveaux maitres américano-britanniques ; qui à l’Est du « Rideau de fer », à leurs nouveaux maitres soviétiques… et le monde capitaliste mondialisé était prêt pour un nouvel affrontement généralisé (chaud et froid). « L’impérialisme c’est la guerre », a dit un célèbre révolutionnaire.

Cet article est disponible en cinq (5) langues sur le webmagazine : http://www.les7duquebec.com

Peu importe la ridicule polémique à propos de quel camp impérialiste – Soviétique ou d’Amérique – sacrifia le plus de vies humaines dans cette reconquête inhumaine, peu importe quel camp a fourni le plus grand effort de guerre pour assurer l’invasion de l’Europe assiégée de tous côtés (Est, Sud, Ouest), et peu importe quel camp assuma le plus lourd fardeau pour l’assujettissement des peuples occupés, et peu importe quel camp offrit la plus grande contribution à la défaite de l’impérialisme allemand décadent, le résultat reste le même.(2) Après la marche sanglante outre-Manche – amorcée à l’Ouest par « Le débarquement de Normandie », après un florilège de bombardements génocidaires sur les villes françaises – de viols en série – de massacres mécanisés – de sacrifices innombrables – à travers l’Europe toute entière (à l’Est comme à l’Ouest, après l’Afrique du Nord), l’épopée triomphale du capital étala son manteau d’opprobre sur cette terre de misère. Par la suite, chaque peuple du monde « civilisé » fut contraint de porter allégeance à l’un ou à l’autre des deux camps impérialistes – d’Amérique ou soviétique – y compris le peuple japonais nucléarisé (6 août 1945 – Hiroshima), le peuple chinois tétanisé et tous les peuples « libérés » par leurs nouveaux geôliers … Cinquante ans plus tard (1990) la Seconde Guerre mondiale prit fin définitivement avec l’effondrement de l’un des deux camps impérialistes et le commencement d’un nouvel affrontement entre le camp impérialiste atlantique et le capital des pays « émergents » d’un tiers-monde « libéralisé » et mondialisé.(3)

La Seconde Guerre mondiale fut une guerre impérialiste pour la conquête de nouveaux marchés et l’établissement de l’hégémonie d’un camp impérialiste sur les autres. Chacun des grands carnages qui marquèrent cette saga sanglante s’inscrit dans cette stratégie de conquête et d’asservissement par l’un ou par l’autre camp impérialiste dont le prolétariat a servi de prétexte et de chair à canon pour justifier les pires calamités, mais surtout pas pour gagner notre « liberté » d’esclave salarié.

L’effort de propagande guerrière dont le capital international entoure ce drame historique est à la mesure de la mystification mise en œuvre. Pour le prolétariat mondial, le « devoir de mémoire » consiste à se rappeler qu’ils nous ont menés à la boucherie globale à deux reprises… et qu’ils préparent une troisième guerre pour trancher leurs différents commerciaux… Dire non à la guerre c’est d’abord dire non au capital et c’est mettre fin au capitalisme sous toutes ses formes (de gauche comme de droite). 

 

Notes

  1. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/le-mythe-de-la-liberation-cristallise-le-6-juin-1944/
  2. https://lesakerfrancophone.fr/le-jour-j-et-son-mythe-dune-victoire-americaine
  3. http://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/239225/

Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 10:17

    certes mais vous omettez les prémisses de cette stratégie

    au départ, le capital américain, à commencer par Ford et les banquiers, a soutenu financièrement et industriellement le nazisme pour lutter contre le « danger » communiste en Allemagne

    les Etats-Unis n’avait pas d’empire colonial (comme la France en Afrique et le Royaume uni en Inde et au Moyen orient), et il comptait conquérir ces marchés en ruinant les deux puissances concernées

    l’alliance alors était entre les bourgeoisies américaine et allemande contre l’union soviétique

    puis, en 1941, l’aventure calamiteuse de Rudolf Hess (n°3 nazi) parachuté en Ecosse a montré la duplicité des allemands qui faisaient cavaler seul et comptaient s’approprier cet ensemble avec l’extrème-droite britannique

    là, tout a basculé, changement de décor : les américains et les anglais ont eu pour politique de laisser les allemands et les russes s’entretuer et s’épuiser pendant qu’ils produisaient massivement des armes, des véhicules det qu’ils mettaient en place des réseaux en arrosant les mafias sicilienne, italienne, corse, marseillaise, etc...

    mais en fait, il s’est avéra que les russes étaient en train de gagner seuls la guerre contre l’allemagne

    troisième acte : organisation d’une boucherie pour arriver à berlin en partant de l atlantique en même temps que les russes et pour pouvoir se partager la gateau (après avoir détruit des villes comme lehavre, rouen, amiens, pilonnées de tapis de bombes qui n’étaient pas nécessaires pour détruire les ponts mais qui justifiaient le plan marshall présenté comme une aide alors qu’il s’agissait d’un endettement

    le carnage du D-Day est incompréhensible sans cet éclairage, les américains n’ont pas l’habitude de « sacrifier » leurs « boys »


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 10:20

      @Séraphin Lampion

      oubli : la politique américaine a aussi été inversée quand la américains ont découvert la réalité et l’ampleur du processus de « solution finale » qui concernait en priorité la « communauté » dont étaient issus les financiers impliqués dans le soutien aux nazis


    • Clocel Clocel 15 juin 10:27

      @Séraphin Lampion

      « les américains n’ont pas l’habitude de « sacrifier » leurs « boys » »
       smiley


    • Clocel Clocel 15 juin 10:40

      @Séraphin Lampion
      « quand la américains ont découvert la réalité »
      Mouais... Aggiornamento incomplet, mais compte tenu des lois liberticides en vigueur, on vous pardonne...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 11:05

      @Clocel

      1. « zero killed » et sanctuarisation du territoire (home sweet home" sont les deux mamelles de la louve yankee qui ne dérode qu’en ca d’urgence (cela dit, les boys foncés ou aux uyeux bridés n’ont pas la même valeur que les plus clairs)
      2. il n’était pas prévue que la mission confiée à Hitler par les familles allemandes et américaines de les débarrasser du communisme intégrait l’eugénisme (pourtant prôné par Churchill et les eugénistes californiens) qui allait confondre groupe social et groupe ethnique et se retourner contre eux.

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 juin 11:06

      @Séraphin Lampion

      louve... qui ne déroge


    • mmbbb 16 juin 09:02

      @Séraphin Lampion les Anglais n ont donc recu aucune bombe ? Etonnant 


    • baldis30 16 juin 17:10

      @Séraphin Lampion

      bonjour,
       « les russes étaient en train de gagner seuls la guerre contre l’Allemagne »
       c’est bien pour cela que :
      Les russes n’ont pas été invités aux cérémonies.
      un peu en arrière  : quel président français s’est-il rendu en Russie pour célébrer « Normandie-Niemen » ? 
      Dès qu’il s’agit de célébrer l’honneur de la France nos politiciens français sont aux ordres allemands présents !
      Question idiote comme toute question annexe  : pourquoi deux présidents de la République après s’être rendus aux Glières ne sont pas allés faire un tour au Grand-Bornand .... craignaient-ils qu’on rouvre un procès ?
      Collaboration quand tu nous tiens .......


    • Raymond75 15 juin 11:48

      Vous avez bien raison : mieux aurait été de conserver l’Europe sous occupation nazie ! Cette terrible invasion anglo-saxonne a été une véritable tragédie.

      Ce qui est bien avec Internet et les réseaux poubelles, ce que l’imbécilité et l’inculture peuvent laisser libre court à leur expression, drapée sous des prétextes politiques.


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 15 juin 15:55

        @Raymond75

        l’INCULTURE VOUS LA MANIFESTEZ MONSIEUR EN répétant ad noseam le piège dans lequel la go-gauche a enfermer le prolétariat mondial à cette époque 

        A savoir comme je l’écris ci-haut : Le prolétaire a le choix de se faire tuer pour défendre la capitalisme totalitaire (nazisme ou soviétique) ou défendre le capitalisme libéral (américain britannique Français européen) 

        L’Europe sous occupation Nazie ou l’Europe sous occupation américano-britannique  ??? NI L’UN NI L’AUTRE EST LA RÉPONSE DU PROLÉTARIAT = TOUT LE POUVOIR AUX PROLÉTARIAT 

        Merci pour votre post monsieur 

         


      • baldis30 16 juin 17:16

        @Robert Bibeau

        bonjour,
         d’accord .... 
        Le national-socialisme ressuscite par le biais de l’international-écologisme !
        Les méthodes d’application à venir ne seront pas différentes. Elles furent mises au point en Namibie avant 1914 (vers 1909) pour mater les populations indigènes !


      • BA 15 juin 16:51

        Nous, à l’UPR, nous devons toujours avoir en tête la journée du 26 avril 1944.


        Le 26 avril 1944, Philippe Pétain quitte Vichy et arrive à Paris. Ce jour-là, il traverse la ville de Paris sous les acclamations de la foule. Un million de Parisiens acclament Philippe Pétain.


        Sous l’Occupation, il y avait 40 millions de pétainistes.


        Sous l’Occupation, il y avait 98 % de pétainistes.


        Sous l’Occupation, 40 millions de pétainistes acceptaient de rester dans l’Europe unie, car l’Europe unie les protégeait de la grande Russie bolchévique, comme ils disaient à l’époque.


        40 millions de pétainistes qui criaient : « Vive Pétain ! »


        40 millions de pétainistes ... qui ont très vite retourné leur veste à la Libération.


        Quatre mois seulement après le 26 avril 1944, ils ont vu la Libération de Paris le 26 août 1944 … et ils ont crié : « Vive De Gaulle ! »


        Aujourd’hui, nous vivons nous-aussi une période qui s’appelle « l’Europe unie », une période de soumission de la France, une période d’effacement de la France, une période durant laquelle les Français acceptent de rester dans l’Europe unie, car l’Europe unie les protège soi-disant de la grande Russie, de la grande Chine, des grands Etats-Unis, comme ils disent.


        Quand la prochaine crise financière éclatera, les Français comprendront que l’Europe unie ne les a pas protégés dans le passé, que l’Europe unie ne les protège pas dans le présent, que l’Europe unie ne les protégera pas dans l’avenir.


        A ce moment-là, les Français retourneront leur veste.


        L’Histoire est un éternel recommencement.


        Regardez bien cette vidéo du 26 avril 1944 :


        https://www.youtube.com/watch?v=508EWoNE4fM


        • Et hop ! Et hop ! 15 juin 20:55

          @BA : «  A ce moment-là, les Français retourneront leur veste. »

          Mais non, les 40 millions de Français  juifs compris  acclament Pétain quand ils quitte le pouvoir, parce qu’il les a bien protégés pendant l’occupation allemande, et les mêmes 40 millions de français acclament ensuite l’arrivée de De Gaulle parcequ’ils pensent que c’est lui qui a organisé le débarquement et qu’il va les protéger des Russes et des Américains.


        • Robert Bibeau Robert Bibeau 16 juin 15:24

          @BA

          Fadaises ridicules que vos propos monsieur. Vous êtes là à infliger vos opinions à la population comme si c’était vous le grand manitou (dieu chez les indiens d’Amérique) qui décide de ce que pense le prolétariat.

          Vous en savez quoi des idées qui trottent dans la tête du prolétariat français ??? Sortez de votre secte et mêlez vous aux travailleurs et vous verrez que la masse des prolétaires comprend très bien que votre obsession anti euro anti Union européenne frappe à côté de la cible réelle 

          Ce n’est pas l’Union des capitalistes notre problème mais bien le capitalisme comme mode de production moribond 

          Merci pour votre post monsieur 

          Robert Bibeau 


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 juin 15:30

          @Robert Bibeau

          Et toi t’en sais quoi le Canadien de ce qui trotte dans la tête des prolos français ?


        • Robert Bibeau Robert Bibeau 16 juin 15:49

          @Aita Pea Pea

          Question AITA 
          Quel pourcentage des ouvriers français vont voté participe aux élections en France ??? madame Pea Pea ? Suite à votre réponse nous parachèverons mon propos ( smiley

          Robert Bibeau le canadien internationaliste 


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 juin 16:03

          @Robert Bibeau

          Les ouvriers ne votent plus car ils savent que la gauche ne les défend plus depuis longtemps...cette gauche ne défend plus que les marges ...LGBT, immigrés, islamistes etc ...comique que la bougeoise Terra Nova ait a ce point pourrie la gauche.


        • Et hop ! Et hop ! 17 juin 00:10

          @Aita Pea Pea

          Les ouvriers votent Front national.


        • Robert Bibeau Robert Bibeau 18 juin 15:09

          @Et hop !

          Le monsieur a raison LES OUVRIERS NE VOTENT plus  en majorité du moins car ils ont compris que gauche droite = blanc bonnet = bonnet blanc et je les en félicite. Et cela s’observe dans tous les pays du monde ce n’est pas propre à la France.

          Ceux qui continuent à voter sont nombreux à voter RN c’est vrai et vous savez pourquoi ??? 

          Pour faire chier les intellectuels BOBO pédants merdeux gauchisants gauche caviar et droite cassoulet et je les en félicite 

          Merci de votre post 

          Robert Bibeau 


        •  C BARRATIER C BARRATIER 15 juin 20:07

          C’est un peu caricaturer les choses que de dire que les seuls prolétaires se battirent et furent les victimes.

          Pétain s’en prit aux juifs, prolétaires ou pas, , pétainistes, ce qui est invérifiable, c’est que 98 % des prolétaires l’auraient été

          Des non prolétaires tres nombreux continuèrent la lutte anti nazie et anti Vichy, en France et en Grande Bretagne. Les FTP comptaient surtout des prolétaires dans leurs rangs, et ils furent le fer de lance de la Résistance

          Voir

          « France, Terre de Résistance », Agoravox


          • Et hop ! Et hop ! 15 juin 21:25

            @C BARRATIER

            Il y avait aussi une lutte des classe parmi les Juifs : il y avait la classe dominante des Français de souche juifs qui étaient tous des bourgeois, patrons, avocats, médecins, ministres, professeurs, qui étaient membres de l’U.G.I.F (Union générale des israélites de France) et qui étaient bien contents du régime de Vichy qui les protégeait efficacement des Allemands, et puis il y avait les Juifs qui venaient d’arriver d’Europe de l’est (Pologne, Allemagne, Autriche, pays Baltes,..), qui étaient pauvres, et furieusement révolutionnaires, syndicalistes, issus du Bund, membres du Parti communistes, fondateurs de la MOI, poseurs de bombes, et qu’ils détestaient déjà avant la guerre parce qu’ils donnaient une très mauvaise image auprès des autres français, et qu’ils étaient bien contents d’aider à les faire quitter le plancher pour retourner d’où ils étaient venus.

            C’est pour ça quel es Juifs français (qu’on appelait officiellement les israélites) ont participé activement à la déportation des Juifs dit apatrides, c’est-à-dire venant des pays occupés par le IIIe Reich. Ils ont fait les listes, sélectionné les prisonniers à Drancy, organisé les convois.

            C’est pour ça que sur les 75 000 juifs déportés depuis la France, il y a eu 95 % de d’étrangers, et que sur le total des Français juifs qui étaient restés en France, il n’y a presque pas eu plus de % de déportés que pour le reste de la population non juive.

            Maurice Rafjus, Les Juifs dans la collaboration U.G.I.F. 1941-1944

            https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bpt6k3336903b.texteImage


          • mmbbb 16 juin 09:09

            @C BARRATIER c ’est du Bibeau , que vouliez vous lire ? Ces articles sont formates . j ai eu un prof d histoire geo en premiere qui nous chantait la meme chanson . Il nous faisait voir des films chinois en l honneur du collectivisme, on s en foutait complement . Vive le proletaire chinois qui a anéanti la classe ouvriere francaise Qu il est con ce Bibeau.


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 16 juin 16:04

            @mmbbb

            Ne compte pas sur moi pour participer à ce baratin sur les israélites  les juifs Pétain le gouvernement de Vichy = sans aucun intérêt fondamental quand on analyse tente de comprendre ces deux premières guerres mondiales impliquant des centaines de millions d’individus réparti sur 5 continents dont en Asie  ayant fait 55 millions de morts 100 millions d’handicapés 200 millions de déplacés et entrainés la redéfinition de la géopolitique mondiale pour les 70 années qui ont suivis  qu’il est loin le minable petit Pétain, De Gaulle et consorts 

            Paris n’est pas le centre du monde camarade français et faites l’effort d’analyser les grands événements mondiaux avec la modestie qui vous habillerait si bien.

            QUESTION : En quoi et comment le mythe de la « Libération » de l’Europe par l’empire américain peut-il nous servir à mieux faire face aux préparatifs de la 3e Guerre mondiale qui nous pend au bout du nez présentement  ???? (la Shoah n’est d’aucune utilité sinon de démontrer le mécanisme d’une malversation… sans intérêt pour la guerre nucléaire à venir)

            Merci pour votre post monsieur MMB


          • Luniterre 16 juin 14:54

             Selon M. Bibeau : « Peu importe la ridicule polémique à propos de quel camp impérialiste – Soviétique ou d’Amérique – … », etc…, mais… « la Seconde Guerre mondiale prit fin définitivement avec l’effondrement de l’un des deux camps impérialistes et le commencement d’un nouvel affrontement entre le camp impérialiste atlantique et le capital des pays « émergents » d’un tiers-monde « libéralisé » et mondialisé. »

            L’histoire est-elle une succession de « modes » intellectuelles ou bien un sujet important, et même, essentiel, d’analyses dialectiques qui permettent d’avancer ?

            Dans sa volonté de confusionniste, M. Bibeau ne sait donc plus lui-même où il en est…

            « Impérialisme atlantique » et « capital des pays « émergents »… ce n’est donc pas l’opposition de deux forces équivalente en termes de stade de développement économique, et c’est donc même une contradiction avec sa première affirmation d’un « impérialisme soviétique »…

            Mais c’est aussi et surtout une contradiction dans sa propre théorie gauchiste qui veut un développement élevé des forces productives par le capitalisme, avant de pouvoir considérer une alternative « communiste » possible.

            Dans cette logique, il devrait au contraire attribuer un rôle progressiste au développement du capitalisme…

            fût-ce ce qu’il nous présente généralement comme le « capitalisme soviétique »  !(*)

            Tout étant relatif, au sens dialectique du terme, le développement du capitalisme à effectivement un aspect progressiste, par rapport aux modes de productions antérieurs.

            Reste à déterminer jusqu’à quel point, selon les situations… Un exercice de dialectique qu dépasse largement le contenu d’un post, et, semble-t-il, les « dispositions » intellectuelles de M. Bibeau, quelles qu’en soient les causes.

            Quoi qu’il en soit, le mythe du passage direct du capitalisme au communisme est le meilleur moyen de garantir la pérennité de ce système capitaliste en dénigrant le rôle révolutionnaire progressiste d’une phase de transition socialiste.

            Les crimes de guerre commis par les uns ou les autres sont effectivement également entièrement et radicalement condamnables. Il n’y a pas de raisons, pour autant, qu’ils échappent à l’analyse dialectique.

            Il est donc de bon ton, depuis peu, de déterrer publiquement les exactions US….

            « Égaliser » au nom de son prétendu « anti-impérialisme », toutes les causes et les conséquences de ces exactions, c’est donc un bon moyen, pour M. Bibeau et ses semblables, de nier toutes les stratégies de luttes anti-fascistes et anti-impérialistes mises en œuvre sur le terrain, avec, c’est un fait, des compromis tactiques de diverses sortes, mais là non plus, pas tous équivalents, mais bien tous susceptibles d’analyses critiques dialectiques, ce qui le dépasse, évidemment, on le constate, et quelles qu’en soient les raisons et ses motivations réelles…

            Comme exemple, le film « la face cachée des libérateurs » (**) montre la progression du degré de violence des exactions US selon les territoires occupés, Grande-Bretagne, France, Allemagne…

            Il y a donc là un effort de recherche et d’analyse dialectique qui vaut d’être souligné, et même si ce n’est pas d’une dialectique marxiste, c’est donc d’un apport positif considérable du point de vue de la recherche historique réelle et non galvaudée.

            Dans le même ordre d’idée, il serait également utile de faire la même démarche concernant l’avancée des troupes soviétiques, de façon à cerner la réalité du problème dans ses véritables proportions et sans préjugés « idéologiques ». L’idéologie ML [marxiste-léniniste] n’a son utilité que sur la base d’une analyse du réel, et dans le but d’en mettre en œuvre les leçons.

            Et ce type de démarche reste également à faire concernant non seulement les exactions nazies, selon les pays occupés, mais aussi concernant la nature même des principes d’occupations mis en œuvre, très différents, notamment entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est, par les nazis.

            Pour un timide « aperçu »… >>>

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Hungerplan

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Generalplan_Ost#Des_expulsions_et_une_extermination_massives

            Ceci-dit, en rappelant encore que cela explique en grande partie la violence de la résistance, puis de la répression soviétique, sans pour autant justifier les excès, dans aucun des cas.

            Cela différencie aussi la cause des exactions, mais sans en justifier pour autant aucune, évidemment.

            Luniterre

            (*https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/05/17/marx-200-ans-quelle-signification-de-son-detour-russe/ )

            (** https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/06/16/en-juin-ne-fais-pas-tout-ce-quil-te-plait-que-ce-soit-en-normandie-ou-ailleurs/ )

             PS : en outre, la violence US en Normandie est d’autant plus absurde et « inexcusable » à tous points de vues que toute l’Opération Overlord elle-même était tout à fait inutile d’un point de vue strictement stratégique, sauf considérée d’un point de vue purement politique et idéologique, anticommuniste et anti-soviétique.

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/6-juin-1944-acte-i-de-la-societe-215736

            https://tribunemlreypa.wordpress.com/2019/06/06/6-juin-1944-acte-i-de-la-societe-du-spectacle-une-boucherie-strategiquement-utile/

            ****************


            • Robert Bibeau Robert Bibeau 16 juin 15:45

              @Luniterre

              Comme pratique du confusionnisme (votre nouvelle marotte idéaliste) on ne saurait trouver mieux que votre post… vous tirez dans toutes les directions multipliant les accusations personnelles-personnalisées ce qui est anti-matérialiste pour à la fin proposez qu’au lieu de tirer les apprentissages qui s’imposent face à ces deux guerres abominables  chacun devrait analyser dans le détail le nombre de bombes de rockets de tués de blessés d’exterminés par pays nationalité afin de découvrir quoi au juste ??? Pour quelle utilité face à la 3e guerre mondiale en préparation MAINTENANT ET ICI ???

              cE FUT ET C’EST TOUJOURS LE PROBLÈME DES INTELLECTUELS GAUCHISANTS QUE DE DÉBLATÉRER SUR LE PASSÉ AFIN DE MASQUER LEUR LACHETÉ DANS LE PRÉSENT MAINTENANT 

              Vous écrivez ceci : "Quoi qu’il en soit, le mythe du passage direct du capitalisme au communisme est le meilleur moyen de garantir la pérennité de ce système capitaliste en dénigrant le rôle révolutionnaire progressiste d’une phase de transition socialiste.«   En effet, mes recherches m’ont amené à découvrir et comprendre que ce que la go-gauche appelle LA PHASE DE TRANSITION SOCIALISTE ne fut que mystification bolchevique puis communiste et socialiste dans près de 40 pays dans le monde qui se sont dit »socialistes«  = j’ignore s’ils furent authentiquement »socialiste« ou non MAIS je constate tristement que tous ces pays sans aucune exception en ce 16 juin 2019 sont des pays intégrés au mode de production capitaliste à son stade impérialiste décadent 

              Pour l’avenir de ma classe sociale prolétarienne c’est la seule et unique chose qui me préoccupe = il semble à l’évidence que la phase de transition »socialiste" mène invariablement quelque soient les méandres au capitalisme et jamais au communisme tant souhaité.

              Nous devons donc en tirer les leçons et chercher une autre voie vers le communisme prolétarien 

              Merci pour votre post monsieur

              Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com


            • Luniterre 16 juin 17:42

              @Robert Bibeau

              Le propre du confusionnisme c’est aussi et d’abord de déformer les écrits des autres pour en contourner le fond :

              « chacun devrait analyser dans le détail le nombre de bombes — de rockets — de tués — de blessés — d’exterminés — par pays — nationalité afin de découvrir quoi au juste ??? Pour quelle utilité face à la 3e guerre mondiale en préparation MAINTENANT ET ICI ??? »

              Ce n’est aucunement ce que j’ai écrit... A moins d’un réel problème de lecture de votre part...

              S’il y a une leçon à tirer, c’est bien la capacité de résistance de l’URSS, à partir d’un système économique différent, même si cela n’exclut, pas, bien au contraire, une analyse critique dialectique, que vous refusez en tentant d’« égaliser » tout au rabot de votre gauchisme primaire et même simpliste.

              De plus, cette capacité de résistance s’est exprimée face à un adversaire qui ne menait pas la même politique d’occupation, à l’Est et à l’Ouest, et cela n’est pas essentiellement une question de type d’armement ni de quantité de munitions et de bombes utilisées...

              Des « subtilités d’analyses inutiles » me direz vous...>>>échappatoire bien commode, tout simplement... (...à propos de « lâcheté » !).

              Sinon, personnellement, j’assume pleinement mes écrits, en essayant de les rendre aussi clairs que possible, et je ne tente pas de me cacher derrière une sorte de « neutralité d’auteur », qui n’existe nullement, et singulièrement dans le contexte actuel.

              Luniterre




            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 17 juin 10:16

              @Robert Bibeau 

              J’ai corrigé l’histoire, rien à ajouter ! C’est maintenant aux « Occidentaux » de se corriger eux-mêmes !

              https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-projet-europeen-de-la-genese-a-163292

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès