• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le tombeau du Christ rejoint par les impôts du maire de Jérusalem. Une (...)

Le tombeau du Christ rejoint par les impôts du maire de Jérusalem. Une cause de boycott d’Israël pour les chrétiens ?

Le Saint-Sépulcre, tombeau du Christ, est fermé pour protester contre la nouvelle fiscalité israélienne. Depuis vingt ans le Saint-Siège et Israël discutaient « … de la signature d’un document devant traiter de la question des propriétés ecclésiastiques, des exonérations fiscales sur le revenu des activités commerciales des communautés chrétiennes... »

Visiblement les uns pensaient avoir l’éternité pour en discuter pendant qu’à la mairie de Jérusalem on s’impatiente devant ce manque à gagner.

Devant trouver le temps long, le maire de Jérusalem, à la façon israélienne, n’y va pas de main morte et tranche ; « Nir Barkat a fait geler plusieurs comptes en banque des Eglises, les empêchant de facto de poursuivre leurs missions dans la ville, de l’accueil des pèlerins aux fonctionnements de leurs écoles. » au motif que les responsables des Eglises grecques orthodoxes, catholiques et apostoliques arméniens refusent de payer l’impôt –l’arnona (*)- sur les activités commerciales qu’elles développent. Comme si cela ne suffisait pas, "Le projet de loi odieux doit être abordé par un comité ministériel qui s'il est approuvé, rendrait possible l'expropriation des terres des Églises".

Les responsables des Eglises considèrent que la loi est « … discriminatoire et raciste et vise uniquement les propriétés de la communauté chrétienne en Terre Sainte », rendant « …possible l’expropriation des terres des Églises ; Cela nous rappelle toutes les lois de même nature qui ont été adoptées contre les Juifs pendant les périodes sombres en Europe. » ajoutent-ils.

Quelle mouche a piqué Nir Barkat et les israéliens ? Seraient-ce les articles de GLOBES (journal israélien publié en hébreu) qui dénonçait récemment « un département secret » à Bercy à l’encontre « …des seuls contribuables juifs … un certain nombre d’enquêtes internationales contre des Français (n.d.l.r. juifs) soupçonnés de fraude fiscale et d’évasion fiscale d’une ampleur considérable et de blanchiment d’argent en Israël à travers des achats immobiliers  » 

Le président de la Confédération des juifs de France et des amis d’Israël, Richard Abitbol, a demandé « un démenti officiel ».

Si à Bercy on a reconnu, que dans les dossiers « il y a peut-être un peu plus de juifs qu’il y en a dans la population française, cela s’explique par l'histoire. Dans les années 1940, beaucoup de juifs français ont voulu protéger leurs héritiers en plaçant de l’argent en Suisse », que « les fonctionnaires français ont bien travaillé sur la fraude à la TVA sur les quotas de carbone de 2008-2009, dans laquelle de nombreuses personnes juives sont impliquées » et qu’ « il est vrai que nous avons de très mauvaises relations fiscales avec Israël. », Bercy dément cependant catégoriquement avoir monté une cellule dédiée aux contribuables juifs.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/12/29/bercy-dement-categoriquement-avoir-monte-une-cellule-dediee-aux-contribuables-juifs_5235812_3234.html#6PyBuHWC6fEBFi5E.99

Le maire de Jérusalem a oublié que l’Eglise orthodoxe, très puissante à Jérusalem, ne fait pas bon ménage avec l’impôt. L’exemple grec nous a montré les liens qui existent entre l’Eglise et l’Etat avec pour conséquence d’épargner encore l’Eglise orthodoxe de l’effort fiscal avec l’assentiment de sa population.

Les Eglises ont décidé de ne pas rester les deux pieds sous la même soutane, la mairie doit donc s’attendre à une forte résistance. Cette manifestation ecclésiastique pourrait bien se profiler sous de bons auspices pour elles. En effet, Israël se prend les pieds dans le tapis avec le timing de cette histoire. GoIsraël, organisme chargé du tourisme, a décidé de lancer en ce début d’année un plan de communication international pour le développement de son tourisme. A en juger par certaines images publicitaires les chrétiens sont bien ciblés avec la présentation des coupoles des églises orthodoxes mises en avant et on peut comprendre pourquoi quand on sait que plus d’un million des visiteurs sont des pèlerins qui représentent plus de la moitié des touristes en Israël. Mais à l’évidence, ces touristes ne manqueront pas d’annuler leur voyage si le Saint-Sépulcre est « en grève ». Voilà donc une mauvaise nouvelle pour les promoteurs de ce programme. Le maire de Jérusalem aurait dû se concerter avec son ministère du tourisme.

Pour juger de l’initiative discutée de Jérusalem, d’autres questions viennent à l’esprit.

Cette décision israélienne est-elle une conséquence de la décision de D. Trump de déplacer l’ambassade des Etats Unis à Jérusalem, distillant ainsi l’idée de Jérusalem capitale (sans distinction EST/OUEST) d’Israël ?

Les Eglises affectent une partie des fonds nouvellement imposés à leurs œuvres charitables en Terre Sainte et donc aussi aux chrétiens d’Orient. Cette destination pourrait-elle déplaire au gouvernement israélien ?

A propos du Saint-Sépulcre situé à Jérusalem EST, quel est le bienfondé d’un impôt perçu par Israël sur un territoire occupé ?

Les commentaires ne parlent pas de ce qui pourrait être une singularité de cette fiscalité. Comme chacun sait, le Saint-Sépulcre est vide depuis plus de 2000 ans, méritera-t-il à ce titre la surtaxe que prévoit Jérusalem  « lorsqu’un bien est vide depuis 9 mois minimum, le montant de la taxe est doublé. » 

(*) L’impôt israélien réclamé aux Eglises c’est l’arnona, notre taxe d’habitation. Elle est décidée par le maire et validée par le ministère de l’intérieur aux mains du Likoud (parti de Netanyahu). Cette initiative de Jérusalem est donc bien israélienne. 

 

 

Déclaration des Patriarches et Chefs des Eglises faisant suite à la décision de la Municipalité de Jérusalem d’imposer les Eglises sur leurs biens non cultuels  :

Communiqué des Patriarches et des Chefs des Eglises à Jérusalem

le 14 février 2018

A la suite du communiqué de la Municipalité de Jérusalem déclarant que les Eglises présentes à Jérusalem devraient payer les taxes municipales (connues sous le nom d’Arnona), nous, les Chefs des Eglises à Jérusalem, déclarons qu’une telle déclaration est contraire à la position historique entre les Églises présentes dans la Ville Sainte de Jérusalem et les autorités civiles à travers les siècles. Les autorités civiles ont toujours reconnu et respecté la grande contribution des Églises chrétiennes, qui investissent des milliards dans la construction d’écoles, d’hôpitaux et de maisons, et ce particulièrement pour les personnes âgées et défavorisées, en Terre Sainte.

Nous déclarons qu’une telle mesure sape à la fois le caractère sacré de Jérusalem et compromet la capacité de l’Église à mener son ministère sur cette terre au nom de ses communautés et de l’Église présente dans le monde entier.

Nous demandons à la municipalité de retirer sa déclaration et de continuer à veiller à ce que le statu quo, sanctionné par l’Histoire sainte, soit maintenu et que le caractère saint de la Ville de Jérusalem ne soit pas violé.

Nous sommes fermes et unis dans notre position pour défendre notre présence et nos propriétés.

Les Patriarches et des Chefs des Eglises à Jérusalem

+ Patriarche Theophilos III, Patriarcat Grec Orthodoxe

+ Patriarche Nourhan Manougian, Patriarcat Orthodoxe Apostolique Arménien

+ Monseigneur Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique, Patriarcat latin

+ Fr. Francesco Patton, ofm, Custode de Terre Sainte

+ Archevêque Anba Antonious, Patriarcat copte orthodoxe, Jérusalem

+ Mgr Swerios Malki Murad, Patriarcat syrien orthodoxe

+ Archevêque Aba Embakob, Patriarcat éthiopien orthodoxe

+ Mgr Joseph-Jules Zerey, Patriarche grec-melkite-catholique

+ Archevêque Mosa El-Hage, Exarchat patriarcal maronite

+ Archevêque Suheil Dawani, Église épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient

+ Mgr Ibrahim Sani Azar, Église évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte

+ Mgr Pierre Malki, Exarchat patriarcal syro-catholique

+ Mgr Georges Dankaye’ , Exarchat patriarcal arménien catholique


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

161 réactions à cet article    


  • Jean Roque Jean Roque 27 février 2018 08:56

    Devinez où l’ONU a négocié avec Israël l’expulsion chrétienne de ses 40000 illégaux africains ?
    80 sont déjà arrivés à Rome, pas chez le Pape immigrationniste...
    « Accord gagnant-gagnant » se félicite l’ONU. Ironie ? Non...
    Le CRIF s’indigne de notre dureté envers les pseudo-réfugiés.
    Certains peuples doivent être multiethniques et pas d’autres. Les goyims seulement.
    Européen, soit fier de ta grande souveraineté charitable !
    Mais n’oublie pas les saintes huiles lubrifiantes !
     smiley
     
    http://geopolis.francetvinfo.fr/benjamin-netanyahu-ouvre-la-phase-d-expulsion-acceleree-des-migrants-africains-169349
    http://www.unhcr.org/uk/news/briefing/2018/1/5a548e064/unhcr-appeals-israel-forced-relocations-policy.html


    • microf 27 février 2018 22:27

      @Jean Roque

      Israel doit certainement avoir oublier tout ce que l´Afrique lui a déjá fait comme bien.

      Moise le Juif est né en Afrique, il sera adopté par une africaine qui le traitera comme un fils au point de faire de lui un grand de son pays.
      Personne n´a chassé Moise de l´Afrique, il prendra lui même la fuite parcequ´il aura tué un africain.

      Joseph le Juif sera vendu par ses propres frères Juifs.
      Emmené en Afrique, il entrera au service du Pharaon qui le traitera comme son fils.
      Joseph deviendra un des plus grand Conseiller du Pharaon jouissant de tous les avantages.
      Lorsque la famine veut exterminer Israel, c´est la Pharaon qui donne l´autorisation á Joseph d´envoyer de la nourriture á ses frères et soeurs Juifs, les sauvant ainsi d´une mort atroce.

      Lorsque Hérode le Juif veut tuer son frère Jésus le Christ le Juif, c´est en Afrique que Jésus Christ le Juif trouve refuge, il y sera bien traité et rentrera tranquillement chez lui lorsque Hérode sera mort.

      Voila au moins trois fois que l´Afrique a sauvé Israel, et aujourd´hui, l´Afrique a des problèmes, les africains partent trouver refuge en Israel, et que fait Israel, au lieu de rendre la pareille en renvoyant l´ascenseur comme on dit, en reconnaissance du bien que l´Afrique lui a fait lorsqu´Israel était dans des problèmes comme les africains le sont aujourd´hui, Israel traite ses africains avec la plus extrême dureté, et rapatrie les africains...

      Dieu saura reconnaitre les siens le jour oú chacun apparaitra devant Lui, il faut prier pour Israel.


    • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 10:53

      Dieu saura reconnaitre les siens le jour oú chacun apparaitra devant Lui.
      ...................................................................... .........
      @microf
      Le jour où ça va arriver, il va vous en cuire ! Ne soyez donc pas trop pressé de voir le jugement dernier.
      En tout cas, ne comptez sur mon intercession : je vous ai assez lu pour savoir que votre place est dans le 9e cercle de l’enfer de Dante, dans une glace pire que le feu. Etant donné le temps qu’il a fait ces derniers jours à cause du réchauffement climatique, vous pouvez avoir une petite idée de ce qui vous attend.


    • microf 28 février 2018 16:55

      @Christian Labrune

      Merci beaucoup mon cher très @Christian Labrune du souhait que vous formulez pour moi d´aller en enfer, si vous n´interceder pas pour moi, je prierai pour vous en demandant l´intercession du P. DANIEL BROTTIER que l´Église Catholique, surtout l´Église Catholique de France aujourd´hui 28 février le jour de sa mort célèbre, je lui demanderait d´intercéder pour vous auprès du Seigneur afin que vous alliez au paradis.
      Notre Religion Catholique nous interdit de vouloir du mal pour nos prochains, et nous demande de prier pour ceux qui nous veulent du mal, comme vous me voulez du mal, que j´aille brûler en enfer, moi je ne vous veux pas du mal, je voudrais que vous alliez au Paradis.
       
      Qui était le Bienheureux DANIEL BROTTIER, ce Saint homme nait á la Ferté-Saint Cyr, e 7 septembre 1876, deviendra Religieux, ira en Afrique au Sénégal oú il créera toutes sortes d´activités pour les africains et les colons, suscitant ainsi de nombreuses vocations.
      Entre autre en bon orticulteur, il crée la mangue « BROTIER » qui est restée jusqu´aujourd´hui, célèbre dans le monde.
      Il rentre en France après une chute de cheval, et prend la gestion de l´Oeuvre des Apprentis des Orphelins d´Auteuil, et pour faire financer cette oeuvre, il utilise la publicité, les fonds affluent, c´est ainsi qu´il sauve cette Institution.
      Il fera de même pour la construction de la Cathédrale de Dakar, malheureusement, il n´assistera pas á l´inauguration de cette Cathédrale á Dakar car il meurt subitement le 28 février 1936.
      Il sera bératifié le 24 novembre 1984 par le Pape jean-paul II.
      Son intercession est très efficace, essayez pour les autres même si vous ne pouvez pas le faire pour moi, moi je le ferai pour vous afin que vous allez au Paradis.


    • roby 2 mars 2018 12:05

      @microf
      Joseph le juif et pharaon étaient homos car joseph a demandé à pharaon qui sera elle cette nuit ?


    • Montdragon Montdragon 27 février 2018 09:55

      Diantre !
      On a déclenché la première croisade pour moins que ça !
      Si le maire de Jérusalem joue au turc seldjoukide, chiche on y va !


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 16:43

        @Montdragon

        Les chevaliers hospitalier , était censé garder la route ainsi que les lieux saint ...

      • Montdragon Montdragon 27 février 2018 18:39

        @Cyrus
        Je parle de la première croisade, avant les ordres....
        C’est chaud un radiateur mais au collège c’est le mauvais endroit pour apprendre.


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 21:38

        @Montdragon

        Grosse confusion chronologique c’ est vrai ... Mais le radiateur n’ y est pour rien ;)

      • Montdragon Montdragon 28 février 2018 10:22

        @Cyrus
        Ô temps !!!!! Pour moi. smiley


      • Paul Leleu 1er mars 2018 16:32

        @Montdragon


        mouhais... si les français ont les couilles d’aller choper le maire de Jérusalem, ils feraient mieux d’aller choper le locataire de l’Elysée ou de la Maison Blanche... et les margoulins des banques qui sont derrière... 

        de toutes façons, je crains que les français se fichent de Jérusalem comme de l’an 40 (et je partage leur avis)... pour le reste... 

      • Zolko Zolko 27 février 2018 12:27

        Je ne sais pas pour le tombeau du Christ, mais j’avais visité la chapelle de la nativité à Bethléem (érigé là où Jesus est supposé être né), il y a plus de 20 ans. J’ai été choqué par le traitement que l’état d’Israel réserve à ce – que devrait être un – haut-lieu de la religion Chrétienne. Si on traitait les lieux de culte Juifs comme ils traitent ce lieu saint, les associations Juives seraient en guerre. Alors plus vite ce régime d’apartheid disparaîtra mieux l’Humanité s’en portera.


        • Paul Leleu 1er mars 2018 16:38

          @Zolko


          bof... il y en a qui sont plus islamophobes qu’antisémites... chacun ses marottes... c’est le relativisme culturel en la matière... mais je me dis que c’est régime d’apartheid qui divise le monde entier et qui fait des millions de morts chaque année qu’il faudrait s’attacher à faire disaparaitre. 

        • roby 2 mars 2018 12:10

          @Zolko
          « (érigé là où Jesus est supposé être né), il y a plus de 20 ans »


          Erreur jesus crie depuis plus de 2000 ans

        • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 12:27

          à l’auteur,
          Vous oubliez de préciser que la taxe prévue par la municipalité, concerne les bâtiments à usage commercial, non les lieux de culte. Les chrétiens de plusieurs rites qui se partagent la gestion de l’Eglise du Saint-Sépulcre n’ont rien à payer concernant la propriété de cette église.

          En revanche, ces communautés religieuses disposent d’hôtels et de toute sorte de commerces qui sont soumis à des taxes municipales. On ne fait pas de différence entre vendre des machines à laver la vaisselle et vendre des cierges ou des « souvenirs » comme on vend à Paris, dans le 18e arrondissement, des petites reproduction du Sacré-coeur enfermés dans des boules où il neige quand on les retourne, où à Lourdes des Saintes-vierges formant bidon, avec un bouchon, qu’on pourra remplir de l’eau miraculeuse de LA Source. Tout cela est du meilleur goût, plaît à Dieu, et doit être respecté.

          Jésus chassait les marchands du Temple - et Dieu sait si cela lui aura coûté cher -, mais les chrétiens de Jérusalem, en deux mille ans, auront eu bien le temps d’oublier tout ça !


          • oncle archibald 27 février 2018 12:40

            @Christian Labrune : vous avez lu l’article ?


          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 13:15

            @Christian Labrune : vous avez lu l’article ?
            ...................................................................... ..............
            @oncle archibald

            Oui, je l’ai lu, pourquoi ?

            L’auteur précise bien qu’il s’agit des propriétés à vocation commerciale, mais comme je suis probablement mieux renseigné que lui, je pensais, sans lui en faire le reproche, que cela méritait d’être quelque peu précisé.

            En fait, les communautés chrétiennes, ces dernières années, ont indéfiniment différé de payer les taxes. Le passif s’élèverait à 650 millions de shekels, soit plus de 150 millions d’euros. Quand on a longtemps compté sur la négligence du service des impôts et que le couperet tombe sans prévenir, ça fait mal !

            Je ne pense pas que cela devienne une affaire d’état, mais le procédé consistant à fermer l’église du Saint-Sépulcre et à prendre les pèlerins en otable, je le trouve assez inqualifiable : des gens étaient venus d’Amérique ou de l’extrême Orient pour visiter cette église et on leur interdit, pour des questions de fric de voir le tombeau du Christ. Moi qui suis athée, ça ne me dérangerait pas trop, et si j’allais en israël, il y a bien d’autres choses que je préfèrerais voir, mais je n’ai rien contre les religions et les croyants s’ils ne menacent pas de massacrer les athées. J’étais même dans les rares manifestations à Paris en faveur des chrétiens d’Orient. Je serai donc plutôt solidaire de ces pèlerins.

            Tout çà finira bien par s’arranger : quand il ne s’agit que de fric, des accommodements sont toujours possibles.


          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 13:18

            ERRATUM
            Prendre les pèlerins en OTAGES , et non pas en « obable ». Excuse


          • McGurk McGurk 27 février 2018 13:37

            @Christian Labrune

            Oui, la municipalité a présenté ça de manière claire et précise. Et effectivement, ils souhaitent que tout le monde soit sur un même pied d’égalité au niveau des impôts et ça ne concerne pas les lieux de culte. Ils auraient pu non pas leur demander une grosse « somme due » directement mais les prévenir qu’à l’avenir ce sera comme ça.

            C’est parfaitement compréhensible bien qu’ils devraient plutôt officialiser la destination de ces fonds et leur utilisation plutôt que de vouloir récupérer à tout prix l’argent.

            Surtout qu’on ne sait pas vraiment ce qu’ils vont en faire étant donné la politique de cet Etat : expropriation des « ennemis », colonisation massive, meurtres à grande échelle, construction d’un mur le long des frontières, propagande pro-israëlienne et dénonciation des critiques de leur politique abusive.

            Si tel est le cas, mieux vaut que les églises gardent leur argent, au moins il sera dépensé pour les plus nécessiteux.


          • oncle archibald 27 février 2018 13:59

            @McGurk : c’est sûr si votre propriétaire est juif vous. Êtes pas tenu de payer le loyer ....


          • oncle archibald 27 février 2018 14:00

            Erratum : vous n’êtes....


          • V_Parlier V_Parlier 27 février 2018 14:00

            @Christian Labrune
            « J’étais même dans les rares manifestations à Paris en faveur des chrétiens d’Orient »
            -> Vous ? Ca vous intéressait vraiment, les chrétiens d’Orient ? Alors j’ai ça pour vous :
            http://www.youtube.com/watch?v=K6r9xmoua_4
            http://www.youtube.com/watch?v=XJfF05lkQGY
            http://www.youtube.com/watch?v=e3HUPx9ikew
            (Parce-que j’ai cru percevoir comme un petit manque de cohérence globale, si je ne me trompe...).


          • popov 27 février 2018 14:40

            @Christian Labrune
             

            Bonjour
             
            Ah le juteux commerce de bondieuseries !
             
            Dans un de ses livres, j’ai oublié lequel, Umberto Eco qui était un véritable rat de bibliothèques raconte qu’il est un jour tombé sur une affichette de vendeur de foire qui déclarait « Le crâne de Jésus... ».
            Et comme le crâne en question était sans doutes un peu petit, et pour prévenir les railleries, il avait ajouté « ...quand il avait huit ans ».
             
            Pour les pèlerins déçus, je propose une destination de rechange. Selon une tradition japonaise, Jésus ne serait pas mort sur la croix. Il aurait réussi à s’échapper et à trouver refuge dans le petit village japonais de Shingo où il finit paisiblement sa vie. Et pour marquer l’endroit de sa sépulture, les autorités locales ont fait ériger ... une grande croix.
             
            Le site est maintenu nickel par une usine de yogourt voisine. Il reçoit la visite de nombreux curieux et chaque année un festival est organisé par les autorités touristiques pour « consoler l’âme de Jésus ». On peut y voir des jeunes femmes en kimono réciter des litanies dans une langue inconnue.

            Lien Attention, cette histoire cocasse et délicieuse s’étale sur trois pages. Utilisez les onglets au bas des pages pour naviguer.

          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 15:47

            @popov,
            Je vais regarder votre lien, mais il ne peut être que fantaisiste et il y a à cela une raison extrêmement forte, c’est que Jésus de Nazareth ressuscité et bien vivant intervient tous les jours surr AgoraVox, et c’est moi. Personne d’autre. Pour la très modique somme de dix euros, je peux même, si vous y tenez absolument, vous donner ma bénédiction.
            Si tout le monde me demandait ici une bénédiction, la dette des églises de Jérusalem auxquelles j’enverrais les sommes recueillies serait vite épongée. Si les amateurs ne sont qu’en très petit nombre, cela me permettra de m’offrir quelques cigares. Ce sera toujours ça de pris.


          • McGurk McGurk 27 février 2018 15:50

            @oncle archibald

            Rien n’est moins sûr. Ils ont l’air de mettre tout le monde au même régime.

            Ah en étant propriétaire on ne paye pas de loyer mais des impôts locaux^^


          • McGurk McGurk 27 février 2018 15:56

            @Christian Labrune

            Hé Jésus, j’ai une question pratique sur tes dons parce que ça m’intrigue : comment peux-tu prendre un bain si tu marches sur l’eau ? Parce que même la douche ou se désaltérer c’est pas possible comme les gouttes te fuient.


          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 16:09

            Parce que même la douche ou se désaltérer c’est pas possible comme les gouttes te fuient.
            ...................................................................... ...................
            @McGurk
            Ah, le voilà bien, l’odieux matérialiste ! Parce que je marche sur les eaux, il croit que je suis hydrophobe et que ma peau ne retient pas l’eau ! S’il fallait en rester à la simple physique, il faudrait que vous tinssiez compte de la pesanteur et du principe d’Archimède. Un navire couvert de téflon, par exemple (une substance hydrophobe) avancerait plus vite, mais sa ligne de flottaison serait au même endroit que celle d’un navire jumeau dont la peinture aurait une affinité pour l’eau.

            Si je marche sur l’eau, c’est parce que je l’ai voulu et que les lois de la physique se plient à ma souveraine et divine volonté. Cela me fait penser que je n’ai plus de saké. Il va falloir que je remplisse d’eau ma bouteille vide et que je fasse un petit miracle. A votre santé !


          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 16:18

            @popov
            J’ai lu l’article que vous avez signalé sur Jésus au Japon, qui m’a fait une très forte impression. Si je n’étais pas Jésus ressuscité, il est tout à fait certain que j’adhèrerais immédiatement à la religion de ce lointain petit village. Personne (sauf moi, bien évidemment) ne sait ce que Jésus a fait entre vingt et trente ans. Là, c’est très bien expliqué et très vraisemblable. Rien à voir avec les Evangiles, qui ne sont pas toujours en concordance. Merci pour cette information. Beaucoup, s’ils le lisent, commenceront peut-être à réfléchir. Je prévois beaucoup de conversions.


          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 16:31

            @popov
            L’histoire du crâne de Jésus enfant n’est pas nouvelle et présente bien des variantes. Je me souviens que quand j’étais prof et que la classe roupillait, plusieurs fois, je me suis amusé avec ça. Je leur parlais de Voltaire, mort à l’âge de 83 ans.

            - Vous notez, s’il vous plaît : le crâne de Voltaire enfant se trouve au musée de Montauban.

            Plusieurs me regardaient en rigolant, mais plus de la moitié reprenaient le stylo qui leur était tombé des mains, respiraient un grand coup, et se mettaient à écrire ça. Je passais entre les rangs et quand c’était fait, ils avaient droit à une petite séance d’ironie féroce dont les malheureux doivent encore se souvenir.
             


          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 16:39

            Surtout qu’on ne sait pas vraiment ce qu’ils vont en faire étant donné la politique de cet Etat : expropriation des « ennemis », colonisation massive, meurtres à grande échelle, construction d’un mur le long des frontières, propagande pro-israëlienne et dénonciation des critiques de leur politique abusive.
            ...................................................................... ......
            @McGurk
            Je suppose que votre famille est originaire d’Epinal, dans les Vosges, et travaillait à la fabrication des célèbres images !
            Méfiez-vous quand même : il y a plus de la moitié des lecteurs d’AgoraVox qui sont à peu près incapables d’entendre l’ironie.


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 16:42

            @Christian Labrune

            Les chrétien de Jérusalem-est , sont menacer d’ expropriation faute de pouvoir payer 150 million d’ euro immédiatement . Alors même que la guerre entre musulman et juif les mets déjà en difficulté financière .

            C’ est donc une façon détourné de judaïser Jérusalem au détriment des minorité .

          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 17:01


            Les chretien n’ ont pas prit les armes contre la naissante Israël ...Jérusalem est occupé ... suite au révolution arabe ...pourtant ce sont les chertien qui risque d’ etre exproprier ...

            Payer son loyer ou ses impots , oui ... mais pas a des squatteur qui judaise le corpus separatum 

            "
            C’est pourquoi l’Assemblée générale adopte, le 29 novembre 1947, la résolution 181 (II) qui propose le partage du territoire en deux États indépendants, la création d’une union économique, ainsi que l’internationalisation et la démilitarisation de Jérusalem. L’idée est de faire de la Ville sainte un «  corpus separatum sous un régime international spécial  » dont le Conseil de tutelle doit «  assurer au nom de l’Organisation des Nations unies les fonctions d’autorité chargée de l’administration  ». Il incombe également au Conseil «  [d’]élaborer et [d’]approuver un statut détaillé de la ville  » en respectant «  l’essentiel des dispositions de la résolution  »8. Si cette dernière contient effectivement les grandes lignes directrices à suivre, elle utilise néanmoins des notions assez larges pour laisser au Conseil une certaine marge de manœuvre. Par exemple, le principe de corpus separatum n’est jamais défini clairement si ce n’est à travers l’idée d’un statut spécial qui doit permettre à la ville d’échapper au contrôle des deux États devant voir le jour. La résolution cherche également à trouver une solution à la question des Lieux saints qui change en même temps de nature en comprenant désormais ceux de l’islam et du judaïsme.





          • popov 27 février 2018 17:24

            @Christian Labrune

             
            Je ne sais pas si votre bénédiction pourrait quelque chose pour moi. 
             
            Quand j’étais gosse, j’ai un jour trouvé au fond d’une armoire une bouteille portant une étiquette « Eau de Lourdes ». Je n’ai jamais su comment elle était arrivée là, mais j’avais entendu parler des vertus miraculeuses de cette boisson. 
             
            J’ai donc avalé une gorgée de cette eau croupissante en me disant qu’avec ça j’allais devenir un saint et que je pourrais faire des miracles. Eh bien croyez-moi si vous voulez, j’ai juste choppé une diarrhée de dieu le père.

          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 22:07

            C’ est donc une façon détourné de judaïser Jérusalem

            @Cyrus

            Plus de dix-neuf siècles avant notre ère, des inscriptions hiéroglyphiques égyptiennes mentionnent déjà Jérusalem. On est au temps de la 12e dynastie, l’époque où tous les rois d’Egypte s’appellent presque toujours Sésostris ou Amenemhat. Il faut remonter le temps de presque quatre millénaires pour en arriver là.

            Qui habitait Jérusalem à cette époque ? On ne le sait pas bien précisément, mais ce n’était ni des Gaulois ni des Chinois. Il y a bien quand même trois mille ans que Jérusalem est une ville juive, et ce nom apparaît plus de cinq cents fois dans la Bible. Il n’y a donc longtemps qu’elle n’a plus à être « judaïsée ». Elle l’est depuis la nuit des temps.

            Une bonne nouvelle apprise ce soir : les conservateurs canadiens, s’ils sont élus, se promettent de transférer à Jérusalem l’ambassade du Canada. Il apparaîtra vite que les derniers à prendre une telle décision seront nécessairement les plus cons et par conséquent, d’ici deux ou trois ans, les choses vont se précipiter. Je plains Macron s’il n’a pas encore compris cela.


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 22:47

            @Christian Labrune
             

            Qui habitait Jérusalem à cette époque ?

            la bonne question pour moi c’ est plutôt qui y vit maintenant et qui est prêt a partager
            c’ est un peu comme le jugement de salomon celui qui aiment jerusalem en respecte la paix et la partage avec les autres en paix ... sinon c’ est tel aviv ou gaza ... .

          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 23:05

            la bonne question pour moi c’ est plutôt qui y vit maintenant et qui est prêt a partager
            ...................................................................... ...............
            @Cyrus
            Eh bien justement, en 47, l’ONU avait proposé un partage du territoire. Qui ne l’a pas voulu et a préféré l’épée que Salomon demande qu’on lui apporte ? Ceux qu’on appellera plus tard les Palestiniens.

            Hier, ces Palestiniens voyaient quelque chose d’horrible et comme une offense dans le fait que l’Amérique ait choisi le milieu du mois de mai pour transférer l’ambassade. C’est le jour même de ce qui fut pour eux la catastrophe, leur nakba.

            En fait, la nakba, c’est quelques mois plus tard. Le 14 mai, c’est quoi ? C’est la proclamation de l’état d’Israël par Ben Gourion. Et que se passe-t-il, dès le lendemain ? Les armées arabes coalisées attaquent l’état qui vient de naître, pour exterminer ou foutre à la mer tous les israéliens. Les Palestiniens pensaient pouvoir faire prévaloir le droit du plus fort et ils en auraient joui ensuite sans le moindre état d’âme. Ils n’avaient pas prévu que lorsqu’on déclenche la guerre, même si on jouit de l’avantage numérique, si on n’a pas la stratégie qui convient, on risque de se faire complètement ratatiner. Ce fut effectivement une belle raclée. Ils auraient pu l’éviter, leur nakba mais la leçon ne leur aura pas suffi puisqu’ils auront recommencé en 67.

            Je crains qu’aujourd’hui même ils n’aient encore pas bien compris, ces incurables.


          • bob de lyon 28 février 2018 09:25
            @Christian Labrune
            Je veux bien mettre 20 centimes pour l’humour !

          • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 10:40

            Parce-que j’ai cru percevoir comme un petit manque de cohérence globale, si je ne me trompe...
            ...................................................................... ................
            @V_Parlier
            Ah bon ? Ce serait grave. C’est que j’y tiens, à la cohérence ! Est-ce que vous auriez la bonté d’expliciter ?


          • L'apostilleur L’apostilleur 28 février 2018 10:58

            @Christian Labrune
            « ..les conservateurs canadiens, s’ils sont élus, se promettent de transférer à Jérusalem l’ambassade du Canada »

            A Jérusalem israélien (Ouest) ou Jérusalem palestinien (Est) ?

          • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 11:06

            Les chrétien de Jérusalem-est , sont menacer d’ expropriation faute de pouvoir payer 150 million d’ euro immédiatement .
            ...................................................................... .........
            @Cyrus
            C’est faux, mais quand cela serait, il n’y aurait rien là de catastrophique. Gaza n’est pas si loin de Jérusalem. C’est le refuge de tous les chrétiens persécutés ; ils y sont de plus en plus nombreux et jouissent de toute sorte d’avantages dont je suis le premier surpris ; ceux de Jérusalem ne perdraient rien à déménager.

            Dans Wikipedia, si vous tapez « Chrétiens Gaza », vous trouverez toutes les informations souhaitables sur la surprenante prospérité de la communauté chrétienne dans ce petit paradis. Beaucoup de membres du Hamas, dont Haniyeh, se sont récemment convertis. Cela n’a pas fait les gros titres dans la presse, mais c’est bien dommage. 


          • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 11:28

            @L’apostilleur
            Jérusalem, c’est Jérusalem, et il n’y a pas à distinguer l’est et l’ouest. La plupart des ministères, à Paris, sont dans le 7e arrondissement, et Bercy mis à part, je ne vois pas beaucoup de bâtiments du gouvernement de la France ou d’ambassades dans l’Est parisien. J’y habite, et je peux cependant à bon droit considérer que j’habite la capitale une et indivisibles d’une République française également une et indivisible.

            Pour ne pas déplaire à leurs alliés arabes, les Russes ont déjà reconnu que Jérusalem-Ouest était la capitale d’israël.

            L’Arabie saoudite, qui connaît un peu mieux le problème, propose, elle, qu’Abu Dis, à la périphérie de Jérusalem, et tout proche d’Al-Aqsa, devienne la capitale de la Palestine si la solution à deux états finissait par prévaloir. Le poids de l’Arabie saoudite dans une Ligue arabe actuellement en pleine décomposition reste considérable. Les Palestiniens se font donc de considérables illusions s’ils misent sur le soutien des états arabes qui les jugent de plus en plus emmerdants pour tout le monde.
            L’histoire des Palestiniens ressemble à celle du héron de La Fontaine, que je vous recopie ci-dessous :

            Le Héron Un jour, sur ses longs pieds, allait je ne sais où,
            Le Héron au long bec emmanché d’un long cou.
            Il côtoyait une rivière.
            L’onde était transparente ainsi qu’aux plus beaux jours ;
            Ma commère la carpe y faisait mille tours
            Avec le brochet son compère.
            Le Héron en eût fait aisément son profit :
            Tous approchaient du bord, l’oiseau n’avait qu’à prendre ;
            Mais il crut mieux faire d’attendre
            Qu’il eût un peu plus d’appétit.
            Il vivait de régime, et mangeait à ses heures.
            Après quelques moments l’appétit vint : l’oiseau
            S’approchant du bord vit sur l’eau
            Des Tanches qui sortaient du fond de ces demeures.
            Le mets ne lui plut pas ; il s’attendait à mieux
            Et montrait un goût dédaigneux
            Comme le rat du bon Horace.
            Moi des Tanches ? dit-il, moi Héron que je fasse
            Une si pauvre chère ? Et pour qui me prend-on ?
            La Tanche rebutée il trouva du goujon.
            Du goujon ! c’est bien là le dîner d’un Héron !
            J’ouvrirais pour si peu le bec ! aux Dieux ne plaise !
            Il l’ouvrit pour bien moins : tout alla de façon
            Qu’il ne vit plus aucun poisson.
            La faim le prit, il fut tout heureux et tout aise
            De rencontrer un limaçon.

            Ne soyons pas si difficiles :
            Les plus accommodants ce sont les plus habiles :
            On hasarde de perdre en voulant trop gagner.

            Gardez-vous de rien dédaigner ;
            Surtout quand vous avez à peu près votre compte.
            Bien des gens y sont pris ; ce n’est pas aux Hérons
            Que je parle ; écoutez, humains, un autre conte ;
            Vous verrez que chez vous j’ai puisé ces leçons.
            Vous verrez que chez vous j’ai puisé ces leçons.


          • Eric F Eric F 28 février 2018 13:57

            @Christian Labrune
            On n’est plus à l’époque du mythique roi Salomon, ni du roi Hérode, il y a eu près de deux millénaires de diverses civilisations et populations, que l’on ne gomme pas par référence à un livre antique. Depuis des siècles, il y a des quartiers chrétiens et musulmans à Jérusalem.
            Il fallait accepter un pays unique multiethnique au lieu du partage pour que Jérusalem en soit la capitale indivise, mais dès lors qu’il y a eu partage et qu’Israël est un état institutionnellement juif -ce qui est son choix et son droit- il ne peut prétendre préempter les quartiers arabes depuis des siècles.
            Les fables de Lafontaine ou de Labrune ne sont que de l’enfumage dans cette affaire.


          • Eric F Eric F 28 février 2018 14:02

            ps : Paris est capitale de la France une et indivisible continuellement depuis des siècles. Il y a seulement un siècle Jérusalem était une sous préfecture ottomane, puis une ville administrative coloniale dans une région multiethnique où les arabes ont été continuellement majoritaires depuis des siècles. La comparaison ne pousse pas dans votre sens, mauvaise pioche !


          • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 15:16

            @Eric F
            Vous êtes Palestinien ?


          • Eric F Eric F 28 février 2018 16:51

            @Christian Labrune
            je n’ai absolument pas de position pro-palestinienne, mais un point de vue largement partagé dans la quasi totalité des pays du monde qu’il faut un partage équitable, sur la base de la « ligne verte » qui est la référence de l’admission d’Israël à l’ONU.
            -Les ultra pro-israéliens (dont vous êtes courroie de transmission) veulent tout Jérusalem,
            -les ultra pro-palestiniens veulent tout Al Qod,
            -le reste de l’humanité considère que l’on ne peut pas escamoter près de deux millénaires pour revenir à la situation de l’antiquité, et qu’il faut tenir compte des réalités démographiques et culturelles.


          • V_Parlier V_Parlier 28 février 2018 16:53

            @Christian Labrune
            « C’est que j’y tiens, à la cohérence ! Est-ce que vous auriez la bonté d’expliciter ? »
            -> Expliciter ce que déclarent les ecclésiastiques (fournis en liens) à propos du rôle criminel de ceux qui ont poussé et encouragé la rébellion syrienne puis gavé le peuples occidentaux de propagande, pourvu que ce soit contre Assad peu importe le prix ? (comme vous le faites régulièrement ici) ? Y a-t-il besoin d’expliciter ?


          • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 2018 17:49

            @Christian Labrune

            Bien tôt vous essaierez de nous faire croire que ces les palestiniens qui ont arraisonné la flottille humanitaire pour gaza .

            Cargaison[modifier | modifier le code]

            Quatre des sept navires de la flottille sont chargés de 2 000 tonnes de matériaux de construction (outilsgravatstoiletteséviersciment…) destinés à la population de la bande de Gaza, ainsi que de matériel d’aide humanitaire. Sur les 26 camions ayant transporté cette aide au 7 juin, on trouvait : 300 fauteuils roulants, 300 scooters, 100 scooters spéciaux pour handicapés, des centaines de béquilles, 250 lits d’hôpital, 50 canapés, quatre tonnes de médicaments, 20 tonnes de vêtements, tapis, sacs d’école, tissus et chaussures usagés, des équipements hospitaliers divers – des placards et des armoires, des jouets, des matelas.

            Entre le 30 mai et le 5 juin (après l’abordage), 484 camions ont ainsi transféré d’Israël à Gaza par voie terrestre 12 413 tonnes de denrées alimentaires, de produits hygiéniques, de médicaments, de vêtements et de matériaux15. Selon Israël, le Hamas refuse dans un premier temps cette aide humanitaire, bloquant les camions à Kerem Shalom. Le ministre des Affaires sociales du gouvernement Hamas, Ahmad al-Kurd, a pour sa part affirmé à des journalistes que l’aide ne devrait entrer qu’à condition que « rien ne soit volé aux activistes et sans aucune exception ». « Cela inclut les maisons préfabriquées, le ciment, le fer, et les générateurs électriques », a-t-il souligné, en référence à des produits régulièrement bloqués par Israël16.


          • L'apostilleur L’apostilleur 28 février 2018 18:27

            @Christian Labrune
             « ...j’habite la capitale une et indivisibles d’une République française également une et indivisible ».

            Paris est une capitale, une capitale est indivisible, Israël souhaiterait que Jérusalem soit sa capitale, donc Jérusalem est indivisible (et Israélienne) ?
            Raisonnement un peu spécieux.
            Il ne vous aura pas échappé que Paris et Jérusalem n’ont pas la même histoire.


          • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 20:21

            @V_Parlier
            Quels « écclésiastiques fournis en liens ? » Je ne comprends rien à ce que vous racontez.
            Parce qu’en plus, vous feriez partie des joyeux petits bouchers d’AgoraVox, à la solde du grand boucher damascène, et qu’on a vus à l’oeuvre ces derniers jours à la suite d’un certain nombre d’articles de basse propagande ?
            Quel rapport avec l’article en haut de cette page ?


          • L'apostilleur L’apostilleur 1er mars 2018 14:32

            @Christian Labrune
            Si vous souhaitez alimenter votre conviction avec l’archéologie, je vous conseil le livre d’Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman « La bible dévoilée »(Bayard 2001) et vous serez surpris par les non confirmations archéologiques de l’histoire juive même si quelques unes sont avérées. On ne peut pas soupçonner les auteurs de partialités. Cet ouvrage priorise les vérités archéologiques, d’où quelques déceptions pour les croyants « aveugles »ou les partisans à vue étroite.

            Par ailleurs, si la légitimité de l’origine de l’occupation d’un territoire était reconnue, il faudrait déplacer des centaines de millions d’individus partout sur la planète. Vous imaginez à Istanbul ?

          • V_Parlier V_Parlier 27 février 2018 14:05

            Petit événement mais très symbolique. Pour le croyant, il illustre le climat de déchéance générale de part et d’autre.


            • sls0 sls0 27 février 2018 16:09

              Ce sont les marchands du temple qui sont visés et non le temple.


              • V_Parlier V_Parlier 27 février 2018 20:26

                @sls0
                Mais les marchants ferment le temple. Ils ont ce pouvoir. C’est bien pour ça que je fais allusion à une déchéance généralisée.


              • Massada Massada 27 février 2018 17:41

                A tous ceux qui déplorent la situation des taxes sur les propriétés chrétiennes à vocation commerciale en Israel, ne pourraient-ils ouvrir les yeux sur la situation des chrétiens dans les pays alentours...


                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 17:53

                  @Massada

                  Va t’ on devoir « racketer » les synagogue en france , ou les vendre au quatar pour payer des impots a israel . ??? 

                  Les chrétien de Jérusalem ont aussi « droit de cité » .Tout comme les communauté juive en France 

                • Massada Massada 27 février 2018 18:06

                  @Cyrus
                   

                  Les lieux de culte ne sont pas imposés seul le sont les locaux commerciaux, il faut l’écrire combien de fois avant que ça percute chez vous ?
                  Les magasins cacher ne sont-ils pas imposé chez vous ?


                • Massada Massada 27 février 2018 18:10

                  @Cyrus
                   

                  La Municipalité s’est décidée à réclamer les impôts locaux dus au titre d’une activité commerciale (restaurant, hôtellerie....) exercée dans un bâtiment appartenant à un organisme religieux et que ceux-ci ne payaient pas depuis des années. D’où une énorme injustice fiscale à l’égard des civils exerçant la même activité commerciale.
                   
                  Les lieux de culte, en tant que tels restent exonérés des impôts locaux.
                  Les lieux de culte, en tant que tels restent exonérés des impôts locaux.
                  Les lieux de culte, en tant que tels restent exonérés des impôts locaux.

                • Massada Massada 27 février 2018 18:11

                  @Cyrus
                   

                  Ah oui , j’oubliais : Les lieux de culte, en tant que tels restent exonérés des impôts locaux.


                • Massada Massada 27 février 2018 18:13

                  @Cyrus
                   

                  Les représentation internationales et les églises ont de nombreux bâtiments exploités à des fins privées ou commerciales et qui ne fonctionnent plus en tant que bâtiments religieux.
                   
                  Ce sont ces bâtiments là qui ont des millions d’arriérés d’impôts que le maire de Jérusalem souhaite recouvrer.
                   
                  mais devenez quoi ? Les lieux de culte, en tant que tels restent exonérés des impôts locaux.

                • Massada Massada 27 février 2018 18:16

                  @Cyrus

                   
                  Connaissez vous la différence entre une église ou une synagogue et un restaurant ?
                  J’aurais peut-etre dû commencer par là.

                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 18:23

                  @Massada

                  Il se trouvent que le consistoire israelite , prend des impots sur l’ alimentation casher et ceux ci peuvent prétendre a une exonération face aux impôts français dans le but de ne pas les surtaxé .

                • L'apostilleur L’apostilleur 27 février 2018 18:25

                  @Massada
                  Pourquoi cette remarque ? 

                  Si vous voulez dire qu’Israël utiliserait les taxes en question au profit « ...des chrétiens dans les pays alentours... », cette croyance vous égare. 
                  Si vous voulez dire « allez voir ailleurs et laisser les israéliens occuper Jérusalem EST et faire ce qu’ils veulent » c’est autre chose.
                  Cette histoire révèle notamment le degré d’occupation des territoires par Israël, en l’occurrence Jérusalem EST. Ce que déplore la communauté internationale responsable.

                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 18:26

                  @Massada

                  des impôts indu , qui seront payé sur la vache ....

                • L'apostilleur L’apostilleur 27 février 2018 18:31

                  @Massada
                  En faisant votre distingo , lieux de culte / activité commerciales, permettez moi l’expression, on fait de l’épicerie.

                  Le problème est ailleurs, de quel droit l’Etat israélien prélève-t-il un impôt sur un territoire qui ne lui appartient pas ?

                • Massada Massada 27 février 2018 18:32

                  @Cyrus
                   

                  La taxe casher prélevée par le Beth Din comprend le contrôle casher mais aussi de quoi financer des activités religieuses. De 300 à 400 euros tous les deux mois, selon la superficie du commerce. 
                  Au final qui paye ? le client, les 10 à 15% de juifs français qui mangent casher.
                   
                  En fait vous etes de mauvaise foi  smiley


                • Massada Massada 27 février 2018 18:39

                  @L’apostilleur
                   

                  d’après les lois internationales, Israël est tout-à-fait fondé à revendiquer sa pleine souveraineté sur Jérusalem et notamment la Vieille Ville.
                   
                  Le Conseil de la Société des Nations a approuvé les mandats britanniques et français en juillet 1922. Dans le Traité de Lausanne de 1923, la Turquie a renoncé à tous les droits et titres de propriété sur les territoires mentionnés supra.
                   
                  En Loi internationale, une fois que le titre sur la Palestine a été conféré au peuple juif, il ne peut pas être annulé rétroactivement, comme conséquence de l’introduction de nouveaux principes dans les lois internationales, plusieurs décennies plus tard. De fait, les droits conférés au peuple juif sont protégés par l’article 80 de la Charte de l’ONU. Il conserve intact tous les droits garantis aux Juifs par le Mandat pour la Palestine, même après l’expiration du Mandat, en mai 1948.


                • Eric F Eric F 27 février 2018 19:17

                  @Massada
                  c’est de l’histoire revisitée, car le traité de Lausanne n’a en rien concédé l’exclusivité de la Palestine mandataire aux Juifs, et ce n’est pas parce que la Turquie renonce à la souveraineté que celle ci est confisqué aux peuples qui y habitent. Certes, juste après la première guerre mondiale, les alliés se situait dans une logique de colonisation, mais cela n’a pas perduré, et le droit international est le PARTAGE de 47, où Jérusalem n’est en aucun cas attribué à Israël. Le coup de bluff pro-annexioniste ne tient pas une demi seconde devant une juridiction indépendante, et strictement aucun pays du monde n’y accorde crédit.


                • Massada Massada 27 février 2018 19:21

                  @Eric 
                  C’est votre version mais personne n’y accorde crédit 

                  Vous pouvez le regretter mais c’est tout


                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 27 février 2018 21:32

                  @Massada

                  la taxe casher est « recupérable » , par
                  justement a cause des subvention religieuse intégrer dans le « casher » qui au final sont rembourser par un dégrèvement d’ impôts 


                • Massada Massada 28 février 2018 07:47

                  @L’apostilleur
                   

                  Merci, c’est intéressant.
                  Mais la voix de la France n’a plus de poids au MO.
                   
                   1. La France est l’amie d’Israël et de la Palestine.
                   
                  Je ne connais pas d’Israélien qui approuvent cette phrase.
                  La France est l’ennemie d’Israel depuis De Gaulle.
                  Il plus est qu’évident qu’en intervenant sur un forum français je me retrouve en terrain ennemi.

                • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 08:18

                  @Eric F
                  Ce que vous écrivez-la est particulièrement comique. Si les Arabes de la région, en 47, avaient suivi les recommandations de l’ONU, il y a soixante-dix ans qu’on aurait deux états et des frontière clairement définies. Se croyant les plus forts, ils ont préféré le coup de force. La conséquence, c’est qu’après la guerre de 48, il y n’y aura eu, du point de vue du droit international, qu’une ligne de cessez-le feuxà renégocier plus tard. Les états arabes de la région, au lieu d’induire alors les Palestiniens à accepter un partage territorial raisonnable, comme ils commencent à le faire aujourd’hui - mais bien tard !-, auront préféré recommencer une nouvelle guerre, en 67, pour prendre une nouvelle raclée.
                  Le résultat, c’est que la Judée-Samarie occupée par la Jordanie après la guerre de 48 (occupation reconnue seulement par la Grande Bretagne, l’Irak et le Pakistan) s’est retrouvée après la guerre de 67, les Jordaniens ayant été forcés de s’en retirer du fait d’un droit du plus fort dont ils espéraient tirer profit mais qui s’était retourné contre eux, dans une sorte de vide juridique. L’Empire ottoman n’existant plus, le mandat britannique ayant pris fin, à qui appartient ce qu’on appelle la Cisjordanie ? Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il s’agit d’un territoire disputé, et fort âprement.

                  La plupart des noms des bourgades de cette région (et je ne parle pas de jérusalem !) sont cités bien des fois dans la Bible. Je relisais récemment le livre des Juges où il est partout question d’Hébron, et l’archéologie, dans les couches les plus anciennes, que met-elle au jour, selon vous ? Des mosquées contemporaines du retour de Babylone, peut-être, à peu près deux millénaires avant la naissance du Chamelier de La Mecque ?


                • Ben Schott 28 février 2018 08:54

                  @Christian Labrune
                   

                  « La plupart des noms des bourgades de cette région (et je ne parle pas de jérusalem !) sont cités bien des fois dans la Bible. »
                   
                   

                  « Des villages juifs ont été construits à la place des villages arabes. Vous ne connaissez pas le nom de ces villages et je ne vous le reproche pas, car les livres de géographie n’existent plus. Et non seulement les livres, mais les villages n’existent plus. Nahahal a remplacé Mahahul, le Kibbutz Gevat a remplacé Jubta, le Kibbutz Sarid a remplacé Hanifas et Kafr Yehoushua celle de tel Shaman. Il n’y a pas un seul endroit dans ce pays qui n’a pas une ancienne population arabe »

                  Moshe Dayan, discours au Technion, Haifa, repris dans Ha’aretz, 4 avril 1969
                   


                • L'apostilleur L’apostilleur 28 février 2018 11:14

                  @Massada
                  « Il plus est qu’évident qu’en intervenant sur un forum français je me retrouve en terrain ennemi. »

                  Votre perception des autres points de vue semble un peu « paranoïaque ». Ne voyez pas que des ennemis chez ceux qui ne partagent pas votre point de vue trop égocentré.
                  Vous avez raison de heurter vos convictions à celles des autres. L’intérêt serait que vous puissiez les entendre.

                • Eric F Eric F 28 février 2018 12:38

                  @Massada
                  Je n’ai absolument aucune version personnelle, c’est celle du reste du monde. Vous pouvez vous-même constater l’audience de votre thèse partisane à l’extérieur de la communauté fermée : absolument aucun pays ni aucune instance internationale n’y apporte le moindre crédit, votre méthode Coué ne vaut qu’à usage de propagande interne pour les ultra-nationalistes.


                • Eric F Eric F 28 février 2018 13:38

                  @Christian Labrune
                  traiter les autres de « comiques » est une tentative pitoyable de délégitimation, en réalité vous débitez des thèses partisanes, et vous n’êtes absolument pas capable de seulement comprendre une approche pluraliste, c’est exactement le symétrique du Hamas.
                  Le fait que des noms antiques aient été conservés n’est pas un titre de propriété pour des migrants venus princiopalement d’Europe se réclamant d’une religion antique, alors que les populations locales se sont au fil des siècles majoritairement acclimatées aux civilisations successives.


                • pipiou 28 février 2018 13:46

                  @Christian Labrune

                  Sachant que les Israeliens ont assassiné un émissaire des Nations Unies en 1948, votre discours sur le droit international est hors de propos.

                  Quand on sa rappelle du Massacre de Deir Yassin on sait à quel point votre « partage raisonnable » est une fumisterie couverte d’entrailles sanglantes et de restes d’enfants martyrisés.

                  La Bible est votre guide du bourreau.


                • pipiou 28 février 2018 13:47

                  @pipiou
                  on se rappelle du Massacre de Deir Yassin ...


                • Massada Massada 28 février 2018 14:50

                  @Eric F
                   

                  Mohammed ben Salmane nouvel homme fort d’Arabie saoudite a rencontré le chef de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et lui a fait une proposition pour le moins inattendue : renoncer à faire de Jérusalem-Est la capitale du futur État palestinien au profit d’Abu Dis, localité située au sud-est de la ville sainte.
                   
                  Ce qui prouve bien que les mentalités changent, c’est juste une question de temps.

                • Massada Massada 28 février 2018 14:54

                  @L’apostilleur
                   

                  J’ai des convictions et un combat à mener.
                  L’Europe a pris le parti des arabes contre Israël dans les années 60, ce qui est intéressant maintenant c’est que les arabes prennent le parti d’Israël. Il est amusant de voir comment la position de l’Europe va évoluer.


                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 2018 14:55

                  @Massada

                  Mais la voix de la France n’a plus de poids au MO.

                  C’ est entièrement faux , contrairement a israel ou aux USA , la France privilégie tousjours la discussion au canons ...mais elle sait aussi s’ en servir .
                  Je vous déconseille de le découvrir a vos frais .

                  1. La France est l’amie d’Israël et de la Palestine.
                  la France a toujours été bienveillante envers Israël , surtout après le vol de technologie nucléaire et la transformation d’ Israël en état voyous.

                  Je ne connais pas d’Israélien qui approuvent cette phrase.
                  La France est l’ennemie d’Israel depuis De Gaulle.


                  Si la France est ton ennemies , et que tu vient ici en ennemies , c’ est que tu ne vient pas pour être reçu en « amis » ni même en « visiteur/diplomate » .... 

                  Mais en seigneur tout puissant seul être ayant le droit de penser car de la race supérieur 





                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 2018 14:59

                  @Massada

                  Par équité on va donc déplacer la partie juive a tel- aviv , la partie arabe a abu dis , la Mecque a l’ oasis de medine , le Vatican a naple ...

                  c’ est drôle comme on dispose facilement des lieux saint des autres , mais qu’ on refuse toute concession sur les siens 

                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 2018 15:07

                  @Massada

                  L’Europe a pris le parti des arabes contre Israël

                  si c’ était le cas vous seriez rayé de la carte .
                  Nous avons même eu pléthore de collaborateur d’ Israël.

                  C’ est le paradoxe nos juif du peuple sont sous representé ,
                  et l’ élite juive-extra territoriale fait du lobbying incessant pour Israël 

                  Entre la LDJ , ULCAN et ta propagande les juif de France sont servis et payent le prix tout les jours par votre faute Pendant que vous avez le cul au chaud faute d’ extradition . 

                  Il n’ y a plus d’ europe depuis le BREXIT 

                • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 15:55

                  @Eric F
                  Vous êtes Palestinien ?


                • Eric F Eric F 28 février 2018 17:21

                  @Massada
                  Il faudrait mettre à jour vos informations : la rumeur selon laquelle le prince héritier saoudien aurait, lors d’une rencontre en novembre 2017, poussé l’autorité palestinienne à accepter un supposé plan de paix US leur demandant de renoncer à Jérusalem a été démentie par le roi Salmane en décembre 2017
                  https://fr.timesofisrael.com/arabie-saoudite-les-palestiniens-ont-le-droit-de-faire-de-jerusalem-est-leur-capitale/ (vous ne récuserez pas, je pense la source « Times of Israël »)
                  « le droit des Palestiniens de recouvrer leurs droits légitimes, dont le droit de proclamer un Etat indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale », a dit le souverain saoudien.


                • Eric F Eric F 28 février 2018 17:27

                  @Christian Labrune
                  vous dupliquez vos insinuations, j’ai déjà répondu que mes positions ne sont pas plus pro-palestiniennes que pro-israéliennes : voir réponse ici


                • Eric F Eric F 28 février 2018 17:36

                  @Massada
                  vous exprimez deux contre vérités,

                  1 L’Europe n’a absolument jamais pris des positions anti-israéliennes puisque l’UE a des accords de partenariat avec Israël, et celui-ci est rattaché à l’Europe en matière de fédérations sportives. Vous confondez le passage d’une inconditionnalité pro-israélienne vers une position multilatérale.

                  2 Les pays arabes ne prennent pas le parti d’Israël contre la Palestine, mais continuent à soutenir l’exigence d’un état palestinien (ils admettent désormais des deux états, ce qui est effectivement une évolution). il y a par ailleurs des convergences de l’axe sunnite et Israël contre l’axe chiite, de manière conjoncturelle.


                • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 2018 18:31

                  @Christian Labrune


                • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 20:32

                  @Eric F
                  Et qu’est-ce que vous pensez de l’occupation, très réelle celle-là, et particulièrement sanguinaire, du Tibet par la Chine ?
                  C’est un peu plus loin qu’Israël, mais les Tibétains existent quand même. Leur civilisation est extrêmement ancienne et la résistance Tibétaine n’a jamais pris d’otages dans des avions occidentaux ; je ne sache pas non plus que les Tibétains soient des tueurs de femmes et d’enfants, ni qu’ils soient payés pour commettre des massacres.
                  Pourquoi une telle indifférence à la situation des Tibétains ? C’est une question que je me suis toujours posée sans jamais obtenir la moindre réponse pertinente.
                  A mon avis, le grand malheur des Tibétains, c’est que les Chinois ne sont pas juifs. S’ils l’étaient, ils pourraient compter sur les antisémites, lesquels n’ont rien à faire des Palestiniens mais trouvent dans l’histoire de cette région de quoi satisfaire leur passion triste.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 février 2018 20:44

                  @Christian Labrune C’est parce-que les chinois ont l’appui de Mélenchon,ce phare de la pensée franchouillarde .


                • Cyril22 28 février 2018 21:56

                  @Christian Labrune
                  L’histoire plurimillénaire et ininterrompue de la Chine a connu des périodes où le Tibet était rattaché à l’empire, avant de devenir une théocratie sous suzeraineté chinoise, interrompue brièvement par une invasion britannique au début du siècle dernier, puis par l’affaiblissement politique de la Chine. Il faut noter qu’après la seconde guerre mondiale, le Tibet n’a pas été reconnu comme état par l’ONU, ni obtenu l’appui pour cette reconnaissance de l’occident, de pays de l’Est ni de pays asiatiques.
                  Après l’annexion formelle puis les révoltes, la cause tibétaine, représentée par le Dalaï Lama a pris de l’ampleur, et a causé des tensions entre l’occident et la Chine.
                   
                  Cette situation dans la continuité de siècles de liens de dépendance n’a donc rien à voir avec l’appropriation de territoires voisins par un état créé quelques décennies plus tôt. Cela n’enlève pour autant rien à la légitimité de la lutte pour le maintien des spécificités culturelles et religieuses du Tibet.

                  .


                • L'apostilleur L’apostilleur 28 février 2018 22:46

                  @Massada

                  « J’ai des convictions et un combat à mener » Ne vous trompez pas d’ennemis et vérifiez le bien-fondé de votre cause. Voyez ce qu’en dit Attali qui pense autrement que vous. https://youtu.be/wr_yHoUTME Vous risquez bien des désillusions ...


                • Eric F Eric F 1er mars 2018 09:42

                  @Christian Labrune
                  Vous pouvez détourner le sujet sur le Tibet, le Kurdistan, ou encore l’annexion de la Crimée, cela ne justifie pas les accaparement territoriaux effectués par Israël sur les populations natives de Palestine (présentes depuis des siècles, avant votre alya).
                  Vous inversez les rôles par le chantage à l’antisémitisme : Israël annexe des territoires qui ne lui sont pas dévolus, mais ce sont ceux qui critiquent cette annexion qui devraient être culpabilisés
                   ! Alors quand je condamne la charte du Hamas, je devrai être accusé d’arabophobie ?
                  Manipulation et intimidation ne valent pas comme arguments recevables.


                • Christian Labrune Christian Labrune 1er mars 2018 13:04

                  L’histoire plurimillénaire et ininterrompue de la Chine a connu des périodes où le Tibet était rattaché à l’empire, avant de devenir une théocratie sous suzeraineté chinoise,
                  ...................................................................... ........
                  @Cyril22
                  C’est tout à fait vrai. Si on veut connaître quelque chose à l’histoire du Tibet, je recommande l’Histoire du Tibet de Laurent Deshayes qu’ont probablement utilisée les promoteurs de la charmante explication que vous nous proposez. La « tutelle chinoise », au XVIIIe siècle, faisant suite à des incursions mongoles bien antérieures, y est décrite avec précision à partir de la page 165.

                  Si demain -mais c’est peu probable ! - la France était envahie par les Chinois, il se trouverait pareillement des collabos pour nous expliquer que la France n’a pas toujours été française. Songez à la guerre de cent ans. Au plus fort du conflit, les Anglais et leurs alliés Bourguignons (les collabos de l’époque !) occupent grosso modo tout le nord de la France actuelle, dont Paris, jusqu’à la Loire. Ce sera à peu près la même situation dans les années 40. Cette fois, il s’agira des Allemands. Il reste qu’un Français qui serait allé à Londres expliquer ça à la Résistance aurait été reçu à grands coups de pied dans le cul fort bien mérités.

                  Vous trouverez au milieu de cet article une petite carte qui fait voir clairement où se trouve la ligne de démarcation entre les Bourguignons et les Armagnacs :
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_entre_Armagnacs_et_Bourguignons

                  J’ajouterai qu’il est tout à fait vrai que le Tibet en 1959, à l’époque où le dalaï Lama est obligé de fuir Lhassa est bien un pays régi par un système théocratique féodal qui n’a pas beaucoup de rapport avec nos conceptions démocratiques. Je ne pense pas qu’il faille pour autant soutenir une occupation chinoise qui remplace un obscurantisme théocratique par un autre : la religion communiste aura causé dans le monde des dizaines de millions de morts ! Et à supposer, comme le pose le Mussolini de la gauche française actuelle, que les Chinois auraient apporté les Lumières au Tibet (je rigole !), comment ne pas voir que cette justification, qui fut celle de tous les colonialismes, est particulièrement grotesque venant d’un type qui se prétend « de gauche » ?


                • pipiou 1er mars 2018 15:25

                  @Christian Labrune
                  « Songez à la guerre de cent ans » . Laquelle, celle de France ou celle d’Israel ?



                • Eric F Eric F 27 février 2018 19:05

                  Le problème me semble avant tout celui de la légalité de percevoir des impôts dans des territoires illégalement annexés, qu’il s’agisse de Jérusalem Est ou la Cisjordanie. En effet, on ne peut dénier à Israël le droit de percevoir des impôts immobiliers et commerciaux sur « son » territoire légalement reconnu, incluant les commerces et immeubles appartenant à des ordres religieux (hors lieux de cultes et monuments), comme cela est fait en France ou dans bien d’autres pays. Mais percevoir des impôts en territoires occupés, qui permettront notamment d’entretenir des forces d’occupation, cela est abusif. Le cas des biens appartenant à des ordres religieux a un retentissement particulier, Jérusalem étant ville sainte des religions abrahamiques, les touristes-pellerins ne viennent pas pour visiter les quartiers d’affaire ou les champs de pois chiche.


                  • Massada Massada 27 février 2018 19:19

                    @Eric F
                    Territoires occupé, force d’occupation n’ont aucun sens en ce qui concerne Jérusalem 

                    C’est juste du langage de propagande pro palestinien 

                  • McGurk McGurk 27 février 2018 22:53

                    @Eric F

                    En fait non, vous déviez du sujet.

                    On a pas la moindre idée de la destination finale des sommes qu’ils veulent prélever et c’est bien la le problème central. Qu’ils payent maintenant les impôts comme tout le monde dans l’optique de donner des moyens supplémentaires à la mairie pour mieux administrer la ville et améliorer les services aux citoyens (infrastructures, routes, transports, etc.), pourquoi pas ça me semblerait normal.

                    Mais avec une politique aussi belliqueuse, que ce soit sur son territoire ou pour l’étranger, il n’est pas difficile de comprendre à quoi cet argent servira en réalité.

                    Que ce soit un territoire occupé ou non, quelle différence finalement lorsqu’on observe de près les objectifs de la droite israélienne se comportant comme les nazis du temps de Hitler ? Quelle différence quand on entend les jeunes, endoctrinés par le gouvernement, qui veulent exterminer leurs voisins qu’ils considèrent comme de la vermine et ne leur concèdent pas une parcelle d’humanité ?


                  • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 08:32

                    Le problème me semble avant tout celui de la légalité de percevoir des impôts dans des territoires illégalement annexés

                    @Eric F
                    Dois-j’e vous rappeler que les « territoires perdus » de la banlieue parisienne, territoires palestiniens depuis des millénaires, comme le département 93, sont toujours sous occupation française et gérés par l’administration coloniale. Je n’ai pas un souvenir très précis de la manière dont nous avons colonisé ces territoires, mais vous vous ferez un plaisir de nous le rappeler.

                    Eh bien, dans ces territoires occupés, l’administration française continue aussi à prélever des impôts. Les musulmans comme les faces de craie que sont les colons sont obligés de les payer. Si vous trouvez que c’est scandaleux, militez donc d’abord en France pour que le principe « deux états pour deux peuples » y soit respecté et que les Palestiniens y retrouvent leurs droits. Dois-je vous rappeler que la planète entière, du pôle nord à l’Antarctique, de Paris à Paris en passant par le Pacifique, appartient aux Palestiniens, et de toute éternité ? 


                  • Ben Schott 28 février 2018 08:43

                    @Christian Labrune
                     

                    « Dois-je vous rappeler que la planète entière, du pôle nord à l’Antarctique, de Paris à Paris en passant par le Pacifique, appartient aux Palestiniens, et de toute éternité ? »
                     
                    On ne pouvait pas trouver plus bel exemple d’inversion accusatoire ! Encore bravo, Labrune, tu viens de gagner une excursion de deux jours pour deux personnes à Yad Vashem !
                     


                  • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 09:01

                    Que ce soit un territoire occupé ou non, quelle différence finalement lorsqu’on observe de près les objectifs de la droite israélienne se comportant comme les nazis du temps de Hitler ? Quelle différence quand on entend les jeunes, endoctrinés par le gouvernement, qui veulent exterminer leurs voisins qu’ils considèrent comme de la vermine et ne leur concèdent pas une parcelle d’humanité ?
                    ...................................................................... .............................
                    @McGurk
                    Vous avez bien de la chance d’entendre l’arabe et de pouvoir lire la presse palestinienne ! Je n’en ai des échos que par la chaîne de Jaffa : i24news, qui émet en français sur le câble, et apparemment, ça correspond très bien à ce que vous écrivez, mais je suis curieux et j’aimerais connaître un peu mieux l’original.

                    En tout cas, je peux vous assurer, connaissant au jour le jour ce qui se passe et ce qui se pense en Israël, que ça ne correspond pas du tout à ce que peuvent raconter vos sources palestiniennes.

                    Si on peut accéder à une radio ou à une télévision de Ramallah ou, mieux encore, de Gaza, qui émette en français, merci de nous le signaler. Pour supporter ça sans exploser, il faudra probablement que je me fasse prescrire un tranquillisant, mais que ne ferait-on pas pour étendre ses connaissances !



                  • Eric F Eric F 28 février 2018 13:43

                    @Massada
                    Vous êtes d’une incommensurable mauvaise foi en prétendant que le terme « territoires occupés » est de la propagande pro-palestinienne, alors que l’ENSEMBLE DES PAYS DU MONDE utilise ce terme. Vous avez fait un coup de force militaire que vous prétendez perpétrer par un coup de force terminologique, mais absolument personne n’est dupe de ce genre d’argutie ultra-nationaliste. Encore une fois, c’est exactement les mêmes slogans exclusivistes que ceux du Hamas, clone inversé.


                  • Eric F Eric F 28 février 2018 17:44

                    @Christian Labrune
                    il est ridicule de comparer les territoires palestiniens conquis militairement avec nos banlieues, ceci étant, il est vrai que cela constitue aussi le délire de certains gamins perdus de ces banlieues. Comme quoi les extrêmes des deux camps convergent dans leurs égarement !


                  • McGurk McGurk 28 février 2018 22:19

                    @Christian Labrune

                    Les médias israéliens sont sûrement pro-gouvernement ou sont plus ou moins contrôlés soit par le gouvernement lui-même soit par des personnes en cheville avec lui.

                    Prendre au pied de la lettre leurs propos, c’est comme croire à toute la propagande des journaux disant que « Macron est l’homme de l’avenir ».

                    Je ne connais pas cette langue, j’ai simplement vu l’interview (sur ce site) d’une journaliste américaine qui a demandé aux habitants ce qu’ils pensaient de leurs voisins. Leur réponse a été totalement odieuse - « il faut tous les exterminer jusqu’aux derniers » - et ils étaient d’un racisme sans borne qu’ils ne cachaient même pas - même en Europe de l’est ils le sont largement moins.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 1er mars 2018 15:09

                    il est ridicule de comparer les territoires palestiniens conquis militairement avec nos banlieues, ceci étant, il est vrai que cela constitue aussi le délire de certains gamins perdus de ces banlieues.
                    ==========================================
                    @Eric F
                    Ce n’est pas moi qui suis ridicule, c’est un type de délire, celui des « gamins perdus » ou des Indigènes de la République, qui est grotesque. Je le reprenais dans une intention purement ironique et il n’avait rien de bien original puisque vous nous en signalez la source.

                    Maintenant, il faudrait quand même se demander comment ces « gamins perdus » peuvent en venir à penser de telles stupidités, et là vous tomberez nécessairement sur la propagande palestinienne qui est une fabrication idéologique totalement dépourvue de soubassement historique.

                    Personne n’a jamais nié, et sûrement pas les israéliens, qu’il y avait dans la région où s’exerçait l’ancien mandat britannique, des populations arabes, mais il y avait assez de place pour tout le monde. Au reste, après la guerre de 48, les Arabes qui étaient restés chez eux au lieu de partir en attendant la fin de l’extermination prévue des Juifs, étaient à peu près 250 mille. Les Israéliens en représailles, les ont si bien persécutés et massacrés que leur population, depuis, a été multipliée par 7. Ils disposent des mêmes droits que tous les autres citoyens.

                    L’objectif des Palestiniens, dont la présence sur ces territoires est évidemment plus récente que celle des Juifs et résulte d’une colonisation ancienne, c’est de disposer d’une Palestine judenrein de la mer au Jourdain. C’est encore l’objectif explicitement déclaré du Hamas et du Hezbollah, que répétait il n’y a pas un mois le général iranien Soleimani désireux « d’exterminer Israël ». Les factions que dirige Abou Mazen, il y a quelques jours, menaçaient elle-mêmes, en raison de la position américaine, de revenir sur leur reconnaissance de l’existence d’Israël. Vous voyez bien par là qu’on a affaire à des incurables. Certains disent qu’il ne faut pas contrarier les fous. Quand ils sont enfermés dans une chambre capitonnée, il est de fait que cela n’a pas beaucoup d’importance, mais quand ils sont en liberté et très capables de nuire, comme les Palestiniens, il faut essayer de les ramener à la raison parce que leur délire est contagieux. On le voit bien en considérant ce qui se passe dans les banlieues françaises ou, sans aller bien loin, sur cette page d’AgoraVox.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 1er mars 2018 15:27

                    Les médias israéliens sont sûrement pro-gouvernement ou sont plus ou moins contrôlés soit par le gouvernement lui-même soit par des personnes en cheville avec lui.
                    =======================================
                    @McGurk
                    Vous écrivez n’importe quoi. Les « affaires » qui embarrassent actuellement Netanyahou montrent exactement le contraire. Presque toute la presse est contre lui. Les « intellectuels », en israël, sont presque tous à gauche, et souvent plus près d’un Meretz extrémiste que des travaillistes. Ce qui est reproché à Netanyahou, c’est précisément d’avoir négocié avec des directeurs d’organes de presse pour obtenir que les articles le concernant soient un peu moins féroces.
                    Les sondages d’opinion, en revanche, font voir que ces campagnes terribles contre le gouvernement Likoud et Netanyahou en particulier ont un faible impact sur le peuple : si des élections avaient lieu aujourd’hui, le Likoud pourrait sans trop de difficultés reconstruire, pour gouverner, à peu près la même coalition.
                    N’importe quel observateur vous montrera qu’en France, c’est l’inverse : la presse, en gros, est encore plutôt favorable à un Macron qu’elle n’a pas peu contribué à faire élire.

                    Par ailleurs, si vous sélectionnez vos informations, vous pourrez aisément prouver à peu près n’importe quoi, et par exemple que la France est un pays fasciste dominé par des Mussolini de gauche ou de droite (FN et Mélenchon).
                    Ou même que c’est un pays de pervers et d’assassins. On avait eu Landru, mais on a maintenant des types qui tuent des petites filles ou leur femme et font ensuite disparaître les cadavres. Quelle horreur !


                  • McGurk McGurk 2 mars 2018 01:11

                    @Christian Labrune

                    Je raconte peut-être n’importe quoi mais son parti est clairement pour la colonisation jusqu’au bout et l’annexion d’autres territoires, la destruction « légale » et volontaire des biens d’autrui, le massacre à grande échelle - ex : opération bordure protectrice, plus de 2200 morts dont de très nombreux civils, femmes, enfants et jeunes), l’apatridie de « ses ennemis ».

                    Peut-être que la presse est contre ce type odieux qui ne vaut pas la corde pour être pendu, mais il est clair que si les sondages indiquent qu’ils sont favoris cela implique qu’une grande partie de la population entérine ces pratiques et est donc aussi coupable que cet Hitler déguisé. Comme lui disait Chirac, « Je ne crois pas un mot qui sort de votre bouche. Toute votre politique consiste à provoquer les Palestiniens ».

                    Il ne faut pas oublier leur service militaire obligatoire à la noix où on doit leur bourrer le crâne à « sauver leur patrie contre l’envahisseur » - on se croirait dans Astérix.

                    Si ce pays est encore sur la carte, c’est qu’il reçoit une aide financière conséquente des USA qu’il dépense surtout dans le militaire. Parce que sinon il serait rayé de la carte avec une attaque coordonnée des autres pays. Tout le monde le sait.

                    Le pire dans tout ça, c’est que ça pourrait être un pays totalement intégré et estimé de ses voisins. Ils ont choisi le chemin de la revanche, de la haine et de la mort qui se retournera fatalement contre eux un jour ou l’autre - faisant un nombre incalculable de victimes.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 2 mars 2018 10:55

                    @McGurk

                    Radio Gaza ment.... Radio Gaza ment.....

                    Pas d’autre réponse possible. Demandez-vous comment vous savez ce que vous croyez savoir sur Israël et qui n’ait pas été formaté par une agence de presse française. Même l’AFP ment, quand il est question d’Israël.
                     
                    Mais quand je lis une aussi grossière suite de conneries - ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, et toujours empaquetées à peu près dans les mêmes formules !- je me dis que la propagande antisémite, en France, est très bien faite.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 2 mars 2018 10:57

                    . Vous avez fait un coup de force militaire
                    ........................................................
                    @Eric F
                    De quoi parlez-vous ? Quel coup de force ? La guerre de 48 à la place des recommandations de l’ONU ? Mais qui aura voulu la guerre de 48 ?


                  • Eric F Eric F 2 mars 2018 12:29

                    @Christian Labrune
                    vous faites l’âne pour avoir du foin, le coup de force militaire est le maintien de l’occupation au delà de la « ligne verte » suite à la guerre des 6 jours en Cisjordanie et Jérusalem Est.
                    La guerre de 48 était défensive pour Israël, les acquis territoriaux ont été entérinés par l’armistice de 49 qui est le référentiel territorial d’Israël lors de son admission à l’ONU.
                    Par contre, les conquêtes suite à la guerre préventive de 67 sont condamnées par les résolutions internationales et ne sont reconnues reconnues par aucun état, pas même dans la proposition Trump selon les informations récentes.


                  • McGurk McGurk 2 mars 2018 13:09

                    @Christian Labrune

                    Alors ces enfants se sont tués tout seul ? Tous ces civils se sont suicidés en groupe ? C’est quoi, une secte satanique ? Il faudrait quand même arrêter de nier les évidences.

                    Il n’y aura jamais deux Etats et la résolution de ce conflit sera soit l’apatridie définitive d’une population soit son extermination. Et nos chefs d’Etat restent là sans rien faire, tout sourire à faire copain copain avec des bouchers mais par contre par derrière on organise la destruction de pays souverains comme la Libye, la Syrie ou l’Irak.

                    Je suis désolé, ça ne passe pas et il faudrait arrêter de tout résumer à l’ « antisémitisme » lorsqu’il s’agit de ce pays, ça commence à devenir lassant lorsqu’on parle de ses immenses défauts. « Ah bin non tu peux rien dire parce que t’es antisémite »...


                  • Christian Labrune Christian Labrune 2 mars 2018 13:30

                    @Eric F
                    S’il y a quelqu’un ici qui raconte des âneries, ce n’est certainement pas moi. L’objectif des états arabes en 67 était de recommencer la guerre de 48, avec des moyens militaires beaucoup plus considérables et des chances de réussir qui paraissaient proches de 100%. Le blocus du détroit de Tiran avait pour fonction d’étrangler Israël. Il constituait, la diplomatie israélienne l’avait clairement posé, un casus belli. Le gouvernement israélien aura longtemps hésité avant de lancer l’offensive qui aura réduit à néant en quelques heures l’aviation égyptienne.

                    Pendant les cinq premiers jours, et malgré ce premier revers des plus décisifs, la radio du Caire enivrée exultait : l’ennemi sioniste allait être détruit. On allait les massacrer ou les foutre à la mer, Israël allait enfin cesser d’exister. C’est seulement après cela, et sans transition, que Nasser dut manger son chapeau à la radio, convenir que c’était foutu et présenter sa démission qu’un peuple égyptien crétinisé et fanatisé n’accepta même pas.

                    C’était la deuxième fois qu’Israël échappait à une tentative de génocide, la troisième si on tient compte de ce qui s’était passé en Europe. A moins d’être complètement con, n’importe quel Israélien sait très bien que si les états arabes environnants étaient en état de ratatiner l’état juif, ils le feraient sans hésiter et sans état d’âme. Quand on a subi ça, quand on subit encore actuellement au jour le jour les attentats sanglants de palestiniens stipendiés par l’Autorité palestinienne, il me semble qu’on n’a pas seulement le droit de se méfier et de prendre les dispositions qui conviennent. C’est le devoir le plus impérieux.

                    Les « condamnations » d’Israël dont vous parlez, qui sont contemporaines de ce discours lamentable d’un De Gaulle sur le « peuple sûr de lui et dominateur » sont à faire vomir. Il y a trop de gens qui ne supportent les Juifs que quand ils sont persécutés ou morts. Si les Palestiniens les avaient massacrés en 48 ou en 67, on les plaindrait bien volontiers et bien hypocritement, ces malheureux, et les Palestiniens jouiraient du droit du plus fort. Que les Israéliens actuels, qui n’ont pas la moindre intention, eux, de massacrer qui que ce soit, se méfient et prennent toutes dispositions utiles, c’est parfaitement légitime. S’il y a des erreurs que je peux leur reprocher, c’est d’avoir en 67 laissé les clefs (si j’ose dire) du Mont du Temple à une organisation islamique jordanienne, et de n’avoir pas immédiatement annexé la Judée et la Samarie. Les choses désormais en seraient beaucoup plus claires.

                    C’est la violence guerrière qui a toujours permis de redessiner des frontières qu’au bout d’un certain temps on ne remet plus en question. Si on ne veut pas risquer de perdre une partie de son territoire, on ne se lance pas dans un conflit armé où on a toutes les chances d’être ratatiné. Quand on a fait cette connerie, il faut s’attendre au pire. Dans leur malheur les Palestiniens vaincus auront quand même eu la chance d’avoir affaire à un ennemi qui aurait pu facilement les anéantir et n’a jamais voulu le faire.


                  • Eric F Eric F 2 mars 2018 14:30

                    @Christian Labrune
                    Vous réécrivez l’histoire en relayant le point de vue partisan d’’un état sur les 200 que compte le monde. Je n’ai pas exprimé d’avis sur la question de savoir si la guerre préventive en 67 était ou non justifiée, mais sur la question de la non-légitimité de l’occupation et plus encore des annexions qui ont suivi. Ce n’est pas mon opinion personnelle ni celle de tels partisans, mais c’est le « droit international » qui le stipule.
                    Le général de Gaulle a seulement pris, avant d’autres pays, une position multilatéraliste au lieu d’être monopartisane, et a relevé un risque expansionniste qui s’est révélé effectif par la suite. Vos positions vont plus loin encore que ce qu exposaient ses propos quand vous regrettez qu’il n’y ait pas eu en 67 une annexion de la Cisjordanie que vous affublez de désignations antiques (comme si la France annexait le Piémont en l’appelant Gaule cisalpine).
                    Par ailleurs vue la suprématie militaire israélienne et le soutien occidental inconditionnel à l’époque, les allégations de risque de génocide en 67 relèvent de la posture et de la propagande. Je relève votre apologie de la « violence guerrière », alors qu’Israël ne doit son existence qu’à une résolution de l’ONU (et des dispositions diplomatiques antérieures) sans laquelle une Palestine indivise aurait été dominé par la population majoritaire à l’époque.

                    Le futur plan Trump dont le contenu commence à être dévoilé reconnait que Jérusalem Est puisse être capitale du futur état de Palestine (et une protection internationale pour les « lieux saints »), montrant ainsi que les rumeurs sur une alléguée pression saoudienne sur l’AP pour y renoncer étaient un fake.


                  • Ben Schott 2 mars 2018 17:38

                    @Eric F
                     

                    « vous faites l’âne pour avoir du foin »
                     
                    Non. Labrune ne fait rien pour avoir quelque chose. Il fait tout gratos.
                     


                  • L'apostilleur L’apostilleur 2 mars 2018 19:15

                    @Christian Labrune
                     « ..je me dis que la propagande antisémite, en France, est très bien faite. »


                    La propagande dont vous parlez est un paravent victimaire éculé qui ne suffit plus à vous donner raison. La position israélienne de la France n’est pas antisémite, ceux qui s’y réfèrent ne méritent d’en être accusé. 
                    A force « d’antisémitismes » avancés sans discernement, vous obtiendrez le contraire de ce vous recherchez.
                     Attali demandait à ses coreligionnaires de la mesure en la matière.



                  • Christian Labrune Christian Labrune 2 mars 2018 20:07

                    @Eric F
                    L’ONU n’est pas Dieu. L’ONU - et aussi bien son diverticule que constitue l’UNESCO-, où les majorités sont quasi automatiques du fait du nombre des pays arabes, où le principe du véto au Conseil de Sécurité permet de bloquer des résolutions qui seraient quelquefois nécessaires (je pense au cas de la Syrie) est une énorme mascarade. De Gaulle appelait ça le « machin ».

                    En 48, les Palestiniens se sont allègrement assis sur les résolutions de l’ONU préconisant un partage de la Palestine. Ils ont l’air bien malin, maintenant, de vouloir qu’on applique une législation internationale qu’ils ont été les premier à bafouer.

                    Et sur la question de l’annexion de la Crimée par la Russie, que voulez-vous qu’on fasse ? Qu’on déclare la guerre à la Russie ? Il me semble que la politique du fait accompli voulue par Poutine a parfaitement réussi : la Crimée sera désormais russe, quelle que puisse être là-dessus la position majoritaire à l’ONU.

                    Et sur la question de l’occupation du Tibet par la Chine, où en sont les choses ? Pensez-vous que les Occidentaux vont organiser une grande coalition pour libérer le Tibet, comparable à celle qui a été mise sur pied pour écraser le Califat ?

                    Israël est actuellement un pays menacé de destruction par l’Iran. Le Hezbollah et le Hamas à sa botte peuvent, à n’importe quel moment, lancer une offensive qui déclenchera une guerre abominable. L’Iran est une puissance totalitaire ennemie de la civilisation occidentale dont Israël, qui est notre plus sûr allié, est la pointe avancée au Moyen-Orient.

                    Vos discours font le jeu de l’ennemi et, à ce titre, ils sont parfaitement irrecevables.
                    Continuez à délirer si ça vous amuse, à nous servir autant que vous le voudrez la propagande infecte du terrorisme islamiste, je ne vous répondrai même pas parce que cela ne mérite aucune réponse.


                  • Eric F Eric F 3 mars 2018 10:33

                    @Christian Labrune

                    L’ONU n’est pas Dieu, mais sans l’ONU Israël n’aurait pas existé. Les pays arabes ont eu tort en 48 de ne pas accepter les résolutions de l’ONU (vous voyez que je ne défends pas leur point de vue), le prix en a été des pertes territoriales actées dans l’armistice de 49, qu’ils ont longtemps refusé de considérer comme pérennes, mais sont depuis quelques années prêts à le faire.

                    Si Israël se sentait vraiment menacé par l’Iran (dont les imprécations sont de la propagande populiste) , il s’empresserait de faire la paix avec les Palestiniens conformément aux accords qui avaient été préparés à Camp David au début des années 2000, il se concilierait alors la plupart des pays arabes « sunnite ».

                    Je vous ai déjà répondu que détourner le sujet sur la Crimée ou le Tibet qui ne sont pas de même nature ne résout en rien le sujet dont nous traitons ici.

                    C’est vous le propagandiste irrecevable, la voix de la raison ne fait pas le jeu de VOS ennemis, je n’ai pas en ce qui me concerne de peuple ennemi, mais les ennemis de la paix sont les ultra des deux camps, tel que vous qui regrettez qu’il n’y ait pas eu annexion de la Cisjordanie en 67, ou vos clones d’en face qui veulent supprimer l’état israélien.
                    Vous perdez pied sur l’argumentaire, alors vous faites semblant de traiter en ennemi les partisans de l’équité.


                  •  C BARRATIER C BARRATIER 27 février 2018 19:14

                    Mon député du Rhône Patrice VERCHERE a concocté avec des collègues des Républicains il y a quelques années une opération contraire..Un projet de loi permettant aux Maires de ne pas faire payer de taxe foncière et mobilière sur les propriétés des écoles privées.
                    Je me suis laissé dire qu’en Grèce l’église orthodoxe riche de terrains, d’immeubles, de propriétés diverses n’était pas imposée. Nos avons tous participé via nos banques au renflouement de l’Etat grec.

                    Personne n’a pu jusqu’ici expliquer les raisons de ces discriminations pourtant positives. Là où on veut revenir à l’égalité devant l’impôt, ça couine...

                    Je n’ai pour moi qu’une explication aux masuétudes, la prise illégale d’intérêt.
                    Qu’en est il sur les cures ? les presbytères, les mosquées, les synagogues ?


                    • jesaispas jesaispas 27 février 2018 20:43

                      bon en tout cas la petite sur la photo, je lui refilerais bien mon obole


                      • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 21:22

                        L’église du Saint-Sépulcre ouvrira demain mercredi dès quatre heures du matin. Le gouvernement a décidé de suspendre les mesures fiscales auxquelles Nir Barkat, le maire de Jérusalem, pensait pouvoir recourir pour équilibrer ses comptes.

                        En fait, et probablement en simplifiant beaucoup, Moshe Kahlon, le ministre des finances, faisait un peu la sourde oreille, comme il arrive souvent à tous les ministres des finances, aux exigences du maire. Celui-ci s’est dit que les Eglises, et particulièrement l’église orhodoxe, n’ayant rien payé depuis plus de trente ans, c’était peut-être le moment de réclamer ce qui était dû.

                        Je suis quand même un peu surpris que mes coreligionnaires (je suis un athée made in catholicism) aient oublié un certain nombre de principes des Evangiles :
                         Pour coincer Jésus, les Pharisiens lui demandent : « Maître, donne-nous ton avis : Est-il permis oui ou non de payer l’impôt à César ? ».
                        Et qu’est-ce que leur répond Jésus : "« Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! »
                        César, c’est le pouvoir temporel, c’est l’état, et il est facile de comprendre qu’en la circonstance, César, c’est la municipalité de Jérusalem et l’état d’Israël. La moindre des choses serait donc que les disciples de Jésus crachassent au bassinet de l’impôt, comme tout le monde.

                        Il faudrait par ailleurs, comme je l’ai indiqué plus haut, qu’ils cessassent de confondre le Temple et ses marchands. Que les Eglises soient exemptées de toute taxe en Israël, c’est bien, mais les marchands de bondieuseries, les hôteliers et les limonadiers, c’est quand même autre chose. Jésus les eût virés à coups de fouet.

                        Attendu que cette fermeture du Saint-Sépulcre a gravement nui à des pèlerins qui étaient venus du bout du monde pour le visiter,
                        Attendu que deux principes des Evangiles ont été foulés aux pieds,

                        Au nom de Jésus-Christ et par délégation, j’excommunie ce jour les plus hauts dignitaires du culte chrétien à Jérusalem. Qu’on les remplace par les plus humbles des pèlerins, ceux qui seront venus à pied et sans godasses. Les excommuniés, avant de partir, et par pénitence, prendront soin de leur laver les panards.


                        • L'apostilleur L’apostilleur 27 février 2018 21:40

                          Belle reculade de Netanyahou. Les Patriarches doivent faire banquet après ce succès oecuménique .



                          • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 22:41

                            Belle reculade de Netanyahou. Les Patriarches doivent faire banquet après ce succès oecuménique .

                            ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,,,,,,,,,

                            @L’apostilleur

                            Il ne s’agit pas d’une reculade. C’est seulement en 93 (il y aura mis le temps !) que le Vatican a reconnu l’état d’Israël. Beaucoup de choses étaient à négocier, particulièrement sur le plan fiscal, et les négociations, semble-t-il, sont restées en suspens, comme vous pourrez le voir en consultant l’article que je signale en bas de page.

                            J’entendais ce soir un entretien avec le vieux diplomate Avi Pazner qui aura été le principal négociateur des accords avec le Vatican, et cet incident de la fermeture de l’Eglise du Saint-Sépulcre lui apparaissait comme le résultat d’une sorte de cafouillage regrettable qui aura conduit les chrétiens à se conduire comme ils l’ont fait. Moi, je trouve qu’ils se sont comportés à la manière braillarde des Palestiniens sur le Mont du Temple l’été dernier, prenant en otages des pèlerins venus de très loin et qui n’avaient pas à subir les conséquences de l’irresponsabilité d’autorités religieuses qui ne sont pas capables de faire face à leurs obligations dans l’état où elles sont installées, ou qui traînent les pieds quand il s’agit de négocier.

                            Si le gouvernement de Netanyahou s’était opiniâtré à vouloir faire rentrer immédiatement les sommes dues au fisc ou, à défaut, à faire saisir des biens appartenant aux communautés religieuses, que n’aurait-on pas dit !

                            Il ne s’agit là, comme je l’écrivais plus haut, d’une péripétie sans grande importance et qui ne méritait sûrement qu’on fasse mousser l’événement sans en analyser les causes, lesquelles sont beaucoup plus anciennes et complexes que nous ne pouvons l’imaginer.

                            Voir cet article :

                            http://infocatho.cef.fr/fichiers_html/israelmai2009/isrldossier07.html

                            J’y lis ceci, qui m’amuse beaucoup :

                            « Si ces quelques taxes des communautés chrétiennes ne sont pas nécessaires pour l’Etat d’Israël(*), elles sont par contre vitales pour la survie des institutions chrétiennes en Terre Sainte ! »

                            La prochaine fois que j’enverrai ma déclaration au percepteur pour les impôts locaux, j’ajouterai cette petite mention : « Ces sommes qu’on me prélèverait si j’acceptais de les payer ne seraient pas vraiment nécessaires à la municipalité de Paris (elle est riche) mais au prix où sont les cigares sans lesquels je ne saurais vivre, en ne les paysant pas, ces taxes, je peux fumer deux fois plus de mes cigares favoris »

                            (*) L’état juif est forcément très riche.Ca me rappelle bien quelque chose, mais quoi ?


                          • L'apostilleur L’apostilleur 27 février 2018 23:28

                            Intéressant votre article : Résolution 181 des Nations Unies, de 1947, (cf le dossier ONU) qui reconnaissait l’État d’Israël, spécifiait que les propriétés religieuses qui avaient été auparavant exemptes de taxations conserveraient cette exemption. Cette dispense d’impôt est justifiée par le fait que la plupart des communautés religieuses de Terre sainte ne génèrent aucun profit : tournées vers l’entretien des Lieux Saints, l’accueil des pèlerins, le soutien des pauvres, ou la vie académique, elles dépendent financièrement, pour la plus grande part, de la charité chrétienne à travers le monde.

                            Les imposer reviendrait à prélever une taxe sur des quêtes ! L’accord fondamental de 1993 continuait sur cette lancée. Mais en décembre 2002, Israël a, au contraire, fait passer une loi imposant toutes les propriétés religieuses (avec seulement un tarif moins élevé pour les lieux de culte). Or, l’Église n’a pas les moyens de payer, d’autant moins que l’administration israélienne envoie des factures rétroactives (à Jérusalem-Est annexée, elles remontent jusqu’à… 1967). Il s’agit de millions !


                            • oncle archibald 28 février 2018 09:18

                              @L’apostilleur

                              La résolution 181 prévoyait un état Juif un état Arabe et un statut spécial pour Jérusalem qui devait rester neutre sous protection internationale en raison de la présence de monuments et de liens historiques majeurs des trois religions « du livre » sur son sol. C’était assez bien vu mais ça n’a pas vécu. 

                              Actuellement Jérusalem est « de fait » dans la partie de territoire sous contrôle Israélien, il semble logique que les commerçants qui tirent leur profit du tourisme grâce à la protection des Israéliens payent une espèce de patente, une taxe, à ceux qui ont la responsabilité des lieux où ils exercent. J’ai bien dit les commerces, pas les lieux de culte ou de pèlerinage qui ne sont pas concernés. 

                            • L'apostilleur L’apostilleur 28 février 2018 18:00

                              @oncle archibald
                              Pour tirer votre conclusion, «  il semble logique que les commerçants qui tirent leur profit du tourisme grâce à la protection des Israéliens payent une espèce de patente, une taxe », il semble que vous n’ayez pas bien lu l’extrait mentionné plus haut de la Résolution 181 des Nations Unies, de 1947 qui précise,

                               « Cette dispense d’impôt est justifiée par le fait que la plupart des communautés religieuses de Terre sainte ne génèrent aucun profit : tournées vers l’entretien des Lieux Saints, l’accueil des pèlerins, le soutien des pauvres, ou la vie académique, elles dépendent financièrement, pour la plus grande part, de la charité chrétienne à travers le monde »
                              Ce motif s’ajoute à celui de l’impôt prélevé sur un territoire qui ne vous appartient pas.
                              Cette péripétie aura eu pour mérite d’éclairer chacun sur les arcanes israéliennes de Jérusalem. 

                            • oncle archibald 28 février 2018 22:54

                              @L’apostilleur

                              Vous vous référez à une résolution qui n’a jamais été appliquée et je me permet de vous faire respectueusement observer qu’entre 1947 et 2017 il s’est écoulé 70 ans .......

                            • L'apostilleur L’apostilleur 1er mars 2018 01:04

                              @oncle archibald
                              « ...une résolution qui n’a jamais été appliquée .. »

                              C’est bien ce qui est reproché à Israël 

                            • oncle archibald 1er mars 2018 08:11

                              @L’apostilleur

                              Ah bon ? À Israël ? Pas à la partie arabe qui n’a jamais accepté l’état qu’on lui proposait en 1947 rendant ipso facto impossible de discuter du sort de la troisième partie de la proposition de l’ONU ...

                            • Eric F Eric F 1er mars 2018 09:50

                              @oncle archibald
                              Concernant les limites territoriales, la guerre de 48 a effectivement conduit à changer la donne, matérialisée par l’armistice de 49. Le partage de Jérusalem est ainsi acté de fait, et les projets d’accord de paix comme ceux de Taba/Genève le prennent en considération. Les clauses spécifiques aux statuts des biens religieux ne devrait pas pour autant être remis en cause, et par ailleurs la légitimité d’Israël à Jérusalem Ouest est une chose, l’état de fait en tant qu’occupant à Jérusalem Est est d’une autre nature.


                            • oncle archibald 1er mars 2018 11:21

                              @Eric F : d’après Wikipédia « Les accords d’armistice israélo-arabes de 1949 ont été signés entre Israël et ses pays voisins : l’Égypte1, le Liban2, la Transjordanie3 et la Syrie4 entre le 24 février et le 20 juillet 1949. Ces accords mettent un terme à la guerre israélo-arabe de 1948-1949 et établissent des lignes d’armistice provisoires. »

                              Depuis cette date il y a eu de très nombreuses violations de ces accords : "De nombreuses condamnations ont ainsi été formulées pour violation des accords : l’Égypte a conservé des forces dans la zone démilitarisée de ’Uja al-Hafeer. Israël a renforcé sa présence militaire sur le Mont Scopus qui devait rester démilitarisé, avec des soldats en tenues de policiers. Israël conduisit également des raids dans les territoires occupés par la Transjordanie, en réponse à des incursions armées en Israël. Les Syriens lancèrent de nombreuses attaques d’artillerie contre les zones habitées par des Israéliens dans la zone démilitarisée exposée aux positions des hauteurs du Golan ainsi que dans le secteur de Kyriat Shmona."

                              Ensuite il y a eu la guerre de 1967 dite des six jours, puis des tentatives de règlement défininitif du litige Israelo Palestinien mis en route par les accords d’Oslo, et 68 ans ont passé sans que finalement la position des uns et des autres n’avance d’un pouce.

                              En fait ce sont bien la police et les forces armées Israéliennes qui protègent les lieux saints Chrétiens à Jerusalem, permettant aux commerçants de commercer, fut-ce dans des lieux qui appartiennent aux églises. Je trouve parfaitement normal que cette protection qui permet d’exercer une activité lucrative ait un prix.


                            • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 28 février 2018 05:57

                              Les juifs égaux à eux-mêmes.....
                              Pour quelle raison valable faut-il leur accorder une importance particulière.. ?

                              C’est des escrocs et des racistes comme les autres ....


                              • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 07:49

                                Les juifs égaux à eux-mêmes.....
                                ...................................................................
                                @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                Israël, territoire minuscule, est devenu la 8e puissance mondiale. Les Juifs ne sont pas du tout égaux à eux-mêmes : ils se surpassent.
                                La canaille antisémite en France, en revanche, ne changera jamais.
                                Elle est déjà dans les poubelles de l’histoire.


                              • Ben Schott 28 février 2018 08:19

                                 

                                Labrune, le goy préféré des juifs.
                                 

                              • titi 28 février 2018 08:22
                                @Ben Schott

                                Goy ou pas goy... La recherche et l’industrie Israelienne déposent plus de brevets que la France.

                                S’il y a un problème à ce niveau, il n’est certainement pas chez eux.

                              • Ben Schott 28 février 2018 08:29

                                @titi
                                 

                                La recherche et l’industrie se portaient très bien aussi dans l’Allemagne nazie.
                                 


                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 28 février 2018 08:54

                                @Christianne Labrune

                                La canaille antimachin comme vous dites ....http://www.liberation.fr/debats/2018/02/23/ron-cahlili-en-israel-les-juifs-francais-sont-renvoyes-a-leur-arabite_1631960
                                Les juifs se détestent entre-eux ....comme c’est curieux !!!!
                                Selon votre logique il y aurait un antisémitisme chez les juifs israéliens .......étonnant, non !
                                 ---------------------------------------------------------------

                                ........En d’autres termes, selon vous, les Français qui font leur alyah, pour la plupart Séfarades, découvrent qu’en Israël ils sont mizrahim (orientaux) avant d’être juifs… Oui, ils sont « marqués » dès leur arrivée.....
                                -----------------------------------------------------------------
                                http://www.atlantico.fr/decryptage/eh-oui-pas-plus-francais-que-juifs-et-pourtant-partent-benoit-rayski-2931372.html

                                Bien que De Gaulle ait parlé des Juifs comme d’un “peuple d’élite” il faut ici, et d’emblée, rassurer tous ceux qui n’ont pas eu la chance de naître juifs. Il y a chez les Juifs tout autant d’imbéciles que chez les Normands. La même proportion de demeurés que chez les Bretons.........


                              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 28 février 2018 08:58


                                J’me disais qu’il y avait comme une embrouille, sur le sujet ...

                                Le fameux projet de loi est suspendu selon les actus de ce matin ....

                                 


                              • Ben Schott 28 février 2018 09:00

                                @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
                                 

                                « Bien que De Gaulle ait parlé des Juifs comme d’un “peuple d’élite” »
                                 
                                Ça, c’est parce qu’il est mort avant de connaître Arthur et Hanouna.
                                 


                              • Christian Labrune Christian Labrune 28 février 2018 09:08

                                La canaille antimachin comme vous dites ...
                                =================================
                                @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                Je n’avais pas du tout écrit « canaille antimachin », j’avais écrit « canaille antisémite ».
                                Vous avez peur des mots ? Peur de votre ombre, peut-être ?


                              • Ben Schott 28 février 2018 09:21

                                @Christian Labrune
                                 

                                En ce qui me concerne, c’est le mot « canaille » que je réfute.
                                 


                              • Eric F Eric F 28 février 2018 17:08

                                @Christian Labrune
                                «  8e puissance mondiale »  précisons que c’est au niveau de la puissance nucléaire qu’Israël est à la 8ème place. Au niveau PIB, Israël est la 34ème place, et au niveau puissance militaire globale à la 15ème place


                              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 2018 17:53

                                @Eric F

                                .... et mieux vaut ne pas donner le classement de la morale :)

                              • L'apostilleur L’apostilleur 28 février 2018 18:04

                                @titi


                                « Goy ou pas goy... La recherche et l’industrie Israelienne déposent plus de brevets que la France. »
                                Que sous entendez-vous par cette remarque ?


                              • pipiou 28 février 2018 20:47

                                @Christian Labrune
                                Israel 8eme pays devant ... l’Arabie Saoudite.

                                Super classement !

                                A partir de demain vous allez nous chanter les louanges de l’Arabie Saoudite, ça va vous changer .  smiley


                              • William 28 février 2018 22:22

                                @Christian Labrune
                                Le classement que vous indiquez correspond à un sondage de perception des différents pays par un échantillon de personnes interrogées, cela ne correspond pas à des données factuelles. Il est effectivement intéressant de noter qu’il est attribué à Israël une puissance plus importante que celle établie par les chiffres, le faire valoir a donc de l’effet.
                                Pour son rôle dans le monde il est classé 30ème dans ce sondage.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 1er mars 2018 13:27

                                A partir de demain vous allez nous chanter les louanges de l’Arabie Saoudite, ça va vous changera
                                ============================================
                                @pipiou
                                Ca ne me changera pas du tout. C’est l’Arabie saoudite qui est en train de changer. Un analyste politique émirati, Salem Alketbi, régulièrement, nous envoie sur AgoraVox des articles que je m’efforce de commenter, et presque toujours en les approuvant, parce qu’il est très informé et incarne un renouveau de la pensée politique dans la péninsule arabique qu’il faut nécessairement prendre en compte.

                                Le niveau d’ignorance et d’inculture sur ce forum est tel que la plupart de ses lecteurs, dans des commentaires injurieux d’une grossièreté crapuleuse, lui renvoie systématiquement ce type d’équivalence : Arabie=wahhabisme=terrorisme. Mais c’est de moins en moins vrai. S’il y a un islam qui reste dangereux, c’est celui des Frères musulmans, encore très actif au Maghreb.

                                En revanche, d’autres articles directement inspirés par Sayed Qutb, qui a radicalisé la doctrine des Frères, et à qui nous devons les attentats du type Bataclan, ne laisseraient pas d’être approuvés par les idiots utiles de l’islamisme si nous n’étions pas quelques uns à mettre en garde contre l’idéologie qui les inspire et qu’ils laissent transparaître.


                              • Christian Labrune Christian Labrune 1er mars 2018 13:44

                                classement que vous indiquez correspond à un sondage de perception des différents pays par un échantillon de personnes interrogées,
                                ======================================
                                @William
                                il faut vraiment que vous soyez obsédé par Israël pour ergoter sur un pareil sujet. Vous pouvez bien nuancer autant que vous le voudrez le sondage que je rapportais, je ne vais pas passer mon temps à pinailler là-dessus.
                                Il reste qu’aucun pays dans le monde ne peut se prévaloir d’autant de prix Nobel qu’Israël. Dans les domaines de la médecine et des techniques informatiques, ce petit pays est à l’extrême pointe de la recherche.
                                Ses systèmes d’armement sont les plus sophistiqués. L’entreprise Rafael est en train de mettre au point un système laser permettant de détruire en vol des missiles et même les minuscules obus de mortier. Un canon laser n’a besoin qu’une d’une fraction de seconde pour pointer sur sa cible, et son « projectile » -si on s’exprimer ainsi -, se déplace à la vitesse de la lumière ! L’inertie et la relative lenteur des systèmes balistiques ordinaires cessent complètement de freiner la réponse à une attaque. Ca n’est pas encore au point, mais ça finira par exister, comme le « dôme de fer » déjà bien efficace mais qui, du coup, paraîtra vite obsolète.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès