• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Musulman remplacera-t-il le Juif ?

Le Musulman remplacera-t-il le Juif ?

Ce fut un événement que notre président ait viré MAM, d’habitude il s’accroche, d’ailleurs il en fait une fois de plus la démonstration avec le débat de la place de l’islam en France.

Il avait essuyé un échec avec le débat sur l’identité française, qu’à cela ne tienne, il remet l’ouvrage sur le métier, sans autres considérations, alors qu’un événement heureux pour les populations du Maghreb génère pour 75% des français une crainte, et porte le FN en haut des sondages présidentiel, à la seule pensée d’une l’invasion par un flux migratoire, et cerise sur le gâteau l’affaire guerrière libyenne devient dans la bouche de quelques malheureux une croisade. Allons-nous à l’exemple de son roi le plus emblématique (ST LOUIS) rétablir la rouelle.

Les propos populistes (dans leur acception péjorative que ne définit pas le dictionnaire) vont bon train et ceux fascisants ou xénophobes suivent, mais beaucoup d’hommes politiques en vue de leur réélection surfent sur la vague porteuse, et ils s’y glissent inconsciemment comme y glisse notre pays en toute bonne foi. 

 Si nous avons besoins de lois protectrice, c’est que certains d’entre nous sont racistes, qu’ils considèrent que leur morphologie est un signe de supériorité par rapport à d’autres ou parce qu’ils n’ont pu ou su socialiser notre naturel xénophobe. Hortefeux et Zemmour démontrent à différentes échelles les problèmes d’expression que cela soulève, sans omettre de rappeler ceux du regretté G. Frêche.

À moins d’hypocrisie nous ne pouvons pas ignorer, la difficulté d’un certain nombre de français d’accepter la nationalisation et l’immigration des ex français de nos colonies qui ont recouvré leur indépendance, comme symptômes de maux compréhensibles.

Nous n’ignorons pas non plus qu’ils devinrent par l’amalgame le fonds de commerce du FN, ce à mesure que progressaient nos difficultés économiques, faisant d’eux les boucs émissaires de nos maux.

Phénomène qui s’amplifia avec le 11 septembre en désignant insidieusement le musulman comme ennemie, et, la rumeur suivit de l’amalgame acheva de désigner cette religion persona non grata, comme s’il s’agissait d’une nouveauté, comme si nous avions dû attendre le 11 septembre pour connaitre les dangers des communautés religieuses, pour savoir que des mythes fondateurs déterministes se transforment toujours en dogme doctrinaire sclérosant.

Plus sournoisement certains d’entre nous ne se sont pas débarrassés du syndrome de la nation supérieure, et ne voit en l’islamisme des valeurs et attachement ritualistes rétrogrades parce qu’ils ne se réforment pas à la vitesse de la circulation de l’information occidentale. Un occident populaire qui croit que l’on change de culture comme l’on change de mode vestimentaire, inconscient qu’ils se livrent eux-mêmes par leur rituel économique déterministe et tout aussi dogmatique à d’identiques attachements.

La loi de dieu ou la loi du marché sont tout autant l’une que l’autre dénuée de réalité absolue pour n’être que des concepts humains qui placent « le père » au dessus, dans un lieu externalisé inaccessible à l’humain, exigeant de lui soumission et sacrifice.

S’il n’est pas contestable que le multiculturalisme est source d’incompréhensions, de peurs, ce n’est que par choix que les cultures se mélangent. A ce jour tous les mélanges culturels se sont faits par les invasions, les famines et la colonisation. Sauf depuis l’après guerre, où c’est le développement économique des pays européens qui a ouvert la porte à l’immigration des pays frontaliers limitrophes, puis du pourtour de la méditerranée pour disposer de mains d’œuvre.

Et aujourd’hui ce n’est pas parce que la croissance n’est plus au rendez-vous en Europe que les rêves d’eldorado exportés par l’occident vont se tarir pour ces populations d’Afrique et d’Asie mineure chez lesquelles le développement économique n’a jamais pu dégager le plein emploi, ni élever un niveau social comparable à celui qu’ils viennent rechercher en Europe.

Alors toutes les acrimonies, toutes les raisons, toutes les différences, en fait tous les motifs historiques et actualisés (11/9/2001), cachés, retenus, resurgissent pour stigmatiser ceux que l’on considère comme en trop.

Sauf que la culture musulmane sur laquelle certains finissent par faire une fixation, est partagée par beaucoup de ceux devenus français par colonisation, acquisition ou droit du sol dans le respect de notre constitution.

Ainsi, dans un pays qui n’est plus en mesure d’intégrer par le travail les autres cultures, la plus grande confusion par l’amalgame s’est installée dans la population, alors cette appartenance musulmane devient un refuge salvateur d’identité face la stigmatisation et le rejet larvé contenu par la loi sur la discrimination.

 Après quoi nous avons vu apparaître des stratégies de contournement, l’immigration positive, le débat sur l’identité, et maintenant la place de l’islam en France manière de focaliser les discriminations sans tomber sous le coût de la loi.

L’amalgame et la confusion construite sur de réels comportements xénophobes ont généré des lois anti discriminantes, (se rappeler des ratonades, les discriminations sociale au faciès, ou racistes, tel que les populations d’Afriques seraient viscéralement fainéantes par nature), qui, tout en protégeant ces populations de réelles discriminations, paralysent le débat laïque sur des événements mesurables, car les différences sont l’objets, non de complémentarité et de syncrétisme, mais de classification ethnique pour justifier de justes réminiscences, voire de détestations, au pire de confrontations meurtrières comme celles que nous avons connu dans certains états Africains (rwanda), au minimum un glissement fascisant.

C’est pour cela qu’un jour j’ai écrit un article expliquant que l’on ne choisit pas de devenir fasciste, c’est lui qui se glisse en nous. Il s’installe aussi au travers de remarques négatives qui nous paraissent être de la critique mais qui n’en sont pas, comme celle que l’on a attribué à Hortefeux, Frêche et d’autres

C’est ainsi que les déclarations et discours qui péjorent les diversités, cachés sous l’aspect d’une critique, exigent une distinction subtile et discutable, quand vient même ceux qui s’y livrent ne s’y reconnaissent pas.

S’il était facile de montrer que le fascisme se caractérise par une politique d’élimination de l’ennemi intérieur, il serait aisé de déterminer la politique qui conduit à cette élimination des individus, et les autres ne l’accepteraient pas, et il serait facile de démontrer que la critique formulée est une analyse fascisante.

A Marseille les melons se ramassent en secouant les échafaudages. Ce n’est qu’une histoire, mais pas forcément drôle si elle permet de maintenir un climat délétère propice à la xénophobie.

Tous les pays ont de telles histoires les uns envers les autres, certaines ne sont plus xénophobes pour autant, tant elles s’inscrivent dans une historicité qui les a réhabilité et elles ne sont plus forcément dangereuses, et même parfois plaisantes, elles ne servent pas toujours à définir l’ennemi. C’est ainsi que devant cette difficulté d’appréciation nous n’allons pas pouvoir jouer les inquisiteurs et rechercher qui émet une plaisanterie et qui déverse sa xénophobie, et cette impossibilité (heureusement) offrira l’espace indispensable au glissement fascisant (malheureusement).

Mais c’est seulement le temps qui le dira quand d’autres événements viendront s’ajouter à ceux là et composer l’effet qui en ressortira, ces plaisanteries (puisque ce sont elles que j’ai prise en exemples) auront alors permis de maintenir un état d’esprit xénophobe ou raciste. C’est aussi difficile que cela, c’est la parabole biblique du tri du bon grain et de l’ivraie, ce que nous qualifions aujourd’hui de capacité de discernement acquise par le savoir.

Alors comment se fait-il que la plus grande masse de la population dénie comme tels, les éléments de la fascisation qui se mettent en place, tel la recherche d’un chef charismatique, le replie identitaire, le nationalisme, la remise en cause du libre échange, le contrôle de l’opposition, le contrôle de la vie civile, le contrôle du parlementarisme, l’opposition au capitalisme, au socialisme, l’embrigadement des masses (manipulation), dans un monde où les moyens d’informations n'ont jamais été aussi important.

Si ceci est difficile à comprendre, c’est parce nous mêmes, qui sommes des citoyens respectables, en sommes porteurs, et donc à partir de là, nous élisons ceux en qui, nous retrouvons nos perceptions.

Dans le même temps, démocratie électorale oblige, certains de ceux qui veulent nos votes s’inscriront dans l’instrumentalisation de leurs perceptions, et deviendront porteurs et créateurs des éléments à orientations fascisantes au travers de leurs fonctions et attributions, (souvent le populisme péjoratif est avancé comme signe avant coureur, lui même le fruit de l’ignorance). Il ne faut donc pas croire que parce que nous allons éliminer l’un ou l’autre de ces élus, (qui ne sont que les effets), nous éliminerons la cause que nous tous pouvons porter.

C’est en cela que les médias, (qui ont un rôle et une responsabilité d’acteurs déterminants), se trouvent être les propagateurs de ce glissement vers la "fascisation". Rares sont ceux parmi les faiseurs d’opinions qui ont la lucidité d’une analyse sociologique, puisqu’ils ne visent que l’audimat que peut induire l’instrumentalisation de l’émotion sans savoir qu’ils font le lit du fascisme, ou, tel n’est pas leur souci si cela rapporte du profit.

Comment y contribuent-ils, lorsque un individu est sollicité par les médias pour compatir à un événement émotionnel, à l’écoute du fait, son cerveau recherche une référence comparative dans sa base de données cérébrale (la mémoire analogique), s’il ne trouve pas un élément comparatif (parce que sa vie n’en comporte pas), il va adopter et mémoriser celle que lui propose les médias (l’environnement), et quand sur un fait similaire ou d’émotion égale, il sera sollicité à nouveau, son cerveau fera un copier coller. C’est ainsi que la compassion sert à déterminer des comportements et que l’apprentissage de l’histoire est essentielle pour composer la mémoire comparative.

M. Sarkozy risque d’être réélu en 2012, parce qu’il utilise cette technique, à chaque événement émotionnel il y associe son nom, que ce soit pour des crimes et délits pour des faits sociaux pour des événements internationaux ou autres, il pose sa marque (il marque son territoire) et au moment du vote il fera tinter la clochette pavlovienne sur un ou des événements émotionnels et chacun ira chercher dans sa mémoire ce à quoi cette sonnerie correspond et le cerveau dira Sarkozy.

L’acteur de propagation de tout cela est la presse journalistique et la téloche à pensée unique, l’absence de pluralisme idéologique de portée nationale, et le choix intentionnel de l’information rend le mode de pensée, qui s’y fie ou s’y puise, tyrannique.

Pour exemple, c’est ainsi que la télé et la presse furent à l’origine d’un drame dans l’affaire Grégory, comme elles furent à l’origine de l’affaire Outreau par son l’influence sur l’opinion publique, (c’est elle qui devrait répondre des suicides dans l’affaire Outreau et non les magistrats), c’est la presse qui est encore à l’origine de l’affaire de la coupe du monde de football, en appelant quasiment au lynchage des joueurs et l'entraineur.

Elle sera à l’origine de la propagation du fascisme qui s’installe lentement car elle n’a plus guère de déontologie et vend de l’information comme l’on vend un produit, en le rendant attractif par son impact émotionnel, nous avons vu comment elle a vendu la guerre en IRAK. Le fascisme se développera sur la bonne foi des citoyens, jusqu’à en trouver les moyens d’expression que lui donneront la science dans la recherche de l’homme parfait grâce à la génétique sombrant dans l’eugénisme.

Il faut se rappeler la stigmatisation des criminels et délinquants de droit commun qu’il faut éradiquer, la stigmatisation récente des Roms, deux traits qui ont caractérisé l’avènement du nazisme, sauf que nous nous ne construirons pas des camps, car chacun d’entre nous les reconnaitraient comme tel, bien que ceux de rétentions préparent le terrain quand nous n’aurons plus assez de bateaux ni d’avions pour le retour.

Un petit rappel historique pour mémoire, source wikipédia.

L’influence du mouvement eugéniste sur la législation s’est traduite dans trois domaines principaux : la mise en place de programmes de stérilisations contraintes, le durcissement de l’encadrement juridique du mariage et la restriction de l’immigration, qui constitue un de ses principaux champs d’intervention aux États-Unis.

Le premier pays à adopter une législation eugéniste fut les États-Unis où ce type de dispositions relève de la compétence des états. En 1907, l’État d’Indiana autorise la stérilisation de certains types de criminels et de malades. Il est suivi en 1909 par la Californie, le Connecticut et l’État de Washington. En 1917, quinze États avaient voté des dispositifs de ce type ; ils étaient trente-trois en 1950. Les criminels récidivistes, les violeurs, divers types de malades — les épileptiques, les malades mentaux, les idiots — et parfois les alcooliques et les toxicomanes étaient visés par ces lois de stérilisation.

Pendant l’entre-deux-guerres, plusieurs États européens votent à leur tour des textes similaires : la Suisse en 1928, le Danemark en 1929, la Norvège et l’Allemagne en 1934, la Finlande et la Suède en 1935, l’Estonie en 1937. La plupart des pays protestants furent touchés, à l’exception notable de la Grande-Bretagne, où cette revendication fut toutefois portée par une partie du mouvement eugéniste.

Avant même l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir, une majorité de scientifiques et une large partie de la classe politique allemande étaient favorables à l’eugénisme. Une politique eugéniste propre à l’Allemagne nazie, qui s’insère dans un programme plus vaste que l’on peut qualifier d’ « eugénico-raciste » est mise en place dès 1933. Basée sur des techniques à prétention scientifiques et organisée par l’administration, elle est définie par un ensemble de lois et de décrets dont les objectifs consistent :

  • d’une part à favoriser la fécondité des humains considérés comme supérieurs (politique nataliste, soutien familial, pouponnières, lebensborn, ...)
  • d’autre part à prévenir la reproduction des humains considérés comme génétiquement déficients (diabétiques, myopes, etc.), comme inférieurs et socialement indésirables (les criminels, arriérés mentaux, homosexuels, etc.) ou racialement « impurs » (Juifs, Tziganes, Noirs).

Le comte Georges Vacher de Lapouge, né le 12 décembre 1854 à Neuville-de-Poitou (Vienne) et mort le 20 février 1936 à Poitiers (Vienne), est un anthropologue français. Magistrat, puis bibliothécaire, il est un théoricien de l’eugénisme et une figure de l’anthroposociologie.

Darwiniste convaincu et persuadé que le sort du monde repose sur la victoire des aryens sur les juifs, il publie en 1899 le texte de ses cours sous le titre : L’Aryen, son rôle social, sous-titré « cours libre de science politique, professé à l’Université de Montpellier (1889-1890) », qui a fourni les éléments fondateurs de l’antisémitisme nazi.

À partir de ses travaux d’anthropologie, il a théorisé scientifiquement sa vision raciale et raciste du monde. Il oppose la race blanche, aryenne, dolichocéphale, porteuse de grandeur, à la race brachycéphale, « inerte et médiocre ». Classant et hiérarchisant les races humaines, il détermine plusieurs types en Europe :

  • l’Homo europeus, grand blond (anglo-saxon ou nordique), protestant, dominateur et créateur ;
  • l’Homo alpinus, représenté par l’Auvergnat et le Turc, « parfait esclave craignant le progrès » ;
  • l’Homo contractus, ou méditerranéen, enfin, incarné par le Napolitain et l’Andalou, appartenant aux races inférieures[11].

 

Les médias, en faisant seulement leur travail de rapporter plus ou moins bien, intentionnellement ou non, une seule opinion, un seul mode de pensé concourent à l’extension d’une « vérité officielle », « une vérité ambiante ».

L’initiation, de comportements fascisants rénovés, peut être attribuée au FN, mais eux ne sont pas les plus dangereux, ils sont visibles. Ce sont ceux qui épousent inconsciemment leurs thèses (indépendamment de leur appartenance politique) qui petit à petit construisent les procédures de désignation de l’ennemi intérieur et les moyens de l’éliminer. Ils se trouvent dans toutes les strates de la société, ce peut être moi ou vous.

Ceci a commencé de la même manière qu’a commencée le nazisme (toute proportion gardée), par ce qui est le moins contestable dans l’opinion, afin que ces derniers s’acclimatent aux procédures d’éliminations qu’on leur assure être nécessaire pour leur sécurité.

Rappelle vous la tentative du FN de créer des centre Sidaïque, elle a échoué grâce à un certain nombre d’intellectuels « Le Front National prône l’enfermement des séropositifs dans des camps : les « sidatoriums ». Le Pen fait le tri entre « les victimes innocentes et les malades de la sodomie » (France Inter, 3 mars 95). 

Nous étions en 95 aujourd’hui son projet passerait. La lutte pour la protection de l’enfance a débouché chez nous par des faits incontestables, sur la diabolisation du pédophile au travers de l’affaire Dutrou, s’est poursuivi jusqu’à l’affaire Outreau, s’est calmé devant ce pavé dans la mare, et est reparti avec l’affaire du récidiviste dont j’ai oublié le nom. 

Entre les deux les citoyens ont accepté pour les pédophiles ce qu’ils avaient refusé pour les Sidaïque. C’est-à-dire, entre un danger diabolisé peu probable et un danger bien plus grand par la contamination, ils se sont laissés porter par l’irrationalité développée par les médias en attribuant leurs peurs à l’événement le moins probable, mais le plus émotionnel, objet sûr et certains d’un copier coller, phénomène bien connu avec l’insécurité, et comme nous l’avons vécu avec le sondage de Marine le Pen.

Et ils n’ont pas fait preuve de lucidité devant la présentation de l’ennemi criminogène, comme d’autres l’avaient fait pour le Sida. 

Donc nous avons légiféré des centres spécifiques (camps) où l’on pratiquera l’ablation virtuelle de la verge, la castration.

 Ainsi cet ennemi là est bien défini. Ceux qui ont été les suivants, furent les délinquants et criminels de tous horizons, à qui il a été appliqué des mesures de contrôles et de fichages indiquées aux citoyens comme spécifiques pour la lutte contre la pédophilie ou le terrorisme, et qui descendent de catégories à risques certains, vers d’autres catégories à risques urbains, puis contestataires, puis d’opinion d’internaute etc. etc. toujours avec de justes raisons reprises par les médias sans contrepoids.

J’ai pris ces faits car ils sont en mémoire de tous pour avoir défié la chronique durant des années, et rebondissent régulièrement comme vaccination préventive.

Pourtant ce qui est intéressant, ce sont moins les faits que le processus de glissement provoqué par la baisse du seuil de tolérance, qui réclame toujours plus de sévérité, et quand la sévérité deviendra à son tour inopérante, il réclamera l’élimination.

En disant cela je ne fais pas de procès d’intention, j’essaie de décrire un processus d’enchaînement inéluctable qui se déroule sous nos yeux aveugles parce qu’il trouve ses justifications. 

Le citoyen s’est-il offusqué de cela non, car une forte médiatisation de la délinquance dans les banlieues et autres faits divers ont été rapportés par la presse et la télé, et la large majorité de nos concitoyens qui ne sont pas concernés de fait par cela, mais par les incivilités courantes de la vie (les mêmes que l’on trouve rapportés par les grecs anciens), on fait encore un copier coller.

Cela parce que chaque fois le caractère émotionnel a été mis en évidence, et pour une même émotion ils ont accepté une même sévérité. Ce n’est donc pas l’analyse du fait qui l’emporte mais bien l’émotion soulevée. Et cela est de la responsabilité des médias, des faiseurs d’opinions qui ne vendent plus de l’information mais de l’émotion, comme un parfum vend de l’érotisme pour placer son produit.

Voici dont décrit un peu longuement le processus enclenché, je pourrais expliquer le même processus avec le monde syndical, ces empêcheurs d’aller au travail, avec les immigrés, et maintenant nous sommes en train de définir l’ennemi de l’identité français, c’est-à-dire le musulman.

Le risque est que tout parti politique qui prendra fait et cause pour eux deviendra de fait aussi un ennemi intérieur de la France à éliminer. Même si dans le processus islamiste il y a trois seuils à distinguer, l’intégré, le nouvel arrivant culturel ou le converti et celui dont sa religion est le prétexte d’un combat politique « prosélytiste ».

 Une des caractéristiques du fascisme est la recherche de la création d’un groupe uni et solidaire, qui ait une identité forte. Pour cela, il faut que cette collectivité partage une histoire et un destin commun, et qu’elle se construise sur la volonté de perpétuer son ciment culturel. Il est donc primordial pour les fascistes de préserver l’homogénéité éthnique, religieuse ou de classe de cette collectivité nationale. Le débat sur l’identité et celui sur la place de l’islam s’en rapprochent bougrement.

Ce processus n’est pas le fait d’un homme, chacun l’a bien compris, il n’est pas à mettre sur le dos de Sarkozy parce qu’il en est un des acteurs qui a émergé pour le mettre en œuvre, ni hier contre Besson qui n’en a même pas la perception, sûr d’œuvrer pour la réélection de son poulain qui le nourrit, ni aujourd’hui sur celui de Copé qui l’exploite.

Dans l’histoire nous lions souvent les événements qui se produisent à l’acteur qui les met en œuvre, ce n’est pas faux, car il faut des repères, et leur personnalité compte, mais si l’on ne tient pas compte du fait qu’ils n’en sont pas responsables autrement qu’en tant qu’acteurs, nous n’irons donc pas rechercher là où se trouvent l’ensemble des événements (la cause) qui a généré l’acteur(l’effet).

Dans cette rechercher les modèles systémiques économiques ont une large place (et nous tous avec), car c’est pour conserver la rareté de la prospérité qu’ils nous procurent que nous recherchons de justes justifications pour désigner nos ennemis, et éliminer ceux qui se présentent au partage, ou les boucs émissaires désignés de nos maux.

Tous ceux qui tiennent des propos fascisant même inconsciemment sont les moins dangereux car ils ne mettent pas en œuvre la politique qui y conduit, puisqu’ils n'en ont été que les copier coller, mais ils confortent tout de même l’orientation d’où surgira le maitre d’œuvre.

Entre temps les citoyens se comportent normalement, comme le faisaient les populations de l’Europe avant le grand jour de l’apocalypse, nous n’avons pas le don d’ultra lucide, alors il faut comparer ce qui peut l’être, non pas l’événement en lui-même mais la structure qui le développe, pas l’effet, mais la cause qui le nourrit. La question reste donc de savoir si nous sommes capable de comprendre que quand nous tuons propres nous tuons quand même, et quand nous éliminerons par la génétiques l’homme imparfait, nous éliminerons plus proprement que dans des camps de tous genres. Nous n’avons pas le privilège du fascisme qui sévit dans d’autres états, mais ce n’est pas ne raison pour y souscrire.

Le processus et lent mais il est engagé, seul l’apparition, l’émergence d’une autre source de richesse abondante pourra nous en préserver, car face à l’augmentation de la population mondiale, les tensions ne vont que s’exacerber.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • BABAYAYA BABAYAYA 29 mars 2011 10:04

    @ l’auteur :

    Bonjour et merci pour ce très bon article, un peu long mais plaisant à lire.
    Vous mettez des mots sur nos maux...... je n’ai rien à ajouter à cela...
    bien bonne journée et merci.

    P.S. : j’ai relevé deux petites erreurs, n’y voyez aucune arrogance/condescendance de ma part :

    « Dans cette rechercher les modèles systémiques économiques », recherche, non ?

    « Le processus et lent mais il est engagé, seul l’apparition », est lent, et,
    seule l’apparition...




    • Emmanuel Aguéra LeManu 29 mars 2011 13:40

      Mais faites-vous mal au mal ?
      Pas sur...Sacré pessimiste, va !
      lol...
      Complet et intéressant. Merci.


    • ddacoudre ddacoudre 29 mars 2011 22:23

      bonjour babayaya
      merci pour ton commentaire, et soit rassuré je ne m’offusque jamais ni de mes erreurs ni des commentaires.

       Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog.
      cordialement.


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 29 mars 2011 10:11

      « Le musulman remplacera-t-il le juif ? » (et pourquoi mettre des majuscules ?)

      Ca vient des muzzs, ils se stigmatisent eux-même en portant une étoile verte...


      • ddacoudre ddacoudre 29 mars 2011 22:27

        bonjour rienafoutiste

        merci je n’avais pas connaissance de cette info, ce n’est vraiment pas malin, ou alors prémonitoire.
        Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
        cordialement


      • LE CHAT LE CHAT 29 mars 2011 10:12

        on pourra le dire quand nos dirigeants iront crouter un repas halal au lieu d’aller au resto
        du CRIJF .....  smiley


        • ddacoudre ddacoudre 29 mars 2011 22:35

          bonjour le chat

          cela va demander du temps, et il n’est pas dit que chacun en ait conscience.
          ce n’est jamais facile a déceler quand l’on vit les événements car l’on n’a plus le recul nécessaire, et il y a trop d’approximation sur ce qu’est le fascisme. il ne s’agit pas pour moi de stigmatisation, mais d’attirer l’attention sur des comportements que nous développons plus ou moins, cela n’est pas toujours grave heureusement sauf quand en trouvant cela normal nous finissons par désigner des ennemis de l’intérieur et proposer leurs éliminations, c’est le pas à ne pas franchir.
          Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
          cordialement.


        • Cocasse cocasse 29 mars 2011 10:20

          Bonjour dd. Fascisation, Islam, et même lampedusa, vaste sujet que cet article.

          ----------------- Sur la Fascisation -----------------

          Déjà débattu mais je le soutient à nouveau : l’élément de fascisation principal provient du néolibéralisme, enfin du moins sa structure mondialiste et impérialiste que nous vivons depuis des années. Destruction identitaire, culture de masse abrutissante, flatterie publicitaire des bas instincts, inversion des valeurs, culte de la violence (à la romaine), réalité artificielle médiatique, marchandisation générale de tous les aspects du vivant et même émotionnel, etc etc...

          Dès lors, une canalisation différente de cette énergie peut la reporter sur d’autres types de projet. Le FN combat la fascisation de type mondialiste, mais s’expose s’il n’y prend gare à développer la classique « nationaliste ». Ou s’il ne le fait, certains de ces électeurs le font. C’est le processus de radicalisation entrainé par l’injustice et l’omerta médiatique sur les problèmes de fond.

          Une énergie de masse, aveugle et abrutie, aussi négative que celle qui a été engendrée ces dernières années ne disparait pas par enchantement. Ce sont des processus inconscients collectifs, de ce que Jung appelait des « épidémies psychiques ».

          ----------------- Sur l’Islam -----------------

          Qu’en est-il de la stigmatisation des musulmans.
          - Injuste sur la toile de fond de l’impérialisme et du choc des civilisations. Ce servant à des guerres de conquête de pays musulmans, qui devrait au lieu de cela être considérés comme pays amis.
          - Mais menace réelle pourtant, dans notre espace national. Une culture dont nous (enfin je) ne veux pas, dont l’esprit de conquête de notre territoire, et l’intégrisme se fait sans cesse plus virulent : se souvenir de l’affaire de patrons du Conseil des musulmans de France (que l’on aurait cru « modérés ») ayant sauvagement agressé des journalistes de canal+, et possédant une riche villa, dans laquelle on endoctrine des jeunes, qui n’ont rien de pacifistes.
          http://www.dailymotion.com/video/x83rgv_agression-journalistes-dans-une-eco_news

          Les islamistes veulent-ils se faire passer pour les nouveaux « juifs » ?
          Pourquoi pas, ce serait une compétition pour accéder au statut de « peuple martyr » ?
          On a vu une action récente d’Abderahmane Dahmane, inviter les musulmans à se coller une étoile verte sur la poitrine. (ex-conseiller à l’Elysée chargé de la Diversité).
          Je me méfie beaucoup de ces interventions victimaires, qui peuvent parfaitement légitimer de plus grandes revendications à s’accaparer l’espace public et notre mode de vie. Ce que j’appellerai une mentalité de « voleur » : on t’embrouille, on te fait passer pour le salaud, et on en profite pour te piquer ton pays.

          ----------------- Sur Lampedusa -----------------

          C’est d’ailleurs sur ce mode de pensée que fonctionne les immigrants à Lampedusa, n’hésitant pas à considérer que tout leur est du, malgré qu’ils n’aient jamais été invités, à traiter les italiens de racistes et de fascistes si on ne satisfait pas leurs caprices. Ils sont dans un mode « faites de nous de la place, bande d’égoïstes, on s’installe où on veut, chez vous, c’est chez nous ! ».

          Il y a même eu un cas de « homejacking », une famille italienne cambriolée et tabassée à domicile par des migrants. Les italiens n’en peuvent plus et se révolte, aucun média français ne le relate, il faut aller sur fdesouche pour s’informer.
          Il n’y a aucun réfugié, juste des jeunes profiteurs avec « une mentalité de voleur », dont un grand nombre souhaitent venir en France. Ils ont déjà des contacts, et on a du les rencarder sur l’attitude à avoir pour bien manipuler le monde.


          • ddacoudre ddacoudre 29 mars 2011 23:29

            bonjour cocasse

            merci de ce long commentaire.
            sur la fascisation tu inverses les critères. nous avons beaucoup d’études sur l’évolution du fascisme, il c’est développé dans de nombreux pays en Europe en Asie en Amérique. quand l’on pousse l’analyse du comportement fascisant il est difficile de distinguer quand être attaché à sa patrie et à sa culture devient une marque du développement d’un comportement fascisant. l’on n’est pas systématiquement fascisant parce que l’on est patriote ou opposé au capitalisme, parce que l’on s’oppose à la mondialisation, il faut nourrir une xénophobie qui conduit à faire de ses concitoyens des ennemis de l’intérieur. le racisme ne conduit pas forcément au fascisme si l’on ’envisage pas la suppression ou la soumission de ce que l’on considère inférieur à soit du fait de leur ethnie ou culture. et de plus nous n’en avons pas le monopole il y a des développements identiques un peu de partout, puisqu’ils se développe sur le rejet, le replie et l’espérance en un chef.
            Robert Paxon à fait un excellent ouvrage sur ce sujet.

            l’islam à fait son apparition dans un occident émancipé après la chute du mur de Berlin, il est devenu le nouvel ennemi, car l’occident se fédère toujours autour d’un ennemi.

            nous n’avons pas attendu les musulmans pour savoir que les religions sont hégémoniques quand elles détiennent le pouvoir, comme le sont les détenteurs de tout pouvoir qui n’ont pas d’opposition qu’ils soit religieux ou non.
            les citoyens n’arrivent pas a savoir ce qu’il rejette à l’exception de ceux qui nous livre la guerre et qui ne sont qu’une minorité avec peu de moyens. la constitution est claire chacun peu pratiquer la confession de son choix dans le respect de la république, et elle est laïque, et non catholique, même si nous leur devons la construction de notre territoire et certaines de nos lois.

            il y a 1,5 milliards de musulmans dans le monde,nous pouvons trouver qu’ils sont rétrogrades par rapport à l’occident, et qu’ils sont forcements malheureux ou maltraités parce qu’il ne vivent pas comme nous, entre solutionner des événements ponctuels de frictions entre culture et instrumentaliser l’islam c’est autre chose.

            tous les immigrés qui viennent en Europe c’est pour chercher fortune, comme l’on fait les européens aux Amérique, et avec l’accroissement de la population mondiale et la réduction des ressources le problème ne fera que s’accroitre, et certainement parmi eux il y aura des malfrats comme ceux qui ont développé les maffia dans les Amérique. bien sur qu’il y a des profiteurs et des malins, mais dans les chantiers ou les usine que j’ai connu ce n’était pas cela qui était les plus nombreux, mais ceux qui voulaient travailler pour gagner leur vie mieux que dans leur pays.
            les révoltes des maghrébins en Tunisie ou en Égypte, ce qu’ils veulent c’est avant tout consommer comme nous, tous les habitants de cette planète qui voient la prospérité de l’occident veulent consommer comme nous, et crois tu que l’on va pouvoir arrête cela, même si nous savons qu’il n’y a pas assez de ressources minières pour tous.

            cordialement.


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 10:51

            Pour s’informer sur ce point très précis de Lampedusa, oui effectivement. Le développement de la situation n’est pas relayée ailleurs, à part sur ce blog.
            Pour les autres infos, comme le Japon, la Lybie, par contre, vous avez raison, on trouve des articles de fonds plus intéressants sur d’autres sites.


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 12:26

            Hè la bande de petits moinsseurs anonymes, vous avez vu des nouvelles de Lampedusa dans les journaux en ce moment ? Non, silence radio, comme si cela n’existait plus.
            Alors que la situation s’est gravement dégradée.
            Vous préférez vous enfoncer la tête dans un trou, avec des plumes au cul ?


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 12:49

            Va plutôt te renseigner sur les médias italiens.........


          • Emmanuel Aguéra LeManu 29 mars 2011 13:34

            lol 


          • Yvance77 29 mars 2011 13:43

            Remarque Despé au rythme ou cela va bientôt on sera au niveau du maghreb le pétrole et le gaz en moins.

            Ca conmmence déjà pas mal avec les analphabètes qu’on trainent du côté du 9.3 ou des quartiers Nord de Marseille.


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 13:54

            En Europe vous êtes au même niveau que les Suisses avec le pognon en moins.

            Non, il nous manque aussi les fusils...


          • Triodus Triodus 29 mars 2011 11:47

            c’est une blague ??


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 12:11

            Nanterre, c’est là où est le siège du FN ! Ils doivent recevoir les 5 appels à la prière quotidien là bas !!! smiley
            Es-tu sur de cette information ? A t-elle été confirmée ?


          • Emmanuel Aguéra LeManu 29 mars 2011 13:35

            Maman...
            Quel scandale !


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 13:51

            Encore une zone condamnée du tchernobyl migratoire...



            • ddacoudre ddacoudre 29 mars 2011 23:37

              bonjour foufouille

              merci pour le lien
              cordialement


            • OMAR 29 mars 2011 20:27

              Omar 33

              Eh la Gélule, la difference entre le judaisme et les autres religions, est que si vous voulez devenir Juif, éh bien : Impossible...Interdit....

              On ne devient pas Juif on nait Juif..

              A la limite vous pouvez etre Juste ou Gentil...
              Ce qui explique leur nombre..

              Autre chose, les « quelques milliers » de Juifs de France tiennent la France par les c......
              Mais ça vous le savez, sinon, la télé, les journaux, les banques et même certains leaders de partis politiques sont là pour vous le rappeler. 


            • philouie 29 mars 2011 13:16

              Salam,

              « le musulman remplacera-t-il le juif »

              Pourquoi au futur, c’est évidement le cas.

              On appelle ça le syndrome du bouc-émissaire.

              philouie


              • Cocasse cocasse 29 mars 2011 14:27

                On appelle ça le syndrome du bouc-émissaire

                Moi j’appelle ça le syndrome du mec qui s’incruste chez les autres et fout le bordel.


              • philouie 29 mars 2011 19:37

                Salam, monsieur le beauf franchouillard,

                j’ai pas remarqué que vous utilisiez de trop les formules de politesse.

                Peut-être qu’une bonne éducation française vous a manqué.

                Alors vos leçons ...

                Wasalam.

                philouie


              • Cocasse cocasse 29 mars 2011 20:18

                « Franchouillard », tiens don’
                Ne sentirait pas poindre une sorte de racisme à l’égard des français de souche ?

                « salam », je ne comprends pas, je ne parle pas arabe.

                La dernière fois que j’ai entendu « salam », ça parlait d’un mec :
                « Salam Rushdie » !

                Un ami à toi peut être ???
                 smiley


              • philouie 29 mars 2011 20:35

                Salam,

                Contrairement à toi, donc, je suis français de souche.

                Le salam, situe d’où je parle, c’est une forme de présentation, donc de politesse.

                je ne crois pas que question politesse tu connaisses quelque chose.

                En plus, le salam, ça fait japer les fafs.

                philouie


              • Hijack Hijack 29 mars 2011 16:20

                Le musulman ne remplacera pas le juif ... ni au sens propre ni au figuré, ni maintenant ni après ... pour détailler, ce serait trop long.

                Mais les uns et les autres peuvent changer ... les musulmans doivent s’éveiller et les juifs se débarrasser de leur crade idéologie sioniste qui va à l’encontre de leur propre religion et le met à mal ...


                • Aafrit Aafrit 29 mars 2011 22:45

                  Il est toujours là ce crétin avec sa propagande haineuse.. Il est déconnecté de la réalité tout comme son frère dans l’esprit elkaddafi. ; Dis, mon beau chien de la Roumanie, tu serais un kaddafi dans une autre vie..non ?


                • ddacoudre ddacoudre 29 mars 2011 23:50

                  bonjour hijack

                  dommage. il y a longtemps j’avais déjà signalé ce glissement, et indiqué que ce mettait en place les critères identifiant la fascisation, et que sur cinq nous en avions déjà quartes en place a divers degré, et le cinquième qui manquait était une guerre, alors je suis avec attention l’intervention en Libye.
                  car dans les états ou le fascisme c’est développé, le passage à l’acte c’est toujours effectué autour d’un conflit guerrier, la comparaison s’arrête là, car les événements ne se reproduisent jamais de manière identique.

                  Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
                  cordialement


                • Sébastien Sébastien 29 mars 2011 17:06

                  Le debat anti-raciste est totalement sterile. Le probleme n’est pas les musulmans dans leur ensemble. Le probleme est la minorite d’extremistes qui defient en permanence les lois de la republique francaise.

                  Les juifs ne sont pas proselytes et s’integrent parfaitement dans toutes les societes ou ils vivent. S’ils pratiquent leur culte, ils le font sans ostentation et dans le respect des autres.

                  Et par pitie, ne banalisez pas la souffrance des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Les musulmans d’aujourd’hui ne sont certainement pas les juifs d’hier.


                  • Menouar ben Yahya 29 mars 2011 17:56

                    Les juifs s’intégrent parfaitement...dans une France laïque et républicaine, ça ne les a empêcher de subir la déportation vers les camps de la mort...les musulmans d’aujourd’hui seraient les Juifs d’hier, s’il n’y avait pas l’Histoire, à lire certains commentaires ont est sur que si les Juifs n’avaient pas subi un génocide, ce serait les musulmans qui aujourd’hui le subirait.


                  • Ronald Thatcher rienafoutiste 29 mars 2011 19:07

                    Menouar ben Yahya

                    c’est pas bien de prendre les jouets de ses petits camarades... enfin, c’est dans la tradition du coran, hein !

                    La victimisation, la persécution, le sentiment d’envahissement et de perte de liberté, ce ne sont pas les musulmans qui les subissent, ce sont toutes les autres religions ainsi que les athées. 
                    Faut pas confondre, l’agresseur c’est le musulman intégriste pas le curé de la place de l’église !


                  • ddacoudre ddacoudre 30 mars 2011 00:01

                    bonjour sébastien

                    dans des événement ils faut déceler ceux qui se sont amalgamer pour donner l’instant que l’on vit, c’est quasiment impossible, alors nous devons nous contenter de quelques uns.

                    si il advient un jour que le musulman remplace le juif, cela signifiera que nous n’avons pas su faire face aux problèmes que nous rencontrons et nous les avons déplacé sur un bouc émissaire, hier c’était les juifs, aujourd’hui il semblerait que ce soit les musulmans, et si nous analysons les événement qui conduisent à cela dans les pays qui s’y sont livré nous y trouvons une impasse économique comme celle que nous allons vivre. et cela n’a aucun rapport avec le fait qu’ils s’agissent de religions, mais avec la recherche d’un responsable en dehors de soi.
                    Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
                    cordialement.


                  • Menouar ben Yahya 30 mars 2011 10:38

                    Le probléme ce sont les extrémistes nous sommes d’accord ! Tout les extrémismes.
                    Pour le rste, je dirais que les Français sous Vichy devaient bien se sentir eux aussi menacé pour en arriver à envoyer les Juifs vers les camps de la mort. Eux aussi devaient être habités par ce fantasme de l’invasion que l’on retrouve dans nombre de réactions.

                    Ce débat est stérile, la laïcité est garante de la cohésion nationale et les musulmans dont on parle sont Français, vous voulez les envoyer ou, en Musulmanie !


                  • philouie 29 mars 2011 20:31

                    Quand vous faites des copié/collé à partir de sites d’extrême droite merci de les sourcer.


                  • ddacoudre ddacoudre 30 mars 2011 00:30

                    bonjour APO@FIN

                    le judaïsme est aussi barbare que l’islam et considèrent qu’eux seuls sont le peuple de dieu.
                    dans la rédaction du coran comme dans celui du christianismes de nombreux ouvrages apocryphes ont été retirés. dans l’histoire du développement de l’islam la jihad était lié aux guerres que devraient livrer les musulmans pour exister, et il est clair que de la nécessiter d’exister ils en sont passés à la nécessité de conquête, comme l’on fait toutes les religions, comme l’on fait tous les colonisateurs de tout poil (un bon indien est un indien mort).
                    la différence entre les conquêtes des colonisateurs et des religions, c’est que les colonisateurs peuvent modifier leur idéaux, tandis que les livres religieux sont immuables.
                    mais je pense que nous seront d’accord les livres n’y sont pour rien, mis sur une table ils jaunissent et ne tuent personne. l’incitation à l’élimination de l’autre et l’aboutissement d’un parcourt fascisant qui n’épargne pas les religions car ce sont les hommes qui en sont porteurs.
                    enfin aimer les autres nous a conduit bien souvent à les préférer morts. dans ces livres qui sont l’histoire des hommes nous y trouvons tout ce que nous voulons, les prendre à la lettre ne conduit qu’à bon nombre d’égarement, car depuis il c’est passé bien des événements bien que nous n’ayons pas changé d’instinct si ce n’est de les camoufler sous une foule de paradigmes, dont ces livres.

                    cordialement.


                  • cistus 29 mars 2011 19:03

                    Le musulman remplacera-t-il le juif ?
                    Il est encore trop tôt pour le dire.
                    L’extrême droite n’est pas encore en accord sur ce sujet. Les musulmans vont-ils remplacer les juifs ou simplement les complémenter ?


                    • ddacoudre ddacoudre 30 mars 2011 00:32

                      bonjour cistus

                      l’avenir tranchera.
                      Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
                      cordialement


                    • furio furio 29 mars 2011 19:21

                      Le musulman remplacera t’il le juif ?
                      Oui certes sauf qu’il le remplace déjà !
                      Mais cette fois on peut raisonnablement s’interroger si le juif n’a pas remplacé le nazi.
                      Car la guerre sur GAZA, c’est pas différent du ghetto de VARSOVIE !
                      ET cette agression sur la libye c’est bien les sionistes qui l’ont commanditée. 


                      • ddacoudre ddacoudre 30 mars 2011 00:35

                        bonjour furio

                        c’est effectivement quelque chose qu’il ne faut pas oublier, même si la finalité n’est pas identique.
                        Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
                        cordialement.


                      • Marc DELON 29 mars 2011 19:34

                        les leaders musulmans en font un peu trop ces temps ci.
                        Le débat sur une des valeurs essentielles de notre république, la laïcité, devrait les aider dans leur ancrage à la FRANCE. Regardons leurs comportements pour constater qu’ils n’entendent pas s’intégrer et donc que leur religion est incompatible avec notre république.
                        Le cinéma de l’étoile verte est ridicule. L’ancien conseiller attise la haine tout en se défoulant de son limogeage. Il prend les musulmans pour des moutons en otage.
                        Nous ne sommes pas à Gaza. Les musulmans de FRANCE ne sont pas soumis au hamas, ni en Libye, écrasés par un schizophrène.


                        • ddacoudre ddacoudre 30 mars 2011 00:48

                          bonjour marc
                          je ne sais pas s’ils en font un peu trop, et je ne trouve pas judicieux leur étoile verte, mais à mon sens, eux ils se tenaient tranquille se contentant de travailler dans les chantier et les usines quand certains pour ne pas citer le FN, car à certain moment ils faut être clair, ont fait l’amalgame entre eux et l’insécurité, entre eux et nos difficultés économiques, entre eux leur droit d’être.
                          si le FN n’avaient pas été les chercher, si Bush n’en avait pas fait le nouvel ennemi, ceux qui vivent politiquement là dessus n’auraient pas besoin de débat sur la laïcité, car 84% des musulmans se disent laïques commme 83% des catholiques se disent laïque aussi.http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=68183.Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog.
                          cordialement.


                        • Serpico Serpico 29 mars 2011 19:37

                          Les racistes et les xénophobes (souvent c’est la même équipe), veulent le beurre et l’argent du beurre : ratonner et se faire passer pour des humanistes.

                          C’est ou l’un ou l’autre : quand on n’assume pas l’évidence, en plus de raciste, on est lâche.


                          • ddacoudre ddacoudre 30 mars 2011 00:54

                            bonjour Serpico

                            souvent ils vont ensemble, car d’évidence si l’on ne reconnais pas l’autre comme son semblable c’est rare que l’on se considère inférieur à lui.

                            à tous les commentateurs qui suivent mon ascenseur ne me permet plus de descendre, merci pour vos commentaires.
                            Blog savoir - Blogs savoir sur OverBlog .
                            cordialement


                          • Serpico Serpico 29 mars 2011 20:43

                            Barre

                            Tu te sens concerné ?

                            Assume au lieu de faire si mal le malin.


                          • OMAR 29 mars 2011 20:18

                            Omar 33

                            Bonjour Ddéacoudre : Le Musulman remplacera-t-il le Juif. ?

                            La réponse parait des plus évidentes quand on remarques les principaux partis politiques français faire dans la surenchère (UMP) éluder la question (PS) ou tout simplement proposer des solutions xénophobes, barbares (FN).

                            Cependant, ce qui révulse le plus, ce sont ceux qui ont souffer de l’exclusion, du racisme, ceux dont une grande partie de la communauté se sont vu rafflés, déportés et erminés, qui aujourd’hui s’associent à ce monstrueux dessein.

                             E. Zemmour, BHL, Finkielcrotte, F. Copé, etc... veulent faire penser qu’en sacrifiant le Musulman, ils defendent réellement les valeurs « judéo-chrétiennes » de la France.
                            Ainsi, ils seront à l’abri de toute forme d’antisémitisme.

                            Oui, le Musulman a remplacé le Juif par la volonté et le concours du sioniste.

                             


                            • Marc DELON 29 mars 2011 20:44

                              Les musulmans intègres et vrais devraient rejeter toutes ces caricatures de l’islam. les gouasmi les ramadan ne font que les trahir à leur profit
                              ils veulent les caméras, les plateaux TV, paraître pour ne rien dire, attiser la haine comme ils le font partout ailleurs dans le monde.
                              ramadan, le Suisse, s’est fait virer d’ hollande (le pays de la tolérance) comme les barbus abrutis se font sortir du londonistan.
                              Il serait temps que la FRANCE dise STOP ! 


                            • OMAR 29 mars 2011 22:57

                              Omar 33

                              Marc, soyez honnete :

                              -Combien de français musulmans passent à la télé et quel temps leur accorde-on ?
                              -Combien de minarets sont-ils visibles en France ?
                              -Oû entendez-vous des muezzins ?
                              -Combien de femmes en burqa croisez-vous chaque jour ?
                              -Avez-vous entendu un responsable politique français au pouvoir ou dans l’opposition vilipender l’Arabie Séoudite ?
                              A l’image d’E. Zemmour, BHL ou Frenkielcrotte, y’a-t-il un musulman en permanence dans une émission de grande écoute ?
                              Et surtout, que représentent ces extrémistes religieux par rapport à l’ensemble des citoyens français musulmans ?


                            • Marc DELON 29 mars 2011 23:06

                              c’est tous les jours, partout que les prosélytes agissent.
                              les revendications dans les écoles, les entreprises, à l’hôpital, dans les rues. Des quartiers sous tutelle.
                              regardez le londonistan...pas de ça ici !


                            • morice morice 30 mars 2011 07:51

                              Ras le bol de vos masques ici, Jacob, allez vous faire soigner mon vieux ! le web n’est pas un exutoire à votre folie !


                            • easy easy 29 mars 2011 21:03



                              Sorry,


                              «  »«  »«  »« Alors comment se fait-il que la plus grande masse de la population dénie comme tels, les éléments de la fascisation qui se mettent en place, tel la recherche d’un chef charismatique, le replie identitaire, le nationalisme, la remise en cause du libre échange, le contrôle de l’opposition, le contrôle de la vie civile, le contrôle du parlementarisme, l’opposition au capitalisme, au socialisme, l’embrigadement des masses (manipulation), dans un monde où les moyens d’informations n’ont jamais été aussi important. »«  »«  »«  »«  »« 


                              Euh, comme moi je ne vois pas de fascisme, il aurait été préférable, au lieu de faire si long, de commencer à bien montrer où il est ce fascisme.

                              Prenons la définition du fascisme que propose Wiki

                              ******Au sens large, le terme fascisme a pris un sens générique. Il s’est étendu à tout mouvement politique s’appuyant sur un pouvoir fort, les métiers organisés en corporations, l’exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Le nazisme s’est en partie inspiré du fascisme ******


                              Pouvoir fort. OK, il est toujours possible de trouver plus fort que fort, mais depuis 2007, je trouve qu’on a un chef qui fait tout ce qu’il peut pour la jouer Fort.

                              Métiers organisés en corporations : Bin dis-donc, faut chercher pour trouver cette aspiration en ce moment

                              L’exaltation du sentiment nationaliste : Bin non. Faut pas confondre l’exaltation nationaliste qui verse dans »Nous sommes les plus beaux du Monde« et que je n’ai pas vu émerger depuis 50 ans, au contraire, et le bête prétexte en »Ici c’est chez moi« qu’on utilise pour virer des pakomnous.
                              A telle enseigne, qu’en Italie où est née la définition du fascisme pur, les chahuts de Mussolini n’avaient jamais visé des pakomnous. C’est le nazisme, forme spéciale du fascisme ou formule originale, qui a dit »Nous sommes les plus beaux du monde« et qui a visé à exterminer certains pakomnous.

                              Rejet des institutions démocratiques et libérales : SI j’entends ici et là des gens rejeter parfois certaines institutions, je ne vois matière à dire que ces aspirations émanent d’un groupe d’opinion particulier. Le mécontentement est très partagé. Pas de monopole. 

                              la répression de l’opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Ouille ! alors ça je ne l’ai jamais entendu réclamer par qui que ce soit.



                              Alors non, il n’y a pas d’éléments de fascisation qui se mettent en place. Et si j’ai raison, ceux qui chercheraient à combattre ce fantôme, vont brasser du vent.


                              L’aspiration montante est originale et ne se retrouve pas dans l’Histoire. 

                              Etant donné les preuves de performances des lointains pakomnous, il est désormais tout bonnement impossible à un Français de croire en »Nous sommes les plus beaux" On peut se laisser aller à le chanter comme on chante qu’on va gagner avant le match mais on ne peut pas y croire. Personne au monde ne peut être réellement raciste au sens de se croire vraiment d’une essence supérieure. Le vrai racisme est mort.

                              De plus et parce qu’il a la preuve formelle qu’il avait longtemps pris ses rêves pour res réalités, le Français doit à la fois descendre de son piédestal et aussi subir les performances des pakomnous lointains. A quoi s’ajoute encore notre dépendance au moins énergétique vis-à-vis des pakomnous moyennement lointains.
                               
                              Rien que cela provoquerait déjà un sentiment de défaite et d’humiliation. Voilà deux sentiments que j’ai très souvent vu s’exprimer mais qui ne sont pas du tout dans la définition du fascisme (ils peuvent conduire au fascisme par contre)

                              Et là dessus, le clou, on se sent envahi, ici même par ces pakomnous qui nous dament désormais le pion au niveau de l’économie mondiale et nous vendent leur pétrole presque au prix du Perrier. 
                              Si les pakomnous n’étaient pas ici. Nous en resterions à notre seule amertume défaite et humiliation. Nous ne pourrions nous en prendre qu’à nous-mêmes et nous déchirer entre nous. 

                              Or il y a plein de pakomnous chez nous. L’aubaine. On va leur faire payer notre humiliation. 
                              Sur ce point, on frôle la position nazie puisque eux aussi se sentaient baisés de très loin par des pakomnous et eux aussi ont attaqué les pakomnous qu’ils avaient chez eux. Mais excepté cette similitude qui donne toute sa pertinence à votre titre, il n’y en a pas d’autre. Va savoir pourquoi, bourrage de crâne peut-être, les nazis se croyaient sincèrement supérieurs aux autres. Ils considéraient qu’ils devaient diriger le monde (ils avaient préparer une carte pour commander les EU !) . Cette idée de commander ou dominer le monde n’effleure aucun Français.

                              Pour l’instant il n’y a donc ni fascisme, ni nazisme, il y a humiliation + xénophobie. L’humiliation étant dissimulée comme on dissimule sa honte, il reste de visible et d’éclatant, la xénophobie. Rien de plus, rien de moins.

                              Cette xénophobie peut conduire à un programme de société très précis (qui serait alors unique au monde à l’heure actuelle) mais ne constituerait pas en elle-même une mesure économique. Quoi qu’on puisse dire de Juifs de Tziganes de pédés ou d’esclaves, ce n’est jamais en jetant des pakomnous à la mer qu’on rétablit une économie moribonde. 


                              • Daygen 30 mars 2011 13:49

                                Bonjour à tous, je suis nouveau et je pensai trouver des débats intéressant ici, je me suis trompé apparemment, un bon 80% ici est aveuglé par la réalité de notre société actuelle et diabolise les musulmans, vous me faites rire avec vos copier/coller de parole mensongère d’extrême droite. Vous croyez vraiment qu’un Imam dirait tête baisser « Oui on veut tuer les membre d’autres religions », laisser moi rire bande de mouton....

                                Allez donc assister à une conférence d’un Imam neutre et bon musulman pratiquant voir si son discours se rapporte vraiment à des débilités pareil.

                                Je tiens à préciser que je ne suis ni musulman ni arabe, car je connais parfaitement les préjugé d’ignare comme vous, vous pensez que pour défendre l’islam il faut être musulman et arabe, détrompez vous, je suis Suisse et membre d’aucune communauté religieuse.

                                Quand à croire que le musulmans va remplacer le juif il faut arrêter de regarder la télévision et vous informer plus sur des médias libre et autre.

                                Encore une chose, quand je vois des notes de +7 sur un discours de sioniste raciste (celui de l’« avocat » smiley ) et de -2 à « Omar » qui résume parfaitement la réalité et tente de vous ouvrir les yeux je suis purement et simplement dégouté d’une partie des gens ici présent.

                                Encore une fois arrêter de vous faire manipuler par les sionistes de la télévision qui vous détourne du vrais problème et informer vous de la réalité !

                                Pour s’informer de la réalité il faut aussi apprendre à la chercher, car le vrais problème est bien dissimuler par les média alors mettez en doute ce que vous trouverez car les « dirigeants » possède beaucoup de source « d’information » que vous croirez neutre.


                                • franc 30 mars 2011 14:59

                                  Un long article où comme d’habitude Ddacoudre exprime ses convictions fortes avec beaucoup de passion ,de sincérité et de courage mais hélas est déséquilibré par un manque d’objectivité ,d’impartialité et de rationalité------------------------------------le coeur déborde avec naïveté mais la raison est trop restreinte pour l’empêcher d’abimer la sincérité ,d’où le déséquilibre 

                                  je présenterai mes objections dans les prochains posts 


                                  • Daygen 30 mars 2011 15:49

                                    Encore un qui regarde trop la télé, crois tu être objectif et impartial dans tes commentaires, je cite :

                                    Par franc :
                                    "il suffit d’interdire la construction des mosquées ainsi que les imams qui prêchent l’islam coraniste omarien avec comme sanctions leur expulsion avec leurs fidèles fanatiques du territoire de la France ,puis envoyer les prêtres et les pasteurs évangéliser la population musulmane restante« 

                                    Intolérances et xénophobie sont les maitres mots de l’esclavagiste moderne et toi tu es l’esclave moderne croyant avoir compris une once de la situation actuelle.

                                    Ça me révolte de voir des types comme toi qui n’ont strictement rien compris à la situation actuelle ainsi qu’à la vie en général, tu es et tu resteras un mouton tant que tu n’aura pas ouvert les yeux sur la réalité des dirigeants, sache que tout n’est pas rationnelle et que les mass média t’empoisonne la santé ainsi que la cervelle, alors sort donc de ton petit monde front nationaliste et réveil toi.

                                    Réfléchis 30 sec. les musulman sont-ils vraiment au pouvoir ? Qui est au pouvoir des banque et des médias ? Crois tu vraiment que les prêcheur de haine »musulman« sont apprécier par la vrais communauté musulmane ? Crois tu aussi que ce que tu vois à la télévision reflète la réalité ? OUVRE LES YEUX.

                                    Personnellement je côtoie des musulmans et ils n’aime pas les paroles de ces »imams« qui prône la haine des autres religions, à coté de toi un musulman est un saint.

                                    Tu vas me dire, »Regarde à la télé ceux qui sautent de joie quand il entendent tel et tel entité représentant « soit disant » la communauté musulmane prôner la haine" la télévision (90% propriété de juif et de sioniste) te montre volontairement ces images afin d’alimenter la haine de la communauté musulmane pendant qu’eux tire gentiment les ficelles et que toi tu crois connaître le vrais problème.


                                  • franc 30 mars 2011 15:50

                                    je pense comme toi ,ddacoudre qu’il y a une certaine fascisation de la société,mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec certains auteurs que tu désignes à savoir les gens du front national en général ou ceux qui en partagent certaines idées et en particulier les antiislamistes ou des gens qui projettent un certain rejet de l’islam----------------------------------je ne pense pas que critiquer l’islam ni même rejeter totalement l’islam tel qu’il se pratique aujourd’huis est une marque de fascisation de la société ,au contraire si je puis dire ,c’est une marque de vigilance démocratique ,puisque toi -même tu critiques les systèmes religieux en général et donc en particulier l’islam,je cite :-----------------------« La loi de dieu ou la loi du marché sont tout autant l’une que l’autre dénuée de réalité absolue pour n’être que des concepts humains qui placent « le père » au dessus, dans un lieu externalisé inaccessible à l’humain, exigeant de lui soumission et sacrifice. »

                                    Donc tu penses que les religions qui se veulent les porte-paroles de la loi de Dieu exigent soumission et sacrifice aux humains et donc en quelques sortes sont des promoteurs de l’esclavagisme et donc des formes de fascisation,ce qui visent en premier lieu les religions du Livre et celui qui est le plus fanatique du Livre par l’idolâtrie du Coran ,à savoir l’islam puisque la loi coranique ,la charia ,est la loi divine pour les principaux écoles
                                     de celui-ci

                                    Il y aurait donc une sérieuse contradiction que de vouloir désigner les autres ,ceux qui critiquent l’islam comme des fascistes ,et de se plaindre de la fascisation et de pratiquer soi-même cette critique de l’islam,à moins de se considérer soi-même comme un fasciste 

                                    Et en général je trouve tout à fait malsain et contraire à la droite raison que de penser qu’une chose est mal et de ne rien faire pour l’éradiquer et pire encore de condamner et d’accabler ceux qui combattent ce mal ,comme d’ailleurs de discerner l’erreur ou la fausseté et de ne pas la dénoncer et rétablir la vérité


                                    • franc 30 mars 2011 17:01

                                      je suis aussi d’accord avec toi ,ddacoudre ,quand tu dis que la fascisation s’opère par la servitude des émotions montées en épingle par les médias ,mais hélas là encore ,autre contradiction ,tu ne sors pas du registre de l’émotion puisque toute ta dialectique se base uniquement sur les sentiments ,l’affect et la sensibilité pour ne pas dire sensiblerie en ne recourrant pas ou pas assez à la raison --------------------------------------------Tu penses qu’il ya d’un côté les bourreaux et de l’autre les victimes ,d’un côté les méchants et de l’autre les gentils ,----------------et on dirait qu’on ne regarde pas les mêmes médias ,ces médias que tu dénoncent comme les auteurs de la fascisation ,or et pourtant tous les médias penchent plutôt pour la critique de l’antiislamisme ,par exemple les journalistes auraient tendance à donner de la voix à ceux qui critiquent le débat sur la laïcité et l’islam ,et il n’ ya pas que les journalistes , beaucoup de ceux qui sont plus ou moins pour le capitalisme mondialiste ,de gauche ,de droite ,du centre et d’ailleurs le font aussi ,seul le front national ,le Parti de Gauche , et bien sûr le gouvernement sarkosiste en gros , soutiennent ce débat que je trouve tout à fait légitime et même nécessaire


                                      mais je pense que à travers ton opposition à ceux qui critiquent l’islam tu t’opposes en fait au racisme latent sous-jacent à cet antiislamisme ,racisme que tu abhorres---------------------mais là n’est-ce pas un procès d’intention et une extrapolation inacceptable ,on a le droit et même le devoir de critiquer les religions et tout système religieux et de croyance ,surtout dans la République française ,sans pour autant défendre nécessairement les thèses racistes racistes ,d’ailleurs les religions et les diverses croyances elles-mêmes passent leur temps à critiquer les unes les autres et dans leurs livres les plus sacrés comme la Bible et le Coran ,quand ils ne se font pas la guerre


                                      • franc 30 mars 2011 17:52

                                        Je rappelle que l’Eglise Catholique dans sa doctrine officielle condamne les religions du Livre,et donc biblisme et coranisme ,comme des hérésies et des idolâtries ,des perversions religieuses tout comme d’ailleurs le fidéisme ,c’est à dire la foi sans les oeuvres et la raison , et dans le discours de Ratisbonne ,le pape Benoit XVI n’ at-il pas rappelé que « agir contre la raison c’est agir contre la nature de Dieu »,en conformité avec la doctrine rationaliste de la Somme Théologique de St-Thomas d’Aquin et de dogme théologique de la Trinité où la Raison ,autrement dit le Logos grec ,appelée aussi par St-Jean ,le Verbe,est assimilée au Christ et à Dieu dans l’union hypostatique ------------------------------------------est-ce à dire que l’Eglise catholique est raciste

                                        De même je viens d’entendre Mélenchon dire qu’il est pour le débat de la laïcité et condamner fermement les prières dans les rues ,et plus encore déposer une loi pour renforcer la laïcité en la rendant encore plus stricte et plus sévère -----------------------Mélenchon est -il raciste -------------------------------------même la Halde dit que critiquer les religions ne peuvent être assimilé à du racisme ,plus encore,elle veut même interdire les signes religieux dans les espaces publiques d’ordre privé comme les espaces sociaux ,les hôpitaux ,les crèches etc...,------------la Halde serait elle raciste 

                                        La Bible ,du moins l’Ancien testament regorge d’appel au meurtre et au génocide contre les non-juifs ,et il en est de même de même pour le Coran contre les non-musulmans -----------------------------------la Bible et le Coran seraient-ils racistes

                                        Je trouve qu’on emploie un peu trop souvent de nos jours les termes de racistes et de fascistes à tord et à travers ,ce qui ne fait que les galvauder et surtout ne règle rien aux problèmes ,pire encore les aggrave.

                                        sans compter qu’on porte allègrement à la liberté d’expression ,à la liberté d’opinion , pire encore à la liberté de pensée et de conscience en judiciarisant à tout va et à tout propos
                                         
                                        Car il faut faire la différence entre la pensée et l’acte qui ne sont pas du même ordre ,au même plan et ne participe pas de la même logique -----------------------si l’action est soumise à l’ordre du temps et la logique de non contradiction existencielle,la pensée elle est en dehors du temps et échappe au principe de non-contradiction et du tiers-exclus en relevant de l’ordre transcendantal-------------------------------------c’est pourquoi la liberté de pensée et de conscience est absolue et doit être totale ,tandis qu’il n’ ya qu’une liberté relative et temporelle à l’acte immanent qui doit se soumettre à la logique immanente de la raison

                                        les thèses racistes comme les thèses antiracistes doivent pouvoir être discutées sans tabou ,comme les thèses négationiste et les thèses anti-négationistes ,et la science doit rester neutre et objective ,impartiale et non déviée par une quelconque idéologie ,d’un côté comme de l’autre .


                                        • franc 30 mars 2011 18:39

                                          La liberté de culte ne relève pas de la liberté de pensée mais de la liberté de l’acte et par là est relative et restreintre par l’ordre de la raison immanente et par conséquent du politique qui est en principe son bras séculier en étant le serviteur de la République fille de la Raison -------------------------------c’est pourquoi le politique a parfaitement son mot à dire sur les formes de cultes et même le devoir de vérifier si les pratiques qui en résultent sont conformes aux normes de la raison pratique et aux valeurs universelles de la République ---------------------------------d’où le débat tout à fait légitime sur la laïcité et sur tout culte en général ,et collérativement ou accessoirement sur un culte particulier ,l’islam .Chaque partie ,dans le débat,aura la liberté entière d’expression et d’opinion,c’est cela la liberté de pensée .


                                          et c’est cela l’intervention de la raison qui est aussi nécesaire que la passion ;--------------------la passion tu en as beaucoup ,Ddacoudre ,et aussi de la compassion ,déployée avec sincérité et non pas avec une arrière pensée de calculateur ,et même du courage ,et c’est très heureux , il faut néanmoins que la raison tempère les débordements .

                                          la compassion et le courage tu l’a déployé en critiquant ,avec raison ,la diabolisation ou la monstrualisation de l’être pédophile par les médias qui cherchent à faire de la diversion en jouant sur les émotions et les affects pour détourner le regard envers leurs propres turpitudes ,leurs propres monstruosités en débitant quotidiennement leurs mensonges empoisonnés et criminels 

                                          mais la raison tu en manques en faisant des amalgames et des extrapolations ,en désignant les faux coupables en les gens du front national ,qui luttent pour la défense des nations ,des peuples et leurs cultures spécifiques contre le mondialisme capitaliste qui détruit les nations,les peuples ,les cultures et la nature -------------------------------ce n’est pas être raciste ou fasciste que de défendre sa patrie et sa culture spécifique ,au contraire ,c’est apporter plus de diversité ,de richesse et de beauté au monde , de bienfait et de progrès à l’humanité toute entière


                                          • Marie Marie 30 mars 2011 18:52

                                            Merci pour l’article.

                                            Quand un régime en vient à désigner des bouc-émissaires pour justifier sa propre survivance, on ne parle plus de décadence mais d’un système moribond à traits paranoïdes.
                                            Je pense que l’islamophobie relève du même bad trip que la judéophobie.
                                            Hier l’ouvrier, avant-hier le juif, le polonais, l’italien, le portugais, aujourd’hui l’arabe, le musulman, immédiatement suspecté de sympathies pro-iraniennes.
                                            Arretez le délire !!!
                                            Je ne comprends pas qu’on spécule sur ce qui relève de l’intime.
                                            A priori civilisés, on ne va plus légiférer sur la sexualité de chacun.
                                            Pourquoi le ferait-on sur sa spiritualité ?

                                            • franc 30 mars 2011 21:42

                                              Marie ,ne confondez vous pas la spiritualité avec la religiosité ou la secte

                                              et si la religion est du domaine de l’intime ,que dire des prières intempestives dans les rues et les accoutrements ostentatoire de signes religieux ,ce ne seraient donc pas des manifestations religieuses

                                              Si le sentiment religieux intérieur relève de l’intimité on pourrait dire que les manifestations religiositeuses extérieures relève de l’égoïté voire de la vanité --------------------(Jésus a condamné les manifestations extérieures de la religiosité )

                                              si la religion relève de l’intime ,qu’elle reste dans ce domaine de l’intimité et qu’elle ait la politesse ,c’est la moindre des chose quand on veut donner des leçons de morale aux autres ,de ne pas gêner les autres et encore moins de nuire aux autres

                                              Vanité des vanités ! ,tout n’est que vanité !------------------------------- disait l’Ecclésiaste 



                                              Pour en revenir à l’article ,j’ai été surpris ,ddacoudre ,que tu as classé l’opposition au capitalisme comme faisant parti de la fascisation -----------------------------------est-ce une erreur de l’énoncé ou as tu confondu le terme de capitalisme avec celui de libéralisme au de l’économie de marché 

                                              car il ya bien sûr une différence voire même une opposition entre le libéralisme au sens neutre de ce terme et le capitalisme au sens marxiste de ce terme --------------------------------------et c’est bien sûr le capitalisme mondialiste ,le bankster ,le gangster ,qui sont les auteurs et les vrais seuls coupables de cette fascisation avec l’aide de leurs valets,leurs chiens de garde ,les journaleux ,les journalistes stipendiés à la solde et à la botte des maitres du monde capitalistes,et non pas les antiislamistes ou les gens qui votent Le Pen désignés par les bien-pensants sournois pour faire dans la diversion .

                                              autre chose ,je ne suis pas non plus tout à fait d’accord avec toi au sujet de l’eugénisme ---------------------------------------je ne pense pas qu’il faille systématiquement ,a priori et par principe rejeter l’eugénisme ( le philosophe Abdenour Bidar le recommande dans son dernier livre "l’Islam face à la mort de Dieu) ,comme d’ailleurs la peine de mort ou le clonage --------------------------------je pense qu’il faut nuancer et adapter suivant les circonstances et les conditions exceptionnelles ,mais ce serait trop long pour développer profondément mes thèses là dessus ,ce sera pour une autre fois ou en d’autres occasions -------------------là encore sur ces sujet on voit la marque de votre sensibilité et votre philosphie générale que je nommerais de naturalisme ,mais un naturalisme restreint et étroit ou animalier ,et non pas humain en son essence spirituelle qui d’une autre nature et à un autre plan ,transcendantal ,qui transcende le règne proprement animal-------------------------------- Bref ton naturalisme ne se hisse pas au niveau du naturalisme humaniste au sens de Rousseau ,du droit naturel qui est supérieur au droit positif qui ne fait que le servir et l’étendre 

                                              Et ce n’est pas

                                              Toutefois de manière rapide et succinte 

                                               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès