• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le temps de l’Avent*

Le temps de l’Avent*

 

 Contre le développement insidieux de la culture de la peur qui paralyse et endort nos capacités de résistance ; contre le sommeil - cet état de relâchement…

Pour ne pas laisser s’endormir notre conscience… tenir ferme…

 Voici l’Espérance… qui a pour centre vital la lutte et la désobéissance… car, plus on lutte plus on espère. Plus on se résigne à subir, plus grand est notre désespoir. Forfaiture de l’âme, pour cette raison, le désespoir est sans doute la plus haute trahison qui soit envers soi-même et notre prochain.

L’Espérance n’est pas un don : elle se construit. L’Espérance va à l’encontre de la peur et conduit à une liberté intérieure sans précédent, à une écoute authentique des autres et de soi aussi. Elle annonce notre conversion : conversion à la résistance et à la dissidence.

Faisons-nous disciples d’une seule maîtresse : l’Espérance !

 Joie d'être, joie d'accomplir chaque jour une tâche salutaire ! Verbe fait chair pour rassasier notre soif de justice pour tous les humiliés de la terre, l’Espérance est Action : ouverture enthousiaste au monde.

L’avènement de cette Espérance est à la fois l’accomplissement de l’aventure humaine et l’achèvement d’une promesse car, il n’est pas dit ni écrit nulle part que nous soyons les esclaves d'une organisation de l'existence d'un cynisme d'une rare violence. Et si ce cynisme-là doit triompher, n'ayons aucune illusion : c'est bien toute notre humanité qui s'effondre.

Règne de vie et de vérité, l’Espérance est endurance : nous devons avoir en elle une confiance absolue. Elle est le seul joug que nous acceptons de porter. Notre dépendance à la nature vorace et cruelle de ceux qui souhaitent nous dominer ne doit pas nous décourager ; notre Espérance nous rassemble et la pleine délivrance viendra de cette Espérance capable de franchir des montagnes car l’assise de cette Espérance, c’est notre détermination.

A nous de transmettre des raisons d’espérer, tous ensemble, comme dans une course de relais. Aussi, relayons-nous les uns les autres. 

 

***

 

  Le temps de l’Avent c’est la venue de cette Espérance qui nous enseigne la patience et nous fortifie chaque jour car nous savons que l’Espérance veille sur nous, même dans les heures les plus sombres et dans les prisons des corps et des âmes humiliés.

 Le travail qui a été commencé ici ne s’arrêtera pas ; il ne connaîtra aucun achèvement ; il se poursuivra ici comme ailleurs avec le soutien de tous, et le mien à l'endroit de tous les autres.

 

* L'Avent du latin adventus : avènement, arrivée du Messie - aussi, que tous nous soyons le messie de l'autre.

___________________________

 
  

 

Howard Zinn est connu en tant qu’historien et politologue américain, Professeur au département de science politique de l’Université de Boston durant 24 ans. Il a également été un acteur de premier plan du mouvement des droits civiques et du courant pacifiste aux États-Unis.

Matt Damon a fait ce discours le 31 Janvier 2012 dans le cadre d’un événement appelé "The People Speak, Live !", qui donne la parole aux rebelles, aux dissidents, et aux visionnaires d’hier et d’aujourd’hui.


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Ciriaco Ciriaco 1er janvier 10:32

    J’étais dans la rue. On irait dit un match de football. L’espérance, je ne suis pas au courant, qui a gagné ?


    • kalachnikov kalachnikov 1er janvier 11:40

      Dieu est mort. Mettez-vous bien ça dans le crâne. Ach Golgotha.


      • Pascal L 1er janvier 18:37

        @kalachnikov
        Donc prouvez-le !


      • raymond 2 janvier 12:09

        @Pascal L
        difficile, on ne peut dèja pas démontrer son existence....


      • Pascal L 2 janvier 14:10

        @raymond

        Là on progresse. Effectivement, on ne peut pas démontrer son existence, mais pour l’inexistence, on aimerai bien entendre la démonstration de ceux qui veulent imposer leur incroyance.
        La foi est bien une affaire personnelle et il semble bien impossible d’imposer un point de vue à qui que ce soit.
        En fait, pour les Chrétiens, la croyance que Dieu existe n’est pas basée sur la simple lecture d’un livre vieux de 1400, 2000 ou 2800 ans, mais sur les nombreux témoignages de rencontres avec Dieu dont la Bible est une petite partie. Pour un scientifique, ces témoignages ne signifient aucunement que Dieu existe réellement, mais qu’il n’est pas possible d’écarter l’éventualité de son existence. Si nous voulons en savoir plus, nous devons tenter la rencontre individuelle avec Dieu. D’après ces témoignages qui n’ont jamais cessé, c’est à la porté de tous.

      • zygzornifle zygzornifle 2 janvier 14:35

        @kalachnikov

        Dieu est mort. Mettez-vous bien ça dans le crâne

        non il est en RTT ....

      • Nolats Nolats 1er janvier 12:19

        Article inattendu, vous surprenez par des facettes multiples...
        « que tous nous soyons le messie de l’autre » bel aphorisme.


        • Étirév 1er janvier 13:16
          Bonjour,
          L’Espoir est de savoir que les convulsions sociales prédites par l’Apocalypse vont devenir une réalité. Mais ce n’est pas une révolution, c’est une Évolution pacifique qui va changer le monde.
          Cela ne viendra ni de la politique des vieux gouvernements, ni de la violence des anarchistes, ni de la science des « Darwinistes », mais d’une force plus puissante que toutes celles-là : de la parole de Vérité qui secoue et ranime les esprits, de la parole de la Femme qui fait vibrer la conscience des hommes.
          C’est d’elle que vient la Vraie Science, qui va donner au monde une foi nouvelle.


          • Odal GOLD Odal GOLD 1er janvier 20:37


             

            La pensée magique se réfère à la croyance que des pensées spécifiques, la verbalisation, les gestes associés, ou les postures peuvent, d’une façon mystique, conduire à l’accomplissement de certains désirs ou à prévenir certains maux. 
             
            L’Espérance, est-ce une petite dose de pensée magique ?
             
             


            • Odal GOLD Odal GOLD 1er janvier 20:44

               
              En tous cas, la musique de Bach, pas très tendance dans la plupart des milieux... mais bien.
               


            • Ciriaco Ciriaco 1er janvier 21:10

              @Odal GOLD
              Un oiseau smiley


            • Jonas 2 janvier 06:39

              Pour mémoire. 

              Vendredi des quatre temps de l’Avent : « Germinavérunt camps eremi doris Israël quia ecce Deus noter com virtute véniel.
              Et splendor eius cum eco.
              Ex Sion espécies decoris jus : Deus noster manifeste veniel 
              Et splendor jus cum eco ».

              « Les plaines du désert ont germé le germe du parfum d’ISRAËL,
              car voici que notre Dieu va venir avec puissance ,et sa splendeur avec lui.
              De SION l’image de sa beauté : notre Dieu va venir de façon manifeste.

               »L’Espérance ne déçoit jamais" dit le juif , Saul de Tarse , dit Saint Paul
               



              • Cyril22 2 janvier 11:11

                @Jonas
                c’est du bas latin moyenâgeux ?


              • Odal GOLD Odal GOLD 2 janvier 10:57

                  
                 
                 Merci pour la traduction.
                 
                La musique n’a rien à voir avec les paroles... « Ils ont changé ma chanson » ? ????
                 
                >> Psychologie païenne
                 
                 


                • Odal GOLD Odal GOLD 3 janvier 20:11

                   
                   
                  En fait,
                   

                  Bach aurait composé le Magnificat vers Noël 1723
                   
                  Le Magnificat, appelé aussi Cantique de Marie, est tiré de l’Evangile selon Saint Luc

                  L’évangile de l’entrée de Jésus à Jérusalem, lecture du jour dans Matthieu 21/1-11, commande l’ensemble de la cantate. L’appel de l’Avent retentit : « Viens, Seigneur Jésus », tel qu’il est exprimé à la fin de l’Apocalypse :
                   
                  « Viens, Rédempteur des païens : 
                   Montre-toi, enfant divin,
                   Que s’étonne l’univers 
                   De ta venue dans la chair ! »
                   
                  >> A l’époque Il y avait moins de « malbouffe » et de « mal-musique ».

                   
                  Cependant, « Rédempté » de quoi, je n’ai jamais compris. 
                   
                  Et cette « incompréhension » pouvait couter cher à l’époque.
                   
                  D’où le décalage qu’il y a doit y avoir parfois entre le fond de la pensée de tels œuvres et les paroles mis en avant par leurs auteurs, c’est certain.
                   
                   

                   


                  • Odal GOLD Odal GOLD 4 janvier 00:04

                    Et cette « incompréhension » pouvait coûter cher à l’époque.
                     
                    D’où le décalage qu’il doit y avoir parfois entre le fond de la pensée de tels œuvres et les paroles mis en avant par leurs auteurs, c’est certain.
                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès