• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le président de ceux qui se couchent tôt

Le président de ceux qui se couchent tôt

Les Français ont donc choisi celui qui sera, pour cinq ou même dix ans, le président de notre douce France. Pour 20 millions de Français, Nicolas Sarkozy est un président effectivement élu, mais abhorré.

L’étude menée par IFOP, Fiducial, M6, et le Journal du Dimanche révèle une fracture surprenante : La majorité des Français comprise entre 18 et 64 ans est très mécontente et pour tout dire frustrée.

Dans cette étude , Ségolène Royal arrive en tête des intentions de vote dans toutes les classes d’âges situées en dessous de 65 ans.

Ventilation par classe d’âge du vote Ségolène Royal au 28 avril 2007

18-24 ans : 53%
25-34 ans : 54%
35-49 ans : 56%
50/64 ans : 51%
65 ans et + : 25%

Merci Papy, merci Mamie. 75% des uns font basculer la majorité des autres. Et le poids électoral de ceux-là est une valeur d’avenir. Les + de 65 ans, nés entre 1920 et 1940, auraient-ils du mal à intégrer qu’une femme soit un jour présidente ?

On voit bien que le président élu ne sera pas le président de tous les Français. Il est même d’ores et déjà littéralement détesté par la majorité des Français de moins de 65 ans, les plus débordés, les plus actifs, les plus impliqués dans la vie citoyenne, mais les plus touchés aussi par les risques liés au monde du travail. Vingt millions de Français qui se lèvent tôt.

Vingt millions de Français qui, notamment, ne veulent pas voir le projet de traité constitutionnel européen rentrer par la fenêtre de la chambre après avoir été sorti par la grande porte du référendum. Par exemple.

À l’international, la situation du nouveau président de la République n’est pas rose.

Récemment, Angela Merkel a pris sévèrement la mouche lorsque celui-ci, encore candidat, a proféré : "La France n’est pas le pays qui a inventé la solution finale"... indélicatesse de taille pour qui veut exercer le pouvoir en coopération avec l’autre pays fondateur de l’Europe.
Il est ensuite détesté par le monde arabe (les peuples, pas les dirigeants) pour ses positions ouvertement pro-israeliennes et son mépris de la Méditerranée.
Si la politique étrangère de Nicolas Sarkozy est inscrite, comme on doit s’y attendre, dans la droite ligne de celle des néoconservateurs américains, il faut alors s’attendre à faire nos valises et partir un jour dans le sillon de l’U.S Air- Force, tels hier les Italiens, les Anglais, les Espagnols. Là non plus, ce ne sont pas les + de 65 ans qui risquent une mobilisation...

Ce qui est irritant pour nous, jeunes actifs et jeunes chômeurs, c’est de se résoudre à faire ce constat :

Ce sont ceux qui ont connu tout au long de leur vie le plein-emploi, ceux venus d’une époque où l’on pouvait grimper dans l’ascenseur social avec un BEPC ou un CAP en poche, qui ont au lendemain de la guerre disposé de toutes les portes d’entrée qu’une société en reconstruction pouvait leur offrir, qui continuent de partir en cure malgré le trou de la Sécu et passent cinq scanners par an, ceux sont eux qui font basculer le vote en faveur du candidat le plus impopulaire parmi les jeunes, de la droite la plus dure et la plus inféodée aux Etats-Unis que la France ait connue.

Triste, triste réalité venant de gens qui ont perdu leur père aux deux guerres et qui, d’une certaine manière, ont retrouvé en Nicolas Sarkozy le symbole viril, martial, dont ils ont l’impression que la France a besoin pour se "libérer" et reconquérir une partie de sa puissance concédée à l’Europe, et diluée dans une mondialisation qui leur échappe. Il fallait entendre un Axel Poniatowski, porte-parole de Nicolas Sarkozy, triompher sur CNN samedi soir en claironnant que "ça y est les Français ont compris la mondialisation", en gros, ils obéissent désormais à la doctrine néolibérale. Vous avez dit décomplexée ?

Les + de 65 ans, donc, ont dit la loi. Ils représentent 15 % de la population française. Cette partie de la population qui se couche tôt est la plus fragile physiquement mais aussi la plus nantie en matière de pouvoir d’achat.

Pour recueillir le suffrage de ces électeurs que Régis Debray décrivaient dans son opuscule Le Plan Vermeil, il suffit de marteler que l’on va assurer leur santé ("je lutterai contre Alzheimer"), leur sécurité physique ("je mettrai un terme au multirécidivisme") et leur pouvoir d’achat ("les actifs vont travailler plus pour assurer vos retraites"), quand bien même ces formes de sécurité furent défaillantes lorsqu’on avait les mains sur les leviers aux ministères du Budget et de l’Intérieur. Mais silence sur les bilans.

Aujourd’hui, on voit les + de 65 ans les plus valides courir la donzelle, boîte de Viagra dans une main et préservatifs dans l’autre. D’un autre côté, ils surconsomment des antidépresseurs, des anxiolytiques, hypnotiques et antipsychotiques, trois fois plus qu’en Angleterre ou en Allemagne. Les prescriptions médicamenteuses aux personnes âgées de + de 65 ans représentent le tiers de toutes les prescriptions. (source ministère de la Santé) . Quel rapport ? me direz-vous.

Je me risquerai donc à observer les effets conjugués d’une certaine pharmacopée et du recours exclusif des mass-media. L’un étant le potentialisateur de l’autre. Les anxiolytiques préparent le cerveau à la "disponibilité" requise, et empêchent la souris de voir qu’elle va se noyer (source : service de pharmaco-psychiatrie du Pr Bourin, CHU de Nantes).

Les + de 65 ans ont aussi peu accès à l’Internet pour y glaner leur information et leurs éléments de critique. Ils ont - moins que les autres catégories de la population - accès à une information alternative, ce qui, en nos temps de concentration financière, se révèle bien utile. Il fallait parler l’anglais ou l’arabe pour entendre sur Al Jazeera samedi matin des informations filtrées en France, à savoir la suspension de la vie des otages de l’Afghanistan au scrutin français, et le tableau de la politique étrangère de Sarkozy, source d’inquiétude dans le monde arabe. La société a beaucoup évolué durant leur vie. Les + de 65 ans la regardent passer aujourd’hui et ne possèdent pas non plus les langues étrangères.

Voilà peut-être aussi une des raisons de l’effet d’adhésion massif (75%) aux discours contradictoires ou démagogiques d’un candidat, quel qu’il soit, en particulier chez cette tranche d’âge.

Hélas, pour voter en conscience, encore faut-il avoir une conscience politique éveillée.


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (222 votes)




Réagissez à l'article

356 réactions à cet article    


  • Darkfox 7 mai 2007 09:56

    article ininteressant, plutot que de dire « c’est la faute à » il serait peut etre temps de se remettre en question. De plus, peut etre que leurs intérêts( aux vieux) sont différents des votres ! Donc plutot que de pleurer sur le passé essayait plutôt d’avancé et de mettre en avant vos idées plutot que du vent.

    Et si vous ne savez pas pourquoi ils ont voté à droite allez poser la question à vos grand parents.


    • Claudel 7 mai 2007 15:04

      Je trouve bien entendu, comme beaucoup, que cet article est volontairement provocateur. C’est vrai que l’auteur y va un peu fort.

      Ceci étant dit, je ne trouve pas choquant de se poser la question de l’impact de la pyramide des âges dans le suffrage universel.

      Biensûr, sauf à être parfaitement anti-démocratique, personne ne songe à remettre en cause l’election de Sarko (Elle m’arrache la gueule, mais, beau joueur, je l’accepte).

      Mais, alors que dans tous les domaines (santé, culture, économie, travail) le vieillisement de la population française un élément important dans la compréhention de notre société, on vient reprocher à l’auteur de l’utiliser pour analyser le vote d’hier.

      Encore une fois, on peut trouver cat article provocateur, mais je pense que refuser de prendre en compte les éléments de la démographie française pour étudier kles résultats de l’election, est non seulement peu scientifique mais aussi parfaitement démagogique.

      Par ailleurs - mais c’est une autre question - si ces chiffres s’avèrent exacts (ce dont je ne suis pas certain, pour être honnête), il me parait completement pertinant d’en parler !!!!!


    • Claudel 7 mai 2007 15:12

      Je voudrais ajouter que personne ne trouve déplacé d’analyser les résultats des elections par régions, ou par catégories socio-professionnelles.

      Pourquoi le serait-ce par catégorie d’âge ?


    • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 7 mai 2007 17:51

      J’approuve les commentaires de Claudel.

      En revanche, l’auteur de l’article continu d’enchainer des contre-vérités : [...]partir un jour dans le sillon de l’U.S Air- Force, tels hier les Italiens, les Anglais, les Espagnols

      Que je sache, ces trois pays sont gouvernés par des partis de gauche !

      Le reste de l’article est affligeant. Honteux, même. smiley Traiter avec un tel mépris toute une catégorie de la population française. Et en plus en raison de son âge ...

      Tenir de tel discours, c’est pire que le racisme, c’est abjecte. smiley


    • Passant Passant 7 mai 2007 20:26

      Les Italiens et le Espagnols l’ont fait quand la droite était au pouvoir.


    • JPL 7 mai 2007 22:39

      @jesuisunhommelibre qui devrait se renseigner

      Je cite : "l’auteur de l’article continu d’enchainer des contre-vérités : [...]partir un jour dans le sillon de l’U.S Air- Force, tels hier les Italiens, les Anglais, les Espagnols

      Que je sache, ces trois pays sont gouvernés par des partis de gauche !"

      Faudrait faire marcher les neurones : l’Italie et l’Espagne étaient gouvernées à droite (Berlusconi et Aznar) quand elles se sont engagées avec Bush. Les majorités de gauche arrivées au pouvoir ont décidé de se désengager de ça. Reste Blair en GB, mais qui le croit vraiment de gauche ?

      Ensuite pour ce qui est du constat « les moins de 65 ans ont voté majoritairement à gauche, les plus de 65 ans à 75% Sarkozy » : ce n’est pas raciste que de le constater. Ma mère a bientôt 70 ans et n’a certes pas voté Sarkozy. En revanche il y a bien des questions à se poser :

      - pour tous quand une tranche aussi définie de la population entraîne la décision finale

      - pour le PS, qui manifestement n’a pas su parler à cette génération là.


    • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 7 mai 2007 23:02

      Je reconnais mon erreur, en ayant écrit un peu vite concernant l’Italie et l’Espagne.

      En revanche, ce n’est pas l’analyse de la répartition par tranche d’âge que je réprouve, mon accord avec Claudel en témoigne, c’est tout les commentaires qui suivent que je trouve absolument abjecte.

      Sans compter que, d’autres commentaires le signal plus bas, les chiffres donnés ne sont pas valable.


    • ARMINIUS ARMINIUS 8 mai 2007 09:40

      J’espère pour votre mère grand que Sarkozy ne va pas mettre en place l’intégralité de ses projets sociaux : suppression des minima sociaux, augmentation de la TVA, remboursement réduit des dépenses de santé. Lui avez-vous bien expliqué tout ça avant qu’elle vote Sarko ? D’un autre coté vos parents vont pouvoir hériter sans droits de succession. Ils ne se sentent pas concernés ? comme c’est bizarre ? Reste la sécurité, hum, hum ! un déploiement policier sans précédent pour écraser dans l’oeuf toute velleité de manifestation d’extrème-gauche (tiens ! il en reste encore ?) ça va couter cher ! Qui va payer à votre avis ?


    • spartacus 8 mai 2007 11:56

      Faux !

      Lors de l’invasion de l’Irak par l’Amérique, l’Espagne était gouvernée par Aznar, et l’Italie par Berlusconi, tous deux de ce que l’on peut appeler de « droite extrème ».

      Quand au Royaume-Uni, peut-on encore parler de « gauche » pour Tony Blair ?

      une chose pour moi est claire : si Sarkozy avait été à la tête du pays à ce moment-là, il ne fait aucun doute qu’il envoyait des troupes françaises en Irak, et que nous aurions déja eu des retours de corps dans les cercueils...


    • Claudel 8 mai 2007 12:46

      L’article suivant mérite d’être lu :

      http://contreinfo.info/article.php3?id_article=916

      Il vient corroborer les chiffres présentés ici, et me parait beaucoup mieux écrit. En tous cas, il ne prete pas le flanc à la critique en étant inutilement anti-vieux.


    • jps jps 8 mai 2007 12:49

      a la sortie des urnes , le résultat est différent c’est celui-ci : http://poly-tics.over-blog.com/


    • Gazi BORAT 7 mai 2007 10:06

      @ l’auteur

      Merci de mettre en corrélation le résultat des dernières élections avec les données démographiques..

      Il est vrai qu’une population vieillissante se montrera toujours plus craintive, conservatrice, qu’une population plus jeune plus facilement encline à l’aventure.

      Si l’on ajoute à cela que les retraités d’aujourd’hui sont plus favorisés que ne l’ont été leurs parents et que, fait unique, ne le seront leurs enfants, il est tout à fait logique qu’ils aient voté pour le programme le plus conservateur.

      gAZi bORAt


      • zeugma 7 mai 2007 10:08

        Bon article. Notamment l’attention à la perception du Monde Arabe. Le constat de la répartition par âge et l’analyse qui en découle est fort juste. Je suis triste ce matin, c’est pour moi une idée éclairée de la france qui s’en va avec Ségolène Royal... Mais il ne faut pas se laisser abattre et manifester notre désaccord au nouveau pouvoir lorsqu’il aura tord. Acceptons aussi s’il a raison, ne soyons plus sectaire que la secte. Espérons juste qu’on nous en laisse les moyens... Courage les jeunes (ils passeront bientôt « l’arme à gauche » nos séniles votant... !!) Ce n’est qu’un président, n’oubliez pas les législatives !!!


        • Dégueuloir Dégueuloir 7 mai 2007 12:57

          très bonne analyse,paradoxe dangereux s’il en est,les chiffres parlent d’eux-même,il le président des pensionnés,rentiers et assistés.......un comble !! le réveil va être douloureux,


        • Fred 7 mai 2007 10:11

          Regardons le résultat du premier tour

          http://www.ipsos.fr/presidentielle-2007/pdf/ssu.pdf

          Il semblerait que Sarkozy soit arrive en tete chez les 25-34, les 35-44 et les 60 et plus. Les sondages peuvent parfois se contredire, il fau faire attention.

          « Il est même d’ores et déjà littéralement détesté par la majorité des Français de moins de 65 ans, les plus débordés, les plus actifs, les plus impliqués dans la vie citoyenne »

          il est interessant de voir (dans votre lien) qu’il fait 59% chez les artisans, les commercants et les employeurs donc votre commentaire semble deplace quand on sait que les petits patrons sont ceux qui travaillent les plus longues heures et ce sont les vrais createurs de richesse de ce pays.

          Enfin, les militants socialistes ont reproche a Sarkozy de diviser les francais ; ces memes electeurs n’ont aucun probleme pour essayer de voir la sociologie des electeurs et les classer en differentes categories leur reprochant de voter Sarkozy pour des criteres aussi futiles que l’age ou le diplome.


          • Audi 7 mai 2007 15:14

            Il est certain que les sondages se contredisent. Il parait néanmoins assez clair que la catégorie qui vote le plus massivement N Sarkozy est la catégorie qui souffrira le moins des mesures envisagées. C’est aussi une évolution classique du vote conservateur (plus on veillit plus on vote à droite).

            Le constat fait, il faut pour l’opposition à notre tout nouveau président tirer les bonnes conclusions. Opposer une catégorie de fançais à une autre est la spécialité de Sarkozy, laissons la lui !!!

            Nous veillissons tous, faisons en sorte de ne pas veillir avec la peur de la nouveauté.

            En attendant, battons nous pour que la tolérance, les libertés et la solidarité restent vivantes en France et dotons nous d’un contre pouvoir efficace en juin.

            A nous de convaincre les + de 65 ans (et les autres) de voter autrement.


          • JPL 7 mai 2007 22:51

            @ Fred

            je cite : « Il semblerait que Sarkozy soit arrive en tete chez les 25-34, les 35-44 et les 60 et plus. Les sondages peuvent parfois se contredire, il fau faire attention. »

            Il faut aussi faire attention avant d’écrire des trucs pareils !

            Pour analyser le premier tour il ne s’agit pas de voir qui est en tête mais la répartition gauche - droite - UDF

            18 - 24 ans : gauche 46 droite 35 - UDF 19

            25 - 34 ans : gauche 34 droite 43 - UDF 23

            35 - 44 ans : gauche 36 droite 45 - UDF 19

            45 - 59 ans : gauche 43 droite 41 - UDF 17

            60 - 69 ans : gauche 33 droite 51 - UDF 15

            +70 ans : gauche 25 droite 59 - UDF 16

            Si on compare avec la même enquête au second tour on est tenté d’y voir que :

            - les UDF de 18 à 44 ans se seraient majoritairement reportés sur Royal (ce qui correspond à ce que j’ai vu autour de moi)

            - ceux plus âgés sont plutôt repartis vers Sarkozy

            Et je ne vois aucune contradiction entre l’enquête 1er tour et l’enquête faite à la veille du 2e tour.


          • dbug 9 mai 2007 15:13

            Petit correctif de données récentes :

            "La démographie vieillissante de la France transforme la réalité sociologique du pays, et la gauche visiblement n’a pas pris la mesure de ce phénomène. A titre d’exemple, lors du face à face Royal Sarkozy, aucune mesure spécifique en faveur des retraités n’a été évoquée par la candidate de gauche en direction des 1O millions d’électeurs agés de 65 ans et plus qui représentent potentiellement près du quart de l’électorat.

            La ventilation des votes par tranche d’âge confirme cette tendance :

            Le vote Sarkozy / Royal par tranche d’âge
            - 18 à 24 ans 42% / 58%
            - 25 à 34 ans 57% / 43%
            - 35 à 44 ans 50% / 50%
            - 45 à 59 ans 45% / 55%
            - 60 à 69 ans 61% / 39%
            - 70 et plus 68% / 32%

            Mais elle fait aussi apparaitre un « trou » significatif chez les jeunes actifs, qui pose une vraie question. Les appels à « libérer le travail » ont visiblement rencontré un fort écho dans une tranche d’âge qui éprouve aujourd’hui les plus grandes difficultés pour s’insérer dans la vie professionnelle."

            A lire ici : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=939


          • pepousette 31 mai 2007 11:48

            en premier lieu votre étude ne concerne que le premier tour, essayons au moins de parler des memes choses. En second lieu une étude par groupe parait au contraire importante en terme de perspective et d’étude sociologique.


          • vachefolle vachefolle 7 mai 2007 10:12

            Votre analyse est fausse.

            Premierement Il faut redresser votre etude par le fait qu’elle est basee sur un resultat de 52.5/47.5 au lieu du final 53/47. Vous pouvez sans doute donc decaler d’un demi-point les statistiques globalement.

            Avec cela, vous pouvez dire que la population -65 est repartie equitablement sur les 2 candidats, et que cest effectivement les +65 qui font pencher la balance.

            On ne peut pas dire que les classes d’age plus jeunes seraient Pro-Royal avec des scores de seulement 51 ou 52 % !!! Cela ne constitue pas un ecart significatif.

            Le seul score hors-norme est effectivement celui des +65 qui fait basculer l’election.

            Il ne faut pas confondre dailleurs les +65 avec les retraites, car certains continuent a travailler. Dailleurs le score pur des retraites selon l’etude est de 63/37, et non pas de 75/25.

            Le commentaire statistiquement OBJECTIF est que ROYAL et SARKO font jeu-egal sur toutes les tranches d’ages sauf chez les +65. On ne peut pas dire que la france Jeune et active voterait ROYAL contre la france des vieux qui voterait Sarko.


            • vachefolle vachefolle 7 mai 2007 10:34

              Et puis finalement je ne comprend pas pourquoi tous ces vieux n’ont pas ete seduits par les vieux comme Lang, fabius, kouchner, chevenement, tous des retraites de la politique qui encombraient les plateaux tv hier.

              He oui cest complique, un vieux. Il lui faut un programme de vieux propose par des jeunes et pas un programme de jeune propose par des vieux.


            • neuromancer 7 mai 2007 18:24

              Je ne pense pas que Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy font jeu égal sur toutes les tranches d’âges. Certes, les sondages peuvent se contredire. Encore que... Les sondages cette année ont donné le bon résultat des élections. Par ailleurs, je rappelle qu’une élection présidentielle avec pour résultat final 52%-48%, c’est une élection avec une majorité confortable.

              Le fait est qu’en viellissant, les gens se droitisent, pour toutes les raisons que l’auteur et les commentateurs ont évoqués.

              C’est bien les +65 qui aujourd’hui dirigent la politique française. Sarkozy, l’homme du changement ? Je n’y crois pas. Il s’agit d’un pur conservateur, qui veut préserver les avantages d’une certaine catégorie de la population qui l’a élu.

              Songez, faire campagne sur des valeurs, et gagner en parlant à l’électorat d’identité nationale, d’autorité, de sécurité, de morale !!! Mais enfin, pas un des candidats n’a exposé une réflexion intellectuelle complexe sur tous ces mots ! Il ne s’agissait que de discours rhétoriques, émotionnels, sans aucun esprit critique !

              Bref, mais ce n’est pas une nouveauté, un politicien parle à l’affectif, emploie des phrases-chocs, des formulations qui marquent l’esprit. Il ne parle pas à la raison, car on a ne fait pas de politique en parlant à l’intelligence, qui requiert un effort.

              Sur bien des points, la conquête du pouvoir dans une démocratie moderne ressemble à un attentat terroriste utilisant des armes biologiques. Il s’agit de déclancher une pandémie en inoculant dans l’opinion publique un certain nombres d’idées et d’émotions virales...

              Avons-nous succombé à la maladie Sarkozy plutôt qu’à la maladie Royal ?


            • vachefolle vachefolle 7 mai 2007 20:44

              Ce qui est inadmissible dans cet article c’est d’expliquer que les vieux votent a droite a cause des medicaments quils prennent, et que grossomodo ils votent sans comprendre ce quils font. Les pauvres n’ont pas INTERNET.

              COMMENT FAISEZ T-on pour voter avant INTERNET ??????

              est ce que la democratie a gagné avec Internet. Je vais vous dire franchement NON. Il y a un tel paquet d’informations absurde, mensongere et diffamante sur internet (comme cet article), que je doute que Internet soit un progres pour la democratie. Ce n’est pas une regression, mais simplement un media de plus.


            • vachefolle vachefolle 7 mai 2007 20:48

              Ca y est j’ai compris à partir de quel age on devient vieux. Dès que l’on vote à Droite cest foutu.

              Pauvre de moi, sans le savoir je n’ai jamais été jeune....

              Aux prochaines elections, si je m’abstiens je gagne 10 ans ?


            • JPL 7 mai 2007 22:59

              à vachefolle

              Vous écrivez "Premierement Il faut redresser votre etude par le fait qu’elle est basee sur un resultat de 52.5/47.5 au lieu du final 53/47. Vous pouvez sans doute donc decaler d’un demi-point les statistiques globalement.

              Avec cela, vous pouvez dire que la population -65 est repartie equitablement sur les 2 candidats, et que cest effectivement les +65 qui font pencher la balance."

              Malgré l’emploi de termes techniques comme redressement votre raisonnement est grossièrement faux. C’en est étonnant !

              Corriger les chiffres applicables à une répartition 52,5 / 47,5 pour les ramener à une répartition 53 / 47 ne conduit certainement pas à ramener à une situation d’égalité chez les moins de 65 ans ! Délire total.

              Sur les classes d’âge 18-50 ans Royal fait avant correction 53 à 56 et après correction elle fait... 52,4% à 55,4%

              Cela reste donc une marge très nette ! (je vous suggère de relire quelques cours élémentaires)

              On peut donc conclure OBJECTIVEMENT et CORRECTEMENT que cette étude montre une majorité Royal chez les moins de 50 ans, une majorité écrasante de Sarkozy chez les +de 65 ans et une quasi-égalité avec un léger avantage à Royal chez les 50-65 ans.

              Point à la ligne


            • vachefolle vachefolle 8 mai 2007 00:51

              ben relis ce que jai ecris.


            • Popov De Kerl Popov De Kerl 7 mai 2007 10:13

              Merci Brisefer, je croyait que l’on avait atteint le fond du fond avec les derniers articles pré-élection, mais visiblement tu arrives a descendre encore plus bas, non seulement tu insulte la majorité des francais qui ont voté pour Mr sarkosy en les traitant de « mou du bulbe pété au medoc », mais tu amalgame joyeusement surmedicamentisation (pas tres francais ca) election présidentielle, anti-américanisme primaire, et limite racisme pour justifier ton idée d’élection pourie.

              Libre a toi de ne pas être en accord avec les idée de Mr sarkosy, et de lui préféré Mme Royal, mais le jeu de la démocratie a parlé. Tu peu, c’est ton droit critiquer un programme, une orientation politique, des idées, mais sortir un article qui dit en substance tous ceux qui ont voté pour sarkosy sont des idiot, et les plus de 65 ans sont en plus des « mous du bulbe » c’est peut etre digne de ton idée de la démocratie (un peu extrémiste puisque tout ceux qui ne sont pas d’accord avec toi sont des c**), mais ce n’est surement pas digne de ce site d’échange et de débat.

              Relit ta copie et tu verra de quoi je parle

              Cordialement Popov


              • iggnir 7 mai 2007 11:30

                « Le jeu de la démocratie a parlé ». Le jeu... ah ben oui. Le jeu.


              • Battement d’elle 7 mai 2007 15:48

                @ popov de kerl

                « mous du bulbe » ??!!! .......Hô !!

                Ce n’est pas le bon terme, disons plutôt : le neurone en charpie !

                Quand on voit comment vous continuez à écrire le nom de votre président : j’ai de la peine à croire que vous ayez pu analyser toutes les ’’subtilités’’ de son langage.


              • MAd 8 mai 2007 00:38

                M. Popov : le but de cet article est de nous faire envisager un autre angle d’études des sondages : l’âge. L’auteur est certes très (trop) virulent par certains aspects, mais il faut bien reconnaître que la « catégorie » (que je n’aime pas ce mots pour parler d’êtres humains) qui aura fait basculer l’éléction est bien les + 65 ans.

                Merci à l’auteur d’avoir déniché ça !


              • La Taverne des Poètes 7 mai 2007 10:22

                Et oui ! Les vieux veulent que les plus jeunes travaillent plus pour payer leur retraites. Ils veulent que les délinquants ne s’en prennent pas à leurs biens. Ils veulent aussi léguer ces biens à leurs enfants sans payer le moindre sou d’impôt sur la succession. C’est égoïste un vieux ! Mais leurs demandes sont aussi légitimes que celles des jeunes qui veulent un travail et un logement.


                • iggnir 7 mai 2007 11:32

                  Oui mais bon, les jeunes ne veulent pas d’un régime d’extrême-droite pour arriver à leur fin. Il faut remettre les choses dans leur contexte.


                • Brynner 7 mai 2007 11:43

                  Par contre jamais surpris un vieux en train de bruler une voiture...Tin pourtant se sont bien des extremistes les vieux... Faut remettre les choses dans leur contexte...


                • Gasty Gasty 7 mai 2007 20:07

                  En plus ! ils se payent des obsèques 4 étoiles, avec porteurs ,cercueil avec poignées chromés, bois d’érable, marbre d’Italie, couronnes.


                • masuyer masuyer 8 mai 2007 00:52

                  A Brynner,

                  Si j’en ai déjà vu dans des manifs d’agriculteur par exemple


                • marsu08fr 8 mai 2007 08:51

                  En effet le peu que j’ai mis de coté je prefere le donner à mes enfants avec un minimum de taxes et prélévement car cela me dérange énormément de voir qu’une partie de cet argent sert à payer des retraites à des gens qui n’ont certe pas travaillé moins mais aussi et surtout pas plus que la majorité des français !!! Et aussi qu’il faille sans cesse combler le deficit des régimes de santé provoqué par des gens qui abusent de notre systeme qui distribue l’argent à guichet ouvert !! Je ne regrette pas de dire que je prefere aider mes enfants qui debutent dans la vie, plutot que des inconnus qui bafouent le principe meme de « liberté égalité fraternité » J’ignore si N Sarkozy fera quelque chose à ce sujet mais je suis certain que Ségoléne Royal et ses éléphants restera crispé sur les principes d’une gauche d’un autre age !!!


                • at974 at974 8 mai 2007 16:03

                  Je suis assez d’accord avec vos remarques à une nuance près qu’il ne faut oublier : leurs besoins et leurs espérances ne sont pas les mêmes. Entre VIVRE sa vie ET TERMINER sa vie calmement, il y a quand même un grand écart que nous pouvons constater dans nos propres familles.
                  Alors OUI, SARKOZY a été élu pour une politique de rupture par des personnes qui ne souhaitent aucune rupture mais une continuité douce sans soucis.


                • jamesdu75 jamesdu75 7 mai 2007 10:26

                  Si les « elephants » du PS qui se croient jeunes premier n’avait pas mis des batons dans les roues de Royal, on aurait pas un nabélon a notre tête.

                  Sinon c’est vraie que ca m’a impression le nombre de vieux qui votent pour lui. En fait je pense pas que se soit d’un point de vue la France qui se leve tot mais la protection des personnes agées (les racailles). smiley


                  • Tristan Valmour 7 mai 2007 10:28

                    Le Président de la République est élu au suffrage universel direct. Une voix est égale à une autre voix, et il ne peut y avoir de citoyens de seconde zone. Si les plus de 65 ans ont décidé de voter massivement pour Sarkozy, c’est leur droit. Leur vote est aussi légitime que celui des jeunes, des pauvres ou de BHL. Je n’aime pas votre façon de fustiger une partie de la population, et je le dis d’autant plus volontiers que j’ai largement moins de 65 ans !


                    • CAMBRONNE CAMBRONNE 7 mai 2007 10:48

                      BONJOUR TRISTAN

                      Heureux de vous revoir et de lire vos propos républicains .Je n’ai jamais douté de vos sentiments la dessus .

                      Ayant moi aussi moins de soixante cinq ans je suis scandalisé par cette campagne anti vieux qui a commencé depuis quelques semaines .

                      Vive la république .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires