• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le meilleur de l’homme s’est remis en marche

Le meilleur de l’homme s’est remis en marche

Derrière le vote de chaque Américain en faveur du nouveau président américain, c’est un long travail sur la conscience des hommes que je salue. En transcendant un passé martyrisé, les Américains nous montrent le chemin vers le meilleur de nous-même.

Les scènes de liesse dans le monde entier, après l’élection de Barak Obama, sont manifestement la preuve que l’humanité a opéré un "saut dans la conscience" comme l’a exprimé l’éclairante vedette américaine Oprah Winfrey. Un verrou a sauté à l’intérieur de nous, un éveil presque soudain, comme une ampoule qui s’allume d’un coup.

Mais cette phénoménale prise de conscience qu’un autre monde est possible n’aurait peut-être pas pu se réaliser sans passer par ces siècles de souffrances, d’esclavage, de discriminations entre les peuples, d’années, voire de décennies de tromperies sous le gouvernement Bush et tant d’autres. Au risque de choquer, je salue ici ceux qui ont joué les "méchants" car ils nous ont appris à nous démarquer bien malgré eux de ce que nous ne voulons plus. Par l’insupportable, ils nous ont obligés à aller chercher le meilleur de nous-même en tournant le dos à l’état de "voyou" qui peut s’exprimer en nous. Grâce à l’inacceptable, le peuple américain - soutenu par l’inconscient collectif mondial (un phénomène proposé par Carl Jung) - a transcendé un passé martyrisé dont plus personne ne veut. "Il n’y a rien de bon ni de mauvais en soi, sinon l’idée que l’on s’en fait". Nos anciens bourreaux ont donc créé des conditions qui nous ont permis d’aspirer à une autre idée de l’homme et de ses valeurs. Et c’est vers elle aujourd’hui que l’humanité tout entière tend, dans un élan d’espoir inespéré, libérée des chaînes de la ségrégation et de la "réussite sous conditions".

A travers ce vote, les Américains ont pacifié la planète dans nos cœurs déjà. Le reste suivra, non sans peine, mais cela sera. Car même s’il est le temps de célébrer la victoire de la démocratie dans toute sa beauté, ne nous leurrons pas, les « loups » – les compagnies pétrolières et celles qui s’enrichissent de la guerre – rôdent encore dans les parages. Aux Etats-Unis et dans le monde, les puissants à l’affût de leurs intérêts personnels sont déjà en train de faire campagne pour diminuer toute opportunité de changement. Barack Obama a promis l’unité nationale et cette opposition pourrait faire payer cher cette unité. Raison de plus pour serrer les rangs derrière cet homme de la providence, de New York à Chicago, de Londres à Genève, de Nairobi à Jakarta, de Tokyo à Rome. Car nous l’avons vu en boucle à la télévision : dans son entreprise, il ne sera pas seulement soutenu par ses électeurs, mais aussi par tous ceux qui ont voté pour lui dans leur cœur. Et nous sommes des milliards... Et que vaut le pouvoir d’un oligarque contre la somme de milliards de consciences en éveil ? Il ne peut rien contre l’engagement personnel et individuel en faveur de l’ouverture, de la confiance, du courage et de la détermination à l’image de chaque électeur américain qui a donné sa voix à Obama.

Pour l’une des rares fois, les Américains ont un président susceptible de les écouter. De par son expérience à l’étranger et par son ouverture à d’autres cultures, il ne sera pas insensible non plus à la plupart des questions urgentes au-delà des frontières américaines – de la crise financière au réchauffement climatique en passant par la paix et les droits de l’homme. Afin de nous prévenir de toute déception majeure, travaillons ensemble et avançons main dans la main dans une seule et même direction pour pouvoir faire changer les choses, aux côtés de cet homme inspiré et inspirant.

Personnellement, je n’ai pas besoin de juger Obama sur ses actions futures. Et je ne souhaite pas contribuer à le submerger avec mes attentes ajoutées à des milliards d’autres. Elles sont déjà vertigineuses et étouffantes. Son parcours jusqu’ici m’en dit assez pour me sentir nourrie de confiance, d’espoir et de gratitude. Plus que l’élection d’un seul homme, c’est à nos plus belles valeurs que le monde a donné sa voix.


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 10:59

    L’Obamaladie d’amour, elle court, elle court... Obama, l’aimez-vous un peu ? Beaucoup ? Passionnément ? A la folie ?

    Ma réponse : "rien à foutre !"


    • ZEN ZEN 6 novembre 2008 11:06

      C’est de l’hagiographie , Mme la journaliste...
      Espérons que l’icône restera intacte dans votre coeur
      we love you


      • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 11:10

        Liesse, we can !

        Une liesse qui vous tient en laisse.

        "La victoire de la démocratie dans toute sa beauté" : comme c’est naïf !!! N’oublions pas qu’il y avait 10 candidats et que, comme toujours, seuls 2 ont eu le droit de concourir pour le poste grâce aux médias copains et aux sommes d’argent gigantesques des lobbies. N’oublions pas que les Américains ne votent pas directement non plus : ils votent pour les "grands" qui seuls ont la capacité de dicernement pour élire le président. 

        Alors, "chaque électeur américains qui a donné sa voix à Obama" : pouvait-il faire autrement vu l’offre étriquée et le conditionnement médiatique ? pouvait-il voter pour "Bush sénile sénior ?" Il a voté dans la direction qu’on lui a imposée, voilà tout !

        Si c’est ça le meilleur de l’homme...

         


        • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 11:24

          "If you are very happy, clap your hands : clap clap !
          If you are very happy, clap your hands : clap clap !
          If you are very happyyyy, If you are very happyyyy
          If you are very happyyyy, clap your hands !

          En français ?

          Tous les petits chiens contents remuent la queue : wouaf wouaf !
          Tous les petits chiens contents remuent la queue : wouaf wouaf !

          "Oh ! La belle bleue ! " "Oh la démocratie dans toute sa beauté !"

          Le meilleur de l’homme en marche, que suivent les petits chiens-chiens heureux d’être infantilisés par une parodie de démocratie...

          Un os et un réverbère, voilà ce qui suffit à notre joie !


        • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 11:32

          Et maintenant, tous avec moi pour "la danse des canards"pour Nicolas en 2012 ! (*)

          C’est la danse des canards, qui en sortant de la mare
          Se secouent le bas des reins et font coin coin

          (..)

          Tourner c’est la fête bras dessus-dessous
          Comme des girouettes, c’est super-chouette
          C’est extra-fou

          Ouaiiiiiis !

          (*) C’est tellement démocratique la stratégie commerciale d’Obama que Nicolas a mainfesté son vif désir de la copier pour 2012 !

          Ouaiiiiiis !
           


        • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 11:37

          Chère auteure, je crois que vous avez abusé des "stages sur le traitement positif de l’actualité" que vous évoquez dans votre C.V. L’euphorie n’est pas bonne conseillère.

          Enfin, encore une fois, cet article démontre avec brio le caractère absolument indispensable et nécessaire des journalistes qui décodent pour nous l’actualité...et qui...bla bla bla...

          clap clap !
          wouaf wouaf !
          coin coin !
           


        • Isabelle Alexandrine Bourgeois Isabelle Alexandrine Bourgeois 6 novembre 2008 12:05

          De l’angélisme ?
          Qu’il y a-t-il de naïf à penser que nous pouvons tous, à notre mesure, être acteur et jouer un rôle utile dans la société ? C’est une cause ardue car curieusement, il faut se justifier quand il s’agit d’apporter une énergie positive alors qu’il n’y a jamais besoin de justifier la négativité, comme si elle était quelque chose de naturel chez l’homme. Or ce qui est naturel chez l’homme, c’est d’aspirer à la paix non ? C’est en tout cas ma croyance et elle m’appartient. On doit se justifier d’être dans notre état naturel alors que les médias nous ont donné l’habitude d’être bombardé de ce qui n’est pas naturel chez nous ! Je veux être une journaliste qui, sans inventer ni idéaliser, souhaite rendre compte d’une autre réalité, loin du cynisme sur lequel rien ne se construit mais aux côtés des hommes et des femmes qui donnent l’exemple et se battent pour trouver des solutions aux grandes problématiques de demain. Faites-vous partie de ceux-là ? smiley


        • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 12:10

          "Faites-vous partie de ceux-là ?" Je ne fais partie de RIEN. On ne m’a donné aucune place pour agir. Le Citoyen n’a qu’à ronger son frein. smiley

          Le politicien a du pouvoir : il n’en fait rien de bon. Le journaliste a une tribune et qu’est-ce qu’il en fait ?
          C’est négatif ça ? Non, c’est interrogatif...Ouf !

          Je ne suis rien, je suis du Tiers-Etat qu’on écrase et qu’on méprise.


        • ZEN ZEN 6 novembre 2008 12:42

          "Qu’il y a-t-il de naïf à penser que nous pouvons tous, à notre mesure, être acteur et jouer un rôle utile dans la société"

          we love you  !


        • appoline appoline 6 novembre 2008 13:51

          Allons, allons, La Taverne, ne soyez pas si ironique, il faut laisser à chacun sa part de rêve même si nous sommes plus réaliste. Souvenez-vous en 98, tout le monde était black-blanc-beur mais les dures réalité de la vie ont rattrapé les uns et les autres.


        • Act 6 novembre 2008 17:03

          Isabelle,

          Vous faites face à la misère humaine : l’archetype même de l’idiot utile. S’allier de la sorte à ses prétendus pour refuser de se libérer de ses chaînes, est à vous désespérer ! Heureusement qu’en face on a 6 milliards d’humains qui croient à l’avènement d’une nouvelle ère faite de l’ouverture des possibles.


        • Act 6 novembre 2008 17:10

          Isabelle,

          Vous faites face à la misère humaine : l’archétype même de l’idiot utile. S’allier ainsi à ses prétendus ennemis pour refuser d’ôter ses chaînes mentales qui font désormais corps est à vous désespérer. Heureusement que 6 milliards d’humains croient à l’avènement d’une ère d’ouverture des possibles. ça redimensionne tout !


        • Blue boy Blue boy 6 novembre 2008 23:13

          grincheux, suffisant, arrogant, pisse-froid.... voilà ce que m’inspirent vos commentaires !


        • roOl roOl 7 novembre 2008 10:28

           smiley

          C’est le grand drame du trou de la secu, on ne rembourse plus certains medicament pourtant vitaux a certaines personnes.

          Franchement c’est inhumain.

          Le poete, dès qu’il ne prend pas ses pillules, il rechute...


        • cathy30 cathy30 6 novembre 2008 11:13

          Avons-nous besoin sur agoravox d’un de vos stages sur le traitement positif de l’actualité, permettez moi d’en douter ?
          Le pouvoir créateur des médias, tout un programme...


          • Alpo47 Alpo47 6 novembre 2008 12:04

            Et c’est une journaliste professionnelle qui a écrit ça ... Et bê ...
            Concours visiblement dans la catégorie "Niaiseries".
            Voilà qui confirme que nombre de rédacteurs d’AgoraVox, voire de commentateurs, soutiennent très bien la comparaison avec les "pro".


            • Diogene 6 novembre 2008 12:21

               Ca c’est du rapide

              Rahm Emmanuel préssenti pour le poste de secretaire général de la maison blanche

              Enfin quelqu’un d’expérience !

              Et bien éduqué avec ça, son père qui était membre de l’Irgoun a fait parti du commando qui a térrorisé Bernadotte (17/09/1948)

              A l’inverse de Bush, lui, n’aurait pas refusé a Olmert d’attaquer l’Iran, 


              • Isabelle Alexandrine Bourgeois Isabelle Alexandrine Bourgeois 6 novembre 2008 13:14

                Avez-vous entendu parler de Edward Henry "Butch" O’Hare ?

                Il fut pilote aéronavale de l’US Navy qui en février 1942 devint le premier as de l’US Navy décoré de la Medal of Honor lors de la Seconde Guerre mondiale pour acte de bravoure.

                O’Hare mourut au combat dans la nuit du 26 novembre 1943, alors qu’il commandait la première attaque de nuit jamais lancée depuis un porte-avions américain. Durant un combat avec des bombardiers-torpilleurs japonais, O’Hare fut abattu et son avion ne fut jamais retrouvé.

                En 1945, le destroyer de l’US Navy USS O’Hare (DD-889) fut baptisé en son honneur. Quelques années plus tard, le colonel Robert R. McCormick, éditeur du Chicago Tribune, suggéra un changement de nom du Chicago’s Orchard Depot Airport pour honorer Butch O’Hare.

                Le 19 septembre 1949, l’aéroport de Chicago Illinois fut renommé aéroport international O’Hare. L’aéroport expose une réplique du Grumman F4F-3 dans lequel a volé Butch O’Hare au cours de son vol de la Medal of Honor. Cet homme est un symbole pour toute l’Amérique ; symbole de loyauté, de courage et d’intégrite.

                Et savez-vous qui était son père ?

                Son père Edward J. O’Hare était l’avocat d’Al Capone. Plus tard cependant, trop tard, il aida les procureurs fédéraux à prouver la fraude fiscale de ce dernier. En 1939, une semaine avant que Capone ne soit libéré d’Alcatraz, O’Hare père fut abattu au volant de sa voiture à Chicago.

                Gardons-nous de juger un fils selon les actes répréhensibles de son père. N’associons pas l’éthique d’un enfant avec les choix de vie de ses parents. Souvent, ils sont même opposés comme nous le prouve l’histoire du lieutenant Edward Henry "Butch" O’Hare


              • maharadh maharadh 6 novembre 2008 13:39

                Comme le dit si bien Leon il est urgent d’attendre.
                Tout être humain à le droit de faire ses preuves et ne peut être jugé selon les actes de ses ascendants.

                Souhaîtons tout simplement que l’espoir mis en cet homme ne déçoive pas ceux qui croient en lui et ils sont nombreux, y comprise moi-même.

                Un grand pas pour l’humanité ?


                • Leila Leila 6 novembre 2008 14:23

                  @ Isabelle

                  OK. On dira ce qu’on voudra. L’élection de Barak Obama a un petit côté mai 68 !


                  • vincent p 6 novembre 2008 14:53

                    Du meilleur de la femme, les primates grincent souvent des dents ?

                    Un autre monde n’est jamais possible à l’intérieur de ces êtres devenus si aigris ou politisés par la vie, préfèrant voir souvent la vie en noir parce que ce n’est pas encore l’un des leurs qui gouverne politiquement une société, du genre je me refuse à être heureux et à faire partager davantage la joie ou la bonne nouvelle autour de moi ou sur AgoraVox, par que cela n’est pas encore conforme à ce que je préfère voir ou entendre dans mon propre parti, fromage qui pue et compagnie, mais peut-être que vous en avez souvent vu et entendu de ces gens là en société et puis après à quoi cela nous mènent-ils, le monde va déjà si mal, arrétons les frais s’il vous plaît ?


                     


                    • valérie 6 novembre 2008 15:07

                      "Les problèmes du monde ne peuvent être résolus par des sceptiques ou des cyniques dont les horizons se limitent aux réalités évidentes. Nous avons besoin d’hommes capables d’imaginer ce qui n’a jamais existé." John F. Kennedy
                      L’effet Obama semble exacerber les deux catégories !
                      J’opte sans hésiter pour la catégorie " imaginer ce qui n’a jamais existé".


                      • cathy30 cathy30 6 novembre 2008 15:22

                        Valérie
                        l’entourage de JFK ne lui a laissé le temps que d’imaginer pour ne plus exister.


                      • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 15:51

                        En attendant, il y a chez nous la marche de l’homme pressé qu’on aimerait bien mettre sur "pause". Car ce n’est pas le meilleur qui s’est mis en marche. "J’me comprends..."


                        • COCONUT 6 novembre 2008 17:02

                          Une chose est certaine : l’élection de Barak Obama a déclenché un phénomène sur le plan énergétique, lequel est bien réel : des millions de personnes ont fait l’expérience commune des sensations suivantes : euphorie, renaissance de l’espoir, "yes we can"  : oui, c’est possible  !!!! le slogan était bien choisi....l’élection de Barak Obama n’est en fait que le prétexte, le révélateur du fait suivant : la majorité des humains de cette planète a globalement soif "d’autre chose", d’un monde meilleur....sont ils naïfs ? peut être, en tous cas ce fut l’occasion de manifester cette joie de se sentir unis, cette émotion....littéralement palpable !
                          Alors, sommes nous tous en train de nous faire collectivement manipuler ? c’est possible.....qui a payé les sommes pharamineuses permettant à Obama d’être élu ? qui avait intérêt à ce qu’il soit élu ? ........ et pourquoi ?....l’avenir nous le dira....et la vigilance est de mise...Mais quel que soit l’avenir qui se dessinera, une chose importante c’est passée en ce 4 novembre 2008 : quelques millions (? ???!!!!) d’humains se sont sentis forts ensembles, ont cru, pendant un moment, à un monde meilleur, on vu une lueur d’espoir..... ET CELA, PERSONNE NE POURRA NOUS L’ENLEVER !!!! YES WE CAN,,,,,chacun d’entre nous le peux....


                          • Isabelle Alexandrine Bourgeois Isabelle Alexandrine Bourgeois 6 novembre 2008 19:47

                            Merci pour ce merveilleux message chère Coconut. Il est une bouffée d’air frais dans cette marée de cynisme et de jugements. Il est contagieux dans sa joie, son humour et son ouverture. Et je me laisse volontiers contaminer par l’espoir et la confiance plutôt que par la peur et les doutes. Libre à chacun de nous de choisir son camp : l’amour ou la peur ?


                          • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 20:01

                            Jusqu’à preuve du contraire, l’ironie n’est pas du cynisme.
                            L’ironie, c’est drôle...(vous savez ? l’humour : ce qui fait rire...)
                            Le commentaire du Furtif là-haut m’a bien déridé ! smiley




                          • La Taverne des Poètes 6 novembre 2008 20:11

                            M’est avis qu’à trop positiver, on ne blague plus. Le ressort de l’humour, c’est quand même bien le négatif de l’existence.

                            Prescription du Docteur Taverne :

                            Cesser d’urgence les stages de positivisme
                            Cure de rire de trois semaines


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed 6 novembre 2008 17:25


                             
                            AgoraVox s’est emballé avec un foisonnement d’articles consacrés à l’élection américaine !

                            La "communauté politique" française parle avec amertume du passé comme du futur... Des "occasions perdues", peut-être ! Quelle nostalgie, mes petits compatriotes !

                            Je vous dis que ce n’était que du spectacle électoral à l’américaine, un spéctacle "intelligent" bien sûr. Un Noir qui gouverne les Visages pales : Est-ce le changement significatif qu’attend l’Humanité ?

                            Si cela doit vous rassurer : Barack OBAMA changera l’Amérique comme Nicolas SARKOZY a changé la France ! L e changement ? Ce n’est pas pour demain !


                            Mohammed MADJOUR
                            .

                            • roOl roOl 7 novembre 2008 10:50

                              Hum...

                              Franchement, comparé NS avec BO, c’est quand meme poussé mémé nue dans le verre pillé.

                              Y’en a un qui est du gouvernement sortant et qui prone le changement.
                              Qui n’a jamais connu le peuple et qui prettant le dirigé.
                              Qui a galerer pour finir ses etudes de droits payé par papa, maman.
                              ...

                              L’autre c’est Barrack Obama.


                            • Bernard Dugué Bernard Dugué 6 novembre 2008 18:43

                              c’est un long travail sur la conscience des hommes que je salue. En transcendant un passé martyrisé, les Américains nous montrent le chemin vers le meilleur de nous-même.

                              Ellul aurait lui aussi vu un long travail sur la conscience. Il nomme ce processus, la Propagande. Les Américains n’ont rien transcendé, il ont joué finement une élection.
                              Et puis connaissez vous les Américains. La plupart ignorent des faits qui se sont produits trois mois auparavant, comment auraient-il la mémoire de trois siècles de martyrisation. Et puis, franchement, les esclaves noirs du 19èmes n’étaient peut-être pas plus mal lotis que les ouvriers de la mine. L’historiel Fogel ne dit pas autre chose.


                              • Le péripate Le péripate 6 novembre 2008 20:29

                                 Je ne suis pas américain, et cette élection ne m’a concerné que de loin. 
                                Mais j’aime bien l’idée de cette Amérique qui défie tous les clichés de nos franchouillards pisse-froids, très déçus d’avoir à renoncer à leur hochet bushien.
                                Alors, j’aime bien votre optimisme, et je partage votre croyance en l’homme.


                                • Le péripate Le péripate 6 novembre 2008 20:52

                                   smiley Pas étonnant que vous ne compreniez rien à rien Furtif ! Il s’agissait d’un site d’un américain (plutôt neo conservateur, mais ça c’est une autre question) vivant en France, et qui recense les articles antiaméricains en France. C’est ce que j’avais écrit (vérifiez si le coeur vous en dit), et le but poursuivi, en fournissant ce lien, était informatif. Il y a des américains, chez nous, qui ne comprennent décidément pas pourquoi ils sont détestés, et qui l’écrivent. Point. Satisfait ?


                                • Le péripate Le péripate 6 novembre 2008 22:33

                                   Inquiet ? Sur les questions d’identité ? Sur le fil de la "droite" identitaire, vous voulez dire ? Le fil qui présente le faux dilemme entre le diable américain et l’islam ?
                                  S’il s’agit de cela (je ne vois pas quoi d’autre), je suis inquiet des convergences entre ce que la gauche appelle la droite extrême, droite qui se qualifie d’identitaire, mais dont les thèmes sont typiquement altermondialistes, la lutte des classes en moins, et l"identité" en remplacement, ce qui est exactement la définition du socialisme hitlérien. Une crise qui ressemble à 29, les mêmes mauvais remèdes interventionnistes, la montée et la convergence d’une gauche altermondialiste et du droite identitaire... Ca peut inquiéter. En tout cas faire réfléchir.


                                • Le péripate Le péripate 6 novembre 2008 22:49

                                  Est-ce que c’était à propos de ça la question ? Ici un site identitaire, et là le site d’Attac. Mais vous connaissez probablement ce dernier.


                                • Le péripate Le péripate 6 novembre 2008 23:10

                                   Okay... Compris. Oui, enfin, ce qu’ils ont , ce n’est pas à proprement une identité. Rien ne vous empêche d’avoir une boite mail genre dieu @freemail.com. Ce que j’ai fait dans l’urgence hier ! Je pouvais être bien sûr inquiet que n’importe qui, avec le logiciel ad hoc, puisse, par le biais de mon mail, avec mon vrai nom, venir me crever les pneux parce que il aime pas ce que je dis ! Pas seulement pour moi, mais aussi pour ceux que j’aime.


                                • herbe herbe 6 novembre 2008 20:55

                                  Je partage votre optimisme chère auteur.

                                  Je serai par contre très vigilant en ce qui concerne les orientations prises pour notre avenir.

                                  Un exemple tout bête qui concerne la place du mot meilleur dans une phrase :

                                  "un monde meilleur n’est pas le meilleur des mondes !"  : http://uzine.net/article2022.html



                                  • canardQuantique 6 novembre 2008 22:37

                                    Un peu de distraction...

                                    http://vioxx.labrute.fr


                                    • roOl roOl 7 novembre 2008 10:52

                                      Le mec qui essaye de refiler son vieux jeu rincé sur agoravox...

                                      Le buzz de labrute, c’etait il y’a 6 mois...


                                    • common decency 7 novembre 2008 00:53

                                      Pour avoir permis un tel évènement, la démocratie US ne mériterait-elle pas qu’on l’impose comme modèle au monde entier ? C’est le contenu implicite des premiers mots de BHO aprés sa victoire...

                                      Et pour adhérer si volontiers à ce messianisme états-uniens "re-né", il faut plus que de l’optimisme. Un soupçon de croyance new-age peut-être ? smiley


                                      • Blue boy Blue boy 7 novembre 2008 00:55

                                        Vu le pourcentage donné à cet article, ici le consensus apparemment c’est de dézinguer les US tant qu’ils "n’auront pas fait pénitence en élisant "un « Indien » pacifiste et anticapitaliste à la tête de ce pays" selon les mots de l’auteur.
                                        Moi je propose simplement que dès ce jour on s’abstienne de critiquer ce pays,

                                        quand dans le nôtre on sera sûr que le FN ne risque pas d’arriver au deuxième tour d’une présidentielle

                                        quand on sera capable d’élire quelqu’un d’autre, comme il y a 200 ans, qu’ un pseudo Napoléon à talonnette et qui nous ridiculise dans le monde entier - et surtout quand on s’en sera débarrassé !


                                        • Blue boy Blue boy 7 novembre 2008 00:57

                                          Vu le pourcentage donné à cet article, ici le consensus apparemment c’est de dézinguer les US tant qu’ils "n’auront pas fait pénitence en élisant "un « Indien » pacifiste et anticapitaliste à la tête de ce pays" selon les mots de l’auteur. Moi je propose simplement que dès ce jour chaque Français s’abstienne de critiquer ce pays, - quand en France on sera sûr que le FN ne risque pas d’arriver au deuxième tour d’une présidentielle - quand on sera capable d’élire quelqu’un d’autre, comme il y a 200 ans, qu’ un pseudo Napoléon à talonnette et qui nous ridiculise dans le monde entier - et surtout quand on s’en sera débarrassé !


                                        • Blue boy Blue boy 7 novembre 2008 00:59

                                          Vu le pourcentage donné à cet article, ici le consensus apparemment c’est de dézinguer les US tant qu’ils "n’auront pas fait pénitence en élisant "un « Indien » pacifiste et anticapitaliste à la tête de ce pays" comme j’ai pu le lire dans un autre article consacré à l’élection américaine.
                                          Moi je propose simplement que dès ce jour chaque Français s’abstienne de critiquer ce pays,


                                          quand en France on sera sûr que le FN ne risque pas d’arriver au deuxième tour d’une présidentielle


                                          quand on sera capable d’élire quelqu’un d’autre, comme il y a 200 ans, qu’ un pseudo Napoléon à talonnette et qui nous ridiculise dans le monde entier - et surtout quand on s’en sera débarrassé !

                                        • roOl roOl 7 novembre 2008 10:45

                                          Viens on dis que tu apprendrai a faire une mise en page.


                                        • Blue boy Blue boy 7 novembre 2008 01:10

                                          Voilà ce qui se passe sur Agoravox quand on veut faire un copier coller depuis un fichier word.... smiley

                                          Pour info, ne pas tenir compte des deux premiers commentaires....


                                          • roOl roOl 7 novembre 2008 10:47

                                            Oui, enfin, meme en copiant collant, on est quand meme obligé de passer par une prévisualisation avant l’envoi definitif.
                                            L’enthousiasme sans doute.


                                          • Blue boy Blue boy 8 novembre 2008 00:30

                                            Ben oui désolé, je viens pas tous les jours sur Agoravox et la prévisualisation ne montrait pas tous ces "hiéroglyphes" - pas ma faute si les développeurs du site n’y ont pas pensé...

                                            L’enthousiasme oui pourquoi pas ? à moins que ce ne soit un coup des "anti-Américains primaires"....


                                            • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 8 novembre 2008 21:15

                                              @ l’auteur,

                                              Votre article est heureusement rangé dans la catégorie "tribune libre", dès lors il est dégagé de l’obligation d’être informatif.

                                              Malgré tout, il l’est, informatif, mais simplement sur vous, vos représentations, et ce que j’appelerais votre tendance au cul-cul-la-pralinisme, ou plus exactement au cubénisme.

                                              La phrase : "A travers ce vote, les Américains ont pacifié la planète dans nos cœurs déjà" constitue un sommet dans le genre quand on songe que les Etats-Unis sont la nation la plus violente que la Terre ait jamais porté si l’on juge simplement par la somme des bombes lancées sur toute la terre, le nombre de bases militaires qu’elle entretient actuellement de part le monde autour des réserves de pétrole ou simplement les bugdets militaires stratosphériques qui la caractérisent.

                                              Obama n’a rien pacifié. Il continue de communiquer avec l’Iran sur la base de menaces si ce pays ne se soumet pas aux volontés de l’Empire qui décide qui peut avoir la bombe (israel, pakistan, inde, corée du nord, etc.) et qui ne peut pas l’avoir. Il a par ailleurs déclaré son entier soutien à Israel. Bref, avec Obama, bien plus éloquent ou persuasif que McCain, tout va pour le mieux pour le complexe militaro-industriel, et la paix dans le monde et dans nos coeurs n’a qu’à bien se tenir.

                                              Votre prose euphorique est l’exemple parfait de cette illusion avec laquelle on mène les peuples à l’abattoir. Je vous invite à lire "Dans le château de Barbe Bleue" de Georges Steiner. Petit livre érudit et délicieux qui, entre autres choses intéressantes, décrit très bien comment les attentes déçues du XIXe ont mené aux désastres du XXe siècle.

                                              Je ne mise pas un kopek sur le président Obama même si l’homme Obama me paraît plein de qualités et même si la portée symbolique de son élection est incontestable. Car le problème est que cette portée n’est que symbolique. Comme on l’a vu avec Bush, le président ne fait que satisfaire ses commanditaires, donateurs et donneurs d’ordre.
                                              Je crois qu’il fera chaud avant que le gouvernement des Etats-Unis fassent une réelle et sincère contribution à la paix. Je vous rappelle que les Amérindiens attendent toujours la reconnaissance officielle de leur génocide. Voyez, il y a bien du chemin à accomplir. Et je ne crois pas une seconde que ce chemin sera accompli par Obama.

                                              Mon espoir, car je vous accorde qu’il faut savoir espérer, c’est que l’échec d’Obama aidera à la prise de conscience que rien de bon ne pourra s’accomplir sans que les peuples ne reprennent le pouvoir pour le restituer à chacun des citoyens plutôt que de le laisser encore à des politiques inféodés aux lobbies comme l’est incontestablement Obama.

                                              Qu’il y ait tant de journalistes pour véhiculer des illusions que nous paieront cher au lieu de nous amener à rêver les yeux ouverts à cet autre monde qui est possible, cela m’attriste profondément.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès