• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le retrait américain d’Afghanistan

Le retrait américain d’Afghanistan

Les républicains ont présenté au Congrès des États-Unis un projet de loi dont l’objectif est de cesser les hostilités qui se poursuivent en Afghanistan depuis 2001.

 

Suite d’échecs cuisants

C’est en 1975 que l’armée américaine a été chassée du Vietnam. C’est en 1979 que les Étatsuniens ont été chassés d’Iran, et en 1983 qu’ils furent expulsés du Liban. C’est en 1993 que les Américains furent chassés de Somalie et en 2013 qu’ils ont été exfiltrés du Soudan. C’est en 2011 qu’ils ont été chassés d’Irak et en 2018 qu’ils furent expulsés de Syrie. Ce pourrait être en 2019 qu’ils seront « extradés » d’Afghanistan sans avoir atteint leurs objectifs tactiques initiaux, mais après avoir tramé un complot dangereux pour les populations de ce sous-continent.

 

Les républicains s’activent au Congrès

Les républicains ont présenté au Congrès des États-Unis un projet de loi dont l’objectif est de cesser les hostilités qui se poursuivent en Afghanistan depuis 2001. Au cours de ces dix-huit années, l’effort américain de destruction a été conséquent puisqu’au total plus de trois millions de soldats ont été déployés dans ce pays et que 3 000 engagés y ont perdu la vie, alors que des milliers d’autres ont été estropiés. Le peuple Afghan aura perdu plus de 100 000 individus dans cette guerre d’agression. À l’apogée de la «  campagne contre le terrorisme  » (sic) de 2010 à 2013, les effectifs de l’OTAN dépassaient 150 000 soldats occidentaux d’occupation. Quelque 2 000 milliards de dollars ont ainsi été dilapidés par le Pentagone : « Si la loi est adoptée, elle forcera les É.-U. à déclarer… une victoire en Afghanistan (sic) et, dans les 45 jours, concevoir un plan de retrait de toutes leurs troupes au cours de l’année suivante. Cette initiative a pour objectif de poser les « fondations de la réconciliation politique qui devra être menée par les Afghans eux-mêmes ». Elle contient également l’annulation de l’autorisation d’utiliser la force militaire contre le terrorisme, accordée au Président par le Congrès en 2001, à la suite des attaques du 11 septembre. Autrement dit, il est prévu non seulement de retirer les troupes d’Afghanistan, mais également de laisser ce pays se débrouiller seul. » (1)

Commentant ce projet de loi, la revue The National Interest écrit avec satisfaction que l’armée a atteint ses objectifs principaux : « Ben Laden est mort et Al-Qaida entravée. Le Département de la défense expliquait en juin dernier :  la menace d’Al-Qaida sur les É.U., leurs alliés et leurs partenaires a diminué, et les quelques membres importants de l’organisation qui ont survécu sont concentrés sur leur propre survie.  » (2)

 

La suite de cet article en cinq langues sur le webmagazine :
 
http://www.les7duquebec.com/7-au-front/le-retrait-americain-dafghanistan/

 

Faut-il croire ces balivernes à propos de trois-millions de soldats lancés à la poursuite de l’épouvantail Ben Laden et de sa secte de djihadistes ? Incidemment, Al-Qaida est aujourd’hui mieux implanté et plus puissant en Afghanistan qu’il ne l’était auparavant. Pire, en 2001, lors de l’invasion du pays du pavot, Al-Qaida et Daesh étaient totalement absents d’Afghanistan (!)

« On nous cache tout – on ne nous dit rien » fredonnait la chanson. Les armées d’Amérique et de l’OTAN n’ont évidemment pas envahi un pays grand comme la France et peuplé de 35 millions d’habitants pour verbaliser un récidiviste en cavale. Incidemment, quand l’exécutif américain a décidé d’en finir avec cet épouvantail, son assassinat extrajudiciaire a été promptement exécuté sous les feux des caméras, et sous le regard de Barak Obama et de sa Secrétaire d’État (3). 

 

L’Afghanistan exsangue victime des manigances américaines

Aujourd’hui, les forces militaires afghanes ont une efficacité limitée. Jusqu’à 60% du territoire afghan en journée, et jusqu’à 85% la nuit est contrôlé par ces talibans que les Américains et leurs alliés auraient « vaincus ». Et à Kaboul, de sanglantes attaques terroristes ont lieu fréquemment tuant des centaines de gens. Le gouvernement de Kaboul a de la difficulté à contrôler la capitale, où de violentes attaques se déroulent souvent entre les Talibans en guerre contre Daesh (!) Les belligérants prennent régulièrement possession des capitales provinciales pour montrer qui fait la loi dans le pays. (4)

La plus grande puissance militaire au monde, constamment mise en échec comme nous l’avons illustrée au début de ce papier, a envahi ce pays exsangue afin d’enfoncer un glaive au cœur du Moyen-Orient – directement sur le trajet des « Nouvelles Routes de soie », ses oléoducs, ses autoroutes et ses voies ferrées – au carrefour stratégique entre la Chine – la Russie – la CEI – l’Iran et le Pakistan, au centre des immenses ressources énergétiques du golfe Persique et de la mer Caspienne. Incapables de gagner une guerre de partisans, les troupes occidentales n’ont pas su stabiliser le pays ni forcer les talibans à devenir leurs auxiliaires militaires. Constatant leur échec récurrent, et la guerre s’étendant dans tout le Moyen-Orient, le Pentagone a eu l’idée d’utiliser ses mercenaires sponsorisés de Daesh pour accomplir ce que les talibans ne veulent pas faire.

 La décision d’en finir avec la présence militaire américaine et de ses alliés a été annoncée après des hésitations, qui ont eu pour conséquence l’augmentation du contingent. Cela signifie que les États-Unis ont acquis la conviction d’un effondrement du gouvernement afghan après leur départ. Ils espèrent que l’incendie se propagera à l’Asie centrale et que la Russie, la Chine, l’Iran et le Pakistan auront à l’éteindre. Afin de préparer les conditions de cet embrasement régional, les É.-U. font de vigoureux efforts pour renforcer les positions de Daech dans le nord et dans les régions non Pachtounes de l’Afghanistan. Les terroristes sponsorisés de Daech, laissés sans activités suite à l’intervention de la Russie en Syrie y sont expédiés par hélicoptères banalisés. Les commandants de Daech sont libérés des cachots des Talibans par les forces spéciales américaines. Les Talibans, de leur côté, veulent soumettre l’Afghanistan et les territoires pachtouns du Pakistan, mais n’ont aucunement l’intention de porter le fer de l’islam radical vers le Nord, ni de déstabiliser l’Asie centrale pour la plonger dans la guerre, voilà pourquoi ils ne sont d’aucune utilité pour la stratégie américaine désespérée.

Les nervis de Daesh exfiltrés, dont le sultanat n’était pas viable aux confins de l’Irak, de l’Iran, de la Syrie et de la Turquie, soutenue par la Russie, ont besoin des Américains pour renforcer leur nouvelle base d’opérations dans le nord de l’Afghanistan et se rapprocher de la Russie et y pousser par le chaos des millions de réfugiés des anciennes républiques d’Asie centrale. Un autre de leur objectif (assigné par le Pentagone) est de faire la jonction avec les terroristes islamistes de la province chinoise du Xinjiang.

Le projet de loi soumis au Congrès est un signal : cette région stratégiquement sensible va bientôt connaitre de brutales convulsions, davantage qu’au Moyen-Orient rompu à ce type de malversations impérialistes. Mais ce sont là des machinations d’une puissance en déclin qui voit s’effriter son hégémonie économique, politique, diplomatique, militaire et que ses concurrents parviendront probablement à contrer.

 

NOTES

 

  1. Dans quel but les États-Unis retirent-ils leurs troupes d’Afghanistan ?

Par Sergeï Latychev − Le 6 mars 2019 − Source Katehon. Traduit par Michel pour le Saker Francophone.

  1. Dans quel but les États-Unis retirent-ils leurs troupes d’Afghanistan ?

Par Sergeï Latychev − Le 6 mars 2019 − Source Katehon. Traduit par Michel pour le Saker Francophone.

  1. http://www.les7duquebec.com/7-au-front/lassassinat-extra-judiciaire-de-ben-laden-3/
  2. Dans quel but les États-Unis retirent-ils leurs troupes d’Afghanistan ?

Par Sergeï Latychev − Le 6 mars 2019 − Source Katehon. Traduit par Michel pour le Saker Francophone.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • baldis30 4 avril 18:08

    bonjour,

     Après avoir crée Al Qaïda e ne pas avoir eu les capacités de détruire le monstre qu’ils ont crée les U.S.A. sont bien obligés d’abandonner la partie et de laisser les grands mettre de l’ordre dans le bordel qu’ils ont mondialement crée ..

    Pour l’espoir des américains que Daesh et consorts du Xinyang puissent f... le b... en Russie et en Chine ... j’ai quelques doutes .... La situation russe n’est plus la même que du temps des talibans ... ses dirigeants ne sont plus de la même dimension .... et ils ont certainement beaucoup appris en Syrie ....

    Quant à la Chine bien malin qui peut dire ses réactions ... sauf que ce ne sera pas de la tendresse !


    • Paul Leleu 4 avril 23:03

      @baldis30

      le Xinjiang et les Rohingias ont remplacé les Tibétains dans les géopolitique de déstabilisation contre le Chine.


    • Jeekes Jeekes 4 avril 18:33

      ’’C’est en 1975 que l’armée américaine a été chassée du Vietnam. C’est en 1979 que les Étatsuniens ont été chassés d’Iran, et en 1983 qu’ils furent expulsés du Liban. C’est en 1993 que les Américains furent chassés de Somalie et en 2013 qu’ils ont été exfiltrés du Soudan. C’est en 2011 qu’ils ont été chassés d’Irak et en 2018 qu’ils furent expulsés de Syrie. Ce pourrait être en 2019 qu’ils seront « extradés » d’Afghanistan...’’

       

      Y’a pas à dire, v’la une belle bande de vainqueurs !

       

      Finalement, à part balancer 2 bombes atomiques sur des civils, ils auront réussi quoi les amères-loques ?

       

       


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 4 avril 18:39

        @Jeekes

        À massacrer des centaines de milliers d’autres dans des guerres locales 


      • Jeekes Jeekes 4 avril 19:03

        @Robert Bibeau
         
        Z’êtes trop modeste.
         
        Perso, je chiffrerais leurs crimes (directs et indirects) à des dizaines de millions !
         

        Je me demande qui, ou quoi, leur fera payer un jour toutes leurs saloperies ?
         


      • Jean De Songy Jean De Songy 4 avril 22:04

        Rappelons d’abord que les EU (le modèle de l’UE multiculturelle) n’ont jamais vécu une décennie sans guerre depuis leur fondation.

        Au contraire de la Chine, qui n’a jamais gagné une guerre et a même été battue par des arabes perdus là bas au fin fond de l’Orient.D’où le Xinjiang musulman...

        Mais heureusement le « grand blanc » requin prédateur est grand remplacé aux EU comme en UE, d’où les défaites récentes américaines.

        Soulignons aussi que tout massacre, spécialement de peuples natalistes, est écologiste

        C’est pas pour rien que l’Afghanistan est surnommé « le cimetière des empires », même des mongols, des anglais, des russes s’y sont cassé les dents. C’est ce qu’on appelle une évolution épigénétique (où ethnologique) : A force d’utiliser sa queue à baiser elle grandit de génération en génération, idem pour le cerveau ds d’autre continent, effet Flynn du QI, (je rappelle que l’épigénétique a redécouvert Lamarck, la girafe agrandit son cou en le tendant vers les hautes branches de génération en génération), pour l’Afghan c’est les capacités de guérilla : cerveau reptilien, index rapide, et faculté de camouflage à l’image du caméléon.


        • McGurk McGurk 5 avril 13:07

          Les « talibans » cette bande d’enragés prétextant à tout bout de champ « la religion »  en finiront avec ce pays et feront ensuite tomber les autres par les mêmes méthodes. Il ne faut surtout pas croire « qu’ils en resteront là », penser que ce sont « des indépendantistes acharnés ».

          Le but de ces organisations terroristes est de soumettre la terre entière à leur vision totalement démente de la religion, de ses pratiques et de « leur réalité ». Les deux moyens utilisés sont toujours les mêmes, l’islamisation et l’intimidation (bombes le plus souvent et la guérilla).

          Les USA ne partiront pas de sitôt étant donné la situation désespérée du pays qui doit renaître de ses cendres et se séparer de la tradition souvent assez primaire il faut bien le dire pour véritablement évoluer.

          Je ne suis pas un fans des Etats-Unis mais les spéculations les mettant toujours au centre de tout ont tendance à sacrément m’agacer et en plus de discréditer à la fois l’auteur ainsi que le texte en question.

          Je sais que c’est la nature d’AV mais ce serait tout de même bien d’arrêter de détester en bloc ce pays en le caricaturant à l’extrême tout le monde n’y pense pas la même chose et il existe beaucoup de courants de pensée très différents —, de faire sans cesse l’éloge du communisme tout en excusant ses millions de morts et de répliquer « mais le capitalisme et les USA ont fait pire ». Un peu d’objectivité ne ferait pas de mal !


          • Michel Maugis Michel Maugis 5 avril 17:31

            @McGurk

            « Je ne suis pas un fans des Etats-Unis mais les spéculations les mettant toujours au centre de tout ont tendance à sacrément m’agacer et en plus de discréditer à la fois l’auteur ainsi que le texte en question. »

            C’est vrai, le problème est que les défenseurs, qui ne sont pas des fans, des États-Unis sont des lâches au QI très faible, ils sont incapables intellectuellement de réfuter ces spéculations, incapables de faire des commentaires intelligents, et ne parlons pas d’écrire un article.

            ps : le communisme n’a encore jamais existé en tant que mode de production, donc c’est vraiment montrer son indigence intellectuelle que de le comparer au mode de production capitaliste qui lui n’en finit pas d’assassiner.


          • McGurk McGurk 5 avril 18:47

            @Michel Maugis

            Si cette insulte m’est adressée, elle ne me fait aucun effet.

            Le communisme n’a jamais existé ? Ah, je suppose que vous allez aussi nier les victimes du communisme.


          • Michel Maugis Michel Maugis 5 avril 19:39

            @McGurk

            Dans votre esprit il s’agit du mouvement politique appelé « communisme », et le `plus vieux du monde depuis la disparition du communisme en tant que mode de production.

            Vous avez donc rien compris, mais je ne vous en veux pas, c’est normal. mon chat avait mieux compris que vous.

            Il est tout de même très caractéristique de votre imbécilité pour ne savoir parler que des victimes d’un soi disant communisme, alors que vous êtes absolument incapable de trouver un seul exemple dans les textes fondateurs du communisme scientifique qui vous donneraient raison avec vos « victimes du communisme ».

            Bien sûr qu’il y en a, dans toutes guerres idéologiques il y a des victimes.
            Dans toutes révolutions il y a des victimes

            Il ne s’agissait donc pas du communisme, même pas du socialisme, mais de la CONSTRUCTION DU SOCIALISME, qui se poursuit, malgré vos actes terroristes, en Russie, Chine, Vietnam, Laos, Venezuela, Cuba, Bolivie, Nicaragua, Bielorussie


          • McGurk McGurk 5 avril 20:18

            @Michel Maugis

            Et votre chien, il a fait math sup ?

            Le communisme scientifique ? Quésaco ?

            Vous parlez sans doute du « socialisme » avec une louche de communisme et qui a fait des millions de morts un peu partout n’est-ce pas ? C’est vrai que ce n’est rien du tout « comparé au capitalisme » blablabla, etc.

            Si vous y voyez quelque chose de social, c’est que vous êtes franchement atteint étant donné les catastrophes à répétition qui s’opèrent dans les pays que vous citez.

            Veuillez ne plus m’associer avec des actions qui n’ont rien à voir avec ma personne.


          • Michel Maugis Michel Maugis 5 avril 20:31

            @McGurk

            Vous tournez en rond sur vos « arguments »


          • McGurk McGurk 5 avril 20:44

            @Michel Maugis

            C’est marrant, c’est ce que j’allais dire de vous.


          • Michel Maugis Michel Maugis 5 avril 23:06

            @McGurk

            Essayez de comprendre une fois pour toute, qu’il faut distinguer le communisme en tant que mouvement politique dont la finalité lointaine est le communisme en tant que mode de production.

            Vous savez très bien qu’aucun pays ex socialistes et ceux encore socialistes en tant que mode de production se sont dit communistes. AUCUN.
            C’est une invention des crapules capitalistes dont les charlatans socialistes, pour se donner le bon rôle avec le mot socialiste qu’ils renient en permanence.

            À l’origine, Karl Marx et F. Engels voulaient titrer leur manifeste : Manifeste du Parti Socialiste, mais c’est justement la dévaluation de ce mot qu’ils ont changé en manifeste du parti communiste.

            Ce que vous appelez communisme est la construction du socialisme part LES PARTIS COMMUNISTES, c’est à dire essentiellement par les communistes.

            Ce qui fait que la Chine est toujours communiste, ainsi que le Vietnam, le Laos, Le Cambodge, Cuba, et d’autres, dont la Russie qui est dirigée par des communistes c’est à dire par l’ex KGB.

            Mais à quoi cela sert de dire cela ? Mais ce n’est pas pour vous, bien sûr, c’est pour tous les autres lecteurs d’ Agoravox qui ne sont pas inscrits mais qui sont quand même des lecteurs.

            Donc comparer le CAPITALISME qui tue et envahie depuis des siècles avec le communisme qui n’existe pas, ou avec la construction du socialisme qui n’a envahi nulle part tout en étant en permanence harassé par le capitalisme est vraiment une stupidité.

            En fait ce que vous haïssez est justement la JUSTICE SOCIALE, et encore plus la volonté de l’instaurer parce que c’est possible.
            J’ai suffisamment trainé ma bosse, pour connaître le for intérieur de ce genre d’individus. Je les ai vus toute ma vie... entre les jambes des puissants en train de leur lécher le cul.


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 6 avril 17:12

            @McGurk

            Vous errez totalement. Les Talibans sont des adeptes d’un Islam tribal féodal et local. Ils n’ont aucun désir d’envahir d’autres régions que les zones pachtounes (Afghanistan en partie et nord du Pakistan…le reste du monde est sans intérêt pour eux surtout les grandes villes modernes et cosmopolites

            Pour avoir la paix avec les Talibans il suffit de leur fiche la paix sur les territoires Pachtounes où ils sont nés et qu’ils disputeront à quiconque veux leur disputé… 

            Merci pour votre post

             


          • medfichouche medfichouche 5 avril 15:11

            Les américains (les gouvernants) sont de mauvais élèves, le général vietnamien Giap avait raison. Les cow boys feraient mieux de ne s’occuper que des vaches, ils pourraient nourrir le monde entier, que de massacrer des innocents, ils sont vraiment fort contre les plus faibles.


            • Robert Bibeau Robert Bibeau 6 avril 17:14

              @medfichouche

              Vous avez raison alors la question est donc Pourquoi ne restent-ils pas chez eux et pourquoi sont-ils en guerre perpétuelle comme quelqu’un là souligné ???

              Merci pour votre post 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès