• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Royaume-Uni fait intervenir l’armée dans les stations-service

Le Royaume-Uni fait intervenir l’armée dans les stations-service

JPEG

La panique dans les stations-service se poursuit au Royaume-Uni à cause des rumeurs de pénurie d'essence.

« Faire intervenir l'armée ne mettra pas fin à la crise du carburant, prévient l'industrie [du pétrole] », titre le Western Telegraph.

Selon le quotidien britannique, « on pense que Boris Johnson envisage d'envoyer des troupes pour conduire des camions-citernes [car] après des jours d'achats de panique, les stations-service dans de nombreuses régions se sont asséchées ».

Mais, Boris Johnson a averti que ce n'était pas une « panacée absolue » et qu'il n'y avait pas de « levier unique » que le gouvernement et l'industrie pourraient tirer pour résoudre la crise.

Une déclaration de Shell, ExxonMobile et d'autres organismes de l'industrie, a de nouveau insisté sur le fait qu'il n'y avait pas de « pénurie nationale de carburant » et que les pressions sur l'offre étaient le résultat de « pics temporaires de la demande des clients ».

Les longues files d'attente dans les stations-service se poursuivant ce week-end, le secrétaire aux Affaires, Kwasi Kwarteng, a annoncé ce dimanche qu'il suspendait temporairement les lois sur la concurrence pour permettre à l'industrie de partager des informations afin qu'elle puisse cibler les zones où l'approvisionnement en carburant est faible.

Cette décision est intervenue après que Boris Johnson a déclaré que le gouvernement créait 5 000 visas de trois mois pour les chauffeurs routiers étrangers dans le but d'alléger la pression sur les transporteurs qui ont été blâmés pour les problèmes.

La baisse de citoyens UE cherchant du travail en UK après le Brexit est une conséquence de cette crise. Le Royaume-Uni était devenu le 1er février 2020 le premier pays à quitter l’UE.
 
Sans aucun signe immédiat d'atténuation du problème, Boris Johnson tiendrait une série de réunions pour examiner s'il faut activer l'armée pour l'opération Escalin, afin d'acheminer de l'essence aux stations-service via l'armée. 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=3141

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 28 septembre 09:05

    Vous pourriez reformuler les traductions littérales de tournures idiomatiques que e traducteur en ligne ne perçoit pas :

     «  les transporteurs qui ont été blâmés pour les problèmes. » (sanctionnés pour des infractions ?)

     « La baisse de citoyens UE cherchant du travail en UK » (la diminution du nombre de demandeurs d’emplois étrangers originaires de pays membres de l’UE)


    • troletbuse troletbuse 28 septembre 10:53

      Surement une pénurie provoquée volontairement pour installer la dictature comme actuellement en Australie et ailleurs et bientôt en F Rance.

      Et les gogos vont accuser le Brexit.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 septembre 13:27

        Ils feront plus de vélo ^^

        Cela dit, en France, le gaz, les pâtes, le café, les trucs électroniques, bref un peu tout où les prix vont augmenter et le boss du medef de dire : « Une augmentation des salaires, c’est aussi une augmentation des prix » smiley ahahah quel trouduc ^^


        • ETTORE ETTORE 29 septembre 12:39

          Partout ou vous regardez autour de vous, et surtout dans cet Your Hope, il est clair qu’une « machination » est en oeuvre.

          Elle n’est pas synchrone, et s’adapte à chaque pays, mais pas dans les mêmes recoins des besoins exprimés.

          Bien sûr, il y a des lignes conductrices, en copié colle, surtout en ce qui concerne l’énergie avec des augmentations de l’électricité, gaz, carburants....Sucre, pâtes, et autres joyeusetés, qui font partie des briques de bases, de la survivance de bien des citoyens.

          Il y a des incongruités, dans ces fulgurances du

           « Tout vas bien madame la marquise », selon notre bouchonné vineux l’henry MAIRE, du travail et de l’économie, qui voit un arc en ciel industriel, flotter sur la France, alors que la réalité, est toute autre, car on s’est vautré, dans une impréparation de sortie de crise, avec manque effarant de matières premières....

          Et pas seulement, made in China !

          Donc se foutre de la gueule des English.....Nous serons bientôt dans le même channel.

          Alors, ,il y a plein de « Projets » type « Relance la France », sauf que personne ne dit dans quel sens, elle vas se relancer la France, et vu la pente bien entamée, ce ne sont pas les premiers de cordée, qui ont dévissé au début de cette pandémie, qui vont faire la courte échelle, à ceux qui ne se tiennent plus qu’à un doigt, à la margelle du puits Paul Jobs .

          On se la joue grandiose, comme cette histoire de 56 milliards qui nous ont coulé sous le nez, mais dont notre Riche.LIEU, à roulé le parchemin de l’hypocrisie, sous ses aisselles, et piaffe de joie, pour la commande de.....3 vedettes, pour la Grèce.

          (D’ici que l’Ottoman, automatique, pique sa crise de démence libératoire, des

          « Attendus, en FRANCE RéFUGIE ( parce que nous avons des valeurs) lol ! »

          Il ne manquerait plus qu’on renouvelle la cagade, comme pour les corvettes russes.

          Mais bon ! On as les valeurs qu’on as, mais en faire gloriole, juste pour briller sur ses erreurs.....C’est piteux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité