• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le pardon de Macron et les harkis, « collabos » pour Bouteflika

Le pardon de Macron et les harkis, « collabos » pour Bouteflika

JPEG

L’Algérie islamique pratique la loi du Talion des sumériens que les juifs leur ont transmis (Coran 5-45). Il lui est donc difficile d'entendre le pardon, cette notion de l’Occident chrétien qui imprègne nos sociétés. En Islam c’est plutôt Dieu qui pardonne.

Ainsi des centaines de milliers de harkis sont bannis de l’Algérie. Après avoir traité de collabos les harkis en les rejetant de l'Algérie, Bouteflika admettra en 2005 que « les enfants des harkis ne sont pas responsables des actes de leurs parents » ; des lois les empêchent cependant d’accéder à certaines fonctions, en particulier politiques.

Qui sont-ils aujourd’hui ? Des algériens, transfuges refoulés qui se cachent aux yeux des millions d’algériens non harkis y compris en France ?

Quelques figures courageuses revendiquent le droit de ces laissés-pour-compte de la fin de la guerre qui méritaient notre compassion. Ils se font pourtant nécessairement connaître pour bénéficier des subsides que la France distribue, mais sinon ? Existe-t-il une revue des harkis qui raconterait les motifs de leur engagement supplétif auprès de l’armée française ? Avaient-ils compris mieux que d’autres ce que la France pouvait apporter à ce Maghreb des berbères qui n’avait vu ni la renaissance, ni les temps modernes encore moins l’industrialisation naissante ?

Une chape de honte couvrirait-elle leur histoire à côté de la nôtre ?

Les harkis ne devraient-ils pas bénéficier d’une discrimination positive par rapport aux algériens migrants économiques, descendants des assassins de leurs familles harkis restées sur place ? Si l’Algérie discremine toujours les descendants des harkis, la France ne devrait-elle pas aussi discriminer les descendants de leurs assassins ? Sinon que vaut le pardon de la France aux harkis sans condamnation de leurs bourreaux ?

Comme si son acte de contrition qu’il a finalement regretté n’avait pas suffi, lorsqu’il a parlé de crimes contre l’humanité à propos de la France en Algérie, notre Président devait-il réveiller cette histoire avec des considérations auxquelles restent insensibles l’Algérie depuis des décennies ? A-t-il mesuré que ce pardon français était en même temps une condamnation muette des algériens à l’origine de leur immigration en France ?

 

E. Macron s’est essayé à un curieux populisme qui trouvera des français non concernés par ce pardon, sauf les héritiers des harkis et encore, pendant que le rassemblement national des algériens se fait toujours autour d’un thème jamais éculé ; la haine politicienne envers la France et les sionistes.

L’Algérie est une création française dont le souvenir qui domine est celui de l’indépendance et sa cohorte de drames de guerre. Les périodes précédentes ont disparu des radars et notamment le développement de ces tribus berbères comme aussi l’abandon forcé de l’esclavagisme d’Alger.

 

JPEG

 Un grand nombre d’algériens semblent regretter ce détachement de la métropole à en juger par le nombre de ceux qui attendent leur visa pour la France. S’ils comparent les départements français des Antilles aux îles alentours de l’arc antillais, on peut les comprendre. Ceux qui ont visité les grenadines confirmeront. 

Envisageraient-ils une recolonisation pour éradiquer leurs vieux démons que dénoncent les intellectuels algériens ? Quel pays accepterait ? Certainement pas la France qui a déjà donné.

 

Si le pardon d’E. Macron doit être le déclencheur d’un acte charitable de réparation au profit des harkis, il doit savoir que cette notion n’existe pas chez les musulmans. Elle se confond avec celle du don qui est en réalité une aumône rendue obligatoire par le Coran.

 

Il est parfois préférable de ne rien dire. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 22 septembre 13:39

    Ça aurait été une bonne idée d’interdire aux enfants de collabos français de la seconde guerre mondiale « d’accéder à certaines fonctions, en particulier politiques. »


    • eddofr eddofr 22 septembre 14:17

      @Docteur Faustroll

      Il aurait déjà fallu interdire aux collabos eux-mêmes de conserver leurs fonctions, en particulier politiques.


    • TSS (...tologue) 23 septembre 15:59

      @eddofr
      De Gaulle fut obligé de reconduire les fonctionnaires de pétain pour
      contrer les usa qui avaient dejà prevus de mettre les leurs ainsi que
      la monnaie adequate qui aurait transformé la France en etat americain !.
      Nous sommes quand même devenus à l’heure actuelle la 5ème roue
      du carrosse etats unien ... !!


    • Aimable 25 septembre 08:40

      @TSS (...tologue)

      Nous sommes quand même devenus à l’heure actuelle la 5ème roue
      du carrosse états unies ; Venant d’un pays génocidaire et esclavagiste qui devrait être au ban des nations , depuis de Gaulle tous nos dirigeants n’ont pas arrêté de baisser leur pantalon devant les dirigeants des USA , c’est pour cela qu’il n’ont aucun respect pour nous et des européens en général .




    • MagicBuster 22 septembre 13:47

      Si la colonisation est un crime contre l’humanité (admettons !!)

      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/02/17/oui-la-colonisation-est-un-crime-contre-l-humanite_5081481_3212.html

      Que sont les harkis ?

      Le gouvernement MACRON sait-il ce qu’il fait et ou il va ?


      • Le421... Résistant Le421... Résistant 22 septembre 19:14

        @MagicBuster
        En attendant, avec toute la considération que je porte aux harkis, c’est un peu de l’histoire ancienne.
        Aujourd’hui, on va laisser des collaborateurs afghans de l’armée française se faire zigouiller par les talibans. Et ceux qui arriveront en France, je fais confiance à Zemmour et ses supporters pour leur mener la vie dure !!
        Et ça, c’est actuellement...


      • Durand Durand 23 septembre 12:50

        @Le421... Résistant

        L’indicible qui continue à fermenter au fond des mémoires familiales de nos esclaves d’hier, n’est pas de l’histoire ancienne mais le deuil et l’avenir que notre mutisme leur vole.

        ..


      • mmbbb 25 septembre 12:37


        Ce que Macron aurait dû dire avant d avancer " ce crime contre l humanite " est l evolution du droit La torture est un crime contre l humanité désormais " 

        La France etait déjà pointée du doigt par l ONU , avec cette légisalation, les dirigeants francais seraient passes devant un TPI . Macron joue avec les contres temps . 

        Statut du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (1993), le Statut du Tribunal pénal international pour le Rwanda (1994) et le Statut de Rome de la Cour pénale internationale (1998). Ce dernier document donne la liste la plus récente et la plus exhaustive des actes criminels pouvant équivaloir à des crimes contre l’humanité.

        ll est aussi à noter que la gauche n etait pas pour l indépendance . L Algerie francaise  a ete un slogan de Guy Mollet avant qu il ne le devienne pour l OAS

        Quant a Mittérrand , il fut ministre de l intérieur et couvrit les exactions contre les « terroristes » sous la quatrieme .

        Le problème est désormais que le changement démographique entraînant un changement de public , cette histoire a été reprise par les indégénistes, les racialistes et polluent la vie des francais .


        Ils omettent aussi de noter la volonté de colonisation sous la III république dont un certain Jules Ferry s est illustre avec propos humanistes " 


        Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures." 

        Les soss s apprêtent à déboulonner la statue de Napoléon a Rouen mais ne s attaquent pas à J Ferry ,


        Par ailleurs comme l affirme P NORA , historien , ce sont les conflits mémoriels qui prennent le pas sur l histoire . 


        Nous sommes toujours dans un conflit post colonial ,


        Cette décolonisation est encore un boulet , mais le moins que l on puisse dire est que l etat francais apres la guerre de 1945 n a pas su trouver un consensus et une sortie honorable. 

        Cette guerre d Algerie en particulier qui ne fut reconnu que tardivement ( on l enroba sous le terme de pacification ) , a coute cher socialement et financierement.

        L Allemagne elle se redressait a grand pas durant cette période ,


        Le marechal Lyautet a vu juste , il s est opposé à la départementalisation du Maroc ,





      • L'apostilleur L’apostilleur 25 septembre 13:52

        @mmbbb

        « ...Nous sommes toujours dans un conflit post colonial... » 

        Nous ou des algériens ? 

        « Samir Chaâbna n’aura été qu’un très éphémère ministre de la diaspora en Algérie. Alors que la loi interdit aux membres du gouvernement d’avoir une double nationalité, ce Franco-Algérien a préféré démissionner plutôt que de perdre sa nationalité française.
        (Courrierinternational) »

        « ... l’ Allemagne elle se redressait a grand pas... »

         Après ces deux génocides...

        https://onenpensequoi.over-blog.com/2020/11/


      • Clocel Clocel 22 septembre 14:19

        Une vraie soubrette ce pauvre Macron, faut toujours qu’il se foute en levrette devant nos « victimes »...

        Rarement fonction aura été à ce point souillée...


        • eddofr eddofr 22 septembre 14:39

          Question à 1 franc (français, ou belge, ou CFA) :

          Pourquoi la colonisation Romaine n’est-elle pas dénoncée comme un crime contre l’humanité ?

          Pourquoi pouvons-nous nous vanter fièrement de notre héritage Grec, Romain, Franc, nous qui fument leurs colonisés ?

          Pourquoi les colonisations Perse, Ottomane, et toutes les colonisations « musulmanes » ne sont-elles pas dénoncées comme des crimes contre l’humanité ?

          Pourquoi les musulmans du monde entier se réclament-il d’une religion et d’une culture imposées à leur peuple par les colonisateurs ?

          Pourquoi, n’importe quelle guerre n’est-elle pas dénoncée comme un crime contre l’humanité ?

          Un crime contre l’humanité ? 

          Déjà, le crime contre l’humanité en tant que tel n’existe que depuis 1945 (et aucune loi ne devant être rétroactive ...)

          Ensuite, le crime contre l’humanité est défini comme « une violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d’un individu ou d’un groupe d’individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux. »

          A l’époque de la colonisation, les colonisés n’étaient pas considérés comme des individus.


          Je ne sais même pas si on peut dire que la colonisation soit mauvaise ou bonne en soi.

          La colonisation était « normale » à l’époque et ne le serait pas aujourd’hui.


          La colonisation est un épisode parmi d’autres de l’histoire de conquêtes et de dominations de l’humanité.

          Un épisode qui a (comme tout épisode de conquête ou de domination)

          causé beaucoup de mal et sans doute un petit peu de bien.


          Le qualifier de crime contre l’humanité c’est diluer le crime contre l’humanité, le rendre presque « normal ». 

          Alors que le crime contre l’humanité reste et devrait rester « une violation délibérée et ignominieuse ».


          • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 16:32

            Pas de pardon pour les 25 yeux crevés, les 5 mains arrachées, les tabassages sans fin des gilets jaune, la mémé assassinée sur son balcon a Marseille par la BAC et bien d’autres exactions de ce gouvernement dictatorial, ce sont des citoyens Français en colère donc qu’ils crèvent .... 


            • Le421... Résistant Le421... Résistant 22 septembre 19:15

              @zygzornifle
              Les « riens », Macron s’en fout complètement.
              En plus, les « riens », ça ne vote pas, il suffit de leur expliquer en permanence que ça ne sert à rien...
              Et hop !!


            • njama njama 22 septembre 16:41

              Macron est déjà en campagne pour un nouveau mandat, il brosse toutes les pompes qu’il peut...pour essayer de marquer des points il ira courtiser d’autres tribus dans la république

              « dans le texte il a dit  »Je demande pardon...«  il n’engage donc que lui seul, pareil qu’un pardon du pape n’engage que lui-même, quoique dans le seul dogme catholique et orthodoxe, il y a la bizarrerie de la confession (alias sacrement de pénitence et de réconciliation) et de l’absolution des péchés par des prêtres, construction théologique sur laquelle les Évangiles ne pipent pas un mot.

              et puis le pardon ce n’est pas une gomme...c’est plus compliqué que cela..., ou (pas si) simple »va mais ne pèche plus...« en matière coloniale, c’est pas gagné, elle ne cesse de se réinventer sous différentes formes.

              Vu d’Alger les Algériens disent que si les harkis ont quitté leur pays c’était un libre choix, quand d’autres prennent la déclaration de Macron pour une »provocation".

              https://www.lepoint.fr/afrique/vu-d-alger-le-pardon-de-macron-aux-harkis-une-provocation-22-09-2021-2444262_3826.php

              Aujourd’hui les harkis afghans débarquent dans l’U€... autres séquelles du colonialisme otanesque.


              • voxa 22 septembre 17:49

                « Il est parfois préférable de ne rien dire. »

                Vous croyez ?


                .


                • saint louis 22 septembre 21:35

                  Tout ce que fait Macron depuis peu, semble être des prémices de séduction de groupes (musulmans, jeunes et Marseillais en attendant d’autres) pour des prochaines élections.

                  Maintenant cette annonce de pardon est totalement déplacé, depuis le temps, les harkis encore en vie doivent se compter.

                  A moins que l’on prenne en compte la troisième ou quatrième génération de leur descendance.

                  Mais dans ce cas, nous ne sommes pas sortie de l’auberge.


                  • titi 22 septembre 23:45

                    @L’auteur

                    « Les harkis ne devraient-ils pas bénéficier d’une discrimination positive par rapport aux algériens migrants économiques, descendants des assassins de leurs familles harkis restées sur place »

                    C’est une idée à laquelle j’adhère totalement.

                    Ces gens ont fait le choix de la France, ils ont donné leur sang pour la France.

                    Ils doivent nécessairement passer avant ceux qui ont combattu la France, qui ont tué ses enfants.


                    • troletbuse troletbuse 23 septembre 09:33

                      Comme il est dit, il ne doit plus rester de harkis actuellement. Ce pardon n’est que de la com tarlouzienne pour essayer de récupérer quelques voix. 

                      Va-t-il s’excuser pour les mains arrachées et les éborgnés ? J’en doute.


                      • Durand Durand 23 septembre 09:56

                        En 1962, pour ceux qui allaient devenir le peuple algérien, leur seule histoire commune se résumait à 130 années de résistance à l’anéantissement physique et culturel au profit des troupes coloniales, puis des colons, de 1830 à 1962.

                        La véritable histoire du peuple algérien :

                        Avant la colonisation, des territoires tribaux, certains obéissant à Alger, d’autres à Tunis ou à personne.


                        1830





                        Troupes de Marine, 40 ans de massacre.





                        1870


                        Les indigènes ?... Décimés ou soumis.

                        Début du peuplement blanc.

                        Des pauvres, des riches...

                        Business.

                        Très tôt, la résistance.


                        ...



                        1954



                        Résistance armée, attentats, massacres.

                        Massu, la Gestapo.

                        La veuve (franciscaine) reprend du sévice.

                        Mechtas dératisées.

                        Viol.

                        La gégène dégénère.

                        Viol.

                        On butte du felouze dans le djebel.

                        Viol.


                        ...


                        • Durand Durand 23 septembre 09:57


                          ...1958



                          Il les avait compris... En finir au plus vite : déjà la CEE perçait sous Amérique.



                          1962



                          Dans des frontières coloniales arbitraires, de la victoire nait un peuple..

                          Pour toute histoire, 130 années de résistance et d’indicible.

                          Trop fort, le mal retient les mots.

                          Brume de survie sur la mémoire, la dignité enfin.

                          Enfin presque...

                          L’hypocrisie des pieds-noirs : « on s’entendait bien avec les Arabes ! »... Tu m’étonnes !..., le premier qui revendiquait était exécuté...



                          2021



                          Cette brume, toujours.

                          Chacun la sienne.

                          Ni le sirocco , ni le mistral n’en viennent à bout.

                          Tabou !


                          ..


                          • Durand Durand 23 septembre 11:25

                            « L’Algérie islamique pratique la loi du Talion des sumériens que les juifs leur ont transmis (Coran 5-45). Il lui est donc difficile d’entendre le pardon, cette notion de l’Occident chrétien qui imprègne nos sociétés. En Islam c’est plutôt Dieu qui pardonne. »

                            En demandant le pardon pour son traitement des harkis, la France demande une grâce de confort pour elle-même à ceux qu’elle a meurtris bien davantage, bien avant cet épisode honteux. 

                            Hypocrisie !

                            Tant que la vérité sur la conquête sera taboue des deux côtés, personne ne pourra faire le deuil de cette histoire commune car c’est bien de deuil qu’il s’agit et non-pas de pardon.

                            ..


                            • Durand Durand 23 septembre 11:52

                              « Une chape de honte couvrirait-elle leur histoire à côté de la nôtre ? »


                              A rabâcher que les autochtones n’étaient déjà rien avant la conquête, on justifie la conquête qui en a fait des sous-hommes... 


                              Sauf que la proportion d’autochtones alphabétisée dépassait largement celle des troupes coloniales ”civilisatrices”. Les arts, les cultures, les techniques et les systèmes sociaux étaient développés et l’exportation de denrées agricoles et autres faisait le bonheur de la France des famines (blé)...


                              ..






                              • L'apostilleur L’apostilleur 23 septembre 23:34

                                @Durand

                                « ...A rabâcher que les autochtones n’étaient déjà rien avant la conquête... »

                                Ils n’étaient pas rien. Mais cette période est laissée sous le tapis par les autochtones.
                                https://onenpensequoi.over-blog.com/2019/01/un-million-d-esclaves-blancs-passes-sous-silence-et-l-algerie-reclame-reparation-apres-la-colonisation.html


                              • Garibaldi2 27 septembre 09:09

                                @L’apostilleur

                                Durand vous rappelle que l’histoire du ’’coup de l’éventail’’ c’est le refus par la France de payer (le solde) le blé que l’Algérie lui avait fourni et que la France n’est pas partie à la conquête de l’Algérie pour libérer qui que ce soit, mais pour s’emparer des richesses agricoles de ce pays.


                              • SilentArrow 23 septembre 13:16

                                Les Harkis ne sont pas des traîtres à leur pays. Au contraire, ils pensaient, à tort ou à raison, que leur pays serait mieux administré par la France que par les ruffians du FLN. Ils n’ont pas agit pour la France et contre leur pays, mais pour leur pays.

                                Après l’indépendance, ce n’était donc pas à la France de prendre soin des Harkis. C’était au FLN de se réconcilier avec ces compatriotes et de leur prouver qu’ils avaient eu tort en construisant ensemble une Algérie prospère.

                                Ce n’est pas la faute de l France si le FLN a fait de l’Algérie un shithole dont tout le monde veut fuir. Ceux qui devraient s’excuser pour ce qu’ont subi les Harkis, ce sont les rastaquouères du FLN.


                                • Durand Durand 23 septembre 13:26

                                  @SilentArrow

                                  « Ce n’est pas la faute de l France si le FLN a fait de l’Algérie un shithole dont tout le monde veut fuir. Ceux qui devraient s’excuser pour ce qu’ont subi les Harkis, ce sont les rastaquouères du FLN. »

                                  C’est très commode de ne parler que de l’histoire des harkis, abandonnés et livrés au FLN par la France... Mais qu’est ce qui a favorisé l’émergence du FLN si ce n’est le traitement ignoble de tous les autochtones par la France elle-même durant 130 ans ?

                                  ..


                                • SilentArrow 23 septembre 14:30

                                  @Durand

                                  C’est très commode de ne parler que de l’histoire des harkis, abandonnés et livrés au FLN par la France...

                                  Les Harkis n’ont pas été abandonnés par la France mais par le FLN qui en a fait des boucs émissaires.

                                   Mais qu’est ce qui a favorisé l’émergence du FLN si ce n’est le traitement ignoble de tous les autochtones par la France elle-même durant 130 ans ?

                                  Je remarque que malgré ce « traitement ignoble », ils se trouvaient des Algériens pour penser que l’Algérie aurait un meilleur futur sous administration française.
                                  On ne sait pas ce que serait devenue l’Algérie si la France y était restée, mais on sait ce qu’elle est devenue sous le FLN.

                                • Jonas 23 septembre 15:16

                                  @Durand
                                  Mais alors si la France avait pratiqué des traitements ignobles en Algérie ? Pourquoi les Algériens sans honte et sans fierté , viennent rejoindre ce pays aux traitements ignobles, même au péril de leur vie ?

                                  Quand on a de l’honneur , il faut toujours allier l’acte à la parole, on ne peut pas critiquer la France et venir s’y installer. Il y a quelque chose qui ne marche pas dans le cerveau. 

                                  Il faut que l’arabo-musulman soit conséquent , soit ce qu’il dit , est bien pensé et dans ce cas , il doit tirer les conséquences , soit ce qu’il dit , il ne le pense pas et dans ce cas il vaut mieux pour sa dignité garder le silence. 
                                   


                                • Durand Durand 23 septembre 15:36

                                  @SilentArrow

                                  Et que serait-elle devenue si la France ne l’avait pas dotée de frontières arbitraires et n’avait pas éliminé la moitié de ses autochtones pour faire de la place aux colons ?

                                  https://rebellyon.info/La-conquete-coloniale-de-l-Algerie-par-1484

                                  ..


                                • reptile cyrus 23 septembre 18:59

                                  @Durand

                                  Ton lien ne precise que ce qui est faveur des algerien ...
                                  C ’est en effet l’ attaque des canon algerien qui declenche la guerre malgres les tentative de la france de negocier une solution diplomatique .
                                  ===================================================
                                  Après une réunion contentieuse au cours de laquelle Deval refusa de donner des réponses satisfaisantes le 29 avril 1827, le Dey frappa Deval avec un chasse-mouches13Charles X usa de ce reproche contre son représentant diplomatique, pour exiger d’abord des excuses de la part du dey, et ensuite lancer un blocus contre le port d’Alger. Quand le Dey répondit à la demande d’envoyer un ambassadeur en France pour résoudre l’incident, en tirant des canons vers l’un des navires du blocus, les Français décidèrent que des mesures plus énergiques étaient nécessaires14.

                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Hussein_Dey#Affaire_de_l’%C3%A9ventail


                                • reptile cyrus 23 septembre 19:03

                                  @Durand

                                  Autre detail croustillant , le bey vend l’ algerie au francais en echange du droit de conserver sa fortune personelle , alors qu’ il as lui meme conduit le peuple algerine dans une impasse militaire ...

                                  =======================================
                                  Hussein Dey accepte de se rendre en échange de sa liberté et de l’offre de conserver sa fortune personnelle. Ceci marque la fin de la régence d’Alger et le début de la domination française en Algérie.


                                • reptile cyrus 23 septembre 19:06

                                  @Durand

                                  pas tres glorieux cette trahison envers son peuple ...

                                  Exil[modifier | modifier le code]

                                  Le 10 juillet 183015, Hussein Dey quitte Alger avec sa famille16 : son épouse légitime, Fatma, fille de Sidi Hassan Pacha, et trois concubines, son frère et son neveu, trois de ses filles dont deux sont mariées (les deux gendres, Ibrahim Agha et Kaid Ismaël sont respectivement commandant des troupes et ministre de la marine). Il emmène aussi sa suite, un total de 110 personnes des deux sexes (dont son économe, son trésorier, des janissaires et ses esclaves et eunuques). Hussein réclame 30 000 sequins (270 000 fr) comme étant sa pleine propriété, disant qu’il les a laissés à la Casbah. Le comte de Bourmont ordonne aussitôt de les lui remettre et l’autorise à enlever les armes, meubles, étoffes et tapisseries qu’il désire conserver. Hussein Dey et sa suite embarquent sur le navire français Jeanne d’Arc et arrivent à Naples le 31 juillet17. Sa demande de permission de vivre en France ayant été refusée par Charles X, il s’installe à Naples18. Le 25 octobre, il se fixe à Livourne et y demeure trois ans avant de repartir en 1833 pour la ville italienne d’Alexandria, où il meurt en 1838.


                                • L'apostilleur L’apostilleur 23 septembre 23:57

                                  @Durand
                                  « ...Et que serait-elle devenue si la France ne l’avait pas dotée de frontières arbitraires... »

                                  Bonne question. Car elle n’existait pas. 
                                  Voyez la carte du territoire et de ses tribus réalisée par les français (*). Pour trouver un dessin de la région il doit falloir remonter deux mille ans avec Ptolémée.

                                  (*) https://gallica.bnf.fr/ark :/12148/btv1b72002410


                                • Jonas 23 septembre 14:50


                                   Le slogan menaçant qui courrait en Algérie avant et après l’indépendance pour pousser les non musulmans à quitter leur pays de naissance était « La valise ou le cercueil ». Pour préserver leur vie des représailles des terroristes du FLN , les non-musulmans ont choisi la valise.

                                  Même si cela est tardif , beaucoup tardif , la France par la bouche du président de la République E. Macron , reconnait enfin après plus de six décennies, le calvaire subi par les Harkis , abandonnés aux mains des terroristes du FLN. C’est une tâche honteuses de notre histoire. Maintenant il faut agir en faveur de leurs descendants et prendre des mesures pécuniaires nécessaires. 

                                   Et ruse de l’histoire, quelques années après l’indépendance , une fois les sunlights éteints et l’euphorie passés , ce sont les algériens qui prennent leur « valise » pour ne pas être ensevelis sous la misère et la faim des dirigeants FLN. En fuyant leur pays, ils donnent raison , aux HARKIS qui eux , avaient fait le bon choix. 


                                  • moderatus moderatus 23 septembre 15:12

                                    Bonjour l’apostilleur

                                    merci pour cet article.

                                    pour ceux qui connaissent le sort de Harkis, peu de gens ont subi autant de souffrances et d’humiliations.

                                    Abandonnés par la France désarmés et livrés eux et leurs familles à la barbarie du FLN qui les ont torturés et massacrés par dizaines de milliers.

                                    ceux qui ont pu arriver en France contre les ordres du pouvoir ont été parqués dans des camps dans des conditions indignes.

                                    Macron a demandé pardon, mais pourquoi si tard et si près d’élections. ce n’est pas le pardon, des paroles que demandent les Harkis ce sont des compensations pour tout ce qu’ils ont enduré par fidélité à la France.

                                    on ne peut non plus avoir traité ceux qui ont combattu pour la France en Algérie de criminels contre l’humanité et ensuite les glorifier, un en même temps inaudible 

                                    Darmanin petit fils de harki est allé en Algérie s’incliner sur les tombes des criminels du FLN. Quelle honte !

                                    Au lieu de repentance compulsive et unilatérale , quand demandera-t-on au pouvoir Algérien de reconnaitre les actes de barbarie commises par le FLN ?


                                    • Durand Durand 23 septembre 15:48

                                      @moderatus

                                      Toujours aussi bourrin !... Ça n’étonnera personne...

                                      Les harkis, ça vous arrange bien..., pendant ce temps on ne parle pas du génocide initial pendant les 40 années de conquête...

                                      Quant à ceux du FLN, ce sont eux qui ont organisé et dirigé les différents maquis et qui ont fini pas nous foutre dehors, comme les maquis Français avaient permis la Libération de la France, 17 ans plus tôt...

                                      Comme vous, les Allemands les traitaient de terroristes...

                                      https://rebellyon.info/La-conquete-coloniale-de-l-Algerie-par-1484

                                      ..


                                    • Durand Durand 23 septembre 16:33

                                      @moderatus

                                      Tenez, pour le cas où vous n’arriveriez pas à lire jusqu’au bout l’article que je mets en lien, les dernières phrases sont la réponse à vos propos stupides de bourrin raciste :

                                      « La violence qui s’est inscrite dès l’origine dans la politique coloniale en Algérie fut l’une des causes des atrocités commises durant toute la période coloniale en Algérie, et spécialement durant les « évènements » d’Algérie lors de sa décolonisation.

                                      ..


                                    • roby roby 23 septembre 16:39

                                      @moderatus
                                      Et personne ne parle des accords d’Evian signés en douce par le FLN dans le dos des Algériens contre monnaie trébuchante pour les essais nucléaires Français le peuple comme d’hab n’en as pas vu la couleur alors que certains dirigeants du FLN s’en sont mis plein les fouilles un peu comme chez nous !


                                    • reptile cyrus 23 septembre 16:52

                                      @Durand

                                      C’ est marrant , les colons arabo-musulman , oublie toujours de preciser qu’ il ont eux meme genocider les grec, juif , berbere present en afrique du nord ...

                                      l’ espagne et le sud de la france on d’ ailleurs faillit subir le meme sort ...
                                      et son considerer par l’ islam comme des terre musulmane ....

                                      Le maghreb devrai plustot nous remercier de ne pas avoir « netoyer » le maghreb en 62 lors d’ une requonquista tout a fait legitime de nos terre perdu ...


                                    • Durand Durand 23 septembre 18:05

                                      @cyrus

                                      Un commentaire aussi stupide prouve que votre intelligence s’efface devant votre racisme...

                                      Je me fous de ce que les autres ont fait ailleurs et à d’autres époques. Sur la question de l’Algérie, ce qui m’intéresse, c’est ce que la France a fait et les conséquences de ce qu’elle a fait à des autochtones qui ne lui avaient rien fait.

                                      ..


                                    • Durand Durand 23 septembre 18:09

                                      @roby

                                      Auriez-vous un lien pour illustrer votre commentaire ?

                                      ..


                                    • reptile cyrus 23 septembre 18:39

                                      @Durand

                                      Il est pas question de racisme , mais de constater que les algerien en veulent toujours plus ... les marocain sont bien moins agressif et plus diplomates .

                                      Les raciste dans l’ histoire sont ceux qui ont remigrer les occidentaux blanc et chretien d’ une terre anciennement chretienne .

                                      degaule a fait le bon choix , il as accorder l’ independance au lieu de raser le pays car la il se serais conduit comme les allemand .Il n’ as pas non plus fait d’ essait grandeur nature des bombe atomique ... ou de ses bombardier .

                                      Et aujourdhui les algerien lui crache dessus ?
                                      Alors meme que nous avons acceuillit de nombreux algerien sur le terrictoire nationale ? ( et ne me dit pas que c’ etait pour vider les poubelle ) les indochinois eux n’ ont pas eu la chance de venir ...

                                      Qui est raciste dans cette histoire ?
                                      l’ algerien qui agresse les francais sans cesse en exigeant une soumission ?
                                      ... ou le francais qui en as marre de se soumetre a un peuple beliqueux et incapble d’ aprecier les cadeux qu’ on lui as fait ( paix et liberté ) 


                                    • Durand Durand 23 septembre 23:17

                                      @cyrus

                                      De 58 à 62, les multiples violences de la répression contre les Algériens n’ont pas cessé. C’était de Gaulle ! Les Harkis abandonnés, c’était de Gaulle. Les victimes des essais nucléaires, encore de Gaulle... En quoi les Algériens devraient lui être reconnaissants ?

                                      Lui-même n’en attendait aucune gratitude. Il fallait en finir parce que l’intérêt de la France était de s’émanciper de la tutelle américaine de toute urgence et aussi de préserver la souveraineté nationale face aux fédéralistes européens de l’intérieur, surexcités par la récente mise en application du Traité de Rome. Il devait pouvoir y consacrer toute son énergie. Il n’a eu aucun égard, ni pour les Algériens, ni pour les Pieds-Noirs, ni pour les putschistes. 

                                      Les victimes civiles des essais nucléaires sont les seules qui demandent des compensations sonnantes et trébuchantes. Les trois ou quatre millions de victimes civiles autochtones massacrées pendant la conquête et plus tard exigent, quant à elles, leur juste place dans la mémoire collective. 

                                      Vous semblez ne retenir de l’histoire que les séquences qui lui donnent le sens simplifié qui vous convient... Ni l’histoire, ni la mémoire collective ne sont les défouloirs de nos turpitudes. 

                                      ..


                                    • reptile cyrus 24 septembre 00:00

                                      @Durand

                                      Ben oui , les harki se sont fait piquer leur identité par des membre du FLN 
                                      On aurais du les defendre bien plus le temps de s’ assurer de rapatrier NOS FRANCAIS de plein droit ./.

                                      he non , ce n’ est pas degaule qui as commencer la guerre , mais bien le FLN et ses propre « generaux traitre » qui on fait ca au detriment de nos deux peuples .

                                      Tu n’ y croira pas , mais je serais ravis d’ une veritable paix avec les algerien , 
                                      un paix des peuples ou chacun se respecterais d’ un coté et de l’ autre de la mediterannee et ou chacun pourrait se balader , etudier , ou meme aller vivre de l’ autre coté sans que ca tourne au bain de sang ...

                                      Il est pas question de sousmission , de victimisation ou de compensation du peuple algerien , ce n’ est pas par le racket qu’ on rebatit une reele amitié ...

                                      on peut se balader au maroc , mais c’ est invivable en algerie .
                                      explique moi pourquoi , qui est raciste a ton avis ?

                                      si c’ etait le francais , les marocain le virerais a coup de pompe dans le cul ...


                                    • reptile cyrus 24 septembre 00:00

                                      @Shawford

                                      c’ est plus de la pomme c’ est cuit avec amour , bien mixer et compoté smiley


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 24 septembre 00:02

                                      @Durand
                                      « ...pendant ce temps on ne parle pas du génocide initial ... »

                                      Ni de l’esclavage des barbaresques d’Alger.
                                      https://onenpensequoi.over-blog.com/2019/01/un-million-d-esclaves-blancs-passes-sous-silence-et-l-algerie-reclame-reparation-apres-la-colonisation.html


                                    • reptile cyrus 24 septembre 00:06

                                      @L’apostilleur

                                      sure , le pardon mutel est le seul moyen d’ une amitié durable ...
                                      mais le FLN n ’en veut pas car la france est l’ epouvantail pour cacher leur propres turpitudes ainsi que les crime historique egalement mutuel ...

                                      durand a pas l’ air de piger que le fait de ne pas bombarder ( meme avec du conventionel pendant des année l’ algerie est une faveur unique , surtout quand on voit ce que font les americain ailleurs ...


                                    • SilentArrow 24 septembre 04:24

                                      @Durand

                                      ...vos propos stupides de bourrin raciste 

                                      Il y en a encore qui croient qu’il suffit d’accuser son opposant de racisme pour avoir raison et se trouver automatiquement dans le « camp du bien ».

                                      Au risque de me faire traiter à mon tour de raciste, je me permets un petit sourire narquois.


                                    • Durand Durand 24 septembre 09:32

                                      @L’apostilleur

                                      « Ni de l’esclavage des barbaresques d’Alger »

                                      Il vous faut remonter au 7eme siècle, pour trouver des justifications au génocide algérien ?!!!... Vous faites vraiment les fonds de tiroirs, là !

                                      ..


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 24 septembre 10:12

                                      @Duran

                                      Votre avis est à courte vue, les algériens n’aiment pas l’histoire qui n’est pas à leur avantage. 
                                      Sauf Saint’Augustin. Un chrétien.


                                    • Durand Durand 24 septembre 10:47

                                      @L’apostilleur

                                      « les algériens n’aiment pas l’histoire qui n’est pas à leur avantage. »

                                      A lire la meute qui vous soutient et les raisons qui remontent aux premiers siècles que vous invoquez pour justifier l’éradication (planifiée par l’état français) des autochtones d’Algérie, il n’y a pas qu’eux !...

                                      Quatorze siècles entre Saint Augustin et le massacre par nos troupes coloniales des populations d’Algérie... Fallait oser !...

                                      ..


                                    • Durand Durand 24 septembre 10:56

                                      @L’apostilleur

                                      Je note toutefois qu’il vous est plus aisé de remonter jusqu’à la préhistoire pour justifier les événements d’Algérie de 1954 à 1962, que pour la période du génocide de 1830 à 1871 dont vous ne parlez strictement jamais ! 

                                      Vous avez l’histoire sélective de ceux qui ont peur de la regarder en face !

                                      ..


                                    • eau-pression eau-pression 24 septembre 10:57

                                      @Durand

                                      Vous nous avez donné il y a pas si longtemps le lien entre vos convictions et votre vécu, les sentiments qui vous relient à un coin d’Algérie.

                                      Quelqu’un que rien (ou si peu) dans sa vie personnelle ne relie à ce pays ne peut pas intervenir sans casser des oeufs, j’en suis conscient.

                                      Vous dites ailleurs qu’il s’agit de faire le deuil du passé, je pense comprendre cela.

                                      Si je n’ai pas lu tous les documents que vous nous proposez qui révèlent la cruauté de la conquête, l’hypocrisie de la cohabitation, je suis convaincu de ces réalités. Vous semblez penser que les méthodes de combat barbares étaient légitimes de la part de celui qui défend son territoire.

                                      Parenthèse, ce qui me gêne vraiment de la part de leurs descendants, c’est d’adhérer à l’idée de conquérir celui des envahisseurs par les ventres de leurs femmes.

                                      La question qui se pose c’est : sur quelle légitimité se fondaient nos officiers pour ordonner à leurs soldats des opérations terroristes atroces ? Ce ne peut être que le sentiment d’une juste cause à la conquête.

                                      Tout organisme vivant me semble pris entre la fidélité à ses gènes, l’accomplissement du sous-programme qu’il doit réaliser pour que l’ensemble (lui et son environnement) vive, et l’orgueil d’être plus que ça. Cet orgueil se traduit chez les civilisations humaines par l’expansionnisme et la volonté de ne plus dépendre de son environnement.

                                      Je trouve personnellement très injuste que De Gaulle ait refusé aux harkis le droit à cet orgueil, car lui-même n’en manquait pas.


                                    • Durand Durand 24 septembre 11:06

                                      @cyrus

                                      « durand a pas l’ air de piger que le fait de ne pas bombarder ( meme avec du conventionel pendant des année l’ algerie est une faveur unique , surtout quand on voit ce que font les americain ailleurs ... »

                                      « Une utilisation massive du Napalm par la France pendant la guerre d’Algérie fût attestée lors du plan Challe de 1959-6011. L’armée française disait viser « des structures diverses, des rassemblements de troupes, des grottes, des villages qui auraient dû être vides et parfois des convois terrestres »11. Des auteurs rapportent une utilisation du napalm dès 195611.


                                    • Durand Durand 24 septembre 12:41

                                      @eau-pression

                                      « Vous semblez penser que les méthodes de combat barbares étaient légitimes de la part de celui qui défend son territoire. »


                                      Oui, quand le territoire est attaqué et qu’on a pas les moyens militaires de ceux qui l’attaquent, tout est permis, surtout devant un adversaire qui s’est tout permis pendant 40 ans. Toutes les organisations de résistance à des envahisseurs ont pratiqué des méthodes terroristes et les pratiquent encore.


                                      « ce qui me gêne vraiment de la part de leurs descendants, c’est d’adhérer à l’idée de conquérir celui des envahisseurs par les ventres de leurs femmes. »


                                      Ça, c’est le résultat du wahhabisme (qui est une autre forme de mondialisation), qui a profité de l’affaiblissement de l’Algérie et de nombreux pays du Moyen Orient et d’Afrique pour s’infiltrer, corrompre les esprits de ceux qui allaient chercher du travail à l’étranger et mettre à bas les nationalismes locaux. Je peux cependant vous affirmer que les Algériens sont extrêmement patriotes dans leur immense majorité.








                                    • Durand Durand 24 septembre 12:41

                                      @eau-pression

                                      « La question qui se pose c’est : sur quelle légitimité se fondaient nos officiers pour ordonner à leurs soldats des opérations terroristes atroces ? Ce ne peut être que le sentiment d’une juste cause à la conquête. »




                                      Les officiers ne fondent pas leur action sur une quelconque légitimité mais sur l’obéissance à leur État Major. Au delà, c’est la sphère mediatico-politico-financière qui décide et qui justifie ce qui l’arrange. C’est systématique dès qu’il s’agit d’opérations extérieures visant à soumettre et à s’approprier des territoires.


                                      Concernant l’Algérie et la colonisation de l’Afrique en général, il était de bon ton, à l’époque, dans la société civile, de justifier nos conquêtes par l’apport civilisationnel dont allaient pouvoir bénéficier les sauvages que nous envahissions... Les 132 années de massacres, de spoliation et de soumission ont en effet permis aux habitants de l’Algérie d’apprécier cette bonté...


                                      Mais la justification trouvait également ses sources dans la misère calamiteuse qui sévissait en France et en Occident en général. Victor Hugo aura eu l’ingénue franchise de l’avouer :


                                       « Prenez cette terre à Dieu. Dieu donne la terre aux hommes, Dieu offre l’Afrique à l’Europe. Prenez-la. [...] Versez votre trop-plein dans cette Afrique, et du même coup résolvez vos questions sociales. »...Victor Hugo, extrait du discours sur l’Afrique en mai 1879.



                                      « Je trouve personnellement très injuste que De Gaulle ait refusé aux harkis le droit à cet orgueil, car lui-même n’en manquait pas. »




                                      De Gaulle n’avait pas de temps à perdre avec l’Algérie dont il savait pertinemment que les différentes parties ne se réconcilieraient pas de sitôt, quoi qu’il fasse... Comme je l’indique plus haut, il devait se consacrer à maintenir la souveraineté française face à l’Amérique et au traité de Rome récemment mis en application.


                                      D’autre part, jamais un vrai chef – surtout un militaire – n’a eu de considération pour les traîtres du camp d’en face, même s’il les utilisait à son avantage. Il n’a donc pas d’obligation de responsabilité quant à leur sort final. C’est une loi tacite mais une loi de la guerre quand-même... Quelles qu’aient été leurs raisons, concernant le sort que leur ferait la France ou celui que pourrait leur réserver l’Algérie, les Harkis ont pris ce risque, pour eux-mêmes et pour leurs familles.



                                    • moderatus moderatus 24 septembre 18:23

                                      @roby
                                      Et personne ne parle des accords d’Evian signés en douce par le FLN dans le dos des Algériens contre monnaie trébuchante pour les essais nucléaires Français le peuple comme d’hab n’en as pas vu la couleur alors que certains dirigeants du FLN s’en sont mis plein les fouilles un peu comme chez nous !

                                      =========================================================
                                      Bonsoir, 

                                      Et personne ne parle du non respect complet des accords d’Evian par le FLN
                                      accords que nous somme assez niais de respecter encore pour une immigration privilégiée.

                                      cet accord prévoyait l ’amnistie pour tout ce qui c’était passé avant la signature de ces accords.
                                      On sait le massacre de dizaine de milliers de harkis et celui de milliers d’européens le 5 juillet 1962.


                                    • Durand Durand 24 septembre 18:53

                                      @moderatus

                                      « Comme le disait Pierre Vidal-Naquet le 12 novembre 1962 dans Le Monde,[...] « En enrôlant les harkis, en en faisant un instrument de la politique de répression, le gouvernement et l’armée ont compromis, pour l’instant irrémédiablement, ces hommes aux yeux de leurs compatriotes. (...) Les résistants algériens ont sans doute le droit de mépriser les harkis et de les tenir pour des traîtres, le gouvernement français ne l’a pas. Et il est d’ailleurs trop évident que ces hommes, même ceux qui ont commis, sur ordre, des crimes, sont des victimes autant que des coupables, des victimes de l’ordre colonial et du mythe de l’Algérie française auxquels certains ont pu croire ».


                                      Indépendances - Embarquement des réfugiés harkis à destination de la métropole [muet]


                                      ..




                                    • SilentArrow 25 septembre 00:29

                                      @Durand

                                      Oui, quand le territoire est attaqué et qu’on a pas les moyens militaires de ceux qui l’attaquent, tout est permis, surtout devant un adversaire qui s’est tout permis pendant 40 ans.

                                      Ily en a peut-être qui se souviendront de ces mots au moment de libérer la France des envahisseurs islamiques.

                                    • reptile ☠cyrus☠ 25 septembre 01:09

                                      @Durand
                                      Tu serais sympa de donner la page wiki https://fr.wikipedia.org/wiki/Napalm
                                      qu’ on puisse remetre les chose dans leur contexte , notament l’ usage massif de ce meme napalm par les dictature socialiste , la ou l’ armée francaise as fait des frappe minimime sur des objectif sans population ./.

                                      Pendant la Révolution culturelleWei Guoqing utilisa des bombes au napalm pour réduire les rebelles à Wuzhou9,10.


                                      Enfin la guerre d’ algerie commence le 8mai 1945 quand des civile europeen sont massacrer par des musulmano-socialiste tentant de batir ce qui sera plutard le panarabisme ...
                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_de_S%C3%A9tif,_Guelma_et_Kherrata

                                      ==================================================
                                      « Une utilisation massive du Napalm par la France pendant la guerre d’Algérie fût attestée lors du plan Challe de 1959-6011. L’armée française disait viser « des structures diverses, des rassemblements de troupes, des grottes, des villages qui auraient dû être vides et parfois des convois terrestres »11. Des auteurs rapportent une utilisation du napalm dès 195611.


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 25 septembre 09:39

                                      @Durand
                                      « ...Je note toutefois qu’il vous est plus aisé de remonter jusqu’à la préhistoire... »

                                      Non, jusqu’à Saint-Augustin seulement. Les romains avaient christianisé l’Afrique du nord et apporté leur culture que l’islam a nettoyée.

                                      « ...Il vous est plus aisé... » non, après lui il n’y a rien. Cherchez vous ne trouverez que des tribus au Maghreb.
                                      Quelle figure née sur ce territoire retient votre attention pendant un millénaire et demi ?


                                    • Jonas 23 septembre 16:31

                                       Horreur et massacres des harkis par les terroristes du FLN. (1) 

                                      Dans son livre , Camille Brière «  Qui sont les harkis » , montre comment la France a abandonné les Harkis , aux terroristes du FLN , dont beaucoup étaient stationnés au Maroc et en Tunisie et qui font leur entrée , après les accords d’Evian. Quelques extraits de la monstruosité , des horreurs et des massacres subis par les Harkis, ses soldats au service de la France , et qu’elle a abandonnés lâchement. 

                                      << Dans un premier temps , le nouveau pouvoir algérien alterne promesses d’amnistie et menaces . Puis les sévices , les assassinats , les enlèvements commencent , souvent , le fait des «  Marsiens » , combattants de la 25e heure qui veulent racheter leur passivité antérieure . Les harkis sont arrêtés et abattus. En masse , lors des deux principales vagues de répression en été et en automne 1962. Quelquefois par unité entière ,par village entier, par famille entière , les femmes et les enfants n’étant pas épargnés. >> 


                                      • Jonas 23 septembre 17:07

                                        Horreur et massacres des harkis par les terroristes du FLN (2) 

                                        << Les supplices qui précèdent la mort sont d’une cruauté inouïe et peuvent durer plusieurs heures , quelquefois plusieurs jours : corps ébouillantés , dépecés , enterrés ou brûlés vifs , énucléations , membres découpés en lanières et salés , anciens combattants contraints d’avaler leurs médailles avant d’être brûlés vifs dans le drapeau français... ( Ni l’Etat islamique ni les Talibans n’ont rien inventé ce genre de cruauté NDLR) . Certains harkis furent crucifiés sur des portes , les yeux crevés , le nez et les oreilles coupés , la langue arrachée, systématiquement émasculés ... D’autres furent dépecés vivants à la tenaille , leur chair palpitante jetée aux chiens ... Quant aux familles , voici , ce qui les attendait : des vieillards et des infirmes étaient égorgés ( c’est une tradition NDLR) , des femmes violées puis éventrées , des nourrissons , des jeunes enfants avaient la tête écrasée contre les murs sous les yeux de leur mère etc >> ; j’arrête là par dégoût d’autres descriptions . 

                                        Ce sont des méthodes qui ont été enseignées aux terroristes du FLN , par des anciens nazis réfugiés en Algérie. Boualem Sansal dans son livre " Le village de l’Allemand ,  ou journal des frères Schiller (Gallimard , 2008 ) s’appuie sur une histoire vraie . Deux frères nés d’une mère algérienne et d’un père allemand , découvrent sur le tard que leur père qui se faisait passer pour un moudjahid  était en fait un ancien nazi. 


                                        • Durand Durand 24 septembre 17:27

                                          @Jonas

                                          Tous les services secrets du monde ont embauché d’anciens nazis... Même le Mossad :

                                          https://www.franceculture.fr/emissions/les-chasseurs-de-nazis/les-dessous-de-la-traque-le-mossad-recrute-un-criminel-nazi-chapitre-5-episode-2

                                          Mieux, la France en a incorporé des centaines dans la Légion. L’ALN avait bien dans ses rangs quelques algériens nazis qui avaient servi le Reich (le monde arabe avait les mêmes ennemis que l’Allemagne : les colonisateurs britanniques et leurs alliés sionistes au proche Orient et les colonisateurs français au Maghreb...) mais dans une proportion ridicule face aux troupes française qu’ils affrontaient.

                                          https://www.algeriepatriotique.com/2020/07/13/les-nazis-en-algerie-ou-quand-laln-affrontait-les-chiens-de-guerre-allemands/

                                          Et, cerise sur le gâteau que je vous offre (en espérant qu’il vous étouffe), l’Europe naissante de 1958 offrait la première présidence de la Commission Européenne à Walter Hallstein, un ancien officier et juriste nazi :

                                          https://gazettefrancaise.com/2015/12/14/lhistoire-de-walter-hallstein/

                                          ..


                                        • njama njama 24 septembre 18:45

                                           @Jonas
                                          Arrêtez de jouer les pleureuses (youyouyou...) sur des faits (criminels j’en conviens) sinon anecdotiques, du moins singuliers, dans la fresque de cette tranche d’histoire coloniale tumultueuse, très regrettable.

                                          Au delà de singularités hélas dramatiques que l’une et l’autre des parties protagonistes auraient subies, la question fondamentale reste...

                                          est-ce que le FLN avait raison de bouter « l’occupant » hors de son territoire ou non ? pour que les Algériens retrouvent leur souveraineté, politique, culturelle, ... historique


                                        • Jonas 25 septembre 10:44

                                          @njama

                                          Un des slogans des manifestants du Hirak , répond a votre question " L’Algérie a été libérée , les Algériens non .>> Plus de la moitié des jeunes Algériens n’ont pas connu la colonisation française , mais connaissent bien pour la vivre au quotidien la colonisation des dirigeants FLN.

                                          L’Algérie pays riche peuplé d’Algériens pauvres. PIB : 4279 dollars et IDH : 113eme. 

                                          La fin de la colonisation aurait dû apporter la liberté et la prospérité, transformer l’indigène en citoyen. Un citoyen  fier de vivre dans son pays ( pays pour lequel sont morts des milliers d’hommes et de femmes )  , jouissant du produit de son travail et profitant des ressources colossaux de son pays et non pas seulement pour une petite minorité , qui s’est accaparée de tout et n’a rien fait d’autre que remplacer les colonisateurs étrangers. 

                                          L’Algérien ,après des décennies d’indépendance avait le droit d’avoir un logement décent avec électricité et eau courante , de grands hôpitaux pour se faire soigner , avoir a sa disposition des médicaments, (les profiteurs vont se faire soigner à l’étranger , eux et leurs proches) des écoles et des universités avec un enseignement digne de ce nom , du travail , et non un chômage endémique , qui rend fou les jeunes , qui n’ont comme choix que l’immigration ou l’islamisme. 

                                          Reconnaissez @njama, en toute honnêteté , que les promesses de l’indépendance n’ont pas été tenus , non pas a cause du peuple Algérien , mais de ses dirigeants issus du FLN. Le FLN est le père de  la misère , de la corruption , du népotisme et des violences. 


                                        • Garibaldi2 27 septembre 08:50

                                          @Durand

                                          Après tout, l’ONU a bien eu un secrétaire général nazi : Kurt Waldheim

                                          qui fut également président fédéral de la république d’Autriche.

                                          Le réseau Stay Behind était truffé d’anciens nazis, de même que l’opération Condor. L’opération Paperclip à permis aux USA de se lancer dans la conquête spatiale avec des scientifiques nazis, le Vatican a fourni en toute connaissance de cause des documents pour que des nazis puissent rejoindre l’Amérique du sud ...


                                        • Garibaldi2 27 septembre 08:53

                                          @Jonas

                                          Ce n’est pas la France qui a abandonné les Harkis mais De Gaulle qui a interdit qu’ils soient exfiltrés.


                                        • Jonas 28 septembre 09:25

                                          @Garibaldi2
                                          Oui , vous avez raison , c’est bien de Gaulle , qui avait interdit le rapatriement des Harkis qui se sont battus pour la France, en disant à Alain Peyrefitte , qu’il ne voulait pas que vue la démographie galopante, les musulmans n’ envahissent la France, ce qui est une erreur politique de sa part concernant les Harkis soldats français. 

                                          Mais ses successeurs ,ont eux ouvert les portes a l’immigration Algérienne sans discernement et sans contrôle. Celle-ci a apporté dans ses bagages la haine et beaucoup de ressentiments contre sa nourrice la France.

                                          Les immigrés Algériens comme les autres venant de l’arc arabo-musulmans , vivent 100 mieux ici en France que dans leur pays , d’origine malgré les fanfaronnades. 


                                        • L'apostilleur L’apostilleur 28 septembre 15:46

                                          @Jonas
                                          « ...il ne voulait pas que vue la démographie galopante, les musulmans n’ envahissent la France, ce qui est une erreur politique de sa part concernant les Harkis soldats français. .. »

                                          L’idée d’une partition débattue à l’assemblée n’a pas été retenue. Pourtant elle aurait plu aux harkis et probablement réglé quelques uns des problèmes que posent les algériens 


                                        • njama njama 24 septembre 18:51

                                          @ Jonas

                                          si le gouvernement serait prêt à reconnaître cette évidence d’une occupation (clairement) « coloniale » de l’Algérie depuis 1832 cela pourrait changer les choses...

                                          Fera-t-il amende honorable ?

                                          Devrions-nous porter le fardeau des bêtises de nos Aïeux pendant des générations ?


                                          • adeline 24 septembre 18:58

                                            @njama
                                            « si le gouvernement serait prêt à reconnaître »
                                            si le gouvernement ETAIT


                                          • Durand Durand 24 septembre 19:25

                                            @njama

                                            Quand "des bêtises” restent coincées, dans les gosiers plus que dans les mémoires aussi longtemps, c’est qu’elles sont criminelles...

                                            Les Juifs non-plus n’ont pas pu parler de ce qu’ils avaient subit dans les camps jusque dans les années 60... Et encore, si les sionistes n’en avaient pas fait un instrument politique pour justifier la création d’Israël, ça aurait pris vingt ans de plus.

                                            Je ne connais pas le mot exact pour signifier ce qui bloque à ce point la parole de ceux dont on a nié l’humanité aussi violemment et aussi longtemps. Peut-être ne l’a-t-on pas encore inventé tellement le sordide qu’il exprimerait nous effraie... 

                                            La honte, la rancoeur, la haine, la souffrance..., non, tout ça ne suffit pas..., il y a de la destruction là-dedans, une destruction dont héritent les générations suivantes...

                                            ..


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 24 septembre 22:02

                                            @njama
                                            Ce qui « changerait les choses... »
                                            Il faudrait que les algériens s’inspirent des français qui n’en ont cure de l’Algérie et qui regrettent d’avoir des ancêtres qui y ont mis les pieds. Ils ne sont pas concernés par cette histoire. 

                                            Qu’ils oublient la France et vous verrez tout ira mieux surtout ceux qui n’ont rien connu de cette période, qui rabâchent une litanie de rancoeur et entretiennent une détestation qui s’est retournée contre eux. Que les algériens ne s’etonnent pas que la France leur refuse des visas pour venir siffler la Marseillaise. 


                                          • Durand Durand 25 septembre 07:41

                                            @L’apostilleur

                                            « Qu’ils oublient la France et vous verrez tout ira mieux surtout ceux qui n’ont rien connu de cette période, qui rabâchent une litanie de rancoeur et entretiennent une détestation qui s’est retournée contre eux. Que les algériens ne s’etonnent pas que la France leur refuse des visas pour venir siffler la Marseillaise. »

                                            Oui, leur amnésie totale vous serait d’un grand confort !... Hypocrisie, toujours...

                                            C’est à l’âme meurtrie de tout un peuple que vous refuser le visa pour la résilience... Quel triste Chrétien vous faites !

                                            ..


                                          • Durand Durand 25 septembre 08:21

                                            @L’apostilleur

                                            Mémoire traumatique :

                                            « AU TOTAL LE RISQUE VITAL LIÉ AU STRESS EXTRÊME GÉNÉRÉ PAR LES VIOLENCES EST ÉVITÉ AU PRIX D’UNE DISJONCTION RESPONSABLE D’UNE MÉMOIRE TRAUMATIQUE ET DE SYMPTÔMES DISSOCIATIFS. »...


                                            ...« Cette disjonction provoquée va entraîner une anesthésie affective et physique, une dissociation et calmer l’angoisse, mais elle va aussi recharger et aggraver la mémoire traumatique et créer une dépendance aux drogues dissociantes. Ces conduites dissociantes qui s’imposent sont à la fois paradoxales et déroutantes, douloureuses et incompréhensibles pour les victimes et pour les professionnels qui s’en occupent, elles sont responsables de sentiments de culpabilité, de honte, d’étrangeté, de dépersonnalisation et d’une vulnérabilité accrue face au monde extérieur et plus particulièrement face aux agresseurs, lesquels connaissent bien par expériences ces phénomènes dont ils profitent pour assurer leur emprise sur les victimes et pour les instrumentaliser (ils sont eux-mêmes aux prises avec une mémoire traumatique et ils utilisent les victimes pour gérer à leur place les conduites d’évitement et pour se dissocier grâce aux explosions de violence qu’ils leur font subir, ce qui permet aux agresseurs de s’anesthésier, les victimes étant leur “drogue”[voir Modératus, venu chercher sa dose sur cette page au mépris du risque de se faire incendier... ]). »


                                            La mémoire traumatique en bref


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 25 septembre 09:11

                                            @Durand

                                            L’amnésie est une solution pour traiter l’obsession qui annihile les capacits cognitives. 

                                            « Hypocrisie ... » Où ? Quand ???

                                            « ...l’âme meurtrie de tout un peuple... » ne faites pas partager votre phobie à tous vos correlioginnaires algériens. Demandez à ceux qui attendent un visa.


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 25 septembre 09:23

                                            @Durand

                                            Mémoire traumatique...

                                            Cet état psychique qui a atteint les victimes des assassins islamistes du Bataclan, n’est pas transmissible.
                                            Sauf chez les algériens ??

                                            Le temps retiendra des conclusions différentes des vôtres. Anticipez et prenez exemple sur les français qui n’ont retenu que les apports bénéfiques apportés par les romains.


                                          • Durand Durand 25 septembre 10:20

                                            @L’apostilleur

                                            « Anticipez et prenez exemple »

                                            Désolé mais j’évite de prendre conseil auprès des grands traumatisés...

                                            ..


                                          • Durand Durand 25 septembre 10:26

                                            @L’apostilleur

                                            « Demandez à ceux qui attendent un visa. »

                                            Vous moquer de celui qui boite vous permet-il d’oublier que c’est vous qui lui avez brisé les os ?

                                            ..


                                          • Jonas 25 septembre 11:13

                                            @njama
                                            Mais @njama , faites la même demande aux turcs dont les ancêtres ( les ottoman) ont colonisé le monde Arabe ( exception du Maroc ) et votre pays , qui n’avait pas encore comme nom l’Algérie., pendant plus de 400 ans , en ne laissant derrière , que misère et désolation ? 

                                            La Colonisation françaises ,a laissé des infrastructures , une administration , des écoles ( certes pas assez nombreuses ) une culture , une langue et des hydrocarbures , la seule richesse d’exportation ( 96%) de l’Algérie jusqu’à aujourd’hui 2021. 
                                             
                                            Combien d’algériens , s’expriment et écrivent en Turc ? 
                                            Combien de médecins , ingénieurs , enseignants , écrivains , artistes , philosophes , anthropologues etc sont issus des universités de l’Empire ottoman en plus de 400 ans de colonisation ?
                                             Combien d’immigrés Algériens vivent en Turquie ? 
                                            Je l’ai toujours dit ici , le drame des pays arabo-musulmans , est celui de faire l’histoire de leur pays par des apparatchiks , et non par des historiens. 

                                            Dans une longue interview au Monde , le grand historien algérien , ancien du FLN , Mohammed Harbi réfugié en France disait : << En Algérie il n’y a plus d’historiens . Les meilleurs ont fui le pays , ceux qui restent soit ils se taisent soit sont des laudateurs du régime >> . 


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 25 septembre 11:29

                                            @Durand

                                            Qui sont finalement les grands traumatisés ??
                                            Vos propos ne sont pas très clairs.


                                          • L'apostilleur L’apostilleur 25 septembre 14:10

                                            @Durand

                                            Votre incompréhension saupoudrée de mauvaise foi et de grossièretés produisent une confusion qui laissent penser à une pathologie.


                                          • Durand Durand 25 septembre 15:51

                                            @L’apostilleur

                                            Pensez, pensez..., peut-être qu’un jour vous finirez par panser !

                                            ..

                                            Mais je pense qu’il vaut mieux travailler à partir de l’irréparable que de chercher la réconciliation. Le pardon pour le pardon c’est une façon d’écraser l’irréparable. Le pardon à l’endroit de qui ? Il est bien plus important de s’attaquer à cette question de l’irréparable et à sa transmission, de générations en générations. Il faut ainsi intégrer cette histoire à l’histoire française et l’élargir à toute la population française, en cessant de laisser croire qu’elle n’a concerné qu’une petite minorité d’étrangers et d’Européens. Il existe une façon de parler de l’Algérie qui met hors-jeu la question de la responsabilité politique et historique dont il serait bienvenu de sortir. Tant que le débat sur la colonisation met hors-jeu la question de la responsabilité au sens politique et historique, nous sommes encore dans la poursuite de la passion coloniale, qui s’est instituée sur l’effacement des traces du crime.


                                            https://vacarme.org/article3264.html


                                            ..




                                          • ETTORE ETTORE 24 septembre 21:44

                                            Le poudré se fout royalement des Harkis et autres trahis ( que même lui continue à procréer, jour après jour )

                                            Tout ce qu’il veut, c’est que le vote harki tombe dans l’urne, et si possible avec contentement de la main chaude passée dans le dos.

                                            Il y en avait un autre qui avait fait pareil avec les Arméniens, même si la France, n’y était pour rien, reconnaitre le génocide Arménien, cela peut servir, juste pour le

                                            « ploc » du vote tombant dans l’urne .

                                            Et tant pis, si la France commence à avoir les genoux, en sang, à force de génuflexions répétées, à chaque contrition électoraliste, qu’une sommité ( ou se considérant comme telle, pour représenter l’ensemble des Français) décide de faire ses assouplissements par des génuflexions du jour, non pour demander pardon, mais juste pour pouvoir continuer.....Ses pêchés, en toute bénédiction !


                                            • Durand Durand 25 septembre 10:13

                                              @tous les traumatisés qui considèrent que de 1954 à 1962, 132 ans se sont écoulés 

                                              Si l’on considère qu’une guerre de libération commence avec les premières manifestation de la résistance, la guerre d’Algérie n’a pas commencé en 1954 mais ben plus tôt.

                                              « La conquête de l’Algérie, commencée en 1830, dura près de deux décennies, ce fut une conquête militaire. Et la résistance algérienne s’est manifestée dans le temps moyen (à partir de 1830) par la résistance armée. Plusieurs révoltes, toutes durement réprimées, scandèrent l’histoire, depuis l’insurrection d’El Mokrani - Bel Haddad en 1871-1872 jusqu’à la tentative du printemps 1945 du Constantinois, en passant par des révoltes en Kabylie orientale, l’insurrection des Oulad Sidi Chaykh qui embrasa l’Algérie du Sud Oranais au Titteri en 1864, la révolte de l’Aurès en 1879 , celle de Bou ‘Amama dans le Sud Oranais en 1881-1882, la révolte plus circonscrite dite de Marguerite, près de Miliana, en 1901, l’insurrection du Belezma/Aurès de 1916-1917 dont la répression dura six mois, 38 ans avant l’infijār du 1er novembre 1954.


                                              L’Algérie et les Algériens sous le système colonial. Approche historico historiographique


                                              ..




                                              • Durand Durand 25 septembre 11:48

                                                « Il est nécessaire de s’interroger sur la similitude ou la différence du traumatisme que l’on soit victime ou bourreau. Du point de vue de la passivité, nous pouvons dire : « Le pire, c’est d’être victime d’un génocide, ensuite d’une guerre, puis bourreau d’une guerre puis d’un génocide... » L’affirmer serait définir une échelle de valeur inutile car le traumatisme psychique agit sans crier gare sur les victimes et les bourreaux. Ses traces se détectent dans les rêves et les cauchemars. Ce qui diffère, c’est la capacité d’empathie de celui qui écoute.

                                                Cette difficulté d’être en empathie avec les bourreaux est une véritable difficulté dans cette clinique. Combien de fois, au Rwanda, des personnes m’ont demandé d’aller là-bas, auprès des génocidaires pour « savoir ce qui s’était passé dans leur tête », pour que « ça ne recommence pas ». Même en position de chercheur, je n’ai pu le faire. Les victimes étaient trop proches. C’était une demande de compréhension de l’autre et non pas de soins pour soi.

                                                Dans une autre configuration, je me suis approchée de ceux qui ont été actifs ou avaient la possibilité de l’être : les appelés de la guerre d’Algérie. Tous ont été traumatisés. Ils avaient besoin d’être écoutés et reconnus dans leur blessure. Supporter leurs modes de défense plus ou moins pervers était difficile : ils prenaient à témoin l’autre, maniaient l’humour, étalaient avec une pointe de satisfaction et force détails cela même qui les a rendus malades, énuméraient et décrivaient toutes les tortures possibles… »

                                                https://www.cairn.info/reves-et-traumatismes—9782749202020-page-177.htm


                                                ..




                                                • Garibaldi2 27 septembre 08:34

                                                  @ à l’auteur

                                                  L’Algérie islamique pratique la loi du Talion des sumériens que les juifs leur ont transmis (Coran 5-45). Il lui est donc difficile d’entendre le pardon, cette notion de l’Occident chrétien qui imprègne nos sociétés.

                                                  Que dois-je faire ? Vous traiter de débile inculte ou de quelqu’un induit en erreur par un raisonnement bancal qui lui a été inculqué lors de sa scolarité ? Je mise pour la seconde option car elle a fait des ravages parmi nos chères têtes blondes.

                                                  Ce que nous appelons ’’loi du talion’’ est inscrit sur la stèle (en forme de gigantesque bite !) smiley que l’on peut voir au Louvre et sur laquelle est gravé le code de Hammurabi (env 1750 av J-C), qui est un code de justice

                                                  Cette ’’loi du talion’’ est le socle de notre droit moderne qui, comme elle, stipule que la peine doit être proportionnelle à la faute. Pour un oeil la loi ne prendra pas plus qu’un oeil et pour une dent pas plus qu’une dent.

                                                  A une époque à laquelle on trucidait pour une pecadille, ce principe était révolutionnaire. Bien entendu, il ne faut pas tomber dans l’anachronisme et voir cet ensemble de principes avec nos yeux de 2021.

                                                  Ce code vient après le Code d’Ur-Nammu, qui stipule que si un homme commet un vol il sera tué !

                                                  le code Lois d’Eshnunna,

                                                  le Code de Lipit-Ishtar

                                                  Demain interro écrite !


                                                  • L'apostilleur L’apostilleur 27 septembre 22:58

                                                    @Garibaldi2
                                                    « ...Que dois-je faire ? Vous traiter de débile inculte...  »
                                                    Vous devriez surtout apprendre la retenue.
                                                    Hammurabi le sémite akkadien de Babylone a réuni les populations sumérienne et akkadienne, il a conservé l’héritage de la civilisation sumérienne attribu des élites avec l’écriture cunéiforme qui est utilisée encore sur la stèle(*).

                                                    « ..Ce que nous appelons ’’loi du talion’’ est inscrit sur la stèle sur laquelle est gravé le code de Hammurabi. Cette ’’loi du talion’’ est le socle de notre droit moderne qui, comme elle, stipule que la peine doit être proportionnelle à la faute. »

                                                    Il semble que vous ayez tranché le débat juridique des spécialistes, merci de nous avoir instruits. A ceci près que la « proportionnalité » reste néanmoins à vérifier avec cet article du code d’Hammurabi : 

                                                    « Si quelqu’un est accusé sans preuve il plongera dans le fleuve. S’il périt sa maison reviendra à son accusateur. S’il s’en sort il prendra la maison de son accusateur qui sera puni de mort. »

                                                    Que dois-je faire...

                                                    (*) https://onenpensequoi.over-blog.com/2017/03/les-terroristes-sont-des-soumis.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité