• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le massacre des chiens à Yulin vous révulse ? Étendez alors votre (...)

Le massacre des chiens à Yulin vous révulse ? Étendez alors votre compassion à tous les animaux

Malgré une opposition internationale qui s’intensifie d’année en année, le Festival de la viande de chien à Yulin, en Chine, a encore lieu cette semaine. Chaque année, des images prises par des militants sur place témoignent de scènes d’une cruauté insoutenable envers des chiens (et quelques chats) : suspendus, battus, mis à mort de manière terrifiante pour enfin être consommés. Cet événement annuel est vivement contesté, en Chine et partout dans le monde : des milliers de personnes protestent, signent des pétitions et se soulèvent contre ces maltraitances qui n’ont pas lieu d’être, et cela se comprend tout à fait. Mais pourquoi cette compassion ne s’étend-elle pas aux animaux qui souffrent pour notre consommation ici même en France ? 

Prenons les cochons : en France, ce sont plus de 25 millions de ces individus qui sont tués chaque année dans les abattoirs. Cela alors que des études ont démontré que ces animaux ont des capacités cognitives égales, et dans certains cas supérieures, aux chiens, et peuvent se montrer tout aussi joueurs et affectueux. Néanmoins, ils sont entassés dans des hangars, confinés dans de minuscules stalles, castrés, mutilés, puis suspendus la tête en bas par un postérieur et massacrés devant les yeux terrifiés de leurs congénères.

JPEG - 19.7 ko
Cochons dans le Tarn - L214 

Y a-t-il véritablement une raison logique pour laquelle ce traitement serait considéré comme acceptable pour un cochon, une vache, un poulet, mais effroyable si c’est un chien qui le subit ? Pourquoi critiquer des pratiques cruelles ailleurs tout en les soutenant à travers nos choix alimentaires personnels ? 

Car en effet, consommer de la viande revient à soutenir directement la maltraitance et le massacre d’animaux sensibles et intelligents. 

Cette distinction illogique repose sur le spécisme, une idéologie préjudiciable qui postule une fausse hiérarchie entre les espèces, prétendant que certains animaux ont une valeur inférieure à d’autres, tout simplement à cause de l’espèce à laquelle ils appartiennent. Basée sur des distinctions souvent illogiques et qui n’ont rien de scientifique, ce mode de pensée permet de justifier les pires formes de maltraitance systémique que notre société fait subir aux animaux. 

Durant les 10 jours sur lequel s’étend le festival de Yulin, jusqu’à 15 000 chiens seront massacrés. Un chiffre horrifiant, c’est certain, mais qui est largement dépassé chez nous. Sur la même période de 10 jours, ce sont environ 30 millions d’animaux terrifiés (sans compter les animaux aquatiques) qui seront tués ici pour satisfaire l’appétit des consommateurs français. Derrière ce chiffre immense se cache des individus avec des personnalités distinctes, qui ont le même désir de vivre que nous, mais sont condamnés à une vie de misère et de souffrance avant d’être conduit, terrifiés, vers leur mise à mort sanglante.

Soyons tout à fait outrés par la cruauté qui a cours à Yulin et continuons d’œuvrer pour y mettre fin afin de protéger les êtres innocents qui y souffrent. Mais en parallèle, ne faisons pas preuve d’hypocrisie. Si la souffrance d’un chien nous choque, engageons-nous à ne pas faire souffrir un cochon, un veau, une oie, un poussin… Faisons tout notre possible, à travers chacun de nos choix de consommation, pour épargner ces atrocités à tous les animaux. La meilleure façon d’agir à notre niveau est de laisser les animaux hors de notre assiette et de nous tourner vers une alimentation végane, éthique, et respectueuse de tous. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • San Jose 27 juin 18:38

    Dès qu’on invoque le spécisme, « idéologie préjudiciable qui postule une fausse hiérarchie entre les espèces », vlan, tout ce qu’on a pu dire avant tombe à l’eau.

    Parler des mauvais traitements à animaux, c’est écoutable. En profiter pour caser une « idéologie préjudiciable »,, pour vous paraphraser, vous perdez tout votre gain initial et on laisse tomber la suite. 


    • V_Parlier V_Parlier 27 juin 21:05

      @San Jose
      Exactement. D’ailleurs ce sont les méthodes d’abattage qui sont révoltantes. Pas le fait que les humains mangent des animaux, comme les animaux mangent d’autres animaux... Dans les abattoirs conformes (*) aux normes on ne fait pas volontairement souffir les animaux et on les abat le plus vite possible. (Le plus choquant n’est pas que certains mangent du chien. On mange bien les lapins qui sont si mignons. C’est la façon dont ils les tuent qui me choque).

      (*) après, on me dira, la France a fait quelques arrangements sur la méthode pour raisons (décret n° 80-79 du 1er octobre 1980, articles 8, 9, 10 et 11)... bon on ne va pas sortir du sujet... sinon ça va être chaud...


    • Xenozoid Xenozoid 27 juin 18:44

      ça sent la pêche,je vais chercher mon tabouret


      • samy Levrai samy Levrai 27 juin 18:48

        Rien pour homo sapiens qui se fait massacrer  ?


        • Xenozoid Xenozoid 27 juin 18:51

          @samy Levrai

          dernier chiffre ,75 milliards d’animaux consommer sans compter le millions de tonnes de poissons,qui fais mieux ? 


        • Xenozoid Xenozoid 27 juin 18:56

          @Xenozoid

          par an,les nazis sont petits


        • samy Levrai samy Levrai 27 juin 19:42

          @Xenozoid
          Serions nous herbivore ?
          Serait ce parce que nous serions des salauds que nous mangeons de tout ?
          Et les autres carnivore et omnivore , ils doivent se mettre à l’herbe ?
          Les vaches et les moutons sont ils en danger d’extinction ? 
          Elevons nous notre nourriture ?
          Sommes nous obliges de toujours vouloir être ce que nous ne sommes pas, parce que la « télé » le demande ? 


        • Xenozoid Xenozoid 27 juin 20:13

          @samy Levrai 

          la télé ?


        • Xenozoid Xenozoid 27 juin 20:16

          @Xenozoid

          on m’offrais de la charcuterie,quand le disais que je ne mangeait pas de viande,maintenant c’est du fromage


        • foufouille foufouille 28 juin 09:51

          @Xenozoid
          il y a des cons et crétins partout.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 14:42

          @samy Levrai

          quand j’ai décidé de ne pas manger de la viande,c’était dans une ferme a 200 metres d’une aumaillerie,il n’y avait pas de télé juste mes yeux de mino,et c’était tout les vendredi....
          PS : j’ai pas de télé ,depuis plus de 40 ans,celle de mes vieux


        • popov 28 juin 14:46

          @Xenozoid

          on m’offrais de la charcuterie,quand le disais que je ne mangeait pas de viande,maintenant c’est du fromage

          La prochaine fois, ce sera un steak de soja.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 14:55

          @popov

          aux pays bas c’est sur,mais le soja c’est pas tout non plus,de plus je ne suis pas vegan,je mange des oeufs,du fromage du beurre,mais je refuse le cuir,et je ne fais pas chier ceux qui mange de la viande,c’est aussi pour cela que je suis souvent invité on fait sans viandes(pour moi),chez moi ils n’ont pas le choix,ils n’auront pas de viandes...
          et je fais ma bouffe moi même si possible,je mange beaucoup de galette de sarazin(recette grand mère,galletiére a fougeres)...un oeuf et des champignons,un peux de flocons de levure....mmmmmmmmmmmmmmm !!!!!!


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 14:57

          @Xenozoid

          PS : mon grand père était boucher


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 juin 14:58

          @Xenozoid

          Tu me rappelle une copine faux derche qui se passe de teloche , mais qui via internet se tape des vidéos Youtube qui vont dans son sens...lol


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 14:59

          @Aita Pea Pea

          je sais pas si on va dand le même sens


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 juin 15:13

          @Xenozoid

          Me rappelle un couple de végétariens qui étaient venus bouffer chez moi . Je leur prepare des plats pour eux et pour le reste (y’avait du monde ) le barbecue tradi ...z’ont pétes un câble comme quoi l’odeur de viande les gênait. Malgré l’intervention de ma belle les ait foutu dehors .Et mon poing s’est retenu .


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 15:55

          @Aita Pea Pea

          maintenant je sais


        • popov 28 juin 16:06

          @Xenozoid

          C’est bien le sarrasin. J’en cultive parfois. Un peu difficile à moudre. Il vaut mieux le passer au pilon.
          Parfois je cultive du sésame. Cette année j’ai fait du blé.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 16:08

          @popov

          je t’envie,je vais bouger bientôt j’en ai marre des villes



        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 16:51

          @foufouille

          c’est moins cadavre,plus vivant,c’est pour cela que c’est dégeux,si si cache de la viande de chien dans un steak tu vera pas le chien


        • foufouille foufouille 28 juin 17:02

          @Xenozoid
          c’est une question d’éthique, je ne manges pas d’huître car pas certain que ça sent rien.
          ni qui vivant = je ne vois pas l’intéret. je veux bien bouffer de l’insecte sans la tête cuite vivante.
          je ne mangerais pas non plus une oie pas industrielle et surtout pas du singe.
          la viande bizarre se sent très bien au goût dans les steacks hachés.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:04

          @Aita Pea Pea

          la viande rouge qui pu c’est crade quand même,d’ailleur même les cannibales ne se mettent pas dans la fumée,il n’y a que les cons qui pensent cela


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:07

          @foufouille

          la viande bizarre se sent très bien au goût dans les steacks hachés.

          blague on : je sais pas je ne suis pas cannibal blague off


        • foufouille foufouille 28 juin 17:15

          @Xenozoid
          la viande avariée se sent au toucher et à l’odeur.
          je me souvient des premiers faux steacks au soja, oignon ou protéine végétales. les saucisses avec 80% de viande et le reste inconnu.
          le saucisson avec du faux gras. l’huile végétale avec 10% d’huile minérale pour voiture.


        • foufouille foufouille 28 juin 17:17

          @Xenozoid
          je me souvient d’avoir acheté du cochon pas cher pour vendanges mais inmangeable même les chiens en ont pas voulu. seul les poules l’ont avalé.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:17

          @foufouille

          je ne parle pas de la viande avarié,je te parle de la viande 


        • foufouille foufouille 28 juin 17:22

          @Xenozoid
          ça pue pas si c’est pas avarié.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:24

          @foufouille

          ça pue quand tu n’es pas habituer, surtout si tu te met dans le vent du barbecue,et que tu y reste,,,tu suis ?


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:33

          @foufouille

          les echarisages ne sont jamais au centre ville


        • foufouille foufouille 28 juin 17:37

          @Xenozoid
          non mais je trouve que les escargots cuits puent. pas les huîtres mais si j’en avale je gerbe comme pour certaines « viandes » pleines de merde.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:39

          @foufouille

          écoute , peut tu me dire si tu peux distingué la viande au gout dans un steak haché


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:43

          @foufouille

          ps : et la charcuterie


        • foufouille foufouille 28 juin 17:47

          @Xenozoid
          c’est normal car un abattoir a besoin de place et la place est cher en centre ville dans les grandes villes.
          oui, pour le steack haché car les premiers n’avaient pas dindication de x% de cochonneries. je sent aussi le faux gras aka la peau et les nerfs avec des bouts de cartilages, tout ça pas cher.
          je suis un gros viandard car je digère ça bien.
          quand c’est avarié ça a un goût légèrement acide avec une odeur bizarre et gluant des fois donc poubelle.
          je peux sentir du shit à plus de 100m, la bouffe encore plus loin.
          j’entendais le siflement d’une télé crt très loin.


        • foufouille foufouille 28 juin 17:48

          @Xenozoid
          pareil pour la charcuterie, tellement dégeux ou hors de prix que j’en fais moi même.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:54

          @foufouille

          pareil pour la charcuterie, tellement dégeux ou hors de prix que j’en fais moi même.

          tu réalise que je te demande si tu sais quelle viande tu mange ? chiens, chats,sapiens ? d’ou ma question sur le steak et la charcuterie,moi cela ne m’étonerai pas on fait bien bouffer des poulet au vaches


        • foufouille foufouille 28 juin 17:56

          @Xenozoid
          un animal maltraité ou/et qui meurt de mort violente a une viande dur car ses muscles se sont contractés souvent, il a aussi des tas d’hormones qui donne un goût infect a la vainde.
          il faut aussi bien vidé le seul quand il est mort car il retiendra son sang si il n’est pas tué sur le coup. il faut donc le tuer vite.
          même en le mettant au frigo 24h, il sera juste bon à bouffer en cocotte ou pour les chiens.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 17:57

          @Xenozoid

          et je vaire dire mieux si un jour on me donne du sapien a manger,je ne saurait pas faire la différence


        • foufouille foufouille 28 juin 18:06

          @Xenozoid
          je t’assure que ça sent une viande pas normale.
          une vache qui mange du poulet est malade, ils ont juste mis un peu de poudre de carcasse dans la nourriture.
          quand j’avais des poules, même les pondeuses les plus intelligentes avaient du goût pour la nourriture.
          genre c’est quoi cette merde, je ne veux pas de son orge dégeu, par contre la soupe de pain avec du gras, du bouilon etb es légumes cuits, pas de problème.
          par contre les foldingue industrielles sont des poubeles à pates.


        • foufouille foufouille 28 juin 18:08

          @Xenozoid
          l’odeur de la peau qui grille est celle du cochon.


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 18:09

          @foufouille

          aumaillerie,écharissage


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 18:13

          @foufouille

          l’odeur de la peau qui grille est celle du cochon.

          tu es spécialiste je vois----->,et le sapiens tu l’a sentit ? aux echarissages il y a de tout tu les a gouté aussi ?  smiley


        • foufouille foufouille 28 juin 18:20

          @Xenozoid
          je le sais car j’ai fait griller du cochon puis ma peau sur une poele sans rien sentir au début. la peau du cochon ser( aussi à tester les cosmétiques car comme nous.
          nôtre viande est plus rouge etplus durque la sienne à vue de nez.
          je me suis couper un bou de viande je sais plus quand et c’était rouge comme le boeuf..
          je ne boufferais pas du singe .........


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 18:21

          @foufouille

          ok....bonne soirée


        • foufouille foufouille 28 juin 18:26

          @Xenozoid
          j’ai eu des tas de poules. toutes les industrielles sont débiles et et violens pour les coqs. ce ne sont pas es animaux mais des machine biologigiques. le coq tue les poules, la poule ne sait que juste pondre ou grossir.
          tu comprends ?


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 18:28

          @foufouille

          je parle de toi ,de ton gout(spécialiste) pour la viande et du steak haché
          et toi ?


        • popov 28 juin 18:31

          @Xenozoid

          Vous connaissez la « pink slime » ? Très appétissant !


        • Xenozoid Xenozoid 28 juin 18:33

          @popov

          j’ai mangé des couille de taureau(pas le dire a foufouille)


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 juin 18:37

          @foufouille

          Les sales blagues de l’écho .le poulailler de la mort . Youtube.


        • foufouille foufouille 29 juin 10:17

          @Xenozoid
          la viande trafiqué n’existait pas il y a quarante ans.


        • Xenozoid Xenozoid 29 juin 12:35

          @foufouille

          la viande trafiqué n’existait pas il y a quarante ans.

          si j’était toi je serais moins catégorique,

          de plus, les horreurs que subissent les animaux,était déja là


        • ddacoudre ddacoudre 27 juin 19:51

          Bonjour

          UN bon discours sur la cruauté. Elle nous affecte plus que la mort elle même dont personne n’a jamais pu venir nous en parler. Notre société c’est installé dans l’égoïsme et la cupidité. Elle en a perdu sa « spiritualité » la réception de ce qu’est la vie pour de l’argent. Les chinois comme nous tue pour se nourrir et tout être ressent la souffrance s’il dispose d’un système sensoriel appropriés. Je je fais de la chasse sous-marine je bulbe toujours les poissons car je perçois leurs angoisses. Quand je n’en tire pas un parce que trop petit ou par maladresse je pense toujours qu’il ne saura jamais qu’il me doit la vie. Quand je cueille une salade je ne sens rien, pourtant nous savons aujourd’hui que les plantes aussi sont sensibles je ne sais pas si elles ressentes une douleur, ni l’huître que je mange vivante. nous n’en finirions pas. Cela l’autorise pas la cruauté et la souffrance des animaux et du vivant en général. Cela invalide pas votre discours il pose une problématique plus large qui est dans le processus de prédation qui doit manger qui. La réponse est souvent donner génétiquement par les modalités de reproduction de chaque spécimen.chacun se multiplie en fonction de sa prédation et des chances de survie. Nous sommes des sociétés dans l’abondance alimentaire, choisir qu’elle vie on épargne est la problématique que tu soulèves en jouant sur la perception de la souffrance. Ce n’est bien sûr pas condamnable en soi. Mais ça me rappelle quand les américaines parlaient de guerre propre pour justifier qu’ils évitaient les civils. Ils faisaient croire qu’il choisissaient ceux qu’ils abattaient. Les poissons font des milliards, d’œufs, la vache un veau l’an, les chats quatre portées, l’on peut sur cette base revoir nos analyses de consommations certainemen mais alors il faut admettre de quel droit nous stérilisons des animaux pour en faire des objets de compagnies. Pourquoi vaut-il.mieux donner un doudou qu’un animal à un enfant parce-qu’il le prendra pour un objet de jeux dont ses maladresses etc. Ne culpabilisaient les gens sur la souffrance, c’est moins acceptables que les sociétés qui l ’exerce par cupidité dans les sociétés industrielles. Faite donc attention, vous posez une problématique plus large qui touche au cycle de prédation dans lequel nous sommes intégrés avec nos propres prédateurs microscopiques que nous ne reconnaissons pas comme des êtres vivants, mais des virus, des bactéries qui nous dévorés si ont.ne les tue pas La vie c’est compliqué. alors vous avez un bon produit qui trouvera applications d’ici la fin du siècles, vendez le bien n’en faites pas un refouloir pour imposer de force dans le psychisme des gens la culpabilité d’une cruauté. Si dans notre monde il y a un crime universel contre l’humanité, c’est la guerre. Cordialement ddacoudre overblog


          • JPCiron JPCiron 27 juin 22:24

            Il y a deux sujets qu’il convient de traiter séparément.

            Le sujet du RESPECT minimum des animaux que nous consommons (conditions de vie, de transport, et mise à mort instantanée) doit être mis en œuvre. Il est déjà en grande partie inscrit dans la loi.

            Si la loi n’est pas appliquée, c’est par la complaisance coupable de nos politiques et par le lobbying religieux. Ce n’est quand même pas le peuple souverain qui va forcer la main à ceux qui nous dirigent, directement ou indirectement !!!

            .

            .


            • lala rhetorique lala rhetorique 28 juin 09:03

              Quand on est capable de laisser des humains mourir dehors de chaud ou de froid, de ne pas offrir un logement (ce qui est pourtant obligatoire si on en croit le DAL), que l’on encourage l’avortement à 14 semaines, la suppression d’hopitaux, la fourniture d’armes qui tueront des civils, que la police française tue des gilets jaunes (15 sont morts, source policière), que nos agriculteurs nous font manger des fruits et légumes infestés de poisons qui entraînent maladie et mort, comment peut-on s’étonner de ce qui se passe au niveau animal ?


              • foufouille foufouille 28 juin 09:52

                narticle écrit avec une grosse carence en B12 depuis longtemps.


                • popov 28 juin 14:35

                  Le véganisme, quelle aubaine pour les fabricants d’ersatz !

                  Bon, je suis évidemment d’accord qu’il faut minimiser la souffrance animale et pas seulement à l’abattoir mais aussi à l’élevage. Au minimum, il faudrait faire respecter scrupuleusement les lois existantes concernant l’étourdissement avant l’abattage.

                  C’est vrai qu’en terme de protéines la production de viande conduit à un gaspillage de protéines végétales qui pourraient être consommées directement par les humains. D’un autre côté, il y a des steppes ou des alpages escarpés où l’herbe est ce qu’il y a de plus facile à produire. Y mettre des chèvres, des moutons ou des bovidés, c’est une façon de transformer cette herbe, que nous ne pouvons métaboliser, en viande et produits laitiers.

                  Dans les pays développés, on consomme probablement plus de viande qu’il ne faut, et ceci au détriment de la qualité (antibiotiques, hormones de croissance, alimentation industrielle plus que suspecte...).

                  Mais dire qu’il est immoral de consommer des produits animaux, c’est sombrer dans l’activisme sectaire et cela conduit au terrorisme comme on le voit quand des connards viennent attaquer des boucheries.

                  Je parlais au début des fabricants d’ersatz. Il ne faudrait pas s’étonner si un jour des industriels se mettaient à élever des cellules musculaires de vaches dans un liquide nutritif, filtraient les aglomérats de cellules, les collaient ensemble et vous les vendaient comme du steak « moral ».


                  • alinea alinea 28 juin 15:51

                    Je suis d’accord avec vous ddacoudre : il nous faut prendre la part de notre présence sur terre, donc nous nourrir en admettant la mort d’êtres vivants puisque nous ne mangeons, les uns ou les autres, que du vivant.
                    Et puis celle du sadisme — qui n’en est peut-être pas parce que je ne suis pas convaincue que chaque actif de sévices aux animaux en ressent du plaisir ; c’est juste insensibilité, indifférence, absence d’empathie, qui s’appliquent aussi aux autres humains.
                    Il faut voir aussi que l’homme inflige à ses congénères exactement le même traitement.
                    Donc il nous faut agir pour induire une évolution, et comprendre que l’agressivité est inopérante mais cela prouve seulement qu’on n’a pas bien saisi la cause, très ancienne, de ce fait.

                    Aucun prédateur ne prend de précautions pour tuer sa proie ; le reproche que fait l’auteur, c’est juste qu’il reste encore des hommes pas assez civilisés, pas assez domestiqués.

                    Je me permet de l’écrire puisque ceci me touche particulièrement mais quand on voit ce que font les prétendus civilisés, on peut considérer que nous ne sommes que des créatures qui se la pètent ; rien de plus. Car en toute chose nous surpassons les animaux, mais nous en sommes !


                    • ddacoudre ddacoudre 28 juin 20:25

                      @alinea

                      Bonjour

                      C’est effectivement un sujet ou il faut comme dans beaucoup de situation de la nuance, ce qui nous manque le plus dans une société qui n’a pas l’éducation suffisante pour comprendre et considéré que comprendre c’est cautionner. À n’élèver que des clés à molette elle manque d’huile de réflexion. Notre société est comme tu le dis, Mais elle a su faire aussi des coeurs Artificiel, et des bombe atomique il nous reste à SUPRIMER les bombes. Cordialement ddacoudre overblog


                    • victormoyal victormoyal 28 juin 15:51

                      Combien ce p’tit chien dans la vitrine...miam-miam...

                      A quand une loi pour interdire de manger les cuisses de grenouilles et des escargots ?


                      • popov 28 juin 16:16

                        En Chine, il y a pire que la consommation de la viande de chien : cervelle de singe vivant.


                        • Albert123 28 juin 18:15

                          « Mais pourquoi cette compassion ne s’étend-elle pas aux animaux qui souffrent pour notre consommation ici même en France ? » 


                          la compassion à géométrie variable des bobos végans antispécistes et autres gauchos aliénés et hystériques ne concernent qu’eux même.

                          laisser les gens a peu près sains d’esprit tranquilles, merci.

                          « Car en effet, consommer de la viande revient à soutenir directement la maltraitance et le massacre d’animaux sensibles et intelligents. »


                          raccourci aussi faux que débile. mais bon c’est une marque de fabrique des idéologue hystérique que de se livrer à se genre de réflexions aussi excessives qu’insignifiantes.


                          • titi 28 juin 18:35

                            Qui c’est déjà aperçu de la souffrance d’une laitue que l’on vient de couper ?


                            • rugueux 29 juin 10:50

                              Et le putois ça se mange ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anissa Putois

Anissa Putois
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès