• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Pen contre Moscovici 1 à 0

Le Pen contre Moscovici 1 à 0

Moscovici devrait être plombier plutôt que ministre de l'économie. En effet, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n'ai pas bien compris si Le Pen, une fois sortie de l'Euro, voulait que 1 Franc égal 1 Euro, ou bien dévaluer le Franc de 20 à 25% par rapport à l'Euro ou bien au Dollar ?

Apparemment Moscovici n'a rien pigé puisqu'il n'a pas réagi. A moins que ce débat sur la monnaie le dépassait et ne savait quoi répondre, limité qu'il était. Grave pour une personne en charge de notre économie et de notre monnaie.

En tant qu'ancien plombier (je répare quand même toujours ici ou là) je me demande pourquoi est-il utile de sortir de l'Euro si c'est pour garder 1 Franc égal 1 Euro ? Si le Franc reste égal à l'Euro et donc aussi fort, alors pourquoi abandonner l'Euro ? Par ailleurs, si 1 Franc égal 1 Euro, pourquoi dire qu'on dévaluera ? Pour moi c'est l'un ou l'autre, mais pas les deux. Apparemment Moscovici n'a pas réagi. C'est soit qu'il était d'accord soit qu'il n'a rien compris. Il devrait alors de venir plombier. Les logiques de tuyaux ça nous connaît.

Pour moi qui suis désormais d'un autre âge, je n'ai quasiment connu que le Franc et ses nombreuses dévaluations sous De Gaulle, Pompidou, Giscard et Mitterrand. Je me souviens même de la guerre des monnaies européennes dans les années 80 où la Lire italienne, la Peseta espagnole et notre Franc se tiraient la bourre pour savoir qui dévaluerait le premier. On a même parlé d'entrer en guerre avec l'Italie qui paraît-il faisait trop des dévaluations contraires aux règles. En fait c'était la merde et tout le monde voulait que sa monnaie ressemble au Mark.

Le Pen parle aussi comme si aujourd'hui c'était le gouvernement qui fixait le prix de sa monnaie. Il me semble souvent entendre aux informations que le cours d'une monnaie est fixé par les marchés. Non pas par un pays, quand celui-ci est démocratique. Qu'en pensait hier soir Moscovici ? Là aussi il n'a rien dit. Était-il d'accord, pas d'accord ? Cela dépassait-il ses compétences ? Pourtant c'est lui notre ministre de l'économie et de la monnaie.

Avait-il bien révisé avant de venir à ce débat ? Peut-être pas. J'ai connu un Moscovici plus jeune, bien imbu de lui-même et de ses diplômes. Hier il aurait dû en faire un meilleur usage.

Le Pen disait aussi qu'en sortant de l'Euro cela allait créer de l'emploi. Là encore moi qui est vécu de nombreuses dévaluations du Franc je puis vous assurer que l'emploi s'est dégradé plutôt que le contraire. Sous les dévaluations de Giscard et de Mitterrand, le chômage a explosé. Pourquoi Moscovici n'a-t-il rien dit. Est-il vraiment compétent en économie et en monnaie ?

Hier soir j'avais vraiment l'impression que le professeur c'était Le Pen et l'élève mauvais, Moscovici. Il n'a pas été à même de contrer de manière claire Le Pen. Il fuyait le débat sur l'Euro et le Franc comme s'il ne savait pas quoi dire alors que c'est son métier que de parler économie et monnaie.

Mes anciens collègues ouvriers quand ils entendent Le Pen, ils n'entendent pas ses contradictions (on dévalue le Franc mais en même temps on garde quand même 1 Franc égal à 1 Euro, c'est incompréhensible), ils entendent seulement qu'elle va donner du travail à tout le monde, que la France va encore être plus française et que les Allemands et l'Europe n'ont qu'à bien se tenir.

Cela est désolant. Mais pour moi ce qu'il est le plus désolant c'est l'incompétence de Moscovici.

Après ce débat Le Pen sort renforcée et beaucoup d'électrices et d'électeurs aimeraient la voir rapidement au Ministère de l'économie et de la monnaie. A qui la faute ? Moscovici n'y est pas étranger. Il devrait essayer la plomberie pour avoir un peu plus de bon sens, de logique et une répartie meilleure et plus efficace.


Moyenne des avis sur cet article :  2.97/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

178 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 4 février 2014 10:24

    Bonjour à tous.

    Une sortie unilatérale de la France de la zone euro aurait automatiquement pour conséquence une dévaluation significative du franc relativement à l’euro et au dollar. Et ce que notre pays gagnerait en compétitivité sur les marchés extérieurs, il le perdrait très largement dans la gestion de ses emprunts à un taux nettement plus élevé. Qui plus est, la France devrait faire face à une dette libellée très majoritairement en euros et par conséquent augmentée de manière importante par la dévaluation du franc.

    Un abandon de l’euro par tous les pays qui ont adopté cette monnaie aurait au contraire l’avantage de renforcer la France par rapport à l’Allemagne dont le mark se trouverait ipso facto bien mieux apprécié que le franc. Notre pays serait alors en position de force pour pénétrer le marché allemand alors que notre voisin connaîtrait des difficultés à exporter en Europe du sud. L’Allemagne n’a donc aucun intérêt à s’engager dans cette voie si elle ne veut pas retomber dans les difficultés qu’elle connaissait il y 12 ou 15 ans.


    • unandeja 4 février 2014 10:35

      Une sortie unilatérale de la France entrainerait + que probablement la dissolution dans la foulée de la zone euro. Si le second acteur majeur de la zone euro la quitte, que pensez vous que feront les investisseurs ? defiance envers la zone euro et dislocation automatique car la plupart des petits pays deviendrait encore moins solvable qu’actuellement.

      L’augmentation de dette en cas de sortie unilatérale de la France et maintient de la zone euro serait d’environ 13%...ce n’est pa négligeable....mais ce n’est pas apocalyptique non plus (13% viennent d’une étude de J.SAPIR).


    • Fergus Fergus 4 février 2014 10:51

      Bonjour, Unandeja.

      Possible, mais pas sûr que l’euro explose en cas de sortie unilatérale. C’est pourquoi je plaide pour une coalition franco-italienne qui, à coup sûr, mettrait à bas la prétention de l’Allemagne à gérer l’UE, soit en aboutissant à la dissolution de l’euro, soit en amenant l’Allemagne et la Commission à redéfinir l’action de la BCE et notamment à permettre à celle-ci de prêter directement aux Etats.


    • j-p. bédol 4 février 2014 11:05

      Exactement comme à l’époque du Franc faible et du Mark fort.

      Un peu de mémoire !!!


    • bleck 4 février 2014 11:22

      @ Fergus


      « Une coalition franco-italienne pour contrer l’Allemagne » 

      Vous saviez que vous pouviez être drôle en pensant écrire sérieusement ?

      0 + 0 = la tête à Toto

      L’Allemagne peut dormir tranquille avec un attelage pareil

      Qu’attendre de Mosco ?

      Sa jeunette le vide de partout ; même son neurone est à sec 

      Les socialos c’est comme les poires : ils pourrissent par la queue 

      Certain fait même du scooter pour ce faire

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 11:29

      Fergus,
      Vous oubliez que la Banque de France est toujours là, et qu’en cas de sortie unilatérale de l’ UE et de l’euro (on ne peut sortir de l’euro sans sortir de l’ UE), elle peut prêter à l’Etat et aux Collectivités locales à taux 0%.
      Ce qui rend votre argument caduc.


    • unandeja 4 février 2014 13:14

      @Fergus...je ne suis pas pour mais il est vrai que les économies italiennes et françaises sont plus proches que de celles de l’Allemagne.
      En tout cas ce débat est interessant et il est bien dommage que nos politiques refusent de l’ouvrir en ne parlant que d’apocalyspe.


    • Onecinikiou 4 février 2014 13:53
      Fergus, que de contre-vérités !

      Vous dites :

      « Et ce que notre pays gagnerait en compétitivité sur les marchés extérieurs, il le perdrait très largement dans la gestion de ses emprunts à un taux nettement plus élevé. »

      Comment pouvez-vous affirmez cela puisque à ce que l’on sache, et la GB, et les USA, et le Japon, et la Suède, disposent bien de leurs monnaies nationales respectives, et pourtant ils empruntent à des taux historiquement planchés. 

      Cela pour une raison simple : le fait que la banque centrale nationale joue de nouveau le rôle de prêteur en dernier ressort - actuellement interdit pas les traités européens et les statuts de la BCE - dissuade de facto toutes velléités spéculatives de la part des majors de la finance mondiale. Elles auraient trop à perdre puisque le potentiel de refinancement serait alors illimité. Ils ne peuvent pas suivre. Donc révisez vos classiques.


      Vous dites également :

      « Qui plus est, la France devrait faire face à une dette libellée très majoritairement en euros et par conséquent augmentée de manière importante par la dévaluation du franc. »

      C’est absolument faux : 85% de la dette souveraine française est libellée en contrat de droit français, qui stipule que son remboursement se fera dans la monnaie qui aura légalement cours dans le pays. Idem que précédemment.

    • Onecinikiou 4 février 2014 13:55

      D’autre part pointer du doigt le risque de la dévaluation est inepte : la dévaluation est clairement le but recherché !


    • non667 4 février 2014 16:49

      gros mensonge de mosco :
      l’inflation lèse surtout les pauvres  !
      mais surtout les créanciers /prêteurs qui se voit remboursé en monnaie de singe (de toute façon , toutes monnaie qui n’est pas gagées sur l’or ou du matériel est une monnaie de singe ) et il faut être débile pour se priver d’en imprimer ! comme on l’a fait en entrant dans l’€ !


    • marcdouziech 4 février 2014 18:14

      « Qui plus est, la France devrait faire face à une dette libellée très majoritairement en euros et par conséquent augmentée de manière importante par la dévaluation du franc. »


      Il y a la solution Made In Islande !!!! On doit plus rien à personne, juste quelques oranges à ceux qui ont contracté les emprunts.

    • verdad 4 février 2014 18:14

      Quatiième fois que je me plante.
      Donc je ferai court ; très court !

      LE FRANC PINAY vallait un centime de l’ancien Franc
      Il vous fallait 100 anciens Francs pour avoir 1 nouveau Franc ; il dura jusqu’en
      l’an deux mille. Remplacé par l’Euro notre monnaie à la con  !


    • bigglop bigglop 4 février 2014 19:51

      Bonjour à tous,
      Sur le débat Euro/UE entre ’’Moscovicidose’’ et ’’Marine ma divine’’, je vous livre la réaction de Jacques Sapir à travers son billet intitulé ’’Saloperies’’ :
      http://russeurope.hypotheses.org/1940
      Extrait :
      ’’Les temps sont malsains. À force de prétendre que nous sommes dans une situation comparable aux funestes « années 1930 », certains journalistes et hommes politiques sont en train de créer une atmosphère particulièrement délétère. Les insinuations, les amalgames et les mensonges tiennent lieu aujourd’hui d’arguments. On a franchi un nouveau cap avec l’article du sieur Colombani dans Direct Matin et avec les accusations proférées à mon endroit par Pierre Moscovici, Ministre de l’économie et des finances. Les deux m’apparaissent liés. On en voit l’origine : la volonté d’un pouvoir aux abois et d’une élite discréditée de sauver l’Euro à tout prix en qualifiant les adversaires de la monnaie unique d’extrémistes. C’est en soi un acte de déni de la démocratie.’’
      et ses analyses sur l’euro :
      http://russeurope.hypotheses.org/1933
      Courage Monsieur Sapir !!!


    • bigglop bigglop 4 février 2014 19:59

      En complément, une pensée, attribuée (à tort) à W. Churchill :

      Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes anti-fascistes

      et le socialisme est la salle d’attente du fascisme. Léo Ferré


    • Le Gaspésien 4 février 2014 20:48

      Fergus est un trotskyste, donc son intérêt est l’affaiblissement de la France, il utilisera tous les arguments, même les plus nazes pour y parvenir et servir les intérêts du Parti de l’Étranger. En bon serviteur de l’Empire, il pourra même bénéficier de l’entrisme de ses copains au sein d’Agoravox, c’est dire.


    • unandeja 4 février 2014 10:24

      on sort à 1 franc = 1 euro pour ne par perturber les gesn au début.

      Seulement ensuite on dévalue la monnaie de 20 à 25%.
      Le mark se ré-évalue lui aussi.

      Il n’y a pas de solution miracle c’est sur....mais aujourd’hui on a une monnaie qui ne reflête absolument pas la réalité des pays. (réalité économique, fiscale notamment).
      Est-ce qu’il vaut mieux une monnaie forte qui ne représente rien ou une monnaie + faible et fluctuante qui représente la réalité économique du pays.


      • j-p. bédol 4 février 2014 11:07

        Comme les infos le disent c’est les marchés qui évaluent la monnaie.

        Pas Le Pen, ni Mosco, ni personne en démocratie.


      • unandeja 4 février 2014 13:10

        @Patriote...bien sur...mais là ou tu avais un euro français tu avais un euro espagnol....

        ....et quand tu auras un franc français tu auras 20 pesetas espagnol.

        Il n’est pas juste de parler uniquement de la ré-évaluation qu’entrainerait un retour au monnaie nationale car cela nous avantagerait sur certains/beaucoup de pays de la zone euro.

        Et certes il y a une perte de compétitivité à l’import depuis des pays à monnaie forte.....mais contrebalancé par une surcompétitivité à l’export vis a vis de ces pays à monnaie forte.

        C’est vrai que le marché fixe la dévaluation....mais le pays a aussi es marges de manoeuvre....par exemple, la Suisse qui a choisi de s’arrimer au cours de l’euro pour stoppé la hausse de sa monnaie qui devenait trop forte.


      • claude-michel claude-michel 4 février 2014 10:47

        Si Marine change un euro pour un franc...elle finira dans une poubelle... !


        • Fergus Fergus 4 février 2014 10:53

          Bonjour, Claude-Michel.

          1 euro pour 1 franc, c’est prendre les Français pour des niais.


        • claude-michel claude-michel 4 février 2014 11:09

          Fergus....

          0,19 euros...pour 1 franc (source l’insee)

          Compte tenu de l’érosion monétaire due à l’inflation, le pouvoir d’achat de 1 francs en 2000 est donc le même que celui de 0,19 euros en 2013.


        • j-p. bédol 4 février 2014 11:19

          a ce prix à combien passe notre dette ?

          Merci.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 11:31

          Fergus,
          Vous avez la mémoire courte, c’est sur cette base que c’est fait le passage du franc à l’euro...


        • claude-michel claude-michel 4 février 2014 11:45

          Par j-p. bédol....Notre dette...passera a la banque de France (la machine à billet comme aux USA)...a prendre ou à laisser pour les prêteurs...et ils prendront.. !


        • Onecinikiou 4 février 2014 15:16

          « a prendre ou à laisser pour les prêteurs...et ils prendront.. ! »


          Pour sûr qu’ils prendront, comme ils n’ont pas eu le choix de prendre une dépréciation équivalente à 70% de leurs créances lorsque l’Argentine fit défaut sur sa dette souveraine en 2003.

          Bilan ? 8,5% de croissance en moyenne chaque année la décennie qui a suivi. 

        • Fergus Fergus 4 février 2014 18:40

          Bonsoir, Fifi.

          Oui, mais sur la base d’une union, autrement dit d’une crédibilité renforcée sur les marchés alors qu’un abandon unilatéral de l’euro par la France laisserait le pays seul face à d’éventuelles attaques qui ne manqueraient pas de survenir. 


        • Attilax Attilax 4 février 2014 23:46

          « a ce prix à combien passe notre dette ? »

          Si on sort de l’UE et de l’euro et qu’on récupère notre pouvoir de création monétaire, c’est une déclaration de guerre aux financiers et banquiers de toute la planète, qui seraient furieux car cela contrecarrerait leurs plans. Quels sont leurs plans ? Le contrôle du monde grâce à la dette, justement.

          http://blogs.mediapart.fr/blog/jjmu/031113/karen-hudes-lanceuse-dalerte-de-la-banque-mondiale-revele-comment-lelite-mondiale-dirige-le-monde

          Ils réagiraient bien sûr violemment et attaqueraient de toute part la France, pour la briser et la faire réintégrer le rang. Ce ne serait pas la première fois de notre histoire que ça arrive...

          Donc tant qu’à en prendre plein la gueule, autant leur dire qu’on a largement plus que payé le capital et que leurs intérêts variables sur des décennies, avec des taux décidés par des agences privés sorties du bois, ils peuvent se les coller profond. Si on a récupéré la création monétaire, on peut se payer le luxe de résister, on les emmerde, et l’exemple français pourrait faire une fois de plus tache d’huile : tout le monde voudra faire pareil et les banquiers chuteront... Euh, c’est le « bon » scénario, évidemment. L’autre, le mauvais et probable, c’est qu’on va se faire tondre et écoper de régimes autoritaires.

          La « dette » créée virtuellement est in-remboursable, c’est prévu pour, que ce soit celle de la Grèce, de l’Italie, de l’Espagne, du Portugal, de l’Irlande, de la France, et je ne parle même pas des US eux mêmes, qui ont sous les pieds un abysse qui entraînera tout le monde... En dématérialisant totalement la monnaie, les banquiers ont rendu possible leur rêve ultime : créer de la richesse à partir de rien.

          Ce n’est bien sûr pas viable, on le voit jour après jour.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 09:47

          fergus,
          Et l’attaque des contribuables par les banques en créant la dette, vous trouvez que c’est pas violent ?

          « Comment c’était la France il y a 40 ans ? » Ben, vachement mieux !


        • mario mario 4 février 2014 10:47

          @l’auteur plombier.....

          je ne viens pas au secours de Le Pen mais force de costater qu’elle a raison .

          47 économistes (universitaires) et 10 prix Noble d’économie disent la meme chose .

          sans mettre en doute vos compétences de plombier, j’espere tout de meme qu’elles sont pas aussi hasardeuse que vos affirmations économique .

          quand a Moscovici, je retient une phrase du débat...« la solidarité avec le peuple Grec »"...... a vomir !


          • j-p. bédol 4 février 2014 11:08

            Alors pourquoi sortir de l’EURO si 1 Franc = 1 Euro ????


          • mario mario 4 février 2014 11:12

            parce que nous pourons dévaluer ! c’est clair ?

            soit on dévalue soit on baisse les salaires et les pensions c’est clair ?


          • j-p. bédol 4 février 2014 11:22

            c’est clair = NON.

            A combien les marchés donneront 1 Franc contre xxx Euro.


          • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 février 2014 13:08

            Bonjour,
            La raison d’être de l’Euro est à mon sens la même que celle de l’Europe : exister face au dollar et au yen au départ, au yuan et à la roupie maintenant, et gageons que ça ne s’arrêtera pas là. Si on oppose à priori cette raison avec l’intérêt populaire, on a forcément perdu. Il faut donc au contraire travailler à leur compatibilité et non fuir ce bon sens, qui est à terme se faire bouffer par les empires sus-nommés : On discute quand-même de façon plus décontractée en représentant 27 pays qu’au nom d’un seul en pleine dévaluation.
            Sortir de l’Euro, remarque, ça favorisera peut-être le chinois obligatoire en 6ème ? Marre de l’Anglais, après tout.


          • Onecinikiou 4 février 2014 14:03

            « Alors pourquoi sortir de l’EURO si 1 Franc = 1 Euro ???? »


            Vous êtes laborieux. 1 franc = 1 euro le jour de la création du nouveau franc avec cette parité (+ contrôle des changes pendant quelques jours pour éviter l’instabilité monétaire et la fuite de capitaux). 

            Ensuite nous serions en régime de changes flottants. Les monnaies flottent les unes par rapport aux autres en reflétant, si possible de manière optimale, le potentiel de compétitivité des appareils productifs nationaux. Le franc se dévalue à cette occasion vis à vis du Dollar, du Yen, du Yuan, mettons de 15 à 25%.

            Ceux qui auront à subir cette dévaluation seront principalement les porteurs de créances sur les obligations françaises. Les rentiers si vous voulez, notamment internationaux, qui seront les plus impactés par cette dévaluation compétitive (car là est bien le but). Pour les épargnants français cela ne changera pas grand chose, puisque leur épargne conservera une valeur équivalente dès lors qu’elle ne s’investira pas au-delà de nos frontières.

          • Onecinikiou 4 février 2014 15:19

            Soit dit en passant je viens de voir le face à face : Moscovici s’est fait violer par Le Pen. Il s’est fait douloureusement dilater le fondement sur son propre terrain. 

            Quelle humiliation j’ai de la peine pour lui - et pour nous !, sachant qu’un être aussi faible et médiocre puisse être à la tête des finances et de l’économie de notre pays.

          • non667 4 février 2014 16:08

            à jp
            Alors pourquoi sortir de l’EURO si 1 Franc = 1 Euro ????

            vous le faites exprès ?
            parce que marine pourra fabriquer des francs dans sa cave sans risquer la prison ce qui ne serait pas le cas avec des € pardi ! smiley smiley smiley


          • Le Gaspésien 4 février 2014 20:53

            L’auteur comprends que dalle à l’affaire, que s’en est pas croyable.


          • bernard29 bernard29 4 février 2014 11:06

            Moscovici croit qu’avec l’arrogance et le mépris dont les oligarques font preuve il réussira à emporter le morceau. Hier soir, sa vacuité et sa fatuité l’ont ridiculisé. 

            Marine le Pen a réussi a montrer que la sortie de l’Euro était une alternative qui semble sinon complétement construite au moins envisageable et possible. Et comme la course à l’argent, la financiarisation, sont les préoccupations centrales de notre société , le fait de remettre sérieusement en doute et de façon volontaire, le dogme de l’Euro, cette possibilité devient une éventualité qui peut avoir de l’avenir. Ce qui se traduit le plus simplement du monde par cette question ; POURQUOI PAS ?


            • j-p. bédol 4 février 2014 11:10

              J’ai vécu le Franc faible durant 70 ans. NON ça suffit ! Merci pour moi.


            • bernard29 bernard29 4 février 2014 11:36

              même quand on est passé au Franc fort ou lourd , je ne sais plus ? . Et puis vous croyez que la période actuelle avec l’Euro est une pleine réussite ? Aujourd’hui si vous suivez un peu les débats sur la monnaie, on remarque que de plus en plus de personnes s’interrogent sur les monnaies locales, les monnaies différentes. peut être que la question n’est pas aussi simple que de faire référence à l’histoire du franc faible ou du franc fort. Peut être y a t’il autre chose à inventer, et pour cela il faut peut être aussi décoincer les préjugés. Tous les sociologues et philosophes qui nous disent qu’on est arrivé au bout de quelque chose, qui nous parlent d’une nouvelle civilisation , d’une métamorphose, d’un changement de paradigme , vous croyez que c’est envisageable sans réfléchir aux moyens transactionnels pour les échanges entre citoyens ?


            • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 4 février 2014 13:13

              re

              « vous croyez que la période actuelle avec l’Euro est une pleine réussite »

              La réussite, c’est dormir comme on veut bouffer comme on veut etc etc.
              Et ça n’a rien à voir avec votre monnaie mais avec comment et qui la manipule.
              Euro ou franc ça n’a rien à voir, et j’ai dit plus haut pourquoi je pense qu’il serait stupide de revenir à des souverainetés à la con mais pas si désuètes que ça vu le nombre de guerres qu’elles provoquent.


            • Onecinikiou 4 février 2014 14:07

              « J’ai vécu le Franc faible durant 70 ans. NON ça suffit ! Merci pour moi. »


              Ridicule. Vous regrettez donc le temps où la France connaissait le plein emploi, une croissance à deux chiffres, une inflation soutenue mais largement compensée par l’augmentation effective du revenu disponible brut des ménages (le pouvoir d’achat), pas de déficit, pas donc d’endettement, une balance commerciale excédentaire, maitrisait sa monnaie, etc... ?

              C’est ubuesque.

            • Onecinikiou 4 février 2014 14:08

              Pardon : vous NE regrettez PAS !


            • bernard29 bernard29 4 février 2014 15:13

               Emmanuel Aguéra  

              je pose des questions, c’est simple !! si l’argent est une question centrale dans une société, il faut alors peut être s’interroger sur la monnaie en vigueur à une période donnée, aussi ?


            • lowlow007 lowlow007 9 février 2014 21:48

              Parce qu’aussi, à une époque on avait tous sa propre monnaie, que l’on pouvait dévaluer, on pouvait « jouer » avec les commandes...Nos frontières étaient fermées, l’état gelait les prix, la finance ne faisait pas la loi, les banques étaient toutes françaises...La sécu contrôlait pas mal, les douanes faisaient gaffe à tout, etc...
              Aujourd’hui nous ne sommes plus rien, même plus un pays, juste une sorte de gigantesque disneyland pour riches retraités ou touristes en mal de « luxe » à la française, fabriqué au Pakistan, dont on ne profite pas. Et pour tout le reste, pareil...
              La secte UMPPS nous ment, nous vole, nous sodomise profond depuis trop d’années, ça suffit, je voterais FN, et deux fois encore ! Rien à foutre des « conséquences », de toute façon, cela ne pourra pas être pire, ou alors on revote pour les mêmes et on en chiera encore plus et encore, et encore, et encore...Ras le bol...


            • Dany romantique 4 février 2014 11:07

              Vous n’avez pas compris ? on explique : 

              de même que les prix qui étaient en francs n’ont pas été multipliés par 6,56 au consommateur dans la nuit du passage à l’euro, le retour au franc ne va pas diviser les prix par 6,56. 
              Le nominal ne change pas la valeur intrinsèque d’une production. Le cours mondial des monnaies donne une parité différente de pays à pays. 1 franc=1 euro c’est exact dans le libellé.
              Le marché monétaire va réagir cependant par une dépréciation d’environ 20% sur le nouveau libellé(nominal). 
              L’impact à la hausse sur le prix de l’essence à la pompe ne sera pas de 20% plus cher. Pourquoi ?
              1/ le prix du litre est formé de 75% de taxes, donc pas d’affaire de parité monétaire.
              dans ce cas il reste 25 % du prix qui subira la dévaluation de 20% ce qui donne 5% de hausse au litre. Si c’est dévaluation de 30% cela donnerait 7,5% de hausse.
              2/ les pays producteurs, étant avant tout des VENDEURS se chargeront -on peut leur faire confiance, pour écouler leurs productions - de corrigerer les prix du marché afin de ne pas rendre sensible l’effet nouvelle parité. Dans dans le cas contraire la baisse des achats du brut conduirait d’elle même à un effondrement des cours mondiaux du pétrole brut. Ce qui baisserait mécaniquement les prix du marché...Et oui il faut tout dire.
              Comprendo ? C’est Jacques Sapir qui explique très bien ce phénomène.

              Par ailleurs l’effet négatif du cours actuel de l’euro plombe les exportations françaises tout azimut. Exemple ? Un Airbus qui était à parité 1 euro = 1 $ en 1999 vaut -de fait- 35 % plus cher à l’export sur le prix catalogue, à même coût de production. 
              C’est insupportable, y compris pour les TGV, le métro export Alsthom, la production automobile, les centrales d’Aréva, le luxe, la production agricole, etc...

              Pas de dévaluation ni de dépréciation de l’Euro du fait de la BCE conduira de fait à un effondrement des économies des pays de zone. Cela prend du temps certes mais c’est garantie ! Lente agonie, déjà 15 ans de super crise.
              Sauf à baisser petit à petit salaires et pensions en France de 20 % minimum.... 
              Ca c’est l’orientation camouflée de Bruxelles et du Médef : la compétitivité des coûts et des prix de production.
              C’est ce que dit a moitié -car discours impopulaire- Moscovici...
              Vous ne comprenez toujours pas ??

              • Abou Antoun Abou Antoun 4 février 2014 11:37

                de même que les prix qui étaient en francs n’ont pas été multipliés par 6,56 au consommateur dans la nuit du passage à l’euro, le retour au franc ne va pas diviser les prix par 6,56.
                Ce ne serait pas un peu le contraire multiplication <—> division.


              • Pere Plexe Pere Plexe 4 février 2014 20:35

                Le marché monétaire va réagir cependant par une dépréciation d’environ 20% sur le nouveau libellé(nominal).
                Ben voyons...le marché est aux ordres de MLP !
                la baisse des achats du brut conduirait d’elle même à un effondrement des cours mondiaux du pétrole brut.
                Sacré comique ! La France,seule impactée, pèse 1,5% de la consommation mondiale...
                Un Airbus qui était à parité 1 euro = 1 $ en 1999 vaut -de fait- 35 % plus cher
                Sauf que la fabrication n’est pas franco française.La société conçoit et fabrique beaucoup en Europe (en euro donc) mais aussi en Chine aux states.Et il n’est pas sur que Tom Enders patron Allemand d’EADS bientôt Airbus Group apprécie ce coup contre l’euro...

                Mais surtout expliquez nous se que devient la dette en euro de la France à rembourser avec une monnaie dévaluée...


              • Pere Plexe Pere Plexe 4 février 2014 22:09

                La dette française est à 70% détenue hors de france par des gens qui n’apprécieraient sans doute que très modérément de voir leur prêt en euros être remboursé en monnaie de singe...
                Pas de quoi inciter les investisseur à prêter les 800 millions dont la France à besoin chaque jour !


              • Dany romantique 5 février 2014 04:48

                Désolé pour la coquille, je corrige :

                 en 1999 les prix, les salaires ont été divisés par 6,56 pour 1 euro (pas multipliés). Mais demain si 1 franc = 1 euro les prix et les salaires ne changent pas en nominal.
                Ma démonstration reste valable.
                Notre dette est libellée en euro mais sous contrat français, donc les créanciers seront remboursés en nominal francs sans autre considération. Restera aux autres monnaies à s’ajuster en dépréciant le cours par une parité réaliste aux prix et avoirs français. Une dévaluation de 20 à 25 % est prévisible mais les économies étant tellement imbriquées les étrangers ne pourraient prendre le risque de déstabiliser plus le commerce mondial avec un acteur comme la France 5 e pays exportateurs sauf à plomber les transactions et à créer une grave crise monétaire internationale. Tout se tient. Créer une monnaie de singe reviendrait à créer une monnaie de singe à tous les créanciers, ce qui les déséquilibreraient eux mêmes. 
                Lire les articles de Jacques Sapir, Pierre Larroutourou, le Prix Nobel Joseph Stiglietz, les Economistes aterrés, Jacques Généreux, Fréderic Lordon, Maurice Allais Prix Nobel Fançais décédé depuis, etc...Tous ces spécialistes ont fait les hypothèses.
                On vous dit le contraire car l’euro protège les rentiers de l’oligarchie et ils ne veulent pas subir ce choc de compétitivité du papier monnaie. Mais le petit porteur n’a rien à craindre. Quant aux salariés ils achèteront plus de produits français ce qui fera baisser les prix à l’import par l’offre et la demande. Immédiatement les productions françaises redeviennent attractives pour 35 % vis a vis de l’étranger.
                Ne croyez pas ce qu’on vous dit c’est uniquement pour protéger les gros rentiers de l’oligarchie mondialisée.
                On renverse le rapport de force, se sont eux qui vont pâtir de la crise pour les avoirs et placements juteux qu’ils avaient consacrés au détriment des peuples producteurs/consommateurs. A terme les relocalisations seront à l’ordre du jour par cette nouvelle compétitivité simplement retournée. Il faudra aussi réintroduire des droits de douane pour un protectionnisme de nos échanges selon la théorie de Ricardo chaque pays ayant intérêt à fabriquer ce qu’il fait de mieux, ce sont les avantages comparatifs par la spécialisation des fabrications propres à chaque pays.
                Cesser ces délocalisations qui pillent nos industries en mettant en concurrence les pauvres des pays riches avec les salariés-esclaves des pays pauvres.
                De l’audace les amis !

              • Inspecteur Canopée 10 février 2014 07:01

                par ailleurs, sauf erreur de ma part l’impact de la dévaluation ne se conçoit que dans les relations commerciales à l’import-export. En effet, un bien produit en zone franc et acheté en zone franc ne changerait pas de prix.


              • Inspecteur Canopée 10 février 2014 07:08

                Mais qui dit impression monétaire dit dévaluation non ?


              • tf1Groupie 4 février 2014 11:09

                Les habituelles rodomontades de la blonde qui a balancé des mensonges bien gros pour que ça passe.
                Le coup des prix Nobels d’économie c’est bidon, mais les guignols comme Pinsolle ou LePen l’utilisent à tour de bras.

                Je ne vois pas en quoi Moscovici ou quiconque devrait se sentir obligé de répondre à des inepties dont certaines sont d’ailleurs fournies dans l’article.

                Quand on s’affranchit de la réalité comme le fait LePen, l’économie ça a l’air très simple. Les gens avertis ne gobent pas bien sûr, mais il est évident que ça passera pour les neuneus.
                Le QI moyen des électeurs FN est nettement en-dessous de la moyenne nationale.


                • j-p. bédol 4 février 2014 11:15

                  OUI, OUI, mais ses mensonges Mosco n’a pas été capable de les contredire simplement. Il est nul !

                  Le PEN est pour : la nation, le socialisme, le travail... ça nous rappelle quelque chose du 30 janvier 1933.


                • tf1Groupie 4 février 2014 11:49

                  Dire que sortir de l’Euro c’est simple est déjà en soit un énorme mensonge ; ensuite dire que ça va apporter des solutions à notre économie est un deuxième mensonge.

                  Ce que ça apporte c’est de l’autonomie, mais c’est en on fera quoi de cette autonomie ? En quoi ça va supprimer le chomâge, reconstruire notre industrie et faire pousser l’argent sur les arbres ?

                  Mais pour comprendre ça il faut déjà faire des efforts de réflexion, et LePen ne cherche pas la réflexion : elle gave des cerveaux comme on gave des oies.

                  C’est comme dire que les immigrés sont la cause de nos problèmes : c’est à la fois stupide et en même temps c’est un argument qu’il est difficile de démonter.


                • julius 1ER 4 février 2014 15:11

                  Je note que le 4 Février 2014, je suis tombé d’accord avec TF1 goupie, ce doit être la première fois que je souscris à ces propos.....


                • tf1Groupie 4 février 2014 15:22

                  @ Patriote,

                  Ah parce que la sortie de l’Euro va faire disparaitre la Dette de la France gros malin ?

                  Avant l’Euro on jouait comme on voulait avec notre monnaie gros malin ?
                  Et les taux de changes on en faisait ce qu’on voulait, gros malin ? 

                  etc ...

                  Ces raisonnements naîfs des sorteurs de l’Euro sont vraiment pitoyables et montrent bien que LePen aura toujours un public facilement manipulable.

                  A croire qu’avant 2002 la France nageait dans l’opulence, n’avait pas de dette, pas de chomâge, pas de problème de retraite, une industrie florissante, ...



                • tf1Groupie 4 février 2014 15:23

                  @ Julius,

                  Ne panique pas, c’est pas irreversible comme processus smiley


                • non667 4 février 2014 16:31

                  à tf1
                  faire pousser l’argent sur les arbres ?
                  facile avec la planche à billet en francs ! smiley smiley smiley smiley


                • marcdouziech 5 février 2014 20:07

                  TF ! Groopie, quand vous vous trouvez devant ce postulat : « c’est un argument qu’il est difficile de démonter. »....vous ne vous posez pas de question ?



                • tf1Groupie 5 février 2014 22:37

                  @ Patriote,

                  "pen a prévu grâce à la souveraineté monétaire de se financer par la banque centrale fr à 0 % d’intérêt [...] elle financera d’ailleurs la totalité du remboursement de la dette par la création monétaire."

                  Et tu la crois gros naïf ? Si c’était si simple tout le monde le ferait et pas seulement les pays européens !!!
                  Et si elle fait pousser l’argent sur les arbres tu la croiras ??


                • tf1Groupie 5 février 2014 22:37

                  @ Patriote,

                  "pen a prévu grâce à la souveraineté monétaire de se financer par la banque centrale fr à 0 % d’intérêt [...] elle financera d’ailleurs la totalité du remboursement de la dette par la création monétaire."

                  Et tu la crois gros naïf ? Si c’était si simple tout le monde le ferait et pas seulement les pays européens !!!
                  Et si elle fait pousser l’argent sur les arbres tu la croiras ??


                • tf1Groupie 5 février 2014 22:40

                  « vous ne vous posez pas de question ? »
                  Non car je sais que je n’ai pas réponse à tout.

                  Quand je vois un tour de magie dont je ne connais pas le truc, je ne me dis pas que le magicien est Jésus, je dis juste que je n’ai pas l’explication mais je sais qu’il y en a une...


                • Pierre Pierre 4 février 2014 11:24

                  Dans une Europe dont le système monétaire va à vau-l’eau, je crois qu’il vaut mieux reprendre le contrôle régalien sur sa monnaie et devenir ainsi maître de son destin. Il y aura des moments difficiles à passer, qu’on quitte ou qu’on reste dans l’euro. Les expériences des autres, Argentine, Russie, États-Unis etc. montre qu’il vaut mieux essayer de s’en sortir par ses propre moyens plutôt que de passer par les fourches caudines du FMI, de la BCE ou du FMI.
                  Moscovici a judicieusement évité le débat de fond avec Marine Le Pen. Il aurait été laminé, elle connait son sujet à fond. Du pur Sapir et très impressionnant. (Idem pour Philippot.)


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 11:45

                    Moscovici ne répond pas, car il sait parfaitement que Marine n’a aucunement l’intention de sortir la France unilatéralement de l’euro, ( il n’y a aucun article dans les Traités pour cela) et encore moins de l’ UE et de l’ OTAN.

                    Il ne va pas discuter avec un leurre qui lui sert à salir l’idée de souveraineté ?!

                    Les preuves : Marine met plein de conditions : « Je ne peux pas vous répondre,il faut négocier, renégocier les Traités, négocier, coordonner avec d’autres pays ».
                    Faut voir, discuter, négocier, blablabla...

                    Jamais elle ne dit : « Sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN unilatéralement, légalement par l’article 50, qui est la clause de sortie de l’ UE »

                    Les andouilles comprennent ce qu’ils ont envie d’entendre.

                    L’important pour Moscovici, c’est que les médias disent que le FN veut en sortir, rien de plus. C’est son meilleur allié, il ne va pas la contrarier...

                    Pour pouvoir dire aux Élections Européennes à ceux qui en ont ras le bol de l’expérience européenne :

                    « Vous voulez sortir de l’ UE et de l’euro ? Mais vous êtes d’affreux extrémistes de droite ! »


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 février 2014 11:58

                      "Moscovici ne répond pas, car il sait parfaitement que Marine n’a aucunement l’intention de sortir la France unilatéralement de l’euro"

                      Vous visiblement, vous savez tout à l’avance avec votre boule de cristal et vous avez tout prévu...
                      C’est bizarre, mais je sens aussi ce discours simpliste comme une arnaque


                    • jaja jaja 4 février 2014 18:34

                      « seul le fn est anti-ue pas merluchon pour tout les traités sauf celui de Lisbonne qu’il critique juste un peu, avec le npa et co... qui ne disent rien sur les traités européens. »

                      Pour le NPA il est faux de dire qu’il ne dit rien sur les traités européens. Bon vous ne le savez pas évidemment.... mais vous affirmez quand même avec aplomb !... que vous ne soyez pas d’accord avec les solutions du NPA vous regarde mais dire qu’il fait silence sur cette question d’importance est idiot... Mais bon de la part du « partisan du putsch » que vous affirmiez être dans l’un de vos commentaires quoi d’étonnant... tant de stupidités... ?

                      Pour le NPA l’objectif serait de sortir de l’Europe des traités, de Maastricht jusqu’au dernier traité européen . Le but du NPA , c’est la construction d’une autre Europe, socialiste et débarrassée de la domination capitaliste...

                      Entretenir l’illusion que la solution, c’est les frontières, le repli nationaliste, sous domination de ceux qui nous exploitent déja, l’oligarchie capitaliste, n’a aucun intérêt pour les prolétaires.... Les anticapitalistes s’ils surfaient sur les idées nationalistes creuseraient leur propre tombe.


                    • jaja jaja 4 février 2014 19:29

                      Patriote : L’acte unique prévoit la libre circulation des capitaux alors que le NPA est pour le strict contrôle de ces derniers et la nationalisation de toutes les banques... Il y a incompatibilité entre ce que veut le NPA et tous les traités européens existants... y compris donc l’acte unique...


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 09:53

                      jaja,
                      Remettre en place le contrôle des capitaux et nationaliser les banques (c’est dans le programme de l’ UPR), cela suppose de redevenir un pays souverain., qui maîtrise à nouveau les droits régaliens.

                       Encore un effort, jaja, et vous finirez par comprendre qu’il n’y a pas de politiques nationales intérieures possibles sans frontières.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 10:01

                      Olivier,
                      Plus c’est gros, plus ça passe ! Il y en a même qui ont crû que Hollande était l’ennemi de la finance..., c’est vous dire les couleuvres...

                      Regardez cette vidéo de Marine Le Pen au Parlement européen.

                      Vous remarquerez qu’elle ne parle jamais de sortir de l’ UE. Elle vocifère contre la finance, et à 1minute 50, écoutez bien ce qu’elle dit :

                      « Quand, au nom de la France et d’une Autre Europe, déciderez-vous etc »

                      « Une Autre Europe » vous avez bien entendu.
                      Pas « la fin de l’ Europe », ni « sortir de l’ Europe ».


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 février 2014 11:52

                      Fifi,
                      Le Pen aussi a commencé à 0.5 % à la fin des années 70

                      Il ne nous reste plus qu’à attendre 30 ans, que l’UPR siphonne les 17% de Marine Le Pen


                    • César Castique César Castique 4 février 2014 12:00

                      «  je n’ai pas bien compris si Le Pen, une fois sortie de l’Euro, voulait que 1 Franc égal 1 Euro, ou bien dévaluer le Franc de 20 à 25% par rapport à l’Euro ou bien au Dollar ? »


                      C’est tout simple : un article à un euro coûtera un franc, et le franc sera dévalué de 20 à 25 % par rapport à l’euro, et le produit coûtera toujours un franc, puisqu’il n’y a aucun rapport entre les deux aspects de la sortie de l’euro.

                      • j-p. bédol 4 février 2014 13:36

                        je ne vous comprends pas.

                        Si un article est acheté 1 Euro en Allemagne il coûtera en France 1 Franc dévalué de 20 ou 25% ? Je ne pige pas ! S’il est dévalué de 25% il devrait coûter 1,25 Franc environ, mais je ne suis pas spécialiste comme vous.


                      • Onecinikiou 4 février 2014 15:28

                        Le but mon cher n’est pas seulement de doper nos exportation grâce à la dévaluation, il est aussi d’inciter à relocaliser tout ou partie de la production de biens manufacturés par une renchérissement des importations, et qui est un effet mécanique. 

                        Vous comprenez ? Le but n’est pas de sauver les rentiers, mais de recouvrer un peu de croissance soutenable en mesure de réduire le chômage, améliorer nos comptes publics, réduire les déficits et par conséquent l’endettement, dont le service nous étrangle. Soit de créer les conditions d’un cercle vertueux par le biais d’une politique de relance par la demande, l’exact contraire de ce qui est mis en pratique à l’heure actuel par le gouvernement et majorité socialistes.

                        Pour cela deux axes fondamentaux : sortie de l’euro et protectionnisme. J’en rajouterai aussi un troisième : tarissement des flux migratoires qui n’ont d’autres intérêts socio-économiques dans le contexte actuel que de tendre un peu plus le marché du travail et faire pression à la baisse sur les salaires et prestations sociales. pour le plus grand bonheur du Grand patronnant. 

                        Et après nos habituels tartuffes prétendraient que le Front national serait le faux-nez de la bourgeoisie, même si violemment - et plus que tout autre - attaqué par lui !

                        Inepte. Et pas à la hauteur.

                      • César Castique César Castique 4 février 2014 15:43

                        « Si un article est acheté 1 Euro en Allemagne il coûtera en France 1 Franc... »


                        Vous en connaissez beaucoup, vous, des commerçants, qui vendent un euro en France, ce qu’ils ont payé un euro en Allemagne ? S’il y en a, ils rentrent dans la catégorie des philanthropes smiley

                      • marcdouziech 4 février 2014 18:33

                        @ bedol

                        Quand tu vendras ton heure de plombier à 100 Francs chez un français, un allemand te paiera 125 Francs... T auras donc 25 francs de plus pour faire ta retraite..alors qu aujourd’hui, ta retraite est diminuée pour augmenter celle de l allemand qui a acheté des actions du CAC 40. A toi de choisir si tu veux être solidaire des retraités allemands ou des enfants de français , même si tu trouves que quelques uns sont un peu colorés !


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 12:04

                        à l’auteur,
                        Vos questions sont parfaitement légitimes, d’autant que les européistes annoncent l’apocalypse... L’euro était censé rapprocher les économies européennes.
                        C’est le contraire qui se passe, jamais les économies n’ont été aussi divergentes dns la zone euro, c’est bien gênant !

                        Un même taux de change externe, fait que l’euro est sous coté pour les allemands, ce qui facilite leurs exportations, et sur coté pour les économies dont la compétitivité est moindre. 30% de plus ou de moins, par rapport au dollar, ce n’est pas rien.

                        L’alternative à une dévaluation, c’est de contracter la masse salariale..., c’est que demande le MEDEF et Hollande. Ou Goldman Sachs qui préconise de baisser de 30% (un hasard ?) les salaires en France .

                        Pour aligner la valeur de la monnaie sur l’économie réelle, gérer la monnaie, le taux de change externe, il faut redevenir un pays souverain, et récupérer le droit régalien de battre monnaie, comme tous les pays du monde.

                        Cela va doper les exportations, créer des emplois, et comme Sapir le démontre, augmenter de 7% le prix des carburants, pas de quoi justifier l’apocalypse annoncée.

                        1) L’état des lieux avec l’euro, c’est le 1er exposé de Berruyer.

                        2) les conséquences favorables d’une sortie de l’ UE et de l’euro, c’est le 2e exposé de Philippe Murer.

                        « Table ronde de l’ UPR, y-a-t-il une vie avec l’euro ? Et une vie après l’euro ? »


                        • oncle archibald 4 février 2014 12:13

                          Je me marre en constatant qu’en Février 2014 beaucoup ici ne doutent aucunement de la victoire de Madame Le Pen à la prochaine élection présidentielle .... Elle va revenir au Franc, elle va ci et elle va là ...

                          Qu’elle fasse cocorico au lendemain des élections Européennes dont tout le monde se fout (à tort) en criant je suis à la tête du premier parti de France, cela parait probable. Pour autant cela fait-il de Madame Le Pen le vainquer automatique de l’élection Présidentielle ??? 

                          Petite piqure de rappel : 2002. Premier tour Jacques Chirac 19,88 % Jean Marie le Pen 16,86 %. 

                          Deuxième tour Jacques Chirac 82,21 % Jean Marie le Pen 17,79 %. 

                          Une présidentielle c’est à deux tour, il faut pouvoir conclure des alliances. Elle aura beau chercher, la gente dame blonde, elle n’aura aucune réserve de voix pour le second tour ... Donc, à mon avis, elle ne dirigera pas la France en 2017 et ce n’est pas moi qui m’en plaindrait !

                          • César Castique César Castique 4 février 2014 12:24

                            « Donc, à mon avis, elle ne dirigera pas la France en 2017 et ce n’est pas moi qui m’en plaindrait ! »


                            On comprend ça, la perspective d’un Sarkozy 2 et aussi exaltante de celle d’un Flamby bis !

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 12:36

                            oncle Archibald,
                            Vous oubliez les chiffres de la Présidentielle de 2012 : le FN a fait moins qu’en 2002, ce qui n’a pas empêché les médias et le FN de crier à la grande victoire.

                            Le FN, c’est l’idiot utile et consentant du système, 80% des français n’en veulent pas à la direction du pays, même si Marine apprend par coeur des pages entières de Sapir.

                            Il sert à neutraliser les mécontents de droite, et à les mener à l’impasse de l ’ Europe des nations, qui est toujours l’ UE, c’est l’essentiel !

                            Comme le FDG sert à neutraliser les mécontents de Gauche, avec l’Europe sociale, qui est toujours l’ UE.

                            Sinon, ils n’auraient pas accès aux médias. 


                          • Onecinikiou 4 février 2014 15:34

                            Fifi brind d’acier et Oncle Archibald n’osent pas le dire, mais ils voteront de concert en 2017 avec leur compère social-traitre Mélenchon pour le candidat interchangeable UMPS, euro-mondialiste et pro-déflation générale qui les enc... depuis des décennies (mais ils aiment ça), pour faire barrage au fâââscisme, à l’extrême-droâââte, à l’antisémitiiiisme incarnés par la diabolique Marine Le Pen et son parti.


                            Qu’ils sont beaux nos courageux dissidents au Système de domination !

                          • unandeja 4 février 2014 16:01

                            @Fifi...non le FN 2012 n’a pas fait moins que le FN2002.

                            Tant en nombre de voix qu’en % suffrages exprimés, Marine Le Pen a fait plus que son père

                            ...
                             vous semblez prendre vos désirs pour des réalités (en comparant des résultats de second tour et premier tour ce qui est soit une bêtise, soit une tromperie intellectuelle volontaire).


                          • oncle archibald 4 février 2014 16:39

                            « On comprend ça, la perspective d’un Sarkozy 2 et aussi exaltante de celle d’un Flamby bis ! »

                            Ces deux là devront comprendre qu’on ne les aime pas et qu’on les aimera encore moins en version « réchauffée ». 

                            Le big problème est bien là .. Pour qui voter ? Mais, bordel de merde, il y a quand même pas mal de gens très intelligents dans les deux camps et hors des deux camps. J’espère que dans l’ombre il y en ait quelques uns qui préparent très sérieusement de vrais programmes de gouvernement, pragmatiques, chiffrés, réalistes, en bref tout le contraire d’un programme électoral.

                            Les Français ne sont pas si tartes qu’on le croit. L’élection de 2017 ne se passera ni comme celle de 2007 ni comme celle de 2012. L’électeur est devenu méfiant, il va voir arriver de loin les « politicards pros » avec leur gros tube de vaseline et leurs discours ressassés. Si un candidat crédible se présente « hors des chemins rebattus » il aura quelques chances de réussir.

                          • Alexis Toulet Alexis Toulet 4 février 2014 17:28

                            Si nous étions dans une époque ordinaire plutôt que dans une crise qui va s’intensifiant, votre « piqûre de rappel » serait justifiée.


                            Mais la politique Bruxelles-Berlin sur laquelle Hollande a promis de s’aligner désormais complètement, plutôt qu’en renâclant, promet d’avoir chez nous les mêmes conséquences qu’en Espagne et en Italie. Pour mémoire : chômage de masse, chômage des jeunes au-delà de 40% voire 50%, récession, désindustrialisation qui empire, dette publique qui augmente encore plus vite, début d’émigration en masse de jeunes sans avenir.

                            Tel est notre avenir pendant les trois prochaines années, sauf événement politique extraordinaire ou nouvelle crise financière type-2008 qui rebattrait les cartes.

                            Une petite plaisanterie à notre sujet :
                            Question  : « Qu’est-ce qu’un Français ? »
                            Réponse  : « Un Italien... de mauvaise humeur »
                            Est-ce critique envers nous ? Oui. 
                            Est-ce faux ? Euh... pas forcément.

                            Les Italiens ont subi -2% de décroissance, +1 million sur le chômage, 40% chez les jeunes. Leur réaction : 20 à 25% des voix pour un parti qui veut une politique complètement différente, chez eux le Mouvement Cinq Etoiles de Bepe Grillo.

                            Les Français ont commencé à souffrir, mais bien moins à ce jour que les Italiens. Leur réaction ? 20 à 25% des voix pour un parti qui veut une politique complètement différente, chez nous le Front National de Marine Le Pen.

                            Autrement dit, nous nous préparons à réagir aux Européennes aussi durement que les Italiens, alors que nous étions bien moins « provoqués » qu’eux. Nous sommes effectivement de plus méchante humeur que nos cousins transalpins.

                            Quelle sera la réaction des Français si Hollande reste ferme aux ordres de ses maîtres bruxellois et berlinois... je pense qu’elle sera épique. Les réactions dans la rue et les mouvements sociaux peuvent être brisés ou contenus : on a su le faire à Madrid et à Rome. Mais les réactions avec un bulletin de vote... c’est autre chose.

                            Nul ne sait à quoi ressemblera l’élection présidentielle de 2017 dans une France qui aura subi ce qu’ont déjà subi Italie voire Espagne. Une chose est certaine : si Marine Le Pen est opposée au second tour à Hollande ou bien à Sarkozy, elle aura toutes ses chances.

                            Naturellement, d’autres scénarios sont imaginables si des forces anti-UE décidées et crédibles apparaissaient ou se renforçaient à gauche ou à droite : DLR, UPR, FG s’il devenait anti-euro et réhabilitait la Nation... L’avenir n’est pas écrit d’avance.


                          • francesca2 francesca2 4 février 2014 17:44
                            @ ONCLE ARCHIBALD

                            Elle aura beau chercher, la gente dame blonde, elle n’aura aucune réserve de voix pour le second tour ... Donc, à mon avis, elle ne dirigera pas la France en 2017 et ce n’est pas moi qui m’en plaindrait !

                            J’espère que dans l’ombre il y en ait quelques uns qui préparent très sérieusement de vrais programmes de gouvernement, pragmatiques, chiffrés, réalistes, en bref tout le contraire d’un programme électoral....

                            Enfin, oncle archibald, vous y croyez vraiment ? C’est quoi, des petits elfes, rose pour le PS et bleu pour l’UMP, qui bossent la nuit en cachette pour nous faire la divine surprise en 2017 ? 
                            Tout sauf Marine Le Pen, elle est vilaine raciste et pas belle, tout le monde le dit.

                            Vous voyez, c’est à cause des gens comme vous que ce Pays est au bord du collapse. 
                            C’est à cause de votre crédulité et à cause de votre manque de courage que les élites politiques se permettent encore et toujours de nous prendre pour des cons.

                          • oncle archibald 4 février 2014 18:44

                            « Tout sauf Marine Le Pen, elle est vilaine raciste et pas belle, tout le monde le dit. C’est à cause des gens comme vous que ce Pays est au bord du collapse. C’est à cause de votre crédulité et à cause de votre manque de courage que les élites politiques se permettent encore et toujours de nous prendre pour des cons. »

                            Ben non, moi je ne hurle pas au fascisme dès qu’elle apparait, bien que je sois sur mes gardes car la caque sent toujours le hareng. 

                            J’écoute et je lis ce qu’elle propose. Je ne crois pas une seconde que son pseudo programme soit de nature à nous sortir de la merde. En outre elle n’a aucune expérience de l’exercice de quelque pouvoir que ce soit, elle n’a aucunement la carrure d’un chef de l’état, et cela fait finalement beaucoup de raisons dont chacune serait suffisante pour que je ne vote pas pour elle.

                          • francesca2 francesca2 4 février 2014 19:26

                            J’écoute et je lis ce qu’elle propose. Je ne crois pas une seconde que son pseudo programme soit de nature à nous sortir de la merde. 


                            Vous ne croyez pas...et pour quelles raisons, si ce n’est pas trop demander ? 
                            Prière de mettre en lien un programme que vous croyez de nature à nous sortir de la merde.

                            En outre elle n’a aucune expérience de l’exercice de quelque pouvoir que ce soit, elle n’a aucunement la carrure d’un chef de l’état, 
                            Ce n’est pas un argument pertinent. Des gens qui avait « l’expérience » et la « carrure » (de Chirac à Sarko par exemple) ont été catastrophiques, Hollande, qui n’a ni une ni l’autre, n’est pas mieux.

                            et cela fait finalement beaucoup de raisons dont chacune serait suffisante pour que je ne vote pas pour elle.
                            Très bien, votez Sarko ou Hollande ou Bayrou ou l’autre. Et puis venez pleurnicher sur Agoravox.

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 19:40

                            unandeja,
                            En 2002, il y avait 2 candidats pour l’extrême droite : JM Le Pen et Mégret

                            * JM Le Pen a obtenu 16,86% au 1er tour
                            * Mégret : 2,34%
                            Le total de l’extrême-droite au 1er tour = 19,20 %

                            Au 2e tour, JM Le Pen a obtenu 17,79% des voix exprimées.

                            Marine Le Pen, seule candidate en 2012 a obtenu au premier tour :17, 90% des 35 885 840 suffrages exprimés, soit 14% des électeurs inscrits.

                            Si vous comparez l’audience réelle de l’extrême-droite au premier tour, Marine a fait baisser le score de 1,30 % par rapport à 2002.


                          • oncle archibald 5 février 2014 09:09

                            « Très bien, votez Sarko ou Hollande ou Bayrou ou l’autre. Et puis venez pleurnicher sur Agoravox. »

                            Pour Francesca c’est Le Pen sinon rien ! 

                            L’étoile est là qui nous conduit.
                            Allons donc tous avec les Mages
                            Porter aux Le Pen nos hommages
                            Car Marine nous est née,
                            La fille nous est donnée !

                            Voici Mai 2017 ! oh ! quel beau jour !
                            C’est pour nous qu’elle vient sur la terre
                            Qu’elle prend sur elle notre misère
                            Un Sauveur nous est né,
                            La fille nous est donnée !


                          • César Castique César Castique 5 février 2014 09:31

                            « ’écoute et je lis ce qu’elle propose. Je ne crois pas une seconde que son pseudo programme soit de nature à nous sortir de la merde. »


                            Tandis que l’« authentique » programme Barroso-Merkel, n’est-ce pas...

                            « En outre elle n’a aucune expérience de l’exercice de quelque pouvoir que ce soit, elle n’a aucunement la carrure d’un chef de l’état, »

                            Tandis que l’expérience de l’exercice du pouvoir des autres et la carrure de chefs d’Etat, des autres, n’est-ce pas...

                            Il faut être curieusement configuré pour reprocher à Marine Le Pen ce que font et que sont les autres, qui cumulent 75.68 % des voix des inscrits au deuxième tour des présidentielles.

                          • oncle archibald 5 février 2014 09:57

                            Le César Caustique est aussi un adepte du slogan qui fleurit au comptoir du café du port : « un Le Pen sinon rien ». 

                            Reprenez au refrain : Un sauveur nous est né ..etc, etc ...

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 10:03

                            Les abstentionnistes, ni les votes blancs ou nuls ne sont pris en compte quand on compare des résultats.
                            On ne peut comparer que le résultats des votants.


                          • César Castique César Castique 5 février 2014 12:53

                            « ..au café du port : « un Le Pen sinon rien ». »


                            Si au moins, rien ce serait encore drôlement mieux que Sakolande ou Holkozy !!!

                          • francesca2 francesca2 5 février 2014 14:51

                            Le César Caustique est aussi un adepte du slogan qui fleurit au comptoir du café du port : « un Le Pen sinon rien ». 


                            Et bien, « au café du port » nous sommes apparemment plus honnêtes et plus cohérents que vous. 
                            A part trépigner des « surtout pas Marine » c’est quoi votre pensée ? 
                            Qui pour diriger le pays ? Pour qui allez vous voter ? 
                            Allez, prenez vos responsabilités maintenant.

                          • oncle archibald 5 février 2014 17:04

                            Donnez moi la liste des candidats et je choisis sans problème celui qui me paraitra le moins mauvais.


                          • lowlow007 lowlow007 10 février 2014 13:46

                            Pas mal, belle analyse, mais moi, je suis plus basique que vous.
                            Ils ont créé le FN ? Très bien, je vais voter pour eux cette fois, on verra bien !
                            Ils l’auront bien cherché...Mais peu d’espoir, ils nous balancerons des pauvres reportages, vus et revus sur la shoah (nanas), la liste de Schndler, etc , comme d’hab...
                            Des sempiternels débats sur les camps de la morts, Mussolini, toussa et les français , veaux comme ils sont, car ce sont des veaux, voteront Coppé , Sarko, Hollande comprenez vous ? C’est comme ça que ça marche depuis 20 ans, pas de raison que ça s’arrête, sauf...Sauf, si on est encore plus con qu’eux , en votant FN, là ils l’auraient sévère profond la quenelle ! Moi perso, cette perspective me va bien, au moins on aurait à mon avis un petit peu d’action dans ce pays moribond. smiley
                            Marine n’est pas dangereuse du tout pour la république, elle en est un pur fruit.


                          • lsga lsga 15 février 2014 19:22

                            n’importe quoi. 

                             
                            La cause principale du retour au chômage de masse en Europe est la libération de l’Afrique du joug impérialiste européen.
                             
                            L’immense majorité des emplois industriels en France consistent à transformer de la matière première africaine. 
                             
                            Or, l’Afrique actuellement met en concurrence les impérialismes européen, américain, russe et chinois à son profit. Les industries présentent en France (GoodYear, Continental, pétroplus, etc.) vont donc être relocalisées en Afrique. 
                             
                            Les guerres néocoloniales de cette dernière décennie n’y changeront rien (Côte d’Ivoire 1&2, Libye, Mali, Centre Afrique, etc. )

                          • lsga lsga 15 février 2014 20:15

                            Euh, depuis les années 2000, on a un gros revival de la France-Afrique. La France finance des guerres civiles avant d’intervenir militairement dans les pays africains qui prétendent signer des contrats avec les USA ou la Chine (la côte d’Ivoire est un bel exemple, mais le Mali et la centre-Afrique sont pas mal aussi).

                             
                            Quoi qu’il en soit, on empêchera pas les africains de relocaliser les usines que les Français leur ont volé en Afrique. 

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 12:25

                            Pour ceux qui ne comprennent rien aux problèmes monétaires, ce qui est normal, vu que ces problèmes ne sont jamais traités par les médias, ni par les politiques, une conférence d’ Asselineau « La Tragédie de l’euro ».

                            Une monnaie correspond à une économie, et à un peuple.

                            Les Empires sont le fruit de la cupidité et du goût du pouvoir : l’Empire austro hongrois, l’Empire soviétique, l’Empire colonial, l’ Empire Ottoman , l’ Union européenne etc.

                            Tous les Empires ont essayé d’imposer une monnaie commune à des économies différentes, bilan : une longue suite d’échecs.

                            Tous les Empires ont fini par éclater, chaque peuple reprenant sa monnaie, sa culture, son histoire, sa langue, sans que cela provoque d’apocalypse.

                            Provisoirement, on met un coup de tampon sur les anciens billets, en attendant les nouveaux, et pi, c’est tout.

                            Voici les billets que l’ UPR a déjà préparés en prévision du retour au franc.

                            C’est pour avoir fait un rapport expliquant à Sarkozy, alors Ministre des Finances, que l’UE et l’euro n’avaient aucun avenir, qu’ Asselineau a vu son service d’intelligence économique à Bercy dissous, et lui placardisé.


                            • julius 1ER 4 février 2014 15:21

                              Tous les Empires ont fini par éclater, chaque peuple reprenant sa monnaie, sa culture, son histoire, sa langue, sans que cela provoque d’apocalypse.

                              @fifi
                              ne t’emportes pas trop dans tes assertions, car ce que tu dis là est une énorme connerie !!!
                              l’empire de Guillaume II , l’empire austro-hongrois de François-Joseph, l’empire Russe de Nicolas II disparus sans apocalypse ???? si la guerre 14/18 n’est pas l’apocalypse, qu’est-ce donc que l’apocalypse ?????????

                            • César Castique César Castique 4 février 2014 15:29

                              « Voici les billets que l’ UPR a déjà préparés en prévision du retour au franc. »


                              Plus kitsch, tu meurs. Mais avec Asselineau, c’est du ton sur ton...

                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 19:42

                              Julius,
                              Je serai vous, je commencerais par regarder la vidéo, et la liste impressionnante des Empires qui se sont cassés la figure, c’est plus parlant que de longs discours.


                            • lsga lsga 15 février 2014 20:16

                              une monnaie ne correspond à rien du tout, c’est du flan, un symbole sur un bout de papier.

                               
                              Sinon, il en est où le cancer d’Asselineau ? 

                            • le crocodile 4 février 2014 12:32

                              J´ai depuis longtemps la désagréable impression que le FN nous mène en bateau et nous fait prendre des vessies pour des lanternes. ´La famille le Pen ne peut pas se permettre de trop cracher dans la gamelle du sénat européen , la soupe y est bien trop bonne . Juste un petit peu pour faire croire aux gogos qu´on veut tout changer , mais si un jour , il y a un changement , celui ci ne viendra surement pas du FN , ni de l´UMPS . Le seul qui dit des choses sensées et qui donne des preuves de ce qu´il avance , est , à mes yeux , François Asselineau mais , vu que l´UPR n´a que 4000 membres et que les autres font tout pour lui barrer la route , nous devons nous préparer à quelques dizaines d´années de plus avec les tordus et les vendus de l´UMP et du PS en alternance, pour nous faire croire au bienfait des élections smiley mais avec EXACTEMENT la même politique délétère , le tout , dirigé par le CRIF qui tire les ficelles , avec Israel et les USA en toile de fond .

                              La France est , malheureusement un pays vendu et mis à genoux aussi bien économiquement qu´ethniquement par ses propres dirigents et qui ne se relèvera pas sauf , si le bon peuple prenait l´idée de se révolter TRÈS violemment . Mais , ça , c´est une autre histoire ......


                              • zygzornifle zygzornifle 4 février 2014 12:36

                                Quand on est au RSA que cela soit en Franc ou en Euro on est dans une belle merde.....


                                • DanielD2 DanielD2 4 février 2014 12:56

                                  N’empeche que tout le monde constate que l’UE est une enculerie. Alors on fait quoi ? On reste dedans en attendant d’avoir le niveau de vie des Roumains ? Parce que c’est ça le projet, au cas où vous n’auriez pas compris : L’harmonisation par le bas.

                                  J’aimerai bien savoir ce que pense notre auteur plombier des travailleurs détachés qui ne coutent pas de charges sociales ? Pourquoi un patron engagerai un Français ? Même si il voulait, la concurrence qui ne se gène pas ferait fermer sa boite.


                                  • DanielD2 DanielD2 4 février 2014 13:03

                                    PS : Et je confirme, Marine Le Pen a effectivement dominé l’autre blaireau.

                                    Elle n’a d’ailleurs que la moitié du mérite, car il est plus facile de débattre quand on a raison et qu’on dit la vérité que quand on a tord ou qu’on ment.

                                    Le FN monte mécaniquement au fur et à mesure que le système économique mis en place accomplie sa fonction, c’est à dire jeter de plus en plus de Français dans la misère. A ceux-là, difficile d’expliquer que l’UE est une grande réussite.


                                  • Le421 Le421 4 février 2014 13:33

                                    Dire que quand des membres du Front de Gauche ont « maltraité verbalement » Moscovici, ceux qui se sont fait honnir, ce sont ceux qui avaient raison...
                                    Drôle de pays.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 4 février 2014 14:00

                                      Nous en retiendrons que Marine fait le doigt d’honneur avec l’index.
                                      Déposons une proposition de loi pour l’interdiction de ce geste. Que tous ceux qui se grattent le nez (ou autre chose) en prennent de la graine et utilisent l’auriculaire qui peut très bien faire l’affaire.


                                      • juluch juluch 4 février 2014 14:06

                                        Pour moi il est clair que l’Europe ,telle qu’elle est actuellement, est une impasse pour les populations.....mais pas pour les banques et autres actionnaires.


                                        Le fait de sortir de l’Europe et de retourner au franc nous redonnerait un second souffle.

                                        L’Euro a fait augmenter les prix de la matière première et a enrichis une minorité.

                                        L’euro est un fiasco.



                                        • oncle archibald 4 février 2014 18:57

                                          Ah bon .. Les actionnaires ne seraient plus des requins dès lors qu’il n’y aurait plus d’euros mais des Francs ... Etrange vraiment votre vision de l’entreprise.

                                          L’Euro a fait augmenter les prix parce que le boulanger qui vendait sa baguette 2,20 francs vingt l’a vendue 0,75 Euro le lendemain du passage à l’euro, soit en fait le double de la veille .... Qu’est ce qui a augmenté ? Son profit et c’est tout !

                                          Quand les industriels font fabriquer des tee-shirts en Asie ils vous expliquent que c’est pour pouvoir vous les proposer à bas prix. Ah les braves gens ! Sauf que c’est encore faux. Ils paient les produits au quart du prix « français » voire moins et ils vous les vendent quasiment au même prix que lorsqu’ils les fabriquaient encore en Europe. Qu’est ce qui a augmenté ? Leur profit et c’est tout ! Sortir de l’Euro n’y changera strictement rien ! 

                                        • juluch juluch 4 février 2014 19:11

                                          Ils étaient déjà des requins, mais l’Euro a fait qu’empirer les choses.


                                          Les matières premières ont augmentées en augmentant naturellement de ce fait le prix du pain en reprenant votre exemple.

                                          L’euro est un entubage à grande échelle.

                                          L’Europe n’est pas l’Europe des nations, mais des gros groupes qui ont vu dans cette « alliance » une opportunités à la puissance 10.

                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 20:02

                                          oncle archibald,
                                          Vous oubliez que la souveraineté = frontières et que les frais de douane peuvent lourdement modifier les prix des produits importés et les rendre beaucoup moins compétitifs.

                                          D’ailleurs, en dehors des pays de l’ UE, tous les pays du monde protègent quand ils le souhaitent leurs secteurs stratégiques. C’est nous qui sommes devenus les idiots utiles de la mondialisation...

                                          Il n’y a que dans l’ UE que les pays ont transféré à Bruxelles les droits de douane, qui ne font plus partie des compétences des Etats membres.

                                          Le FN a raison en disant que l’ UE est une passoire.

                                          Mais remettre en place le contrôle des capitaux et des taxes douanières, cela suppose une sortie sans retour de l’ UE, ce que le FN ne souhaite pas, puisqu’il demande à renégocier les Traités, donc à rester dans l’ UE.

                                           « Profession de foi du FN aux européennes de 2009 »

                                          Vous voyez écrit quelque part que le FN veut sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, de manière unilatérale et légale ?



                                        • Abou Antoun Abou Antoun 4 février 2014 20:43

                                          L’Euro a été un facteur d’inflation pour tous les petits prix. La plupart des sorties, visites, divertissements divers proposés auparavant à 20 ou 30 FF sont immédiatement passés à 7 euros.
                                          Même chose pour les distributeurs de boissons, de nourriture et pour la plupart des automates, tous ces ’petits’ prix ont instantanément doublés.


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 février 2014 20:51

                                          Voyons Abou ,tu sais bien que tu dis un mensonge ,l’Insee sait mieux que toi que tout ça est faux ...D’ailleurs l’inflation 2013 est de 1% d’après eux ,c’est que ça doit être vrai ... smiley


                                        • Constant danslayreur 4 février 2014 20:54

                                          Aita, si t’as la télé je te suggère de jeter un œil sur France 5 right now, des airs de fin du monde...


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 février 2014 21:01

                                          Salut constant ,la justice aux states ... smiley


                                        • Abou Antoun Abou Antoun 4 février 2014 21:20

                                          d’après eux ,c’est que ça doit être vrai .
                                          S’ils le disent.
                                          Au fait Aïta, si tu crois que je n’ai pas remarqué ta publicité déguisée pour la Cristallerie d’Arques (vaisselle de l’Elysée ....). Et du temps que j’y suis, as-tu abandonné tes pratiques anthropophagiques depuis que tu vis en Audomarois ? Toi y en a plus manger homme blanc ?


                                        • Constant danslayreur 4 février 2014 21:40

                                          Salut Aita,
                                          C’est un cauchemar, je vais me réveiller c’est obligé smiley


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 février 2014 21:49

                                          Moi y en a manger que femmes ,blanches ,noires ou jaunes à pois verts .
                                          Moi y en a d’abord dévorer des yeux ,et si elles venir dans faré à moi ,plus si affinités !
                                          Elles contentes moi y en a bouffer elles ,à part certaines ex qui y en dire moi pas vouloir me faire bouffer par elles ! 


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 février 2014 21:59

                                          Zappé sur Arte Constant ,et c’est pas mieux ...L’hypocrisie mondiale des marchands d’armes ...


                                        • Abou Antoun Abou Antoun 4 février 2014 22:32

                                          Constant, Aïta,
                                          Z’êtes pas un peu masos de regarder ça. Vous n’avez qu’à mettre TF1 comme tout le monde. Là ya que les méchants qui sont flingués.
                                          Plus sérieusement je fais mes bagages pour Poutine-land ; départ demain. Au début je voulais faire une valise avec des fringues comme tout le monde quoi, mais maintenant j’emporte, vous savez quoi ? Un paravent chinois, une cloison séparatrice. C’est pour aller aux chiottes, on tient à son intimité.
                                          A+


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 07:24

                                          Patriote,
                                          Vous devriez regarder cette vidéo de Marine Le Pen au Parlement européen.

                                          Elle ne demande pas du tout la sortie de l’ UE, condition indispensable du retour à la souveraineté.

                                          Elle demande « une autre Europe ». Ecoutez bien à partir d’1 minute 50 :

                                          « Quand, au nom de la France et d’une autre Europe, vous déciderez- vous à etc »

                                          Il y a bien une différence capitale entre l’ UPR et le FN.

                                          L’UPR ne demande aucune modification des Traités, ne met aucune conditions à la souveraineté, n’attend pas de coordonner ou de renégocier quoi que ce soit, l’ UPR demande une sortie sans retour de l’ UE.

                                          Le FN à lui tout seul n’arrivera jamais au pouvoir, il ne peut y arriver qu’avec une union avec l’ UMP, c’est ce à quoi Marion Maréchal se consacre.
                                          Mais l’ UMP est pro-européen +++.

                                          Tirez-en les conclusions vous-même.


                                        • oncle archibald 5 février 2014 09:01

                                          « tu te crois anti-capitaliste en soutenant une monnaie transnationale fabriquée de toutes pièces par l’oligarchie pour ses intérêts... »

                                          Je ne me sens pas du tout anticapitaliste. Le système économique est soit libre soit communiste, et sans hésiter je choisis le système libre. Mais libre ne veut pas dire non règlementé. La meilleure façon de règlementer est l’impôt. Si certaines entreprises pratiquent des marges « déraisonnables » il faut taxer sévèrement les profits anormaux. Idem pour la fiscalité personnelle. Tout est question de réglage des barèmes. On peut aussi favoriser la concurrence et la vente directe. Nullement besoin de renverser la table pour améliorer les choses. 

                                          Quand à justifier l’augmentation du prix du pain par l’augmentation du prix de la farine c’est une plaisanterie .... J’ai eu l’occasion d’inaugurer une boulangerie-pâtisserie. Le boulanger nous aurait fait pleurer en disant qu’heureusement il avait les gâteaux et autres pizzas pour gagner sa vie parce que sur le pain il ne gagnait rien. Il y avait dans l’assistance un entrepreneur qui lui répond : « monsieur, mon grand père était boulanger. Je connais le prix de la farine du sel et de l’eau ». Ca lui a clappé le bec sévèrement, il a instantanément cessé de parler de bénéfices. Je ne dis pas qu’il vole ce qu’il gagne. Après tout se lever à 3h du mat tous les jours pour aller cuire le pain et faire les croissants c’est à la portée de n’importe qui, mais personne ne veut le faire. Celui qui est à plaindre c’est son ouvrier payé au smic bien qu’il fasse la même chose.

                                          Il est absolument certain que tous les commerçants, petits artisans, prestataires de service se sont largement servi de l’Euro pour augmenter leurs marges.

                                        • Saul 4 février 2014 14:13

                                          J-p. Bédol

                                          C’est vous qui ne comprenez rien. En cas de sortie de la France de l’euro, si vous avez de l’argent en banque il sera converti sur la base d’un Franc pour un Euro, ce qui n’empêchera pas le Franc de se déprécier par rapport à l’euro car il ne sera plus dans un système de taux de change fixe par rapport à celui-ci. Il suffira que la Banque de France fasse un Quantative Easing, obligatoire en cas de sortie de l’euro pour permettre à l’Etat de se financer, pour que le franc se déprécie. Le risque c’est de créer une crise d’hyper-inflation. Il faudra prendre d’autres mesures pour l’éviter. Est-ce que le FN a les compétences requises ? Je n’en suis pas sûr.

                                           Ce qu’on fait entre autres mesures(le Quantitative Easing et pas la sortie de l’euro) les britanniques lors du déclenchement de la crise de 2007-2008, leur pays étant alors dans une situation bancale, ce qui a déclenché un forte baisse de la Livre britannique dans un premier temps, la banque centrale britannique achetait les obligations d’État britanniques dont les banques et les investisseurs se débarrassaient.

                                          Pour rappel, Il y a une croissance de 1,9% Au Royaume-Uni en 2013 contre une récession de 0,4% en zone euro et il y a un taux de chômage de 7,1 % au Royaume-Uni contre 12% en zone euro. L’Espagne qui a fait une dévaluation salariale pour remplacer la dévaluation de la monnaie qu’elle ne pouvait plus faire dans la zone euro, se retrouve aujourd’hui avec un taux de chômage de 26%. Et la France n’a pas autant dévalué la monnaie dans le passé pour le simple plaisir de créer des problèmes contrairement à ce que vous dites.


                                          • tesla_droid84 4 février 2014 14:24

                                            Je vais tenter d’expliquer simplement, mais arreter de raconter n’importe quoi si vous ne maitrisez pas vous meme le sujet.

                                            Pour sortir de l’euro on fixe le Franc à 1€. Ce qui est vraiment important c’est la parité par rapport au dollars, l’euro ont s’en fout il disparait.
                                            Le scénario :
                                            T0 : 1Fr = 1€ = 1.35$
                                            T0+1jour : le Franc perd entre 0 et 5% par rapport à son cour de réference (voir l’étude de P.Arthus de chez Natixis, les grecs eux perdent 50%, les Allemand prennent entre 20 et 20%, les espagnol perde 20-30% etc )

                                            A ce niveau cela n’apporte pas grand chose en terme de compétitivité (0-5%), donc la il faut dévaluer puisqu’on pourra de nouveau le faire.

                                            On actionne la banque centrale pour amener le Franc progressivement au niveau du dollars (qui est notre cours d’equilibre au niveau de la balance commerciale, donc des emplois pour vendre des chose à l’etranger et importer moins car nous redevriendrons compétitif)

                                            Donc à T0+1an : 1Fr = 1$ = 0.70€(qui n’existe plus) = 0.5 Mark

                                            Il serait completement idiot d’aller s’embêter à reconvertir avec un ratio de 6.5 ...

                                            Cette dévaluation va par contre entrainer une hausse des produits importés d’environ 30% (pour l’essence une augmantation d’a peine 10% (70% de taxe oblige). Si on veut que cela soit indolore pour la population, on rétablit l’echelle mobile des salaires (augmentation automatique en fonction de l’inflation) et la on a gagné.

                                            Donc Marine le Pen à clairement gagné le combat économique contre un MoscoVichy qui faisait semblant de ne pas comprendre, comme certain sur ce blog apparemment. 


                                            • tesla_droid84 4 février 2014 14:35

                                              dsl j’avait pas vu que Dany avait bien expliqué. j’ai pas eu le temps de decendre en bas que les commentaire Aineux de certain gochos de service qui ne savent pas apprécier une analyse (ni meme la comprendre...) , car elle sort de la bouche de quelqu’un qu’il ne peuvent pas voir m’ont fait voir rouge.


                                              Pour ceux qui ont envie approfondir un peu le sujet allez sur le blog d’Olivier Berruyer (les-crises.fr) qui est vraiment très technique.
                                              Son livre « les faits sont têtus » est une excellente synthèse sur le constat général, il y apporte une distinction salutaire entre « capitalisme » et « financiarisme » qui a bouffé le premier... Le dernier chapitre fournis beaucoup de solutions simples et efficaces à implémenter pour vivre sereinement et terrasser le chomage dans un pays à croissance qui restera atone. 


                                            • tesla_droid84 4 février 2014 14:57

                                              Vous le dite vous, meme, par le jeux : du monétaire, des frontières grande ouvertes sans droit de douane, de la mobilité des capitaux à tout va, etc ) on a pas tout perdu mais quand meme pas mal... 

                                              Alors oui la reprise va etre dur mais pour qu’elle soit possible elle nécessite une sortie coordonée de l’UE et de l’euro car sinon, cela ne sert a rien meme d’essayer. 
                                              Quand vous parlez des paradis fiscaux, vous oubliez de dire qu’il est impossible de se battre contre aujourd’hui à cause de l’Art63 du traité de Lisbonne (qui interdit toute restriction au mouvement de capitaux). Vous avez de bonne idées mais c’est la réalisation concrète et technique qui vous échappe un peu et vous empêche de voir ce qu’il faut vraiment faire. En disant « 1000 milliard dans les paradis fiscaux » vous pestez contre une conséquences, je vous propose d’en découvrir les causes, écrite noir sur blanc dans les bons article de cette chère union européenne.


                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 20:14

                                              vla les nouvelles,
                                               
                                              Avec ce qui va rester du pouvoir d’achat quand Hollande aura appliqué ses lois Hartz, le problème du choix des consommateurs sera un vieux souvenir...

                                              Cela pose évidemment des problèmes de sortir de l’ UE, mais quand nous serons dans la situation des Grecs, le problème ne sera pas de consommer , mais de pas mourir de faim ou de maladies...

                                              Vous pensez qu’ à la fin de la guerre, les Français n’ont pas ramé pendant que l’appareil industriel se reconstruisait ?

                                              Faut savoir ce qu’on veut, sortir du Titanic ou finir comme les Grecs.
                                              Ce n’est pas un choix de consommateurs, mais de citoyens.


                                            • tesla_droid84 4 février 2014 15:31

                                              Pour qu’une monnaie commune fonctionne dans un ensemble plurinational il faut que tout soit pareil.

                                              - meme systeme de retraite
                                              - meme fiscalité
                                              - meme norme et protection sociale
                                              - meme droit du travail
                                              Bref un meme peuple... ce qui n’est vraiment pas le cas en Europe. Sans meme parler de la barriere de la langue qui entrave « un peu » la mobilité
                                              Les autres ne veulent pas de notre systeme de retraite par répartition par exemple... donc on ne va pas imposer notre modèle aux autre -> on se barre.

                                              De plus il faut une solidarité entre région (comme en France) ce qui pèse 20% du PIB. L’ile de France verse à beaucoup de région moins riche, à nos DOM-TOM etc.
                                              Qui est près à faire de nouveau une telle redistribution avec les estoniens, les pollonais etc ?




                                            • tf1Groupie 4 février 2014 15:27

                                              un avantage de plus à mettre au compte de l’Euro : il a permis d’éduquer les Français sur les notions de monnaie, de crédit, de dette nationale.

                                              Parce qu’il est évident qu’avant ils s’en foutaient complètement !

                                              La preuve : ils sont persuadés qu’avant l’Euro notre monnaie avait tous les pouvoirs. smiley

                                              Ils ont du « battre monnaie » plein la bouche smiley


                                              • tesla_droid84 4 février 2014 15:54

                                                Comme dit Chouard, nous devrions TOUS etre amateur en création monétaire et en comprendre les principes de base. Imaginez si nous pouvions avoir des débat sur la monnaie dans les bars plutot que des matchs de foot... Nous serions sauvés. Le système mise sur notre incompréhension des phénomènes économiques et monétaires. D’ailleurs les plus obtu et buté que je rencontre sont les cadre dynamique ou moins qui bosse dans les gorsse boite. Ils sont tellement persuadé de ce qu’il entendent sur BFM business que c’est un travail de longue haleine de leur renvoyer dans la gueule toutes les contradictions chaque jour qui passe. Vous en avez forcement autour de vous, des « faignant de fonctionnaire, faignant de chomeur qui s’achetent des écran plat etc etc ». En général l’ouvrier lucide, qui prend le malheur en pleine face tous les jours comprend beaucoup plus vite... L’espoir est la et on ne va pas les laisser défoncer notre pays encore longtemps.


                                              • tf1Groupie 4 février 2014 16:27

                                                On pourrait également être amateur en centrale nucléaire, en gestion des déchets, en mécanique quantique etc ...

                                                Qu’est-ce que ça changerait ?

                                                La première chose à savoir si on parle de crédit c’est déjà comprendre le fonctionnement d’un taux d’intérêt et déjà c’est pas gagné pour beaucoup de citoyens.

                                                Le montant du déficit budgétaire de la France on le connait : il est fourni avec la feuille d’impots tous les ans depuis des décennies. Et pourtant personne ne parlait création monétaire avant l’ Euro.


                                              • docdory docdory 4 février 2014 17:17

                                                @JP Bedol

                                                Le remplacement de l’euro par le franc, selon la parité 1( nouveau ) franc= 1 euro n’a de sens que si la France décide simultanément que toutes les dettes de la France en euros seront remboursées en (nouveaux ) francs. Ceci évitera dans une large mesure que les marchés financiers ne spéculent à la baisse sur le franc. En effet, s’ils le faisaient et que le franc chutait par exemple de 20% , cela aboutirait automatiquement à une réduction de la dette de la France de 20% en peu de temps, et à une lourde perte de 20% pour les créanciers de la France. L’appât du gain par la spéculation à la baisse serait contrebalancé par la peur de perdre des dizaines de milliards si le franc venait à trop baisser !
                                                Dans ce cas de figure, il est probable que le franc ne perdrait qu’un faible pourcentage de sa valeur, et qu’il ne se passerait rien d’aussi catastrophique pour le consommateur que ne l’a été en son temps la baisse massive du pouvoir d’achat que tous les consommateurs ont malheureusement pu observer dès les premières semaines du passage à l’euro.

                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 février 2014 20:39

                                                  vla les nouvelles,
                                                  L’essentiel des dettes sont rédigées en droit français, c’est ce qui compte.
                                                  Regardez ce que dit sur la dette Philippe Murer, c’est le 2e exposé.


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 07:39

                                                  Faudrait vous tenir au courant de ce qui se passe actuellement :
                                                   une baisse de 77% des investissements étrangers, et pourtant, nous sommes toujours dans l’ UE et l’euro, et dirigés par des européistes pur jus.

                                                  Vous êtes un troll payé par Bruxelles ?


                                                • Vipère Vipère 4 février 2014 17:23

                                                  Bonjour

                                                  Quelqu’un pourrait mettre le lien de l’émission sur le débat M. LEPEN et P. MOSCOVICI ?


                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 10:17

                                                    Vipère,
                                                    Non, mais voici le coup de gueule de Jacques Sapir, que Moscovici a traité d’économiste d’extrême-droite, parce qu’il ose dire (comme Asselineau) que l’euro n’a aucun avenir et qu’il est nocif.

                                                    « Ce que Sartre aurait appelé des saloperies »

                                                    Les effets de la diabolisation du FN par le PS ne tardent pas à porter leurs fruits :
                                                    Colombani ancien directeur du monde, a écrit le 3 février dans Direct Matin :

                                                    « Une France du rejet de l’autre, aussi bien l’immigré que l’ Européen, l’Arabe que le Juif, est en train de s’affirmer. C’est la France du repli identitaire et du refus de l’euro ».

                                                    Voilà à quoi sert l’extrême-droite et le FN, à salir l’idée de souveraineté. Et à quoi sert tout le cirque actuel. 

                                                    C’est ce qu’ Asselineau ne cesse d’expliquer. 

                                                    Et n’en doutez pas, ce sera le discours des européistes pour essayer de sauver l’ UE et l’euro : « Si vous voulez sortir de l’ UE, c’est que vous êtes d’extrême-droite »


                                                  • Buddha Hotah 4 février 2014 17:34

                                                    bon ça c’est les options quand on garde la compétition qui est élimination partout...depuis 10 000 ans ca ne donne que des guerres , des massacres , des pauvres qui se font voler leur travail etc etc mais rien à faire dit la majorité c’est comme çà et pis c’est tout...la lune est ronde et jaune et la compétition c’était là avant nous...

                                                    çà c’est ce que le voleur qui a besoin de nous pour son harem et tout le reste veut que nous pensions et il y arrive en nous amenant de son coté obscur de la force , du coté de la haine et du désirs absolu ,car nous pensons nous aussi pouvoir gagner PLUS..le mot est lâché, ma quête de vivre c’est PLUS...élites peuple même combat ? bien sur il n’y a pas d’élites ni de peuples mais des humains en perdition etc etc

                                                    ce conditionnement est si lourd qu’il n’est jamais perçu, pas besoin de puces rid666, ...

                                                    nous ne sommes pas du tout obligé de créer une compétition qui est élimination donc guerres pour vivre ensemble, on peut fort bien coopérer sans profit , ce qui implique que les riches disparaissent , mes pauvres aussi, or dans une vie telle que la vivons et qui n’a strictement aucun sens profond l’idée de gagner plus fait se lever le matin pour faire un boulot détestable pour un mec détestable comme pour aller tuer des gens qui ne m’ont jamais rien fait.., coopérer volontairement ensemble partager, faire des choses dans les domaines ou j’ai un intérêt et une capacité sans voler personne peut arriver des demain ...en vivant sereinement matériellement, quand au reste l’humain croit des vieux livres ou il s’en tape de la vie par peur de s’y voir dans le miroir effrayant de ce que « je » suis..manger ,dormir ,sexe ,vêtements ,voila le seul futur , le seul sens qui nous est proposé, cela dit on n’est pas obligé d’écouter, croire c’est se soumettre ...proposé par les leaders, les financiers aujourd’hui, un métier uniquement parasitaire car l’argent n’a jamais rien fabriqué, et ils achètent tout,homme ,femme ,enfants compris..car tout a un prix sauf.... ?? a chacun de trouver.....

                                                    si on me force à voter , je vote blanc ou Asselineau...je ne sais quoi penser de ce monsieur..est ce un autre sous marin ? possible, mais je ne sais pas....

                                                    Comme le dit Soral, il manque de réseaux, mais c’est peut être une très bonne chose..mais si c’est pour la refaire facon , tous gagnants vive la compétition, c’est encore une grosse connerie..il serait alors la roue de secours du système pour reculer un peu tout n gardant le contrôle ...mais je ne sais pas..

                                                    les ressorts de tout ceci sont totalement inconnus de la majorité, inconnu parce que on ne cherche pas à comprendre, et parce que ces ressorts ne se découvrent pas par la pensée, mais d’une autre facon ou je dois me voir tel que je suis avant tout..et çà ....... !!!

                                                    la société fonctionne sur deux mythes faux, celui de la compétition qui est élimination et sur le mythe du meilleur qui découle du premier..si ces mythes sont vrais, alors on n’a aucun soucis à se faire car seul le meilleur peut nous arriver .....les 100 millions de morts des deux dernières guerres et les centaines de millions toutes guerres confondues depuis 10 000 ans vont surement etre content d’apprendre que si ils sont mourt c’est pour les meilleures raisons de l’époque , ain si que les morts de faim, les morts par tortures, ett toures les meilleure facon de ne pas mourir en paix mais pour les meilleuree scauses...je sais ca ne aprle pas, mais ce n’est pas grave ,peut être vous aussi aurez vous la chance de périr violemment pour les meilleures raisons du monde...

                                                    requies in pace...rest in peace,..

                                                    et comme disait Jules : alea jacta est........

                                                    avant de finir par tu quoque mi fili.....hommage à son meilleur fils


                                                    • agent ananas agent ananas 4 février 2014 18:05

                                                      Pendant que tout le monde s’écharpe avec des comptes d’épicier, j’aimerai signaler le « suicide » de deux executives de grosses banques, l’un à JP Morgan, l’autre de la Deutche Bank, la semaine dernière (28 et 29 janvier).
                                                      On peut s’interroger sur les circonstances du décès de ces très riches personnes n’ayant pas de problèmes familiaux ou sentimentaux...
                                                      Il faut rappeler que ces deux banques sont les plus exposées sur le marché des produits dérivés avec des positions aux alentours de 70 trillions (avec un T) chacune. Les « produits dérivés », sont considérés weapons of financial mass destruction par Warren Buffet, le milliardaire gourou de Wall Street.
                                                      Prémices de l’implosion du système financier mondial ?


                                                      • smilodon smilodon 4 février 2014 19:36

                                                        @ l’auteur : Si le roi « Euro » était une panacée, l’Angleterre, la Suisse, la Russie, la Chine, les US et tant d’autres devraient être dans une misère noire !.... Là où « Marine » se goure, au moins la moitié autant que « Mosco », mais pour d’autres raisons, c’est quand elle pense qu’un train entré à 200 à l’heure dans un tunnel pourra faire demi-tour sur lui-même !.... Sans qu’aucun passager ne soit « égratigné » !... Sur le fond elle n’a pas tord !... Par contre, au point où nous en sommes, il est trop tard pour faire « demi-tour » !...Sauf à vouloir une immédiate et violente !... « Mosco » est le chauffeur de cette « loco » !... La gueule noircie il continue à mettre les pelletés de charbon dans la chaudière !.. Pas le temps de réfléchir !.. Faut arriver à l’heure !... Vas-y Marcel, chauffe !.... Et si au bout ce ce tunnel, y’a pas le soleil mais un mur, la mort n’en sera que plus rapide, et le supplice plus bref !.... Y’aurait bien la solution de sauter en marche !... Mais ça pourrait faire mal, vu la vitesse et la géographie des lieux !... Et même !.. Même si on s’en sortait en sautant !..(?). !.. On irait où après ???.... En Algérie ??... Au Maroc ??.. En Israël ??!!... Chez les Russes ou les papous ??... En « Centrafrique » ?? Au « Mali » ???..... On irait où avec notre CNI ?????.... En ce bas monde tout le monde a besoin de la France, mais personne de « français » !.... Arrêtons donc de rêver ou rêvasser !..... Ailleurs qu’ici même et pour le bien de tous les autres, nous ne valons rien !...... Triste constat !... Pourtant !...Allez, bonne chance à tous, pour un « après » dont nous n’osons même pas « rêver » !..... Et comme on dit à la fin de chaque grand discours, droite et gauche réunies : « VIVE LA FRANCE » !.... Adishatz.


                                                        • smilodon smilodon 4 février 2014 19:42

                                                          ..Sauf à vouloir une « mort » immédiate et violente.../ ..Mais personne « des » français....(J’ai corrigé mes fautes).... En m’excusant, cordialement.


                                                          • L'Auvergnat L’Auvergnat 4 février 2014 19:50

                                                            Les farces de la « bécasse » marchent.................


                                                            Manque de culture.

                                                            Catastrophe !!!!!!!!!!!!!!!

                                                            • charlotte 4 février 2014 21:48

                                                              le debat sur la monnaie est un des faux debats dont même moscovici parle

                                                              le chomage est né avec la dette

                                                              le vrai debat c’est la dette car elle absorbe tout les impots les benefices elle accentue toute les autres charges



                                                                • France Républicaine et Souverainiste Napoléon Du Perche 4 février 2014 22:11

                                                                  C’est le professeur Jean Richard Sulzer qui énonce le programme économique du FN et qui conseille Marine LP ; à priori ses points de vue sont aussi valables que ceux des conseillers du PS, voire plus vu les piètres résultats du gouvernement, c’est le moins que l’on puisse dire. De plus tous les pays qui ont de la croissance sont HORS de la zone euro, hasard ?


                                                                  • kéké02360 4 février 2014 23:19

                                                                    Le FN continue à évoluer, normal les intentions de vote pour le FN progressent à chaque intervention d’un socialo !!!!! J’attend la suite ...............


                                                                    • xmen-classe4 xmen-classe4 5 février 2014 03:36

                                                                      sans le FN, vous risquez de vivre et mourir esclaves de fonctionnaires retraités qui se construisent une pyramide de leurs délires ideologico humaniste qu’eux seul savent.


                                                                      et c’est là que l’ump va avoir une idée et les socialistes un bilan.

                                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 février 2014 07:54

                                                                        Kéké,
                                                                        La suite, c’est que le FN ne pourra jamais être majoritaire, il devra s’allier avec l’ UMP.
                                                                        Et plus européiste que l’ UMP, ya que les Verts, le PS et le FDG... !

                                                                        C’est à cette union que s’attellent Marion Maréchal Le Pen, Papy le Pen, et d’autres :

                                                                        «  JM Le Pen favorable à une union avec l’ UMP dans les élections à 2 tours »

                                                                        « Marion le Pen, itou »

                                                                        « S’associer à l’ UMP, pourquoi pas ? dit Walleyrand de St Just qui a défilé dimanche avec Marion et des membres de l’ UMP.

                                                                         »Mais c’est bien sûr, pour l’ Union des Droites ! " répond Buisson.

                                                                        Vous nous expliquerez comment l’alliance avec l’ UMP européiste va faire sortir la France de l’ UE ?

                                                                        Et pourquoi l’ UMP, que vous vilipendez depuis des années, est soudain devenu fréquentable ? 

                                                                        Ce n’est plus des couleuvres qu’on vous fait avaler, mais des boas.


                                                                        • kéké02360 5 février 2014 10:27

                                                                          Ton disque est rayé Fifi !!!!!

                                                                          Tu sais plus quoi dire, tu prends tes désirs pour des réalités, si tu continues tu vas bientôt essayer de nous faire avaler qu’Asselineau est de gôche !!!!!!!!! Pourtant c’est un souverainiste de droite issu du clan Pasqua Devilliers ............ des enfants de chœur peut-être !!! smiley

                                                                          Ta méthode Pasquienne de refiler des étiquettes aux autres au lieu d’assumer la tienne en dit long sur ta personne.

                                                                          Les prochaines élections vont à mon sens remettre les pendules à l’heure vu l’état de déliquescence de l’ump-ps

                                                                          Très certainement, bientôt le FN sera le premier parti de France, l’ump et le ps n’auront d’autre choix que d’officialiser l’ump-ps pour reprendre la main !!!! Mais comme l’ump n’est pas indivisible, une fraction ira avec le ps et l’autre s’alliera au FN

                                                                          Autant dire que dans ce contexte les suppos verts et rouges vont disparaître pour la simple et bonne raison que l’arnaque droite / gôche a vécu !!!

                                                                          Je m’arrête là, continues à soutenir le défunt système vertical-pyramidal !!!! smiley

                                                                          Pour info la résistance fonctionne en système horizontal ........ smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès