• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Le nucléaire, c’est la manière la plus décarbonée de faire de (...)

« Le nucléaire, c’est la manière la plus décarbonée de faire de l’électricité » (E. Macron)

« Le nucléaire, c’est la manière la plus décarbonée de faire de l’électricité. Je ne suis pas un idolâtre du nucléaire, mais il faut choisir ses priorités. Si je ferme demain une centrale nucléaire, ce n’est pas vrai que l’on peut développer tout de suite du renouvelable. » (Emmanuel Macron - 18 décembre 2017)

« On va fermer toutes les centrales thermiques et de charbon. En revanche, le nucléaire, c’est la manière la plus décarbonée de faire de l’électricité. Je ne suis pas un idolâtre du nucléaire, mais il faut choisir ses priorités. Si je ferme demain une centrale nucléaire, ce n’est pas vrai que l’on peut développer tout de suite du renouvelable. Sur le nucléaire, nous allons attendre la décision de l’Autorité de Sûreté nucléaire. D’ici à 18 mois. En fonction de ça, on prendra les décisions de fermeture. Ce sera rationnel. On fermera certaines centrales, et on modernisera peut-être d’autres. » (Emmanuel Macron - 18 décembre 2017)

Généralement je ne rapporte pas la parole des hommes politiques sur ces sujets ; j'ai l'étroitesse d'esprit de me fier d'abord à la parole de la communauté des chercheurs quand il s'agit de réalités physiques.
Il se trouve qu'ici, c'est exceptionnel, la parole du président de la République française reflète une partie de ce que disent les chercheurs.

« Toute réduction de la production nucléaire en France aura pour effet d'augmenter la production d'électricité par des combustibles fossiles, donc la pollution, au vu des faibles facteurs de charge et de l'intermittence du solaire et de l'éolien. L'Allemagne en est l'illustration parfaite. Ses émissions n'ont pratiquement pas changé depuis 2009. [...]
Et là où la France a une électricité parmi les moins chères et les plus propres d'Europe, celle de l'Allemagne est une des plus chères et plus sales. » (Lettre d'un groupe international d'experts au Président Macron - 3 juillet 2017)

« On peut de ce point de vue noter qu’en Allemagne la croissance de l’offre intermittente d'électricité d’origine renouvelable a nécessité l’ouverture de nouvelles capacités de production thermiques à charbon (13 GW) ainsi que le développement de l’exploitation du lignite conduisant à des émissions accrues de CO2 et surtout de polluants (oxydes d’azote et de soufre à l’origine des pluies acides…). » ( Académie des Sciences française - Avis sur la transition énergétique - dans le cadre du débat sur le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte - 2015 - Voir aussi : Germany plans to build, revamp 84 power plants-BDEW - Reuters, 23 avril 2012 - Les centrales à charbon et au gaz en Allemagne : Chiffres clés et état des lieux - octobre 2012)

http://ecologie-illusion.fr/transition-energetique-Allemagne-France-sortir-nucleaire-renouvelables-lignite.htm

Pierre Yves

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.26/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

394 réactions à cet article    


  • leypanou 5 janvier 2018 16:42

    une électricité parmi les moins chères et les plus propres d’Europe  : toujours l’équivalence ridicule « moins de CO2 » égal plus propre (des déchets qui durent des milliers d’année plus propres ?).

    C’est bizarre qu’ils n’ont toujours pas trouvé de mot pour remplacer « déchets nucléaires ». Pour le climat, ils ont remplacé « réchauffement climatique » par « changement climatique » pour mieux cacher l’escroquerie intellectuelle du réchauffement climatique dû à l’homme.


    • écologie réaliste Pierre Yves 5 janvier 2018 17:07

      @leypanou

      Parlez-nous du déchet CO2. Quelle est sa durée de vie ? Savez-vous empêcher qu’il s’échappe ? Où va-t-il quand il s’échappe ? Il va dans la poubelle du CO2. La poubelle du CO2, c’est notre atmosphère. Savez-vous stocker le CO2 en lieu sûr ? Savez-vous comment vous protéger des conséquences du déchet CO2 ? (ouragans, sécheresses inondations, réfugiés climatique, etc.)

      Vous êtes climato-sceptique. Il y a en a d’autres. Trump. Des gens qui se croient plus malins que tous les chercheurs compétents sur le sujet.

      http://ecologie-illusion.fr/dechets-nucleaires-dechets-toxiques-dechet-CO2.htm

      Pierre Yves


    • Diogène diogène 5 janvier 2018 17:12

      @Pierre Yves

      En tous cas Trump, il est plus malin que moi, parce que moi je n’ai pas de tout à Nouillorque et je ne suis pas le chef du pays le plus puissant de la planète, et moi, même si je suis très très malin, je nn’y arriverai jamais.


    • Diogène diogène 5 janvier 2018 17:41

      @Syracuse

      Les septiques du climat comme tous les autres disposent d’une fosse du même nom pour satisfaire leurs besoins.

      Par contre, le sceptiques peuvent rejoindre le groupe des agnostiques, des aporétiques et des dubitatifs.

    • JC_Lavau JC_Lavau 5 janvier 2018 19:30

      @Pierre Yves. Ton article étant très embrouillé, je n’étais pas encore certain que tu fus fou. Il était juste évident que tu as l’esprit confus, et que tu es nul en sciences.

       
      Là le doute n’est plus permis.
       
      A ta décharge, toute la propagande hégémonique te dicte comment être fou furieux, afin de nuire au maximum à ton pays et à tes concitoyens, et de profiter au maximum aux fortunes pétrolières qui ont financé le C.R.U. dès 1971 : Shell, BP, Rockefeller...

      Rappel des articles précédents :

      « une planète brûlée par des gaz à effet de serre ». C’est ce que scande la presse aux ordres. Donc c’est vrai ? Elle ne truande pas comme on lui dit de truander, la presse aux ordres ?

      Ces ruses pour compromettre des milliers de scientifiques naïfs

      http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986

       

      Non, le dioxyde de carbone est incapable de diriger le climat 
       
      http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/non-le-dioxyde-de-carbone-est-154558

       

      Le GIEC n’est pas sans précédents dans l’histoire de l’humanité 


      http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653

       

      La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique » 


      http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196

       

      Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » 

      http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331
       

      https://en.wikipedia.org/wiki/Climatic_Research_Unit

      « Initial sponsors included British Petroleum, the Nuffield Foundation and Royal Dutch Shell The Rockefeller Foundation was another early benefactor »

       

      Il appert que les crédules comme toi sont incapables de fournir un argument factuel à l’appui de leurs croyances. La religion d’état Intergouvernementale présente au moins pour eux, l’avantage de justifier la guerre civile, la guerre de religion dans l’espoir de disposer prochainement de la dictature mondiale « car nous avons les bons experts ».

       

      Je rappelle que dans toutes les marines du monde, on n’intervient pas sur la teneur en dioxyde de carbone de l’atmosphère intérieure aux sous-marins tant qu’elle ne dépasse pas 10 000 ppm.

      98% des espèces végétales exigent 1200 ppm pour atteindre leur optimum végétatif, dont tous les arbres. Soit le triplement à partir de la pénurie actuelle.


    • Alcyon 6 janvier 2018 00:18

      @JC_Lavau encore une fois, t’auto-citer pour justifier tes délires, ça ne marche pas. Et vu que tu refuses qu’on vienne descendre tes lacunes en physique, tu démontres en plus ta mauvaise foi.



    • popov 6 janvier 2018 00:46

      @Pierre Yves

       
      Le oxydes d’azote et le soufre, pour ne citer qu’eux, sont des polluants dont l’atmosphère pourrait se passer.
       
      Le CO2, par contre, est nécessaire à la végétation. C’est un gaz à effet de serre : il absorbe une tranche du rayonnement thermique de la terre et convertit ce rayonnement en énergie cinétique des molécules d’air. Ce qu’on se garde bien de vous dire, c’est que le CO2 absorbe déjà tout le rayonnement thermique qu’il peut. On peut par conséquent en ajouter autant qu’on veut dans l’atmosphère sans produire un réchauffement de la planète. 
       
      L’argument du CO2 pour justifier le nucléaire est nul.


    • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 09:30

      @popov

      Fake news pour gogo.

      Citez quelques recherches allant dans ce sens et on en reparlera.

      Pierre Yves


    • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 11:03

      @Pierre Yves. Ça t’arrivera un jour, d’ouvrir un cours de physiologie végétale ?
       

      Ouvrir un cours de chimie et électrochimie des solutions ?
       
      Ouvrir la table des solubilités du CO_2 dans l’eau selon les températures ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 11:18

      @JC_Lavau. Faute de grammaire, hélas. —>  je n’étais pas encore certain que tu fusses fou.


    • popov 6 janvier 2018 11:23

      @Pierre Yves 

       
      Vous savez lire un spectre de rayonnement thermique ?
       

      Je l’ai trouvé sur le site https://www.e-education.psu.edu/

      On voit clairement que toute l’énergie rayonnée par la terre dans la bande d’absorption du CO2 est déjà complètement bloquée. Ajouter du CO2 dans l’atmosphère ne peut donc augmenter l’effet de serre du CO2 puisque cet effet est déjà saturé.
       
      Alors, on en reparle ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 11:28

      @Alcyon. Sûr que tu es long comme lacune...


    • JMBerniolles 6 janvier 2018 11:58

      @leypanou

      Excusez moi vous vous trompez. Le terme changement climatique (qui n’engage à rien puisqu’il y a toujours eu des changements du climat) a été choisi par l’académie des sciences pour son rapport sur le sujet en 2010, après un débat sans doute houleux. D’abord parce que déjà à cette époque il n’y avait plus d’évidence d’un réchauffement à la surface du Globe terrestre. Depuis cette tendance s’est confirmée et toutes les manipulations y compris de la part de scientifiques du climat n’y font rien. Il y a eu un réchauffement réel jusqu’à la fin des années 90. Il n’a jamais été prouve qu’il provenait d’un effet anthropique. Mais le système a récupéré ce thème, comme celui de l’écologie, afin de manipuler les gens : culpabilisation, crainte de catastrophes....

      Je défends le nucléaire mais je n’utiliserai pas cet argument du CO2.....

      Je ne développe pas le sujet des déchets nucléaires pour ne pas être trop long. Mais au moins on en parle. Alors que les déchets et les accidents de la Chimie ainsi que les déchets biologiques (et transports de bactéries, virus...) sont totalement passés sous silence.


    • popov 6 janvier 2018 14:11

      @Pierre Yves


      et on en reparlera
       
      Alors ? On se dégonfle ?


    • Odal GOLD Odal GOLD 6 janvier 2018 19:03

       
      @leypanou
       
      Si cela vous intéresse, il y a une bonne vidéo (voir à partir de 6:25) d’Aldo Sterone sur l’escroquerie pas qu’intellectuelle du réchauffement climatique, et celle de vouloir à tout prix sauver la planète (rien que ça !).
       Il y a des gains colossaux en jeux pour certains (dont Al Gore) dans cette escroquerie.
       
      >> https://www.youtube.com/watch?v=SEP0yoUO8N4
       
      Il parle aussi dans cette vidéo de l’envie de mourir des Occidentaux.
       
       


    • popov 7 janvier 2018 02:12

      @Pierre Yves

       
      Vous aviez promis « d’en reparler » si je vous présentais des résultats incontestables.
       
      Je l’ai fait. Je vous ai signalé les mesures du rayonnement thermique de la terre prises en dehors de l’atmosphère (par satellite). On y constate la saturation de l’effet de serre du au CO2.
       
      J’aurais aimé savoir ce que vous avez à dire à ce sujet. Mais vous préférez partir sur la pointe des pieds.

    • Alcyon 7 janvier 2018 15:25

      @popov : c’est juste complètement faux. Ou pour être pédant, horriblement incomplet pour amener la confusion, c’est la technique des sceptiques, déclarer des trucs complètement faux en ne prenant que la moitié d’une phrase d’un article.


      Rien qu’un seul argument suffit : tu comprends que l’atmosphère émet aussi du CO2 ? C’est de la chimie/physique de base, ce qui est absorbé est réémis plus tard. Alors quand tu ajoutes du CO2, tu augmentes la réabsorption. Mais on va en mettre un second : si c’était vraiment le cas, la température dans le désert ne chuterait pas aussi rapidement durant la nuit, car cela impliquerait que TOUTES les émissions infrarouges seraient réabsorbées. Comme sur Vénus, où la très longue nuit est pratiquement aussi chaude que le jour.

      C’est quand même fou d’avoir une planète remplie de CO2 pas très loin et de réussir à sortir des « arguments » aussi pourris. Ca te dirait de réfléchir 2 secondes avant de croire sur paroles toutes les conneries que tu trouves sur Internet ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 15:33

      @Alcyon : « l’atmosphère émet aussi du CO2 ».

      C’est nouveau, ça vient de sortir.


    • leypanou 7 janvier 2018 16:44

      @JMBerniolles
      Le terme changement climatique (qui n’engage à rien puisqu’il y a toujours eu des changements du climat) a été choisi par l’académie des sciences pour son rapport sur le sujet en 2010, après un débat sans doute houleux.  : vous allez exactement dans mon sens.

      Avant, les climato-quelque chose (béats) parlaient de réchauffement climatique ; après, ils ne parlent plus que de changement climatique (tout est prétexte pour parler de changement climatique).

      C’est comme l’Europe : on est pour ou contre l’Europe, ce qui ne veut rien dire.

      Tout cela fait partie de la novlangue moderne qui consiste à utiliser des mots/expressions bateaux ou pire exactement le contraire de ce que cela signifie.

      Qu’un journaliste de FranceTélévision ait été licencié pour ne pas être dans la ligne officielle donne une idée de la dictature de la pensée qui sévit actuellement dans tous les domaines.


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 19:20

      @Alcyon. Mars aussi a une atmosphère remplie de CO_2.

      Et pourtant Mars est froide.
      Il va donc falloir préparer un bûcher pour brûler Mars, qui est vraiment hérétique.

    • Alcyon 7 janvier 2018 23:49

      @JC_Lavau bien relevé. C’était des infrarouges.


    • Alcyon 8 janvier 2018 00:05

      @JC_Lavau : allo ? L’atmosphère de mars remplie de CO2 ? Encore une demi-vérité des sceptiques. Le truc c’est d’utiliser des taux, ainsi pas besoin de discuter plus profondément. L’atmosphère de Mars est juste 150 fois moins dense que celle de la Terre, ou 200 fois moins massive. Alors bon, ça ne donne finalement que 50 fois plus de CO2 et surtout pas de vapeur d’eau.


      C’est ce genre de réponse qui me ne laisse aucun doute sur tes lacunes énormes en physique, si demain on dégaze 1mg de CO2 sur la Lune, elle aura une atmosphère de 100% de CO2, elle devrait cramer ? N’importe quel idiot comprend rapidement que c’est la quantité de molécules à effet de serre qui importe et pas leur proportion relative aux autres.

    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 2018 00:09

      @Alcyon. Toujours pas la plus petite notion de physique et thermodynamique de l’atmosphère, l’outrecuidant galopin...

      Je te laisse mijoter dans ton jus et continuer de te ridiculiser, ce ne sont pas les sources qui manquent.

    • popov 8 janvier 2018 00:53

      @Alcyon
       
      Heu...Qu’est-ce qui est complètement faux ?

      Vous savez lire un spectre de rayonnement thermique ? J’ai donné en lien celui de la terre, mesuré par satellite. On voit clairement qu’il ne passe rien dans la bande d’absorption du CO2.
       
      Cela ne veut pas dire comme vous semblez l’avoir compris que le CO2 absorbe tout le rayonnement thermique de la terre. Non, il absorbe seulement tout le rayonnement thermique de la terre dans une bande de fréquence étroite. On peut ajouter autant de CO2 qu’on veut, cela n’augmentera pas l’effet de serre, puisque le CO2 absorbe déjà tout ce qui se trouve dans sa bande d’absorption.


    • popov 8 janvier 2018 03:52

      @Alcyon
       
      Je viens de m’apercevoir que le lien vers le spectre thermique de la terre était cassé.

      Je le remets.


    • Alcyon 8 janvier 2018 07:03

      @popov allo ? Tu ne comprends pas quoi dans le fait que ce rayonnement est réémis puis réabsorbé ? Tu veux un dessin ? La tête émet dans l’infrarouge et en augmentant l’effet de serre on diminue veste émission, réchauffant la planète. Venus te salue.

      Et lavau, comme d’habitude après avoir raconté des conneries, évite le fond et botte en touche. C’est un signe de sénilité. Lavau est aussi proche d’un scientifique que Lance Armstrong est proche d’un coureir propre.


    • popov 8 janvier 2018 09:14

      @Alcyon
       
      Et vous, qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le fait que l’effet de serre du CO2 est saturé ?
       
      Ne voyez-vous pas que que rien ne passe dans la bande d’absorption du CO2 mesurée à partir d’un satellite ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 2018 09:32

      @yAlcon, et voilà : « Venus te salue ». yAlcon qui a encore confirmé qu’il ne comprend rien, mais rien du tout à la compression adiabatique.

      Ça fait partie des bases qu’on apprend en météo de l’aviateur et de l’alpiniste, et bien sûr dans le premier mois de mécaflu. Mais l’outrecuidant galopin, avec sa science infuse...


    • nono le simplet nono le simplet 8 janvier 2018 09:42

      @popov
      à ce propos j’ai vu une série de vidéos troublantes sur cette histoire de saturation du CO2


    • student 8 janvier 2018 11:04
      @leypanou
      Les meilleurs scientifiques de tous les continents ont confirmé le réchauffement du climat, ses effets dévastateurs, et son origine (le CO2 notamment, déchet de la combustion des hydrocarbures).
      Si vous préférez suivre l’opinion de Trump dont l’ignareté n’a d’égal que son arrogance dans tous les domaines, libre à vous.
      Quant au nucléaire, il produit en effet des déchets, mais contrairement au CO2 ceux-ci sont parfaitement traités par recyclage puis enfouissement, ils sont donc (et resteront) parfaitement sans effet sur notre environnement.

    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 2018 11:25

      @student. Tiens ? Trump a remplacé Allègre dans la mythologie des dévôts carbocentristes ?


    • popov 8 janvier 2018 12:10

      @nono le simplet

       
      Bonjour
       
      C’est justement le lien que j’ai mis dans mon premier commentaire sur ce fil.


    • popov 8 janvier 2018 12:29

      @Alcyon

       
      Le rayonnement serait donc absorbé puis réémis plusieurs fois. Mais alors on le verrait dans le spectre d’émission thermique de la terre. 
       
      Or on ne le voit pas. Il y a un trou dans le spectre. 
       
      J’en déduis que les molécules qui ont absorbé le rayonnement IR se désexcitent par le canal cinétique (lors de collisions entre molécules de l’air) plutôt qu’en réémettant le rayonnement absorbé.

    • Alcyon 8 janvier 2018 21:48

      @popov on reconnait la désinformation. Merci de démontrer que tu copies/colles ce que tu trouves sur les sites sceptiques sans même réfléchir ni chercher à comprendre ou même à savoir si c’est vrai. Mon Dieu, la vieille excuse du canal cinétique. Dis, ça te dirait de retourner apprendre la conservation de l’énergie à l’école ? Mon Dieu, tu ne comprends même pas que ce que tu racontes (si c’était vrai) amènerait un effet de serre qui s’amplifierait ? Une molécule absorbe une rayonnement, ne le réémet pas mais transfère l’énergie à une autre molécule transparente à ce rayonnement et dés lors peut de nouveau absorber un rayonnement ? Ta déduction est l’exact contraire que ce que tu racontes !Et le pire c’est que tu files un diagramme qui vient de reddit, et le gars qui fournit ce diagramme (sans unité sur l’axe y) répond à ta question juste en dessous !


      « The diagram is a good guideline but it isn’t the clearest. The truth is that there is still a healthy deal of light emitted into space under the leftmost portion of the right band of CO2. This section is where CO2 has a big impact.

      This diagram is great because it shows both why water is a worse greenhouse gas than anything else and why it is irrelevant because the concentration of water is so large relative to human impacts. The concentration of CO2 on the other hand is much more proportional to our impacts upon it and has a large amount of emitted light that could instead be trapped in the atmosphere. »


      Tu ne le vois pas car tu ne veux voir que ce qui t’arrange.

      Et lavau, comme d’habitude, trolle comme un gamin. Comme d’habitude, il évite le fond car il sait très bien qu’il a de telles lacunes qu’il ne peut répondre avec un minimum d’intelligence. Enfin, quand on est aussi arrogant que lui, tout contradicteur ne peut que lui paraître d’une arrogance folle.

    • popov 9 janvier 2018 01:01

      @Alcyon

       
      J’essaye de comprendre.
       
      Si les modes de vibration moléculaire du CO2 se désexcitent par le canal radiatif, la probabilité qu’un rayonnement soit réabsorbé dépendrait effectivement de la présence de molécules de CO2 pas encore excitées, et donc, augmenter la quantité de CO2 augmenterait l’effet de serre. Mais dans ce cas, on détecterait encore beaucoup de rayonnement dans cette bande du spectre thermique. Or on voit un trou(*).
       
      Si la désexcitation se fait par le canal cinétique, l’énergie absorbée par une molécule de CO2 se transforme en agitation thermique de l’air et donc réchauffe l’air, ce qui augmente la température moyenne de la terre. Cette énergie s’échappe par rayonnement thermique, donc se trouve répartie sur tout le spectre. Il n’y a donc nulle part dans mon raisonnement une violation de la conservation de l’énergie. Augmenter la quantité de CO2 dans ce cas ne produirait pas plus d’absorption puisqu’il y a déjà assez de CO2 pour absorber toute l’énergie rayonnée dans cette bande.

      (*) Il y a effectivement un petit pic à l’extrême gauche de la bande d’absorption de droite du CO2. Le « trou » n’est donc pas parfait. Pour moi, cela indique une désexcitation radiative dans la région de ce pic. Mais cela semble résiduel par rapport au reste de la bande.
       
      Alors, désexcitation radiative ou cinétique ? Pour poursuivre l’analyse, il faudrait comparer le temp de vie moyen des modes de vibration de la molécule de CO2 et le temps moyen entre deux collisions moléculaires. J’avoue que je n’ai pas encore poussé l’analyse jusque là.


    • Alcyon 9 janvier 2018 07:19

      @popov ALLO POPOV ICI LA TERRE. ALLO POPOV LE GARS QUI TE FILE CE LIEN T’EXPLIQUE QUE L’IMAGE EST VOLONTAIREMENT PAS A L’ECHELLE. ALLO POPOV TU TIRES DES CONCLUSION SUR UNE LECTURE FAUSSE ET UNE INCOMPREHENSION DE LA PHYSIQUE.


      C’est typique des sceptiques, prendre une info tronquée, en tirer des conclusions débiles et déclarer que c’est la vérité car eux ont tout compris. L’axe x n’est même pas à l’échelle ! Sérieusement ....

      Et tu n’as pas « poussé l’analyse » ? Ah ouais, tu n’as pas été lire et croire sur parole le discours d’un gars qui va dans le sens que tu as décidé.

      Et il n’y a « aucune faille » dans ton raisonnement ? Euh comment dire ....

    • popov 9 janvier 2018 07:44

      @Alcyon

       
      L’axe x utilise une échelle logarithmique.

    • JC_Lavau JC_Lavau 9 janvier 2018 07:51

      @Alcyon. Wi mais Vénus, n’est-ce pas...


    • popov 9 janvier 2018 09:22

      @Alcyon

       
      Sur les graphiques que vous renseignez, l’axe x utilise aussi une échelle logarithmique.

    • Alcyon 9 janvier 2018 16:44

      @popov en général, l’échelle de spectro utilise soit deux axes logarithmiques soit la fréquence spatiale en x (qui n’est pas le logarithme) et le graph ressemble à celui de la fréquence spatiale, donc ce serait une échelle inverse. Mais passons les détails, vu que son second axe n’est même pas gradué.


      Je te dis et le gars qui te file ce graph te dit que ce n’est pas zéro et tu continues à dire « non mais c’est 0 ». Tiens, amuse toi. Ou ça. Ou ça. Ou ça. Ou ça. Ou ça.

    • popov 10 janvier 2018 02:36

      @Alcyon

       
      Merci pour les graphiques, surtout le dernier, qui est gradué et ressemble beaucoup à celui que j’ai donné.
       
      Ce qu’il faudrait, c’est un graphique du même genre que celui de Vénus et de Mars : mesures effectuées loin de la planète de façon à intégrer le rayonnement de tout le disque planétaire et surtout de façon à tenir compte de l’absorption de toutes les couches atmosphériques.
       
      Si vous avez un tel graphique, je suis preneur. Mais il faut des données brutes sans « normalisation ».

    • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 2018 10:17

      @popov. Que yAlkon prenne sa grosse voix, ça n’est pas une raison pour accepter ses truandises.
      Mars a une atmosphère CLAIRE et fort ténue.
      Equilibre radiatif dynamique au sol donc.
      Comme au Sahara par temps clair.

      Vénus a des couches de nuages opaques, d’acide sulfurique, à 55 -50 km d’altitude.
      C’est sur eux que se fait l’équilbre radiatif.
      En dessous, seule la compression adiabatique fait la température au sol. Pas le détail de la compositon de l’atmosphère.

      Il suffisait d’être moins nul que yAlkon en planétologie, en thermodynamique, en mécaflu...


    • popov 10 janvier 2018 11:51

      @JC_Lavau

       
      Bonjour
       
      J’aimerais quand même bien voir le spectre thermique de la terre mesuré à partir d’un satellite situé aussi loin que possible de la terre, et garanti sans corrections ou normalisations. Ça doit bien exister puisque c’est la manière la plus sûre de mesurer l’absorption.

    • Alcyon 10 janvier 2018 17:55

      Et Lavau continue a raconter n’importe quoi. Lavau a décidé d’appliquer Boyle-Mariote a une atmosphère, ce qui donne une idée de son niveau abyssal.


      Les pneus, avec une pression de quelques atmosphères, doivent être ultra chauds ! Et que dire des bouteilles de plongée, elles devraient être à des milliers de degrés au vu de la pression de centaines d’atmosphères ! Ou alors, peut-être hein, qu’en compressant une gaz il chauffe puis sa température se dissipe sous forme d’un rayonnement électromagnétique (corps noir toussa toussa) jusqu’à trouver un équilibre entre l’énergie entrante et l’énergie sortante. A 700k, la surface émet environ 12kW/m². Tu nous expliques où ils passent, s’ils cette émission n’est pas absorbée par l’atmosphère (ce qui s’appelle ... l’effet de serre).

      On remarque Lavau n’a toujours pas dépassé le niveau d’un élève médiocre de seconde.

      popov : ça ? C’est le télescope Darwin.

    • Alcyon 10 janvier 2018 18:02

      @popov : ah, et pour montrer à quel point Lavau est hors sujet : il fait combien sur Titan, avec sa pression atmosphérique supérieure à celle de la Terre ? Il doit faire chaud, non ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 2018 19:19

      @popov. Selon qu’il y a couverture nuageuse ou pas, ça change vraiment tout.
       
      C’est pourquoi le GIEC a supprimé toute couverture nuageuse de sa modélisation.
      Etonnez-vous que le modèle délire ferme ! Politiquement, c’est justement ce qui lui était demandé.



    • Alcyon 10 janvier 2018 19:29

      @Alcyon *fou


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 2018 19:48

      @yAlcon. S’plique nous pourquoi il y a des ailettes sur le compresseur.
      S’plique nous comment marche l’auto-allumage sur un moteur Diesel.
      S’plique nous pourquoi la prétendue "voiture à air comprimé’ a une autonomie ridicule et ruineuse.
       
      Pour être gentil avec un agoravoxien qui n’en valait pas la peine, j’avais qunuté l’éolienne à transmission et stockage pneumatiques, dont l’intérêt espéré aurait été sur quelques heures, pour effacer une heure de pointe. Tarataboum : maintenance très chère, rendement lamentable pour de bêtes raisons thermiques, et acheminement fort difficile vers les lieux de production.


    • Alcyon 10 janvier 2018 19:57

      @JC_Lavau vieille technique des menteurs : quand ils sont confondus, ils évitent le sujet et « posent des questions » avec peu ou pas de rapport. Un « expert en physique » qui explique que l’on peut garder un système ouvert à une température d’équilibre simplement via sa propre pression est aussi crédible que Lance Armstrong pour le cyclisme propre.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 2018 21:45

      @yAlcon. Il faudra aussi expliquer aux agoravoxiens comment fonctionnent une machine frigorifique et une pompe à chaleur.


      Tout bivouaqueur apprend vite la différence entre une nuit claire et une nuit couverte, toutes les deux avec vent faible à nul. A humidité égale en fin d’après midi, l’une donne de la rosée voire de la gelée, et pas l’autre. Tous mystères qui dépassent de loin l’entendement des groupies du Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentriques.
      Sur Vénus, ni le jour ni la nuit astronomiques ne sont jamais clairs, très loin s’en faut. Et les vents sont énormes.

    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 09:09

      @yAlcon. Mais comment ça fonctionne, un gradient adiabatique dans une atmosphère ?

      Avec ou sans condensation ?
      Comment ça fonctionne, sur le plan thermique, une couche nuageuse ?
      Comment ça fonctionne, l’auto-allumage dans un diesel ?
      Pourquoi les compresseurs ont tous des fortes ailettes de refroidissement ?
      Comment ça fonctionne, une machine frigorifique ?
      Pourquoi y a-t-il tant de condensation au sol, par les nuits claires ?
      Quand y a-t-il eu un climat qui ne soit constamment « déréglé » ?
      (là j’vas vous le dire : quand le Système Solaire ne traversait pas un bras galactique, en tout cas les bouleversements étaient bien moins fréquents, et il faisait beaucoup moins froid ; par exemple quand les marsupiaux et les ratites traversaient sans problème le continent Antarctique).
      Comment ça se fait que la télévision n’était pas là pour affoler les foules, à chaque fois que l’Adour a changé de lit ?

    • Alcyon 11 janvier 2018 14:36

      @JC_Lavau un compresseur, comme son nom l’indique compresse enn utilisant de l’électricité. Il ne va pas créer une température de 400 degrés dans aéroport énergétique suffisant. Jusqu’à dernier ordre, venus reçoit 400W et par mètre carré et le sol en dégage 1200. Tu nous expliques d’où viennent les 800W manquants ? Magie der lavau qui ne conserve pas l’énergie ?


    • Alcyon 11 janvier 2018 18:43

      @Alcyon ... 400 degrés sans apport énergétique ..... (saleté d’auto-correction sur smartphone).


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 2018 19:36

      On reconnaît en yAlcon le gonze qui JAMAIS n’a qunuté les échanges par rayonnement entre le sol et la couche nuageuse, entre le bivouaqueur et son tarp interposé entre lui et le ciel clair.

       
      Prosciutto ne savait pas l’anglais, le truand qui l’employait n’en savait pas un mot non plus. Alors Prosciutto disait aux touristes américains « Washawashawashashawash » et le patron croyait avoir un bon interprète. 
       
      yAlkon fait de même : « Washawashawashashawash », et les crédules agoravoxiens devraient être impressionnés de tant de science.

    • Alcyon 11 janvier 2018 19:39

      @JC_Lavau Le monsieur il te demande d’où viennent les 800W. Le monsieur il t’explique la base de la physique, la conservation de l’énergie. Alors soit tu réponds d’où viennent les 800W, soit tu la fermes.


      Une couche nuageuse qui reçoit 1200W soit la renvoie vers le sol, et ce phénomène à un nom : l’effet de serre. Soit elle l’absorbe, et dans ce cas la physique de base qui parle de conservation de l’énergie me dit qu’elle devrait chauffer jusqu’au point où elle émet autant qu’elle reçoit.

      Comme d’habitude, Lavau évite les trous de ses théories caduques par les insultes qu’il trouve amusantes. Lavau est à la physique ce qu’Armstrong est au cyclisme propre.

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 2018 11:49

      @yAlcon La vieille bigote aussi, dans Whisky à gogo, pratiquait ce genre de rhétorique pourrie. 


      Si et seulement si ton cas m’intéressait, je t’encouragerais à raconter comment ta bigote t’a dressé au despotisme. Mais ton cas ne m’intéresse en rien, je suis blasé des despotes comme des pervers.

    • Alcyon 12 janvier 2018 19:51

      @JC_Lavau : 800W. Si la conservation de l’énergie est de la rhétorique pourrie, alors tu es à la physique ce que Nabila est à l’intelligence. Depuis quand la compression d’un gaz génère-t-elle de l’énergie ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 2018 23:09

      @yAlcon. Je ne suis pas payé pour m’occuper de ce psychotique qui s’exerce à incarner la mauvaise foi à lui tout seul.

      Non seulement aucun bénévole n’acceptera une tâche aussi lourde et désespérée.
      Mais même Milton Erickson avait refusé toute prise en charge de plusieurs pervers invétérés : ils relevaient de la loi pénale, et c’est tout. A l’une il tranché « Et il n’y a aucun confrère à Phoenix que je déteste assez pour vous adresser à lui ».
      Avec l’anonyme yAlcon, là aussi on sait en deux ou trois phrases qu’il n’y aura jamais un mot de vrai dans son fatras.

    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 2018 09:22

      FAUX ET USAGE DE FAUX. 

      La vie d’un pervers tel que l’anonyme « Alcyon » consiste à parasiter des proies. L’anonyme harceleur « Alcyon » ne recule devant aucune fraude, aucun faux, pourvu cela puisse nuire à celui qui incarne des valeurs d’humanisme mettant en porte-à-faux la méchanceté du faussaire.
       
      Sur tous les sites que je dirige, et depuis quatorze ans environ, est applicable la même charte des débats, dont je rappelle l’extrait : 
      Les guerres de clans et les violences de meute seront expulsées.
      Une seule personne peut avoir raison contre mille coalisés, et nous sommes d’abord au service de la vérité, et non des guerres civiles ni de leurs profiteurs. Vous avez le droit de blâmer des actes, vous n’avez pas le droit à la méchanceté gratuite. Vous n’avez le droit de propager aucune rumeur calomniatrice. Vous n’avez pas le droit de lui imputer des propos qu’il n’a jamais tenus, des opinions qu’il n’a jamais soutenues, une biographie falsifiée, des orientations sexuelles fallacieuses, ou une affiliation inexistante. 
      De tels procédés, faux et usage de faux, sont passibles d’expulsion.  
       
      Extrait des faux écrits par l’anonyme harceleur « Alcyon », m’imputant des propos de son invention :
      « Mais Lavau, qui est nul en physque, nous explique qu’avec une atmosphère... »
      « 
      Lavau nous explique quand même via un magnifique exemple... »
      "
      Lavau est un mythomane paranoïaque. Et dont le niveau en physique est désormais en dessous d’un élève de 4ème. Non, une atmosphère ne gagne pas de l’énergie sous l’effet de la pression...
       
      Bien évidemment, les insultes et les calomnies servent de liant à la sauce anonyme-alcyonesque.

    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 2018 09:31

      @Alcyon. FAUX et USAGE DE FAUX, comme d’habitude :
      « Lavau = le mec qui explique que si on fout 90 bars dans une bouteille sur Terre et qu’on la lâche dans l’espace au milieu de nulle part, le gars va garder le même volume, la même pression et la même température. »

       
      « Lavau = le mec qui explique qu’il est possible de gagner de l’énergie (chaleur) avec la pression. »
       
      Le faussaire est dans l’incapacité de fournir une référence aux propos faussés qu’il impute au harcelé.
       
      L’insulte comme d’habitude :« Lavau = le mec dont la sénilité ... »

      Je suis surpris par la tolérance envers ce genre de malveillance.
      A commencer par la tolérance de l’auteur de l’article, qui pourtant possède des moyens de répression non surveillée.

    • Alcyon 13 janvier 2018 11:44

      @JC_Lavau : tiens en voila une référence. Je remarque que tu es très actif pour censurer et insulter.


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 2018 13:30

       Interrogation écrite :
      Quelle est la pression au sol sur Vénus ?

      A quelle altitude la pression est-elle comparable à notre pression atmosphérique au niveau de la mer ?

      Quelle est la pression atteinte dans un cylindre de moteur diesel, juste avant injection ?

      Ce qui permet d’atteindre quelle température avant injection ?

      On supposera un diesel lent, de marine ou de groupe électrogène, afin de n’avoir pas à jouer au taquin avec l’avance à l’allumage.

      Les rayonnements thermiques dans la fenêtre de fréquence correspondant à 2,3 µm de longueur d’onde, ils proviennent de quelle altitude dans l’atmosphère vénusienne ?

      De quoi sont constitués les nuages et aérosols de l’atmosphère vénusienne ?
      Trouve-t-on une atmosphère transparente sur Vénus ? Si oui où, et transparente de combien ?

      Si la Terre a eu au début de l’Hadéen une atmosphère aussi carbonatée que Vénus, alors il est passé où, ce dioxyde de carbone autrefois atmosphérique ?

      A quel endroit Dmitry V. Titov ,Mark A. Bullock, David Crisp, Nilton O. Renno, Fredric W. Taylor, Ljudmilla V. Zasova auraient-ils prétendu que j’aurais prétendu ce que l’outrecuidant et anonyme faussaire qui se dit « alcyon » prétend que j’aurais prétendu sans jamais en apporter la preuve ?




    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 2018 13:32

      @JC_Lavau. Avance à l’injection, bien sûr.

      L’avance à l’allumage réglable par le conducteur, c’était au temps de la première 203. Allumage commandé.

    • Alcyon 13 janvier 2018 14:16

      @JC_Lavau : 90 bars. Et le sol émet MILLE DEUX CENTS WATTS PAR METRES CARRES. Le papier t’explique pourquoi il fait 700K sur Venus, tu n’es même pas capable de comprendre que ça détruit ton explication digne d’un élève de 4ème ?


      Alors l’excuse « c’est un gradient adiabatique » en sous-entend la loi de Boyle-Mariote, tu te le gardes. 

    • Alcyon 13 janvier 2018 14:47

      @Alcyon : la pression c’est une force par unité de surface. Alors dans un gaz sur une planète il y a deux forces : la gravité et les collisions.


      Les collisions proviennent de la cinétique des molécules de gaz, qui est liée à la température, mais la gravité pas du tout. Comme sur Terre où il peut faire -40 et +40 dans des régions de haute pression. Si ça se résumait à « il faut chaud car la pression est haute », la physique serait hyper simple.

      C’est quand même fou de ramener à la pression quand Stefan-Boltzman n’en tient aucunement compte. Ou tu comptes nous expliquer que c’est faux, que l’émission d’un corps noir c’est faux aussi ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 2018 17:04

      @yAlcon. Oh quel poète dira le supplice qu’est l’école pour l’outrecuidant galopin ? L’école ne lui apprend que des choses qu’il ne sait pas !
      Le gradient adiabatique de l’air sec, et de l’air avec condensation, tous les aviateurs apprennent ça, tous les météorologistes, la plupart des marins aussi, et c’est aussi au début du cours de mécaflu.

      Quand ta peau est à 300 K, elle rayonne 459 W/m².
      Pourtant quand le reste de l’appartement est lui aussi à 27°C, tu vaques aisément à poil à tes occupations, tu dors même à poil sur ton lit sans un drap. Pour un métabolisme de base standard de 75 W pour un mâle adulte, il y a là comme un écart de quart-de-théorie à gérer.
      Mieux vaudrait passer à une théorie moins amputée ?
      A minima : reprendre le cours de climatisation et chauffage des locaux. Parce que eux apprennent le rôle de la température radiante moyenne des parois. Les ouvriers de fonderie ou de sidérurgie aussi en ont comme une tite idée.
       
      Quand il fait - 10°C dehors, avec pas de soleil, et si en plus il y a du vent, tu ne vas pas tenir longtemps dehors à poil, sinon en trois heures tu es mort (les Inuits tiennent plus longtemps). Tu vas interposer quelques couvertures entre toi et l’air extérieur, pour conserver une température tropicale juste autour de ta peau.

      Le sol vénusien, lui aussi est bien couvert.

      On reconnaît le caractère pseudo-scientifique de la propagande carbocentrique à plusieurs symptômes :
      La violence et l’agressivité de ses adeptes.
      Son isolement forcené et total d’avec toutes les autres sciences et pratiques empiriques.
      Ses nombreuses auto-contradictions. ...


    • JL JL 13 janvier 2018 17:30

      @JC_Lavau
       
       ’’On reconnaît le caractère pseudo-scientifique de la propagande carbocentrique à plusieurs symptômes :
      La violence et l’agressivité de ses adeptes.
      Son isolement forcené et total d’avec toutes les autres sciences et pratiques empiriques.
      Ses nombreuses auto-contradictions. .
      ..’’
       
       Il en est ainsi de tous les dogmatiques, lecteurs d’un seul livre.
       
      Timeo hominem unius libri - je crains l’homme d’un seul livre - est une Pensée de saint Thomas d’Aquin. C’est-à-dire celui qui a lu et relu et connait un livre, mais aucun autre, est un homme à redouter. L’homme qui a choisi un livre, qui s’en tient à cette seule opinion, celle de l’auteur, et donc un unique point de vue, en devient « trop exclusif ».
       
      Il en est beaucoup qui ne se considèrent pas concernés, puisqu’ils ont lu aussi ’Martine à la plage’, tout les ’Tintin’, et parfois même, quelques ’OSS117’ !
       
       smiley



    • Alcyon 13 janvier 2018 18:00

      @JC_Lavau : donc Lavau évite le sujet, comme d’habitude. Soit il trolle, soit il es sénile et ne comprend pas ce que lui raconte. Bah ouais, on ne meurt pas de froid en se baladant à poil chez soi par 27 degrés, le corps brûle en permanence sucres et graisses, ce qui génère de la chaleur. Et on souffre d’hypothermie à -10, car il n’en génère pas assez. d’autres questions dignes d’un enfant de CM2 ? Et pourquoi on ne crêve pas sous la couverture ? Car la chaleur émise par le corps ne passe pas à travers et la couverture réémet le rayonnement infrarouge du corps vers celui-ci.


      Ou alors tu crois qu’en enveloppant quelque chose dans une couverture, il va chauffer plus haut que sa température de départ ? Une couverture c’est le même principe qu’un thermos. Et je n’ai jamais réussi à chauffer mon café avec un thermos, juste à éviter qu’il se refroidisse. Ou l’inverse si j’y met quelque chose de plus froid que l’air ambiant.

      Mais le pire c’est que ce principe, pour les gaz et l’atmosphère en général , a un nom : EFFET DE SERRE. Vous remarquerez l’absence du terme PRESSION dans l’explication de Lavau car, naturellement, celle-ci n’intervient pas.

      Dis, papy, une surface chauffée à 700K émet 1200W/m². Par ton raisonnement, ce rayonnement est renvoyé vers la surface par les nuages. C’est correct, et vous remarquerez l’absence du mot PRESSION. Et vous savez comment s’appelle ce phénomène ? EFFET DE SERRE. Donc merci d’accepter que Venus est chaude à cause de son EFFET DE SERRE.

      Maintenant le problème principal est qu’on se retrouve toujours à chercher le lien avec la pression, sans oublier que, comme elle se trouve en équilibre thermique, on connait exactement la puissance qui s’échappe de Venus. Et le problème est que la réflexion vers la surface due à la couche nuageuse est largement insuffisante. Quand on fait le calcul, bah on trouve que ce principe correspond à environ 20% de l’effet de serre sur Venus. Il reste environ 400K à trouver, bonne chance !

    • Alcyon 13 janvier 2018 18:01

      @JL : si tu as des problèmes en physique, évite de croire le premier venu qui évite les nombres depuis 2 semaines. Car donner des explications vagues, n’importe quel idiot peut le faire. On pourrait dire qu’il fait chaud sur Venus car il y a des volcans tant qu’on y est.


    • JL JL 13 janvier 2018 18:27

      @Alcyon
       
       les petites frappes se reconnaissent à leur ton hargneux et insolent.
       
       Si je n’étais pas climato-sceptique je le deviendrais en lisant alcyon.


    • Alcyon 13 janvier 2018 18:41

      @JL : et toi aussi tu évites le sujet. Donc tu préfères croire une explication vague et fausse plutôt que de faire un peu de science pour savoir ce qui se passe vraiment. Bravo.


      Venus suffit à montrer l’effet de serre. Toute personne disant le contraire est d’un niveau d’un élève de 4ème. que l’on discute de la sensibilité du climat (ce qui est le créneau des scientifiques climato-sceptiques) est une bonne chose, que l’on en soit encore à discuter l’effet de serre démontre un niveau scientifique proche du zéro absolu.

    • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 2018 20:49

      L’anonyme « Alcyon » a obtenu à peine plus de zéro à l’interro écrite.
      93 bars au sol. Il n’a donné aucune autre réponse, celle qu’on trouve en moins d’une minute sur le Net.


    • Alcyon 13 janvier 2018 22:12

      @JC_Lavau j’ai dis 90 bars (j’ai arrondi) le 13 janvier 14:16


      Donc bon, si en plus d’être limité en physique tu ne sais pas lire .....

    • JC_Lavau JC_Lavau 14 janvier 2018 10:18

      Rappel de l’interro écrite à laquelle l’Alcyon n’a jamais été capable de répondre :

      Quelle est la pression au sol sur Vénus ? (Répondu : 93 bars, la réponse est abondante sur le Net)

      A quelle altitude la pression est-elle comparable à notre pression atmosphérique au niveau de la mer ?

      Quelle est la pression atteinte dans un cylindre de moteur diesel, juste avant injection ?

      Ce qui permet d’atteindre quelle température avant injection ?

      On supposera un diesel lent, de marine ou de groupe électrogène, afin de n’avoir pas à jouer au taquin avec l’avance à l’injection. 

      Les rayonnements thermiques dans la fenêtre de fréquence correspondant à 2,3 µm de longueur d’onde, ils proviennent de quelle altitude dans l’atmosphère vénusienne ?

      De quoi sont constitués les nuages et aérosols de l’atmosphère vénusienne ?
      Trouve-t-on une atmosphère transparente sur Vénus ? Si oui où, et transparente de combien ?

      Si la Terre a eu au début de l’Hadéen une atmosphère aussi carbonatée que Vénus, alors il est passé où, ce dioxyde de carbone autrefois atmosphérique ?

      A quel endroit Dmitry V. Titov ,Mark A. Bullock, David Crisp, Nilton O. Renno, Fredric W. Taylor, Ljudmilla V. Zasova auraient-ils prétendu que j’aurais prétendu ce que l’outrecuidant et anonyme faussaire qui se dit « alcyon » prétend que j’aurais prétendu (sans jamais qu’il en apporter la preuve) ?


    • Alcyon 14 janvier 2018 10:28

      @JC_Lavau : rappel de Lavau fasse à son problème d’énergie : il noie le poisson en évitant par les insultes et le troll.


      LES MILLE DEUX CENTS WATTS PAR METRE CARRE, ILS VONT OU ? DANS TON CUL ?

    • Alcyon 14 janvier 2018 10:34

      @JC_Lavau : il n’y a aucune raison que je tombe dans le piège habituel du lavau, qui consiste à répondre à ses questions pour qu’il choisisse l’un des passages pour changer de sujet. Non il ne fait pas plus de 700K sur Venus car l’équilibre se fait à 55km d’altitude et ensuite la pression amène de si hautes température (en passant, l’article explique d’où provient la température, mais Lavau réalise sciemment le biais de confirmation « ils ne disent pas explicitement que j’ai tort, donc j’ai raison ». C’est vrai qu’ils expliquent la température de Venus sans utiliser de pression, mais bon ....)


      Donc avant de partir sur un autre sujet, il reste MILLE DEUX CENTS WATTS PAR METRE CARRE à ne pas perdre de vue.

    • JC_Lavau JC_Lavau 14 janvier 2018 12:07

      Selon l’@Alcyon, l’auto-allumage dans un moteur diesel est dû à l’effet de serre.


    • Alcyon 14 janvier 2018 13:06

      @JC_Lavau : non, maintenant on a droit à l’homme de paille. On sait tous que l’atmosphère de Venus est allumée comme un moteur diesel. Et ça se dit « scientifique ». « Chercheur de vérité » tout au plus.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 janvier 2018 17:06

      L’outrecuidant galopin a consacré ses forces à nous soutenir que la compression adiabatique n’existe pas puisqu’elle ne peut servir à la propagande carbocentriste. Il en résulte que son effet de serre à lui qu’il a est responsable de l’allumage dans les moteurs Diesel.
       

      Un peu de logique, que diable !

    • Alcyon 14 janvier 2018 17:51

      @Alcyon : prenons des relevés météo.


      Aujourd’hui à la station de Vostok dans l’Antarctique, il fait -28 degrés pour une pression atmosphérique de 1007 hPa. Toujours maintenant, à Porto Allegre, il fait 27 degrés pour une pression atmosphérique de 1006hPa. 55 degrés plus chaud pour une pression atmosphérique inférieure de 1Pa. Pendant ce temps à Tokyo, il fait -3 degrés pour 1031hPa. Et à Hosta, aux Açores, il fait 16 degrés pour 1035hPa. Donc ici on gagne 19 degrés en gagnant 4Pa.

      On peut les mettre sur un graphique si tu veux. Voici les 4 points :
      1006 27
      1007 -28
      1031 -3
      1035 16

      C’est un peu chaotique comme relation. Ou alors, il existerait un d’autres facteurs que « OLOL HAUTE PRESSION HAUTE TEMPERATURE OLOL ».

    • Alcyon 14 janvier 2018 17:53

      @JC_Lavau homme de paille. Je n’ai pas dit qu’elle n’existe pas, illettré. J’ai dit qu’elle n’explique pas une température de plus de 700K sur Venus.


      Apprends à lire que diable ! Par ce même principe, il devrait faire très chaud actuellement à Tokyo.

    • JC_Lavau JC_Lavau 14 janvier 2018 19:57

      @yAlcon. J’aime bien tes surenchères contre toi-même : Toujours plus niaiseux ! Toujours plus niaiseux ! Toujours plus niaiseux !  Toujours plus niaiseux ! 

      Qui aurait pu être assez malveillant pour inventer puis te prêter les énormités que tu n’en finis pas d’entasser ?


    • Alcyon 14 janvier 2018 20:25

      @JC_Lavau devant ses échecs répétés à changer de sujet, reviens aux insultes.


      MILLE DEUX CENTS WATTS PAR METRE CARRE. On attend toujours de savoir ce qu’ils deviennent.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 janvier 2018 21:54

      @yAlcon. Alors c’est comme ça, un belge qui demande à un autre belge :

      - Dis ? Tu connais l’histoire du guide au musée du Caire, qui montre deux crânes. Il dit que le petit, c’est celui de Cléopâtre enfant, et le grand celui de Cléopâtre adulte.
      - Non, je ne la connais pas. Raconte !


    • Alcyon 15 janvier 2018 00:04

      @JC_Lecon : mille deux cents watts par mètre carré. Tout autre chose sera considéré comme du troll.


    • Diogène diogène 5 janvier 2018 17:09

      Va falloir décarboner fissa les barrages et les éoliennes.

      Quand je pense que moi je dormais sur mes deux oreilles sans savoir que l’hydraulique et l’éolien étaient complètement noyautés par le le gang du carbone !
      On ne nous dit pas tout.
      Narcisse Plumo-Q a bien compris tout ça, lui.


      • pemile pemile 5 janvier 2018 17:56

        « Si je ferme demain une centrale nucléaire, ce n’est pas vrai que l’on peut développer tout de suite du renouvelable »

        C’est vraiment la phrase et la syntaxe utilisé par Macron ????!!!


        • oncle archibald 5 janvier 2018 18:28

          Le problème restera entier tant que l’on ne saura pas stocker l’électricité solaire ou éolienne pour la distribuer en fonction des besoins.

          Les Suisses, favorisés par la géographie de leur pays, remontent dans les retenues amont l’eau qui a été turbinée grâce à l’électricité nucléaire qu’ils nous achètent à bas prix quand il y a surproduction. C’est très malin, mais il faut un relief de montagne pour arriver à cela.

          De nombreux chercheurs planchent sur ce problème et une solution convenable finira bien par sortir. A ce moment là seulement on pourra fermer les centrales nucléaires sans avoir besoin de faire tourner les centrales thermiques à gaz ou à charbon.


          • Diogène diogène 5 janvier 2018 18:51

            @oncle archibald

            ... et les Suisses pourront se brosser pour remonter leur flotte !

          • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 12:51

            @oncle archibald. N’hésite pas à produire la liste détaillée et argumentée des vallées que tu comptes remplir par un lac de barrage, en n’oubliant pas de lister les villes et cultures à engloutir ainsi, et les verrous rocheux sur lesquels tu comptes pour appuyer ton barrage et ton usine.


            Merci d’avance !

          • Croa Croa 6 janvier 2018 16:14

            À oncle archibald,
            Ça dépend. En solaire photovoltaïque impossible de stocker en effet puisque l’électricité est produite directement. Par contre en solaire thermique ça l’est  : Il suffit de stocker l’eau surchauffée (ou un fluide intermédiaire) dans de gros ballons calorifugés et ainsi la vapeur latente peut être utilisée la nuit par exemple.
            Les espagnols sont aujourd’hui très en avance sur nous en électricité thermo-solaire alors que cette technique est une invention française !


          • oncle archibald 6 janvier 2018 19:17

            @Croa : le seul exemple que je connaisse en France a été la centrale THEMIS en Cerdagne et pour le moins ce ne fut pas un grand succès ! On peut aussi envisager de stocker cette énergie dans des masses en mouvement dont l’inertie serait mobilisable à l’instant T mais je n’y crois guère ...


          • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 19:31

            @oncle archibald. Pourtant tu as promis « qu’une solution convenable verra le jour ».

            Une promesse que tu ne pourras jamais tenir.

          • oncle archibald 6 janvier 2018 22:17

            @JC_Lavau

            C’est un peu voire très sot de ne pas faire confiance au génie humain.... ma mère était née en 1904 elle a connu les voitures « sans chevaux », les engins volants « plus lourds que l’air », deux guerres mondiales, la bombe atomique, mai 68, la contraception .... et vous vous savez qu’on ne saura jamais stocker de l’électricité.... Quel homme !

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 00:24

            @oncle archibald. Rappel :

             N’hésite pas à produire la liste détaillée et argumentée des vallées que tu comptes remplir par un lac de barrage, en n’oubliant pas de lister les villes et cultures à engloutir ainsi, et les verrous rocheux sur lesquels tu comptes pour appuyer ton barrage et ton usine.

            Merci d’avance !


            Le gros des idiots utiles se cramponne à des rêves impossibles car ils sont sous télécommande par des lobbies pétroliers, via le WWF et PisseVerte..

          • oncle archibald 7 janvier 2018 08:48

            @JC_Lavau : je ne répond pas à ceux qui font semblant de ne pas savoir lire ou de ne pas comprendre ce qu’ils lisent .... bonne journée !


          • maxidee 8 janvier 2018 05:04

            @oncle archibald
            Alors celle la ;elle est bien bonne ,

            TURBINER l’ EAU l’eau pour la mettre en stockage en barrage d’altitude ...
            .
            un petti cours de physique :
            1000m de denivellé = 100 bar
            il te faut donc une pompe de 100 bar pour monter ton eau ’ et non pas une turbine ce qui s"apparente à une roue pour une voiture ,bref tu racontes n’importe quoi ,
            pour info , pour amener de l’eau en haut d’une tour de la defense de 300 m , 
            il faut un groupe de surpresion ( pompe ) tous les 20 etages ( 50 m soit 5 bar ) ,il en faut donc 6 et c’est deja tres couteux alors que le diametre de la conduite est ridicule ;100mm..
            bref , je crois qu’il faut que tu relise l’article pour bien comprendre de quoi il s’agit .
            bref la tu vas turbiner .....et profite de regarder sur le dico à quoi sert une turbine 

            il faut mieux attendre qu’il pleuve ou que la neige fonde ....



          • nono le simplet nono le simplet 8 janvier 2018 06:00

            @maxidee
            une île des Açores fonctionne avec ce système de double barrage depuis plus de 20 ans, lui permettant de stocker à la fois l’eau potable et l’énergie ...

            de plus, avec ma petite pompe immergée dans mon puits à 6 m de profondeur j’arrose mon jardin qui se trouve beaucoup plus haut sur mon terrain et à plus de 100 m ...
            ma pompe semble ignorer les lois de la physique smiley

          • bob de lyon 8 janvier 2018 12:05
            @oncle Archibald

            Voir Odeillo dans les Pyrénées.

            Abandonnée parce qu’à l’époque très coûteuse en fonctionnement, en maintenance et pour un faible retour d’investissement, mais aussi parce que le fluide caloporteur était du sodium liquide comme à Phénix Malville, ... 

            Mais l’expérience - une bonne idée - fut riche d’enseignements techniques.

          • oncle archibald 8 janvier 2018 15:10

            @maxidee : il faut vivre avec son temps et se renseigner avant d’écrire des conneries.

            Cette technique est appelé STEP cela signifie Stockage d’Energie par Pompage-turbinage et elle est connue depuis la fin du 19eme siècle !!!!

            En France cinq S.T.E.P. totalisant 5 Gw modulent une fourniture moyenne de 60 Gw. Elles sont situées dans la moitié Sud Est de la France. Aujourd’hui la plus grande centrale de ce type en France se trouve à Grand Maison dans les Alpes, avec ses 1800 mégawatt elle est aussi puissante que la centrale nucléaire de Fessenheim !

            https://tpebarrages.jimdo.com/g%C3%A9n%C3%A9ralit%C3%A9/les-diff%C3%A9rents-types-de-centrales/les-step/


          • maxidee 8 janvier 2018 17:53

            @oncle archibald

            autant pour moi ,et excusez moi pour ma virulence ...
            Malgré tout , cette fonction de pompage pour remonter l’eau dans le barrage ne sert que lorsqu’il y a surproduction d’elec nucléaire ..
            mais sans cette surproduction , ce systeme est inutile etant donné son rendement ( 65%)
            et la puissance de 1800MW est donné par la fonction de decharge comme sur tous les barrages hydrauliques conventionnels..

            Si la gestion de production d’elec est optimisé pour eviter la surproduction c’est quand meme mieux..
            Ce systeme n’est pas une production d’energie renouvellable ,c’ est un systeme de gestion du gaspillage energétique à mauvais rendement..
            La logique est de supprimer ce gaspillage.

          • maxidee 8 janvier 2018 18:20

            @nono le simplet
            C’est le principe d’une pompe ,tu lui fourni de l’electricité ( X amp sous X Volt ) et elle fournit 

            un débit de X( l/h ) à une pression de X bar selon sa courbe caractéristique..
            Rassures toi , ta pompe n’est pas revolutionnaire, par contre tu ne t’en sers en fonction decharge ou turbinage pour fabriquer ton elec ..

          • oncle archibald 8 janvier 2018 18:42

            @bob de lyon

            Le four solaire d’Odeillo géré par le CNRS fonctionne très bien et permet de réaliser des alliages impossibles autrement. Sa vocation n’a jamais été de fabriquer des Kilowatts.

            C’est la centrale THEMIS située quelques kilomètres plus loin en Cerdagne, à Targasone, qui a essayé de fabriquer de l’électricité en surchauffant de l’eau avec les miroirs plans. Sans grand succès jusqu’à ce qu’une tempête de vent détériore gravement les miroirs.

            Les mauvaises langues disent que c’est volontairement qu’EDF a laissé péricliter cette centrale juste pour prouver que le seul moyen d’avoir de l’électricité en abondance et à un prix bas était de la produire dans des centrales nucléaires.


          • sarcastelle 8 janvier 2018 18:47

            @maxidee

            .
            Si on laisse l’uranium dans ses mines le rendement du nucléaire sera zéro. Si on fait des centrales nucléaires, le rendement sera très inférieur à celui des centrales à gaz, mais avec le rendement comme il est le kWh sort à un prix vendable. Aussi s’avère-t-il non pertinent de s’inquiéter de ce médiocre rendement. Comme tout paramètre, le rendement a son domaine d’application, et ici on n’y est pas. 


          • sarcastelle 8 janvier 2018 18:50

            @sarcastelle

            .
            « le rendement sera zéro » est une façon de parler, claire mais non rigoureuse. Rigoureusement le rendement de l’uranium inutilisé n’est pas zéro, mais est non défini. smiley

          • Zolko Zolko 5 janvier 2018 21:07

            @l’auteur : Macron a dit ... et ? C’est juste, c’est faux ?
             
            à moins que ... l’auteur pense qu’il suffit de faire un article contenant Macron et nucléaire pour faire du buzzzz.


            • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 09:32

              @Zolko

              "Macron dit..."

              Ce n’est pas sérieux du tout de commenter un texte en ne lisant que le titre.

              Si vous aviez lu, vous auriez vu que cette citation de Macron est mise en regard de réflexions de chercheurs, de l’académie des sciences, etc.
              C’est là-dessus qu’on attend vos brillantes réflexions ; parce que, vous ne pouviez pas le comprendre puisque vous n’avez pas lu le texte, le sujet est :

              "Peut-on sortir du nucléaire, et en même temps, sortir du réchauffement climatique ?"

              http://ecologie-illusion.fr/peut-on-sortir-du-nucleaire-et-sortir-du-rechauffement-climatique.htm

              Puisque vous aimez le « Jaques-à-dit », je vous en propose un petit dernier pour la route :

              « J’ai toujours été plus modéré que les anti-nucléaires primaires qui avaient des avis beaucoup plus tranchés. Moi, j’ai eu du mal – et j’ai encore du mal, d’ailleurs – à me faire un avis sur comment on va se passer du nucléaire sans amplifier, immédiatement, les gaz à effet de serre et se mettre dans un péril énergétique. » (Nicolas Hulot - 2011)

              Pierre Yves


            • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 12:09

              @Pierre Yves. Tu n’oublieras pas de le PROUVER, ton prétendu « réchauffement climatique ».

              Certes, la propagande aux ordres, etc.

            • Zolko Zolko 6 janvier 2018 18:05

              @Pierre Yves : "Ce n’est pas sérieux du tout de commenter un texte ...« 
               
              ah, parce-que maintenant, c’est vous qui allez dire comment commenter votre texte ? Je commente comme je veux. Et oui, j’ai lu votre texte, qui n’est qu’un ramassis d’opinions de personnes. Et vous faites le malin en rajoutant une autre opinion personnelle (celle de Nicolas Hulot).
               
              Mais elle est où la valeur ajoutée de votre texte ? L’analyse, la comparaison ? Vous dites que Macron a dit, Hulot a dit, un scientifique a dit ... et alors ? C’est juste ou c’est faux ? Vous avez oublié de répondre à ma question !
               
              1) le réchauffement climatique existe-y-il ?

              2) si oui, est-il causé par l’homme ?

              3) est-ce grave ? Y-a-t’il des sujets plus graves ?

              4) Que voulez-vous dire par »sortir du réchauffement climatique" ?
               


            • pemile pemile 6 janvier 2018 18:59

              @Pierre Yves "le sujet est : Peut-on sortir du nucléaire, et en même temps, sortir du réchauffement climatique ?"

              Le réchauffement climatique c’est mondial alors que votre sortie du nucléaire ne concerne que la France, non ?

              La question à laquelle vous ne voulez toujours pas répondre, c’est, peut-on fermer UNE centrale nucléaire française sans planter le réseau électrique et sans augmenter le CO2 émis par la France grace à l’éolien ?


            • Onecinikiou 7 janvier 2018 12:39

              @pemile

              « La question à laquelle vous ne voulez toujours pas répondre, c’est, peut-on fermer UNE centrale nucléaire française sans planter le réseau électrique et sans augmenter le CO2 émis par la France grace à l’éolien ? »

              Le gestionnaire du réseau RTE vous répond dans son dernier rapport prévisionnel, qui fait référence en la marière : non il n’est pas possible de fermer à l’heure actuelle un réacteur (Fessenheim) sans mise en service d’un autre réacteur (Flamanville), puisque nous sommes trop juste en terme de capacités installées. Le risque d’effondrement du réseau serait trop important en cas d’appel de puissance exceptionnel lié à une période de froid intense :


              Ce rapport dit autre chose : on déduit de son analyse que ce qui bloque aujourd’hui la fermeture anticipée des dernières centrales thermiques carbonnées du type gaz/charbon/pétrole, fortement émettrices de CO2, est précisément le développement inconsidéré des énergies intermittentes du type éolien/solaire. C’est indubitable. Et une contradiction majeure pour nos faux écolos, mono-maniaques d’une sortie du nucléaire quoi qu’il en coute. 

            • pemile pemile 7 janvier 2018 12:58

              @Onecinikiou « non il n’est pas possible de fermer à l’heure actuelle un réacteur »

              Mais possible d’en fermer 4 à partir de 2020, non ? (sans fermer toutes les centrales charbon mais sans les augmenter)


            • Onecinikiou 7 janvier 2018 13:09

              @pemile


              Je ne comprends pas où vous voulez en venir. Pouvez-vous formuler votre pensée de manière moins sibylline je vous prie.

            • pemile pemile 7 janvier 2018 13:19

              @Onecinikiou « Je ne comprends pas où vous voulez en venir. »

              Je vous cite le rapport de synthèse de rte !


            • Onecinikiou 7 janvier 2018 14:40

              @pemile


              Le bon sens ne commanderait-il pas justement de fermer toutes les centrales à charbon prioritairement à celles nucléaires ?

            • pemile pemile 7 janvier 2018 14:55

              @Onecinikiou

              Le bon sens c’est déjà que Pierre Yves ou vous même répondiez clairement à ma question ci-dessus sans tergiverser sans fin ! smiley

              La rapport de RTE confirme que l’on peut donc fermer 4 réacteurs sans augmenter les rejets de CO2.


            • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 16:07

              @pemile. Et ça aurait quel intérêt, « rejets de CO2 » en plus ou en moins ?


            • pemile pemile 7 janvier 2018 16:12

              @JC_Lavau « Et ça aurait quel intérêt »

              Juste à démontrer à l’auteur de l’article, qu’utiliser l’argument du CO2 pour nier que le développement des énergies renouvelables peut permettre de fermer quelques vieux réacteur n’est qu’un biais.


            • Onecinikiou 7 janvier 2018 16:24

              @pemile


              Je vous signal que le but prioritaire et urgent n’est pas même de maintenir nos émissions inchangées, mais de les baisser !

              Dans cette optique les énergies intermittentes empêchent la fermeture immédiate des centrales à charbon, et ça c’est indubitable.

            • pemile pemile 7 janvier 2018 16:36

              @Onecinikiou

              Foutaise, le France est le bon élève niveau CO2 !

              Quel est le poids d’émission des centrales à charbon Françaises au niveau mondial ? smiley

              « Dans cette optique les énergies intermittentes empêchent la fermeture immédiate des centrales à charbon, et ça c’est indubitable. »

              Non, c’est faux !  smiley

              Les énergies renouvelables permettent, dès 2020, soit la fermeture de toutes les centrales à charbon, soit quelques réacteurs.


            • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 16:37

              @pemile. Quand tu auras réussi à rendre utilisables tes énergies intermittentes et folâtres, n’hésite pas à pousser un grand cocorico.

              Surtout quand tu auras réussi les connecter sur le réseau interconnecté, sans tout foutre par terre.
              Le vent est approprié pour transvaser de stock à stock, quand on n’en est pas à trois semaines près : pour vider des polders par exemple. Pour moudre le grain, il a été remplacé dès que possible par des machines à vapeur.

            • pemile pemile 7 janvier 2018 16:47

              @JC_Lavau « Surtout quand tu auras réussi les connecter sur le réseau interconnecté, sans tout foutre par terre. »

              C’est une blague ?? smiley

              Les grosses éoliennes récentes sont équipées de FACTS, ont les caractéristiques de centrales électriques et participent aux services réseaux !


            • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 17:11

              @pemile. A Hierro, on allait drôlement voir ce qu’on allait voir !

              Eoliennes dans d’excellentes conditions de vent + STEP en terrain très favorable.
              Résultat : si ça n’est pas tombé en barigoule, c’est que les moteurs diesel tournent un grand nombre d’heures par mois.
              Mais ça, ça ne dérange pas les pétrolières : c’est eux qui fournissent le carburant.

            • foufouille foufouille 7 janvier 2018 17:25

              @pemile
              « Les énergies renouvelables permettent, dès 2020, soit la fermeture de toutes les centrales à charbon, soit quelques réacteurs. »

              et tu les remplacent par quoi ?


            • pemile pemile 7 janvier 2018 17:52

              @foufouille

              T’as un problème de compréhension de la phrase que tu cites ?


            • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 2018 17:58

              @pemile. N’hésite pas à nous expliquer comment tu vas faire fonctionner un train de laminoirs à chaud avec tes énergies intermittentes et folâtres.


            • pemile pemile 7 janvier 2018 18:01

              @JC_Lavau « comment tu vas faire fonctionner un train de laminoirs à chaud »

              Les 52 réacteurs restant ne vont pas te suffire ?


            • Onecinikiou 8 janvier 2018 03:42

              @pemile


              « Foutaise, le France est le bon élève niveau CO2 ! »

              Grâce à quoi je vous prie ? Essentiellement à notre parc électro-nucléaire et au fait que 80% de notre électricité est produit à partir de celui-ci. Voyez vos contradictions puisque vos positionnements dogmatiques incitent à fermer des centrales et diminuer la part nucléaire de notre mix. Ce ne sera pas sans conséquences il faut que vous le sachiez, tant en terme économique qu’écologique, exemple allemand faisant foi, ces derniers ayant dépensé 300 milliards d’€ ces deux dernières décennies pour installer massivement de l’intermittent, pour réussir le prodige d’amener le KWh payé par le consommateur final au double du nôtre, tout en continuant à émettre par tête 80% de CO2 de plus que les Français ! C’est une gabegie sans nom.


              « Les énergies renouvelables permettent, dès 2020, soit la fermeture de toutes les centrales à charbon, soit quelques réacteurs. »


              Si l’on devait respecter le calendrier fixé par la loi, soit 50% de nucléaire d’ici 2025 et que vous appelez de vos voeux, calendrier repoussé je vous le rappelle par M. Hulot puisque lui contraint par le mur des réalités (a contrario des illuminés dans votre genre), voici ce que dit exactement le rapport de RTE (p.15) :


              "-Un bouleversement du parc de production d’électricité serait nécessaire pour atteindre l’objectif des 50 % de nucléaire dans la production en France en cinq ans (2020-2025 ndlr). La fermeture de centrales au charbon devrait être repoussée au-delà de 2025. Un nombre significatif de nouvelles centrales au gaz devraient être construites (en plus des installations actuelles) – correspondant à 11 GW de puissance installée supplémentaire soit l’équivalent de la capacité des centrales à gaz actuellement en fonctionnement."


              Donc je réitère sans difficulté : baisser significativement la part du nucléaire dans notre mix, corrélativement à une augmentation significative des énergies intermittentes (essentiellement éolien et PV), conduit 1/ à ne pas pouvoir fermer nos centrales à charbon et 2/ à construire le double des capacités installées actuelles en centrales gaz.

              Evidemment dans ces conditions nos émissions par tête ne baisseront pas et même augmenteront nécessairement à consommation constante, puisque cette politique ubuesque conduira à substituer une énergie (le nucléaire) qui émet 6g EquCO2/KWh, par des énergies (éolien/solaire/gaz) qui émettent respectivement 7g, 55g et 406g EquCO2/KWh !

              Donc le développement des énergies intermittentes dans ce pays, développement qui se fait ou se fera au détriment exclusif du nucléaire - exactement comme en Allemagne depuis 2011, et je mets quiconque au défi de démontrer le contraire - a pour conséquence indubitable au mieux de ne pas pouvoir agir sur nos émissions de CO2 (soit une transition à somme nulle en terme écologique, mais ruineuse en terme financier), au pire occasionnera en France une hausse prévisible de nos émissions par tête, étant acquis que notre mix était déjà largement décarbonné, a contrario des ultra-pollueurs allemands.

              Et cela qui plus est à un coût faramineux, évalué par J.M. Jancovici ici : 

              https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/


            • pemile pemile 8 janvier 2018 12:03

              @Onecinikiou « vos positionnements dogmatiques »

              Citez moi pour donner un exemple ?

              « soit 50% de nucléaire d’ici 2025 et que vous appelez de vos voeux »

              Idem !


            • Onecinikiou 8 janvier 2018 14:50

              @pemile


              Pourquoi vouloir absolument fermer 4 réacteurs nucléaires (vous n’avez cessé de le répété depuis le début de nos échanges) si l’ASN donne son accord pour les prolonger, sachant que cette prolongation nous est bénéfique financièrement (dans un contexte extrêmement contraints à ce niveau) et écologiquement ?

              Et bien cela c’est du dogmatisme, ni plus ni moins. Car vous n’avez pas d’argument rationnel à y opposer, outre l’ineffable discours sur le risque nucléaire, dont j’ai démontré l’inanité formelle eu égard aux risques - et morts déjà engendrés - des autres sources énergétiques !

            • pemile pemile 8 janvier 2018 15:14

              @Onecinikiou « Et bien cela c’est du dogmatisme, ni plus ni moins. »

              Non, le dogmatisme c’est de déclarer qu’il est impossible de fermer 4 réacteurs sans augmenter les rejets de CO2, c’est mon seul discours, relisez moi !

              C’est aussi de déclarer que développer les énergies renouvelables en France va entrainer une instabilité du réseau et une augmentation des rejets de CO2.


            • Onecinikiou 8 janvier 2018 16:05

              @pemile


              Puisque la politique consiste à hiérarchiser les priorités, moi je vous propose de fermer d’abord et rapidement (avant 2025) toutes les centrales à charbon/fioul/gaz, on est d’accord ou pas ?

              RTE dit que vous ne pouvez le faire qu’à la condition de prolonger les centrales nucléaires, afin de conserver des moyens pilotables (ce que par définition ne sont pas les intermittents) à même d’assurer les pics.

              Vous marchez toujours ou vous commencez à faillir ?

            • Clocel Clocel 5 janvier 2018 21:09

              Ce type finira par nous découvrir l’eau tiède... Si si vous verrez !

              Blague à part, la France a dû importer de l’électricité en 2017...

              http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/02/24/20002-20170224ARTFIG00398-record-d-importation-d-electricite-en-france.php

              Il dit quoi le guignol ?


              • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 09:39

                @Clocel

                Vous êtes un spécialiste de la lecture rapide, ce qui vous fait dire de grosses bêtises.
                Relisez calmement l’article que vous citez. L’article dit que

                "La France a importé de l’électricité en janvier 2017".

                Vous n’avez pas été capable de comprendre, ou vous n’avez pas voulu, et vous colportez que

                "La France a importé de l’électricité en 2017"

                Etes-vous capable de voir la différence ?
                Et voilà encore une fake news de plus !

                La réalité est que globalement, la France est exportatrice d’électricité. Solde exportateur 2015 : 61,7 Twh

                https://www.connaissancedesenergies.org/bilan-electrique-de-la-france-que-retenir-de-2015-170510

                Le guignol vous salue bien.


              • Clocel Clocel 6 janvier 2018 10:05

                @Pierre Yves

                On est régulièrement importateur d’électricité, point barre !

                Combien de clowns sont déjà venus nous expliquer que le nucléaire satisferait notre besoin d’autonomie énergétique ?

                Alors ???

                Même pas foutus de gérer un « parc de batteries » ?

                Qu’ils aillent voir ceux qui sont réellement autonomes !

                Où est-ce que vous parlez de l’autre intérêt, en fait le principal, d’avoir fait de son pays une poubelle nucléaire ?

                Combien notre égoïsme et notre intransigeance ont-ils déjà coûté à l’Afrique ?

                En l’occurrence, guignol était destiné à Macron, mais si vous tenez à porter les pantoufles de votre Maître...


              • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 10:21

                @Clocel

                Les cardinaux avaient dit « Galilée se trompe, point barre ».
                Il croyaient qu’il suffisait de dire point barre pour que tout le monde dise amen.
                Je constate que vous vivez encore en 1600.
                Vous feriez un bon cardinal.

                Depuis, on a inventé la mesure et la méthode scientifique.

                Pierre Yves

                P.S. Vous mélangez 36 thèmes dans votre réponse : capacité nuke, déchets, Afrique... Si possible, mettez de l’ordre dans vos idées.


              • pemile pemile 6 janvier 2018 10:24

                @Pierre Yves "La réalité est que globalement, la France est exportatrice d’électricité.« 

                Par obligation, la production nucléaire n’est pas modulable et on ne sait pas stocker la surproduction nocturne.

                 »Solde exportateur 2015 : 61,7 Twh"

                Moins que la production éolienne Allemande !


              • pemile pemile 6 janvier 2018 10:27

                @Pierre Yves

                PS : vous m’expliquer comment vous comprenez la déclaration de Macron ?

                « Si je ferme demain une centrale nucléaire, ce n’est pas vrai que l’on peut développer tout de suite du renouvelable »

                Vous pensez vous aussi qu’il est impossible de fermer même qu’une seule centrale en développant les énergies renouvelables ? Vous m’expliquez pourquoi ?


              • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 10:57

                @pemile

                "Par obligation, la production nucléaire n’est pas modulable« 
                 »Par obligation ?«  Qui obligerait ? ?

                 »la production nucléaire n’est pas modulable"
                Renseignez-vous sur le sujet avant de répandre des Fake news.

                "La plupart des réacteurs nucléaires en exploitation peuvent ajuster jusqu’à 80 %, à la hausse ou à la baisse, leur puissance en 30 minutes, permettant de compenser les variabilités sur le réseau et de valoriser au mieux la production d’électricité renouvelable."
                (http://www.sfen.org/sites/default/files/public/atoms/files/nucleaire-et-renouvelables.pdf)

                Pierre Yves


              • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 11:03

                @pemile

                "Vous pensez vous aussi qu’il est impossible de fermer même qu’une seule centrale en développant les énergies renouvelables ? Vous m’expliquez pourquoi ?"
                Je ne suis pas certain d’avoir bien décodé ce message que je trouve confus. Je précise donc ce que tous ceux qui s’intéressent au sujet savent :

                - L’Allemagne a fermé quelques centrale nucléaires.
                - Et elle a développé les nouvelles énergies renouvelables.
                - Et elle maintient en service, ou rénove, ou construit des centrales à combustibles fossiles, pour compenser les infidélité intermittentes des renouvelables.

                Résultat  : L’Allemagne qui émettait beaucoup plus de CO2 que la France... continue à émettre beaucoup plus de CO2 par habitant que la France !

                Or, pour limiter le réchauffement climatique il ne suffit pas de stabiliser les émissions actuelles de CO2. Il faut beaucoup plus, il faut parvenir à une annulation des émissions. (Voir WEO 2016 Presentation)

                http://ecologie-illusion.fr/transition-energetique-ratee-en-Allemagne.htm

                Pierre Yves


              • JC_Lavau JC_Lavau 6 janvier 2018 11:14

                @Pierre Yves. la combustion du lignite produit même de vrais polluants, dont des radioactifs. Mais ça, la presse aux ordres a reçu l’ordre de ne point t’en parler. Et toi, niaiseux aux ordres, hé bien tu n’en sais rien du tout !


              • pemile pemile 6 janvier 2018 11:43

                @Pierre Yves "Renseignez-vous sur le sujet avant de répandre des Fake news."

                Rhoo, les grands mots à la mode ! J’ai déjà félicité les efforts d’EDF pour développer une modularité, mais renseignez vous, cela a un cout en fatigue du réacteur et cette modularité ne peut être utilisée quotidiennement 365/365


              • pemile pemile 6 janvier 2018 11:48

                @Pierre Yves "Je ne suis pas certain d’avoir bien décodé ce message que je trouve confus"

                Pas de problème, je reformule la question :

                Donnez moi une explication chiffrée pour justifier qu’il est impossible de fermer UNE centrale lorsque la production d’énergie renouvelable dépasse de beaucoup la production de cette centrale ?


              • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 12:25

                @pemile

                Désolé, pour moi c’est encore peu clair.

                1] « Fermer » une centrale ; vous parle bien d’arrêter définitivement une centrale ? Non pas de l’arrêter pendant une période pendant laquelle les EnR produisent en abondance ?

                2] "Lorsque la production d’énergie renouvelable dépasse de beaucoup la production de cette centrale ?"
                - C’est lorsque (arrêt provisoire), ou c’est définitif (fermeture) ? (revoir 1])
                - Vous supposez qu’il y a des périodes ou les EnR (hors hydro ?) produisent plus qu’une centrale nuke.
                Le cas s’est-il déjà vu dans le monde ? pendant des périodes, ou en permanence, sans intermittence ?

                Pierre Yves


              • pemile pemile 6 janvier 2018 12:44

                @Pierre Yves

                1) Oui, la fermer, l’arrêter définitivement

                2) Beau biais de répondre à une question par des questions ! Lorsque la production globale annuelle en TWh des énergies renouvelables dépasse celle de la centrale à fermer.

                "Désolé, pour moi c’est encore peu clair."

                Désolé, mais il devient évident que vous tergiversez smiley


              • écologie réaliste Pierre Yves 6 janvier 2018 15:03

                @pemile

                "Oui, la fermer, l’arrêter définitivement"
                C’est-à-dire que vous mettez sous le tapis le problème essentiel des nouvelles EnR : l’intermittence.
                Ignorance ou mauvaise foi.

                Pierre Yves


              • pemile pemile 6 janvier 2018 15:09

                @Pierre Yves "C’est-à-dire que vous mettez sous le tapis le problème essentiel des nouvelles EnR : l’intermittence.« 

                En fermant une seule centrale ??!! smiley

                 »Ignorance ou mauvaise foi."

                Ni l’un ni l’autre, par contre quelque chose vous empêche de répondre à ma question très simple ?


              • Onecinikiou 6 janvier 2018 16:14

                Un article incontournable sur la question du chiffrage des « solutions » intermittentes qui viendraient en substitution de notre mix actuel, déjà fortement décarbonné :


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès