• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le temps de la clarté est venu

Le temps de la clarté est venu

JPEG Alors que Valls abat ses cartes et se montre tel qu'il est : un libéral même pas teinté de social, alors que beaucoup de militants de gauche désespèrent de voir Hamon et Mélenchon se rencontrer, Gérard Filoche poursuit son combat pour l'unité contre l'austérité et le libéralisme.

Son communiqué mérite d'être lu :

"Des personnalités issues de la gauche ou du Parti socialiste appellent au vote Macron et tournent, ainsi, le dos à la gauche.

Celles et ceux qui se réclament du Parti socialiste mais qui multiplient les déclarations contre Benoît Hamon, le candidat qui a gagné les primaires commettent un déni de démocratie ! Ils doivent se reprendre ou se démettre !

Les arguments prétendant au vote utile contre le danger Le Pen sont irresponsables !Qui peut penser qu’un duel Le Pen - Macron au second tour soit de nature à rassembler la gauche ? Qui peut croire que notre société se partage entre extrême droite et droite néo libérale ?

Les millions de salarié.e.s, de jeunes, de retraité.e.s qui veulent un bon salaire, une bonne pension, un emploi pour leurs proches, les femmes qui veulent défendre leurs droits… sont à gauche. Ils doivent être représentés. Qu’ils soient exclus du second tour n’est, tout simplement, pas acceptable.

L’électorat de Fillon est chauffé à blanc à coup d’annonces contre les juges, radicalisé depuis des années contre l’égalité des droits, contre le mariage pour tous, encouragé à se renfermer sur des valeurs identitaires, très proche des thèses lepénistes.

La responsabilité de cette droite est écrasante dans le risque de plus en plus menaçant d’une catastrophe démocratique En aucun cas le ressort du front républicain ne fonctionnera. Contrairement aux réflexes de l’électorat de gauche aux élections régionales de Paca ou du Nord Picardie, l’électorat de droite le plus conservateur a été éduqué à ne pas choisir entre le FN et une candidature républicaine.

Toutes celles et ceux qui appellent au vote Macron en tournant le dos à la gauche prennent la responsabilité historique écrasante de faire passer Marine Le Pen. C’est irresponsable !

Il faut se rassembler contre ce scénario. J’en appelle à toute la gauche, à sa diversité. Il faut un sursaut ! Retour à gauche ! Pour battre Le Pen il faut un projet contre l’austérité, pour l’égalité !

Ce n’est pas le nivellement des retraites par le bas, la hausse de la Csg, la baisse de l’ISF et des impôts des grandes entreprises qui peut entraîner les salariés et la jeunesse à se rassembler et à s’opposer au risque Le Pen.

Assez de confusion ! Rassemblons la gauche ! Celle qui veut répondre aux urgences sociales, celle qui veut se battre contre la finance, celle qui veut stopper la course à l’abîme du réchauffement climatique, de l’épuisement des ressources naturelles, celle qui peut mobiliser une bonne partie des 32 % d’abstentionnistes, aujourd’hui comptabilisés par les sondages…

Il y a urgence avant qu’il ne soit trop tard ! Moi qui soutiens la candidature de Benoît Hamon, j’appelle Benoit Hamon et Jean Luc Mélenchon à débattre entre eux et avec Pierre Laurent comme Yannick Jadot d’un programme de gouvernement.

J’appelle Jean Christophe Cambadélis à parler clair. L’appartenance au Parti socialiste de ceux qui soutiennent Emmanuel Macron est incompatible avec les statuts de ce parti. La question du retrait de leurs investitures est posée. Le premier secrétaire du Parti socialiste doit trancher, ramener le PS à gauche et respecter le vote de plus de 2 millions de personne à la primaire : cesser de se prononcer un jour pour Hamon, un jour pour Macron.

Ensemble avec toute la gauche, les forces écologistes, citoyennes il faut débattre d’une plateforme de gouvernement avec une candidature unique à gauche à la Présidentielle et aux législatives entre tous les candidats qui refusent la loi El Khomri, toutes celles et tous ceux qui veulent un renouveau démocratique en France et en Europe, qui savent la transition écologique plus urgente que le taux de profit des multi milliardaires, des financiers et des multinationales.

Aucune divergence ne justifie la division à gauche ! Si le Front national ou la droite (Macron ou Fillon) l’emportent, leurs programmes respectifs seront balayés et leurs divergences, comme leurs convergences, seront reléguées au musée.

Contre Le Pen et Fillon, contre les apprentis sorciers du Parti socialiste qui s’allient à l’ultralibéral Alain Madelin, le temps de la clarté est venu."

 

Gérard Filoche a raison de s'accrocher et de défendre la cause du socialisme ;

Il a aussi raison de dénoncer l'alliance qu'il appelle contre nature entre des socialistes et l'ultralibéral Madelin.

L'alliance est-elle réellement contre-nature ?

Cela fait longtemps que les Hollande, les Valls et autres ne sont plus socialistes.

Alors OUI jusqu'au bout battons-nous contre le sectarisme et pour l'unité de la gauche anti-capitaliste.

Je n'ai qu'un regret c'est que Gérard Filoche n'ait pas compris qu'il fallait se débarrasser une fois pour toute de l'Union Européenne !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 14 mars 18:22

    Et ça continue !

    Hamon de gauche ?
    Merde quand même...


    • taktak 15 mars 18:10

      @Jeekes
      Hamon c’est la droite. Il suffit de regarder son bilan de double ministre de Hollande !
      Ceux qui veauterons Hamon auront la mémoire courte !

      Rappelons que le filoche que l’on nous sert ici à dénoncer les méthodes dictatoriale de son PS qui l’a empéché de se présenter à la primaire contre... Hamon. Bref, la soupe est bonne.

      Il n’y a qu’un seul bulletin de vote pour rassembler, un bulletin de vote utile, un bulletin qui fait peur aux système des oligarques, c’est le bulletin Mélenchon


    • rogal 14 mars 18:27

      « Je n’ai qu’un regret c’est que Gérard Filoche n’ait pas compris qu’il fallait se débarrasser une fois pour toute de l’Union Européenne ! ». Conclusion juste, mais pourquoi donc ne comprend-il pas ?


      • taktak 15 mars 18:12

        @rogal
        on ne comprend donc pas pourquoi Chalot soutient ici Hamon qui ne veut pas se débarrasser une fois pour toute de l’UE. un hamon qui a refusé justement de rencontrer Mélenchon car ce dernier prévoit de désobéir aux traités européens (illégaux puisque rejeté par les Français en 2005) et d’en sortir.

        Chalot, qu’allez vous faire dans cette galère ? planter un couteau dans le dos du peuple et servir l’oligarchie capitaliste. Non ce n’est pas cela le socialisme ! ça c’est la droite


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 14 mars 19:17

        "Rassemblons la gauche ! Celle qui veut répondre aux urgences sociales, celle qui veut se battre contre la finance, celle qui veut stopper la course à l’abîme du réchauffement climatique, de l’épuisement des ressources naturelles"

        La gauche, elle vient d’avoir le pouvoir pendant 5 ans, elle a oublié quelque chose pour en redemander ?


        • Laulau Laulau 14 mars 19:27

          Il est marrant Filoche, il appelle à l’union de la gauche derrière un socialiste pendant que ce parti soutient un autre candidat. Dis moi Gérard, pourquoi il faudrait absolument que le candidat soit socialiste. Personnellement je crois le savoir, admettons que Hamon soit élu président et Mélenchon premier ministre, qui est ce qui pourra envoyer Mélenchon se faire voir et faire comme le président socialiste précédent, c’est à dire tout le contraire de ce qu’il a promis ? Mmmm ?
          Dis moi Gérard il n’y a pas des Filochard dans tes ailleux ?


          • Laulau Laulau 14 mars 19:30

            Cela fait longtemps que les Hollande, les Valls et autres ne sont plus socialistes.

            C’est vrai mais ils tiennent le parti. Alors Filoche, en nous demandant de voter pour un socialiste se paye de notre fiole.


            • dejaegere 14 mars 19:31

              Ce qui tue la gauche avant, pendant et apres cette presidentielle c’est que certains veulent que la gauche francaise accepte enfin l’alternance droite/ gauche a la Blair ou a la Schroeder...c’est a dire liberale . Hollande et le P.S ont bien travaille en ce sens avec Macron, Valls, El Khomri ...et Hamon pour un bout de chemin. Des primaires a l’americaine « summum de democratie » ont ete organisees pour aller dans le sens de cette bipolarisation. Aujourd’hui face a ce fiasco qui voit beaucoup de dirigeants, de militants, et d’electeurs socialistes rejoindre Macron on demande a Melenchon de se desister des le premier tour en reniant toutes les idees de veritable changement qui sont les siennes. Tout cela c’est du gloubiboulga dont ne peuvent sortir que des trahisons et des combines politiciennes. De tout cela on en a marre. Rendons le pouvoir aux gens du peuple. L’auteur de l’article , Hamon, Filoche et tous ceux qui veulent que la lutte pour le changement ne se termine pas le soir du 2ieme ont une bonne occasion de btir une union de la gauche solide et fidele : qu’ils aillent manifester samedi a la Bastille pour la 6ieme Rpublique et pour une nouvelle Europe debarassee de la dirigeance de la finance et du leadership allemand. Alors on pourra parler UNION pour les combats a venir.


              • Laulau Laulau 14 mars 19:40

                @dejaegere
                Je serai à la Bastille, je parie que Filoche y sera aussi pour se faire interviewer par BFMTV. et dire que l’union fait la force et qu’il faut se regrouper derrière le candidat du PS et que tout est la faute de Mélenchon et de son ego et patati et patata. Ce gars là nous prend vraiment pour des cons.


              • Laulau Laulau 14 mars 19:33

                Rassemblons la gauche ! Celle qui veut répondre aux urgences sociales, celle qui veut se battre contre la finance

                Bonne idée, si on demandait à Hollande comment on fait ?


                • CHALOT CHALOT 14 mars 19:44

                  Dejaegere !

                  « pour une nouvelle Europe debarassee de la dirigeance de la finance et du leadership allemand »
                  toujours à mi chemin et les illusions sur une union européenne remodelée !?
                  Quant au rassemblement, il est corseté : pas de banderoles de partis, tous derrière le chef ! c’est peu démocratique, non !?

                  • dejaegere 14 mars 20:31

                    @CHALO

                    Vous baissez le masque monsieur. J’avais bien senti le filou que vous etes . D’abord les banderoles sont acceptees mais pas en tete de cortege (declaration de Melenchon a la tele ). Il s’agit d’eviter que certains recuperent le defile et cela ne me gene pas du tout . Par contre je suis tres gene -sans etre etonne - par le fait que vous reclamiez le retrait de melenchon des le premier au nom de la belle union tout en le proclamant Chef antidemocratique . c’est bien le genre de magouilles dont on a marre. Quant a l’Union Europeenne c’est le Parti qui a votre sympathie qui l’a construite telle qu’elle est avec la droite. Alors pas de lecon !


                  • rogal 14 mars 21:34

                    Mélenchon à Rome : « Le plan B c’est le plan A. ». C’est clair.


                    • dejaegere 14 mars 22:12

                      @rogal

                      Ce qui est clair c’est que vous etes un menteur car melenchon n’a jamais dit cette betise . Ce qui vous embete c’est que son plan B prevoit la consultation des francais . Quand on invente pour salir c’est que vraiment on est CONTREEEEEE......point c’est tout !!!!


                    • rogal 15 mars 10:48

                      @dejaegere
                      Entendu clairement sur une vidéo pourtant.


                    • Sparker Sparker 15 mars 10:59

                      @rogal
                      Ecoutez la vidéo entière et sans oeillères.


                    • Laulau Laulau 15 mars 11:57

                      @rogal
                      Vous êtes sur de ne pas avoir tronqué la phrase ? Le plan B c’est le plan A en se passant de l’autorisation de la commission européenne ...... un détail sans doute ?


                    • CHALOT CHALOT 14 mars 22:46
                      dejaegere !

                      Le débat doit être sur les idées ....Je n’accepte pas d’être traité de « filou »...Je croyais que les méthodes staliniennes étaient abandonnées.
                      Sur les banderoles, JLM s’est retracté tant mieux, je m’en félicite.
                      Je n’ai jamais dit ni écrit que c’était Mélenchon qui devait se retirer.
                      Par contre une candidature annoncée dans le style : le peuple et moi a un air gaullien !
                      La proposition c’est qu’il y ait un débat public.
                      Le PS-sa ligne- n’a jamais eu ma sympathie et je suis pour le retrait de la France de l’UE depuis 20 ans.


                      • Cadoudal Cadoudal 15 mars 04:06

                        @CHALOT
                        Et sérieusement, vous et toute la clique des collabos professionnels, vous pensez vous en tirez les couilles propres à la libération après toute la merde que vous avez consciencieusement semée...

                        Je suis sur que ça doit vous faire bander ces bandes de jeunes toxicos marocains errant dans Paris : Encore plein de subventions en perspectives pour les associations de collabos...

                        "Cela fait deux mois que ces adolescents sont arrivés du Maroc. Deux mois qu’ils errent ainsi dans le quartier de Barbès, seuls, refusant toute prise en charge par les pouvoirs publics. Difficile d’évaluer leur nombre : la Ville de Paris en a identifié vingt-quatre, âgés de 9 à 16 ans. Ils pourraient être une centaine, selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration. « Des mineurs isolés aussi jeunes, toxicomanes et réfractaires à toute aide, c’est du jamais-vu à Paris »,

                      • Laulau Laulau 15 mars 12:04

                        @CHALOT
                        Je n’ai jamais dit ni écrit que c’était Mélenchon qui devait se retirer

                        Vous n’avez pas dit le contraire non plus et vous citez une tartine de Filoche qui ne dit que ça : il faut que Mélechon se retire. C’est marrant, parce qu’au PS on risque bientôt de dire à Hamon de se retirer ... pour Macron. Comment peut on prétendre diriger l’union quand on n’a même pas son propre parti derrière soi ?


                      • Christian Labrune Christian Labrune 14 mars 23:11

                        Toutes les considérations qu’on peut lire ici sur ce moment des élections que nous sommes bien forcés de vivre me font irrésistiblement penser à ces brocantes qui encombrent périodiquement les trottoirs et font voir toute sorte d’objets devenus invalides. Chaises bancales, vieux bouquins dont les auteurs, heureusement, sont depuis longtemps tombés dans l’oubli, pendules poussiéreuses dont les aiguilles ont disparu, instruments de cuisine sales et cabossés, vieux vêtements tragiquement entassés comme les morts de Waterloo, électrophones des années 60 qu’on ne pourrait plus faire tourner, caméras « super 8 », peintures exécrables dans des cadres dont la dorure s’effrite, bibelots d’un goût atroce, flacons divorcés de leur bouchon, pipes déjà bien culottées d’un ancêtre déjà mort, bustes de plâtre figurant des gloires du passé, recouverts d’une peinture imitant le bronze, et qui fout le camp de partout. Lampes dont l’abat-jour a pourri, ou dont le réflecteur pendouille misérablement au bout d’un fil, qui n’émettront plus jamais la moindre lumière et font penser à d’horribles gibets.

                        Telle est à peu près la misérable quincaillerie de la « gauche » française agitant encore ses plus vieilles ferblanteries idéologiques. La droite,avec ses casseroles, il est vrai, ne vaut guère mieux. Quant au reste, il faudrait comparer ça à un vieux sucrier rempli à ras bord d’arsenic.
                         


                        • Harry Stotte Harry Stotte 14 mars 23:34

                          « Qui peut croire que notre société se partage entre extrême droite et droite néo libérale ? »


                          Il y en a de plus en plus qui comprennent que le vrai choix, c’est entre la Nation et l’européismo-mondialisme. Auquel Hamon se rallie. 

                          D’où l’impossible rapprochement avec Mélenchon. Il est inutile de rêver.

                          • covadonga*722 covadonga*722 15 mars 06:41

                            yep , la gauche française est morte si le cadavre bouge encore c’est juste un effet de la décomposition !

                            une partie de la gauche a choisie de servir Mamon et l’autre l’alien .Quelle crève !
                            Les prolétaires sous-chiens ne sont représentés en rien par cette racaille !



                            • baldis30 15 mars 09:18

                              L’article, pour la partie qui n’est pas la citation est très bon et manifeste la bonne volonté , mais pour la citation .... holà ! Holà mais pourquoi ... Parce que lorsque je lis la partie portée en gras et soulignée ci-dessous ; là je m’insurge contre une dérive purement extrémiste du plus mauvais goût montrant qu’un e grande partie de la gauche n’a rien compris. 
                               Rassemblons la gauche ! Celle qui veut répondre aux urgences sociales, celle qui veut se battre contre la finance, celle qui veut stopper la course à l’abîme du réchauffement climatique, de l’épuisement des ressources naturelles, celle qui peut mobiliser une bonne partie des 32 % d’abstentionnistes, aujourd’hui comptabilisés par les sondages…« 
                              Rien compris. Rien , rien de rien .... Contre la finance .....Ah elle s’est battue contre la finance la gauche ..... on l’a vu avec macron ministre .... tout un programme .... on le voit avec tout le soutien que les députés de gauche apportent à l’Europe .... Merveilleux .....

                              Stopper la course au réchauffement climatique .... Adoptant un magnifique fake initié par la mére tatcher la gauche veut arrêter ... le cours du Soleil .... Avant de proférer de telles âneries (aujourd’hui je reste poli et j’auto-censure le mot qui me vient systématiquement à l’esprit) ; la gauche ferait bien de lire »Histoire du Climat depuis l’an mil" de Leroy -Ladurie ( ah ! c’est trop intellectuel pour la gauche ...) , de voir combien de scientifiques américains ont démissionné de la construction tatchérienne dénommée GIEC. 
                              Etre de gauche c’est comme, Jospin qui arrêta Superphénix .... alors que le même en Russie tourne comme tourne toute expérience à son départ, comme s’il y avait des équations neutroniques de gauche et des équations neutroniques de droite. Comme si dans le midi il y avait des inondations catastrophiques de droite ou de gauche ... ( et je dirais même qu’en matière de solutions stupides la gauche et la droite sont à égalité ) .
                              Alors il vaut mieux pour se regarder en face dans sa glace, avec ou sans rasoir selon de côté sarkozyste ou non-sarkozyste où l’on se place , faire partie des 32 % qui se retirent sur l’Aventin tant que le flot de stupidités de la gauche ne s’est pas tari ....

                              • Sparker Sparker 15 mars 11:11

                                Qu’il rejoingne la FI, faudrait avoir le courage d’assumer les résultats de la « gauche ». Ne rien faire, laisser faire et au jour de la catastrophe en appeller à l’unité face au danger, je croyais Filoche plus intelligent. C’est la guerre des idées qui s’annoncent. Nous ne sommes pas « la gauche » cette garnde famille... nous sommes des courants de pensée qui s’inspiront d’une vision progressiste de gauche et ça va du NPA à Valls. C’est pas dur à comprendre. Faite un effort pour vous attaquer aux questions de fonds ça sera plus propice pour l’avenir, plutot que le « rassemblement » de surface court termiste. L’honneur n’est pas dans « ouf, on a encore échappé au FN pour ce coup-ci » mais serait plutôt de s’atteler à ce qui divise le courant progressiste et faire la clarté sur les fondamentaux. Quand on voit la gangrène on tranche le membre, remerciez la FI de l’avoir fait et dites à Hamon de nous rejoindre et d’enrichir cette démarche salvatrice.


                                • foufouille foufouille 15 mars 11:48

                                  franchement vu la nouvelle version de hamon quiveut juste augmenter le RSA .........


                                  • Ruut Ruut 15 mars 12:04

                                    Valls a simplement montré, comme tant d’autres, qu’il est un menteur sans honneur et qu’il ne respecte même pas la parole qu’il as tenu durant les primaires de son propre parti.


                                    • Sphere 15 mars 13:15

                                      Le parti socialiste n’a jamais été socialiste
                                      la gauche n’a jamais été la défense des pauvres
                                      Valls n’est pas libéral mais progressiste
                                      C’est quoi cet article sectaire, ya encore des gens qui connaissent l’histoire ou pas


                                      • baldis30 15 mars 14:39

                                        @Sphere
                                        bonjour,

                                        « Valls n’est pas libéral mais progressiste »
                                         et moi je suis la réincarnation de Charlemagne ! 
                                         waf, waf waf....
                                         

                                      • CHALOT CHALOT 15 mars 13:37

                                        Oui Sphère je la connais bien cette histoire*Valls progressiste ! Dites cela à des syndicalistes !?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès