• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Royaume-Uni fait déclarer par l’OTAN la guerre à la (...)

Le Royaume-Uni fait déclarer par l’OTAN la guerre à la Russie

La virulence des hostilités déclenchées par le Royaume-Uni contre la Russie semble dépasser l'entendement rationnel.
 
Un fait divers que l'on prétend ne pas chercher à élucider est pris comme prétexte à un conflit plus que diplomatique avec la Russie.
 
La déclarée tentative d'empoisonnement de Sergueï ou de Julia Skripal (pas encore interrogés) à Salisbury dimanche 4 mars sert de prétexte à une escalade sans précédent. Pour écarter d'abord le corps de l'affaire on remarquera simplement que, si l'on sait tout de Sergueï Skripal qui a trahi la Russie au profit du Royaume-Uni mais n'a plus été inquiété par son pays depuis qu'il été extrait de prison après un tiers de sa peine, été échangé et autorisé à vivre à Londres il y a sept ans et demi, on en sait très peu sur Julia, qui depuis qu'elle a quitté l'université de Moscou il y a dix ans a alterné des fonctions diverses en Russie et au Royaume-Uni, dont elle envisageait il y a quelques années de prendre la résidence permanente avant de changer soudain d'avis et de rentrer en Russie en 2015. Les proches, Russes ou Anglais, qui essaient d'obtenir des nouvelles auprès de l'hôpital où elle est censée être traitée, sont éconduits par la police qui refuse de donner la moindre indication sur sa condition (ainsi que celle de son père), ce qui les a convaincus que les deux sont morts depuis une dizaine de jours. Ce serait normalement le cas s'ils avaient vraiment été exposés à une goutte d'un agent dix fois plus létal que le VX, comme ce Novitchok que seul un pays disposant d'échantillons, provenant du démantèlement des stocks ouzbèques ou synthétisé plus tard, peut identifier. L'enquête menée le jour même au restaurant Zizzi et au bistrot Mill indiquait une suspicion d'empoisonnement de leurs boissons, pas un dard de guêpe monté sur parapluie, mais ce n'est qu'une semaine plus tard, le 11, que les cinq cents personnes ayant visité l'un de ces deux établissements le 4 ont reçu l'instruction de laver soigneusement leurs effets portés ce jour-là. Dans tous les cas aucun enfant européen de plus de six ans, ou américain de plus de soixante, ne saurait trouver un motif rationnel pour lequel le gouvernement russe aurait pu commanditer pareille absurdité.
 
Il y a chaque année dans le monde plusieurs centaines de milliers d'homicides, et encore plus de tentatives, dont un nombre indéterminé touchent des résidents étrangers, qu'ils soient simples immigrés, réfugiés politiques voire traîtres à leur pays d'origine, et un certain nombre se font par empoisonnement, sans que cela entraîne nécessairement une suspicion d'action gouvernementale, et encore moins une déclaration de guerre. Au contraire la norme est généralement la coopération internationale, la police du pays où a eu lieu le meurtre ou la tentative prenant contact avec la police du pays où on a des raisons de penser qu'on peut trouver des éléments, comme dans ce cas le pays d'où venait d'arriver l'une des deux victimes. C'est du moins la norme entre pays européens, puisqu'entre pays de niveau criminologique dissemblable le pays le plus avancé, européen par exemple, demande par voie diplomatique que sa police soit invitée à aller "aider" (voire enquêter pour) celle du pays le moins avancé, africain par exemple.
 
En 1978, au plus fort de la guerre froide, lorsque Georgi Markov fut assassiné (empoisonné) au Royaume-Uni, ce pays n'expulsa pas le moindre diplomate bulgare ou italien et n'accusa aucun gouvernement. A l'époque des échanges d'espions et des éliminations de traîtres, un nombre encore non divulgué de plus ou moins honorables ressortissants des deux côtés du rideau de fer furent passés au fil du parapluie bulgare (ou équivalent), et à trépas en conséquence, sans états d'âme ni état de guerre.
 
Plus près de nous, et sans revenir sur la récompense accordée par un organisme pseudo-international pour l'assassinat un par un de tous les témoins à charge contre Ramush Haradinaj, dans une affaire similaire (de crime contre l'humanité) on peut remarquer que l'assassinat méthodique, dans divers pays, de tous les témoins appelés par la justice française au sujet du double régicide du 6 avril 1994, au fur et à mesure que le tribunal anti-terroriste dévoilait "candidement" leur nom sans les faire protéger, n'a donné lieu à aucune protestation gouvernementale française, aucune accusation envers le Ruanda ou l'Ouganda, aucune sanction diplomatique ou même, bizarrement, aucune suspicion envers l'ancien officier ougandais et actuel président ruandais à qui profitent tous ces assassinats, dont on se refuse obstinément à chercher le commanditaire. On n'a par contre pas besoin de chercher de commanditaire chaque fois que les Etats-Unis d'Amérique revendiquent l'assassinat, par missile ou avion téléguidé, de cinq ou six occupants d'une voiture particulière au Yémen au motif qu'il pourrait se trouver parmi eux quelqu'un soupçonné par les Etats-Unis, mais présumé innocent selon le droit, de vagues liens avec une organisation terroriste d'ailleurs fondée par eux. Cependant ni les alliés du Yémen ni aucun membre du Conseil de Sécurité n'a expulsé pour ce motif avéré et reconnu le moindre diplomate étatsunien, ou demandé de purger le Conseil de Sécurité de l'ONU du membre qui en viole régulièrement la charte.
 
Dans l'affaire anglaise, dès le 9 mars la Russie avait proposé au Royaume-Uni son aide dans l'enquête sur l'empoisonnement de ses deux ressortissants à Salisbury, dont l'un (Julia) résidait en Russie. Dédaignant cette proposition, le Royaume-Uni a préféré accuser explicitement la Russie le 11 mars, puis lui poser spectaculairement lundi 12 mars un ultimatum à la Russie, lui enjoignant de remettre avant mardi 13 au soir un rapport au gouvernement britannique détaillant le "programme Novitchok", et de confesser et expliquer son crime à l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), dans le même délai. Cet ultimatum a été présenté sous la forme d'une déclamation publique du premier ministre Theresa May devant le parlement britannique. Dès sa prise de connaissance de cet ultimatum, le gouvernement russe a demandé à son homologue anglais d'une part d'ouvrir une enquête criminelle conjointe (et de fournir un échantillon du produit suspecté), et d'autre part de présenter à l'OIAC une déclaration d'événement chimique, selon les règles normées de ladite organisation. Le Royaume-Uni s'est catégoriquement refusé à ces deux démarches.
 
En clamant que les neurotoxiques sont interdits par la Convention sur l'Interdiction des Armes Chimiques le Royaume-Uni omet cependant de mentionner que cette convention ne prohibe l'usage d'armes chimiques que dans le cadre des conflits. Toutes les armes chimiques sont interdites d'emploi en guerre, même les incapacitants non létaux. Aucune arme chimique n'est interdite d'emploi en usage intérieur, par exemple en maintien de l'ordre, même si les gouvernements (qui dotent leurs polices de pistolets mais les entraînent à utiliser plutôt la matraque) y utilisent préférentiellement des armes non létales comme les gaz incapacitants temporaires (lacrymogènes, hilarants...) expressément interdits dans les conflits internationaux. Les articles II et VI de ladite convention excluent expressément de son champ de compétence les produits chimiques à finalité non militaire. Et on omet aussi de mentionner que si des conventions internationales régulent la guerre puisque c'est une activité légale, aucune convention internationale ne régule le meurtre puisque c'est une activité illégale (interdite, sans considération de moyens employés, par toutes les chartes affirmant le droit à la vie), donc aucune convention internationale n'interdit de commettre un meurtre à l'arme chimique.
 
Les autorités des pays civilisés se gardent généralement d'accuser un pays tiers devant la presse (voire devant leur parlement) avoir d'avoir au préalable fait part de leurs griefs aux autorités du pays sur le point d'être accusé, et demandé des explications d'abord par canal diplomatique discret. D'ailleurs lorsque la Dame de Fer guerrière mais éduquée a décidé le 20 mars 1982 de briser le contrat de démantèlement de ferraille en Géorgie du Sud entre Christian Salvesen et Constantino Davidoff, d'imposer à ce dernier l'abandon de ses travailleurs (de plusieurs nationalités) sur les îles, et d'envoyer le brise-glace Endurance pour empêcher leur évacuation, le Royaume-Uni a informé le jour même le chargé d'affaires argentin à Londres, puis maintenu le contact par le biais de son ambassadeur à Buenos Aires dès le surlendemain, jour de sa déclaration de guerre à l'Argentine.
 
Hors cas de guerre, la première mesure habituellement prise par un pays qui a un grief envers un autre est la convocation de l'ambassadeur résident de ce pays par le ministre des affaires étrangères du pays hôte, pour échange d'explications. Si celles-ci, après transmission des griefs par l'ambassadeur à son propre ministre de tutelle et réception des réponses, ne suffisent pas à régler la crise, le pays qui a des griefs envers un autre rappelle son propre ambassadeur "pour consultation". L'ambassade reste ouverte, l'ambassadeur quitte temporairement le poste où il est accrédité pour aller "faire son rapport" à son ministre de tutelle, ce qui est déjà une manifestation officielle et publique de désaccord, et selon la suite des événements il est soit renvoyé à son poste quelques jours plus tard soit retenu plus longuement voire indéfiniment dans son pays d'origine, comme l'ambassadeur de France à Damas, Eric Chevallier, qui avait osé exposer (confidentiellement) au ministre Alain Juppé la vérité sur les événements en Syrie mais fut retiré de Damas pour signifier le soutien de la France à la guérilla islamiste. L'expulsion de diplomates est une mesure exceptionnellement rare. Par exemple en 1981 après l'exploitation de la liste de 400 noms fournie par Vladimir Vetrov, la France a expulsé 47 agents soviétiques du KGB. Le Royaume-Uni en avait expulsé 90 en septembre 1971, avec deux semaines de préavis, et les avait même individuellement déclarés persona non grata puisque leur expulsion était motivée par leurs activités. Il a aussi expulsé 4 diplomates russes en 2007, en représailles au refus de la Russie de lui extrader un suspect protégé par la Convention Européenne d'Extradition de 1957, mais il ne s'agissait alors que de mesures de rétorsion politique. De la même manière, si la Russie expulse demain un certain nombre de diplomates britanniques il s'agira d'une mesure collective dictée par le principe de réciprocité qui régit les relations internationales, sans qu'il y soit nécessaire de mettre personnellement en cause le comportement de chacun d'eux. Quant à la proclamation de la rupture de tout contact bilatéral aux plus hauts niveaux de l'Etat, comme vient de le faire le Royaume-Uni, c'est une injure particulièrement rare.
 
Déjà l'expulsion de 23 diplomates russes sur 59, soit 40% de la représentation russe en Angleterre, est loin d'être une petite mesure anodine. On rappellera que le préavis d'une semaine est presque insultant, comme si la présence, une semaine de plus, des diplomates russes d'aujourd'hui représentait un danger supérieur aux espions soviétiques de 1971, auxquels on avait donné deux semaines. Surtout, on ne rappellera pas inutilement que 23 diplomates, c'est la moitié du nombre d'espions soviétiques expulsés par la France dans le cadre de l'affaire Farewell, dont le renseignement étatsunien estime qu'elle a précipité la chute de l'URSS. Et ce n'est pas fini, puisque ce 15 mars le gouvernement britannique a annoncé qu'un deuxième train de mesures et d'expulsions est déjà à l'étude au cas où la Russie répliquerait, ce qui est la règle (quels que soient les torts) en matière diplomatique.
 
Car la diplomatie est un jeu de finesse. On fait des sous-entendus, on démontre qu'on est totalement conscient du jeu de l'autre, on explique par une métaphore qu'on n'est pas idiot et qu'on sait que l'autre a compris que sa manoeuvre a échoué, on demande au vis-à-vis de vouloir bien avoir l'amabilité de présenter à son gouvernement cet ultimatum ou cette déclaration de guerre qu'on a été chargé de lui faire parvenir, mais on ne cesse de se sourire, de présenter ses hommages aux épouses et de s'inviter au prochain coctel ou événement diplomatique organisé par un homologue. Chacun sait pertinemment lequel a la chance de servir le pays qui est cette fois dans son droit et lequel a la malchance de servir le pays qui vient de se faire prendre en tort, mais les deux sauvent les apparences car, justement, la diplomatie est le dernier lien qui reste quand les armes parlent sur le champ de bataille et qu'il faudra à un moment donné coordonner leur mise en veille. Tel est, du moins, l'état de choses entre pays civilisés conscients de leur permanence historique et de celle de l'ennemi du jour, par-delà les défaites et les traités de capitulation, là où certains Etats immatures ou peuplades arriérées ne conçoivent que la destruction totale et innégociée de l'ennemi.
 
Pour sa part la diplomatie anglaise ne sortira pas grandie de cette hystérie. En novembre 2009, le secrétaire d'état britannique à l'énergie et au changement climatique Edward Miliband avait déclaré que les relations entre son pays et la Russie relevaient d'une "mésentente respectueuse". Il n'en reste que la mésentente. Pourtant l'Angleterre n'est précisément pas un jeune Etat périphérique du Nouveau-Monde sans vision du futur faute de perspective historique. Elle a établi ses premières relations diplomatiques avec la Russie il y a déjà presque un demi-millénaire (en 1553), un demi-millénaire certes après l'envoi de la première mission diplomatique française en Russie (en 1048 soit peu après sa fondation par le baptême de Saint Vladimir en Crimée). Quelque substitution de peuples qu'opère le gouvernement britannique, et quelque saignée que cela entraîne pour la population de Normands et Saxons des Angles, il restera une communauté indépendante dans ces îles pour certainement plusieurs siècles encore.
 
Au moment où le Royaume-Uni, comme ses alliés, prétend ne pas avoir attaqué la Syrie (bien qu'il l'envisage à très court terme) mais seulement tuer des terroristes présents en Syrie, il déclare que la Russie a attaqué la Grande-Bretagne. Tout en n'ayant pas encore la moindre preuve de l'implication du moindre Russe dans l'empoisonnement déclaré, le gouvernement anglais assure savoir que l'ordre en a été donné au plus haut niveau du gouvernement russe, et le premier ministre May accuse nominativement le président Poutine. La presse anglaise, de son côté, fait ses gros titres sur rien de moins que "l'attaque chimique russe sur Salisbury", afin d'assurer l'irréversiblité de la russophobie et de la misorussie des Britanniques.
 
Hier 14 mars, à l'issue de la réunion d'urgence du Conseil de Sécurité de l'ONU convoquée par le Royaume-Uni, celui-ci a opposé son veto au projet de communiqué final appelant à l'ouverture d'une enquête selon les normes de l'OIAC, au seul motif de refuser la moindre déclaration commune avec la Russie (une négation du principe de discussion des conflits fondateur de l'ONU), et de clamer la division du Conseil de Sécurité sur la question.
 
Enfin la déclaration commune, ce 15 mars, signée de la France, des Etats-Unis d'Amérique, du Royaume-Uni et de l'Allemagne, constitue en moins de vingt lignes un monument de mauvaise foi qui vaut la peine d'être lu. Cette déclaration déplore que "la vie de nombreux citoyens britanniques innocents a été menacée", alors que le poison aurait été introduit précisément et exclusivement dans le verre des deux victimes visées. Elle mentionne un agent innervant militaire "d'un type développé en Russie", alors que le Novitchok a été développé en Ouzbékistan alors membre de l'URSS. Elle note que cela constitue "le premier usage offensif d'un agent chimique innervant en Europe depuis la deuxième guerre mondiale", alors qu'un empoisonnement individuel n'est pas un usage militaire offensif, et que de plus les signataires tolèrent l'utilisation de chloropicrine contre la population civile d'ex-Ukraine. Elle prétend que c'est une "violation de la Convention sur l'Interdiction des Armes Chimiques", alors que celle-ci ne porte que sur l'utilisation militaire, réprouvée pour son caractère de destruction massive, des agents chimiques à finalité militaire. Elle clame que c'est "une violation du droit international", alors qu'aucun texte de droit international n'interdit l'assassinat, que pratiquent d'ailleurs les quatre signataires chez eux ou dans des pays tiers. Elle prétend que "cela menace notre sécurité à tous", alors qu'une tentative d'homicide est bien la moindre des menaces d'origine étatique qui planent sur les citoyens. Elle qualifie l'ultimatum britannique de "requête légitime", alors qu'elle n'a pas respecté les règles de l'OIAC, et elle conclut que l'absence d'obtempération de la Russie "souligne encore plus sa responsabilité", alors que celle-ci n'est nullement démontrée par ailleurs. Elle prétend que les pays signataires ne voient "pas d'autre explication plausible" que celle selon laquelle la Russie serait responsable de l'attaque, alors que n'importe quel quidam même pas policier peut facilement trouver une demi-douzaine d'autres explications plausibles. Elle mentionne un schéma général d'antécédents de "comportement russe irresponsable", alors que la Russie n'a agressé aucun pays depuis la fin de l'URSS (qui avait envahi l'Afghanistan) contrairement aux quatre pays signataires au lourd passif offensif, et alors que la Russie réagit de manière particulièrement mesurée aux provocations quotidiennes dont elle l'objet de la part de ces quartre membres de l'OTAN depuis plusieurs années. Surtout, celle déclaration assène que "ceci est un assaut contre la souveraineté du Royaume-Uni", alors que l'homicide, fût-il avéré, commis par un Etat sur le territoire d'un autre (et massivement commis par au moins l'un des signataires de cette déclaration) n'a jamais été considéré comme une sérieuse atteinte à la souveraineté nationale. Enfin la déclaration conclut sur un appel à la Russie à "être à la hauteur de ses responsabilités comme membre du Conseil de Sécurité de l'ONU", alors que depuis 1992 elle est systématiquement températrice, au Conseil, de toutes les pulsions agressives de ses partenaires.
 
Les termes ont été soigneusement choisis. En définissant l'hypothétique empoisonnement des Skripal comme une attaque armée contre le Royaume-Uni, ses alliés en ont fait un acte de guerre déclencheur automatique de la mise en oeuvre de l'article 5 du Traité de Washington, selon lequel tous les membres de l'Alliance Atlantique doivent désormais se considérer militairement agressés. Et en désignant la Russie comme coupable de cette agression, les signataires ont nommé leur ennemi. Le grand public croit parfois qu'une déclaration de guerre est un document diplomatique par lequel un gouvernement annonce à un autre que leur dispute est entrée en phase militaire, car c'est vrai qu'il en a longtemps été ainsi. Mais de nos jours une déclaration de guerre peut aussi simplement être un communiqué de presse par lequel un gouvernement informe sa population (ou dans certains pays le parlement) que le pays est désormais en état de guerre. Par exemple la déclaration de guerre du gouvernement français le 3 septembre 1939 n'a pas été adressée au gouvernement allemand, dont l'ultimatum donné par la France n'était pas encore échu, mais à la population française. Une fois de plus, car c'est une habitude qui devient répétitive depuis 2014, la France, les Etats-Unis d'Amérique, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont déclaré la guerre à la Russie, et en des termes qui impliquent toute l'Alliance Atlantique. Le refus de signature des alliés certainement sollicités, comme la Turquie, l'Italie et la Pologne, méritera d'ailleurs d'être étudié, en regard notamment de la signature de la France qui avait déclaré hier 14 mars attendre les conclusions définitives et les preuves plutôt que succomber à la politique-fiction.
 
Au-delà, la conclusion de cette déclaration annonce l'objectif véritable, d'ailleurs dévoilé par avance par le premier ministre britannique à son parlement hier 14 mars : en prélude à la grande guerre, on va maintenant travailler à expulser la Russie du Conseil de Sécurité de l'ONU. La formulation britannique mentionne une refonte du Conseil de Sécurité, ce qui impliquerait évidemment l'accord de tous ses membres permanents, sinon de l'Assemblée Générale. La solution testée pour le G8, dont aucune règle ne prévoyait l'expulsion d'un membre, a consisté à ce que sept membres le quittent et en refondent une copie limitée (voir article "fronde au sein du G8" du 28 août 2015), mais l'ONU est quand même un machin bien plus gros. La solution que choisiront les Etats-Unis consistera simplement à interdire l'accès des représentants russes accrédités à New York.
 
Le sujet est très sérieux, on y reviendra dans une étude plus conséquente.

Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 16 mars 2018 08:49

    Nous refaire le coup du parapluie bulgare, en 2018 bordel, quel manque d’imagination...

    Au pays de Conan Doyle et d’Agatha Christie...

    Quelle misère, infoutus de nous diriger, ils ne nous font même pus rêver...


    • Et hop ! Et hop ! 16 mars 2018 08:53

      @Clocel : Perfide Albion.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 mars 2018 11:59

      @Clocel La capuche bulgare n’est pas encore très au point.


    • velosolex velosolex 16 mars 2018 14:13

      @Aita Pea Pea

      Si internet avait existé en 39, les trolls nazis auraient écrit un article sur la Pologne : Les polonais osent déclarer la guerre à l’Allemagne en se servant des accords avec ses alliés. 
      On rigole.

    • leypanou 16 mars 2018 09:05

      mais l’ONU est quand même un machin bien plus gros. La solution que choisiront les Etats-Unis consistera simplement à interdire l’accès des représentants russes accrédités à New York : le fait que le siège de l’ONU soit aux États-Unis et non dans un pays neutre est déjà une aberration en soi.

      Mais ce n’est pas la seule aberration qui existe : les 5 membres permanents du conseil de Sécurité ne reflètent plus l’état du monde en 2018 car des pays le sont encore sans raison valable et d’autres ne le sont pas sans raison.

      En tout cas, excellent article qui dissèque bien la mauvaise foi des atlantistes.


      • JL JL 16 mars 2018 09:06

        « Quand un imbécile commet une action dont il a honte, il prétend toujours que c’est par devoir. » George Bernard Shaw
         
        Quand un État commet une action que son opinion publique pourrait désavouer, il prétend toujours que c’est au nom de l’intérêt de la nation, du peuple et de ses valeurs.
         
        Les États sont des monstres froids qui n’agissent qu’en fonction des intérêts égoïstes de leurs oligarchies, intérêts soigneusement dissimulés à leurs opinions publiques ; dans les « démocraties libérales », les explications soigneusement élaborées pour faire avaliser ces actions relèvent toujours du « storytelling ».
         
        Dans les États-nations gangrenées par le crony-capitalisme, les médias de masse sont des avatars de la Pravda.
         
        « L’Europe s’est alignée sur les États-Unis, avec son « capitalisme de connivence » et riposte en ayant recours au moralisme et au gouvernement des juges. Seule une remise en question totale du système capitaliste pourrait y mettre fin. Extraits : »Le capitalisme contemporain est devenu par la force de la logique de l’accumulation, un « capitalisme de connivence ». Le terme anglais « crony capitalism » ne peut plus être réservé aux seules formes « sous-développées et corrompues » de l’Asie du Sud est et de l’Amérique latine que les « vrais économistes » (c’est à dire les croyants sincères et convaincus des vertus du libéralisme) fustigeaient hier. Il s’applique désormais aussi bien au capitalisme contemporain des États-Unis et de l’Europe. ... Dans son comportement courant, (cette classe dirigeante) se rapproche alors de ce qu’on connaît de celui des « mafias », quand bien même le terme paraîtrait insultant et extrême."(Par Samir Amin, économiste et président du World Forum for Alternatives.)


        • Jelena Jelena 16 mars 2018 09:13

          C’est effectivement ce que j’ai lu, l’expulsion des diplomates n’est qu’un début, l’objectif est d’empêcher la Russie d’exercer « un droit de veto » à l’ONU.
           
          Pour rappel seuls 5 pays ont ce droit : le trio USA-FR-UK + Chine et Russie.


          • izarn izarn 16 mars 2018 10:12

            @Jelena
            Je ne vois pas trés bien comment on peut empecher la Russie d’exercer un droit de véto.
            Il y a la Chine.
            Ceci dit que le petit Micron ne rate pas une connerie pour se faire bien voir de la mère May...
            Bon on aura fait le tour mondial des pays les plus cons de la planète :
            USA
            GB
            France
            Allemagne.


          • Elisa 16 mars 2018 11:55

            @izarn
            Tout-à-fait d’accord.
            Macron vient à nouveau de prouver qu’il est le contraire absolu d’un homme d’Etat : c’est un toutou aux ordres qui hypothèque toute chance pour la France d’exercer la moindre influence dans la géopolitique mondiale.


          • Jelena Jelena 16 mars 2018 13:02

            @izarn >> Je ne vois pas trés bien comment on peut (...)
             
            Dans un monde ou « le camp du bien » a pour coutume de ne respecter aucune règle (ni les traités, ni les conventions, ni la démocratie, ni les frontières...), tout est possible.


          • François Vesin François Vesin 16 mars 2018 09:50

            « Dès sa prise de connaissance de cet ultimatum, le gouvernement russe a demandé à son homologue anglais d’une part d’ouvrir une enquête criminelle conjointe (et de fournir un échantillon du produit suspecté), et d’autre part de présenter à l’OIAC une déclaration d’événement chimique, selon les règles normées de ladite organisation. Le Royaume-Uni s’est catégoriquement refusé 

            à ces deux démarches. »

            Que la Grande Bretagne triche, ce n’est hélas pas nouveau
            Que les USA la couvre autant qu’ils l’inspirent, c’est un lieu commun.

            Mais que la France - qui au début de l’affaire avait déclaré ne pas
            vouloir se prononcer avant les résultats d’une enquête officielle -
            se couche piteusement devant ses maîtres dès qu’elle en reçoit
            l’ordre, démontre à quel point notre voix singulière ne représente 
            plus rien dans le concert des peuples. 

            Voilà ce qu’il en coûte de brader notre souveraineté 
            à l’OTAN / l’ U.E. / etc. sans aucunes contre parties !
            Nos gouvernants bafouent les traités internationaux,
            s’affranchissent de l’ONU pour défier la Russie ?!!!

            Qu’il est hideux le visage de La France
            lorsqu’il porte le masque de sa soumission !
            Sans un Frexit salvateur
            il s’imposera très vite comme celui de notre identité.




            • leypanou 16 mars 2018 10:26

              @François Vesin
              sur le JCPOA avec l’Iran, c’était pareil : il n’a fallu que quelques jours pour qu’E Macron change d’avis, car dans un premier temps, il avait dit qu’il fallait s’y tenir et puis, quelque temps après, non, il faut rajouter deux volets sur le programme balistique et le rôle de l’Iran au MO, avec éventuellement des sanctions.


            • izarn izarn 16 mars 2018 10:31

              @François Vesin
              Tout a fait !
              Ceci dit, on se demande si ce genre d’action contre la Russie n’est pas piteuse, médiocre.
              Car Poutine a déjà décrit l’armement moderne de la Russie.
              Non seulement sur le plan conventionnel l’OTAN n’a plus la supériorité.
              Mais encore, pas non plus avec l’armement nucléaire.
              C’est pas compliqué, en ce cas les pays de l’OTAN seront détruits à 99%....
              Quand on veut déclarer une guerre, on pense en général la gagner.
              Ici ce n’est meme pas le cas.
              Tout cela est tristement et pathétiquement ridiculissime....
              Mais bon, faut voir les charlots et pantins qui nous gouvernent :
              Trump, May,Micron,Merkel....Ca ne sait faire que de la télé-réalité et de la com...
              Ils ont trouvé la combine pour justifier leur profonde médiocrité :
              S’il baissent dans les sondages et si les « extrêmes » montent en puissance en Europe, c’est à cause de la « main du Kremlin »
               smiley
              Mais quels cons ! Qui va gober ces aneries ?
               smiley


            • François Vesin François Vesin 16 mars 2018 10:40

              @izarn
              «  Qui va gober ces âneries ? »


               99 % des médias occidentaux les répandent !!!
              Le « prêt à penser » a déjà fait ses ravages et
              les voix dissonantes se font bien rares !

            • Zolko Zolko 16 mars 2018 10:54

              @izarn : « Quand on veut déclarer une guerre, on pense en général la gagner »
               
              pas forcément. Il peut y avoir d’autres raisons pour déclarer la guerre, comme par exemple détourner l’attention de problèmes internes.


            • macchia 16 mars 2018 13:43

              @Zolko
              Le bienheureux Putin n’en a pas. La tradition est longue

              les Rosselli assassinés en France par Mussolini, Trotsky au Mexique par Staline, Bakhtiar en France par Khomeini...

            • Stratediplo 16 mars 2018 14:42

              @izarn
              Premièrement, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir l’assurance de vaincre pour déclencher une guerre, ce qui est bien dommage car il y en aurait certainement moins. En particulier les régimes dont les dirigeants sont intérimaires, bien protégés, ou peu respectueux de la vie des populations peuvent accorder peu d’intérêt à l’issue d’un conflit si son déclenchement leur apporte des avantages, comme l’effacement des dettes par exemple. Deuxièmement le gouvernement russe est intrinsèquement chrétien, donc ses ennemis savent d’abord qu’en aucun cas il ne visera la vitrification des populations adverses, ensuite qu’il n’est même pas certain qu’il contre-attaque si cet acte n’est ni nécessaire ni assuré de succès (deux conditions sine qua non de la guerre juste selon la doctrine chrétienne), et enfin que sa seule option morale sera la parade défensive (détruire les missiles adverses) laissant l’ennemi debout.


            • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 11:18

              @izarn

              Vous vous rendez compte que les USA a eux seul ont la supériorité miliaire sur le reste du monde, alors l’OTAN qui est en pleine augmentation de budget.. faut être sérieux un peu.

            • antiireac 16 mars 2018 10:11

              Que le gouvernement voire Poutine lui même ont commandité l’assassinat de Skripal cela ne fait pas de doute.

              Mais ce Skripal a trahit sa patrie et je n’aime pas ce genre d’individu donc tanpis pour lui.

              • izarn izarn 16 mars 2018 10:36

                @antiireac
                On peut se demander pourquoi Poutine ordonerait ce genre de chose...


              • Scuba 16 mars 2018 13:00

                @izarn

                Parce que ce n’est pas la première fois qu’un agent russe se fait tuer en Angleterre (Litvinenko, assassiné au Polonium, ça vous rappelle quelque chose ?)
                Pour moi, la vrai question est de savoir pourquoi cette fois ci, les Anglais font tout ce barouf ? 
                C’est plutôt ça, et le fait que les USA et leur caniches Macron et merkel suivent, qui me parait suspect.

              • Valas Valas 16 mars 2018 17:00

                @Scuba

                Alexander Litvinenko (2006), Alexander Perepelichny (2012) et Boris Berezovsky (2013) ont très bien pu être assassinés par le MI6, et cette explication serait bien plus logique. Une fois qu’ils ont vidés leurs sacs en arrivant en Angleterre, quel intérêt pour les services secrets russes de faire des vagues quelques années plus tard... pour rien ! ça n’a pas de sens !

                Quoi qu’il en soit, la caractéristique notable de toutes ces personnes est qu’elles croyaient de manière irrationnelle à la fiabilité du système judiciaire et bancaire britannique, de ses institutions et de ses services secrets. Aucun d’entre eux ne semblait pleinement conscient du simple fait qu’ils n’étaient autorisés à se sentir comme de vrais gentlemen que tant qu’ils servaient les intérêts britanniques. Une fois qu’ils représentaient même une menace potentielle pour les opérations politiques en cours ou leur valeur actuelle ne pouvait dépasser un certain seuil, ils étaient facilement sacrifiés pour accomplir leur dernière, mais non la moindre, tâche : être du bois de chauffe pour alimenter les flammes de la Russophobie dans leur nouvelle patrie très temporaire.


              • Scuba 16 mars 2018 19:16

                @Valas


                Ils ne servaient peut être plus à rien, mais ce serait une erreur de les tuer. En effet, l’exemple serait désastreux pour les futurs transfuges. Qui serait prêt à trahir son pays si le bénéficiaire de sa trahison tue le transfuge.

              • microf 16 mars 2018 10:50

                Une guerre perdue d´avance.
                Chacun de nous a vu les missiles de la Russie présentés par le Président Poutine le 1.3.2018, missiles qui ne peuvent être interceptés, missiles qui se déplacent sans interruption, missiles qui ne peuvent être vus par l´adversaire, sûr et certain que ces missiles sont déjá entrain de se déplacer autour des potentielles cibles, alors, á la moindre attaque de qui que ce soit envers la Russie ou contre ses alliés, ces missiles vont frapper et détruire complètement l´ennemi, alors, avis...


                • Ruut Ruut 16 mars 2018 12:07

                  @microf
                  Le pire c’est que c’est avec notre technologie actuelle, crédible et possible a 100 %.
                  Le plus triste est que la France pourrait avoir ce genre de technologie demain, si elle continuait a faire de la Recherche et Développement en interne avec une industrie Nationale robuste et polyvalente.
                  Mais la délocalisation de notre industrie nous rend vulnérable plus que jamais.


                • microf 16 mars 2018 16:32

                  @Ruut

                  Mais non @Ruut, la France n´a pas besoin d´investir dans ce genre de technologie, regardez les Chinois, ils sont entrain de prendre le monde entier pas avec les investissements dans l´industrie de la guerre, mais dans les industries de technologies civiles, c´est ce que doit faire la France.
                  Tous les Dirigeants Chinois á commencer par l´actuel Xi JINPING, sont des techniciens, des ingénieurs de conception, pas des personnes sorties des Écoles d´Administration, ou d´Instituts de politique.

                  Qui est l´ennemi de la France pour que la France investisent dans ces technologies de la mort ?.

                  J´ai toujours pris un exemple de créations d´emplois en France. En France tout est vieux.
                  Plus de 30 % de la canalisation des eaux en France est vieille, ce qui fait perdre des milliards d´Euro, les villes sont vieilles rien qu´avec les renovations des villes, des infrastructures Francaises, il y aurait le plein emplois, l´industrie francaise va renaitre.
                  C´est lá oú il faut investir pas dans les industries de la guerre.


                • mmbbb 17 mars 2018 09:04

                  @microf Noircissez pas le tableau et ne soyez pas caricatural les calanisations d eau sont changees tout de meme Aux Etats Unis Trump va investier 1400 milliard de dollars dans la renovation des infrastructures Il vaut mieux tout de meme boire de l eau en France que dans d autres pays Quant a la Chine, il est vrai que ce pays mise sur la science, et ce pays a compris que le commerce demain sera des produits manufactures a haute valeur ajoutée la nous risquons d avoir la gueule de bois tant notre enseignement est devenu médiocre Mais bon Rosemar de ce media est la digne représentante de la quintessence de l enseignant francais . Quant a l industrie de guerre la France comme les USA n tirent leur economie par cette industrie . nous ne marchons en France que par des plans d etat Nous avons cet esprit colbertiste Par ailleurs, lorsque les minsitres d Hollande ont du reveler leur patrimoine, aucun n avait un plan epargne en actions Que de l immobilier et de l assurance vie, autant dire l esprit de vieux tourne sur la rente


                • microf 17 mars 2018 12:49

                  @mmbbb

                  Toujours entrain de comparer ce qui n´est pas comparable, je parle de la France, vous me parlez des Usa, les Usa c´est les Usa la France c´est la France, á moins de confirmer que le patron de la France c´est les Usa, on le voit déjá comment la France au lieu d´être indépendante, s´aligne sur toutes les positions des Usa.

                  Pour ce qui est de noicir le tableau, je n´ai pas voulu prendre d´autres exemples, ils sont tellement nombreux.
                  Je vous prends un autre exemple. Allez á la porte de clignancourt, et lá bas, vous trouverez un distributeur d´essence qui fonctione á la main, et il y en a ainsi dans de nombreux endroits, alors que même en Roumanie, Bulgarie, Moldavie oú Kosovo les pays les plus pauvres de l´Europe, ce genre de machine n´existent plus.
                  Imaginez vous qu´on fasse un plan de modernisation de ces machines, combien d´emplois seront créees.

                  Prenez le métro ligne 9 changez á l´Opéra, faites la correspondance pour prendre la ligne 8 Ballard-Créteil, vous allez tomber évanoui, d´une saleté repoussante, les mûrs suitent, n´ont pas éte renovés il ya des décénnies, peut être pour vous qui êtes habitué á le voir, cela ne change rien, mais pour un touriste qui arrive dans la ville lumière, imaginez vous ce qu´il en pense.
                  Imaginons qu´on fasse un plan de renovation du métro Parisien, combien d´emplois ? Je ne vous parle pas de vieilles maisons, des gares de chemis de fers, etct, etc, etc..
                  Imaginons qu´on fasse un plan de renovation de Paris pour la mettre au standar du XXI siècle, combien d´emplois ?. Il ya des tas d´autres exemples.

                  Ce n´est pas pour me moquer, c´est juste pour dire qu´il y aurait tant á faire de positif avec de l´argent qu´on investit dans les industries de le guerre, somme perdues, vous avez certainement vu le geste qu´a fait le Président Poutine le á l´encontre des Usa lorsqu´il disait que les Usa gaspillent l´argent du contribuable Américain en le mettant dans l´armement pour contrer la Russie alors que la Russie a déjá un armement plus efficace que ce que les Usa veulent seulement développer.
                  Ceci pour dire au risque de me repéter que la France devrait investir dans les infrastructures que dans l´armement, ce qu´il a comme armement maintenant suffit, je ne connais pas d´ennemis de la France qui veulent la détruire pour qu´elle se lance dans la course aux armements.


                • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 11:27

                  @microf

                  Ces nouveaux missiles, même s’ils pouvaient effectivement contourner le bouclier américain individuellement, ne changent rien aux capacités nucléaire effective de la Russie, ils ont de toutes façon bien trop de missiles pour être arrêtés. Et les cibles potentielles ne sont que des pays qui pourraient la réduire en cendre elle-même, rien de nouveau.

                • lloreen 18 mars 2018 14:06

                  @Lugsama
                  « ils ont de toutes façon bien trop de missiles pour être arrêtés. »

                  La qualité prime sur la quantité et les moyens électroniques étant ce qu’ils sont, ce n’est pas un problème de régler son compte à un système radio électronique pour le rendre inopérant, la démonstration ayant été faite sur l’USS Cook.


                • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 19:31

                  @lloreen

                  Et ? Reste que pour les USA le bouclier anti-missile ne pourrait de toute façon pas arrêter une attaque nucléaire russe, donc ça ne change rien au conséquences, sans dire que ce sont les russes qui annoncent les capacités de leur missile. 
                  Quand a cette histoire de l’USS cook le pilote peux remercier le capitaine du navire d’être suffisamment prudent pour ne pas l’avoir fait abattre avant d’entrer dans son espace aérien, je ne suis pas sur d’ailleurs que le commandement russe ait apprécié cette manœuvre qui aurait pu être considéré comme une agression en plus de dévoilé ce qui reste une faiblesse technologique vu l’approche nécessaire.

                • Zolko Zolko 16 mars 2018 10:51

                  Rappelez-vous : en 1914 aussi, les pays sont partis en guerre en chantant. Comme diraient les anglophones : « we are sleepwalking into war »
                   
                  Il faut une grande guerre à la finance internationale pour déguiser sa faillite. Si on ne renverse pas ces gouvernements ils nous entraîneront dans leur apocalypse.


                  • microf 16 mars 2018 11:24


                    Très très bon article, á lire et á méditer. 
                    https://reseauinternational.net/systemes-darmements-russes-nouvellement-reveles-implications-politiques/#4kSw1tlVdIMUCyqO.99

                    Quelques passages de cet important article :

                    "Le but du discours de Poutine était aussi de prouver qu’à la fois Obama (« l’économie russe est en miettes ») et MacCain (« la Russie, c’est une station-service déguisée en pays ») s’étaient fourré le doigt dans l’oeil. Le message russe aux élites américaines était simple : « Eh bien non. Non seulement nous ne sommes pas technologiquement à la traîne, mais, de toutes sortes de façons, nous avons des dizaines d’années d’avance sur vous, malgré vos “sanctions” et vos efforts pour nous isoler, malgré la baisse dramatique des prix de l’énergie et vos efforts pour limiter notre accès aux marchés. » (Le développement réussi de cette nouvelle génération de systèmes d’armement montre clairement l’état réel de la recherche fondamentale en Russie dans des domaines comme celui des alliages avancés, de la nano-technologie, de la superinformatique, etc.)

                    Pour les fauteurs de guerre du pentagone, le message était également clair et dur à encaisser : « Nous dépensons moins de 10% de ce que vous dépensez en matière de défense agression planétaire, nous dépasserons votre avantage quantitatif par notre supériorité qualitative. Pour vous le dire platement, vous vous battez à coups de dollars, nous vous combattrons à coups de cerveaux. »  Les propagandistes US qui adorent gloser sur la Russie qui « se sert d’énormes quantités de soldats non qualifiés et d ‘armes stupides mais brutales » auront maintenant affaire à un paradigme auquel ils ne sont pas habitués : un soldat russe est beaucoup mieux entraîné, mieux équipé, beaucoup mieux commandé, et son moral, comme sa volonté, est presque infiniment plus haut que celui du militaire américain typique. Pour une culture militaire qui n’en finit pas de répéter le mantra que tout, chez elle est « le meilleur au monde » ou même « le meilleur dans l’histoire », cette sorte de nouvelle réalité va faire l’effet d’un choc très douloureux et beaucoup y réagiront en plongeant dans un profond état de refus. À ceux qui croyaient que l’histoire (historiquement complètement fausse) sur les USA et Reagan bras-dessus bras-dessous réduisant l’URSS à la faillite au moyen d’une course aux armements victorieuse, il doit sembler très étrange d’avoir, en quelque sorte « changé de place » avec la bonne vieille (c. à d. mauvaise) URSS et de se retrouver eux-mêmes face à une banqueroute générale provoquée par une course aux armements.

                    https://reseauinternational.net/systemes-darmements-russes-nouvellement-reveles-implications-politiques/#4kSw1tlVdIMUCyqO.99

                    • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 11:33

                      @microf

                       « Nous dépensons moins de 10% de ce que vous dépensez en matière de défense agression planétaire, nous dépasserons votre avantage quantitatif par notre supériorité qualitative. Pour vous le dire platement, vous vous battez à coups de dollars, nous vous combattrons à coups de cerveaux. »

                      Mails les USA ne dépense que plus de 3% de leur PIB dans l’armée contre plus de 5% pour la Russie, et de toutes façon les cerveaux sont déjà aux USA, c’est la différence entre un grand pays en déclin et une superpuissance.

                    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 2018 12:40

                      18,6 millions de morts, par suite du plan Rothschild pour anéantir ses deux nations concurrentes, la Russie et l’Allemagne. Suite à l’archiduc et son épouse, deux empêcheurs de guerroyer furent assassinés à leur tour : Jaurès et Raspoutine.


                      Les autres témoins gênants ont vite été assassinés eux aussi.
                      Et pourquoi les nations d’Europe se sont ainsi docilement jetées les unes sur les autres ? Pour faire massacrer leurs paysanneries et leurs classes ouvrières, qui faisaient peur aux très riches.

                      Theresa May refait le coup, un siècle plus tard.

                      • Jelena Jelena 16 mars 2018 13:11

                        @JC_Lavau : Je n’ai lu que le début de l’article de votre lien et euh...
                         
                        >> Il a détruit les deux principaux concurrents de la Grande-Bretagne – la Russie et l’Allemagne
                         
                        Partiellement faux... La PGM a surtout détruit l’Autriche-Hongrie et ce qu’il restait de l’Empire ottoman.
                         
                        Secundo, si il est vrai qu’il y avait « du gros monde » derrière « l’anarchiste » de Sarajevo... Il n’y avait pas l’Angleterre.


                      • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 2018 13:26

                        @Jelena. Je ne suis responsable que de mes écrits, pas des écrits des autres.

                        Je ne garantis pas leur zéro erreurs ni leur zéro omissions.
                        L’assassinat de Raspoutine est bien d’organisation Rothschild.

                      • Allexandre 16 mars 2018 19:46

                        @Jelena
                        Désolé de vous contredire, mais le Royaume-Uni (et pas l’Angleterre) était partie prenante dans ce conflit en signant la Triple Entente avec la France et la Russie. Certes, les propos du traité sont vagues pour le Royaume-Uni, mais vous savez parfaitement que le RU voyait d’un bon oeil une guerre continentale entre ses deux « ennemies ». L’Allemagne, en violant la neutralité belge, obligea le RU à entrer en guerre. Acte logique, du moment que sa suprématie maritime était en danger. Or la présence des Ottomans aux côtés des Allemands menaçait la Méditerranée orientale, tant l’armée ottomane était faible. Le RU allié de la Russie en théorie, a vu là la possibilité de surveiller Petrograd et ses ambitions méditerranéennes, tout en lorgnant les territoires arabes d’un empire ottoman, « l’Homme malade de l’Europe ». Et l’auteur a cent fois raisons, car les sionistes vont jouer la carte britannique....on connaît la suite et le rôle des Rothschild.


                      • mmbbb 17 mars 2018 09:11

                        @JC_Lavau Entre Theresa May et la reine Victoria, une différence la disparition de l empire De surcroit May ne pourra pas compter sur le Commonwealth . Au sein du Royaume, il y a de fortes velléités d independanc e ( ecosse irlande.... ) . May sera bien seul , ce n est que de l agitation l ecossais n ira pas mourir sur le front russe


                      • Jean Roque Jean Roque 16 mars 2018 12:46

                         
                         
                        L’oligarchie mondialiste veut lancer ses troupeaux de multiethniqués dégénérés contre les vrais peuples, Russie, Chine.


                        • Allexandre 16 mars 2018 19:49

                          @Jean Roque
                          La Russie et la Chine sont encore plus que d’autres, des Etats multiethniques, alors...


                        • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 11:35

                          @Allexandre

                          Ne lui dite pas qu’en Russie on enseigne l’Islam à l’école publique.

                        • goc goc 16 mars 2018 12:49

                          Aux dernières nouvelles, les anglais prétendent que le poison était dissimulé dans une valise (celle de la fille de l’espion)
                          Ce qui leur permettra, j’en suis convaincu, d’affirmer que le poison venait bien de Russie. Sauf que rien n’empêche un « agent d’aéroport » d’ouvrir n’importe quelle valise à l’arrivée à Londres, et d’y cacher le produit.

                          Je peux vous le certifier, ayant moi-même pu bénéficier de cette fonction, qui avait permis de retrouver ma valise perdue grâce à son contenu


                          • Cadoudal Cadoudal 16 mars 2018 12:51

                            Deux allemandes déguisées en vagin avec leur petite pancarte « Welcome to Germany »....

                            Tristesse.

                            « C’était une jeune fille gaie, ouverte. »
                            http://www.fdesouche.com/970205-allemagne-mireille-17-ans-tuee-a-coups-de-couteau-par-un-jeune-afghan#comment-3808557548


                            • Cadoudal Cadoudal 16 mars 2018 14:35

                              @Cadoudal

                              Cateaufoncel 16 mars 14:05

                              @Cadoudal

                              "Ces deux Allemandes déguisées en vagin, j’arrive pas à trouver la source, si vous aviez des infos ou des compétences en informatique...« 

                              Fastoche 

                              C’est un montage :

                              http://www.zaronews.world/zaronews-presseberichte/achtung-fake-pussies/

                              N’en déduisez pas que je suis un surdoué. Comment j’ai fait ? J’ai tapé, sur Google Images »Welcome to Germany« et »vagina". Ca aurait pu ne rien donner, mais ça a donné quelque chose...


                            • Michael Gulaputih Michael Gulaputih 16 mars 2018 19:34

                              @Cadoudal


                              Bravo pour votre réflexe.
                              Je vous donne une solution beaucoup plus sûre : copie de l’URL de l’image.
                              Mettez ça dans Tineye et il vous donne les images d’origines et les URL qui les citent + celles des images ressemblantes.

                              On voit que sur les 6 images recensées celles avec « Welcome to Germany » sont visiblement truquées.

                            • Montdragon Montdragon 16 mars 2018 12:54

                              Bravo les britishs, ça fait 300 ans qu’ont pourrait reprendre l’Empire Byzantin et moderniser tout ça, mais non...


                              • zygzornifle zygzornifle 16 mars 2018 13:41

                                Attention le Yorkshire anglais va s’attaquer au loup sibérien ....


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 mars 2018 13:54

                                  @zygzornifle Deux trois oies dans ton jardin sont beaucoup plus efficaces qu’un doberman.


                                • zygzornifle zygzornifle 16 mars 2018 14:09

                                  @Aita Pea Pea


                                   ça dépend si on aime l’oie ou pas ....

                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 mars 2018 14:17

                                  @zygzornifle Un ami en ayant marre des cambrioleurs a fait ce choix des oies.Depuis tout le lotissement a adopté cette parade .Vécu à Tahiti il y a une dizaine d’années.


                                • alain_àààé 16 mars 2018 14:10

                                  et nous revoila avec l ancien président HOLLANDE qui a fait payé aux contribuales les bateaux de guerre que les russes avaient payé.Macron suis le méme chemin.JE dirais qu un agent trahisse son pays sait a quoi il s attand.mais que cet agent soit mort c est bien dommage mais vous ne parlez pas ce que vont subirent nos industries et encore plus les paysans.COMME sous HOLLANDE


                                  • Matlemat Matlemat 17 mars 2018 18:16

                                    @alain_àààé

                                    Oui Macron avait déclaré qu’il était favorable à la levée des sanctions contre la Russie, c’est un peu comme Hollande qui dit que la revente des Mistral ne coûtera rien au contribuable.


                                  • zygzornifle zygzornifle 16 mars 2018 14:10

                                    Heureusement que les russkof n’ont pas empoisonné 007 ....


                                    • zygzornifle zygzornifle 16 mars 2018 16:34

                                      Macron le clébard que l’UE tient en laisse va aboyer comme un fou après les Russes , wouhaf wouhaf wouhaf


                                      • maQiavel maQiavel 16 mars 2018 16:39

                                        Très bon article malgré la caricature grotesque de la dichotomie entre les pays civilisés conscients de leur permanence historique et de celle de leur ennemi par-delà les défaites et les peuplades arriérées qui ne conçoivent que la destruction totale et innégociée de l’ennemi.


                                        • Valas Valas 16 mars 2018 17:06

                                          Le quatuor fatal : Qui est en train d’assassiner les anciens actifs du MI6 sur le sol britannique ?

                                          https://reseauinternational.net/le-quatuor-fatal-qui-est-en-train-dassassiner-les-anciens-actifs-du-mi6-sur-le-sol-britannique/

                                          Article très intéressant concernant les assassinats de ces petits fusibles à portée du MI6 alors qu’ils s’apprêtaient à retourner tranquillement en Russie.


                                          • Doume65 16 mars 2018 17:36

                                            « ses alliés en ont fait un acte de guerre déclencheur automatique de la mise en oeuvre de l’article 5 du Traité de Washington, selon lequel tous les membres de l’Alliance Atlantique doivent désormais se considérer militairement agressés. »

                                            Peut-être l’occident veut-il tester la réalité des armes révélées lors du dernier show de Poutine ? Ma crainte, pour ma pomme, c’est que la France a signé cette déclaration.


                                            • coinfinger 16 mars 2018 17:45

                                              L’affaire d’espions Russes infiltrés chez le Service Britannique est récurrent depuis que le fameux Wittengstien ( avec qui Hitler avait un pb personnel à régler depuis le lycée , ce qui la rendu , malade d’antisémitisme , il le dit dans Mein Kampf sans nommer cette importante personne qui criait à haute voix les confidences des autres , et dont la famille faisait la pluie et le beau temps en art pictural ) , ce Wittengstein , connaisseur en code avait déchiffré , le code Nazi-Allemand en 1940 .fut nommé chef du Service Britannique , qu’il se dépécha d’infiltrer de pédés Russes comme lui .
                                              Depuis on ne sais plus chez les Britanniques de quel coté penchent leurs agents doubles .
                                              Faudrait plutot cherchez la résolution de l’énigme coté prix du gaz de la Mer du Nord .


                                              • exocet exocet 16 mars 2018 19:45

                                                @coinfinger
                                                Faudrait plutot cherchez la résolution de l’énigme coté prix du gaz de la Mer du Nord .
                                                .
                                                En tous cas, ce double empoisonnement tombe à pic pour qui voudrait éliminer la Russie du conseil de sécurité de l’ONU.
                                                .
                                                Cette élimination ouvrirait la voie à des sanctions importantes, voire à la guerre contre l’Iran, la Corée du Nord, la Syrie soutenue par le hezbollah...
                                                .
                                                le crime semblerait profiter à Israel, surtout vu la façon dont ses soutiens inconditionnels, dont notre pays la France, exploitent immédiatement cette affaire. celà semblerait presque prémédité...tellement cette rapidité de réaction a été fulgurante....


                                              • phan 16 mars 2018 20:32
                                                ...
                                                « Spécialisé dans les armes chimiques et biologiques, Porton Down emploie plus de 3.000 scientifiques, dispose d’un budget annuel de 500 millions de livres (558 millions d’euros) et s’étend sur près de 1.100 hectares. »Il est impératif de continuer à fournir des moyens aux forces armées, en particulier dans un monde où les menaces ne cessent de croître« , a estimé Gavin Williamson, en s’en prenant à la Russie. »Si nous doutions de la menace que la Russie fait peser sur nos concitoyens, nous n’avons qu’à regarder l’exemple choquant de leur attaque inconsidérée à Salisbury« , a-t-il dit. Theresa May a annoncé mercredi une série de sanctions contre Moscou, dont l’expulsion de 23 diplomates et le gel des contacts bilatéraux, jugeant Moscou »coupable« de l’empoisonnement. »
                                                ...

                                                Deux faits historiques contre l’amnésie ambiante :

                                                - Winston le Chimique, le monstre impérial qui gazait à Gaza 

                                                Ce n’est pas la première fois que les Britanniques ont recours aux gaz de combat. Au cours de la troisième bataille de Gaza [contre les Ottomans] en 1917, le général Edmund Allenby a fait tirer 10 000 obus à gaz asphyxiants sur les positions ennemies, avec des effets limités. (Winston le Chimique était secrétaire d’état à la Guerre)


                                                En Novembre 2006, la BBC a diffusé un InsideOut spécial de 30 minutes intitulé « Le secret des nuages  ». Cette enquête à Porton Down de 1960 parle des « attaques » spray de Norfolk (avec la ville de Norwich comme cible principale). Elle révèle aussi une série de découvertes récentes de pulvérisations, menée dans la région de Bedford Cardington au début des années 1960, qui comportait l’utilisation de véhicules clandestins de pulvérisation spécialement convertis.
                                                La population ne se doutaient de rien quand l’Est de l’Angleterre a été pulvérisé en secret avec les composés toxiques au moins 76 fois.

                                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 16 mars 2018 20:44

                                                  Un assassinat qui tombe à pic pour une ministre très en difficulté.
                                                  Aucune preuve formelle et irréfutable implique, identifie, le tueur et sa nationalité ainsi que les commanditaires........

                                                  Pour quelle raison ces putains d’anglais s’accrochent à l’Europe alors qu’ils ont voté pour en sortir !

                                                  Quant au président Cou-cou il ferait mieux de la fermer !

                                                  J’avais oublié son conseil préféré :- Ne respectez jamais les règles !

                                                    


                                                  • Wildbill 16 mars 2018 20:47

                                                    Il semble que suite au Brexit,May soit bien plus dans la merde que je ne l’imaginais pour sortir « L’assassinat de l’agent double russe et de sa fille sur un banc de Londres par Poutine ».
                                                    On écrirait ça dans un scénario de série Z à Hollywood,personne n’en voudrait tellement c’est pas crédible.
                                                    Même dans les années 60,les mafieux du Névada balançaient des corps dans le lac Tahoe qu’on a jamais retrouvé.
                                                    Le pire est qu’évidemment la médiacratie française tellement avide de russophobie plonge comme un seul homme...Oh pardon,comme une seule femme,c’est comme ça qu’il faut dire maintenant et gagne même le championnat du monde de natation synchronisée...de la connerie.


                                                    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 2018 21:01

                                                      @Wildbill. Vil incroyant ! Tu as déjà oublié l’article de foi ? Quand tous les politichiens seront remplacés par des politichiennes, tout ira bien, et les petits oiseaux chanteront partout.


                                                    • Wildbill 16 mars 2018 22:12

                                                      @JC_Lavau
                                                      Non je la connaissais pas celle là,my bad.
                                                      Je connaissais « Montrez moi un homme et je vous montrerai un coupable d’abus sexuels »


                                                    • hervepasgrave hervepasgrave 16 mars 2018 21:00

                                                      Bonsoir,
                                                      J’aime vos esprits logiques !! Non !bien sur. il ne s’agit pas de polluer les populations avec de telles âneries !! C’est premièrement indigne et contre toutes paix.Tous ces pays s’espionnent en permanence et nous ne savons que ceux qu’ils veulent que l’on sache et d’ailleurs est-ce vrai ? Alors vous devriez gueuler et faire des mains et des pieds contre ces manigances malsaines et meurtrières.Il n’y a pas de bons ou de méchants ,ils sont tous du même genre .D’ailleurs a ce jeu de cons qui sera la victime finale.J’ai bien dit la victime final.A la fin des fins.Devinez ??Pour vous aider « Un repas de con est un spectacle bien Franchouillard ».Cestpasgrave ! pendant ce temps là ,cela occupe et détourne tout ce que l’on veux bien. Il faudra un jour créer un tribunal qui foute tout se monde en tôle.Qu’il soient Anglais/Américains/Russes ,la liste de pays est douloureusement longue et inépuisable.


                                                      • lloreen 16 mars 2018 21:00

                                                        Que devient donc la vague d’hystérie contre le président Trump qui a été "élu grâce à la Russie et à Vladimir Poutine...Réponse en lien.
                                                        https://www.dreuz.info/2018/03/13/la-commission-denquete-du-congres-sur-la-collusion-entre-trump-et-la-russie-vient-de-rendre-ses-conclusions/


                                                        • microf 16 mars 2018 21:07

                                                          Ce qui se passe aujourd´hui entre l´Angleterre et la Russie, est un combat commencé il ya longtemps de cela.
                                                          Entre autre, les Oligarches Russes détourneurs de fonds Publics Russes venus s´installer en Angleterre par exemple.

                                                          Ces deux liens ci dessous, montrent des vidéos oú Vladimir Safronkov, vice-ambassadeur russe à l’Onu a réprimandé le représentant britannique Matthew Rycroft lors d’une réunion. Au cours d’une discussion sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, M. Rycroft a accusé la Russie d’avoir abusé de son droit de veto et soutenu Bachar el-Assad. « Ne t’avise plus d’insulter la Russie ! Vous avez pris peur, perdu le sommeil, parce que nous allons coopérer avec les États-Unis. Regarde-moi  ! Ne détourne pas le regard ! », a violemment lancé M. Safronkov à son homologue britannique.
                                                          https://youtu.be/O7nLAR-mClE ( en Francais ).

                                                          https://youtu.be/IQgzRrrcnfE ( en Anglais )
                                                           ; lá oú il demande á l´Anglais de ne plus jamais insulter son pays la Russie ;
                                                          Dans cette vidéo, le vice Ambassadeur dit que les autres pays ont pris peur parceque le Président Trump a dit que l´Otan et la Russie doivent s´entendre, et effectivement, dans cette vidéo, on entend le Président Trump le dire.

                                                          Ces deux autres liens, montrent un citoyen britannique, partit en 1991 pour un voyage d´affaire en Russie, n´est plus renré dans son pays, il s´est installé en Russie et est devenu fermier, ici, il s´entretien avec le Président Poutine.

                                                          https://youtu.be/rqffTT4DiCY / British man came to Russia for a business trip and ended up as a Russian farmer

                                                          https://youtu.be/KDMs2TOHGKM / Putin put on spot by English farmer John Kopiski

                                                          PAC, crise du lait… cet éleveur français plaque tout pour la Russiehttps://youtu.be/Orv3myZlJLg
                                                          Am 05.03.2018
                                                          Pris à la gorge, un agriculteur se suicide tous les deux jours en France et la politique agricole ne laisse guère entrevoir d’embellie pour la filière. Un éleveur laitier a décidé de tout plaquer pour déménager… en Russie. Il espère ainsi profiter de la pénurie de lait qui sévit actuellement dans le pays. Sputnik est allé à sa rencontre.
                                                          Cela veut dire qu´il ya possibilités de coopération entre la Russie et les pays Européens qui sont les bienvenus en Russie.

                                                          Les Dirigeants Occidentaux sont entrain de pousser á la guerre avec la Russie, les citoyens de l´UE. ne doivent pas regarder et se croiser les bras, ils doivent réagir, se lever en masse et protester contre leurs Dirigeants, ils ne doivent pas oublier qu´en cas de guerre, c´est eux qui serviront de chair á canon, pas leurs Dirigeants.


                                                          • lloreen 16 mars 2018 21:26

                                                            « Les Dirigeants Occidentaux sont entrain de pousser á la guerre avec la Russie, »

                                                            Qu’ils se rassemblent en brigades...et qu’ils y aillent.


                                                            • Matlemat Matlemat 17 mars 2018 00:10

                                                               Tout cela c’est juste pour justifier l’augmentation des budgets militaires et les renouvellement des arsenaux nucléaires, pourtant la Russie ne nous menace nullement. 


                                                              • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 12:27

                                                                @Matlemat

                                                                Même sans menaces il faut renouveler les arsenaux militaire..

                                                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 17 mars 2018 11:51

                                                                Les entrepreneurs de guerre sont à la manœuvre, après le coup tordu de la Libye et des printemps arabe.......

                                                                Les crises de l’euro ayant été mise sous le tapis bancaire.. Gare à l’écho de la deuxième secousse ..

                                                                Il faut absolument détruire les BRICS......Le Brésil est tombé.... !
                                                                Les bâtards d’anglais n’ont rien cédé sur les paradis fiscaux. 

                                                                L’Ukraine est au bords du Chaos.... !

                                                                Daech est partout et nul part, les anglais ont un réservoir impressionnant de djihadiste en attente. ?

                                                                Qui peut croire cette crétine de roast-beef mal bai..ée. !
                                                                 

                                                                   smiley


                                                                • lloreen 17 mars 2018 22:27

                                                                  Cette affaire est pitoyable à plus d’un titre car comme toujours les scénarios qu’ils imaginent s’effondrent avec un minimum de recherches.
                                                                  Les seuls à qui profite le crime sont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, Israel et tous les mondialistes névrosés qui sont fous de rage depuis que monsieur Poutine ruine leurs plans psychotiques dans la mesure où il accorde son aide au président Assad et fait capoter toutes leurs tentatives pour déclencher leur scénario guerrier.

                                                                  Sergei Skripal a passé six ans en prison en Russie après son arrestation en 2004 pour trahison. Il a été libéré en 2010 dans le cadre d’un programme d’ échange d’agents et il s’est rendu en Grande-Bretagne, le pays qu’il a servi en lui transmettant des secrets d’état.
                                                                  On se demande donc bien pourquoi monsieur Poutine aurait attendu 2018 pour se débarrasser de ce traitre qu’il aurait pu faire envoyer ad patres dès 2004...

                                                                  Les seuls à qui profiterait ce scénario cousu de fil blanc sont les ennemis du président Poutine...qui se ridiculisent tous les jours un peu plus.



                                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 17 mars 2018 22:30

                                                                    @lloreen. Surtout israël.


                                                                  • lloreen 18 mars 2018 10:07

                                                                    @JC_Lavau
                                                                    Evidemment mais ceux qui ont des yeux et des oreilles le savent depuis 2018 ans.


                                                                  • lloreen 18 mars 2018 10:25

                                                                    Le véritable problème est encore et toujours le même : la couronne britannique (City de Londres), héritier de l’empire romain continue de tout faire pour conserver le contrôle du système financier très malmené par les pays des BRICS...et qui commence à véritablement vaciller, ce qui cause la panique et la fureur apparente de tous les larbins de ce système mortifère.

                                                                    Une des raisons pour lesquelles les marionnettes hurlent leur rage par l’intermédiaire des médias de leurs maîtres est que la Russie se débarrasse des obligations américaines au même titre que la Chine.
                                                                    https://fr.sputniknews.com/economie/201803161035520411-russie-chine-tresor-argent/

                                                                    On voit très nettement une alternance se mettre en place après que les propriétaires de la City de Londres se soit débarrassés via leurs mercenaires du colonel Khadafi dont l’objectif était la mise en place du dinar-or sur le continent africain. L’assassinat du colonel Khadafi qui avait réussi de faire de son pays un endroit où le niveau de vie était l’un des plus élevés du monde était donc programmé et porte une signature qu’il est aisé d’imaginer.
                                                                    Le but est l’alignement des monnaies sur l’or et l’on comprend aisément qu’une telle initiative est de nature à torpiller le système de la monnaie-dette qui ne repose sur rien d’autre qu’une imposture monumentale.


                                                                    • lloreen 18 mars 2018 10:25

                                                                      @lloreen
                                                                      pardon:héritière.


                                                                    • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 12:25

                                                                      @lloreen


                                                                      Le dinar-or est un mythe qui visiblement à la vie longue. Quand des pays en difficultés revendent des bons du trésor pour obtenir des liquidités on voudrait nous faire croire qu’ils s’en débarrassent ? Évidement la Russie est en situation de jeter de l’argent par les fenêtres pour la gloire.. parce que le privé ne rachètent pas plus la dette à perte que les Etats si ça vous aurait échappé, même plutôt moins.

                                                                      La Chine ne pourra pas diminuer plus ses achats sans détruire sa monnaie, c’est l’une des subtilités de la guerre commercial entre les USA et ce pays, totalement dépendant l’un de l’autre.

                                                                    • lloreen 18 mars 2018 13:36

                                                                      @Lugsama
                                                                      « Le dinar-or est un mythe qui visiblement à la vie longue ».

                                                                      Il est d’autant moins un mythe qu’il n’a été qu’une première étape. Tous ne se contentent pas d’une monnaie de singe même s’ils sont habitués à des singeries.
                                                                      http://www.atimes.com/brics-gold-dollar-smashing-monetary-revolution/


                                                                    • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 19:38

                                                                      @lloreen

                                                                      Le dinar-or est un mythe venant d’un espion américain qui n’a pas été pris au sérieux par les USA, et d’ailleurs basé sur des réserves d’or imaginaire. Après libre à vous de croire tout ce qu’on raconte sur Internet..

                                                                    • lloreen 18 mars 2018 10:30

                                                                      Quand lord Rothschild, en personne, révèle le rôle décisif joué par sa famille pour la création de l’état d’Israel, plus personne d’intelligent ne peut venir agiter le spectre du « conspirationnisme » lorsque l’information passe...
                                                                      https://arretsurinfo.ch/rothschild-revele-le-role-decisif-que-sa-famille-a-joue-dans-la-declaration-balfour-et-la-creation-disrael-video/


                                                                      • lloreen 18 mars 2018 11:25

                                                                        Leurs stratagèmes éculés ne fonctionnent plus. Leur première claque magistrale fut l’élection de Donald Trump qu’ils ont vécue comme une humiliation suprême, leurs éructations et leurs larmes suintant alors de tous leurs médias aux ordres.

                                                                        Même si Donald Trump n’est pas « le sauveur’, il n’en reste pas moins qu’il permet à présent une certaine visibilité de ce qui se trame en coulisses. Le fait qu’il rencontra le dirigeant nord-coréen présenté par les médias comme »l’idiot parfait« et le président Poutine vendu par les médias comme »l’abominable ours sanguinaire russe« , élément d’ailleurs régulièrement contredit par la réalité, prouve que ceux qui financent les médias »officiels" ne maîtrisent plus la situation, ce qui est mis en évidence par les réactions de plus en plus visibles des opinions publiques mondiales qui ne s’en laissent plus conter.

                                                                        A un moment donné , les manipulations grossières n’ont plus aucun impact car elles volent en éclat au contact de la réalité, celle que vivent inéluctablement de plus en plus de populations confrontées aux misères ambiantes respectives dont cette classe dirigeante internationale est largement préservée.

                                                                        L’Amérique de Donald Trump se libèrera peu à peu du joug de cette oligarchie criminelle qui met depuis trop longtemps le feu aux poudres et la planète à feu et à sang partout où elle sévit.
                                                                        C’est d’ailleurs parfaitement compréhensible en visionnant cette vidéo dans laquelle il révèle à mots couverts l’existence d’un programme spatial secret, lequel existe d’ailleurs depuis la fin de la seconde guerre mondiale et auquel prennent part de nombreuses nations par l’intermédiaire de leurs multinationales aéronautiques.
                                                                        http://www.defenseone.com/politics/2018/03/trump-calls-space-force-concept-his-pentagon-opposes/146647/

                                                                        C’est aussi le réel enjeu de l’opposition farouche et acharnée de ces vieux apparatchiks poussiéreux qui contrôlent les ressources fossiles, même s’ils se sont débarrassés depuis longtemps de cette industrie antique.
                                                                        https://www.letemps.ch/monde/heritiers-rockefeller-abandonnent-energies-fossiles

                                                                        D’ailleurs et comme toujours, le moment arrive où l’appât du gain les fait sortir de leur tanière.
                                                                        https://www.droit-technologie.org/actualites/le-luxembourg-invente-le-droit-minier-extraterrestre-et-ce-nest-pas-une-blague/


                                                                        • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 11:42

                                                                          @lloreen

                                                                          Parce qu’il y a déjà eu des président américain avec une administration plus « oligarchique » que celle de Trump ??

                                                                          Sinon quelle média a présenté le dictateur nord-coréens pour un idiot ? J’aimerai savoir vu que malgré la quantité de médias nationaux et internationaux que je lit je n’en ait jamais croisé un seul, je doit pas être chanceux.

                                                                        • lloreen 18 mars 2018 13:11

                                                                          @Lugsama
                                                                          « Parce qu’il y a déjà eu des président américain avec une administration plus « oligarchique » que celle de Trump ?? »
                                                                          Plus ou moins oligarchique n’est pas le propos. C’est du même niveau de raisonnement que « modérément terroriste ».
                                                                          A mon humble avis, se faire « modérément » ou violemment égorger aboutit au même résultat.
                                                                          Sinon comme modèles oligarchiques, il y a des speci-men/women récents mais tout un chacun sait qu’ils ne se limitent pas au territoire américain.
                                                                          https://www.youtube.com/watch?v=bREBZ1WWfSk

                                                                          Il me semble que les français ne sont pas mal servis non plus question oligarchie...la mesure étalon semblant être le président Macron.
                                                                          http://www.valeursactuelles.com/politique/coulisses-politiques-quand-rothschild-sponsorise-macron-72133


                                                                        • lloreen 18 mars 2018 13:27

                                                                          @Lugsama
                                                                          « Sinon quelle média a présenté le dictateur nord-coréens pour un idiot ? »

                                                                          Le « meilleur » qui se résume à lui seul en titre...
                                                                          http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/02/08/la-coree-du-nord-est-un-etat-voyou-avec-qui-il-n-y-a-pas-de-bonnes-solutions_5253460_3232.html

                                                                          Ceci dit, il ne serait pas mal non plus de voir midi à sa porte. Ignorer que la France est une dictature depuis le 5 décembre n’est pas de nature à s’ériger en donneur de leçons internationales.

                                                                          " Beaucoup de gens ne réalisent pas vraiment ce qu’il se passe au niveau du gouvernement, ne savent pas qu’il n’y a plus que sur Facebook qu’existent des réseaux alternatifs, que c’est là que paraissent toutes les informations que le gouvernement ne veut pas voir publiques.
                                                                           Ils n’ont pas conscience que notre société, et plus particulièrement la France, touche à sa fin, que ce n’est plus qu’une question de quelques mois, et que d’aller au travail, faire des projets pour les vacances ou pour l’avenir de nos enfants, ne fait plus partie du mode de vie que des plus inconscients.
                                                                           Quelque chose de violent est arrivé un peu avant les années 2000, cassant son fonctionnement et mettant l’humanité dans une voie nouvelle, encore non révélée, où seuls les plus soumis auront le droit de survivre dans des conditions sans doute pires que celles qu’ont connues les victimes de l’esclavage à une certaine époque.

                                                                           Pas à pas, s’instaure ce « Nouvel Ordre Mondial » annoncé par Bush puis Sarkozy. La légalisation prochaine de la pédophilie, comme le développement sous protection juridique des réseaux pédocriminels n’en sont que les prémices."
                                                                          Source :https://conseilnational.blogspot.fr/2016/12/france-le-coup-detat-du-5-decembre-2016.html

                                                                          Question oligarchique à méditer.
                                                                          http://www.wikistrike.com/article-qui-dirige-l-entreprise-privee-appelee-etats-unis-d-amerique-121557976.html


                                                                        • lloreen 18 mars 2018 13:54

                                                                          @lloreen
                                                                          Pardon:5 décembre 2016


                                                                        • Lugsama Lugsama 18 mars 2018 19:41

                                                                          @lloreen

                                                                          « Ignorer que la France est une dictature » ça serait drôle si personnes ne souffrait réellement de dictature dans le monde. Être bête à ce point..



                                                                        • leypanou 18 mars 2018 22:34

                                                                          @lloreen
                                                                          L’Amérique de Donald Trump se libèrera peu à peu du joug de cette oligarchie criminelle qui met depuis trop longtemps le feu aux poudres et la planète à feu et à sang partout où elle sévit  : je ne crois pas non.

                                                                          Déjà remplacer R Tillerson par M Pompeo est un signe évident. Mais si John Bolton remplace HR McMaster comme supposé à la NSA, ce sera la fin totale de la prétendue non-intervention dans les pays étrangers.

                                                                          Faisons le bilan : Afghanistan, continué ; la Syrie : pareil, l’Irak : pareil. Bref, les interventionnistes sont partout. De toute façon, avec la folle dingue aux Nations Unies, quoi espérer ?


                                                                        • lloreen 19 mars 2018 20:02

                                                                          @leypanou
                                                                          « De toute façon, avec la folle dingue aux Nations Unies, quoi espérer ? »

                                                                          Il faut remettre de temps en temps les choses à plat...
                                                                          http://www.wikistrike.com/article-qui-dirige-l-entreprise-privee-appelee-etats-unis-d-amerique-121557976.html


                                                                        • lloreen 18 mars 2018 14:16

                                                                          Le Royaume-Uni ferait bien de s’occuper de ses propres problèmes surtout en raison de l’envergure de cette abomination.

                                                                          https://www.breizh-info.com/2018/03/14/92176/le-plus-grand-scandale-de-viols-collectifs-sur-mineurs-de-lhistoire-du-royaume-uni


                                                                          • Jaime Cegerenko 31 octobre 2018 21:54

                                                                            I am very sure that there are people who have been cheated, cheated with money from fake investments, you can monitor your cheating spouse by sending their WhatsApp messages on your own phone, you can also follow someone to get your money, mail rootgatehacks @ tutanota. com for more they do

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès