• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le MI-6 a manipulé le FBI pour faire tomber Trump

Le MI-6 a manipulé le FBI pour faire tomber Trump

Aux États-Unis, le député républicain David Nunes, président de la Commission sur le Renseignement de la Chambre des représentants, a annoncé la décision de cette commission de rendre publique une note de 4 pages révélant la chasse aux sorcières organisée par le FBI contre le Président Trump dans le contexte de l’affaire connue comme le Russiagate.

Les accusations de connivence avec les Russes portées contre Trump par le FBI ont été compilées par Christopher Steele, un ancien du MI6 payé par l’équipe de campagne de Clinton pour le faire. Pire, ce montage a été utilisé par le FBI pour obtenir de la FISA (l’Agence Fédérale de surveillance des renseignements) la mise sous écoute des responsables de la campagne de Trump. Ce dernier fait est gravissime, car il implique la manipulation du FBI par une puissance étrangère contre un président des Etats-Unis.

Sur l’ensemble de ce dossier, c’est le site de Solidarité & Progrès , le parti de Jacques Cheminade, qui depuis juillet dernier couvre, de façon hebdomadaire, les soubresauts de ce qui est en passe de devenir l’une de plus grosses affaires d’Etat aux États-Unis depuis le Watergate.

Car, que l’on aime ou pas Donald Trump, faire sortir la vérité est l’obligation de tout journaliste, surtout quant il est clair que ceux qui mènent l’offensive contre le Président américain, le font au nom d’une politique de confrontation à l’égard de la Russie et de la Chine, qui est ce que Trump veut éviter.

 

Source : Solidarité & Progrès


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 2 février 17:01

    Je crois que j’ai trop mangé. *Blurp* Ca frôle l’indigestion. *Blurp*


    Ca nous fait une belle jambe, que des types ait ou non payé des types pour enquêter sur un type qui n’est qu’une marionnette manipulée par d’autres types ultralibéraux pour que des types ultrariches s’en mettent plein les fouilles sur un autre continent.

    • nenecologue nenecologue 3 février 13:09

      @bibou1324
      Sauf que ce sont AUSSI ces gens là qui sont au pouvoir en France ...

      Mais continuez votre sieste , une nouvelle saison de TPMP va commencer !

    • TotoRhino TotoRhino 3 février 13:23

      @bibou1324
      « Ca nous fait une belle jambe... »

      Qui ça « nous » ?

    • Diogène diogène 2 février 17:04

      Un peu court, dommage !

      A part ça, derrière le MI6 et Londres, c’est la city ? Et derrière Clinton, c’est les financiers de Wall-Street liés à la City ?
      Le lecture des journaux britanniques fait penser que, de plus en plus, les deux pays ne font qu’un (impression que ne donne pas la presse américaine).

      • Roosevelt_vs_Keynes 2 février 17:07

        @diogène

        Vous n’êtes pas loin de la vérité :) Vous avez même mis le doigt dessus  !


      • Alren Alren 2 février 18:32

        @Roosevelt_vs_Keynes

        Cependant je doute que les vrais maîtres des USA aient souhaité le brexit.


      • Roosevelt_vs_Keynes 2 février 19:48

        @Alren

        Penser en termes de maîtres de ceci ou de cela empêche de voir (et donc d’y participer) le combat d’Idées qui a donné lieu à l’émergence des Nouvelles Routes de la Soie vs le néoconservatisme depuis Bush père.


      • Odin Odin 2 février 20:26

        @Alren

        « Cependant je doute que les vrais maîtres des USA aient souhaité le brexit. »

        Les vrais maîtres de l’état profond n’ont qu’une patrie et ce n’est ni les USA ni la GB. La City n’est que la holding, la société mère, et Wall-Street n’est qu’une des nombreuses filiales.

        Que la GB sorte ou reste dans l’UE importe peu pour ces maîtres. Ce qui importe est que le flux financier continue d’être géré par la maison mère, la City, qui est un état indépendant en GB.



      • samy Levrai samy Levrai 3 février 10:17

        @Roosevelt_vs_Keynes
        Pourtant les relations maître /servant sont la base du droit ... ne pas les prendre en compte ne permet de comprendre ni la politique , ni la géopolitique.

        Un pays qui n’est pas souverain , ne prend que les decisions qu’exerce sur lui le pays qui le domine.

      • Roosevelt_vs_Keynes 3 février 13:04

        @samy Levrai

        « Pourtant les relations maître /servant sont la base du droit »
        Du droit, certes, pas de l’Histoire.


      • Alren Alren 3 février 13:13

        @Odin

        "Que la GB sorte ou reste dans l’UE importe peu pour ces maîtres.« 

        Le lobby militaro-industriel US est intéressé par le fait que la GB passait des contrats de développement commun de matériel de pointe avec les pays de l’UE dont le plus avancé technologiquement est la France, car la GB transmettait ensuite aux USA tous les secrets industriels qu’elle avait pu récolter.

        C’est d’ailleurs pourquoi Dassault n’est pas tombé dans le panneau de l’avion de combat européen et a conservé le secret du programme informatique qui pilote le plan canard mobile et ainsi avoir réussi l’avion le plus polyvalent et le plus économe en carburant, unique au monde.
        L’échec de l’Eurofigter sous tutelle anglaise montre bien à quel point il a eu raison.

        Sur le plan financier, le fait que la City ne soit plus »européenne" ne facilite pas la tâche pour parasiter l’économie des pays de l’UE.
        Bien sûr le CETA puis le TAFTA vont permettre un juteux transfert de richesses des pays de l’UE (l’Allemagne se défendra pas Macron) vers les USA le géant de papier. Ça va compenser sans doute.


      • samy Levrai samy Levrai 3 février 13:47

        @Roosevelt_vs_Keynes
        Tu as surement raison de même que la liberté c’est l’esclavage et l’ignorance c’est la force.


      • Choucas Choucas 2 février 18:53

        EMMANUEL TODD : TRUMP
         
        Vidéo de Todd sur le sens du vote Trump, les blocs géopolitiques (trop compliqué pour les gogochons qui doivent eux regarder les images dans le Coran où « Le Merdia » )
         
        Avec Taddeï sur ce que veut dire le vote Trump, très clair (20mn) :
         
        https://www.youtube.com/watch?v=Zg5uMV7h9PU
         
        avec le gros colon gogochon du Gros Journal Canal+ (plus court)
         
        https://www.youtube.com/watch?v=Dypd3jFIG0Y&nbsp ;
         
        Avec Badiou (qui ne dit pas grand chose), le sens des blocs géopolitiques et leur visions (Japon, Russie, Chine, Empire, Allemagne)
        Très bonne conf, celle à voir
         
        https://www.youtube.com/watch?v=QMyVAltKP6A
        A la fin manque : « Au dessus du pouvoir il y a l’immortalité » ... et Todd ne parle pas du multi-ethniquage Coudenhove-Kalergi.
         
        Le vote Trump (plus long), Todd subodorait l’élection de Trump :
         
        https://www.youtube.com/watch?v=qyD2ChanLQs
         
        les structures familiales
         
        https://www.youtube.com/watch?v=B16Ru1URfCc
         


        • Gatling Gatling 2 février 18:55

          Et c’est le premier étage du missile... car après on va éplucher les comptes de la fondation Clinton qui remonteront inexorablement à la vente de l’uranium US à une société russe .... smiley


          • Roosevelt_vs_Keynes 2 février 19:54

            @Gatling

            Ou plus simplement, les américains s’écriront « So... LaRouche was right ?! »


          • rogal 2 février 19:10

            L’Empire britannique n’est plus ce qu’il fut.


            • Roosevelt_vs_Keynes 2 février 19:55

              @rogal

              Ce qui revient à dire que la République redevient ce qu’elle devrait être :)


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 2 février 22:39

              Bonjour,
              .
              La politique américaine se définit par un « double jeux », voire une politique officielle et surtout une politique de l’ombre... mené à travers des divers agences sécrètes, des ONG, des fondations comme par exemple la fondation Open Society de George Soros, etc.
              .
              La politique américaine ne tolère pas de démocratie / voire de pays souverains dans le monde.
              Bien au contraire elle renverse les états même démocratiques les un après les autres pour les remplacer soit par des dictatures voire des hommes politiques vassaux qui sont à la boîte des États-Unis.
              .
              Exemple Iran 1953 :
              https://www.youtube.com/watch?v=3wszOnyMr1M&t=167s
              .
              Autre exemple :
              L’administration Reagan fournissait une aide secrète aux Contras de Nicaragua depuis novembre 1981, mais l’amendement Boland de 1982 mit fin à l’aide militaire quand on découvrit que la CIA supervisait des actes de sabotage au Nicaragua sans en informer le Congrès. L’amendement Boland, effectif à partir de décembre 1983 et jusqu’à septembre 1985, interdisait à la CIA et aux autres agences gouvernementales de fournir une aide militaire secrète.
              L’administration Reagan a contourné cette disposition en faisant appel au Conseil de sécurité national (NSC), qui n’était pas explicitement visé par cette loi, pour superviser l’envoi d’aide secrète.
              .
              On le sait, la guerre coûte cher, pas de guerres sans argent et, celle menée par les Contras au Nicaragua ne faillit pas à la règle. Il fallait toujours plus de fonds pour se procurer des armes, des uniformes et tout le matériel nécessaire à la guérilla. Or, l’aide officielle américaine n’était pas sûre dans le sens où elle pouvait être interrompue par décision du congrès comme ce fut le cas avec l’amendement Boland. Il fallait donc un moyen de gagner de l’argent rapidement et en grande quantité. Il n’y a qu’une seule manière d’obtenir ces résultat, c’est en trafiquant la drogue. La drogue à un « grand avantage », c’est qu’on peut en tirer des profits mirifiques.
              .
              La CIA poursuit sa politique de financement de ses sales opérations de nos jours en Afghanistan par les drogues ...
              Ce qui nous amène à une motivation qui explique la volte-face du président Trump, contre ses instincts, au sujet de la guerre en Afghanistan ; « Dans la tradition des Guerres de l’opium de la perfide Albion au XIXe siècle, dans lesquelles l’opium payait le thé et la soie de l’Inde, et les taxes sur ces importations de soie et de thé finançaient la construction de la puissante British Navy, qui régnait sur les mers, la CIA s’est renforcée jusqu’à devenir une agence des plus puissantes grâce aux trillions du commerce de l’héroïne. Trump ne peut pas venir à bout de cela, parce qu’il n’a pas d’alliés. Les militaires travaillent avec la CIA, et de ce fait, les officiers qui entourent Trump ne l’aideront pas.  »
              http://www.entelekheia.fr/lafghanistan-route-secrete-de-lheroine-de-cia/
              .
              Encore un exemple :
              C’est confirmé : l’invasion de l’Irak s’est basée sur « les ragots, les rumeurs et la désinformation »
              « La guerre en Irak a été un crime » explique le député britannique du Parti national écossais Angus MacNeil.
              Toutes ces erreurs des Américains, des Anglo-Saxons, et même des Français en Libye, qui ont renversé des gouvernements avec des guerres qui ont détourné souvent des résolutions de l’ONU. Pour l’Irak, une guerre a été accepté en 1990 mais la deuxième n’avait pas la couverture de l’ONU et surtout pour la Libye, c’est une décision de l’ONU qui a été entièrement détournée de sa justification pour ensuite aboutir au renversement d’un régime qui n’était pas du tout prévu dans la résolution. Le droit international a donc été manipulé, voire bafoué, pour en fait justifier une nouvelle forme d’interventionnisme néocolonial et impérialiste.
              https://francais.rt.com/opinions/23367-rapport-chilcot-on-a-assez-internationalisme
              .
              etc. etc. etc.


              • bob14 bob14 3 février 07:38

                Trump en aucune façon ne veut être « ami-ami » avec le dictateur Poutine...c’est l’erreur de Clin-Thon et de sa secte !


                • samy Levrai samy Levrai 3 février 10:24

                  @bob14
                  Le « dictateur » d’un pays souverain qui l’a élu à 62 % au premier tour et que le peuple soutien à plus 80%...

                  Je ne connais aucune « democraties occidentales » où le peuple ait le pouvoir comme en Russie...

                  Chez nous , plus personne ne vote et tout le monde deteste les politiques qui ont de toute façon abandonné tous les pouvoirs a des étrangers non élus mais nous serions la Democratie... et les russes une dictature... 
                  Est ce parce que tu es américain que tu ne comprends pas le sens des mots que tu utilises ? 

                • Mmarvinbear Mmarvinbear 3 février 12:36

                  @samy Levrai

                  C’est facile de se faire élire au premier tour quand on envoie les opposants les plus dangereux en prison et que les autres n’ont pas accès aux médias pour la campagne.

                  C’est aussi facile de se faire élire au premier tour quand on envoie des équipes bourrer les urnes avant l’ouverture du scrutin.

                  C’est très simple aussi d’avoir 80 % de satisfaction quand il est interdit de s’opposer sérieusement au régime et quand on se retrouve au poste quand on le fait.

                • nenecologue nenecologue 3 février 13:18

                  @Mmarvinbear
                  C’est facile de se faire élire au second tour quand on possède 90% des médias...


                  Mais c’est beaucoup plus dur d’avoir 80% d’opinions favorables dans les sondages , même quand les instituts de sondages appartiennent à vos amis ...

                • samy Levrai samy Levrai 3 février 13:21

                  @Mmarvinbear
                  Le plus dangereux opposant serait à 2% et serait un escrocs à idées plutôt d’extrême droite ?


                  Pourquoi nos presidents sont ils detestés par nos populations , pourquoi font ils toujours le contraire de ce qu’ils s’étaient engagés à faire ? parce que nous sommes en democratie ? 

                  donc pour te resumer, quand un president est deteste ( et mal élu) et qu’il ne fait jamais ce que le peuple attend de lui c’est une democratie.
                  quand un président est bien élu , apprécié de sa population et fait ce que son peuple attend c’est une dictature...

                  J’ai vraiment l’impression que tu t’es fait laver le cerveau, je trouve que ça craint, dans quel pays habites tu ? 

                   



                • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 février 21:51

                  Bonjour Mmarvinbear,
                  .
                  « C’est facile de se faire élire au premier tour quand on envoie les opposants les plus dangereux en prison »
                  — fin de citation —
                  .
                  Pour comprendre la politique de Poutine il faut regarder se que de passe d’arrière les coulisses !!!
                  .
                  Poutine a lancé un mandat international contre G. Soros pour terrorisme international
                  https://www.alterinfo.net/Poutine-a-lance-un-mandat-international-contre-G-Soros-pour-terrorisme-international_a70988.html
                  .
                  Soros finançait les opposants russes qui ont dénoncés les soi-disants manipulations des dernières élections russes et qui essaient de renverser le régime en poussant une partie de la population incrédule à manifester dans les rues.
                  .
                  George Soros demande de stopper le combat de la Russie contre Al-Qaïda
                  https://arretsurinfo.ch/george-soros-demande-de-stopper-le-combat-de-la-russie-contre-al-qaida/
                  .
                  Soros reconnaît sa défaite dans la lutte contre la Russie
                  http://katehon.com/fr/news/soros-reconnait-sa-defaite-dans-la-lutte-contre-la-russie
                  .
                  George Soros, vrai ennemi de l’Europe
                  https://www.dreuz.info/2016/03/22/george-soros-vrai-ennemi-de-leurope/
                  .
                  Les collusions scandaleuses entre Soros et le gouvernement ukrainien

                  Et voilà ! Dans le schéma simplet de Soros, tout se rapporte à ce qui constitue son intérêt majeur : l’Ukraine et le gouvernement fantoche de Kiev ! Enième produit des révolutions démocratiques décidées sur papier dans les think tank d’Outre-Atlantique et les conseils d’administration des banques d’affaires et des fonds d’investissement des amis de Soros.
                  .
                  Un avertissement à l’Europe

                  Soros envoie en fait un avertissement aux Européens : « laissez tomber l’EI, car c’est nous qui l’avons créé et nous le détruirons, dès qu’il ne nous servira plus.ˮ
                  .
                  « Occupez-vous de la Russie et ne prenez pas vos rêves pour des réalités : vous ne pouvez décider librement quels sont vos intérêts stratégiques
                  .
                  L’article de Soros ne doit pas être relégué dans le chapitre « troubles séniles », car il est le miroir de ce qui se passe dans la tête de l’élite technocratique qui domine l’Occident, dont la folle idéologie, mélangée à une agressivité sans scrupule, est en train de nous mener vers une guerre mondiale.
                  https://www.dreuz.info/2016/03/22/george-soros-vrai-ennemi-de-leurope/
                  .
                  Pourquoi l’Europe se meurt ?

                  Contrairement à ce qu’affirme Soros, l’Europe agonise, non à cause de Vladimir Poutine, mais à la suite de la perte de sa souveraineté (monétaire, démocratique et militaire), qui est en train de détruire les économies, la cohésion sociale et l’identité de nos nations.
                  .
                  Pas après pas, les espaces de liberté se ferment et une élite de technocrates sans visage, alchimistes de la monnaie, bureaucrates et politiciens frétillants, sont en train de prendre le pouvoir sur nos vies et nos destins.
                  https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-12mai2016-WEB_V2.pdf
                  .
                  Ce sont eux les véritables ennemis de l’Europe et George Soros en fait partie.
                  .
                  En 1998, il écrivait : “Jusqu’à présent, il y a des intérêts collectifs qui transcendent les frontières des Etats. La souveraineté des Etats doit être subordonnée à la loi internationale et aux institutions internationales.  »
                  https://www.dreuz.info/2016/03/22/george-soros-vrai-ennemi-de-leurope/
                  .
                  Soros ouvrit en 1993 son Open Society Institute dans le but de distribuer sa richesse à différentes « causes progressistes ».
                  .
                  Via cette société, Soros a donné plus de 7 milliards de dollars à des mouvements d’extrême-gauche, parmi lesquels on peut citer :
                  .
                  Media Matters, ACORN, La Raza, le Huffington Post, le Southern Poverty Law Center, Planned Parenthood, Center for American Progress, MoveOn.org, Occupy Wall Street, No Border.
                  .
                  Sur leur site internet, les « No-Bordersˮ affichent une liste de plus de 550 organisations dans tous les pays d’Europe, qui les soutiennent. Et là, on est très loin d’organisations d’extrême gauche. Pour en citer quelques unes, on retrouve, parmi d’autres, le Conseil de l’Europe, la Commission Européenne, plusieurs groupes parlementaires du Parlement Européen, le Home Office (ministère de l’intérieur britannique), le Département fédéral des affaires étrangères suisse, le conglomérat d’entreprises suisses Migros, etc.
                  .
                  Et … sans surprise, la très puissante Open Society Foundation de Soros.
                  .
                  En France, l’Open Society a également financé le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), une organisation dont le président, Marwan Muhamad, avait déclaré en 2011 :
                  «  Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là. »
                  .
                  Soros a les pieds dans de nombreux groupes médiatiques progressistes ou de gauche radicale : The Guardian, le Monde, Indymedia et Avaaz, le New York Times, le Washington Post, l’Associated Press, NBC, CNN et ABC .
                  .
                  Georges Soros finance les révolutions colorées
                  https://www.youtube.com/watch?v=g1yA6YVQmnk
                  .
                  Le réseau Soros se dévoile
                  https://www.youtube.com/watch?v=Fglt-CIfQPw
                  .
                  Le milliardaire américain George Soros a alimenté à hauteur de 18 milliards de dollars sa fondation Open Society rendue tristement célèbre par la sponsorisation des révolutions de couleur.
                  https://fr.sputniknews.com/international/201710181033504385-soros-fondations-versement/
                  .
                  Contesté notamment en Hongrie, mais aussi aux États-Unis, où il ne cache pas son activisme contre Donald Trump, l’homme d’affaires, dont l’ONG Open Society intervient dans la vie politique de nombre de pays, traverse une période difficile.
                  .
                  Contesté notamment en Hongrie, mais aussi aux États-Unis, où il ne cache pas son activisme contre Donald Trump, l’homme d’affaires, dont l’ONG Open Society intervient dans la vie politique de nombre de pays, traverse une période difficile.
                  https://francais.rt.com/international/44721-soros-a-transfere-18-milliards-fortune-personnelle-open-society


                • zygzornifle zygzornifle 3 février 09:03

                  Et alors , Drahi a bien manipulé les journaleux des merdias pour faire élire son rejeton Macron ....


                  • Cateaufoncel 3 février 11:15

                    Le contenu, traduit (env. 9 pages dactylographiées, y compris commentaires), du document Nunes sur Dreuz.info


                    • Tom France Tom France 3 février 13:10

                      Ils nous emme.... avec leur théories du complot russophobes ! Tout ces complotistes à la tête des états devraient êtres jugés pour diffusions de « fausses nouvelles » tiens.


                      • Montdragon Montdragon 3 février 14:32

                        Fergus et consorts, dans votre c........ le mémo !!
                        #releasethememo.


                        • eddofr eddofr 5 février 15:39

                          Quand il est question de manipulations de l’opinion, j’aime à rappeler que le menteur n’a de succès qu’auprès du crédule et de celui qui veut bien l’entendre.


                          Voici donc quelques citations (pour montrer que je ne suis pas le seul à le penser, comme si cela rendait mon avis plus digne de foi, tactique de menteur ça, ...) :

                          « Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent l’opinion » Paul Valery

                          « La crédulité se forge plus de miracles que l’imposture ne peut en inventer. » Joseph Joubert

                          « Les sceptiques sont un caillou dans la chaussure de l’humanité en marche vers la crédulité. » Jean DION

                          « La crédulité est quelquefois le vice d’un sot, et la crédulité le défaut d’un homme d’esprit. » Denis Diderot

                          Et pour finir, « Le flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute » Jean de La Fontaine.

                          • eddofr eddofr 5 février 15:40

                            @eddofr

                            Désolé Denis, faute de frappe, il fallait lire « L’incrédulité est quelquefois le vice d’un sot, ... »

                          • eddofr eddofr 5 février 16:00

                            Et tiens une citation de moi :


                            « La vrai objectivité consiste à douter de ce qui nous conforte dans nos opinion autant que de ce qui les contredit. » Moi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès