• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le nœud gordien israëlo-palestinien

Le nœud gordien israëlo-palestinien

« C'est un document [la déclaration Balfour 1917] par lequel une première nation promettait solennellement à une deuxième nation le pays d'une troisième nation » A. Koestler. Voilà un siècle que le moyen-orient est en proie à des conflits directs : émeutes, guerre, spoliations, terrorisme, boycott, et indirects avec le siège de tensions est-ouest, maintenant de s'« inviter » dans le mouvement social des GJ afin de le discréditer et jeter l'opprobre sur l'ensemble de ses participants et leurs revendications « franco-françaises ». Acmé qui pousse nos « sachants » à envisager la censure du vocable « sionisme » (Sion désignant Jérusalem) de la langue française afin que les « analphabètes » que nous sommes ne l'utilisent mal à propos... Faudra-t-il également interdire les mots pouvant y être substitués : mosaïsme - talmudisme - hébraïsme, etc.

Tous les Juifs n'appartiennent pas aux différents groupes des sémites (Séfarades), il y a des Juifs laïcs ou antisionistes qui perçoivent le sionisme comme une colonisation et qui soutiennent le droit à l'autodétermination des Palestiniens. Israël n'est pas l'État des Juifs de la diaspora, même si l'État leur en délivre le passeport et qu'il appelle à l'Alyia, un cinquième des Israéliens sont arabes. Le sionisme est une réminiscence de l'affaire Dreyfus. Janvier 1895, un journaliste Austro-hongrois, Theodor Herzel assiste à la dégradation du Capitaine Alfred Dreyfus dans la cour de l'École militaire de Paris. Il prend soudainement conscience qu'avec la montée des nationalismes en Europe, les Juifs n'auront véritablement leur place que dans un Judenstaat (État juif), ce qui va à l'encontre de la pensée familiale qui prônait l'assimilation des Juifs dans leur pays d'accueil. En 1897, il lance les prémices du mouvement juif lors du premier Congrès sioniste de Bâle (Suisse) avec la création du bureau exécutif international et le Fonds national pour l'achat de terres en Palestine. Le Baron Rothschild a déjà acheté des terres en Palestine à l'empire ottoman en 1882. Les couleurs du drapeau seront le bleu et le blanc, celles du taleth (châle qui couvre la tête lors de prière et la lecture), et l'hymne sera Hatikvah (espoir). L'attachement du peuple juif à la terre d'Israël est d'ordre religieux (judaïsme).

Le judaïsme serait apparu en Mésopotamie 3 800 avant notre ère (cette « vérité » est remise en cause par des chercheurs israéliens) ; Israël avait pour « capitale » Samarie, et le Royaume de Judas Jérusalem. Abraham fut le premier patriarche avec lequel Dieu passa une alliance faisant du peuple juif le peuple élu. Selon l'enseignement traditionnel, les Hébreux quittèrent l'Égypte vers -1 200 sous la conduite de Moïse pour rejoindre le pays Canaan, la terre promise qui deviendra la Palestine (La Torah retranscrit les révélations faites par Dieu à Moïse sur le mont Sinaï). Ses habitants, des Sémites (ethnie), firent allégeance aux rois hébreux qui se succédèrent (Saul, Salomon et David) et ils édifièrent ensemble le temple de Jérusalem qui sera détruit en -586 par les Babyloniens, puis une seconde fois par les Romains en l'an -70.

Les Hébreux attaqués par les Babyloniens puis par les Assyriens, prirent la route de l'exil qui fut à l'origine d'une migration juive principalement vers l'Empire romain, où les Juifs étaient autorisés à pratiquer leur religion. L'an -140 voit la création de l'État hébreu de Judée, il sera conquis par Pompée en - 63 et intégré à l'Empire romain en -44. Un siècle plus tard, les Juifs contestèrent la loi romaine, en représailles, ils furent écrasés en 70, Jérusalem réduite en cendres, son temple détruit. Massada, le dernier bastion juif dans les montagnes, tombait en 74. De larges communautés juives partirent s'établir en Asie-mineure, en Grèce et dans la péninsule italienne.

L'Islam apparaît au VIIe siècle après les révélations reçues par le prophète Mahomet, un commerçant de La Mecque. Ce dernier va prêcher la nouvelle religion adaptée aux coutumes locales, exhorter les fidèles à adopter une vie pieuse au service d'Allah, et à suivre : le jeûne - l'aumône - faire ses ablutions - prier cinq fois par jour. Le Coran regroupe les révélations apportées par l'archange Gabriel. Persécuté par les riches commerçants et devenu veuf, Mahomet part pour Médine où il finit par prendre le contrôle de la ville et à asseoir un pouvoir religieux et militaire sur la région. C'est alors qu'il se retourne contre la communauté juive. Il fait tuer les hommes, s'empare de leurs biens, et réduit femmes et enfants en esclavage. Le djihad est né. La religion musulmane va se répandre par les Bédouins d'Arabie qui prospèrent grâce aux pillages. Quand Mahomet meurt, l'Islam a conquis la péninsule arabique. Son successeur, Abou Bakr va introduire l'Islam en Mésopotamie, en Irak et en Palestine. En 636, le second calife (successeur du prophète), Omar I° bat les Byzantins à Damas, pénètre en Anatolie, en Perse, à Alexandrie, en Égypte et à Carthage. En 750, la dynastie des Omeyyades est remplacée par celle des Abbassides qui revendiquent la légitimité de leur pouvoir arguant de leur parentèle avec un oncle de Mahomet. La capitale devient Bagdad. Les troubles liés aux successions entrainent la division des musulmans en deux branches, les sunnites qui tirent leur légitimité des premiers califes de l'Islam traditionnel, les chiites fidèles au calife Ali assassiné en 661.

D'après Jacqueline Chabbi, spécialiste de l'histoire médiévale du monde musulman : « Le texte coranique semble être fixé à la fin du VIIe siècle sous les Omeyyades de Damas. Ces califes qui construisent la coupole du Rocher à Jérusalem y inscrivent dans la mosaïque le nom de Mahomet comme successeur de Jésus. (...) Le chiisme historique va naître de cette rupture. C'est la grande hybridation sur le plan culturel et religieux. Les convertis interprètent le Coran à partir de leurs ascendances antérieures, chrétienne, juive, zoroastrienne. C'est aussi le début de la dogmatisation de l'islam. » À propos de l'hyper-violence de l’islam : « Elle naît bien sûr à la faveur des conflits du monde contemporain. Mais d'un point de vue idéologique, elle est issue de la tendance la plus littéraliste du sunnisme du IXe siècle, le Hanbalisme, par l'intermédiaire de la pensée d'Ibn Taymiyya, idéologue du XIIIe siècle, qui voulait revenir à ce qu'il considérait comme étant la lettre du texte, notamment contre les mystiques. La tribu des Saoud suivit alors le prédicateur Ibn Abd al Wahhab qui prônait « l’excommunication », le takfir, soit le fait de déclarer impie et de pouvoir mettre à mort ceux qui n'étaient pas d’accord avec eux  ».

L'Empire ottoman apparait en Anatolie occidentale au XVe siècle après le déclin de la cité de Sogut et des Turcs seljoukides. Sous Selim Ie, l'Empire ottoman est menacé par les Séfévides (des Perses chiites opposés à l'Islam ottoman). En 1514, les armées ottomanes défont les Perses, ce qui leur permet d'étendre leur emprise sur l'Afrique du Nord jusqu'au Maroc. Le Caire, l'Irak, l'Arabie et la Palestine sont incorporés à l'Empire ottoman en 1517. « En 1801, les Saoud vont s’attaquer à l’Irak et prendre la ville chiite de Kerbala en y perpétrant un massacre. Un peu plus tard, ils iront piller La Mecque et Médine. Les Ottomans vont alors mandater le khédive d'Égypte pour arrêter ces fous furieux. Les villes saintes seront libérées et le chef des Saoud envoyé à Constantinople où il sera exécuté en place publique  ».

En 1878, la population juive en Palestine comptes quelques milliers d'individus décidés de fonder une colonie juive. En 1881, on assiste à la première Alyia (l'immigration vers Israël) avec l'arrivée de Juifs fuyant les pogroms de Russie, bientôt rejoint par d'autres membres de la diaspora. Les Arabes représentent 92 % de la population, mais sur les 40.000 habitants de Jérusalem, trois sur quatre sont juifs. L'année 1904 voit l'arrivée d'une deuxième vague, Les nouveaux arrivants décident à se protéger de l'insécurité chronique que fait régner les tribus nomades dans cette partie de la Palestine. Le Hachomer (le Gardien), un groupe d'autodéfense est créé en 1907 suivie de la légion juive en 1916. En 1915-1916, les Français et les Anglais progressent depuis Salonique vers Istanbul, avancée facilitée par la révolte de al Hussein ibn (la graphie change selon les transcriptions) auquel la Grande-Bretagne a promis la constitution d'un Grand Royaume arabe...

Novembre 1917 voit l'institution d'un foyer juif en Palestine, et l'année 1920 l'attribution par la SDN des mandats sur la Syrie et le Liban à la France, et sur la Palestine et la Mésopotamie à la Grande-Bretagne. L'Agence juive va servir de gouvernement embryonnaire. Les nouveaux arrivants (3° alyiah) construisent de nouveaux villages et kibboutzim dans le Néguev. L'année 1920 marque les premières échauffourées, le Parti ouvrier et la Confédération des travailleurs créés l'année précédente disposent d'un département militaire ! Cette force va servir d'ossature au futur État d'Israël. Le Hachomer est remplacé par la Haganah et le Palmach d'inspiration marxiste-léniniste, force militaire clandestine composée d'environ 600 volontaires. Faycal et Abdallah, fils de Hussein deviennent roi d'Irak (1921) et Émir de Transjordanie (1922). L'année 1924 voit l'occupation du Hedjaz par l'Émir wahabite abdelaziz ibn Saoud.

Eretz Israël dans les années mille neuf cent trente, les propriétaires terriens arabes vendent leurs domaines aux Juifs, les villageois les friches qu'ils n'ont jamais su mettre en valeur sous la domination turque (terres ingrates et région où sévissait la malaria), pour aller ouvrir boutique en ville. Les fonds nécessaires sont concédés par l'Association de Colonisation Juive financée par le Baron Rothschild, et alimentés par les dons des fidèles. Les terres acquises par le Fonds National Juifs sont propriété de la nation, louées à des collectivités (kibboutz) ou sous forme de bail emphytéotique (bail de longue durée), éliminant ainsi la spéculation. Faute de main d'œuvre suffisante, les pionniers juifs vont employer des Arabes. Ces derniers n'ont alors aucune conscience politique ni nationale, et tout le monde était loin de se douter que ces terres deviendraient des points stratégiques : cordon littoral, Néguev, Galilée, etc., formant le glacis du réduit israélien. L'hébreu s'imposa comme la langue véhiculaire des Juifs en Palestine.

La montée du nazisme voit l'arrivée en Palestine de soixante mille immigrants en quatre ans. Le 15 avril 1936, les Arabes se révoltent contre l'Angleterre accusée d'être favorable aux Juifs. Balfour propose la division de la Palestine en deux États. La Haganah met sur pied des réseaux d'immigration clandestine, le Mossad Lealivah Aliyah Beth (institution route d'immigration B) qui sera renforcé du Rechesch et de Bricha, l'un chargé du renseignement, l'autre du sabotage. Le Livre Blanc britannique (1939) stipule, qu'après dix ans, les Juifs ne devront pas dépasser un tiers de la population dans l'établissement d'un État arabe. Le gouvernement anglais pensait ainsi résoudre l'équation à X inconnues de l'« établissement d'un foyer national juif dans un pays arabe, mais sans qu'il fût porté atteinte aux droits des Arabes ». Lors de la conférence de la Table Ronde à Londres : « les Arabes palestiniens refusèrent de siéger à la même table que les Juifs. Le Gouvernement anglais négocia séparément avec chacune des parties  ». La Seconde Guerre mondiale va « figer » la situation. La Haganah se range du côté alliés, le Grand Mufti soutient l'Allemagne nazie.

La Ligue arabe apparaît sur la scène politique lors de la Conférence du Caire de février 1945. Celle-ci se présente comme une organisation régionale qui se propose de renforcer les relations entre les États adhérents et d'arbitrer leurs litiges. Le Moyen-Orient est un assemblage de nations artificielles qui ne présente aucune unité politique, économique, ni même de langue, seule la religion semble devoir les unir si on excepte les divisions : Chiites, Sunnites, Wahabites, Druzes. Mai 1945, des incidents graves éclatent en Syrie. Le 18 juin, l'Agence juive demande l'attribution de 100.000 permis d'immigration au haut Commissaire de la Palestine. Le 24 septembre..., le Colonial Office lui en propose 1.500 par mois. Le 10 octobre, la Haganah attaque le camp de réfugiés d'Athlit et libèrent 170 immigrants, un soldat britannique est tué. Le 31, une centaine de sabotages frappe les chemins de fer, et des navires de police sautent dans les ports de Jaffa et de Haïfa. Le 13 décembre, les troupes françaises se regroupent au Liban, les troupes britanniques en Syrie. 1/2

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • Alex Alex 1er mars 08:37

    « Le judaïsme serait apparu en Mésopotamie 3 800 avant notre ère »

    L’avantage d’une hypothèse aussi ridicule est qu’elle dispense de lire la suite.


    • Massada Massada 1er mars 09:02

      @Alex
       
      3000 ans avant notre ère les Sumériens racontent dans l’épopée d’Atrahasis et Gilgamesh une histoire proche du jardin d’Éden.

      Vers l’an 2500 avant notre ère, les Akkadiens (Mésopotamie) développent le mythe d’Adapa d’où serait issu le mythe du serpent surveillant Ève.
      L’hypothèse n’est pas ridicule.


    • Alex Alex 1er mars 11:45

      @Massada
      J’ai parlé abondamment de Sumer et des anciennes religions du Moyen-Orient dans mes articles où j’ai montré que, pour bâtir leur religion, les Hébreux ont pratiquement tout « emprunté » à leurs voisins. C’est vers –600 qu’ils en ont commencé la synthèse.
      J’ai cessé d’écrire sur ce site devenu presque exclusivement un site d’opinion, mais je regrette un peu de ne pas avoir publié mes 2 derniers articles : un sur le « roi » David, l’autre sur le magicien Salomon et son royaume « du Nil à l’Euphrate. »


    • Massada Massada 1er mars 12:56

      @Alex

      mais publiez donc !


    • samy Levrai samy Levrai 1er mars 17:44

      @Massada
      Non les faits sont que la Torah est juste un plagiat ( déformés par des malades mentaux) de textes mésopotamiens multi deistes beaucoup plus anciens...


    • kader kader 1er mars 21:36

      @Alex

      « Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions des patriarches sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Egypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler. »

      Professor Ze’ev Herzog teacher in the Department of Archeology and Ancient Near Eastern Studies at Tel-Aviv University. (Ha’aretz Magazine, Friday, October 29, 1999)


    • machin 2 mars 05:34

      @Massada

      Tout est bon dans le cochon.
      Si l’on en mange...

      .


    • machin 2 mars 05:37

      @Massada

      L’hypothèse n’est pas ridicule.

      .

      Tout est bon dans le cochon. Quand on en mange...

      .


    • machin 2 mars 05:53

      @Massada

      Le Figaro, journal gauchiste comme on le sait :

      « Israël pourrait être coupable de « crimes contre l’humanité » à Gaza, selon une commission de l’ONU »

      http://www.lefigaro.fr/international/2019/02/28/01003-20190228ARTFIG00158-l-onu-accuse-israel-de-possibles-crimes-contre-l-humanite-a-gaza.php

      .


    • kader kader 2 mars 07:46

      @kader
      il y a tellement de choses fausse dans cet article on dirait une compilation de mensonges


    • rogal 1er mars 09:07

      Pourquoi ce titre ?


      • rogal 2 mars 04:31

        @rogal
        Et pourquoi l’article n’aborde-t-il pas la composante chrétienne du sionisme ?


      • Raymond75 1er mars 09:18

        Comme la plupart des pays, Israël est mal née, mais cela appartient au passé, et il ne sert à rien d’évoquer le passé à l’infini. La France actuelle est aussi issue de guerres, d’appropriation de territoires, de révolutions.

        Ce qui est important, c’est le présent et l’avenir.

        Aucun pays au monde n’a pu construire un avenir sur la guerre, l’occupation, la spoliation, la discrimination raciale, ni sur une vision identitaire totalement mythique.

        De nos jours, les Palestiniens et surtout les habitants de Gaza, plongé dans un désespoir qui semble sans fin, sont les victimes de cette histoire qui ne débouche sur rien.

        Mais les Israéliens aussi sont leurs propres victimes, qui subissent un conditionnement permanent pour instiller dans les esprits que les Palestiniens sont des nazis, sont contraints par le pouvoir des rabbins même s’ils sont laïcs (plusieurs centaines de milliers de d’Israéliens ne peuvent se marier car les rabbins ne les considèrent pas comme de ’vrais’ juifs).

        Le système électoral de ce pays permet à des groupes ultra minoritaires et extrémistes de contrôler les majorités. Je ne pense pas que les Israéliens soient tous partisans de l’apartheid qui se met en place ...

        Israël est la marionnette des USA, totalement dépendant de l’aide militaire et financière.

        Israël se condamne à une fuite en avant perpétuelle sans issue. Et la diaspora qui n’ose pas formuler de critique, de peur d’être rejetée par la ’communauté’, ne se précipite pas dans ce pays. Et les mariages mixtes ne cessent de progresser.


        • Dom66 Dom66 1er mars 14:42

          @Raymond75

          « Israël est la marionnette des USA, » ??? non c’est le contraire


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 1er mars 14:44

          @Dom66

          Les deux sont manipulé par le troisième joueur comme bien d’ autre nation


        • njama njama 1er mars 09:33

          « C’est un document [la déclaration Balfour 1917] par lequel une première nation promettait solennellement à une deuxième nation le pays d’une troisième nation » A. Koestler

          Replacé dans le contexte de la Déclaration de Balfour qu’entendait-il au juste par « nation », le mouvance sioniste ne constituant pas une nation.

          De quand date cette citation ? parole d’un Juif hongrois communiste qui dans les années 50 avait viré sa cuti pour le sionisme, et rejoindre Israël qu’il quitta pour l’Angleterre où il obtint la nationalité britannique.

          « En 1976, intéressé par les origines juives , il écrit La Treizième Tribu, premier ouvrage qui conteste la thèse d’un peuple juif issu exclusivement ou majoritairement de l’expulsion des Juifs de Palestine par les Romains et qui avance l’idée d’une conversion massive d’une population autochtone d’Europe de l’Est par des prédicateurs juifs, le royaume khazar et en Afrique du Nord (Kabylie). Les idées de Koestler seront reprises trente ans plus tard par l’historien israélien Shlomo Sand dans Comment le peuple juif fut inventé. »

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Koestler


          • njama njama 1er mars 09:51

            ARTHUR KOESTLER ET LES KHAZARS

            La Treizième Tribu, l’Empire khazar et son héritage Arthur Koestler 1976
            en PDF https://www.barruel.com/koestler-arthur-la-treizieme-tribu.pdf


          • signéfurax 1er mars 09:58

            a l’ auteur , la grande vague des années trente vers la palestine est dut au « contrat de transfert » signer entre goebells et les sionistes , en 1933 .

            les juifs , ayant les moyens de déménager , quitterent l’ allemagne , les autres furent les victimes plus tard de l’ holocauste.

             les oranges jaffa ( par exemple ) furent echangées contre des matériaux de construction et de quoi démarrer une vie sur place .

            une banale invasion orchestrée depuis l’ angleterre , aidée par le reich naissant ....


            • phan 1er mars 10:15
              Acmé qui pousse nos « sachants » à envisager la censure du vocable « sionisme » (Sion désignant Jérusalem) de la langue française afin que les « analphabètes » que nous sommes ne l’utilisent mal à propos...

              on nous a déjà traités d’« illettrés » et bientôt un permis de « Penser Correct » ?

              • Christian Labrune Christian Labrune 1er mars 10:27

                maintenant de s’(*)« inviter » dans le mouvement social des GJ afin de le discréditer et jeter l’opprobre sur l’ensemble de ses participants et leurs revendications « franco-françaises ».

                (*) Le Moyen-Orient, je suppose ? La syntaxe de la phrase est fort peu cohérente.

                =====================================

                Pauvres gilets jaunes, en effet !

                https://www.youtube.com/watch?v=pIIVmedRJA8 

                Pauvres Palestiniens du Moyen-Orient !

                https://www.youtube.com/watch?v=y2m_gy-rD_s

                Pauvres de nous ! Témoins sur AgoraVox d’une avalanche quotidienne d’antisionisme, forme très aggravée, délibérément génocidaire, de l’antisémitisme.


                • Raymond75 1er mars 10:40

                  @Christian Labrune

                  Ha bien ! en net progrès : critiquer la politique d’Israël, c’était déjà être antisémite, bien sur, mais c’est aussi être génocidaire, c’est à dire nazi !!!

                  Allez vous faire soigner, il y a beaucoup de psy juifs en qui vous pourrez faire toute confiance. Et en France, où vous vivez, les malades mentaux peuvent se faire soigner gratuitement.


                • njama njama 1er mars 10:51

                  @Christian Labrune

                  L’antisémitisme est en baisse en France ces dernières années, de 5% sur 20 ans, de 16 % sur 10 ans, de 33% sur 3 ans, bonne nouvelle le % augmente au fil des années ?
                  et il va encore baisser car les agents de la sécurité ferroviaire viennent de mettre la main sur un serial antisémite qui sévissait en région parisienne

                  L’auteur des 50 tags antijuifs du RER C : sexagénaire, Versaillais,« conseiller financier » auprès de l’ex-sarkozyste @pierre_bedier
                  3 hypothèses sur son identité tenue SECRÈTE...

                  https://twitter.com/Panamza/status/1101168339399962625

                  Nous avons hâte de savoir qui est cet hurluberlu !


                • Cadoudal Cadoudal 1er mars 10:51

                  @Massada
                  Vous n’avez pas une succursale à Bradford ?

                  Cette Europe... Cet enrichissement...

                  https://twitter.com/Lyon_Sebastien/status/1101069625939365890?ref_src=twsrc%5Etfw


                • oncle archibald 1er mars 11:18

                  @Raymond75 :

                  Répondez à la question : oui ou non est-ce que Ismail Haniyeh, premier ministre du Hamas, dans un discours public prononcé à Gaza en 2014, harangue une foule en délire et l’incite à attaquer Israël et à éradiquer sa population ?

                  Cela permet sans doute de comprendre pourquoi Israel défend sa frontière avec une très grande fermeté, avant de parler de maladie mentale.


                • phan 1er mars 11:36

                  @oncle archibald
                  C’est quoi la frontière d’Israël ?


                • Massada Massada 1er mars 11:37

                  @oncle archibald
                   

                  « Il y a des éléments extrêmement radicaux dans la bande de Gaza dont la principale priorité est la destruction d’Israël.
                   
                  Mais je veux être clair : Si vous prenez la décision d’arrêter de creuser des tunnels, la contrebande d’armes et de tirs de roquettes sur nous ; nous serons les premiers à investir dans la réhabilitation de la bande de Gaza. Nous serons les premiers à investir dans un port maritime commercial, un aéroport et une zone industrielle. Gaza pourrait devenir un nouveau Hong Kong ou Singapour ».

                  Avigdor Liberman


                • oncle archibald 1er mars 11:46

                  @phan :

                  A ce jour la frontière d’Israël est la ligne qui sépare les juifs de ceux qui veulent les tuer.

                  Elle aurait pu être fixée autrement mais depuis 1948 les palestiniens arabes n’ont jamais accepté d’en discuter, leur seule volonté étant de se débarrasser par la force des juifs vivants en Palestine.


                • pemile pemile 1er mars 11:52

                  @oncle archibald "Cela permet sans doute de comprendre pourquoi Israel défend sa frontière avec une très grande fermeté, avant de parler de maladie mentale."

                  Même conseil qu’à propos de votre défense de la violence du gouvernement français face aux gilets jaunes, comment réussir à échouer et à ne rien changer pendant 4 mois ou en Israël pendant 50 ans !

                  Z’avez toujours pas lu « Comment à réussir à échouer : trouver l’ultrasolution » de Paul Watzlawick ?


                • pemile pemile 1er mars 11:58

                  @Massada « Gaza pourrait devenir un nouveau Hong Kong ou Singapour »

                  Mais vous semblez meilleur guerrier que psychologue ! smiley

                  Montrez au monde que vous pouvez être un modèle pour neutraliser les tarés islamistes de façon plus « intelligente » ?


                • oncle archibald 1er mars 12:07

                  @pemile : non je ne l’ai pas lu, mais vous avez vous visionné la vidéo donnée en lien par Cadoudal qui montre Ismail Haniyeh, premier ministre du Hamas, en pleine forme, prononçant un beau discours public prononcé à Gaza en 2014 ? Qu’en pensez vous ?


                • Allexandre 1er mars 12:11

                  @oncle archibald
                  Un peu logique car les sionistes (et pas les juifs) leur ont piqué leurs terres à coups de mensonges, de propagande et du fric des banquiers juifs, qui eux se sont bien gardé de venir s’installer dans la région. Et sachez Monsieur, qu’à la veille de la Seconde Guerre mondiale, peu de juifs étaient à l’appel pour partir à l’aventure sur une terre qu’ils ne connaissaient ni d’ « Adam ni d’Eve » !


                • pemile pemile 1er mars 12:19

                  @oncle archibald « Qu’en pensez vous ? »

                  Pas vu la vidéo, mais qu’il y ait des tarés sur terre c’est pas nouveau, je suis en principe contre la peine de mort mais serait au coté de Massada pour tirer sur les islamistes armés, mais pense que c’est sur la propagande islamique qu’il faut mettre le paquet avec intelligence et tenter de sauver les générations suivantes. Tout gamin né à gaza est une bombe à venir, non ?


                • Cadoudal Cadoudal 1er mars 12:34

                  @oncle archibald
                  Hé, Ho, tonton, c’est pas moi la vidéo d’Haniyeh, c’est Labrune...

                  Mes futurs alliés israéliens qu’ils se démerdent avec leurs tarés de voisins, je leur fais confiance...

                  Moi je m’occupe que de nos tarés d’importation et des collabos comme Macron qui les soutiennent...

                  Quant au vice-chancelier de l’Université Bahauddin Zakariya, le Dr Tahir Amin, celui-ci a déclaré de même que le verdict de la Cour européenne est, sans aucun doute, une décision majeure et historique.

                  https://www.valeursactuelles.com/monde/blaspheme-contre-mahomet-al-azhar-et-le-pakistan-se-felicitent-de-la-decision-de-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-104412

                  https://www.isesco.org.ma/strategies/


                • phan 1er mars 12:50

                  @oncle archibald
                  A ce jour la frontière d’Israël est la ligne qui sépare les juifs de ceux qui veulent les tuer. 

                  Et ceux qui veulent vivre en paix avec les juifs ?



                  A la Naissance du sionisme (fin du 19ème siècle) la Palestine était peuplée de 95% d’Arabes et d’une minorité de 5% de Juifs pas forcement sioniste, les dirigeants sionistes obtiennent le soutient de l’Empire Britannique dans leur projet, bien sûr sans le consentement de la population Arabe autochtone, la machine à coloniser est en marche plus rien ne l’arrêtera…

                • Cadoudal Cadoudal 1er mars 13:01

                  @phan
                  A la Naissance de l’OCI (1969) la Seine Saint Denis était peuplée de 95% de chrétiens européens et d’une minorité de 5% d’arabes, les dirigeants musulmans obtiennent le soutien de l’oligarchie française dans leur projet, bien sûr sans le consentement de la population française autochtone, la machine à coloniser est en marche plus rien ne l’arrêtera…

                  https://www.breizh-info.com/2016/11/03/52286/leurope-se-laisse-envahir-lislam-alain-wagner-repond-a-question-preuves-a-lappui-audio
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Seine-Saint-Denis
                  https://www.isesco.org.ma/strategies/


                • Massada Massada 1er mars 13:07

                  @Cadoudal
                   
                  C’est vers cette époque aussi que la France a laissé tomber son support à Israel pour le projet Eurabia. (Pétrole contre support international du projet palestinien destiné à détruire Israel )


                • Cadoudal Cadoudal 1er mars 13:28

                  @Massada
                  Faut pas trop nous prendre pour des cons quand même, vu le nombre de juifs de la communauté organisée qui militent activement en France pour l’immigration de remplacement, vu les ennuis qu’a eu Raymond Barre, vu les vieux antagonismes entre la droite nationale et les juifs, c’est pas encore demain la veille qu’on va vous faire un chèque en blanc...

                  On a un peu de mémoire, faites le ménage chez vous, désavouez publiquement BHL et toute sa clique, après revenez nous voir...


                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 1er mars 14:16

                  @Massada

                  C’est vers cette époque aussi que la France a laissé tomber son support à Israel pour le projet Eurabia. (Pétrole contre support international du projet palestinien destiné à détruire Israel )

                  Quel dommage qu’ israel n’ ais pas laissé tombé sont soutien au grand reich allemand pour le projet CEE (Bombe A contre immigration international du projet europeen destinée a detruire la France)


                • phan 1er mars 14:32

                  @Cadoudal

                  Pour le Sénégalais français de souche, un petit moment de culture et y’a bon banania !

                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 1er mars 14:40

                  @phan

                  Pour un francais de sous-chene , c’ est un peut logique d’ aller planté son gland ailleur smiley ... Au noir et bien humide et ca repousse lol

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès