• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « terrorisme » aurait-il frappé les Etats-Unis sur leur territoire-sanctuaire

Le « terrorisme » aurait-il frappé les Etats-Unis sur leur territoire-sanctuaire ?

Un homme armé a été arrêté le 27 octobre après avoir tué 11 personnes et en avoir blessé six autres, dont quatre policiers dans une synagogue à Pittsburgh, pendant les offices du sabbat, après avoir hurlé : "Tous les Juifs doivent mourir ! "

La veille, un autre homme, décomplexé par les discours présidentiels, a revendiqué le fait d’avoir adressé plusieurs colis piégés à des dirigeants affiliés au parti démocrate et à des journalistes de sa ville natale de Floride.

L’avant-veille, lors d'une fusillade à caractère raciste qui a coûté la vie à deux clients noirs âgés devant une épicerie au Kentucky, un autre homme a crié : "Les Blancs ne tirent pas sur les Blancs".

Ces trois événements violents, dans trois états différents des Etats-Unis en trois jours consécutifs étaient inspirés par un fanatisme qui a poussé les coupables à assassiner des personnes qu’ils considéraient comme des ennemis. Leur haine était explicite dans leurs declarations avant et pendant les événements, en direct ou via internet.   

Bien que les services de sécurité des pays occidentaux ne fournissent pas une définition univoque du « terrorisme », deux éléments sont toujours présents, et ils le sont dans ces trois événements :

- des actes de violence

- inspirés par une idéologie spécifique. 

Pourtant, les meurtres commis à Pittsburgh et dans le Kentucky et les violences à caractère politique évitées en Floride n’ont pas été qualifiés la presse occidentale de "terroristes" et n’ont pas fait la une des grands journaux. 

Robert Bowers a proféré des paroles antisémites intolérables samedi à la synagogue de l'Arbre de la Vie, en Pennsylvanie. Des propos fanatiques ont été tenus par Gregory Bush dans le Kentucky jeudi, et l’idéologie violente qui a animé Sayoc est manifeste. 

Que manquait-il dans ces horreurs pour que les journaux les qualifient d’actes de « terrorisme » ? Plutôt que l’idéologie ou la violence, c’est peut-être l’identité des acteurs qui est en question. On peut imaginer qu'un coupable musulman ou arabe impliqué dans l'un des trois incidents déclencherait une suspicion de »terrorisme », même en l'absence de déclarations tonitruantes ou d’indices prouvant qu'une idéologie était à l'origine de l’action. Il semble, en fait, que le terme de « terrorisme » soit réservé à des auteurs de crimes lorsqu’ils sont musulmans.

Le label « terrorisme » est devenu synonyme d’Islam dans l'imaginaire occidental. La caricature religieuse a supplanté les définitions juridiques. 

L’étiquette « terroriste » ne semble pas convenir aux rédacteurs des médias officiels pour qualifier les attaques violentes ou les complots impliquant des acteurs non musulmans. Ces coupables sont habituellement qualifiés de "loups solitaires" ou tout simplement d’"hommes armés violents", ce qui les dispense de l'accusation de « terrorisme » dans le but, sans doute, de manager les efforts intellectuels de lecteurs habitués à une vision rationnelle d’un monde où le bien a été localisé une fois pour toutes.

Pour les décideurs politiques et une grande partie des médias grand public, l'Islam, détient le monopole de l'idéologie qui anime le terrorisme. Après des décennies d’efforts télévisuels et conématographiques pour faire coller les images de djihadistes avec celles de l’ennemi n°1, le terme "terrorisme" n’est plus neutre. Pourtant, la réalité a la tête dure, et la vague de violence inquiétante évoquée au début de l’article a bien pour objectif de faire régner une « terreur » qi ne se limite plus aux territoires barbares mais pénètre le sanctuaire et le ronge de l’intérieur.

Pour mettre fin au « terrorisme », il faudrait commencer par ne plus employer le mot de manière sélective ou même redonner à ce terme, sans nier les atrocités commises par des criminels sous tous les cieux, une fonction qui qualifie des réalités et pas des fantasmes.   

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Buzzcocks 29 octobre 2018 09:00

    Je comprends ce que vous voulez dire, mais dans le cas des musulmans, on retrouve souvent chez eux (dans leur portable ou PC), la preuve qu’ils adhèrent à une nébuleuse politique. Ils regardent des vidéos de prêcheurs syriens, ont des drapeaux al quaida chez eux ou s’en revendiquent.
    Exemple ici où on voit bien dans les affaires retrouvés chez ce mec, des drapeaux :

    https://www.google.fr/search?q=hakim+benladghem&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjmj9LalqveAhVPxhoKHUYqD9EQ_AUIDigB&biw=1680&bih=939#imgrc=GmGGtE7vZki1cM :

    Pour vos trois meurtriers américains, on ne peut pas dire qu’ils aient été influencés par tel ou tel gourou commun.


    • Arthur S p’tite Annick 29 octobre 2018 09:04

      @Buzzcocks

      ben si justement, et pas n’importe lesquels.... pas communs, justement...

    • troletbuse troletbuse 29 octobre 2018 14:41

      @p’tite Annick
      Il n’y a pas que les terroristes qui ont des tracts et des drapeaux de Daech
      https://www.courrierdelouest.fr/actualite/saumur-les-terroristes-de-daesh-etaient-en-fait-des-militaires-22-09-2016-284131
      Bizarre non ?


    • rogal 29 octobre 2018 12:10
      Une définition unique doit-elle venir des services de sécurité ou des lois ?
      Dans les deux éléments que vous relevez, il manque l’intention (idéologie est trop vague). Plutôt que cette pseudo-définition par intersection, il serait préférable de prendre la définition arrêtée par la loi française, ou à la rigueur de donner la vôtre, mais formulée avec précision.
       
      Vous soulignez à juste titre que les médias (et pas qu’eux) poussent à assimiler terrorisme et islamisme. Ça date du tournant de 2001 et de la rhétorique bushienne. Jusque là il était question aussi de terrorisme irlandais, basque, breton, etc.

      • Arthur S p’tite Annick 29 octobre 2018 12:46

        @rogal

        absolument

      • Désintox Désintox 29 octobre 2018 12:39
        Vous avez raison, à Pittsburgh c’était un attentat terroriste, comme à Nice.

        On peut ajouter que le terroriste tenait des propos antisémites sur les réseaux sociaux. Il faut surveiller les propos racistes sur les réseaux sociaux et dans les forums, ils laissent présager du pire.

        • Cadoudal Cadoudal 29 octobre 2018 13:26

          @Désintox

          En effet : « Sale race » est une vieille insulte viking.


          Tu ne veux pas dire qui t’a défoncé. Tu veux taire son origine ethnique. Tu sais, celle qui à 100% est impliquée directement dans le terrorisme, dans la criminalité quotidienne et le cas échéant dans les agressions contre les homosexuels. Non ? Alors demerde toi, bouffe te dents. Je m’en lave les mains.

        • OMAR 29 octobre 2018 18:37

          Omar9
           ;
          @Cadoudal
          .
          En raison du contenu idéologique de tes coms, tout Agora sait que tu n’es qu’un petit propagandiste d’un parti raciste, xénophobe, anti-musulman et surtout antisémite qui adore danser avec les loups nazillons :
          http://lesmaterialistes.com/voie-lactee/marine-pen-valse-vienne-nazis-autrichiens-jour-souvenir-holocauste
          .
          Alors, va aboyer avec le K.K.K....
          https://fr.euronews.com/2014/04/14/un-ancien-chef-du-kkk-commet-un-triple-meurtre-antisemite-au-kansas


        • Cadoudal Cadoudal 29 octobre 2018 18:59

          @OMAR
          Rien à voir mon colon.

          Moi je suis pour la remigration massive et l’interdiction de l’Islam en France...

          Fut un temps, parler de remplacement était nazi, tout le monde admet le remplacement maintenant.

          Idem pour le processus de colonisation, c’est acté et dans le débat public.

          La remigration massive, on y viendra doucement...

          Et l’interdiction de l’Islam itou...

          Mais tu verras tout ça de chez toi mon colon, t’es pas assez idiot pour ne pas comprendre ce qu’il se passe et en tirer les conséquences...


        • blablablietblabla blablablietblabla 29 octobre 2018 21:13

          @Cadoudal
          Il a raison Omar tes coms sont de la merde en barre constamment , tu as na pas marre d’ouvrir ta gueule de raciste antisémite. Ne te crois pas à l’abri derrière un pseudo tu risque d’avoir de grosses surprises crois moi.Tu es dans tous les articles entrain de gerber ta haine fétide , ça va te jouer de mauvais tours , le web laisse énormément de traces et tu ne pourra dire je ne la savais pas bla bla bliet bla bla .


        • Esprit Critique 29 octobre 2018 17:30

          « ....Le label « terrorisme » est devenu synonyme d’Islam dans l’imaginaire occidental. La caricature religieuse a supplanté les définitions juridiques. … »

          Vous parlez sans doute de votre imaginaire personnel ! ?

          Personnellement j’observe le réel, si vous n’avez pas remarqué que Nice, le Bataclan, Charlie, les Tours jumelles, etc … sont des saloperies musulmanes, vous avez des problèmes de vue, si vous pensez que le mot « Terrorisme » et inadapté pour les décrire, vous avez des problèmes avec le français.

          Si vous n’avez pas remarquez que l’immense majorité des actes terroristes sur la planète sont commis au nom de l’Islam alors vous avez des problèmes cérébraux plus graves. Si vous ne remarquez pas des crimes commis tous les jours en France par des racailles de confession musulmanes, alors vous en êtes objectivement un support.


          • Arthur S p’tite Annick 29 octobre 2018 17:40

            @Esprit Critique

            J’apprécie vos articles, mais la, j’ai un problème.

            Le « terrorisme », c’est quoi exactement ?


          • Esprit Critique 29 octobre 2018 18:32

            @p’tite Annick
            Le commandant du Nautilus, très bien pour le mettre profond donc, (comme dirait Coluche, vous l’a dit : « … « terrorisme » est devenu synonyme d’Islam dans l’imaginaire occidental. …. »
            Ah , je comprends, Vous n’êtes donc pas « Occidental ».
            CQFD


          • Esprit Critique 29 octobre 2018 18:33

            @p’tite Annick
            Ptit Tanic et Nemo !
            Vous êtes Parents ?



          • OMAR 29 octobre 2018 18:28

            Omar9

            .

            Bonjour NEMO : « Que manquait-il dans ces horreurs pour que les journaux les qualifient d’actes de « terrorisme » ?

            .

            Outre que je retiens la vérité, l’honneteté et la franchise que l’on constate dans votre article, vous etes le 1er et le seul jusqu’à présent à avoir abordé cet abject attentat.

            ..

            Les @Amaury, @moderatus (de pacotille) @chemisebrune et toute la meute facho et raciste s’est cachée, car le terroriste n’a pas crié »Allah Akbar", n’est pas black, ou ne s’appelle pas Ali Sarkoza.

            .

            Pitoyable.....


            • hdelafonte 30 octobre 2018 18:34

              @ l’auteur

              Il me semble que le terrorise présuppose une motivation politique.

              Je ne crois pas que les USA se soient voilés les yeux quand me terrorisme blanc suprémaciste (Timothy Mc Veigh) a frappé, ils ont bien appelé cela du terrrisme

              Je suis comme vous curieux de savoir si les meurtriers avaient une motivation politique. Si c’est le cas, je suis d’accord avec vous, cela changerait tout... mais pour l’instant ce n’est pas le cas (détrompez moi ?) 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès