• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le racisme ordinaire… aux temps du coronavirus

Le racisme ordinaire… aux temps du coronavirus

Un événement qui a fait le tour des réseaux sociaux et a provoqué de nombreux commentaires en Grèce a attiré mon attention.

En effet, un commentaire du journaliste Nikos Evangelatos à l’antenne de la télévision grecque, Mega TV, a provoqué (vendredi dernier) la colère en Grèce.

Pendant un reportage sur la diffusion du covid-19 dans le pays, un correspondant local présentait la situation dans un camp de Roms de Larissa. Le correspondant tentait d'envoyer le message que « les gens du voyage ne sont pas une menace mais un groupe vulnérable ».

Evangelatos n’a rien trouvé de mieux que de préciser : « Nous avons 56 nouveaux cas en 24 heures dans le pays, dont 20 proviennent du camp des Roms de Larissa. Si nous enlevions ces cas, nous n’en aurions que 36 aujourd’hui, un très bon chiffre », a-t-il conclu goguenard.

Ce commentaire a été perçu comme une insulte à la face de l’humanité, par toute personne douée d’un minimum d’intelligence, de sentiments et de logique. Le racisme ordinaire, qui crée des catégories entre les hommes suivant leur origine et leur couleur de peau.

Aux yeux du journaliste, les Roms ne peuvent être des Grecs « normaux », ne peuvent être comptés parmi les êtres humains ! Est-il nécessaire de faire un commentaire sur cette déclaration ?

Ce commentaire m’a fait penser aussi au contenu des papiers collés sur les pare-brises des voitures des infirmières et des médecins, les appelant à déménager car ils risquent de contaminer les résidents de leur immeuble...

La peur met à rude épreuve la morale…

Et pendant ce temps-là, les petits jeux politiciens continuent des plus belles.

Les petits dictateurs de tout poil, tels les dirigeants polonais, turcs et hongrois, prennent les pleins pouvoirs avec l’aval de leur parlement (à leur botte) et appliquent des mesures restrictives et liberticides, visant leurs opposants politiques ; le calcul est simple : se maintenir au pouvoir par la peur.

Dans ces trois cas précis, on nous opposera probablement que les parlements des trois pays ont voté ces dispositions exceptionnelles. Effectivement, mais, dans les régimes dits « démocratiques » nous connaissons le pouvoir des parlements : dépendants des appareils des partis, ils font ce que l’exécutif souhaite sans piper mot. Et comme je le disais dans un précédent papier, l’apartheid était légal, de même que l’esclavage… Des lois avaient été votées en ce sens par les parlements concernés…

Et pendant ce temps-là, le patronat appelle à l’abolition, du droit du travail… Ces temps difficiles sont utilisés pour justifier l’injustifiable, en temps normal.

Enfin, la peur exacerbe toutes les faiblesses humaines et désinhibe totalement les actes, conduisant à des postures innommables. Toutes les périodes troubles de l’histoire de l’humanité ont eu leur lot de délateurs, de sycophantes et de profiteurs…

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • berry 14 avril 15:23

    Cet article, c’est un peu le coq français avec les pieds dans la merde, qui donne des leçons à la terre entière (à la Grèce, à la Pologne, à la Turquie et à la Hongrie).

    Ils doivent se marrer en Hongrie, par exemple, de vous entendre. Déjà, pour le coronavirus, ils ont 10 fois moins de morts que nous en pourcentage de la population, alors vos conseils, hein...

    Pour ce qui est de l’immigration, leur pays n’est pas devenu une poubelle du tiers-monde comme la France ou la Belgique, où il est devenu dangereux de sortir dans la rue, même en période de confinement.

    http://www.fdesouche.com/1361757-bruxelles-une-etudiante-denonce-le-harcelement-sexuel-pendant-le-confinement

    Ils n’entendent pas devenir les idiots utiles de Soros et ils ont bien raison.

    Le ministre des affaires étrangères hongrois l’a déclaré récemment « Nous rejetons l’immigration illégale et les plans visant à changer la population européenne. l’Europe doit être protégée, nous sommes prêts à nous battre pour la préservation de notre mode de vie, de notre identité nationale, ainsi que de notre patrimoine religieux, culturel et historique ».

    Et puis, pour ce qui est de la démocratie et de la liberté d’expression, il faudrait commencer par les faire respecter ici.


    • Olivier 14 avril 16:17

      Article écrit par un bon petit larbin du politiquement correct.

      On pousse des cris d’horreur pour un simple commentaire, par contre pour dénoncer les musulmans qui poignardent « les mécréants » comme récemment à Romans-sur-isère, Monsieur garde sa vertueuse indignation pour lui.

      Si on avait moins accueilli d’immigrés un certain nombre de personnes seraient toujours en vie...


      • berry 14 avril 16:25

        "Nous avons 56 nouveaux cas en 24 heures dans le pays, dont 20 proviennent du camp des Roms de Larissa. Si nous enlevions ces cas, nous n’en aurions que 36 aujourd’hui, un très bon chiffre

        C’est pas en France que ça arriverait...

        Ah ben si, hier j’ai entendu David Pujadas dire la même chose sur LCI. Il faisait la distinction entre le chiffre global avec les Ehpads, qui était mauvais, et le chiffre des seules morts hospitalières, qui était bon, heureusement. Chez nous, les vieux en Ehpad ont même droit à classement à part, comme des citoyens de seconde zone. Il faudrait parler aussi des morts à domicile à cause du coronavirus, les médecins signalent un surcroit de crises cardiaques provoquées par la maladie mais ils sont complètement zappés des statistiques.

        Bon, enfin, Petinos, tout ça ce ne sont que des paroles de journalistes, à l’occasion vous pourrez aussi nous parler des millions de crimes et délits causés par les roms et les immigrés en Europe, du simple deal dans la rue à l’attaque au couteau « gratuite », c’est tout de même plus important et on pourrait croire que vous vous en fichez complètement.


        • Jonas Jonas 14 avril 20:25

          "Evangelatos n’a rien trouvé de mieux que de préciser : « Nous avons 56 nouveaux cas en 24 heures dans le pays, dont 20 proviennent du camp des Roms de Larissa. Si nous enlevions ces cas, nous n’en aurions que 36 aujourd’hui, un très bon chiffre« 

          La Grèce a subi une pression migratoire sans équivalent en Europe ces dernières années, accentuée par l’armée de migrants envoyés par Erdogan.

          ------------------------------------

           »Les petits dictateurs de tout poil, tels les dirigeants polonais, turcs et hongrois, prennent les pleins pouvoirs avec l’aval de leur parlement (à leur botte) et appliquent des mesures restrictives et liberticides, visant leurs opposants politiques ; le calcul est simple : se maintenir au pouvoir par la peur.« 

          Les »petits dictateurs" en question ont pu éviter la propagation du virus par la limitation de l’immigration de masse imposée pendant des années par l’UE.

          Résultat, l’Autriche sort du confinement. et la Hongrie n’a même pas eu besoin de confiner sa population, pendant que la France a enfermé tout le monde en cage, les Français ne pouvant même plus commémorer leurs morts.
          Une politique digne d’une dictature totalitaire que même Adolf Hitler ou Staline n’avait jamais osé rêver.


          • waymel bernard waymel bernard 14 avril 21:19

            @Jonas
            Confinement souple quand même pour la Hongrie, sans ausweis. Les écoles sont fermées. Plage horaire de 9h à 12h réservée aux plus de 65 ans dans les magasins d’alimentation, marchés et pharmacies. Toutes les boutiques à l’exception des alimentations, pharmacies et drogueries ferment à 15 h. Les restaurants ne peuvent fournir que des plats à emporter. De nombreuses entreprises continuent à fonctionner. On peut se promener sans problème à condition de respecter les distances de sécurité. Cependant certains parcs et certaines bourgades très touristiques ont été fermées ce week-end. les gens sont de plus en plus nombreux à porter des masques. Il est quand même conseillé de rester à la maison le plus possible. 1520 contaminés et 122 décès dus au covid-19 en ce 14 avril (pour 10 millions d’habitants)


          • cétacose2 14 avril 20:57

            Que les âmes sensibles et généreuses qui abondent dans les associations caritatives se rassurent , car au train ou on liquide les personnes agées qui ont eu la mauvaise idée d’être hébergés dans des maisons de retraite il va suffisamment rester de place pour accueillir ces gentils migrants...après désinfection et rénovation bien entendu !



              • caillou14 rita 15 avril 10:08

                Rom ne s’est pas fait en un jour ?

                 smiley

                Marre du racisme !

                On est tousse égaux que l’on soit noir jaune ou normal !

                 smiley


                • Jonas 16 avril 11:04

                  Alors , que le coronavirus se répand partout , Petinos , lui est frappé de myopie avancée. 

                  Il cite le racisme soi-disant de certains pays comme la Pologne la Hongrie et la Grèce , c’est normal , ce sont des pays Européens. 

                  Mais il oublie , le pays d’où le coronavirus s’est répandu la Chine et son racisme envers les africains vivant dans ce pays ou seulement de passage.

                  << Refoulés des hôtels , mis a la porte de leur logement , nombre d’Africains , sont victimes de discrimination et d’arrestations abusives , à Canton dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

                  La suspicion et la peur de l’étranger étant déjà entretenue par des craintes des autorités , largement relayées par les médias de l’Etat, d’un rebond du coronavirus en Chine liées aux cas importés . Pékin a annoncé 10 ans de bannissement du sol chinois pour les étrangers ne respectant pas leur quarantaine , de nombreux abus de langages et dessins racistes ont fleuri sur les réseaux sociaux >> Rapporte le journaliste Stéphane Lagarde. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité