• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Moyen-Orient de nouveau assis sur un baril de poudre

Le Moyen-Orient de nouveau assis sur un baril de poudre

Entre les Etats-Unis trop impliqués aux côtes des Saoudiens, les Russes engagés avec les Iraniens, les Chinois pas concernés et les Britanniques trop distraits par leur cuisine interne, seule la France pourra essayer de désamorcer la bombe qui menace le Moyen-Orient.

« Vers une nouvelle guerre Iran-Irak ? ». C’était sous ce titre que j’ai posté un billet sur mon blog le 6 mars 2015. Cette guerre a bien eu lieu en 2015. Mais non pas entre les Etats iranien et irakien comme en 1979 du temps de Saddam Hussein mais entre l’Etat iranien chiite via les milices chiites irakiennes de Al Hached chaabi et l’Etat islamique sunnite en Irak. En effet au printemps 2015 « les forces irakiennes appuyées par des milices chiites et des tribus ont repris samedi [23 mai 2015] l’initiative face au groupe Etat islamique (EI) en lançant leur première contre-attaque depuis la capture de la ville clé de Ramadi par l’organisation djihadiste il y a six jours. » Les milices Al Hached chaabi (Forces de mobilisation populaire) « créées en juin 2014, immédiatement après la prise de Mossoul par le groupe Etat islamique et suite à l’appel à la population de l’ayatollah Ali al-Sistani à prendre les armes pour combattre les terroristes et défendre leur pays » sont le glaive des mollahs iraniens en Irak même si le gouvernement officiel de Haidar Abbadi qui est pourtant un chiite proche de Téhéran peut mettre à leur disposition ou du moins à leur service l’armée régulière mais c’est trop risqué d’autant que cette armée reconstituée à la hâte et rafistolée par les Américains est encore trop fragile et compte en son sein d’anciens militaires sunnites issus de l’époque de Saddam Hussein. A présent que l’Irak est la Syrie sont quasiment nettoyés des combattants de l’Etat ou Daech il semble bien que cette nouvelle donne commence à déranger certains pays de la région au lieu de les rasséréner. Et il y a de quoi. L’Irak et aussi la Syrie débarrassé des sunnites de Daech mais totalement livrés à l’Iran qui de plus contrôle le Liban par le biais du Hezbollah qui est l’équivalent de Al Hached Chaabi irakien. Même mentalité même combat. Résultat : le sacro-saint consensus confessionnel qui a toujours prévalu au Liban à savoir la présidence de la république pour les chrétiens maronites, la chefferie du parlement pour les chiites et la présidence du gouvernement pour les musulmans sunnites a volé en éclats. Or sans cette sainte trinité politique le Liban est livré au chaos. Autre conséquence du renforcement de la présence iranienne au Liban, Syrie et l’Irak : l’Arabie saoudite sunnite se sent de plus en plus cerné par le chiisme et l’Iran, leurs pires ennemis. Musaid Al-Asimi appelle dans son éditorial paru le 6 juin 2017 dans le quotidien saoudien Al-Riyadh, « à ne plus considérer Israël comme un pays hostile, afin de se focaliser sur le véritable ennemi, qui serait l’Iran. » Une opinion que partagent des centaines de milliers de Saoudiens à commencer par leurs dirigeants surtout que le Yémen frontalier est également « occupé » par les milices pro-iraniennes en majorité chiites de Abdel Malik Al Houti, autres équivalents de Al Hached chaabi et le Hezbollah. Ces rebelles houthis ne cessent de gagner du terrain. Après leur contrôle d’une partie du Yémen dont la capitale Sanaa, ils « ont annoncé dimanche 2 octobre [2016] la formation d’un gouvernement de "salut national", parallèlement au cabinet du président Abd Rabbo Mansour Hadi basé à Aden (sud) ». Le harcèlement houthi ne se limite plus à des incursions sporadiques en territoire saoudien mais prend l’allure d’une véritable guerre dont le but est de faire tomber le régime saoudien. Ayant flairé le danger que représentent ces rebelles armés et conseillés par l’Iran l’Arabie saoudite convainc une dizaine de pays arabes et africains amis de la rejoindre pour former une coalition en vue de rétablir la légalité au Yémen et défendre le président Abd Rabbo Mansour Hadi (pro-saoudien) face aux avancées de rebelles chiites soutenus par l'Iran. « Plusieurs pays arabes, emmenés par l'Arabie saoudite, sont intervenus dans la nuit de mercredi à jeudi [25 et 26 mars 2015] à la demande du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, dans un pays au bord de la guerre civile. »

SONNETTE D’ALARME

Mais les frappes de la première intervention de la coalition arabe, commandée par les Saoudiens, n’empêcheront les Houthis d’avancer car Abd Rabbo Mansour Hadi a fui le Yémen, le même soir du 26 mars 2016, juste avant que les milices houthis ne prennent le palais présidentiel à Sanaa. La première sonnette d’alarme a été tirée à un mois du haj quand le 27 juillet 2017 un missile qui « aurait été tiré par les rebelles chiite du Yémen a pu être intercepté par la coalition menée par l'Arabie saoudite. ». La fusée visait la base aérienne militaire de Taïf, située à 70 kilomètres de La Mecque. Mais le Rubicon sera franchi quand un autre missile balistique que Riyad croit être de fabrication iranienne atterrit le soir du samedi 4 novembre dernier près de la capitale saoudienne Riyad après avoir parcouru quelque 750 km depuis le Yémen. « Ce soir, un missile balistique a été tiré du territoire yéménite vers le royaume » saoudien, a rapporté l’agence de presse officielle saoudienne SPA en citant le porte-parole de la coalition arabe conduite par Riyad qui intervient militairement au Yémen contre les Houthis, Tourki al-Maliki. » Cette fois le tocsin est sonné pour la guerre sainte contre l’Iran. Enfin ce qu’espéraient et attendaient les puissances apurées par le vide laissé par Daech arriva. Une nouvelle guerre contre l’Iran où cette fois c’est la monarchie saoudienne qui joue le premier rôle. Une guerre qui telle une auberge espagnole il y a à boire et à manger pour tout le monde ; pour les marchands d’armes, pour l’Arabie saoudite et ses alliés arabes que l’hégémonie du chiisme inquiète, pour les Etats-Unis de Trump dont un Iran redevenu fréquentable ne fait pas leurs affaires et last but not least pour Israël de Netanyahu qui pourra faire d’une « bière » deux coups en voyant et son ennemi iranien corrigé par procuration et sa bête noire qu’est le Hezbollah libanais affaibli. Sur ce dernier point une attaque saoudienne discrètement assistée par Tsahal israélien contre les bases libanaises du Hezbollah qui guerroie aux côtés des Houthis au Yémen et de l’armée de Bachar Assad en Syrie n’est pas à exclure. D’ailleurs après avoir poussé son allié le premier ministre sunnite libanais Rafik Hariri à pousser à démissionner depuis Riyad, l’Arabie saoudite a appelé ses ressortissants à ne plus se rendre au Liban et ceux qui y sont déjà de le quitter sans délai. Un appel qui n’augure rien de bon surtout que par la voie de son chef de la diplomatie Adel Al Joubeir Riyad considère le dernier tir de missile contre son territoire comme un casus belli. Et comme les Saoudiens sont convaincus que le missile iranien de longue portée a été introduit au Yémen par des agents du Hezbollah libanais sous forme de pièces détachées avant de l’y monter, Riyad peut exploiter le prétexte du casus belli pour exercer son droit de « hot poursuit » que reconnaît le droit international pour traquer le Hezbollah chez lui en le frappant. Entre les Etats-Unis trop impliqués aux côtes des Saoudiens, les Russes engagés avec les Iraniens, les Chinois pas concernés et les Britanniques trop distraits par leur cuisine interne, seule la France pourra essayer de désamorcer la bombe qui menace le Moyen-Orient.

http://chankou.over-blog.com/2017/11/le-moyen-orient-de-nouveau-assis-sur-un-baril-de-poudre.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 10 novembre 10:57

    Article d’un conditionné à la guerre des civilisations made in the USA... ( plus de pays mais des courants sectaires s’affrontant dans des zones où tout le monde peut faire ce qu’il veut...)

    article d’un conditionné euro atlantiste qui croit que la France a encore une voix dans le concert des nations alors qu’ elle est dans l’UE et dans l’OTAN... comment un Etat non souverain ( nous...) pourrait il être crédible ?
    Le droit international de poursuite ? c’est ce qui remplacerait la guerre humanitaire chez les soumis imperaux ? plus besoin de mandats de l’ONU ni d’invitation par le chef de l’Etat légal pour intervenir militairement dans un pays souverain ?
    Bref un article de Mouise pour lavés du cerveau euro atlantiste mais écrit par un arabe ( utile ? )...

    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 11:26

      @samy Levrai

      « Écrit par un arabe ». Commentaire raciste.


    • samy Levrai samy Levrai 10 novembre 11:38

      @Abdelkarim Chankou
      Il y a toujours l’arabe utile de service pour faire passer les idées euro atlantistes de soumission à l’Empire... tu crois que c’est du racisme de les utiliser ?


    • samy Levrai samy Levrai 10 novembre 11:43

      @Abdelkarim Chankou
      Tu manques d’arguments et pinailles sur un détail...


    • MagicBuster 10 novembre 11:44

      @Abdelkarim Chankou

      Vous n’est pas arabe ?

      C’est une insulte ?

      Tocar


    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 14:35

      @samy Levrai
      Ce sera ma dernière réponse car malheureusement je ne peux vous faire un dessin : est-ce quelqu’un qui écrit que « les Etats-Unis trop impliqués aux côtes des Saoudiens » est un euro atlantiste ? je ne pense pas que vous savez ce que signifie  euro atlantiste. Idem pour Magic face


    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 14:36

      @MagicBuster
      Ce sera ma dernière réponse car malheureusement je ne peux vous faire un dessin : est-ce quelqu’un qui écrit que « les Etats-Unis trop impliqués aux côtes des Saoudiens » est un euro atlantiste ? je ne pense pas que vous savez ce que signifie  euro atlantiste Magic face


    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 14:44

      @samy Levrai
      Satan se cache dans le détail


    • samy Levrai samy Levrai 10 novembre 14:54

      @Abdelkarim Chankou
      Tu nous sors le choc des civilisations américains comme le nec le plus ultra de l’analyse géopolitique ... tu nous parles d’un pays dont personne n’ignore la soumission aux intérêts américains ( nous...) comme pouvant offrir la solution dans une partie du monde où elle est cramée pour son suivisme imperial...

      Tu nous parles d’un « droit de poursuite internationale » qui n’existe que chez les américains et ses sbires ( les euro atlantistes)...
      Il y a les paroles et il y a les actes... 
      Nous avons ici les paroles de l’arabe, utile ,de service, euro atlantiste même s’il ne comprend ce qu’il écrit.

    • samy Levrai samy Levrai 10 novembre 14:55

      @Abdelkarim Chankou
      Es tu toujours dans la/les croyance/s ? 


    • MagicBuster 10 novembre 15:12

      @Abdelkarim Chankou

      Effectivement vous devez être « trop » arabe pour avoir un avis partial.

      Inutile d’échanger.


    • McGurk McGurk 10 novembre 23:47

      @Abdelkarim Chankou

      « euro-atlantiste » ne signifie rien du tout, c’est surtout un motif de rejet de l’opinion de celui qui « ne pense pas comme eux ».

      Merci pour votre article. Je trouve que la situation est très compliquée à comprendre, j’y vois surtout une haine millénaire entre divers peuples et une lutte pour une domination régionale.

      Pourriez-vous, je vous prie, faire de petits paragraphes dans votre prochain article ? Cela faciliterait la lecture ainsi que la compréhension^^


    • aliante 11 novembre 09:06

      @samy Levrai

      l’Arabie saoudite est alignée sur l’euro atlantisme ,elle en est même la principale financière
      On l’a vu en Syrie et en Libye
      ils ont dépensé des centaines de milliards pour remodeler la région afin de la soumettre
      au grand capital de wall street


    • rerdine rerdine 11 novembre 18:01

      @Abdelkarim Chankou
      est tu saoudien , Syrien , est tu né en arabie ou en Afrique du nord ,si c’est en Afrique tu es Africain d’origine comme moi et non pas arabe .aurait-tu honte de tes origines .
      Lumen Rectis


    • QAmonBra QAmonBra 10 novembre 15:01

      Merci @ l’auteur pour le partage.


      Votre vision du pays des droits de l’homme est dépassée, la France n’est plus une nation au sens formel du terme, ni une République digne de ce nom, ni même une démocratie, si tant qu’elle l’ait été un jour, elle n’a donc, ceci expliquant cela, plus aucune valeur ni rôle a jouer au proche orient si ce n’est, comme son ex président, celui du pigeon voyageur, voire l’oiseau de mauvais augure. . . 

      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 16:38

        @QAmonBra
        Dans mon billet je ne juge pas les nations ni leur politique ; c’et pas mon affaire ni mon rôle ; je ne fais qu’essayer de résumer un magma de faits et de le laisser le lecteur de sortit avec sa propre opinion. la mienne je la garde pour moi. Si l’avis du lecteur coïncide avec le mine alors ça me ravira sinon ça me donnera réfléchir...

        Pour la France, comme vos l’avez remarqué je l’ai citée avec 4 autres puissances qui disposent du droit de véto : les USA, la GB, la Chine et la FR. 
        Si vous pensez que la France est impotente c’est votre affaire

      • V_Parlier V_Parlier 10 novembre 19:32

        @QAmonBra
        En effet, je suis sceptique (même si je préfère me tromper, mais rêvons...) quand je lis : « seule la France pourra essayer de désamorcer la bombe qui menace le Moyen-Orient ».
        -> Il faudrait déjà qu’elle fasse oublier les crimes des gouvernements sarkhollande. Or, notre Macron qui semblait au moins plus pragmatique et médiateur sur ce point semble perdre même ce rare avantage : https://fr.sputniknews.com/france/201711101033824449-macron-ingerence-russe/ .


      • Jelena Jelena 10 novembre 20:15

        @V_Parlier : Macron est moins guerroyant que ces prédécesseurs car c’est Trump qui est au pouvoir... Si toute la classe mediatico-politique française souhaitait la victoire de Clinton, c’était afin de soutenir « les amis de Fabius » en Syrie.


      • QAmonBra QAmonBra 10 novembre 21:30

        @Abdelkarim Chankou


        (. . .) « Dans mon billet je ne juge pas les nations ni leur politique ; c’et pas mon affaire ni mon rôle ; » (. . .)

        Je reconnais bien là « réserve » des marocains, en effet, après le repas dans les réfectoires de chantiers, lorsqu’on discutait politique, toutes origines confondues, soit des fois jusqu’à 13 nationalités différentes et, lors de mes dernières années d’activité, il y avait même des tchétchènes ! Nos camarades marocains évitaient ces débats quelques fois houleux, mais jamais irrespectueux, filaient « à l’anglaise » après la dernière bouchée et, malgré leur grande discretion, ils se faisaient néanmoins remarquer car ils étaient les seuls à le faire ! 

        C’est plus tard que j’ai compris pourquoi et ce qu’ils risquaient à « l’ouvrir » même ici en France ! 

        Est ce que leur situation s’est vraiment améliorée et a cessé leur « formatage » avec sa majesté cortisonnée M6 ? 

        À vous lire j’en doute et m’interroge sur votre rôle. . .





      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 23:40

        @V_Parlier
        La France c’est pas Macron. Macron est un chef d’état pas un chef de la nation. Y a des constantes en politique.


      • OMAR 10 novembre 18:17

        Omar9

        @Abdelkarim : «  Vers une nouvelle guerre Iran-Irak ? »
        .
        Il lisant votre article, j’ai trouvé USA, Iran, Grande-Bretagne, Irak, Chine, Arabie-Saoudite, Russie, Liban, Yémen, Syrie, mais, curieusement, pas Israël.
        .
        Or ; tout le monde sait que cet état-voyou est la cause directe ou indirecte du climat de violence et déliquescence que vit le Moyen-Orient.
        Israël bombarde en toute impunité les états arabes voisins, sans que cela gène pour autant l’Occident ou l’ONU :
        http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/09/07/l-aviation-israelienne-frappe-un-site-strategique-syrien_5182258_3218.html
        Le baril de poudre, c’est Israël qui l’a placé au Moyen-Orient.
        Et pendant que les sionistes s’accaparent d’autres terres palestiniennes et implantent d’autres colonies, vous, vous regarder le .... doigt.
        http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2017/06/08/israel-approuve-la-construction-de-1-500-logements-de-colons-en-cisjordanie-occupee_5140653_3218.html
        Désolé, mais l’analyse de sami Levrai est très pertinente, très perspicace et nullement raciste.



        • OMAR 10 novembre 19:57

          Omar9

          @François Vesin
          .
          Merci de me conforter dans mes convictions.
          Le Rabbin Ron Chaya l’a déclaré :
          Israël arrivera à la victoire juive et gagnera toutes ses guerres et batailles en générant des confrontations armées entre Orient et Occident et sans qu’il y participe directement :
          https://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk


        • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 10 novembre 23:44

          @OMAR
           Et cette phrase c quoi  ! « et last but not least pour Israël de Netanyahu qui pourra faire d’une « bière » deux coups en voyant et son ennemi iranien corrigé par procuration et sa bête noire qu’est le Hezbollah libanais affaibli »


        • Allexandre 11 novembre 12:01

          @OMAR
          Absolument ! L’article aurait pu être crédible mais la non-référence à Israël le discrédite. C’est l’Etat sioniste qui organise tout et décide de tout. Une fois de plus, le sionisme crée les conditions d’un conflit dont ils pensent sortir vainqueurs, après avoir phagocyter toutes les grandes puissances européennes. Nous subissons la compassion envers la shoah, en oubliant que derrière ce drame, il y a aussi le Congrès sioniste international, qui avait besoin d’une « catastrophe » pour achever son projet d’Etat juif. Il faut remonter aux sources pour comprendre cette logique. De même qu’aujourd’hui, l’islamophobie ambiante a été orchestrée par les judéo-sionistes depuis les Etats-Unis et Israel, imposant aux peuples occidentaux une pensée unique et manichéenne faisant du musulman le diable en personne. Le problème, c’est que le sionisme est peut-être plus diabolique !!!


        • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 17 novembre 01:05

          @François Vesin

          Eizenkot : Israël prêt à coopérer avec Ryad pour « faire face à l’Iran »http://fr.timesofisrael.com/eizenkot-israel-pret-a-cooperer-avec-ryad-pour-faire-face-a-liran/

        • pallas 10 novembre 20:46

          Bonsoir,

          Les eaux douce sont non potables sur la surface du globe.

          Les terres et océans sont devenu non viable à la survie de l’espèce humaine.

          La couche d’ozone ainsi que la ceinture de radiation magnétique Van Allen, sont pratiquement détruites.

          La vie sur cette planète est pratiquement terminé, il n’y a aucuns échappatoire.

          Détruisez vous smiley, un beau feu d’artifice. Faites moi ce plaisir.

          C’est un merveilleux spectacle.
          Mes crocs se rongent en les grinçants, les proies sont trop faibles.

          Salut


          • JC_Lavau JC_Lavau 11 novembre 08:50

            @pallas. As tu pensé à expliquer tout ça à ton psychiatre ?


          • eric 10 novembre 23:32

            Comme pour l’autre article. Les Séoud viennent d’acheter la bienveillance Russe. Il faut savoir que ceux -ci ont de vrais diplomates et une vraie diplomatie. Ils ont par ailleurs en ce jour des liens avec tous les acteurs locaux, Israël compris.
            Ils ont besoin des Séoud pour contribuer à maintenir les cours de l’énergie.

            SI la France existait, elle pourrait avoir un rôle à jouer. Ou elle pourrait parvenir à faire semblant d’exister, comme c-encore un peu au temps de Sarko. Mais là, on a le successeur de Hollande.

            A son programme, il y a la GPA et l’exonération des fortunes financières. Pas trop la paix au Liban.

            De toute façon on sait depuis la Guyane que les îles ne l’intéresse pas.

            Et puis les « épisodes Maliens », se passent au Mali. Au proche Orient, c’est trop cher pour le budget de la défense tel qu’il l’a diminué...IL n’est pas certain qu’il se sente assez impopulaire pour avoir recours à ce genre de subterfuge..

            L’époque ou les locaux étaient obligé d’assassiner Delamare parqu’ il était gênant, malgré le peu d’activité de notre gouvernement, me parait un peu révolue.

            IL me semble que seuls Poutine et Trump peuvent vraiment faire quelque chose.

            Est ce pour cela que les démocrates américains et leurs affidés « progressistes » européens se déchaînent sur les relations entre américains et russes ?

            Peut être .....

            http://www.menapress.org/


            • aliante 11 novembre 09:13

              @eric

              si vous êtes capables de déterminer qui est le plus fort dans l’échange
              Je ne crois pas qu’après avoir mis en échec les ambitions saoudiennes en Syrie
              les russes se mettent à l’heure saoudienne
              je pense plutôt que les saoudiens acculés dans la région recherche plutôt un interlocuteur
              de poids


            • eric 11 novembre 13:24

              @aliante
              Si vous en êtes incapable je vous suggère d’étudier le rapport de force militaire et économique entre les deux pays. Après, les séouds sont alliés - aussi- avec les EUA ( 50% du budget militaire de la planète- soutenu quand même par pas mal d’état arabes et ou sunnites, et, dit on ici, avec Israël, qui n’est pas non plus un acteur mineur dans la région. Assurés du begnign neglect russe, je ne vois pas qu’ils soient trop acculés à quoi que ce soit.

              Certains occidentaux ont cru malin de casser l’Ukraine en l’imaginant d’abord comme un morceau d’Europe comme un autre et pour affaiblir la Russie. La Russie y aura effectivement perdu une part de son influence dans la partie ouest, comme aussi en Géorgie. Cela n’empêche pas les uns et les autres de continuer à discuter. Il n’y a que des gens façon Fabius, pour affirmer qu’il est inenvisageable et quoi qu’il arrive , de discuter avec certains des belligérant pour arriver à la paix.

              Une question sincère. Là sans regarder, vous savez qui est le MAE de Macron ? Moi j’ai du aller vérifier ( surpris en bien je dois dire...)


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 novembre 15:57

              @eric
              SI la France existait, elle pourrait avoir un rôle à jouer. Ou elle pourrait parvenir à faire semblant d’exister, comme encore un peu au temps de Sarko. Mais là, on a le successeur de Hollande.

              La politique étrangère du temps de Sarko, ça a été la cavalcade libyenne de 2011 pour l’essentiel.

              Je ne sais pas quels étaient ses contentieux cachés avec Khadafi, tout ce que je vois c’est qu’avec le recul cet épisode est presque unanimement considéré comme négatif. La déliquescence du Mali est une conséquence directe de la déliquescence libyenne.

              Il est vrai que l’aveuglement a été bien partagé, seule Marine le Pen ayant crié au fou dans les débuts de cette expédition militaire.


            • Vraidrapo 11 novembre 08:26
              Moyen-Orient de nouveau assis sur un baril de poudre

              Et, sous le baril de poudre...le baril de Pétrole ou vice-versa


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 novembre 10:59

                C’est à peu près mon avis : la fin de Daesh ne règle absolument rien des causes qui l’ont fait naître.

                L’Iran de 2017 n’est plus l’Iran encerclée de 2003.

                C’est ce que les « poutiniens », qui sont restés bloqués en 2003 (voire même en 1992, comme l’affaire de la Catalogne l’a démontré) ne parviennent pas à piger.

                Mais le fait est que beaucoup d’acteurs de la région s’inquiètent de la situation et de la relative expansion iranienne, par Assad, chiites irakiens ou yéménites et Hezbollah interposés.

                Alors qui sera le prochain cocu ? Les Kurdes ? Le Hezbollah ?

                ça fait bien longtemps que la France n’a plus vraiment de rôle dans ce bazar. Faut-il le regretter ou pas, je ne saurais dire.


                • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 11 novembre 15:35

                  @Olivier Perriet
                  D’accord ! la nature a horreur du vide et là où il y où planent des vautous il y a forcément de la charogne


                • Xenozoid Xenozoid 11 novembre 16:22

                  Potentially most sinister is that on the day of the mass arrests, a contender for inheriting the Saudi throne was killed in a helicopter crash. Prince Mansour bin Muqrin (42) was among eight officials who died when their chopper went down in southern Asir Province near the border with Yemen. Saudi media have not given any details about the cause of the crash. One might have expected the Saudis to lay the blame on Houthi rebels and, by extension, Iran. But no. The House of Saud and its media outlets have said little about the death of this senior royal. Significantly, too, the Houthi rebels and their media have said little about the incident. If there was a chance of the rebels being involved, one might expect them to prompt a propaganda coup claiming a spectacular blow against the Saudis whom they have been fighting a war against since March 2015.

                  The chopper victim Prince Mansour was the son of 72-year-old Prince Muqrin, who is one of the last surviving sons of the Saudi kingdom’s founder Ibn Saud. (He is a half-brother to the sitting King Salman.)


                  • Xenozoid Xenozoid 11 novembre 16:53

                    @Xenozoid

                    potentiellement encore plus sinistre,le jours des arrestations,un prétendant au throne ,mourrait dans un accident d’hélicoptère,Prince Mansour bin Muqrin (42) était parmis les 8 victimes quand leur hélico crashed/went down dans la province Asir ,a coté du Yémen

                    les médias sahoudiens ne donnent aucun détails,.........

                    ...une victime du « crash ». était Prince Mansour fils de Prince Muqrin 72 ans,qui est en fait un des dernier survivant de ibn saoud


                    c’est la fête au village 


                    diversion

                  • microf 11 novembre 22:43

                    Je me serais des soucis pour la suite au Moyen-Orient si la coalition Anti Syrienne et Assad aurait gagnée la guerre. Cette coalition a perdu la guerre, la Russie et ses alliés l´ont gagné, c´est Moscou qui a désormais toutes les cartes en mains, ce n´est pas pour rien que tous se rende á Moscou rencontrer celui qui a ces cartes, á savoir, le Président Poutine le « Mozart de la politique », il est á la politique ce qu´était Mozart á la musique, á savoir, un virtuose.
                     
                    Il ya quelques jours le Président Poutine s´adressait aux élites Occidentales par ces mots, vous avez échoués, eh bien oui, les élites Occidentales ont échoués : http://reseauinternational.net/poutine-sadresse-aux-elites-occidentales-vous-avez-echoue/#QfKSrkjdiOOuzSTO.99
                    Lutte contre le terrorisme : échec,
                    Développement économique : échec
                    Assurer la stabilité politique : Échec.
                    Contrôle des armes : échec.

                    Alors s´il reste un peu de raison aux élites Occidentales, elles feraient mieux de s´asseoir avec les gagnants et de discuter de Paix.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 novembre 10:01

                      @microf

                      Je sais bien qu’on ne prête qu’aux riches, et que vous vous astreignez à une propagande quotidienne, mais il ne faut pas prêter à Poutine plus que ce qu’il a :

                      la Syrie des Assad étant un allié historique de l’URSS, puis de la Russie, c’est ça et principalement ça qui a dirigé l’action de Poutine ;

                      La déstabilisation de la région a débuté avec la guerre d’Irak en 2003, et ce n’est pas vraiment Poutine qu’on a entendu à ce moment, c’est Chirac, en fait, qui avait tout prévu smiley

                      Mais comme Saddam Hussein n’a jamais été à la solde de l’URSS, Poutine ne s’en est pas vraiment soucié.

                      Poutine a fait le jeu de Assad, donc de l’Iran, ce qui affole tous ceux qui ne sont pas affidés à Téhéran. Ont-ils raison ou tort, en tout cas c’est comme ça.

                      D’où l’activisme pro Arabie Séoudite de Trump, qui dénonçait « les négociations où l’on obtient rien » d’Obama.

                      En fait, si on peut tirer cette conclusion provisoire, Poutine a amplement démontré que l’action de la Russie seule ne stabilise rien du tout au Moyen Orient, et n’en déplaise aux poutiniens, les USA ont été presque contraints de revenir plus fortement dans le jeu, après le (relatif) désengagement d’Obama.


                    • microf 12 novembre 21:11

                      @Olivier Perriet

                      Merci pour le commentaire @Olivier Perriet, je ne m´astreins pas á la propagnade quotidienne sur le « Mozart de la politique » qu´est le Président Poutine, les faits sont lá, grâce á lui, la Syrie se libère de jour en jour, les terroristes coupeurs de têtes d´enfants, de femmes, d´hommes et de vieillards qui « font du bon boulot en Syrie » sont erradiqués, les réfugiés Syriens commencent á rentrer dans leur pays.
                      Pendant ce temps, tous ceux qui étaient hier ses adversaires, courent aujourd´hui á Moscou qui est devenu leur destination prisée, de L´arabie Saoudite, á Israel, de la Turquie á la France, de l´Allemagne aux Philippines, je ne parlerais pas des Chinois, l´Iran, il ne reste que vous qui n´avez pas encore fait le déplacement, mais ce n´est qu´un problème de temps pour vous, toutefois si vous allez, le Président Poutine ne vous recevra pas car vous êtes une élite Occidentale, et vous avez échoué comme il l´a dit aux autres élites Occidentales.

                      Le Président Poutine ne recoit que ceux qui gagnent, ou ceux qui se reconnaissent assez humbles pour venir le rencontrer, vous manquez cette humilité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires