• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le MEDEF vous souhaite une belle année

Le MEDEF vous souhaite une belle année

Invité à une soirée le 31 décembre, j’ai vu une convive s’exciter un peu pour le compte à rebours et se lâcher après minuit. Elle avait apporté des produits de son supermarché. Mais elle s’est crue obligée de faire quelques mises au point. Elle n’était pas cliente de ce supermarché, ni employée, ni même directrice : elle en était la propriétaire.

« Oui, bon, je ne voulais pas le dire, parce que ça m’oblige à rappeler quelques vérités. Et je ne voulais pas monopoliser la parole.

Mais faut arrêter là, avec ces campagnes de presse contre nous. Cette affaire montée en épingle de la caissière d’Auchan ! Et cette offensive d’Elice Lucet. On sait qui est derrière : le gouvernement, évidemment.

Il n’y a plus de prime au rendement pour les caissières, comme au siècle dernier. La loi interdit de passer plus de 20 articles à la minute. Faut savoir que ces caissières seraient sans emploi sans nous. Elle n’ont aucune qualification. Nous pourrions automatiser toutes les caisses. Mais le gouvernement nous l’interdit. Ce serait 150 000 chômeuses de plus, et quelques chômeurs.

Faut arrêter avec le burn-out. Il n’y en a pas parmi les caissières. Leur travail a du sens pour elles. Non, le burn-out, la souffrance au travail, c’est le lot des cadres. On leur demande de remplir des tableaux, de faire du reporting. C’est une perte du sens du travail. Je le sais : j’ai été membre d’une commission sur la souffrance au travail. Je n’hésite pas à diriger mes caissières en surpoids vers une diététicienne. Faut pas croire qu’un patron souhaite le malheur de ses employés. Bien au contraire...

Avant j’ai été salariée, moi aussi, j’ai été DRH. Mais comme j’étais toujours invitée aux réunions de direction, associée aux prises décisions, j’ai pensé : Pourquoi pas moi ? Alors j’ai acheté un supermarché.

Vous savez, nos clients aussi sont souvent issus des classes défavorisées. Elle ne pourraient pas trouver la même qualité de produit ou de service ailleurs. Prenez les bêtes de concours ! Un boucher indépendant ne peut pas avoir la trésorerie pour sortir les 150 000 euros nécessaires. Je le fais de temps en temps. Et je ne fais aucune marge dessus. Je la fais, évidemment, sur les autres viandes.

Si vous voulez acheter de la bonne viande, retenez ces trois lettres : E, U, R, comme Europe. Demandez à nos bouchers une des ces lettres. Mais n’achetez rien dans les produits préemballés.

Mais faut arrêter aussi avec ces campagnes contre la viande. Vous préférez le poisson. Il faut savoir qu’on ne trouve pas de poisson frais à un prix abordable pour les pauvres. Moi, je ne consomme que du bar de ligne.

Mais les pauvres, vous savez, ils ne veulent pas consacrer un budget suffisant pour la nourriture. Parce qu’ils veulent s’offrir des téléviseurs ou tablettes ou des Iphones. Pour participer à la communauté... pour avoir l’impression de le faire... pour nous ressembler.

Oui, je suis au MEDEF, évidemment. Mais faut arrêter de dire n’importe quoi sur les patrons.

En fait, je suis contente d’être là et de vous écouter. Venez chez moi. Vous pouvez être mes clients. Et c’est mon travail de vous écouter. Mon directeur s’occupe d’aujourd’hui. Moi, je m’occupe de demain. »

 

J’ai cité de mémoire car je ne prenais pas de notes. Si le propos peut sembler décousu, c’est que l’exposé était interrompu parfois par quelques contradictions. Raison pour laquelle l’oratrice commence par dire qu’elle ne voulait pas dire qu’elle était propriétaire d’un supermarché et « monopoliser la parole » pour ne pas assommer son auditoire ; puis elle termine en déclarant qu’elle ne fait que travailler en nous écoutant.

En fait, elle ne voulait surtout pas être prise pour une employée de ce supermarché (on a sa fierté, quoi !). Puis elle a fait ce qu’elle fait généralement lorsqu’elle « travaille » : édifier son auditoire.

La dame ne buvait pas de boissons alcoolisées. On peut donc supposer qu’elle pensait ce qu’elle disait, qu’elle maîtrisait ses propos. Bien sûr, elle tenait un discours managérial, c’est-à-dire qu’elle faisait de l’idéologie sans le savoir, mettant en avant sa bienveillance naturelle et sa sensibilité écologique. Parfois, quand même, elle flirtait avec le « complotisme ». Quel est ce gouvernement qui est derrière Elise Lucet et la pousse à faire des enquêtes à charge contre les créateurs de richesses ? Les trois derniers présidents n’ont-ils pas fait montre de leur amour pour l’entreprise ? L’un d’entre eux aurait-il démérité ?

Je ne lui ai posé aucune de ces questions. Je n’étais par là pour ça. Mais je ne regrette pas cette soirée : un aperçu de la pensée de la classe dominante (ou qui se croit dominante) quand elle se lâche, une exposition sans fard de la fausse conscience managériale.

Cette entrepreneuse fait travailler des pauvres sans qualification pour vendre à des pauvres presque sans argent. Mais elle se voit moins comme une capitaliste que comme une dame patronnesse, faisant ruisseler sur ses pauvres des tonnes de bienfaisance et de philanthropie.[1]

Pour un peu, elle pourrait offrir à sa branche d’activité une publicité si limpide : « La grande distribution règle naturellement les problèmes de redistribution ».

 

[1] En réalité, elle applique à sa façon le principe de Ford (faire construire par les ouvriers les automobiles qu’on leur vendra) et de tous les patrons paternalistes (établir près de l’usine des magasins où les ouvriers viendront dépenser leur argent).

Documents joints à cet article

Le MEDEF vous souhaite une belle année Le MEDEF vous souhaite une belle année Le MEDEF vous souhaite une belle année

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • baldis30 4 janvier 10:03

    Bonjour et meilleurs vœux à l’auteur

    Extrait du « Paradoxe des technocrates » de Georges Elgozy

    « capitaliste éclairé : capitaliste qui a compris que les travailleurs sont aussi des consommateurs »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 20:03

      @baldis30
      Pour consommer, il faut avoir des revenus.

      Avec l’austérité salariale, les économies budgétaires imposées par Bruxelles, les hausses d’impôts et de taxes, le chômage en hausse, et les aides sociales en baisse, il va se passer la même chose qu’en Grèce : les revenus vont forcément baisser.

      Il a suffit de 4 ans d’austérité en Grèce pour ruiner le pays et sa population.



      Mais cette dame ne semble pas se rendre compte qu’elle en fera les frais...
      Elle devrait lire plus souvent le Figaro, qui en fait pipi dans sa culotte de plaisir, à faire la liste de tout ce qui va augmenter en Janvier 2018...
      C’est autant que les clients ne dépenseront pas son magasin.

    • gogoRat gogoRat 5 janvier 21:17

       Une preuve de la rigueur de raisonnement associée à des capacités exceptionnelles d’entendement chez ces individus qui se veulent ’premiers de cordée’ :

      ’Mais les pauvres, vous savez, ils ne veulent pas consacrer un budget suffisant pour la nourriture’

       CQFD !


    • Choucas Choucas 4 janvier 10:35

       
       
      ET PLEIN DE GLANDS REMPLAÇANTS DIVISIONS DE RÉSERVE DU CAPITAL...
       
       
      30% de la population active potentielle, hors administration, ne bosse pas
       

      « La Baudruche négrière est mon client préféré » Rothschild


      • flourens flourens 4 janvier 11:05

        macron devrait penser à elle pour la prochaine fournée de la légion d’honneur, pour un tel dévouement envers les gueux c’est pas cher payé, voyons plutôt du coté du pape François pour la canonisation, une telle mère Thérésa mérite bien cela, oserais-je dire sans être excommunié que c’est le minimum syndical


        • foufouille foufouille 4 janvier 12:50

          il est aussi possible qu’elle prenne son cas pour une généralité. les caisses automatiques ne sont pas vraiment débordées vu que personne ne gagne rien sauf le super.


          • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 15:05

            1/2 tranche de jambon et des pâtes a la flotte pour les chômeurs et les travailleurs les plus pauvres , champagne , caviar , foi gras ,truffes et bœuf de Kobé pour Macron et ses grands potes du MEDEF ainsi est faite la France depuis des décennies ...


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 janvier 16:41

              @zygzornifle

              «  » ainsi est faite la France depuis des décennies ...«  »

              Pas depuis des décennies, mais depuis exactement la contre-révolution française qui avait coupé la tête à un roi pour qu’une « démocratie des privilèges » soit plus nombreuse et plus éparpillée ! Sous le poids de la terreur et du terrorisme, le Parlement français (Le même que celui d’aujourd’hui) avait validé l’utilisation de la Machine de Guillotin ; alors que les places publiques puaient la peur, la Noblesse française se reconstruisait doucement ... Et nous sommes aujourd’hui face non pas à une Noblesse classique qui avait au moins « quelques principes » mais face à une Noblesse de l’argent qui ne peut même pas être combattue puisqu’elle n’est pas « véritablement au pouvoir » mais parce qu’elle SE SERT DE LA RACAILLE POLITIQUE POUR ACCAPARER LES RICHESSES !

              Moi je sais que ce Zigoto détruit encore plus que ses prédécesseurs !

            • roby 5 janvier 14:52

              @Mohammed MADJOUR
              Mais c’est que le mohammed va nous refaire l’histoire ....


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 6 janvier 18:33

              @roby

              Pas refaire mais vous la montrer globalement et dans le détails depuis que les scribouilleurs Grecs avaient commencé à falsifier la Vérité historique ! L’Occident est barbare, terroriste, inculte et macabre ! Les pays occidentaux ont ramassé toutes les cultures et récupérer tous les patrimoines ; ils veulent faire avec cela une civilisation : JE VOUS DIS TOZ ! 

              Tenez la France est la plus grande voleuse de science et de patrimoine sur cette planète : Mais elle fait aujourd’hui Ppscheuuuuut comme un Zeppelin qui se dégonfle en altitude ! 

              Missieu Macron est conseillés par des intellectuels obscurs (pas différents de ceux des années cinquante) qui s’aliment de mes écrits, il ne sait pas que... 

              Pour toi le raciste qui écrit au minuscule «  »le mohammed«  » JE DIS QUE TA « BARAQUE DES SCIENCES » ET TON « CNRS » NE PÈSENT PAS QUELQUES ATOMES DEVANT MA SCIENCE ! Tu peux aller vérifier sur place !

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 19:47

              Cette dame aurait tort de se gêner....
              Le MEDEF rêve depuis 1945 de détruire le modèle social issu du CNR.

              " La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là . Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !" (...)


              Le MEDEF a gagné, grâce à la division syndicale, à l’européisme de la Gauche, à ses divisions, et grâce aux GOPé de la Commission européenne...

              La question qu’il faut maintenant se poser : on fait quoi ?

              • Pierre Chaillot Pierre Chaillot 4 janvier 20:27

                @Fifi Brind_acier
                nous sommes d’accord. Je vous répondrai bien que soutenir Asselineau a été une erreur de taille smiley j’ajouterai que certains continuent d’essayer de se démener au quotidien, politiquement syndicalement... Avec le soutien de la population que l’on constate, les néolibéraux ont encore de beaux jours devant eux.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 janvier 08:00

                @Pierre Chaillot
                soutenir Asselineau a été une erreur de taille

                Vous vous démenez sur le terrain, et ça sert à quoi ? Vous croyez encore que c’est Macron qui décide ? Vous retardez de 40 ans. Les responsables de la casse sociale sont ailleurs, dans les Traités européens, dans les décisions prises en dehors de France, hors de votre portée.
                Même Mélenchon le sait !


                Voici l’exemple de travailleurs détachés, Macron Jupiter s’y est cassé les dents. Comme vous, si vous arriviez au pouvoir. Il faut l’unanimité pour changer les Traités.

                Et c’est couillon, sur tous les grands dossiers européens, il n’y a pas l’unanimité. Donc les choses restent comme elles sont. Vous allez continuer à pleurnicher sur les dégâts, à vous agiter inutilement et à mentir sur les Traités européens. Bon courage !


                Mais ne vous inquiétez pas pour l’ UPR. Tout ce qu’Asselineau avait annoncé est en train de se mettre en place. Tout le modèle social français va passer à la moulinette, comme Asselineau l’a expliqué. C’est à cela qu’on voit la qualité d’un dirigeant.

                L’UPR a doublé en 1 année le nombre de ses adhérents. Des vrais adhérents, qui payent une cotisation. Pas comme chez Macron, ou ailleurs, où il suffit de cliquer sur le site pour se retrouver adhérent à l’insu de son plein gré... Les citoyens observent ce qui se passe.
                Ils n’ont plus confiance ni dans les syndicats, ni dans les Partis de Gauche atomisés.
                Mes condoléances.

              • Titi Parigot 5 janvier 10:17

                Du Macron dans le texte, on sait pour qui elle vote !


                • chocolatine chocolatine 5 janvier 15:13

                  bonjour
                  le smic brut à 1500 euros ? A quant la retraite au minimum égal à ce smic ?
                  et cette CSG on aurait du la mettre à taux progressif pour les retraités.


                  • jocelyne 6 janvier 18:36

                    @chocolatine
                    exact, pas de plancher à la retraite, mon frère touche 500 ros à 65 ans


                  • ETIENNE 5 janvier 21:14

                    « Spécialistes sans vision, voluptueux sans coeur : ce néant s’imagine s’être élevé à un degré de l’humanité encore jamais atteint. » M. Weber


                    • chocolatine chocolatine 6 janvier 18:49


                      il serait temps de se réveiller !


                      • BA 6 janvier 20:02

                        "Bonne année mes très chers riches", la carte blanche de Pierre Lemaitre.


                        Pierre Lemaitre était l’invité d’Augustin Trapenard ce 2 janvier 2018. Il adresse dans sa carte blanche ses meilleurs vœux pour 2018 aux « riches ».


                        La vidéo dure 1 minute 58 :


                        https://www.dailymotion.com/video/x6cjiqy





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès