• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le tombeau du Christ rejoint par les impôts du maire de Jérusalem. Une (...)

Le tombeau du Christ rejoint par les impôts du maire de Jérusalem. Une cause de boycott d’Israël pour les chrétiens ?

Le Saint-Sépulcre, tombeau du Christ, est fermé pour protester contre la nouvelle fiscalité israélienne. Depuis vingt ans le Saint-Siège et Israël discutaient « … de la signature d’un document devant traiter de la question des propriétés ecclésiastiques, des exonérations fiscales sur le revenu des activités commerciales des communautés chrétiennes... »

Visiblement les uns pensaient avoir l’éternité pour en discuter pendant qu’à la mairie de Jérusalem on s’impatiente devant ce manque à gagner.

Devant trouver le temps long, le maire de Jérusalem, à la façon israélienne, n’y va pas de main morte et tranche ; « Nir Barkat a fait geler plusieurs comptes en banque des Eglises, les empêchant de facto de poursuivre leurs missions dans la ville, de l’accueil des pèlerins aux fonctionnements de leurs écoles. » au motif que les responsables des Eglises grecques orthodoxes, catholiques et apostoliques arméniens refusent de payer l’impôt –l’arnona (*)- sur les activités commerciales qu’elles développent. Comme si cela ne suffisait pas, "Le projet de loi odieux doit être abordé par un comité ministériel qui s'il est approuvé, rendrait possible l'expropriation des terres des Églises".

Les responsables des Eglises considèrent que la loi est « … discriminatoire et raciste et vise uniquement les propriétés de la communauté chrétienne en Terre Sainte », rendant « …possible l’expropriation des terres des Églises ; Cela nous rappelle toutes les lois de même nature qui ont été adoptées contre les Juifs pendant les périodes sombres en Europe. » ajoutent-ils.

Quelle mouche a piqué Nir Barkat et les israéliens ? Seraient-ce les articles de GLOBES (journal israélien publié en hébreu) qui dénonçait récemment « un département secret » à Bercy à l’encontre « …des seuls contribuables juifs … un certain nombre d’enquêtes internationales contre des Français (n.d.l.r. juifs) soupçonnés de fraude fiscale et d’évasion fiscale d’une ampleur considérable et de blanchiment d’argent en Israël à travers des achats immobiliers  » 

Le président de la Confédération des juifs de France et des amis d’Israël, Richard Abitbol, a demandé « un démenti officiel ».

Si à Bercy on a reconnu, que dans les dossiers « il y a peut-être un peu plus de juifs qu’il y en a dans la population française, cela s’explique par l'histoire. Dans les années 1940, beaucoup de juifs français ont voulu protéger leurs héritiers en plaçant de l’argent en Suisse », que « les fonctionnaires français ont bien travaillé sur la fraude à la TVA sur les quotas de carbone de 2008-2009, dans laquelle de nombreuses personnes juives sont impliquées » et qu’ « il est vrai que nous avons de très mauvaises relations fiscales avec Israël. », Bercy dément cependant catégoriquement avoir monté une cellule dédiée aux contribuables juifs.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/12/29/bercy-dement-categoriquement-avoir-monte-une-cellule-dediee-aux-contribuables-juifs_5235812_3234.html#6PyBuHWC6fEBFi5E.99

Le maire de Jérusalem a oublié que l’Eglise orthodoxe, très puissante à Jérusalem, ne fait pas bon ménage avec l’impôt. L’exemple grec nous a montré les liens qui existent entre l’Eglise et l’Etat avec pour conséquence d’épargner encore l’Eglise orthodoxe de l’effort fiscal avec l’assentiment de sa population.

Les Eglises ont décidé de ne pas rester les deux pieds sous la même soutane, la mairie doit donc s’attendre à une forte résistance. Cette manifestation ecclésiastique pourrait bien se profiler sous de bons auspices pour elles. En effet, Israël se prend les pieds dans le tapis avec le timing de cette histoire. GoIsraël, organisme chargé du tourisme, a décidé de lancer en ce début d’année un plan de communication international pour le développement de son tourisme. A en juger par certaines images publicitaires les chrétiens sont bien ciblés avec la présentation des coupoles des églises orthodoxes mises en avant et on peut comprendre pourquoi quand on sait que plus d’un million des visiteurs sont des pèlerins qui représentent plus de la moitié des touristes en Israël. Mais à l’évidence, ces touristes ne manqueront pas d’annuler leur voyage si le Saint-Sépulcre est « en grève ». Voilà donc une mauvaise nouvelle pour les promoteurs de ce programme. Le maire de Jérusalem aurait dû se concerter avec son ministère du tourisme.

Pour juger de l’initiative discutée de Jérusalem, d’autres questions viennent à l’esprit.

Cette décision israélienne est-elle une conséquence de la décision de D. Trump de déplacer l’ambassade des Etats Unis à Jérusalem, distillant ainsi l’idée de Jérusalem capitale (sans distinction EST/OUEST) d’Israël ?

Les Eglises affectent une partie des fonds nouvellement imposés à leurs œuvres charitables en Terre Sainte et donc aussi aux chrétiens d’Orient. Cette destination pourrait-elle déplaire au gouvernement israélien ?

A propos du Saint-Sépulcre situé à Jérusalem EST, quel est le bienfondé d’un impôt perçu par Israël sur un territoire occupé ?

Les commentaires ne parlent pas de ce qui pourrait être une singularité de cette fiscalité. Comme chacun sait, le Saint-Sépulcre est vide depuis plus de 2000 ans, méritera-t-il à ce titre la surtaxe que prévoit Jérusalem  « lorsqu’un bien est vide depuis 9 mois minimum, le montant de la taxe est doublé. » 

(*) L’impôt israélien réclamé aux Eglises c’est l’arnona, notre taxe d’habitation. Elle est décidée par le maire et validée par le ministère de l’intérieur aux mains du Likoud (parti de Netanyahu). Cette initiative de Jérusalem est donc bien israélienne. 

 

 

Déclaration des Patriarches et Chefs des Eglises faisant suite à la décision de la Municipalité de Jérusalem d’imposer les Eglises sur leurs biens non cultuels  :

Communiqué des Patriarches et des Chefs des Eglises à Jérusalem

le 14 février 2018

A la suite du communiqué de la Municipalité de Jérusalem déclarant que les Eglises présentes à Jérusalem devraient payer les taxes municipales (connues sous le nom d’Arnona), nous, les Chefs des Eglises à Jérusalem, déclarons qu’une telle déclaration est contraire à la position historique entre les Églises présentes dans la Ville Sainte de Jérusalem et les autorités civiles à travers les siècles. Les autorités civiles ont toujours reconnu et respecté la grande contribution des Églises chrétiennes, qui investissent des milliards dans la construction d’écoles, d’hôpitaux et de maisons, et ce particulièrement pour les personnes âgées et défavorisées, en Terre Sainte.

Nous déclarons qu’une telle mesure sape à la fois le caractère sacré de Jérusalem et compromet la capacité de l’Église à mener son ministère sur cette terre au nom de ses communautés et de l’Église présente dans le monde entier.

Nous demandons à la municipalité de retirer sa déclaration et de continuer à veiller à ce que le statu quo, sanctionné par l’Histoire sainte, soit maintenu et que le caractère saint de la Ville de Jérusalem ne soit pas violé.

Nous sommes fermes et unis dans notre position pour défendre notre présence et nos propriétés.

Les Patriarches et des Chefs des Eglises à Jérusalem

+ Patriarche Theophilos III, Patriarcat Grec Orthodoxe

+ Patriarche Nourhan Manougian, Patriarcat Orthodoxe Apostolique Arménien

+ Monseigneur Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique, Patriarcat latin

+ Fr. Francesco Patton, ofm, Custode de Terre Sainte

+ Archevêque Anba Antonious, Patriarcat copte orthodoxe, Jérusalem

+ Mgr Swerios Malki Murad, Patriarcat syrien orthodoxe

+ Archevêque Aba Embakob, Patriarcat éthiopien orthodoxe

+ Mgr Joseph-Jules Zerey, Patriarche grec-melkite-catholique

+ Archevêque Mosa El-Hage, Exarchat patriarcal maronite

+ Archevêque Suheil Dawani, Église épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient

+ Mgr Ibrahim Sani Azar, Église évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte

+ Mgr Pierre Malki, Exarchat patriarcal syro-catholique

+ Mgr Georges Dankaye’ , Exarchat patriarcal arménien catholique


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

170 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 27 février 08:56

    Devinez où l’ONU a négocié avec Israël l’expulsion chrétienne de ses 40000 illégaux africains ?
    80 sont déjà arrivés à Rome, pas chez le Pape immigrationniste...
    « Accord gagnant-gagnant » se félicite l’ONU. Ironie ? Non...
    Le CRIF s’indigne de notre dureté envers les pseudo-réfugiés.
    Certains peuples doivent être multiethniques et pas d’autres. Les goyims seulement.
    Européen, soit fier de ta grande souveraineté charitable !
    Mais n’oublie pas les saintes huiles lubrifiantes !
     smiley
     
    http://geopolis.francetvinfo.fr/benjamin-netanyahu-ouvre-la-phase-d-expulsion-acceleree-des-migrants-africains-169349
    http://www.unhcr.org/uk/news/briefing/2018/1/5a548e064/unhcr-appeals-israel-forced-relocations-policy.html


    • microf 27 février 22:27

      @Jean Roque

      Israel doit certainement avoir oublier tout ce que l´Afrique lui a déjá fait comme bien.

      Moise le Juif est né en Afrique, il sera adopté par une africaine qui le traitera comme un fils au point de faire de lui un grand de son pays.
      Personne n´a chassé Moise de l´Afrique, il prendra lui même la fuite parcequ´il aura tué un africain.

      Joseph le Juif sera vendu par ses propres frères Juifs.
      Emmené en Afrique, il entrera au service du Pharaon qui le traitera comme son fils.
      Joseph deviendra un des plus grand Conseiller du Pharaon jouissant de tous les avantages.
      Lorsque la famine veut exterminer Israel, c´est la Pharaon qui donne l´autorisation á Joseph d´envoyer de la nourriture á ses frères et soeurs Juifs, les sauvant ainsi d´une mort atroce.

      Lorsque Hérode le Juif veut tuer son frère Jésus le Christ le Juif, c´est en Afrique que Jésus Christ le Juif trouve refuge, il y sera bien traité et rentrera tranquillement chez lui lorsque Hérode sera mort.

      Voila au moins trois fois que l´Afrique a sauvé Israel, et aujourd´hui, l´Afrique a des problèmes, les africains partent trouver refuge en Israel, et que fait Israel, au lieu de rendre la pareille en renvoyant l´ascenseur comme on dit, en reconnaissance du bien que l´Afrique lui a fait lorsqu´Israel était dans des problèmes comme les africains le sont aujourd´hui, Israel traite ses africains avec la plus extrême dureté, et rapatrie les africains...

      Dieu saura reconnaitre les siens le jour oú chacun apparaitra devant Lui, il faut prier pour Israel.


    • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 10:53

      Dieu saura reconnaitre les siens le jour oú chacun apparaitra devant Lui.
      ...................................................................... .........
      @microf
      Le jour où ça va arriver, il va vous en cuire ! Ne soyez donc pas trop pressé de voir le jugement dernier.
      En tout cas, ne comptez sur mon intercession : je vous ai assez lu pour savoir que votre place est dans le 9e cercle de l’enfer de Dante, dans une glace pire que le feu. Etant donné le temps qu’il a fait ces derniers jours à cause du réchauffement climatique, vous pouvez avoir une petite idée de ce qui vous attend.


    • microf 28 février 16:55

      @Christian Labrune

      Merci beaucoup mon cher très @Christian Labrune du souhait que vous formulez pour moi d´aller en enfer, si vous n´interceder pas pour moi, je prierai pour vous en demandant l´intercession du P. DANIEL BROTTIER que l´Église Catholique, surtout l´Église Catholique de France aujourd´hui 28 février le jour de sa mort célèbre, je lui demanderait d´intercéder pour vous auprès du Seigneur afin que vous alliez au paradis.
      Notre Religion Catholique nous interdit de vouloir du mal pour nos prochains, et nous demande de prier pour ceux qui nous veulent du mal, comme vous me voulez du mal, que j´aille brûler en enfer, moi je ne vous veux pas du mal, je voudrais que vous alliez au Paradis.
       
      Qui était le Bienheureux DANIEL BROTTIER, ce Saint homme nait á la Ferté-Saint Cyr, e 7 septembre 1876, deviendra Religieux, ira en Afrique au Sénégal oú il créera toutes sortes d´activités pour les africains et les colons, suscitant ainsi de nombreuses vocations.
      Entre autre en bon orticulteur, il crée la mangue « BROTIER » qui est restée jusqu´aujourd´hui, célèbre dans le monde.
      Il rentre en France après une chute de cheval, et prend la gestion de l´Oeuvre des Apprentis des Orphelins d´Auteuil, et pour faire financer cette oeuvre, il utilise la publicité, les fonds affluent, c´est ainsi qu´il sauve cette Institution.
      Il fera de même pour la construction de la Cathédrale de Dakar, malheureusement, il n´assistera pas á l´inauguration de cette Cathédrale á Dakar car il meurt subitement le 28 février 1936.
      Il sera bératifié le 24 novembre 1984 par le Pape jean-paul II.
      Son intercession est très efficace, essayez pour les autres même si vous ne pouvez pas le faire pour moi, moi je le ferai pour vous afin que vous allez au Paradis.


    • roby 2 mars 12:05

      @microf
      Joseph le juif et pharaon étaient homos car joseph a demandé à pharaon qui sera elle cette nuit ?


    • Montdragon Montdragon 27 février 09:55

      Diantre !
      On a déclenché la première croisade pour moins que ça !
      Si le maire de Jérusalem joue au turc seldjoukide, chiche on y va !


      • Cyrus Cyrus 27 février 16:43

        @Montdragon

        Les chevaliers hospitalier , était censé garder la route ainsi que les lieux saint ...

      • Montdragon Montdragon 27 février 18:39

        @Cyrus
        Je parle de la première croisade, avant les ordres....
        C’est chaud un radiateur mais au collège c’est le mauvais endroit pour apprendre.


      • Cyrus Cyrus 27 février 21:38

        @Montdragon

        Grosse confusion chronologique c’ est vrai ... Mais le radiateur n’ y est pour rien ;)

      • Montdragon Montdragon 28 février 10:22

        @Cyrus
        Ô temps !!!!! Pour moi. smiley


      • Paul Leleu 1er mars 16:32

        @Montdragon


        mouhais... si les français ont les couilles d’aller choper le maire de Jérusalem, ils feraient mieux d’aller choper le locataire de l’Elysée ou de la Maison Blanche... et les margoulins des banques qui sont derrière... 

        de toutes façons, je crains que les français se fichent de Jérusalem comme de l’an 40 (et je partage leur avis)... pour le reste... 

      • bob14 bob14 27 février 10:04

        Le tombeau du Christ une arnaque de plus des sectes !


        • bob14 bob14 27 février 17:44

          @bob14....« Rhésus » crie..un mec juif sur les bords qui chasse ses potes du temple ?..cherchez l’erreur...


        • Alren Alren 27 février 18:46

          @bob14

          « Le tombeau du Christ une arnaque de plus des sectes ! »

          Évidemment que toutes les religions sans exception aboutissent à demander des « sacrifices » aux crédules et notamment des sacrifices financiers.

          Et face aux États, les hiérarchies religieuses sous prétexte de bonnes œuvres obtiennent de juteuses exonérations fiscales sur le chiffre d’affaire.
           
          Dans cette exigence générale, il semble que les orthodoxes grecs soient les champions, ce qui a contribué à la ruine de la Grèce avec d’autres facteurs.

          Comme de juste l’article parle de « dômes d’églises orthodoxes » associé à ce conflit fiscal.

          Il surgit cependant quand on voit bien que le régime Netanyahou est inquiet avec l’affaiblissement de ses soutiens au Moyen-Orient. Et qu’il veut rendre irréversible un Jérusalem purement, ethniquement, juif israélien, avant d’être contraint à des négociations qui imposerait le partage voulu par l’ONU.

          Si les Palestiniens peuvent être relativement faciles à chasser, il n’en est pas de même des chrétiens appuyés par des pays puissants.
          Les écoles chrétiennes doivent lui paraître particulièrement gênantes comme « noyaux durs » d’une culture non juive. Mais il lui est difficile de les attaquer de front.


        • roby 2 mars 12:07

          @bob14
          Y’a pas d’erreur là car ou un pote va tous les potes iront...


        • Zolko Zolko 27 février 12:27

          Je ne sais pas pour le tombeau du Christ, mais j’avais visité la chapelle de la nativité à Bethléem (érigé là où Jesus est supposé être né), il y a plus de 20 ans. J’ai été choqué par le traitement que l’état d’Israel réserve à ce – que devrait être un – haut-lieu de la religion Chrétienne. Si on traitait les lieux de culte Juifs comme ils traitent ce lieu saint, les associations Juives seraient en guerre. Alors plus vite ce régime d’apartheid disparaîtra mieux l’Humanité s’en portera.


          • Paul Leleu 1er mars 16:38

            @Zolko


            bof... il y en a qui sont plus islamophobes qu’antisémites... chacun ses marottes... c’est le relativisme culturel en la matière... mais je me dis que c’est régime d’apartheid qui divise le monde entier et qui fait des millions de morts chaque année qu’il faudrait s’attacher à faire disaparaitre. 

          • roby 2 mars 12:10

            @Zolko
            « (érigé là où Jesus est supposé être né), il y a plus de 20 ans »


            Erreur jesus crie depuis plus de 2000 ans

          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 12:27

            à l’auteur,
            Vous oubliez de préciser que la taxe prévue par la municipalité, concerne les bâtiments à usage commercial, non les lieux de culte. Les chrétiens de plusieurs rites qui se partagent la gestion de l’Eglise du Saint-Sépulcre n’ont rien à payer concernant la propriété de cette église.

            En revanche, ces communautés religieuses disposent d’hôtels et de toute sorte de commerces qui sont soumis à des taxes municipales. On ne fait pas de différence entre vendre des machines à laver la vaisselle et vendre des cierges ou des « souvenirs » comme on vend à Paris, dans le 18e arrondissement, des petites reproduction du Sacré-coeur enfermés dans des boules où il neige quand on les retourne, où à Lourdes des Saintes-vierges formant bidon, avec un bouchon, qu’on pourra remplir de l’eau miraculeuse de LA Source. Tout cela est du meilleur goût, plaît à Dieu, et doit être respecté.

            Jésus chassait les marchands du Temple - et Dieu sait si cela lui aura coûté cher -, mais les chrétiens de Jérusalem, en deux mille ans, auront eu bien le temps d’oublier tout ça !


            • oncle archibald 27 février 12:40

              @Christian Labrune : vous avez lu l’article ?


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 13:15

              @Christian Labrune : vous avez lu l’article ?
              ...................................................................... ..............
              @oncle archibald

              Oui, je l’ai lu, pourquoi ?

              L’auteur précise bien qu’il s’agit des propriétés à vocation commerciale, mais comme je suis probablement mieux renseigné que lui, je pensais, sans lui en faire le reproche, que cela méritait d’être quelque peu précisé.

              En fait, les communautés chrétiennes, ces dernières années, ont indéfiniment différé de payer les taxes. Le passif s’élèverait à 650 millions de shekels, soit plus de 150 millions d’euros. Quand on a longtemps compté sur la négligence du service des impôts et que le couperet tombe sans prévenir, ça fait mal !

              Je ne pense pas que cela devienne une affaire d’état, mais le procédé consistant à fermer l’église du Saint-Sépulcre et à prendre les pèlerins en otable, je le trouve assez inqualifiable : des gens étaient venus d’Amérique ou de l’extrême Orient pour visiter cette église et on leur interdit, pour des questions de fric de voir le tombeau du Christ. Moi qui suis athée, ça ne me dérangerait pas trop, et si j’allais en israël, il y a bien d’autres choses que je préfèrerais voir, mais je n’ai rien contre les religions et les croyants s’ils ne menacent pas de massacrer les athées. J’étais même dans les rares manifestations à Paris en faveur des chrétiens d’Orient. Je serai donc plutôt solidaire de ces pèlerins.

              Tout çà finira bien par s’arranger : quand il ne s’agit que de fric, des accommodements sont toujours possibles.


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 13:18

              ERRATUM
              Prendre les pèlerins en OTAGES , et non pas en « obable ». Excuse


            • McGurk McGurk 27 février 13:37

              @Christian Labrune

              Oui, la municipalité a présenté ça de manière claire et précise. Et effectivement, ils souhaitent que tout le monde soit sur un même pied d’égalité au niveau des impôts et ça ne concerne pas les lieux de culte. Ils auraient pu non pas leur demander une grosse « somme due » directement mais les prévenir qu’à l’avenir ce sera comme ça.

              C’est parfaitement compréhensible bien qu’ils devraient plutôt officialiser la destination de ces fonds et leur utilisation plutôt que de vouloir récupérer à tout prix l’argent.

              Surtout qu’on ne sait pas vraiment ce qu’ils vont en faire étant donné la politique de cet Etat : expropriation des « ennemis », colonisation massive, meurtres à grande échelle, construction d’un mur le long des frontières, propagande pro-israëlienne et dénonciation des critiques de leur politique abusive.

              Si tel est le cas, mieux vaut que les églises gardent leur argent, au moins il sera dépensé pour les plus nécessiteux.


            • oncle archibald 27 février 13:59

              @McGurk : c’est sûr si votre propriétaire est juif vous. Êtes pas tenu de payer le loyer ....


            • oncle archibald 27 février 14:00

              Erratum : vous n’êtes....


            • V_Parlier V_Parlier 27 février 14:00

              @Christian Labrune
              « J’étais même dans les rares manifestations à Paris en faveur des chrétiens d’Orient »
              -> Vous ? Ca vous intéressait vraiment, les chrétiens d’Orient ? Alors j’ai ça pour vous :
              http://www.youtube.com/watch?v=K6r9xmoua_4
              http://www.youtube.com/watch?v=XJfF05lkQGY
              http://www.youtube.com/watch?v=e3HUPx9ikew
              (Parce-que j’ai cru percevoir comme un petit manque de cohérence globale, si je ne me trompe...).


            • popov 27 février 14:40

              @Christian Labrune
               

              Bonjour
               
              Ah le juteux commerce de bondieuseries !
               
              Dans un de ses livres, j’ai oublié lequel, Umberto Eco qui était un véritable rat de bibliothèques raconte qu’il est un jour tombé sur une affichette de vendeur de foire qui déclarait « Le crâne de Jésus... ».
              Et comme le crâne en question était sans doutes un peu petit, et pour prévenir les railleries, il avait ajouté « ...quand il avait huit ans ».
               
              Pour les pèlerins déçus, je propose une destination de rechange. Selon une tradition japonaise, Jésus ne serait pas mort sur la croix. Il aurait réussi à s’échapper et à trouver refuge dans le petit village japonais de Shingo où il finit paisiblement sa vie. Et pour marquer l’endroit de sa sépulture, les autorités locales ont fait ériger ... une grande croix.
               
              Le site est maintenu nickel par une usine de yogourt voisine. Il reçoit la visite de nombreux curieux et chaque année un festival est organisé par les autorités touristiques pour « consoler l’âme de Jésus ». On peut y voir des jeunes femmes en kimono réciter des litanies dans une langue inconnue.

              Lien Attention, cette histoire cocasse et délicieuse s’étale sur trois pages. Utilisez les onglets au bas des pages pour naviguer.

            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 15:47

              @popov,
              Je vais regarder votre lien, mais il ne peut être que fantaisiste et il y a à cela une raison extrêmement forte, c’est que Jésus de Nazareth ressuscité et bien vivant intervient tous les jours surr AgoraVox, et c’est moi. Personne d’autre. Pour la très modique somme de dix euros, je peux même, si vous y tenez absolument, vous donner ma bénédiction.
              Si tout le monde me demandait ici une bénédiction, la dette des églises de Jérusalem auxquelles j’enverrais les sommes recueillies serait vite épongée. Si les amateurs ne sont qu’en très petit nombre, cela me permettra de m’offrir quelques cigares. Ce sera toujours ça de pris.


            • McGurk McGurk 27 février 15:50

              @oncle archibald

              Rien n’est moins sûr. Ils ont l’air de mettre tout le monde au même régime.

              Ah en étant propriétaire on ne paye pas de loyer mais des impôts locaux^^


            • McGurk McGurk 27 février 15:56

              @Christian Labrune

              Hé Jésus, j’ai une question pratique sur tes dons parce que ça m’intrigue : comment peux-tu prendre un bain si tu marches sur l’eau ? Parce que même la douche ou se désaltérer c’est pas possible comme les gouttes te fuient.


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 16:09

              Parce que même la douche ou se désaltérer c’est pas possible comme les gouttes te fuient.
              ...................................................................... ...................
              @McGurk
              Ah, le voilà bien, l’odieux matérialiste ! Parce que je marche sur les eaux, il croit que je suis hydrophobe et que ma peau ne retient pas l’eau ! S’il fallait en rester à la simple physique, il faudrait que vous tinssiez compte de la pesanteur et du principe d’Archimède. Un navire couvert de téflon, par exemple (une substance hydrophobe) avancerait plus vite, mais sa ligne de flottaison serait au même endroit que celle d’un navire jumeau dont la peinture aurait une affinité pour l’eau.

              Si je marche sur l’eau, c’est parce que je l’ai voulu et que les lois de la physique se plient à ma souveraine et divine volonté. Cela me fait penser que je n’ai plus de saké. Il va falloir que je remplisse d’eau ma bouteille vide et que je fasse un petit miracle. A votre santé !


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 16:18

              @popov
              J’ai lu l’article que vous avez signalé sur Jésus au Japon, qui m’a fait une très forte impression. Si je n’étais pas Jésus ressuscité, il est tout à fait certain que j’adhèrerais immédiatement à la religion de ce lointain petit village. Personne (sauf moi, bien évidemment) ne sait ce que Jésus a fait entre vingt et trente ans. Là, c’est très bien expliqué et très vraisemblable. Rien à voir avec les Evangiles, qui ne sont pas toujours en concordance. Merci pour cette information. Beaucoup, s’ils le lisent, commenceront peut-être à réfléchir. Je prévois beaucoup de conversions.


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 16:31

              @popov
              L’histoire du crâne de Jésus enfant n’est pas nouvelle et présente bien des variantes. Je me souviens que quand j’étais prof et que la classe roupillait, plusieurs fois, je me suis amusé avec ça. Je leur parlais de Voltaire, mort à l’âge de 83 ans.

              - Vous notez, s’il vous plaît : le crâne de Voltaire enfant se trouve au musée de Montauban.

              Plusieurs me regardaient en rigolant, mais plus de la moitié reprenaient le stylo qui leur était tombé des mains, respiraient un grand coup, et se mettaient à écrire ça. Je passais entre les rangs et quand c’était fait, ils avaient droit à une petite séance d’ironie féroce dont les malheureux doivent encore se souvenir.
               


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 16:39

              Surtout qu’on ne sait pas vraiment ce qu’ils vont en faire étant donné la politique de cet Etat : expropriation des « ennemis », colonisation massive, meurtres à grande échelle, construction d’un mur le long des frontières, propagande pro-israëlienne et dénonciation des critiques de leur politique abusive.
              ...................................................................... ......
              @McGurk
              Je suppose que votre famille est originaire d’Epinal, dans les Vosges, et travaillait à la fabrication des célèbres images !
              Méfiez-vous quand même : il y a plus de la moitié des lecteurs d’AgoraVox qui sont à peu près incapables d’entendre l’ironie.


            • Cyrus Cyrus 27 février 16:42

              @Christian Labrune

              Les chrétien de Jérusalem-est , sont menacer d’ expropriation faute de pouvoir payer 150 million d’ euro immédiatement . Alors même que la guerre entre musulman et juif les mets déjà en difficulté financière .

              C’ est donc une façon détourné de judaïser Jérusalem au détriment des minorité .

            • Cyrus Cyrus 27 février 17:01


              Les chretien n’ ont pas prit les armes contre la naissante Israël ...Jérusalem est occupé ... suite au révolution arabe ...pourtant ce sont les chertien qui risque d’ etre exproprier ...

              Payer son loyer ou ses impots , oui ... mais pas a des squatteur qui judaise le corpus separatum 

              "
              C’est pourquoi l’Assemblée générale adopte, le 29 novembre 1947, la résolution 181 (II) qui propose le partage du territoire en deux États indépendants, la création d’une union économique, ainsi que l’internationalisation et la démilitarisation de Jérusalem. L’idée est de faire de la Ville sainte un «  corpus separatum sous un régime international spécial  » dont le Conseil de tutelle doit «  assurer au nom de l’Organisation des Nations unies les fonctions d’autorité chargée de l’administration  ». Il incombe également au Conseil «  [d’]élaborer et [d’]approuver un statut détaillé de la ville  » en respectant «  l’essentiel des dispositions de la résolution  »8. Si cette dernière contient effectivement les grandes lignes directrices à suivre, elle utilise néanmoins des notions assez larges pour laisser au Conseil une certaine marge de manœuvre. Par exemple, le principe de corpus separatum n’est jamais défini clairement si ce n’est à travers l’idée d’un statut spécial qui doit permettre à la ville d’échapper au contrôle des deux États devant voir le jour. La résolution cherche également à trouver une solution à la question des Lieux saints qui change en même temps de nature en comprenant désormais ceux de l’islam et du judaïsme.





            • popov 27 février 17:24

              @Christian Labrune

               
              Je ne sais pas si votre bénédiction pourrait quelque chose pour moi. 
               
              Quand j’étais gosse, j’ai un jour trouvé au fond d’une armoire une bouteille portant une étiquette « Eau de Lourdes ». Je n’ai jamais su comment elle était arrivée là, mais j’avais entendu parler des vertus miraculeuses de cette boisson. 
               
              J’ai donc avalé une gorgée de cette eau croupissante en me disant qu’avec ça j’allais devenir un saint et que je pourrais faire des miracles. Eh bien croyez-moi si vous voulez, j’ai juste choppé une diarrhée de dieu le père.

            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 22:07

              C’ est donc une façon détourné de judaïser Jérusalem

              @Cyrus

              Plus de dix-neuf siècles avant notre ère, des inscriptions hiéroglyphiques égyptiennes mentionnent déjà Jérusalem. On est au temps de la 12e dynastie, l’époque où tous les rois d’Egypte s’appellent presque toujours Sésostris ou Amenemhat. Il faut remonter le temps de presque quatre millénaires pour en arriver là.

              Qui habitait Jérusalem à cette époque ? On ne le sait pas bien précisément, mais ce n’était ni des Gaulois ni des Chinois. Il y a bien quand même trois mille ans que Jérusalem est une ville juive, et ce nom apparaît plus de cinq cents fois dans la Bible. Il n’y a donc longtemps qu’elle n’a plus à être « judaïsée ». Elle l’est depuis la nuit des temps.

              Une bonne nouvelle apprise ce soir : les conservateurs canadiens, s’ils sont élus, se promettent de transférer à Jérusalem l’ambassade du Canada. Il apparaîtra vite que les derniers à prendre une telle décision seront nécessairement les plus cons et par conséquent, d’ici deux ou trois ans, les choses vont se précipiter. Je plains Macron s’il n’a pas encore compris cela.


            • Cyrus Cyrus 27 février 22:47

              @Christian Labrune
               

              Qui habitait Jérusalem à cette époque ?

              la bonne question pour moi c’ est plutôt qui y vit maintenant et qui est prêt a partager
              c’ est un peu comme le jugement de salomon celui qui aiment jerusalem en respecte la paix et la partage avec les autres en paix ... sinon c’ est tel aviv ou gaza ... .

            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 23:05

              la bonne question pour moi c’ est plutôt qui y vit maintenant et qui est prêt a partager
              ...................................................................... ...............
              @Cyrus
              Eh bien justement, en 47, l’ONU avait proposé un partage du territoire. Qui ne l’a pas voulu et a préféré l’épée que Salomon demande qu’on lui apporte ? Ceux qu’on appellera plus tard les Palestiniens.

              Hier, ces Palestiniens voyaient quelque chose d’horrible et comme une offense dans le fait que l’Amérique ait choisi le milieu du mois de mai pour transférer l’ambassade. C’est le jour même de ce qui fut pour eux la catastrophe, leur nakba.

              En fait, la nakba, c’est quelques mois plus tard. Le 14 mai, c’est quoi ? C’est la proclamation de l’état d’Israël par Ben Gourion. Et que se passe-t-il, dès le lendemain ? Les armées arabes coalisées attaquent l’état qui vient de naître, pour exterminer ou foutre à la mer tous les israéliens. Les Palestiniens pensaient pouvoir faire prévaloir le droit du plus fort et ils en auraient joui ensuite sans le moindre état d’âme. Ils n’avaient pas prévu que lorsqu’on déclenche la guerre, même si on jouit de l’avantage numérique, si on n’a pas la stratégie qui convient, on risque de se faire complètement ratatiner. Ce fut effectivement une belle raclée. Ils auraient pu l’éviter, leur nakba mais la leçon ne leur aura pas suffi puisqu’ils auront recommencé en 67.

              Je crains qu’aujourd’hui même ils n’aient encore pas bien compris, ces incurables.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès