• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le policier était en état de mort cérébrale avant la visite de Sarkozy : (...)

Le policier était en état de mort cérébrale avant la visite de Sarkozy : l’ignoble mascarade funèbre

Révélation plumedepresse et, attention, c’est du très lourd !

Pour se faire réélire, Nicolas Sarkozy est vraiment prêt à tout – mais qui en doutait ? Il était aujourd’hui en visite à Marseille et La Provence consacre plusieurs dépêches à l’événement. « Le président de la République vient tout juste d’arriver à l’Hôtel de police de Marseille, peut-on lire à 10h34. Nicolas Sarkozy a salué le patron de la Police judiciaire, Roland Gauze et le préfet de police, Alain Gardère. Pour rappel, ce crochet du chef de l’Etat (il est dans la ville pour participer au congrès du Parti populaire européen) est lié aux derniers événements dans la cité phocéenne. Notamment l’agression d’un policier, toujours entre la vie et la mort, qui a reçu plusieurs balles de kalachnikov lors d’une course-poursuite.«  Deuxième dépêche à 10h59, qui titre Fusillade : Nicolas Sarkozy s’est rendu au chevet du policier gravement blessé : « Avant de se rendre à l’Hôtel de police de Marseille, ce matin Nicolas Sarkozy est allé à l’hôpital Nord, au chevet du policier gravement blessé et qui lutte toujours entre la vie et la mort. Pour rappel, le sous-brigadier Éric Lales, 37 ans, du commissariat d’Aix, a été victime d’une rafale de kalachnikov après une course-poursuite, à hauteur de Vitrolles sur l’A7. » La troisième dépêche annonce 36 minutes plus tard en titre Fusillade de l’A7 : le policier Éric Lales est mort : « Au terme de sa visite à l’Hôtel de police de Marseille, le président de la République a annoncé ce matin, à l’issue de sa rencontre avec les forces de l’ordre, le décès du policier Éric Lales, 37 ans, du commissariat d’Aix, qui a été victime d’une rafale de kalachnikov après une course-poursuite, à hauteur de Vitrolles sur l’A7 dans la nuit de dimanche à lundi 28 novembre. Le président de la République s’était rendu au chevet du sous-brigadier quelques heures auparavant. » La Provence consacre enfin une dernière dépêche à la visite du président-candidat, titrée Sarkozy annonce l’attribution de 150 fusils à pompe pour les Bac : « Au cours de sa rencontre avec les policiers marseillais (à l’Hôtel de ville de Marseille), Nicolas Sarkozy a annoncé l’attribution, pour les Brigades anti-criminalité (Bac) des Bouches-du-Rhône, de 150 fusils à pompe d’ici la fin de cette année. Le président de la République a , par ailleurs, affirmé qu’une réflexion va être menée – avec les constructeurs automobiles – sur le renforcement des pare-brise des véhicules de police afin qu’ils soient plus résistants aux balles. » Plus question du policier décédé, mais un rapport tout de même : le sous-brigadier appartenait justement à la Bac. Et entre parenthèses, la Bac est déjà équipée de fusils à pompe.

Pour en savoir davantage, voyons l’article publié par Le Point à 11h58 : « Le président Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi matin à la presse, lors d’une visite à l’hôtel de police de Marseille, le décès d’un policier grièvement blessé dans une fusillade fin novembre, après s’être rendu à son chevet à l’hôpital Nord. « Je vous annonce le décès du policier Eric Lales, abattu froidement », a déclaré le chef de l’Etat, expliquant qu’il venait d’« assister aux derniers instants de sa vie ». « Il laisse une jeune femme veuve et deux petites filles », a-t-il ajouté. » 

Le problème, ce sont les réseaux sociaux. Et que lit-on sur Twitter sous la plume du journaliste de La Marseillaise, Philippe Pujol : « Un flic m’avait glissé que le #policier, déjà en mort cérébrale, serait « débranché » après la venue de #Sarkozy. Je ne l’ai pas cru. A tort. » Confirmation via Facebook, sur le mur de l’écrivain et ancien policier, Marc Louboutin, qui publie avant l’annonce de la funeste nouvelle un mystérieux message : « il semblerait, une fois encore, que le passage du Styx soit engagé pour l’un de nous. Charon ne sera pas payé encore de paroles, de discours, mais de notre tristesse à tous. Et peut-être un jour, de notre colère. » Dans la mythologie, le Styx est le fleuve qui sépare le monde des vivants du royaume de la mort, et Charon l’homme qui fait traverser les défunts… Puis il précise : « Je ne peux évidemment pas en dire plus, sans recoupement ni annonce confirmée, par simple respect de la famille, des proches et des amis et collègues du policier gravement blessé à Vitrolles puisqu’il ne vivent chaque minute, aujourd’hui, qu’accrochés à l’espoir. » Et puis tombe l’annonce : « L’État peut-il décider de l’heure officielle de décès d’un policier de terrain mort en service ? Question pas si anodine qu’il peut sembler… », réagit Louboutin. Et sa consoeur Bénédicte Desforges, elle aussi ex-flic et auteure, de commenter : « Depuis hier, un même homme est mort deux fois, et il ne s’est rien passé (j’espère que les gentils fonctionnaires en deuil ont fait leur petit chi-chiffre du jour pour fêter ça). » Louboutin parle ailleurs, au détour d’un commentaire, du « décès du Sous brigadier Eric Lalès que je connaissais depuis l’aube ».

Il se trouve que nous connaissons Marc Louboutin, par blogosphère, mails et téléphone. Un coup de fil pour avoir le fin mot de l’histoire. L’accueil est direct : « Ce que je te dis, c’est en mon nom, tu peux me citer, je me suis toujours battu à visage découvert. Vas-y, ouvre les guillemets. » Voilà donc les révélations annoncées : « Tu veux savoir si, pour des raisons de communication politique, Sarkozy a décidé de l’heure de la mort d’un homme ? Eric Lalès était dans un état désespéré depuis hier après-midi. Après une discussion avec les médecins, sa femme a demandé à ce qu’on le débranche. Il était en état de mort clinique, de mort cérébrale. L’annonce de sa mort est tombée en même temps que celle de la visite de Sarkozy : tu imagines que ça tombait mal… Les réseaux sociaux de policiers ont pleuré sa mort hier soir à partir de 23h. Comment se fait-il que le président de la République puisse « partager les derniers instants » de ce policier 20 heures plus tard ? Les politiques ont demandé à ce que la nouvelle ne soit pas annoncée. Sarkozy n’a pas vu Eric Lalès vivant. » A l’hôpital, un membre du personnel, qui craint pour sa place, confirme anonymement. Voilà donc un président-candidat en mal de voix sécuritaires qui vient danser sur un cadavre en s’appropriant littéralement son agonie, qu’il prétend avoir partagée. Jusqu’où l’indécence peut-elle donc être repoussée ?


Nicolas Sarkozy annonce le décès d'Eric Lales par marsactu

PS : question subsidiaire, croyez-vous que l’histoire sortira dans les médias ? Nous l’espérons, mais sommes loin d’en être sûr. Comme Marc Louboutin, sceptique lui aussi à ce sujet. Il y en a pourtant, du monde au courant, de ces policiers qui ont appris la nouvelle avant l’ignoble mascarade funèbre. Et s’il ne s’agit pas là d’un énorme scandale… A voir si notre humble publication peut faire avancer les choses, mais surtout à nos confrères rémunérés par les grands médias d’enquêter, d’interroger l’épouse d’Eric Lalès…


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (135 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Aldous Aldous 9 décembre 2011 16:13

    C’est pareil pour l’Euro :

    Il était déjà en mort cérébrale quand Sarko l’a « sauvé » hier sauf que là c’est lui-même qui lui avait tiré dans la tête lors du sommet de Deauville en octobre 2010 !


    • appoline appoline 9 décembre 2011 18:42

      Voir Sarkosy et mourir


    • Fergus Fergus 9 décembre 2011 19:26

      Bonjour, Appoline.

      Et même voir Sarkozy mourir (politiquement, cela va de soi)...


    • bigglop bigglop 10 décembre 2011 01:51

      Bonsoir à tous,
      Merci @ Olivier pour ce tout bon article.
      Nico est à un cheveu de niquer un cadavre pour sa réélection.
      Exact, la BAC est déjà équipée de fusils à pompe mais « efficaces » entre 10 et 20 mètres.
      Contre un AK-47 ou un AKM-90, vitesse initiale 800-950 m/s et 900 cps/mn, le combat est inégal.
      Blindage : celui des vitres et pare brise est insuffisant, car un projectile FMJ traverse la carrosserie.


    • bigglop bigglop 10 décembre 2011 02:16

      Cependant, n’oublions pas tous les policiers et gendarmes qui se suicident à cause de la « politique » de Sarkozy :
      en moyenne un par jour dans la police nationale
      http://police.etc.over-blog.net/article-15942191.html
      pour les gendarmes : http://gendarmesetcitoyens.leforum.eu/t56-SUICIDES-Manipulations.htm
      Bonjour l’ambiance !!!


    • chantecler chantecler 10 décembre 2011 12:27

      Aldous ; ne mélangez pas tout pour faire un bon mot . Ce n’est pas NS qui a l’avenir de l’euro dans les mains mais A.M et ses conseillers .
      Et que D. Cameron ait rejeté l’accord car non compatible avec la City me semble aller dans le bon sens .
      S’il faut quitter l’euro on le fera mais faut pas penser que ce sera une partie de plaisir .


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 10 décembre 2011 17:59

      Ce matin sur LCP j’ai entendu Michel Rocard prétendre que « Attali a raison de dire que l’euro peut disparaître avant le 31 décembre. Il est bien informé, et moi aussi. »

      Curieusement il n’y a pas un seul article, ni aucune dépêche, sur le sujet.


    • Aldous Aldous 11 décembre 2011 11:34

      Un premier de l’an avec Merkel en train de retirer des Marks au distributeur ?


    • chapoutier 9 décembre 2011 16:19

      bonjour

      si les faits que vous citez s’avèrent véridiques, ( ce qui ne nous surprendrait pas ) , ils démontrent la bassesse et l’ignominie du personnage.

      en tout cas cela cadre avec ce que l’on peut penser de lui.

      le pire dans tout cela est le mépris affiché, non seulement du policier décédé, mais aussi le mépris pour sa famille.

      à vomir !!!


      • appoline appoline 9 décembre 2011 18:45

        Surtout que les pauvres gars sont obligés de calculer les emmerdements qu’ils vont avoir avec la police des polices, avant de tirer. C’est cela aussi qu’il faudrait revoir, le gouvernement n’a pas le droit d’envoyer au feu des policiers et gendarmes dans ces conditions.


      • SATURNE SATURNE 9 décembre 2011 22:24

        Inexact, Appoline.
        Les Gendarmes, survivance d’un vieux décret des années 1800, ont le droit de tirer après sommations, sans avoir à prouver la légitime défense.Ils ne s’en privent pas.

        Les policiers, eux, doivent attendre d’étre en coma dépassé pour riposter, et ensuite justifier de la « l’actualité de la menace et de la proportionalité de la riposte par rapport à l’attaque ».
        Il faut dissoudre la Gendarmerie...


      • chacaldu06 chacaldu06 9 décembre 2011 16:25

        Bonsoir à tous,

        Ces faits horribles confirment (si besoin est) l’attitude aberrante d’un type qui est là UNIQUEMENT pour se remplir les poches avec ceux de sa bande.

        On voit ici, au-delà du cinéma sarkozien, apparaître la vraie nature de ce malfaisant :

        - Un immense mépris pour ses contemporains, une dépravation morale inquiétante, tout cela associé à un monstrueux ego...

        Les merdias vont-ils parler de ça ?

        Que nenni !

         Le 13h00 du cocu parlera des enfileuses de perles du Haut Jura,ou des éleveurs de libellules du Tarn et Garonne !!!!

        @+


        • Emmanuel Aguéra LeManu 10 décembre 2011 11:34

          Article déplacé...

          « Un peu de respect, voyons, pensez aux familles ! »

          Pincez-moi svp...


        • Berboral 11 décembre 2011 17:16

          @chacaldu06
          Ce qui me choque dans ce commentaire : c’est la personnalisation du diable : Nicolas Sarkosy.
          Pendant que vous le mettez à l’hégémonie du peuple en le harcelant sans fin vous faites le lit des vrais malfrats - ceux qui ne sont pas élus mais qui dirigent le monde.
          Mettez sarkosy par terre , il renaitra se ses cendres dans un autre personnage.
          Demain vous proliférez les mêmes propos derrière un ordinateur, mais rien ne changera.
          Pour moi Sarko c’est la partie de l’iceberg visible. Tapez dessus sans visez la base cela reste inutile.


        • JL JL1 11 décembre 2011 17:21

          Berboral,

          mettre Sarkozy à l’hégémonie ? Vous voulez dire : le vouer aux gémonies, sans doute ?


        • Berboral 12 décembre 2011 01:47

          JL1
          Merci de relever cette ambiguité
          Je voie dans le terme hégémonie sa fonction première ( suprématie ) mais votre définition est de bon aloi et je l’accepte. elle est bien plus appropriée - merci
           


        • mordoric 9 décembre 2011 16:37

          "la bassesse et l’ignominie du personnage"
          Et puisque les français votent pour Sarközy, il faut croire qu’ils s’identifient à lui.


          • appoline appoline 9 décembre 2011 18:46

            Je vous rappelle que les français avaient le choix entre la peste et le choléra


          • Traroth Traroth 9 décembre 2011 22:36

            Ca, ça restera toujours à démontrer. Royal est peut-être bizarre et pas vraiment à la hauteur, mais je doute qu’elle aurait réussi à faire autant de dégâts que Sarkozy !


          • appoline appoline 10 décembre 2011 20:32

            Je ne parierais pas ma chemise là-dessus, très cher


          • anomail 11 décembre 2011 22:24

            Entre « la peste et le colérique » en fait. Rappelez-vous.


          • goc goc 9 décembre 2011 16:37

            curieusement, je ne suis pas du tout surpris par cette information, même si je trouve ce procédé totalement abject

            il est clair que le sarko est aux abois et a décidé d’employer tous les moyens, même les plus odieux, pour essayer de se faire ré-élire
            il est tout aussi clair qu’il a choisi de nous refaire le coup du « tout sécuritaire » et de chasser dans le camps du FN (ce qui prouverait aussi qu’il a définitivement renoncé à récupérer les voix du centre droit et des gaullistes)

            or ceci pourrait bien nous annoncer un futur pseudo attentat qui viserait notre pays (voir sa personne uniquement)
            un homme capable d’utiliser un mort, est capable d’en utiliser d’autres, et il peut compter sur l’expérience de ses amis du mossad, expérience dans ce domaine connue surtout depuis le 11/09/01

            donc restons vigilant


            • traboule traboule 9 décembre 2011 20:48

              goc, tu m’ inspire une super vanne, mais elle est dangereuse, donc je m’ abstiendrais.... c’est dommage pour une fois .... je reste vigilant. ;)



            • valldavi valldavi 9 décembre 2011 16:49

              si cette info est vraie, alors c’est à vomir. Ca laisse sans voix...


              • appoline appoline 9 décembre 2011 18:47

                En fait il lui donnait l’extrême onction. 


              • anomail 11 décembre 2011 22:28

                Je ne crois pas une seule seconde à une telle mise en scène, tout simplement parce que je sais que si j’étais hospitalisé, voir Sarkozy débarquer dans ma chambre me tuerai aussi.


              • penajouir penajouir 9 décembre 2011 16:56

                On m’avais dit passe à l’Élisée tu verras des enc… En effet, je ne suis pas déçu, c’est bien au-delà de mes espérances. Aux jeux olympiques de la plus grosse ordure, on a plusieurs athlètes dans ce gouvernement qui peuvent largement espérer une médaille. 


                • Taverne Taverne 9 décembre 2011 17:00

                  Cette mascarade en rappelle une autre : quand Sarkozy démolissait le Mur de Berlin...Je me demande si ce ne sont pas les électeurs de l’UMP qui sont en état de mort cérébrale.


                  • Aldous Aldous 9 décembre 2011 17:29

                    Ah oui, je lavais oubliee celle la !

                    Ente le sauvetage de ’leconomie mondiale et la reforme du capitalisme ’avais oublie qu’il avait renverse le mur de berlin a coup de talonettes !

                    Quel grand homme tout de meme.

                    Ca vaudrais le coup de faire un recapitulatif de ses explois a la veille des elections car vraiment ca serat trop injuste de les oublier...

                  • FUMIERS DE POLITIQUES

                    ils ne respectent meme pas une mort ....en service


                  • appoline appoline 9 décembre 2011 18:49

                    @ Taverne

                    « si ce ne sont pas les électeurs de l’UMP qui sont en état de mort cérébrale. »

                    Tout comme les électeurs socialistes, c’est justement là le problème, personne qui tienne la route.

                    Quant à l’honneur et à la fierté, ça fait belle lurette qu’ils ont foutu le camp

                  • maxime 9 décembre 2011 21:03

                    « Je me demande si ce ne sont pas les électeurs de l’UMP qui sont en état de mort cérébrale. »

                    La réponse est dans la question...


                  • Luc le Raz Luc le Raz 10 décembre 2011 14:33

                    De la même veine que les 4 enfants de soldats tombés pour la France... en Afghanistan, « invités » lors de la dernière cérémonie du 11 novembre. Dans le domaine du cynisme, cet homme ne connaît aucune frontière.


                  • adeline 9 décembre 2011 17:04

                    Merci Olivier ( si on peux dire merci) et welcome back...
                    Tout va y passer, mais on connait déja le programme, juste je me demande jusqu’ou il va oser ???? et j’ai presque peur


                    • Imhotep Imhotep 9 décembre 2011 17:04

                      Souvenez-vous en 2007, en pleine campagne il avait fait la même chose avec une mère d’une jeune femme assassinée. Il était venu avec caméra la voir chez elle. La mort était ancienne, la tristesse toujours là et lui toujours aussi cynique pour récupérer des voix.


                      • Aldous Aldous 9 décembre 2011 17:35

                        La campagne 2012 s’annonce immonde. Prevoyez vos sac a papier air france...


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 décembre 2011 17:45

                        C’est Sarkozy qui va rendre la campagne immonde.

                        N’hésitez pas à diffuser cet article sur les réseaux sociaux.


                      • Aldous Aldous 9 décembre 2011 18:13

                        C’est bien ce que j’entendais....


                      • Fergus Fergus 9 décembre 2011 19:29

                        Bonjour à tous.

                        Sarkozy, c’est aussi ce type qui, à deux reprises, avait fait passer son grand-père pour un combattant de la grande-guerre alors qu’il n’avait jamais mis les pieds sur un champ de bataille. Ni pudeur ni honneur !


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 9 décembre 2011 23:34

                        Bonsoir Fergus.

                        Oui, le fameux grand-papa Sarko qui n’a jamais été soldat et qui n’est jamais mort à Verdun, comme le prétendait pourtant notre guignol à talonnettes.

                        Tiens, au fait, tu as remarqué que Sarko n’a jamais évoqué son service militaire ? On sait que Hollande a effectué le sien à l’école des officiers d’Angers, que Bayrou était caserné en Allemagne, que NKM (la seule militaire du gouvernement) était officier dans la Marine, mais Sarko ?

                        Et bien cet embusqué, n’ayant pu être réformé, a effectué son service à deux pas de Neuilly, dans le 15e arrondissement de Paris, pistonné par maman, au groupe d’intervention chargé du nettoyage. Une « troupe de choc » où il nettoyait les chiottes des bidasses sous les ordres d’un adjudant qui lui pourrissait la vie et qui détestait les petits planqués dans son genre.

                        Sa détestation de l’Armée et de la France vient peut-être de là.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès