• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le pire du monde imaginé par Orwell : l’agression azéro-turque contre (...)
#75 des Tendances

Le pire du monde imaginé par Orwell : l’agression azéro-turque contre les Arméniens

Lorsque les dictateurs sont aux abois, ils montrent leur vrai visage. En temps « normal », une dictature tente par tous les moyens de noyer dans les célébrations et fêtes diverse les agissements des dirigeants, en détournant l’attention des gens des problèmes réels.

Cependant, lorsque de problèmes évidents apparaissent et que la fête ne suffit plus, les dictateurs emploient les grands moyens :

- on invente des dangers extérieurs,

- on fomente de complots,

- on crée la psychose et la peur.

Tout ce qui est mauvais est alors attribué à l’ennemie extérieure, source de tous les maux de la nation, mise sur un piédestal et représentée par le chef suprême !

Alors, dans un deuxième temps :

- on flatte l’égo des peuples tenus dans l’ignorance,

- on glorifie le passé et les ancêtres pour justifier toutes les actions possibles,

- on fait appel à la religion et à la foi de la nation appelée à combattre les mécréants.

C’est en ce moment qu’on engage des mercenaires pour mener le djihad, justifié alors aux yeux de la population, soumise et incapable de réagir de manière cartésienne.

Ceux qui néanmoins ont pu sortir de ce cercle vicieux, sont chassés ou mis hors d’état de nuire, emprisonnés, ou pire encore…

J’ai brossé un bref tableau de ce qu’Orwell décrivait dans son livre 1984, sans aller trop dans l’analyse de la situation orwellienne, car là n’est pas mon propos. Voilà, cependant, que ce que l’imagination d’Orwell inventait il y a quelques décennies, se trouve matérialisé devant nous, dans la pire des situations :

Deux autocrates élus - d’une façon ou d’une autre - et j’insiste sur le terme « élus  », rappelant un certain caporal dans les années trente du millénaire précédent, ont appliqué à la lettre les recettes du contrôle des populations :

Je les présente brièvement :

1. La technique du plaisir. Elle consiste à détourner l'attention du public des grands problèmes et changements décidés par les élites politiques et économiques, avec un flot ininterrompu de détails amusants et insignifiants. Gardez l'attention du public loin des vrais problèmes sociaux, captivez-le par des questions sans réelle importance, voilà comment un gouvernement peut briser toute velléité de protestation.

2. Créez des problèmes et ensuite donnez la solution. La technique de la création des problèmes, puis l’offre des solutions consiste en la création d’un problème, d’un « état d'urgence », qui, vous le prévoyez, déclenchera une réaction.

3. Adressez-vous au sentiment plutôt qu’à la raison. La dépendance émotionnelle est une technique classique pour court-circuiter l'analyse rationnelle, et donc la perception critique des individus. De plus, l'utilisation de l'éventail des émotions vous permet d'ouvrir la porte de l'inconscient pour implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions ou des comportements ... La publicité utilise énormément cette technique, souvent en même temps que la technique de l’infantilisation du public.

5. Maintenir le public dans l’incapacité de réfléchir. Il s'agit de rendre le public incapable de comprendre les technologies et les méthodologies que vous utilisez pour les asservir.

6. La technique du remplacement de l'insurrection par la culpabilité. Il s'agit de faire croire à une personne qu'elle est seule responsable de sa misère, du fait de son insuffisance intellectuelle, de l’insuffisance de ses capacités et de ses efforts.

C’est ainsi que le régime héréditaire d’Aliev en Azerbaïdjan, aidé par le régime totalitaire d’Erdogan en Turquie, mettent en application l’ensemble de la machinerie répressive à l’intérieur des frontières de leurs pays, maintiennent leur population dans la soumission « volontaire quelques fois, subie, le plus souvent », car matraquée par la propagande nationaliste et religieuse et lancent les hordes de djihadistes contre les Arméniens pour finir le travail entamé il y a des siècles et qui n’a pas été totalement accompli entre 1915 et 1918.

Tout cela au nom de je ne sais quelle supériorité raciale ou idéologique qui justifierait de tels actes, aux yeux de ces esprits imbus d'eux-mêmes et se considérant comme les détenteurs de la vérité révélée.

Dans la réalité, ils essaient de sauver leur peau, car ils savent que si leur appareil répressif coince, ils seront du jour au lendemain en prison, si ce n’est pire…

En attendant, ils déversent leurs bombes et lancent leurs drones contre les populations civiles d’Artsakh et d’Arménie et crient victoire devant les corps de femmes, d’enfants et de vieillards gisant sur le sol…


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • DACH 16 octobre 12:18

    Résultats du front = Vers midi à Erévan le ministère arménien de la Défense a publié la liste des pertes de l’Azerbaïdjan. Avec 1 avion, 1 drone, 6 chars et 120 soldats perdus par l’Azerbaïdjan au cours des dernières heures.
    Le nombre total des pertes de l’Azerbaïdjan s’établissait ce matin à 5 959 soldats azéris -et djihadistes-mercenaires syriens- tués par les force arméniennes, 552 chars et véhicules blindés et 4 postes de lance-missile DOS détruits, 21 avions et 16 hélicoptères abattus ainsi que 181 drones détruits.

    Krikor Amirzayan


    • sylvie 16 octobre 18:55

      @DACH
      donc cela sent le sapin pour eux....


    • QAmonBra QAmonBra 16 octobre 13:33

      Merci @ l’auteur pour le partage

      J’aime bien les arméniens, mais les choses ne sont pas si simples que cela, planqués derrière les « méchants », en arrière boutique, il peut y avoir aussi des « gentils »  !

      Dont étrangement, pour ne pas dire plus, aucun merdia ne parle et qui, pourtant, retapent les méchants barbus amochés par les méchants syriens,

      Incroyable n’est ce pas !? Un vrai sac de nœuds ! Points 1 à 6(5 ?) appliqués à notre douce France ? . . .


      • vraidrapo 16 octobre 21:09

        @QAmonBra

        J’ai un autre son de cloche à propos du Jerusalem Post qui ne se réjouirait pas mais au contraire dénoncerait la livraison de drones par Israél ( le jour du Yom-Kippour qui plus est, 12 avions cargos dans le désert du Néguev).
        L’Europe est encore aux abonnés absents comme à Munich...
        Le Royaume d’Arménie qui servait d’avant garde contre les envahisseurs Perses ou Mongols a été continuellement tracassé par l’Empire Byzantin qui voulait le rattacher à son Patriarcat. (comme s’il n’y avait que ça à foutre), le Roi d’Arménie a même été attiré à Byzance pour « signer un pacte », il a fin enchainé....
        etc, etc...
        L’histoire du Génocide de 1915 est très complexe et, la suite aussi, il y aurait de quoi remplir un trimestre de programme scolaire avec du politiquement incorrect en France ça craint (les Francs Maçons sont même de la Partie avec les Donmehs...)


      • vraidrapo 16 octobre 20:54

        Un socilogue à suivre qui élève le débat au dessus des banalités rebattues

        Quelques paragraphes de son Artcile

        Dans votre livre « Le régime de lynchage de la Turquie » vous décrivez la culture de la violence, la haine et l’élimination de l’existence de l’autre comme une habitude en Turquie. Pourquoi l’affirmation de l’identité turque se fait-elle par le biais de la colère ?

        Vous définissez le nationalisme comme une « adolescence qui perdure ». La Turquie souffre t-elle de cette période d’adolescence ? 

        Lorsqu’on évoque le génocide arménien, les gens le perçoivent-ils comme une insulte à leur identité en Turquie ?

        https://repairfuture.net/index.php/fr/l-identite-point-de-vue-de-turquie/l-incapacite-a-faire-face-au-passe-ronge-l-identite-turque


        Suivi d’un Article très fouillé de Ayse Hûr qui a été emprisonnée pour ses idées, titre de gloire en turquie sauf pour Erdogaz...

        https://repairfuture.net/index.php/fr/l-identite-point-de-vue-de-turquie/du-turc-barbare-au-turc-musulman


        • vraidrapo 17 octobre 01:01

          https://mediamax.am/en/news/karabakh/40286/

          Russian Kommersant daily published an article called “Forcing to conflict” which provides detailed information on Turkey’s participation in the Karabakh war.


          En réalité, Erdogaz a composé l’épine dorsale de l’armée azérie

          “We are talking about 600 military,

          including a battalion tactical group of 200 people,

          — 50 instructors in Nakhijevan,

          — 90 military advisers in Baku (they provided a liaison during hostilities in the brigade-corps-General Staff chain),

          — 120 air-technical personnel at the Gabala air base,

          — 20 drone operators at the Dallar airfield,

          — 50 instructors at the Yevlakh airfield, 50 instructors in the 4th Army Corps (Pirekeshkul) and

          — 20 people at the naval base and at the Heydar Aliyev Military School in Baku,” Kommersant writes.

          l’article n’évoque pas la présence des 2 F16 filmés à Gandja et ne dit pas si les opérateurs israéliens sont restés en Azerbaïdjan...


          • Jonas 17 octobre 07:51

            Le rôle criminel du « Frère musulman » Erdogan, comme tous les dirigeants , musulmans est fort avec les faibles et faible avec les forts. Son silence sur les exactions de la Chine , contre les Ouïghourts . Sur la persécutions des Rohingyas par la Birmanie et sur la situation des musulmans en Inde . Et dire , qu’il avait reçu , deux décorations , pour la défense des musulmans dans le monde en 2010. L’une du roi de l’Arabie saoudite Abdallah de l’époque et l’autre de Muammar Kadhafi. Avec deux gros chèques. 

            Non content de tenir son peuple d’une main de fer et de transformer son pays en une grande prison pour les journalistes , intellectuels et opposants sans parler de la crise économique de plus en plus insupportable . créant un grand mécontentement.

             Le sultan cherche a faire diversion dans des aventures militaires Après la Syrie dont il occupe , une partie nord de son territoire , la Libye , le voilà , apportant son soutien a l’Azerbaïdjan, dans sa haine viscérale de l’Arménie. 

            << La Turquie sera pleinement engagée à aider l’Azerbaïdjan à recouvrer ses terres et défendre ses droits et intérêts selon le droit international >> déclarait sans rire Fahrettin Altun , directeur de la communication du sultan.

            Comme tous les dirigeants arabo-musulmans et musulmans non arabes , le « Frère musulman » Erdogan , déroule sa propre histoire selon les besoins du moment ; , tout en exhibant le " droit international, dans un seul sens . Il occupe Chypre nord depuis 1974 , en s’en foutant du droit international , intervient en Syrie dès le début du conflit , en soutenant les criminels islamistes , et en bombardant les populations civiles, Intervient en Libye , une vieille connaissance de l’empire ottoman, sans tenir compte du droit international.  

             Contre l’Arménie , plusieurs rapports font état du déploiement ,d’une forte flotte d’avions de combat F-16 turcs et surtout , de drones de combats , plus des bataillons de mercenaires de l’Armée nationale syrienne ( ANS) dont beaucoup ont servi lors des opérations dans le nord syrien. La division Sultan Murad et la Brigade Suleyman Shah composées de différentes ethnies caucasiennes musulmanes. 


            • vraidrapo 17 octobre 08:04

              l’hypocrisie d’Erdogaz en tant que « défenseur » des Palestiniens se dévoile enfin aux yeux du monde arabe (8 déclarations officielles) :

              http://www.thecaliforniacourier.com/arab-world-finally-exposes-erdogans-hypocrisy-as-defender-of-palestinians/


              • Jonas 17 octobre 10:25

                @vraidrapo

                Feu le roi du Maroc , Hassan II , disait que la Palestine est «  l’aphrodisiaque » des pays arabes. Il devient aujourd’hui , celui du sultan Erdogan , qui avait colonisé le monde arabe , pendant plus de quatre siècles, et dont le pays fut pourtant l’un des premiers pays musulmans à reconnaître l’Etat d’Israël.

                Quant à l’Iran sous le Shah , sans que ce pays reconnaisse « de jure » l’Etat d’Israël , avait des relations importantes dans plusieurs domaines. L’instauration de l’Etat islamique en 1979 à tout chamboulé. 

                Pourquoi un tel changement ?
                 

                Tout simplement pour une raison de leaderships du « monde arabe », qui se trouve actuellement orphelin d’un dirigeant charismatique . Le problème , c’est que même sunnite la Turquie a était un colonisateur , qui n’a pas laissé de bons souvenirs . L’iran lui est chiite , c-à-d l’ennemi immémorial des sunnites. 


              • vraidrapo 17 octobre 10:06
                New-york Times, 15 octobre

                Comment les aventures militaires de la Turquie réduisent les libertés intérieures !

                Réduction des libertés accompagnée par le fanatisme du peuple : la conscience politique populaire est en « bonne » voie.

                Une voix rare dans le tumulte intérieur et la passivité des Nations :

                http://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=70147


                • vraidrapo 17 octobre 12:53

                  APPEL DE LA FRANCE AUX VOLONTAIRES ARMENIENS : 1914-18

                  pendant le génocide de 1915 à 1923 ( Triumvirat Union et Progrès, Mustafa Kémal)

                  https://archives.webaram.com/dvdk_new/fra/les-volontaires-armeniens-turabian-1917_OCR.pdf


                  • QAmonBra QAmonBra 17 octobre 15:21

                    @ vraidrapo

                    Après avoir été alliés, principalement deux types d’islamistes sont à présent rivaux dans la prétention au leadership politique et fascisant du monde musulman : Les wahhabites des $aoud et autres roitelets du golfe d’une part et, d’autre part, les « frères musulmans » soutenus par la Turquie et le Qatar, où ils ont pris le pouvoir, mais ils grenouillent partout ailleurs y compris en France ! 

                    Les deux sont alliés des $ionnards, factuellement pour les premiers de plus en plus rejetés, objectivement pour les seconds, malgré le cinéma que font ces derniers, bien cons sont les musulmans accordant une quelconque confiance à l’un d’eux.

                    Mais aucun des deux n’aurait l’influence qu’il a aujourd’hui, si les vendus et apprentis sorcier dirigeant les pays occidentaux, ne s’en étaient pas servi pour détruire les pays musulmans résistant à leur hégémonie et pratiquant le panarabisme pour la plupart, c’est à dire une politique séculière, compte tenu que l’appartenance linguistique, donc culturelle, est considérée comme supérieure à la religieuse.

                    Le conflit « arméno-azéri » a été fomenté pour emmerder les russes, à qui il n’est pas pardonné leur intervention en Syrie, est il utile de préciser qu’on retrouve toujours, à un degré ou l’autre, les mêmes quand la question cui bono est posée ?


                    • vraidrapo 17 octobre 16:42

                      @QAmonBra

                      C’est pour cela que j’insiste sur le retournement suspect des agitateurs affolés Goldnadel, Draï et Badinter par exemple... et combien de centaines dans l’ombre :
                      des media squattés ad nauseam,
                      des partis (écologistes, une vrai taupinière avec les Konh-Bendix et toute sa merde) ou
                      de la finance
                      là où s’engraisse sans transpirer au frais du contribuable...
                      Mais le Français a été tellement matraqué qu’il ne veut plus voir cette réalité en face. Ceux qui « phosphorent » la bande de Gaza n’ont pas de complexe...


                    • vraidrapo 17 octobre 16:59

                      Comme diraient certains, les pays chrétiens sont solidaires des Arméniens, la preuve :

                      A Londres des centaines d’Arméniens dénoncent la partialité de la BBC sur le diffusion des informations sur le conflit de l’Artsakh...

                      http://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=70231

                      Après le Génocide de 1915, après le Traité de Lausanne, Churchill a déclaré : le sang versé par les Arméniens n’a pas pesé bien lourd devant le pétrole de Mossoul.

                      En 2020, Mossoul ou Bakou, le refrain n’a pas varié :

                      "Il est vrai que l’Angleterre a des intérêts financiers importants dans l’industrie du pétrole azéri…

                      "

                      Aux dernières nouvelles, Erdogaz n’est pas satisfait du Traité de Lausanne favorable à Kémal... D’ici qu’il fasse abattre ses statues... Chèche !


                      • vraidrapo 18 octobre 10:37

                        VIDEO— France-Info — Artsakh :

                        Israël fournit bien des drones à l’Azerbaïdjan pour frapper des cibles arméniennes

                        https://www.francetvinfo.fr/monde/israel/video-haut-karabakh-israel-fournit-bien-des-drones-a-lazerbaidjan-pour-frapper-des-cibles-armeniennes_4144151.html


                        Grâce au pétrole, un dictateur peut mener « sa » guerre de conquête sans (trop) solliciter ses esclaves... sinon en cas de répliques.


                        • vraidrapo 18 octobre 11:02

                          Un bilan des combats à l’attention des esclaves d’Aliyev qui le souhaitent.

                          Ce second cessez-le-feu a bien entendu été violé par l’État major turc mis en place par Erdogaz. Il semblerait que le couple Erdogaz-Aliyeva ait pris la main à Bakou.

                          Verra-t-on Erdogaz, Fbg Saint Honoré en galante compagnie avec Rachida pour les guider ?


                          Le cessez-le-feu humanitaire décidé entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan entrait en fonction ce dimanche 18 octobre à zéro heure. Un cessez-le-feu cautionné par les coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, la France, la Russie et les Etats-Unis.
                          Rappelons que depuis l’agression de l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh le 29 septembre, Bakou a perdu plus de 6 200 soldats, 16 hélicoptères, 22 avions de chasse, 186 drones, 554 chars et véhicules blindés, 86 véhicules de transport militaire, 10 camions de transport de chars, 4 postes de lance-missile DOS, 4 lanceurs de missiles Smertch, 1 lanceur de missile Ouragan.

                          A noter que plusieurs journalistes étrangers et Arméniens furent blessés par les tirs azéris.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité