• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le SGEN-CFDT, un syndicat qui se paie la tête des enseignants

Le SGEN-CFDT, un syndicat qui se paie la tête des enseignants

Toute dictature a ses despotes et des serviteurs. En république, les choses sont plus subtiles et sournoises. Nos gouvernants ne sont pas des dictateurs, et pour cause puisqu'ils ne détiennent plus le pouvoir réel exercé par les banques d'affaires et les rentiers du CAC 40 ; on appelle cela la "démocratie libérale". Une minorité s'enrichit sur le dos de ceux qui travaillent en attendant une retraite bien méritée.

Parfois, le travailleur se rebiffe et s'énerve. Pour l'encadrer, dès le XIXème siècle, le patronat a autorisé les syndicats. De nos jours, le mouvement syndical français, autrefois virulent avec la CGT notamment, s'est essouflé, et seules les grandes causes permettent encore de fédérer les salariés. 

La retraite, c'est une juste récompense après des années de travail. C'est aussi permettre aux jeunes de prendre la place, de faire autre chose pour des travailleurs usés, de se soigner quand on a enduré le stress et la fatigue liés à des conditions d'exercice de plus en plus rudes. Il est donc légitime de contester la réforme des retraites à la sauce Macron, à coups de "points" pour se moquer de la face des salariés à qui on reproche de vivre trop longtemps et de moins consommer quand il vieillit. 

Pour faire passer une "réforme", il faut la vendre avec des conseillers en communication, mentir et dresser les gens les uns contre les autres en laissant pourrir les mouvements de grève. Et comme cela ne suffisait pas, on peut aussi monter de pseudo-syndicats, les infiltrer, pour mieux vendre ses mensonges.

Bienvenue donc, au monde de l'écoute et de la collaboration du SGEN-CFDT. Ce "syndicat" de profs, issu de 1968 (!), nous explique sur son site que les grévistes sont des crétins manipulés par des hypocrites qui n'ont rien compris. Que la retraite par points, c'est juste et sympa, que les profs seront bientôt revalorisés etc.

On ignore qui est le délégué général du SGEN : le clown Bozo, un cousin d'Alexandre Benalla ou le père Noel ? Ces gens sont autant effrayants que navrants. Combien sont-ils payés pour accompagner les réformes ultra-libérales ? Sont-ils seulement naifs ou sont-ils liés au parti de Macron ? 

Moi-même enseignant, je vous confesse que je n'aime pas les gens du SGEN-CFDT. C'est le seul syndicat qui argumente contre les gens qu'il est censé défendre. Pédagogiste, pro-Meirieu histoire de ridiculiser les collègues de banlieue qui souffrent devant des classes de voyous, les délégués permanents de ce "syndicat" les qualifieront de fainéants et d'incapables. Ils sont pires que les inspecteurs. Des exemples ? Ils ont soutenu la réforme des rythmes scolaires qui allongeaient le temps de présence des institutrices, sans compensation. Il y a quatre ans, je faisais un signalement au lycée où j'exerçais pour un meuble et des étagères prêts à s'écrouler. Un prof de maths SGEN-CFDT qui siègeait au conseil d'administration est venu me voir pour me demander de quel droit je me plaignais et quel était "l'intérêt pédagogique de ma démarche"(!)... Impossible de dialoguer avec ce militant de la discussion... Même le proviseur était plus compréhensif que ce guignol.

Heureusement, le SGEN-CFDT est très minoritaire. Ses scores aux élections professionnelles sont très faibles. Ce n'est donc pas cette officine qui influencera l'opinion des enseignants (espérons-le !). De plus, ses mises en cause et combats culturels laissent perplexe. Ainsi le dessin d'illustration de l'article (ci-dessus) nous montrent que les vrais syndicalistes seraient des brutes mal rasées, alcooliques et adeptes de la casse : toute cette peur de la violence populaire décrite en leur temps par Bakounine (Dieu et l'état) ou Georges Sorel. Sauf que ces auteurs n'imaginaient pas un syndicat s'attaquer au petit peuple.

D'ailleurs, pour le SGEN-CFDT, la violence c'est du "fascisme". Or, ce syndicat se comporte comme les corporations du régime de Vichy ou la CESNAL, syndicat officiel du régime de Mussolini : collaborer avec les patrons par le dialogue. Donneurs de leçons et faux militants, il faut bien comprendre que les gens de cette organisation ne jouent en faveur des salariés. Puisque le peuple des manifestants (gauchos/fachos/anarchos...) est sale et brutal, que le SGEN-CFDT s'entraine à la course à pied : Si on touche à nos retraites, la discussion se fera à coups de gourdins au derrière. Qu'ils fusionnent avec leurs amis du MEDEF, où au moins ils trouveront des individus présentables, encravatés et lecteurs des pages saumons du figaro. Puisque le peuple les révulsent, qu'ils cessent de toucher des subventions payées par nos impôts !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 10 décembre 2019 08:45

    C’est bien triste !

    En ce moment, la CFDT brille par son absence dans les manifestations.


    • JulietFox 10 décembre 2019 11:17

      @Gasty
      CFDT= Confédération Française Des Traitres.


    • V_Parlier V_Parlier 10 décembre 2019 20:45

      @Gasty
      Même si j’ai toujours été contre le recul de l’âge de la retraite (justifiée par des prétextes bidons et hypocrites de l’espérance de vie) il y a en revanche bel et bien un paquet de gens qui ont tout intérêt à ce que leur retraite soit calculée sur toute leur activité. Y compris les jeunes pour qui se sera encore pire, alors que déjà aujourd’hui, vers 50 ans, à l’exception des postes de management (une « foule » assez restreinte, hein...) si vous êtes lourdé c’est le chômage garanti jusqu’à la retraite ! Bonjour la décote pour le calcul des six derniers mois ou plus. Donc il faudrait que, d’un côté comme de l’autre, les gens arrêtent d’écouter des conneries. En ce moment il y a un concours et ça vient de partout !


    • troletbuse troletbuse 15 décembre 2019 12:13

      @JulietFox
      Berger espère récupérer la place de l’ancien traitre François Chérèque, décédé, une place à 10000 euros par mois
      https://blogs.mediapart.fr/robert-mascarell/blog/180316/cfdt-les-carrieres-juteuses-des-anciens-secretaires


    • naniette75 21 janvier 11:18

      @Gasty par contre, CFDT brille chez Macron, sans doute Bergé espère un bon poste à sa sortie, comme Notta


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 décembre 2019 09:24

      Salut Fabien !

      Comme vous êtes un habitué de la critique de films sans les voir, peut-on vous faire confiance ? Même pas un petit document pour illustrer vos propos, hormis une caricature ambiguë ? Allons, allons ...  smiley

      Et que dire de la CGT qui demande la régularisation de tous les sans papiers, assorti de la retraite universelle à 55 ans, payée par les entreprises ?


      • Gasty Gasty 10 décembre 2019 09:51

        @Olivier Perriet

        Et que dire de l’exploitation des sans papiers par des entreprises.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 décembre 2019 11:21

        @Gasty

        on ne les a pas forcé à venir


      • Gasty Gasty 10 décembre 2019 19:32

        @Olivier Perriet

        A coup de bombes sur la gueul... ou de pillages ça force pas à quitter son pays ?


      • quijote 10 décembre 2019 19:53

        @Gasty

        ça force que les hommes, alors... C’est bien connu : les bombes ont des capteurs pour leur éviter de tomber sur les femmes et les enfants.


      • machin 10 décembre 2019 20:05

        @Olivier Perriet

        on ne les a pas forcé à venir


        Vous et vos pareils, personne ne vous impose de rester.


      • CLOJAC CLOJAC 10 décembre 2019 20:24

        @machin

        « Vous et vos pareils, personne ne vous impose de rester. »

        En effet, mais encore faut-il disposer d’une position de repli.
        Ainsi ai-je quitté définitivement la France pour m’installer au Fenua, pays de mes ancêtres.
        Jusqu’à la charnière des millénaires, je ne me posais pas de questions sur ma nationalité française...
        Depuis que votre pays est une république islamique en devenir, je me suis rapproché des indépendantistes locaux, convaincu que le moment venu, il faudra couper les ponts avec la métropole.


      • kirios 11 décembre 2019 16:52

        @CLOJAC
        le Fenua n’est pour vous qu’un Pays de repli ? j’aurai préféré que ce fut le Pays de vos racines ; chaque Pays (Même s’il n’est pas indépendant) à besoin de ses propres enfants.


      • machin 12 décembre 2019 05:56

        @CLOJAC

        super, un con en moins ici.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 décembre 2019 11:23

        Non mais sérieusement :

        Quelqu’un peut-il me citer un seul pays au monde (hormis des cas particuliers du genre Monaco) où la question des retraites a été résolue et harmonieusement traitée ?


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 18:28

          @Olivier Perriet
          où la question des retraites a été résolue et harmonieusement traitée ?


          Oui, la France. Mais ça, c’était avant.

          Avant que l’Union européenne, après 1992 et après le Pacte de stabilité et de croissance de la zone euro, n’impose ses réformes, son austérité salariale, les intérêts de la dette à payer aux banques, les cadeaux fiscaux au patronat, son euro trop fort et sa libre circulation des capitaux qui ont fait disparaître 40% des usines etc


        • prong Cirrhose (Droll de Crane) 10 décembre 2019 18:37

          @Fifi Brind_acier

          c’ est vrai que c’ etait du genie ....

          Au lieu de partager équitablement les fruit du travail
          .
          On as repartit des dettes générationnel en pyramide de ponzi tout en sachant qu’ un jour le ruissellement s’ arrêterais par le tassement du babyboom ...

          pire encore avec l’ industrialisation et l’ immigration on as accellérer le phénomène .

          c’ est beau un enarque au travail :) ... ne le reveiller surtout pas il reve de diamant bokasien et d’ avion reniflette ...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 19:40

          @Cirrhose (Droll de Crane)
          On as repartit des dettes générationnel en pyramide de ponzi tout en sachant qu’ un jour le ruissellement s’ arrêterais par le tassement du babyboom .

          .
          Définition de la dette publique, issue de l’article 123 du TFUE et expliquée par Michel Rocard :

          « La dette publique est une construction artificielle créée par les banques avec le consentement des états pour dépouiller les peuples et les asservir, les gouvernements sont au courant et laissent faire, honte à eux ! »


        • simir simir 11 décembre 2019 08:48

          @Olivier Perriet

          Cuba ou le Bélarus (60 ans pour les hommes 55 pour les femmes).
          Les fonds de pension et tous ceux qui se goinfrent n’existent pas là-bas et l’économie est restée étatisée.


        • barkhane 10 décembre 2019 12:01

          Attention, la CFDT a dit qu’elle était prête à aller au clash sur la question des retraites... Ca fait peur ! 


          • Popov Popov 10 décembre 2019 13:42

            Le (ex ?) secrétaire national du SGEN-CFDT Frédéric Sève est celui qui négocie les retraites pour la CFDT. La stratégie du gouvernement sur la retraite des enseignants est claire : faire croire au grand public que les enseignants sont gagnants alors qu’ils vont perdre 30% de leur pension. Impossible de faire un rattrapage salariale pour compenser. Faire croire à une augmentation des enseignants de 30% alors que l’Éducation Nationale en compte 800 000 c’est impossible = Macron discours de Rodez !


            • republicain 10 décembre 2019 17:09

              vous parlez d’or ! LE SGEN, des putassiers


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 18:49

                La CFDT & UNSA, c’est la réforme des retraites. Mais faire croire que les autres syndicats défendent les intérêts des salariés, en voilà une légende urbaine... !

                « Syndicats, corruption, dérives et trahisons ». On parle des dirigeants syndicaux, pas de la base qui prend tous les mauvais coups.

                .

                Sauf SUD, ils sont tous affiliés à la Confédération européenne des syndicats, où en échange d’argent, ils défendent l’ Europe. D’ailleurs, comme pendant les grèves contre la Loi travail, imposée par Bruxelles, silence radio des syndicats sur l’UE. Vous ne les entendrez jamais expliquer que la réforme des retraites est contenue dans les GOPé !

                .

                La grande absente des manifs en 2016, c’était l’UE. Rien n’a changé, pas une seule banderole, ni une seule déclaration anti européenne...

                .

                Seul Jean Luc Mélenchon a craché le morceau en 2016, « La loi El Khomri, c’est la faute à l’ Europe ! » . Depuis silence radio !

                .

                Et en plus, les syndicats se partagent avec le patronat l’argent « du dialogue social », traduction, le patronat achète la paix sociale.

                En 2015, ils se sont partagés 116 millions d’euros.

                La CGT : 17,5 millions d’euros

                La CFDT : 17,3 millions d’euros

                FO : 13,9 millions d’euros

                La CFTC : 11,7 millions d’euros

                La CFE-CGC : 11,7 millions d’euros

                Medef : 11,3 millions d’euros

                CGPME : 5,8 millions d’euros

                UPA : 2,1 millions d’euros


                • Florian Mazé Florian Mazé 10 décembre 2019 18:50

                  Ce matin, dans une petite ville où nous manifestions, un gars de la CFDT, les larmes dans les yeux, a prononcé un discours où il désavouait publiquement sa confédération et demandait la destitution du secrétaire général. Déjà en 2003, les syndicats CFDT locaux descendaient dans la rue pendant que la confédération restait bien au chaud.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 19:53

                    @Florian Mazé
                    Merci pour l’information, mais ça a aussi chauffé au Congrès de la CGT.

                    "Au troisième jour du 52e congrès de la CGT, la majorité des délégués réunis en congrès à Dijon a voté un amendement réintégrant une référence à la Fédération syndicale mondiale, ancienne internationale syndicale communiste trustée par les syndicats de dictatures. Contre l’avis de la direction confédérale."

                    .
                    Il faut se souvenir des déclarations du PCF lors de l’élection de Syriza en Grèce, parce que ça vaut son pesant de cacahouètes, voici ce qu’expliquait Pierre Laurent :
                    « L’Europe est un atout pour Syriza, pas un obstacle.

                     »L’arrivée au pouvoir de Syriza est une chance pour l’Europe, qui enfin va pouvoir rouvrir le débat sur l’austérité et la réduction à marche forcée des déficits publics qui a été choisi comme la seule voie de traitement de la crise en Europe, avec des conséquences sociales dramatiques dans de nombreux pays européens dont la première est le chômage. Enfin un gouvernement à la table du Conseil pour rouvrir le débat !

                    « 
                    .
                    Pas une seule proposition du programme de Thessalonique n’a vu le jour, les retraités grecs en sont à la 12e baisse des retraites et le pays est vendu à la découpe. Quant à »réforme de l’intérieur " des Traités européens, n’en parlons même pas...
                    .
                    La CGT soutient l’ Europe de la même façon que Pierre Laurent, comme la corde soutient le pendu.


                  • capobianco 11 décembre 2019 07:04

                    @Fifi Brind_acier
                    Hé le robot, on s’emploie à saborder toute opposition à macron ? Dénonciation de la cfdt et le robot fifi dénonce la cgt... C’est vos copains de lrem qui sont contents de vous lire. Ceci dit avec le ass comme gourou qu’attendre d’autre qu’un soutien inconditionnel de la secte upr au pouvoir macronien.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 07:45

                    @capobianco
                    Vive Ste CGT, Ste Europe et Ste Gréta ! Commencez donc par lire le livre « Syndicats, corruption, dérives et trahisons » !
                    C’est une enquête qui complète bien le rapport Perruchot sur l’argent des syndicats.

                    "Le système français est unique. Alors que dans tous les pays comparables 90% des ressources des syndicats de salariés proviennent des cotisations de leurs membres et du placement de leurs réserves, en France les cotisations des membres ne couvrent que « 3 à 4% » de leurs budgets.

                    Le reste provient de sources très variées, difficiles à mettre au jour : « mises à disposition » de personnel et de locaux par des administrations et de grandes entreprises publiques et privées, subventions accordées sur les fonds de la formation, de la Sécurité sociale, de l’assurance-chômage, des handicapés, des assurances vieillesse complémentaires, du 1% logement, subventions de l’État et des collectivités locales, etc.

                    D’après le rapport, les ressources des syndicats de salariés atteignent ainsi 4 milliards d’euros par an, soit 3 à 4 fois les ressources des syndicats anglais ou allemands, qui ont pourtant 5 à 10 fois plus de membres.

                    Il montre que les syndicats agricoles sont encore plus subventionnés que les autres. etc etc etc ...

                    .

                    Je vous conseille la lecture de cet article en entier, ainsi que le texte complet du rapport Perruchot,que vous y trouverez.

                    La véritable opposition à Macron, ce sont les millions de mécontents et l’ UPR.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 07:52

                    @capobianco

                    La CGT vient de manifester contre le chômage, pourtant l’argent de l’UNEDIC n’est pas perdu pour tout le monde... Quand les syndicats siphonnent l’argent des chômeurs.
                    .
                    "Jeudi 28 janvier 2016, le conseil d’administration de l’Unedic, qui gère l’assurance chômage, se réunit pour la première fois de l’année.

                    Et là, syndicats de salariés et organisations patronales votent comme un seul homme la « dotation ». De quoi s’agit-il ?

                    De 4,5 millions d’euros qui sortent des caisses de cet organisme paritaire pour se déverser dans celles de la CGT, de la CFDT, de FO, de la CFTC, de la CGC, de la CGPME, de l’UPA et du Medef....



                  • capobianco 11 décembre 2019 12:28

                    @Fifi Brind_acier
                    Trop fort pour posséder autant d’infos (anti cgt) et capable de les diffuser en un claquement de doigts. Seriez vous en liaison directe avec les services du pouvoir et ses agents pour obtenir aussi rapidement de quoi pourrir les syndicats et oppositions ?
                    Je pense de plus en plus que vous êtes au service du pouvoir avec des éléments de propagande ainsi disponibles et toujours à l’encontre des principaux opposants au système qui opprime les français. D’ailleurs votre position est de toujours dédouaner macron et ses prédécesseurs en accusant exclusivement l’ue, comme si sarko, hollande et macron n’avaient pas été partie prenante au point de même de s’assoir sur le vote des français contre votre ue chérie...
                    Vous disposez de beaucoup trop d’infos anti opposants et trop rapidement pour ne pas être en ligne directe avec le pouvoir. Normal avec votre haut fonctionnaire ump.


                  • kirios 11 décembre 2019 17:09

                    @capobianco
                    que je sache , la cgt n’a jamais été très virulente contre les activistes de la CE ?
                    lorsque les retraites du privé ont été cassé par Balladur , elle a été bien passive .... ce qui était prévisible se produit , sauf que ceux qui sont touchés aujourd’hui sont les fonctionnaires, l’armée de la cgt .
                    oui , bravo a ceux qui manifestent et luttent aujourd’hui ,.... mais ,hier , il aurait fallu voter contre Macron , hollande et Sarkozy.
                    le Pen n’est pas ma copine , mais , élue présidente de la république ,elle aurait eu une forte opposition ce qui aurait favorisé le débat démocratique


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 19:22

                    @capobianco
                    Trop fort pour posséder autant d’infos (anti cgt) et capable de les diffuser en un claquement de doigts.

                    Si vous suiviez l’actualité de l’ UPR, vous sauriez que depuis 2012, l’ UPR dénonce l’affiliation des syndicats à la Confédération européenne des syndicats.
                    « Les escrocs de la CES. »
                    .
                    Rien de nouveau sous le soleil, le PRCF dénonce la même chose.
                    Ou bien le Mouvement pour la Démondialisation.
                    Evidemment, la Gauche européistes est muette sur ces sujets. Et quand nous mettons des documents en lien depuis des années, vous ne les lisez pas, comment voulez vous être informé ? .


                    Dire que « l’UE est chérie par l’ UPR », qui veut en sortir, c’est assez croquignolesque de votre part, qui êtes accroché à l’ UE comme une moule au rocher !
                    .
                    L’UPR ne cesse de dire que Macron n’est que l’exécutant des décisions prises ailleurs. Ce que vous dissimulez sans cesse. Les deux sont responsables, mais l’ UE plus que Macron, qui n’est pas Jupiter, mais un petit gouverneur de la province France.
                    .
                    PS : si vous ne savez pas vous servir d’Internet pour faire des recherches, dommage pour vous, vous y trouveriez les mêmes informations que moi, sur l’argent des syndicats. Vous devez avoir oublié, mais il y eu aussi le scandale de l’ UIMM.
                    Denis Gautier-Sauvagnac, l’ex-patron de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie, a confirmé l’identité des bénéficiaires des fonds.

                    "L’ancien patron de l’UIMM, Denis Gautier-Sauvagnac, a confirmé lundi au tribunal correctionnel de Paris que les syndicats étaient bien les bénéficiaires des enveloppes d’argent liquide de la puissante fédération patronale de la métallurgie. La justice s’interroge sur la destination de quelque 16 millions d’euros retirés en liquide entre 2000 et 2007 des caisses de l’Entraide professionnelle des industries et des métaux (Epim), une structure de l’UIMM destinée à apporter « un appui moral et matériel » à ses adhérents subissant un conflit du travail.

                    (...)

                    Il a précisé que ces aides se présentaient sous deux formes. La première, sous forme de chèques, "concernait des achats d’espaces publicitaires à prix d’or ou des locations de stands, également à prix d’or, ou encore par l’achat de journaux syndicaux", a énuméré l’ancien patron en précisant qu’il s’agissait là en réalité "d’une façon d’habiller les contributions« de sa fédération. »Mais, cela n’était pas suffisant, c’était un prétexte qui avait ses limites", a-t-il poursuivi en expliquant que le reste des aides étaient données « en liquide » de façon « plus discrète »....



                  • capobianco 16 décembre 2019 07:50

                    @Fifi Brind_acier
                    «  Si vous suiviez l’actualité de l’ UPR, »
                    Vous voudriez que je lise toute votre propagande anti syndicats ? Celle du gvt est déjà suffisamment scandaleuse pour ne pas en plus lire celle de ses alliés.
                    Votre copain delevoy doit être fier de vous. 


                  • capobianco 16 décembre 2019 08:04

                    @kirios
                    «  lorsque les retraites du privé ont été cassé par Balladur , elle a été bien passive . »
                    C’est là une vision des choses qui montre combien vous êtes éloigné du syndicalisme. Qui a été passif, les dirigeants, les délégués d’ entreprises, les salariés ? Vous êtes de ceux qui fustigent la cgt et ses dirigeants (pourquoi que la cgt ?) quand les salariés se battent comme en ce moment et qui les pourrissent quand ces derniers ne se mobilisent pas... Ah vous croyez encore qu’il suffit à Martinez d’appuyer sur un bouton pour que tout s’enflamme !!! 
                    Mais si cela vous convient de participer avec l’upr, le gvt, les médias à la division pour faire gagner le pouvoir , c’est votre droit mais il ne faut pas nous faire croire que vous soutenez le combat contre cette « réforme ».... 


                  • lloreen 11 décembre 2019 00:18

                    Comment les multinationales achètent les dirigeants.

                    https://www.youtube.com/watch?v=BKMzVYAs_6I&vl=fr


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 07:59

                      @lloreen
                      Très intéressante vidéo, merci !


                    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 11 décembre 2019 11:38

                      « refuser le débat c’est refuser de faire avancer les choses et servir les démagogues. »

                      Profession de foi de France républicaine et souverainiste.

                      Mais évidemment, on ne peut pas débattre du SGEN qu’il faut condamner d’emblée...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 12:02

                        @Jean J. MOUROT
                        Mais évidemment, on ne peut pas débattre du SGEN qu’il faut condamner d’emblée...

                        Forcément, puisque la CFDT défend cette réforme des retraites qui est en grande partie la sienne, et dont la majorité des Français ne veut pas.

                        Les syndicats ont été créés pour défendre les intérêts des travailleurs, pas pour favoriser les fonds de pension et l’appauvrissement programmé des retraités.


                      • Cadoudal Cadoudal 11 décembre 2019 12:11

                        @Fifi Brind_acier
                        Des nouvelles de Thierry Le Paon et des autres collègues de Jean Bedel...

                        La gueuse est très généreuse avec ceux qui ont pu s’acheter des indulgences...lol...

                        https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/republique-les-derniers-privileges-revoir-l-enquete-de-bfmtv-1204202.html


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 décembre 2019 19:27

                        @Cadoudal
                        Des nouvelles de Thierry Le Paon et des autres collègues de Jean Bedel...

                        La diffamation ne vous fait pas peur !
                        Depuis 2012, l’UPR dénonce les syndicats affiliés à la CES !
                        « Les escrocs de la CES »


                      • simir simir 12 décembre 2019 14:20

                        @Cadoudal
                        Le Paon : un élément infiltré de la bourgeoisie pour nuire à la CGT et au mouvement ouvrier.

                        Eh oui les commissaires politiques étaient bien utile !


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 15:01

                        @simir
                        La CGT mouvement ouvrier...lol...

                        Martinez souhaite que « Macron fasse le score le plus haut possible »

                        Le secrétaire général de la CGT est allé au-delà de la position initiale de sa centrale en appelant à voter pour Emmanuel Macron.

                        https://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/05/martinez-souhaite-que-macron-fasse-le-score-le-plus-haut-possible_5123118_4854003.html


                      • Cadoudal Cadoudal 12 décembre 2019 15:02

                        @Fifi Brind_acier
                        Jean Bedel luttant contre les privilèges de la Gueuse...lol..

                        François Asselineau qualifie la franc-maçonnerie de “société philosophique”, une terminologie très… maçonnique.

                        https://www.medias-presse.info/revoila-la-fraternelle-des-francs-macons-de-lupr/92838/


                      • capobianco 16 décembre 2019 08:20

                         «   » la CFDT défend cette réforme des retraites qui est en grande partie la sienne « 
                        Ben alors !!! Ce n’est plus la »réforme" de ue ? 


                      • PhilippeDu92 PhilippeDu92 15 décembre 2019 11:25

                        La CFDT...Rires...


                        • JL JL 15 décembre 2019 12:06

                          @PhilippeDu92
                           
                           ’’La CFDT...Rires...’’
                           
                           Rira bien qui rira le dernier : le gvt va lâcher sur l’âge pivot, et la FTDT s’en sortira renforcée et encore plus groupie inféodée.
                           
                          L’âge pivot est un leurre, puisque dans un système à point, ça n’a qu’une pertinence toute relative : si vous partez plus tôt vous percevrez plus longtemps mais moins à chaque échéance, et inversement, puisque dans les termes, c’est une forme de capitalisation, les aléas spécifiquement inhérents aux fonds de pensions en moins


                        • Désintox Désintox 15 décembre 2019 18:29

                          @PhilippeDu92

                          La CFDT signera.

                          Comme d’habitude.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès