• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le scandale de l’ascension...

Le scandale de l’ascension...

Variations sur un mot : l'ascension...

L'ascension, fête religieuse de l'espérance indique une élévation, l’Église célèbre l'élévation du Christ : Jésus monte dans le ciel, connaît une résurrection, une renaissance.

L'ascension indique un mouvement vers le haut, une transcendance, une exaltation : ce mot aux sonorités de sifflante répétée, avec ses deux voyelles nasalisées "en" et ""on", semble suggérer un envol, une légèreté...

Le mot semble mimer une évanescence, une envolée mystérieuse, pleine de douceur.

Et pourtant, certaines ascensions sont douloureuses : quand il faut gravir une montagne, le corps est à la peine, les muscles sont tendus vers l'effort... mais le bonheur de parvenir au sommet efface les contraintes et les douleurs de la fatigue.

L'ascension permet d'atteindre des sommets de plénitude, des paysages éblouissants, des ciels d'un bleu infini, des cripures de nuées sur l'azur, des vertiges de hauteurs, des envols d'oiseaux, des dégringolades de pins...
 
Ce mot venu d'un verbe latin "scando", "monter, escalader", doit être, curieusement, rattaché au nom grec "scandalon" qui désigne, à l'origine, "un piège, un obstacle" à franchir...

Les mots "scandale" et "ascension" appartiennent donc à la même famille de mots !

Curieux rapprochement de deux mots qui semblent si éloignés l'un de l'autre !

Les mots latins associés sont, aussi, le nom "scala", "l'échelle"( avec les dérivés français : l'escalier, l'escale, l' escalade, escalader) les verbes préfixés en -scendere : ascendere, "monter", descendere, "descendre", transcendere, "passer par-dessus"... On peut citer de nombreux termes qui viennent de ce radical : "ascendance, ascendant, ascenseur, ascensoriste, ascensionnel, condescendance, condescendant, condescendre, descendance, descendant, descendre, descente, transcendance, transcendant, transcendantal, transcender..."

Une évolution populaire du radical "sca"- en "éch"- a abouti à quelques termes : "échalier, échantillon, échantillonnage, échelle, échelon, échelonner."

Enfin, à partir du mot grec "scandale", on a formé "scandaliser, scandaleux et esclandre"....

Dans un certain nombre de mots, l'idée d'élévation n'est plus perceptible, et on voit bien, ainsi, l'évolution que peuvent connaître les mots, par l'ajout de préfixes, par une spécialisation de sens.

Parfois, la notion d'élévation demande une explication : par exemple, "scander" un vers, c'est mettre en évidence les syllabes accentuées dans un vers, en élevant la voix.

Le scandale, grave affaire qui émeut l'opinion, suscite une indignation et le mot a, quelque peu, perdu son sens premier d'obstacle à franchir.

Cette belle famille de mots montre toute la variété des dérivations, la souplesse de la langue française, sa capacité à intégrer des mots avec des modifications phonétiques...

Elle montre, aussi, toute la richesse des langues premières : le latin et le grec où nous avons puisé tant de mots de vocabulaire !

L'ascension peut-elle constituer un scandale ?
Non, bien sûr... sauf quand elle concerne certains hommes et femmes politiques qui font fi de toutes les règles morales, qui s'enrichissent grâce à des malversations, qui prospèrent sur la misère des pauvres gens : ces scandales existent, ils sont de plus en plus nombreux, on peut évoquer, à ce sujet, les différentes affaires qui encombrent la vie politique du couple Balkany, par exemple...

Oui, de telles ascensions sont scandaleuses et indignes : quand seront-elles, vraiment, punies et sanctionnées par la justice ?
On peut se poser la question...
 
 
Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2015/05/le-scandale-de-l-ascension.html

 

Documents joints à cet article

Le scandale de l'ascension...

Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • gégène 25 mai 15:54

    Oui, mais Balkany vient peut-être de « balcon » qu’il faut bien « ascensionner » pour l’atteindre.
    Alors, où est le « scandale » ?
    Ah, quand on a fait du grec et du latin, on peut se permettre n’importe quelle divagation, en regardant les autres d’en haut....


    • rosemar rosemar 25 mai 20:59

      @gégène

      Je ne regarde personne d’en haut : toutes ces informations se trouvent dans les dictionnaires, et tout le monde y a accès, si on est curieux..

    • Taverne Taverne 25 mai 16:18

      Etymologie : « ascension des Balkany » = scandale au balcon.


      • rocla+ rocla+ 25 mai 18:46

        Le vide bat son plein ...



        • Tribidule Tribidule 25 mai 19:47

          @rocla+
          Excellent commentaire de Rocla plein d’invention et de finesse.
          Denrées assez rares en ces lieux.


        • Bernie 2 Bernie 2 25 mai 20:13

          @Tribidule

          C’est un constat très réaliste. Regardez les parutions du jour, le chomeur du 49 en hit, BH, rakoto et rosemar en soutien. L’ayoli et jeussey. pour compléter. Ça ressemble pas franchement à un site de journalisme citoyen.

          J’y trouve un plus et un moins. D’un coté, rosemar a réussi à mettre en ligne un article tellement faiblard, que je n’ai pas besoin d’intervenir. De ce coté, elle respecte mon jour férié et je l’en remercie.

          Le moins, c’est de voir Fergus, que je vais finir par appeler fergugusse, aller courtiser fransceca sur le fil de la tauromachie pour vendre son article de 2014. Beurk. J’aimais sa pondération, mais finalement, il ne vit que pour sa petite notoriété. Grosse désillusion.


        • covadonga*722 covadonga*722 25 mai 20:23

          @rocla+
          yep , l’autre jour un taxi vide c’est arrêté devant chez moi , il en est descendu Rosemar 


        • rocla+ rocla+ 25 mai 20:51

          @covadonga*722


          Pauvre Rosemar , 

          Une femme avec si tellement  de bonnes volontés .

          À Rosemar  , maintenant que nous sommes intimes  , ne les écoutez-pas
          ces garnements , jouez plutôt  avec un membre qui vous aime beaucoup .

        • rosemar rosemar 25 mai 21:02

          @rocla+

          Vous n’aimez pas les mots ? Ils nous réservent bien des surprises... 

        • rosemar rosemar 25 mai 21:04

          @covadonga


          Attention à l’orthographe !

        • rosemar rosemar 25 mai 21:30

          @rocla


          Seulement les jeux de mots...


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 mai 22:05

          @Bernie 2

          Comme je l’écrivais fort à propos le 12 décembre 2015 :
          Je crois que vous avez vexé Fergus qui, en tant que membre des Forces du Bien, ne peut que dire le Vrai.


        • covadonga*722 covadonga*722 25 mai 23:18

          @rosemar



          oui maîtresse , j’ai eu mon certif de justesse et puis pendant 40 ans d’ouvrier j’ai fermé ma gueule et enlevé ma casquette devant des éduqués qui ne commettaient aucunes fautes d’orthographe et me faisaient la leçon sur l’éducation , le bien le mal , la gauche et le savoir.
          Puis j’ai réalisé que leur comportement sentencieux moralisateur en direction des « inférieurs » intellectuels.
          Genre ,« apprend tes leçons ou tu finiras ouvrier » sous entendu comme ton géniteur .N’était qu’une tartuferie leur permettant d’émettre un avis et d’asseoir leur statut de supérieur sans que eux même ne s’applique leur leçons de morale et d’instruction civique .Bref ici sur ce forum je vous saurais gré de garder vos réflexions sur ma syntaxe 
          et mon orthographe. Car ma chère ces difformités du langage sont bien peu de choses eu égards a la vulgarité qu’émet en permanence ce que vous croyez être votre esprit alors que cela ne provient 
          que de ce qui vous sert pour vous asseoir .Comme vous voyez je peux me faire aussi insultant que vous même avec votre « attention a l’orthographe » J’ai passé la plupart de ma vie dans deux endroits
          l’armée et l’usine ou votre grammaire votre orthographe et votre suffisance ne vous aurait servit de rien .A qui croyez vous parler ? je n’ai pas vos diplômes mes diplômes a moi sont deux ptits bouts de métal doré avec ruban qui n’ont de signification que pour les pauvres types incultes comme moi qui ont gobés vos discours d’instruction civiques. 
          Aucune formule de politesse ne me venant a l’esprit 

        • rosemar rosemar 25 mai 23:31

          @covadonga*722

          Mais qui a commencé à donner, en l’occurrence, des leçons aux autres ? Qui sème le vent...

        • rosemar rosemar 25 mai 23:38

          @Tribidule

          Il a déjà utilisé plusieurs fois ce jeu de mots... ce n’est pas nouveau...

        • covadonga*722 covadonga*722 25 mai 23:40

          @rosemar
          le droit qu’a tout quidam de balancer lazzis et quolibets aux tartufes éduqués venant proférer 

           leurs discours creux en place publique .Dois je vous rappeler que vous n’êtes pas dans la salle des profs ou dans un de ces salons proprets ou l’on discute entre soi.Vous êtes sur une Agora , étonnant qu’une éduquée ne sache pas ce que cela implique !


        • rosemar rosemar 25 mai 23:45

          @covadonga*722

          L’auteur a aussi le droit de balancer des quolibets aux commentateurs....

        • covadonga*722 covadonga*722 25 mai 23:59

          @rosemar
           yep prenez moi pour une bille ,

           c’est une tentative de vous positionner en supériorité intellectuelle 
          et elle n’a pas lieu d’être ici .
          Un peu comme si j’invoquais votre age ou votre statut de femme pour contester vos velléités d’auteur.
          Sur des sujets dont non seulement vous ne connaissez rien mais que vous évoquez pour la plupart 
          avec une platitude et une suffisance qui sont la signature de l’EN et de la pseudo intelligentsia qui en procède.Voyez vous madame , je ne possède probablement pas tous les outils pour l’exprimer mais 
          mon expérience sait parfaitement détecter les discours creux , bref le rien et le vide et j’en donnais acte a mr Rocla .C’est l’un de vos plus fervent admirateur attendu que cela lui donne l’occasion 
          a chaque fois de se montrer clairvoyant et surtout hilarant 

        • rosemar rosemar 26 mai 00:06

          @covadonga*722

          Vous exprimez vous même une forme de supériorité dont vous n’avez pas conscience : c’est grave !!
          Les mots et leur origine n’ont pas d’intérêt pour vous ?
          Ce n’est pas une raison pour mépriser cette science qu’on appelle l’étymologie....

        • Bernie 2 Bernie 2 26 mai 00:07

          @rosemar

          AAAH, il est minuit passé, me voilà libre de ce satané jour férié, vivement que Macron vire toute cette plaisanterie.

          Donc Madame rosemar ce veux drôle, caustique avec ses articles à la petite semaine.

          Ascension, scandale, Balkany. (Poufpoufpouf, elle est très drôle). Consternant


        • Armelle Armelle 26 mai 13:04

          @covadonga*722
          Rosemar est en elle même « pédagogique » en ceci qu’elle caractérise merveilleusement bien la différence entre la culture et l’intelligence.
          Vous aurez bien évidemment compris. L’intelligence et le bon sens ne s’apprennent pas, ce qui ne peut par conséquent être enseigné !!!
          Je suis certaine de la coller sur un tout petit problème de réflexion.. ; Et sa culture ne lui sera pas d’une grande aide...a l’EN, on a qqes difficultés à comprendre cela...


        • Gavroche 25 mai 20:05

          Merci pour cette leçon , toujours précieux de compléter ses connaissances. Plus profitable que les diatribes habituelles.


           AV est remarquable quand il permet cela, mais ce n’est pas fréquent.

          • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 mai 20:08

            @Gavroche

            Donner l’impression à Sampiero qu’il est moins con !
            La dernière fonction du folliculaire mitoyen...


          • Gavroche 25 mai 20:21

            @Robert Lavigue


            Vous avez raison de changer de pseudo, Sampiéro est certainement plus glorieux que celui que vous portez.

            Si vous pensez que je vous donne l’impression d’être moins con, c’est sans doute que vous l’êtes peu, sinon vous ne vous en rendriez pas compte.

            Dans un sens vous voilà grandi par votre commentaire, mais dans l’autre.....tout le monde s’en foutra de vos états d’âme.

          • rosemar rosemar 25 mai 21:06

            @Gavroche

            Merci pour ce message : certains mots semblent n’avoir aucune parenté et en fait, ils appartiennent à la même famille...

          • Gavroche 25 mai 21:26

            @rosemar


            J’en parlais justement ce matin avec un ami italien , pensant à tort que l’italien dit pour « ascension » un mot contenant « scendere » qui veut dire descendre, m’étonnant de la contradiction. 
            La lecture de votre article m’a totalement éclairé et je vous en remercie.

          • covadonga*722 covadonga*722 25 mai 20:25

            yep , pauvre mr Lavigue il parle a Sampiero et c’est Pastori qui lui répond a moins que ça ne soit Soleil 


            • Gavroche 25 mai 21:11

              En ce jour d’Ascension, les juges ont parlé !.


              Jacques écrit : « Qui es-tu pour juger le prochain ? » (Jacques 4, 12). 

              « Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ; remettez, et il vous sera remis » (Luc 6, 37) 


              Jésus, qui connaît le cœur humain, n’est pas dupe des motivations plus cachées. Il dit : «  Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas !  » (Luc 6, 41)

              . Je peux me servir des fautes des autres pour me rassurer sur mes propres fautes. Les raisons pour juger mon prochain flattent mon amour-propre (voir Luc 18, 9-14). Mais si je guette la moindre faute de mon prochain, n’est-ce pas pour me dispenser de faire face à mes propres problèmes ?

               Les mille défauts que je lui trouve ne prouvent pas encore que je vaux mieux que lui. 

              La sévérité de mon jugement ne fait peut-être que cacher ma propre insécurité et ma peur d’être jugé."


              • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 mai 21:31

                Jésus monte dans le ciel, connaît une résurrection, une renaissance.

                Là, vous racontez n’importe quoi ! La Résurrection c’est à Pâques et il ne s’agit en rien d’une Renaissance...
                De plus, d’un point de vue théologique, ce n’est pas Jésus, mais le Christ qui rejoint le Père (dans le doute on écrit Jésus-Christ).

                Je conçois que le respect du christianisme soit le cadet de vos soucis et que ce sont des détails sans importance pour un folliculaire mitoyen et sa clientèle !

                A défaut du Dictionnaire historique de la langue française qui ne semble pas dans les moyens d’un enseignant, une simple consultation du TLFI vous éviterait de débiter de telles sottises.

                Je n’ai pas lu plus loin !

                PS : Dans certains milieux, il est de bon ton de citer ses sources, là encore je conçois que l’élite mitoyenne puisse se dispenser de cela.


                • mmbbb 26 mai 12:18

                  @Robert Lavigue Rosemar donne des lecons mais ses articles sont remplis d’ approximations .

                  >Extrait de CNTRL
                  Étymol. et Hist. 1.
                  1363 théol. renaiscence par baptesme (Miracles de N.-D., XXI, 1456, éd. U.

                  le littre Puisqu’en Jhesu Crist, nostre sire, Qui est vraiz diex, n’avez creance, Ne que pris n’avez renaiscence Par baptesme…, [Mystère de Barl. et Jos. dans GUI DE CAMBRAI, p. 410]

                  La renaissance comme vous le soulignez n’a rien a voir avec l’ Ascension Elle est tres attachée a l ethymologie peut etre mais pas a la precision du sens des mots .


                • JC_Lavau JC_Lavau 25 mai 21:42

                  Profondément superficiel. Un hasard ?


                  • covadonga*722 covadonga*722 25 mai 23:46

                    @JC_Lavau
                    chié ! je suis jaloux , un vrai carreau d’arbalète votre commentaire : court et perforant 


                  • rosemar rosemar 25 mai 23:55

                    @covadonga*722

                    Tout un art !

                  • Gavroche 25 mai 21:48

                    Le respect du christianisme commande que chacun se dise, parlant à sa personne : 


                     « Qui es-tu pour juger le prochain ? » (Jacques 4, 12). 

                    "Jésus, qui connaît le cœur humain, n’est pas dupe des motivations plus cachées. Il dit : «  Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas !  » (Luc 6, 41)

                    • Robert Lavigue Robert Lavigue 25 mai 22:07

                      @Gavroche

                      Alors Sampiero, on radote ?


                    • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 mai 11:43

                      Je ne suis pas un spécialiste de l’étymologie... et encore moins dans le sens mitoyen que lui donne Péronnelle des Calanques !

                      L’utilisation qui est faite de l’étymologie dans cette série de billet est une pure fumisterie...
                      Se limiter à l’origine n’a aucun sens en dehors du cercle très restreint des étymologistes.

                      C’est l’évolution du sens, le moment où les mots sont rentrés dans le lexique, le contexte dans lequel ils ont été utilisés qui fait la vraie richesse d’une langue et de son histoire. Entre l’Antiquité grecque ou romaine et aujourd’hui, il s’est passé plus de 2000 ans. Les mots vivent !

                      Par exemple, donner à penser que le sens du mot ’ascension’ est figé depuis l’Antiquité grecque ou romaine relève de la falsification ou de la paresse naturelle d’un enseignant désoeuvré.

                      Il y aurait pourtant de bien belles choses à dire sur le sujet. Parler du sens théologique de ce mot, de son utilisation dans la langue courante à différentes époques, du passage par la version grecque de la Bible (la Septante) ou le Nouveau Testament (plus particulièrement Paul ou Mathieu) pour ’scandale’, pourquoi est-ce scandalon et non proskomma qui a été choisi ? (les deux termes existent dans la Septante), la différence entre les sens propres et figurés, etc.

                      Mais cela demande beaucoup de temps, de la méthode, de la culture, de l’humilité... Toutes choses dont est dépourvue l’élite mitoyenne.


                      • rosemar rosemar 26 mai 11:53

                        @Robert Lavigue

                        Je vous laisse ce travail de recherche qui correspond à votre haut degré d’érudition, cher Robert Lavique...

                      • rosemar rosemar 26 mai 11:54

                        @Robert Lavigue

                        Et je rajoute ceci : on attend votre « thèse » sur le sujet !

                      • rosemar rosemar 26 mai 13:13

                        @Robert Lavigue

                        Je n’ai supprimé aucun commentaire : c’est soit une erreur, soit une volonté d’Agoravox de supprimer des commentaires méprisants ??

                        Je répondais à votre comm : je ne méprise personne, n’inversez pas les rôles, c’est vous qui êtes sans cesse dans le mépris, Monsieur Lavigue...

                      • rocla+ rocla+ 26 mai 13:45
                        Je regrette l’époque où on n’était pas obligé de baiser une femme qu’on invitait à dîner ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès