• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le pacte girondin ou l’euro destruction de la France par Macron MEDEF (...)

Le pacte girondin ou l’euro destruction de la France par Macron MEDEF – par Floréal

PNG - 144.6 ko

Pour faire passer la pilule de l’euro-austérité redoublée (13 milliards d’euros à prélèver sur les collectivités territoriales), Macron propose aux élus territoriaux un “pacte girondin” qui leur permettrait de se regrouper comme bon leur semble, sans souci de la cohérence nationale, de déroger à la loi sous couvert d’expérimentation, bref de détruire encore un peu plus la République une et indivisible héritées de la Révolution française.

Ce bégaiement de l’histoire opposant les Girondins aux Jacobins, c’est à dire l’aile droite de la bourgeoisie fédéraliste à l’aile gauche dirigée par Robespierre et soutenue par les Sans Culottes, est très significative de la nature de classe du régime macronien.

Alors que Robespierre avait à la fois promu l’unité de la République, garante de l’égalité des citoyens devant la loi, mais aussi la pleine autodétermination des communes (C’est Bonaparte qui supprima l’élection des maires et qui imposa la toute-puissance des préfets), le girondinisme tendait à disloquer la nation et à briser la force du peuple en remplaçant les seigneurs féodaux par une nouvelle féodalité bourgeoise ancrée dans “les territoires”. Le même Macron souhaite d’ailleurs valider la Charte européenne des langues régionales, qui briserait la citoyenneté française et l’unité linguistique de la République, en instituant de prétendues minorités linguistiques dotées de privilèges et dispensées de parler la langue commune.

Quoi d’étonnant si désormais l’euro-casseur de France qu’est Macron, s’affiche clairement “girondin”. Du moins ces derniers s’affirmaient-ils encore révolutionnaires et patriotes. Ce n’est plus le cas de Macron qui n’est plus, en tous domaines, que le petit proconsul de Merkel et de l’euro-metropolisation de notre pays.

Quant à nous, militants franchement communistes, nous répondons toujours fièrement du nom de jacobins, à l’instar de Lenine, quand nous défendons à la fois l’unité territoriale de la nation, le francais en tant que langue de la République, les langues régionales en tant que patrimoine indivis de la nation, la pleine autonomie des communes et le devoir républicain pour chaque maire et pour chaque citoyen de s’opposer à l’Europe du capital qui sape les bases de notre existence nationale elle-même.

retrouvez les billets rouges de floreal en cliquant ici

Source


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 10:23

    beaucoup de monde l’avait prédit, il a été quand même élu par les Hanounas et les Nabilas amateur de foot et de télé-réalité, bien fait faut pas venir couiner les porcelets , mettez vous en rang par 2 et « en marche » c’est le jour du grand équarrissage .....


    • bob14 bob14 20 juillet 10:50

      N otre cloporte président est à Istres avec son nouveau cireur de pompes le général Le(bon)cointre qui sera le liquidateur de l’armée !


      • troletbuse troletbuse 20 juillet 11:02

        @bob14
        Lecoincoin tres encensé par nos merdias, un vrai chef de la soumission  smiley


      • troletbuse troletbuse 20 juillet 11:08

        Macaron, chef des armées, qui aurait pu faire son service militaire mais qui a préféré y échapper. Un vrai chef de guerre ... avec la vie des autres  smiley


        • bob14 bob14 20 juillet 11:43

          @troletbuse....Au fait..exempté pour qu’elle raison ?


        • troletbuse troletbuse 20 juillet 12:14

          @bob14
          Exempté.... car il ne vérifiait pas ses arrières  smiley
          Chirac venait de supprimer le service au 1/1/1997 je crois mais normalement, il aurait du encore le faire


        • bob14 bob14 20 juillet 12:33

          @troletbuse...Brigitte est venue voir le colonel du coin sans doute...pour « intercéder » en faveur du Macron nouveau...


        • troletbuse troletbuse 21 juillet 18:44

          @bob14
          Si ma mémoire est bonne, je crois qu’elle a une belle bouche  smiley


        •  C BARRATIER C BARRATIER 20 juillet 16:36

          Je suis bien placé pour observer ce qui se passe dans des communes rurales, cela n’est peut être pas vrai à Paris ou dans les métropoles, mais je constate un gaspillage effrayant, des gueuletons aux frais du contribuable, des embauches doublons, des gens qui n’ont rien à faire mais qui sont prêts à se battre pour sauver un poste, des gens qui refusent le délai de carence qui n’est bon que pour le privé, mieux encore des gens à qui il faut donner des primes pour qu’ils effectuent leurs heures dues...

          Des communes plus rigoureuses sont critiquées par leurs voisines et mieux, voudraient fusionner pour faire rembourser à d’autres leurs dettes de gaspillage.

          J’ai fait cesser des abus dans mon village avec succès, sans aucune aide d’aucun syndicat ni parti

          En table des news :

          Ecole catholique chessy, prise illegale d’intérêt, le cas SAEZ http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=261

          • Lugsama Lugsama 21 juillet 08:57

            @C BARRATIER

            Et les ronds-points, concours de gaspillage national..


          • Doume65 20 juillet 19:07

            «  Macron propose aux élus territoriaux un “pacte girondin” qui leur permettrait de se regrouper comme bon leur semble »

            Si c’est vrai (j’ai du mal à y croire) c’est en totale contradiction avec la loi NOTRe inventée par le gouvernement précédent, auquel a participé Macron. En effet, ce sont les préfets qui décident (après consultation, mais selon leur bon vouloir) des regroupements de communes, pas les maires. Il ne le sait vraiment pas ?!


            • Lugsama Lugsama 21 juillet 22:50

              Aujourd’hui c’est plutôt la gauche les « girondins », Onfray se revendique ouvertement comme tel, c’est un parti qui a terminé a gauche sur l’échiquier politique d’ailleurs.


              Robespierre et Lénine comme référence historique en 2017.. on souhaite bonne disparition aux communistes.

              • Steini 25 juillet 17:19

                Ultra-nationalisme et chauvinisme jacobin (pléonasmes) !

                « Le même Macron souhaite d’ailleurs valider la Charte européenne des langues régionales, qui briserait la citoyenneté française et l’unité linguistique de la République, en instituant de prétendues (...sic !!!) minorités linguistiques dotées de privilèges et dispensées de parler la langue commune ». 

                Je parie que l’auteur de cette phrase totalitaire, fondée sur l’impérialisme et sur le colonialisme panfrancophone, est lui-même un très fervent défenseur du ’privilège’ des minorités régionales francophones à l’étranger (dialectophones Québécois, patoisants ’Acadiens’, Wallons, Romands, Valdotains) à bénéficier d’une « société distincte » du reste du Canada, de la Suisse, de la Belgique, de l’Italie, basée sur « l’exception culturelle francophone » et sur « la coofficialité de la langues régionale française ». La France est un pays pluriethnique et donc pluri-lingue. Mais alors que tous les pays civilisés (démocraties occidentales et orientales, Inde etc) ont fondé leur identité sur le respect scrupuleux des Droits de l’Homme et donc de leurs minorités linguistiques régionales, la France rétrograde a fondé la sienne sur le mensonge d’état de l’uniformité linguistique de ses citoyens et donc sur le négationnisme, allant jusqu’à nier l’existence sur son sol de ses propres minorités linguistiques régionales bretonne, corse, basque, catalane, occitane, flamande et alsacienne-Mosellane. Tous les crimes ont donc été commis pour que la réalité corresponde enfin au mensonge d’Etat, à l’idéologie ultra-nationaliste jacobine fondée sur le despotisme pan-francophone. Les enfants des régions allophones ont été persécutés jusque dans les cours de récréation des écoles maternelles, à l’aide de toutes sortes de brimades et de punitions infamantes sorties tout droit de l’imagination perverse et retorse des odieux « hussards noirs de la République », pour leur extirper l’usage de leurs langues maternelles et pour leur imposer l’hégémonie et la dictature du français dans toutes les circonstances de la vie. Imaginez la réaction d’indignation française si les canadiens anglophones, les suisses germanophones, les flamands belges, les Italiens, eux aussi largement majoritaires dans leurs pays respectifs, se comportaient de la même manière à l’encontre de leurs minorités régionales francophones pour leur extirper l’usage de la langue régionale française et pour leur imposer le despotisme de la langue de l’ethnie dominante et dominatrice, au nom de « l’unité nationale » et de « l’uniformité linguistique nationale » !!!

                Enfin l’auteur, comme tous les jacobins, confond causes et conséquences. Si la France est de loin le pays qui a le plus de mouvements séparatistes sur son sol, ce n’est certes pas à cause de son trop grand respect de ses minorités linguistiques régionales, mais au contraire à cause de son mépris et de son arrogance pan-francophone. Il n’y a aucun mouvement séparatiste en Suisse car ce pays est quadrilingue et ce depuis toujours. Les peuples respectés pour ce qu’ils sont et donc heureux ne se rebellent pas. 

                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès