• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le port du voile facial est une coutume ancienne d’avant (...)

Le port du voile facial est une coutume ancienne d’avant l’islam. Le Prophète ne l’a jamais prescrit. Relisez le Coran !

Coran, sourate XXX, verset 53, traduction Savary :  Ô croyants ! n’entrez point sans permission dans la maison (fortifiée) du Prophète, excepté lorsqu’il vous invite à sa table. Rendez-vous y lorsque vous y êtes appelés. Sortez séparément après le repas, et ne prolongez point vos entretiens ; vous l’offenseriez. Il rougirait de vous le dire ; mais Dieu ne rougit point de la vérité. Il est clair que la maison du Prophète était gardée, jour et nuit, et les entrées contrôlées. Commanditaire de plusieurs assassinats contre ses opposants, Mahomet devait, bien évidemment, prendre des dispositions pour assurer sa propre protection. Si vous avez quelque demande à faire à ses femmes, faites-la à travers un "voile". Non ! ça ne veut rien dire, il faut traduire "Hijabun ou Hijabin" par "à travers le mur de la ou des maisons fortifiées où se trouvaient le Prophète et ses femmes", c'est-à-dire par un guichet (1). C’est ainsi que vos cœurs et les leurs se conserveront dans la pureté (en évitant tout contact entre la garnison et la population)... (Coran, sourate XXX, verset 53). Autre citation : Que la malédiction d'Allah soit sur les injustes, qui obstruent le sentier d'Allah, qui veulent le rendre tortueux, et qui ne croient pas à l'au-delà. Et entre les deux, il y aura un mur [Hijabun] invisible (Coran XVII, 45). Autre traduction : Quand tu lis le Coran, Nous plaçons, entre toi et ceux qui ne croient pas en l'au-delà, un mur invisible, un Hijabun, (une véritable séparation).

Car ces femmes étaient des troupes de combattants qui se sont, pour ainsi dire, mariées à la vie et à la mort, avec le Prophète. Car le Prophète n'était pas un homme ordinaire, mais un conseil de sept élus. Ce n'est pas moi qui le dis, mais une fresque du palais Topkaki, en Turquie.

Bref, ce Hidjab, est un mur, le mur d'un casernement, demeure fortifiée et gardée.

 Le mot « hidjab » est utilisé sept fois dans le Coran. Dans aucun cas, il évoque une barrière d'ordre vestimentaire. Voyez les femmes musuimanes du musée d'Istambul ; elles ne portent pas le voile ; elles n'ont pas de péchés à cacher.

Reprise de mon article du 22 octobre 2020, voir également mon article "Le Coran ? Il faudrait peut-être commencer par le traduire correctement" du 27/10/2017. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-coran-il-faudrait-peut-etre-198040


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 2 février 11:09

    Bonjours Emile,

    seriez vous ouvert au fait que peut être voir probablement pour moi,il y aurait plusieurs niveaux de lectures de ce Coran, comme des autres textes anciens en remontant au moins jusqu’au corpus hermeticus, utilisant allégories et hermétisme comme formez d’expression indirecte,

    non pas comme un secret, certes ça a pu être un des buts, mais comme une forme de langage différent de notre langage superficiel , superficialité qui a sa juste place, car il s’adresse non pas à la pseudo raison, ni à l’analyse de la pensée analytique qui crée ce « moi » à jamais opposé aux autres moi, mais parce qu’il s’adresse à une autre voir d’autres capacités de notre psyché aujourd’hui misent en panne ( depuis x millénaires) par le totalitarisme de la pensée sur la psyché.

    Le désastre humain venant de là, de nos choix mauvais, amenant la perte de capacités innées aussi qui elles sont le lien avec le sens..

    Le sens perdu la pensée essaye d’en trouver un....inutile de parler du résultat..nous avons dégénéré...

    etc........merci


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 2 février 11:19

      @Géronimo howakhan
      C’est précisé dans le Coran lui-même :

      Si le Coran se veut un livre de guidance, il prévient lui-même que la lecture qui pourra en être faite en égarera beaucoup : « Nombreux sont ceux qu’Il égare et nombreux sont ceux qu’Il guide » [1] (Al-Baqara (La vache) ; 2:26). Face à ce constat, un « mode d’emploi » [2] général de lecture y est donné : « Voici un Livre béni : Nous l’avons fait descendre sur toi afin que les hommes méditent ses versets, et que réfléchissent ceux qui sont doués d’intelligence. » (Sâd ; 38:22) [3] ; « Très certainement Nous avons exposé [tout ceci] dans ce Coran afin que [les gens] réfléchissent. » (Al-Isrâ’ (Le voyage nocturne) ; 17:41). Le Coran n’invite pas ses lecteurs à le lire comme on lirait une simple histoire, mais à réfléchir et méditer sur ses versets - réflexion sur leurs mots et significations, mais aussi sur le rapport entre les versets, la portée de leurs récits…

      En ouvrant le Coran… quelques clés de lecture

    • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 11:51

      @Géronimo howakhan

      Pas dégénérés mais aveugles et prétentieux. J’attends toujours le débat promis par les philosophes et Jean Paul II sur le devenir de l’’humanité (cf la pensée des Modernes de Luc Ferry et Comte Sponville,« sortir de l’enfance de l’humanité »)


    • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 12:04

      @Opposition contrôlée

      Oui, voyez ma réponse à Géronimo howakhan. 


    • Djam Djam 2 février 14:25

      @Géronimo howakhan

      « il y aurait plusieurs niveaux de lectures de ce Coran »

      Oui, mais pas seulement. Il y a aussi DES corans ! Comme la Thora qui fut lestée du plus récent Talmud (compilation assez intolérante et agressive envers les goys) et la Bible (ancien et nouveau testament), ces Livres religieux ont été moult fois réécrits et plus ennuyeux interprétés selon les idéologies du moment. 

      Dernier avatar de l’islam en occident : à l’époque d’un Ramadan très médiatisé et soutenu par les médias d’une certaine façon, l’objectif, via cet intellectuel aujourd’hui déchu, était de fabriquer un islam « modéré »... en clair, faire avec l’islam ce que les mêmes firent avec le christianisme, le fondre dans le droit-l’hommisme et en faire même un promoteur de la culture « woke », « cancel » afin d’accoucher in fine d’une religion du Neutre, de l’indifférenciation et surtout... bien ancrée dans le matérialisme.

      L’obsession du « voile » pour certaine musulmane est un habile moyen d’éviter de regarder plus largement ce qui se trame dans les pays d’Europe... pourquoi ne dit-on rien sur les quartiers ghettos intégralement sinisés, casherisés ou animisés ? 

      D’aucuns affirment que dans les trois getthos sus mentionnés les femmes ne seraient pas rabaissées, ni voilées, ni contrôlées ! C’est pourquoi le cas, sauf... que le contrôle des femmes dans ces getthos, soit disant républico-compatibles, ont bel et bien trouvé une sacré martingale pour faire croire à l’émancipation des femmes... le néoféminisme !

      Le néo féminisme ne libère les femmes de rien du tout, il les assigne purement et simplement à se comporter comme des hommes. Autant dire que la soit disant liberté des femmes n’est qu’une autre aliénation consistant en l’imitation de comportements et valeurs largement masculines. 


    • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 16:44

      @Djam

      Je ne sais pas ; tout ce que je sais, c’est que même avec des femmes qui se succèdent au ministère de la culture, je ne suis pas encore arrivé à me faire entendre sur l’erreur de localisation du site de Bibracte.


    • Djam Djam 2 février 19:52

      @Emile Mourey
      Pas étonnant cher Emile... vous vous adressez à un ministère qui se contrefout de savoir si ses « produits et infos » sont autjentiques ou pas.
      D’autant que votre demande est en relation avec l’Histoire de France, rendez-vous compte de l’injure que vous faites à des gens qui défendent à coup de subventions juteuses la LGBTise intégrale, la « cancel culture », la culture « woke »... bref, qui promeut l’anti culture française !


    • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 23:03

      @Géronimo howakhan

      Pour moi, c’est beaucoup plus simple : il y a deux niveaux de lecture : celui pour les intelligents qui comprennent comme j’essaie de l’expliquer et celui, plus simple, pour le peuple ordinaire, le but étant d’amener les uns et les autres à une vie socialement sans péchés jusqu’au jugement dernier. Cette idée qu’il y a les intelligents et le peuple ordinaire se trouve dans le Livre de Daniel 12, 3 ; Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel...
      En ce qui concerne le Coran, on en a de nombreux exemples, l’auteur du texte allant jusqu’à mettre le lecteur sur la voie : « O vous, femmes du Prophète, vous n’êtes pas comme les autres femmes....


    • L'apostilleur L’apostilleur 3 février 07:57

      @Géronimo howakhan
      Ne seriez-vous pas adepte du pilpoul qui conduit à l’invraisemblable en cherchant à avoir raison ?


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 11:43

      @Opposition contrôlée

      Salut, merci ...intéressant.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 11:47

      @Djam

      Merci de cette réponse..salutations.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 11:52

      @Emile Mourey

      Salut Émile, je parle de dégénérescence parce que nous avons perdu des capacités, comme d’autres je le « saurais » par expériences, bien sur involontaires, notre seule capacité volontaire étant la pensée..et son totalitarisme sur la psyché justement a fait que celle-ci a dégénéré, c’est à dire perdu des capacités.. ...mais juste dire cela est bien sur sans intérêt en soi pour un autre, cela dit c’est juste pour expliquer que je n’ai pas utilisé ce mot au hasard..

      Mais je ne développerais pas.
      respects..


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 3 février 12:12

      @L’apostilleur

      Salut, soyons réaliste dans un sens comme dans l’autre nous n’avons strictement rien à nous dire...qui ai un intérêt pour l’autre....et réciproquement.


    • jocelyne 2 février 11:09

      On s’éloigne de bibract super


      • jocelyne 2 février 11:10

        @jocelyne
        par contre on se rapproche de Roubaix....


      • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 11:56

        @jocelyne

        Grave erreur !


      • tonimarus45 2 février 13:04

        @jocelyne bonjour—Et oui « roubaix » emission diffusee a point nomme afin de relancer le facho de chez facho..je n’ai pas regarde mais dites moi si ce qui a ete rapporte contrevient aux lois de la republique ????????


      • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 16:05

        @jocelyne

        Bibracte is Mont-Saint-Vincent, Mont Beuvray is Gorgobina. C’est comme ça et on peut me censurer cent fois que cela ne changera rien sauf à rendre le scandale encore plus grand.


      • L'apostilleur L’apostilleur 3 février 11:38

        @tonimarus45
        Roubaix c’est la démonstration de l’impossible miscibilité d’une communauté musulmane. 
        Le problème à Roubaix ce n’est pas l’islam, ce sont ces musulmans. 
        https://onenpensequoi.over-blog.com/2017/02/l-immiscibilite-historique-des-populations-aux-religions-differentes-semble-s-eterniser-peut-on-changer-cela.html


      • Decouz 2 février 11:51

        « Le Prophète a dit : » Aucun verset du Coran ne descendit (dans la révélation) sans qu’il comporte un « dos » (zahr) et un « ventre » (batn) ; et toute lettre (d’un verset) a une « limite » (hadd) et toute « limite » a un « mirador » (muttala’) ".

        Dans ses Commentaires ésotériques du Coran, Qâshânî, (ob. 730/1329), un des grands auteurs de l’école d’Ibn Arabî déclare : « Je compris que le » dos " est l’explication exotérique (at-tafsîr) et le « ventre » est l’interprétation ésotérique (at-ta’wîl) la « limite » est ce où cessent les compréhensions du sens verbal, et le « mirador » le point contemplatif où l’on monte pour jouir du spectacle du Roi Très-Savant

        "

        https://www.parislibrairies.fr/listeliv.php?mots_recherche=michel%20valsan&base=allbooks


        • Emile Mourey Emile Mourey 2 février 12:48

          @Decouz

          Ce qui montre bien que les différents auteurs des textes coraniques étaient bien conscients que ce qu’ils écrivaient ne tombait pas du ciel dans leur esprit comme la pluie. C’est Omar qui avait la meilleure inspiration : le ilhâm 


        • charlyposte charlyposte 2 février 14:58

          @Emile Mourey
          À ce jour la politico merdiatique remplace la religion médiocratique ! smiley


        • zygzornifle zygzornifle 2 février 13:50

          Si Dieu aurait voulu masquer la face des femmes il aurait crée une figure comme les poupées islamistes mais avec 2 yeux et 2 trous sans fioritures pour respirer, pour manger des dents a l’anus avec une circulation a 2 sens, on mange puis on chie un peu plus tard ...


          • tonimarus45 2 février 13:59

            @zygzornifle bof moi qui suis athee qu’elle importance.ceci dit athee, mais neanmoins considere comme chretien, car etant bebe, et bien sur, sans me demander mon avis, par mon bapteme ,je suis considéré, grande manipulation de l’eglise catholique, je suis concsidere comme chretien, ;; alors qu’il en aurait ete tout autrement si le bapteme se faisait disons, a l’age adulte


          • charlyposte charlyposte 2 février 14:44

            Interdire la planche à voile urge à donf. ! ( comme ils ont interdits la voile rouge à ST TROP ).. c’est le moment de se faire entendre quoi qu’il en coûte ! hum smiley


            • charlyposte charlyposte 2 février 14:52

              L’islam... un truc qui fait masse via la chute de Rome et l’invasion des barbares pour faire de l’ombre aux derniers chrétiens ou crétins roulés dans la farine de l’histoire pour servir les nouveaux maîtres religieux et néo régaliens !!! histoire de mettre de l’ordre dans ce boulgi-boulga ! smiley


              • Pimpin 2 février 15:16

                s33 v59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.

                Ce voile sert donc à distinguer les femmes qui peuvent être offensées des femmes respectables.


                • Nicolas_M Nicolas_M 2 février 15:18

                  On s’en tape de ce qui est écrit dans le coran traduit, les musulmans ne lisent que l’original, transmis et recopié en arabe depuis 1400 ans.


                  • fcpgismo fcpgismo 2 février 15:32

                    Intéressant, en attendant aujourd’hui en France en 2022 c’est une arme de combat pour une minorité agissante, qui nous agresse.

                    Au premier cas on aurait du leur botter le cul si fort qu’ils auraient traversé la Méditerranée, et on serait alors passé à d’ autres thèmes plus conviviaux…


                    • Abolab 3 février 09:50

                      @fcpgismo

                      Qui agresse les pays arabes ? Les politiciens que vous avez mis au pouvoir et qui ont encouragé près d’une dizaine de guerres civiles dans le monde en quelques décennies, créant des millions de déportés qui une fois arrivés chez vous, car fuyant la guerre, vous accusez de vous agresser.


                    • Abolab 3 février 10:07

                      @fcpgismo

                      En plein début de pandémie, cette femme portant le voile pour se protéger du coronavirus devant Macron était une leader, montrant le total amateurisme du pouvoir.


                    • Jonas 2 février 19:52

                      Bonsoir , Emile Mourey. 

                       Il y a quatorze lectures différentes du Coran , et le palimpseste de Sanaa’a , découvert en 1972 le démontre. 

                      Les dignitaires religieux musulmans , font dire au Coran , ce qu’ils veulent. Le voile, le voyage nocturne , l’existence de la Mosquée Al-Aqsa du vivant du prophète a Jérusalem, etc. 

                      J’ai écrit , plusieurs fois sur ce site , que tant que l’islam ne fait pas son aggiornamento , cette religion restera dans sa nuit , et persévéra dans la violence. L’islam a besoin de revoir sa théologie et de jeter à la poubelle 90% des Hadiths . Ce sont des racontars , pour parler en français moderne. 

                      La majorité des Arabo-musulmans ( je ne parle même pas des musulmans non arabes) ne lit pas convenablement l’arabe , comment peut-elle lire le Coran , et le  comprendre à travers son histoire , son contexte, géopolitique , sociologique etc. 

                      La majorité , ne sait pas que le Coran , qu’elle a entre les mains , n’existait pas du vivant du prophète ni plusieurs décennies après sa mort.

                      Cette majorité pense que le Coran , comme Jupiter est descendu du ciel , casquer et armer. Elle ignore , les étapes par lesquelles il a fallu passer , de Abu Bakr ( premier calife) Zay ibn Thâbit , Hafsa , une des veuves du prophète etc .C’est Othman( 644/656) le troisième calife , qui a formalisé le Coran actuel en détruisant et en brûlant , toutes les autres copies. 

                      Il a voulu comme ( Ahl al-kitâb) les gens du livre , juifs et chrétiens , que les musulmans aient le leur. 


                      • Emile Mourey Emile Mourey 3 février 04:16

                        @ Jonas
                        Vous dites : La majorité ne sait pas que le Coran qu’elle a entre les mains n’existait pas du vivant du prophète ni plusieurs décennies après sa mort.

                        Je pense toutefois que la guerre sainte, le « djihad », a commencé avec Abou Becker, et que cela n’a pu se faire que deux livres à la main : un Coran primitif qu’on retrouve dans le Coran actuel et une vie du Prophète qui se retrouve dans la Sira. Ceci à l !mage du christianisme que les apôtres prêchaient ; les évangiles, vie de Jésus, dans une main, les épîtres, actes des apôtres, etc dans l’autre. Merci pour votre excellent commentaire.


                      • Jonas 3 février 11:09

                        @Emile Mourey

                        Bonjour ,

                        Je me permets d’insister ,c’est bien le troisième calife ’Uthman (644/656) qui avait établit la version définitive du Coran , avec ses 114 Sourates et les 6.236 versets transmis oralement depuis le prophète de l’islam.

                        Sous le premier Calife Abu Bakr ( 573/643) , le Coran ,n’existait pas comme livre. pour une bonne raison , que la doctrine musulmane était avant tout une affaire orale. C’est par la voix que le prophète de l’islam dit avoir recueilli le message divin, par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, s’adressant à lui , en langue arabe et lui dictant, les préceptes de la nouvelle religion sourate après sourate.

                        Ses Sourates furent réciter par Muhammad à la Mecque d’abord , puis à Médine après l’Hégire , puis de nouveau à la Mecque. Les premiers musulmans à l’exemple , du prophète mémorisaient le texte par coeur et rarement par écrit ( d’ou les erreurs , variations et  interprétations diverses etc ). 

                        La succession de Muhammad , n’ a pas été un long fleuve tranquille , du fait , qu’il n’avait pas désigné de successeur. Le choix d’Abu Bakr de la tribut des Quarayshite, n’a pas plu à tout le monde et notamment au parti d’Ali , -chi’at-’Ali , qui s’oppose au califat , car selon lui , la succession devait rester dans la famille du prophète , étant donné qu’Ali est neveu et gendre du prophète !te. d’ou le premier schisme  de l’islam.

                        Non, les guerriers sous Abu Bakr , devenant imam de Médine, et occupant , les fonctions de militaires , politiques et religieuses ne se battaient pas avec le Coran ,à la main , puisque ce dernier n’existait pas. Les guerres menées par Abu Bakr , avaient pour buts ,1) de conquérir des territoires 2) de ramener par la force certaines tributs qui voulaient quitter l’islam , après la disparition de son fondateur.3) la collecte de butin à travers des razzias et des pillages. 


                      • Abolab 2 février 21:07

                        Les peuples du désert ont toujours porté un voile, pour se protéger du sable et du soleil. Rien de coranique là dedans... et il est fort probable que le voile intégral ait été utilisé en temps d’épidémie, à fin de protection des femmes qui faisaient le marché, etc.


                        • Jonas Jonas 3 février 00:16

                          « Le port du voile facial est une coutume ancienne d’avant l’islam. Le Prophète ne l’a jamais prescrit. Relisez le Coran ! »

                          L’Islam sunnite (environ 98% des mosquées de France), ce n’est pas que le Coran de la Mecque, c’est aussi la Sunnah où le voile est prescrit !

                          On peut citer des milliers d’exemples.

                          Noureddine Aoussat, est un militant islamiste qui lutte contre la loi interdisant le port du voile dans les écoles, et qui donne des conférences et des cours dans une multitudes de Mosquées dans le sud de la France.

                          Une femme n’a pas d’honneur si elle ne porte pas le hijab, voile recouvrant tous le corps sauf le visage, qu’elle ne s’étonne donc pas que des hommes puissent abuser d’elle, prêche Rachid Houdeyfa, l’imam de la Mosquée de Brest.

                          Pour Mohamed Barry, imam de la Mosquée de Pessac, le port du voile islamique est une obligation.

                          Hassan Iquioussen, prêcheur dans les mosquées, et des centaines de milliers d’adhérents sur Internet, incite les musulmans à faire pression sur les élus pour faire retirer la loi interdisant le voile islamique à l’école.

                          etc...

                          Cartographie de l’Islam en France


                          • Emile Mourey Emile Mourey 3 février 01:52

                            @Jonas

                            Bien d’accord,
                            La sunna constitue, après le Coran, la deuxième source écrite de la foi et de la loi musulmanes. Elle fut établie, entre autres, par Muhammad ibn Ismail al-Boukhari (810-870), qui passa six cent mille traditions au crible de sa critique pour n’en conserver qu’un peu plus de sept mille. ( WIkipédia)


                          • SilentArrow 3 février 07:10

                            Le voile est un uniforme du salafisme.

                            Le porter en France est une insulte à ses habitants, une provocation et une déclaration de guerre, tout comme le serait se promener dans une chasuble de croisé au Moyen-Orient.


                            • L'apostilleur L’apostilleur 3 février 08:02

                              @ l’auteur 

                              Par contre le coran devrait être un peu mieux suivi par certains musulmans...

                              Sourate 3 verset 55 :
                              .... quand Allah dit : « O Jésus, certes, Je vais mettre fin à ta vie terrestre t’élever vers Moi, te débarrasser de ceux qui n’ont pas cru et mettre jusqu’au Jour de la Résurrection, ceux qui te suivent au-dessus de ceux qui ne croient pas...


                              • zygzornifle zygzornifle 3 février 08:17

                                Le nudisme est la forme de lutte la plus appropriée contre les fourreaux a nanas ....

                                Que l’on autorise le voile et autre déguisement mais aussi le nudisme pour contrebalancer ....


                                • karim 3 février 13:17

                                  Le voile n’est pas « un mur de casernement », mais un mur contre tous ceux qui veulent faire du corps de la femme un objet de commerce et de sexe et qui leurs montre que le corps appartient à la femme.


                                  • SilentArrow 3 février 17:02

                                    @karim

                                    Eh bien que vos femmes le portent dans vos shitholes islamiques et ne viennent pas en Europe.

                                    L’islam a fait des mahométans une population d’arriérés qui n’a strictement rien apporté d’utile à l’humanité depuis au moins 5 siècles dans le domaine des connaissances.

                                    Vous venez en Europe pour échapper aux conséquences de siècles d’obscurantisme islamique et la première chose qui vous vient à l’esprit en arrivant en Europe, c’est d’essayer d’imposer au pays d’accueil vos pratiques d’un autre âge.

                                    Incapables de vous hisser au niveau des autres populations, vous essayez de les ramener au vôtre.


                                  • Jonas 3 février 18:04

                                    @karim

                                     Quand le corps de la femme dehors , n’est plus l’ objet de regard , ni de sexe , il devient un punching-ball à la maison. 

                                     Sourate IV,v.34 ( An-Nissa  Les femmes ) 

                                    << Les hommes ont autorité sur les femmes ; 
                                    en vertu de la préférence que Allah leur a accordée sur elles ,
                                    et a cause des dépenses qu’ils font 
                                    pour assurer leur entretien.
                                    Les femmes vertueuses sont pieuses :
                                    elles préservent dans le secret ce que Allah préserve.

                                    Admonestez celles dont vous craignez l’infidélité ;
                                    reléguez-les dans des chambres à part et frappez -les ; 
                                    si elles vous obéissent. 
                                    Allah est élevé et grand—>>  


                                  • karim 3 février 19:40

                                    @SilentArrow
                                     Lisez l’histoire pour reconnaitre l’apport de la civilisation musulmane. Sans cet apport le monde ne serait pas là où il est dans son progrès.


                                  • karim 3 février 21:14

                                    @Jonas

                                    Voici le verset dans son entier :

                                    34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

                                     Vous remarquerez qu’avant de frapper, il faut en premier exhorter la femme, si elle continue dans son entêtement, éviter la relation sexuelle avec elle et ce n’est qu’en dernier que vient le fait de frapper et là les exégètes expliquent qu’il ne s’agit pas de blesser mais que c’est surtout la portée du geste qui compte. S’il y a une meilleure solution au problème des femmes battues, faites la nous connaitre.

                                     « Et comportez-vous avec elles de façon convenable » (Coran : les Femmes : 19)

                                    Le Prophète a dit : « Qu’un croyant ne déteste pas une croyante, s’il déteste d’elle un comportement, il en appréciera un autre.  » 

                                    Le Prophète a dit : « Le croyant qui a la foi la plus complète est celui qui a le meilleur comportement et les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes »

                                    Le Prophète a dit : « Le meilleur d’entre vous est le meilleur avec sa famille et je suis le meilleur avec ma famille ».

                                    Le Prophète a dit : « Ô seigneur ! Je mettrai dans la gêne ceux qui s’en prennent aux droits des deux faibles : l’orphelin et la femme. »

                                    Le Prophète a dit : « Certes, vous avez des droits sur vos épouses, et vos épouses ont des droits sur vous. »


                                  • SilentArrow 4 février 13:47

                                    @karim

                                    Lisez l’histoire pour reconnaitre l’apport de la civilisation musulmane. Sans cet apport le monde ne serait pas là où il est dans son progrès.


                                    Je salue l’engouement pour la connaissance qu’on a pu observer dans les premiers siècles de l’islam. Cela s’est produit non pas grâce à l’islam, mais malgré l’islam.

                                    Quand les « savants islamiques », ces ânes qui ne connaissent que leurs grimoires islamiques on pu mettre fin à ces études, ils ne se sont pas privés. Le coup de grâce a été porté par la métaphysique occasionnaliste d’Al Ghazali qui nie tout simplement l’existence de relation de cause à effet.

                                    Après Al Ghazali, toute la matière grise de monde islamique a été utilisée pour dresser des listes de plus en plus précise de ce qui est halal ou haram. L’empire ottoman a été un désert intellectuel.

                                    Les islamiques ont rapporté de Chine et d’Inde ce qui a donné le coup d’envoi à la révolution scientifique occidentale : le papier, l’imprimerie, la boussole, la poudre à canon et la numération décimale. Ils se sont couchés sur ces nouveautés sans en entrevoir la portée.

                                    Combien y a-t-il de prix Nobel de physique dans le monde islamique ? Zéro. Il y a bien eu le génial physicien pakistanais, Abdus Salam, mais comme il appartenait à la branche ahmadi de l’islam, considérée hérétique par de crasseux sunnites, il a dû s’exiler. Après sa mort, son corps a été rapatrié et sur sa tombe. on pouvait lire : Abdus Salam premier prix Nobel musulman. Un blaireau de juge sunnite a fait gratter le mot « musulman ».

                                    Le zéro que les Arabes se vantent d’avoir inventé leur sert donc à cela : à compter les prix Nobel de physique parmi presque 2 milliards d’abrutis.


                                  • Jonas 4 février 16:02

                                    @karim

                                    J’ai cité la Sourate IV,v.34, qui autorise l’homme à frapper son épouse. C’est dans le Coran. 

                                    Je peux ajouter , deux autres injustices qui frappent les femmes dans l’islam.
                                     
                                    1) L’héritage : c’est une inégalité inacceptable pour nous en occident : Pourquoi l’homme doit avoir la part de deux femmes ? 


                                    2)  Pourquoi le témoignage d’une femme n’a qu’une demi -valeur par rapport a celui d’un homme ? 

                                    @Karim , je peux comprendre , qu’un musulman applique la loi de Dieu dans son pays . Mais lorsqu’il veut vivre dans un pays occidental, il doit respecter , les lois de ce pays. Car chez nous , c’est la loi des hommes qui commande et non celle de la transcendance. Ce sont les hommes qui votent les lois qui les concernent dans leur vie quotidienne, cela s’appelle la démocratie. La relation avec Dieu est du domaine du privé. Il ne me viendrais pas à l’esprit , de me promener avec un sandwich et une bière dans une rue , de Rabat , Alger, Le Caire , Damas etc au moment du RAMADAN. 

                                    il y a des lois et le respect des traditions du pays où je me trouve librement. Personne ne me force à me rendre dans un pays musulman. Donc , je dois respecter les lois du pays et ses traditions.


                                  • karim 5 février 08:15

                                    @SilentArrow
                                    .Le monde occidental est en avance. Le monde musulman est dans un état de léthargie, pas de prix Nobel. C’est une réalité qu’on ne peut pas nier.Mais ca se discute.


                                  • karim 5 février 08:25

                                    @Jonas
                                    Vous prenez toujours un verset et vous le sortez de son contexte, alors qu’il y a des dizaines de versets qui parle de l’héritage.Si on les analisait on trouverait que la femme n’est pas lésée autant que vous le pensez.
                                    Pour ce qui est du témoignage, posez la question aux psychologues.Et ceci ne diminue en rien la valeur de la femme.
                                    Pour ce qui est du dernier point, je suis d’accors avec vous, on devrait respecter les Lois du pays d’accueil ; mais il y a toujours problème, c’est quand le pays d’accueil voudrait imposer ces traditions à tous ses citoyens qui viennent de l’immigration. !! 


                                  • SilentArrow 5 février 17:42

                                    @karim

                                    mais il y a toujours problème, c’est quand le pays d’accueil voudrait imposer ces traditions à tous ses citoyens qui viennent de l’immigration.

                                    Pas du tout. Celui qui immigre sait qu’il devra s’adapter à un autre environnement culturel. S’il ne s’en sent pas capable, qu’il reste chez lui.

                                    Le véritable problème, c’est quand l’immigré veut imposer ses coutumes au pays d’accueil, ce qui est un manque de savoir vivre flagrant.


                                  • Jonas 5 février 19:29

                                    @Karim, 

                                    La France , n’est pas une auberge où chacun vient avec ce qu’il apporte comme nourriture. Un pays d’accueil , comme partout dans le monde exige que l’on respecte , ses lois, et ses traditions. Les Etats musulmans font de même et obligent les personnes qui veulent vivre parmi eux de respecter , leur religion et leurs traditions. 

                                    Personne n’oblige un musulman qui veut vivre sa foi comme il l’entend et selon les préceptes de sa religion de rester en France. La France est un pays Chrétien , qui avant d’être une République , a été façonnée par 1.000 ans de succession de rois. 

                                    Les musulmans , ont beaucoup de mal à s’adapter dans les pays occidentaux, parce que , depuis toujours, ils ont vécu entre eux et toujours en tant que majorité. Sans démocratie ( contraire a l’islam. ) et sans libertés. Leur vie dans leur pays est rythmée , par le muezzin et les rites religieux. Et où les minorités religieuses ou ethniques sont persécutées. 

                                    En France les musulmans ont plus de libertés que dans leur pays d’origine et vivent mieux en bénéficiant de la générosité de l’Etat providence. 

                                      


                                  • karim 7 février 08:20

                                    SilentArrow — Jonas 
                                    L’intégration doit se faire dans le respect des différences sinon elle sera souce de frustration, de rebellion.


                                  • SilentArrow 8 février 01:23

                                    @karim

                                    Nous ne devons aucun respect à l’islam. Si les mahométans souhaitent qu’on respecte leurs croyances, qu’ils commencent par décrotter leur coran de tous ces noms d’oiseaux et ces menaces lancées à la tête de ceux qui ne sont pas soumis à leur grotesque idole de Bédouins.


                                  • karim 11 février 07:43

                                    @SilentArrow
                                    Vous êtes libre.
                                    « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement »(Coran:La Génisse:256)


                                  • SilentArrow 11 février 14:46

                                    @karim

                                    La génisse ! Un joli nom pour une sourate. Meueuh.

                                    Ceci dit, je n’ai pas besoin du Coran pour savoir si je suis libre ou non.


                                  • SilentArrow 11 février 14:56

                                    @karim

                                    Vous êtes libre.

                                    Et vous Karim, êtes-vous libre ?

                                    Êtes-vous libre de quitter l’islam ?

                                    Que vous arriverait-il si vous déclariez publiquement que vous quittez l’islam ?


                                  • Emile Mourey Emile Mourey 3 février 19:08

                                    @Jonas

                                    Ma thèse est que Mahomet (conseil de sept membres) avait pour projet un Hedjaz, voire une Arabie, islamisé dont il aurait été l’apôtre fondateur, vivant en bonne intelligence et amitié avec des pays voisins ayant leurs propres apôtres, notamment européens, projet qui a éclaté (ainsi que le conseil) du fait de la concurrence entre Ali (les Sunnites) et les Chiittes (Abou Becker, Omar, etc). Le reste n’est que littérature... thèse fragile, certes, mais à laquelle je crois... ainsi qu’à mon interprétation de la Sîra.


                                    • Jonas 4 février 15:29

                                      @Emile Mourey
                                      Je pense , qu’il y a une petite erreur qui s’est glissée dans votre réponse. 
                                      « du fait de la concurrence entre Ali ( chiite et non sunnite ) et Abu Bakr et Omar etc ( sunnites et non chiites ). 

                                      Pour vous répondre sur votre thèse, concernant la succession du prophète. 

                                      Ce premier schisme de l’islam , vient du fait que la succession de Muhammad devait revenir à un membre des » gens de la maison « , Ahl Al-Bayt . c-à-d , ceux que le prophète a pris sous son manteau dans un grand geste , leur affirmant sa protection pour l’éternité.
                                      Fatima , sa fille adorée et son neveu et gendre , ’Ali et les deux enfants nés de leur union , Hassan et Hussein. Les chiites rappellent , cette tradition de cette cape d’amour , dont le prophète a enveloppé sa lignée , qu’ils nomme aussi » gens du manteau " Ahl-Al-kisa. Pour moi , le différend entre Chiites et Sunnites est religieux et géopolitique maintenant. 
                                       


                                    • Emile Mourey Emile Mourey 4 février 16:33

                                      @Jonas

                                       Oui, j’ai intervertis, merci.


                                    • Emile Mourey Emile Mourey 3 février 20:12

                                      @ Jonas

                                      Quant à la Sunna, je ne retiens que les textes de tradition les plus anciens qui nous racontent, notamment, l’histoire de l’enfance du conseil Mahomet dans le style ésotérique biblique.


                                      • Jean Keim Jean Keim 7 février 07:55

                                        Le problème avec l’écrit est qu’une fois couché sur un support il a un côté définitif, et si une rectification est rédigée, les mots peuvent changer mais l’inconvénient persiste, comme le dit si bien le dicton : les paroles s’envolent (libres) mais les écrits restent.

                                        Ce que je perçois est que la Vérité, celle qui ne peut que nous rendre libre, ne peut pas et ne sera jamais un savoir ultime quelconque parce qu’à n’importe quelle phrase il est possible de rajouter des mots, de plus toute vérité même vrai, quelle que soit sa pertinence, est accaparée par ceux qui y adhèrent, leur principale préoccupation sera de la structurer et de l’organiser afin de lui donner un avenir, or la Vérité se joue du temps et de nos mémoires.

                                        Alors une évidence, comme une aperception, un déclic, peut se faire jour dans notre esprit : la Vérité n’est pas, ne sera jamais un savoir ultime mais un ÉTAT D’ÊTRE, elle ne peux pas être partagée comme on répartit un trésor mais on ne peut que simplement suggérer ce qui est contraire à son avènement, voilà pourquoi entre autre les enseignements authentiques sont toujours sobres et dépouillés, les écrits seront toujours rédigés par les suiveurs qui se noieront toujours dans cette même erreur.


                                        • Jean Keim Jean Keim 7 février 10:19

                                          Néanmoins il est bon de lire les livres affirmés sacrés par les hommes, ne serait-ce que pour prendre connaissance de leurs outrances, voire de leurs mensonges.


                                        • Jean Keim Jean Keim 7 février 13:50

                                          ... et de leur vérités (avec un petit ‘’v’’).


                                        • eddofr eddofr 8 février 17:05

                                          En vérité, on s’en fout un peu que ce soit inscrit dans le Coran ou pas.

                                          Ce qui est important c’est qu’aujourd’hui, un certain nombre de femmes ne portent pas le voile pour un motif strictement religieux mais utilisent plutôt le voile comme un outil d’agitation sociale et politique.

                                          Ce qui est important c’est comment le port du voile est perçu et ce que le port du voile implique de « malveillance » à l’encontre de la société française.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité