• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Tour « véhicule une image dégradée de la femme... »

Le Tour « véhicule une image dégradée de la femme... »

C'est paraît-il, principalement pour des raisons financières que mairie de Rennes aurait refusé d'accueillir le Tour de France. L'évènement cycliste coûterait beaucoup trop cher à la ville et la métropole qui devraient débourser au moins 700 000 euros. Ce qui fait quand même beaucoup d'argent pour finalement de faibles retombées selon les élus. Rennes va donc utiliser l'argent autrement et avec la crise engendrée par le Covid, l'argumentation est recevable. C'est donc la ville de Brest qui recevra les bras ouverts le monument du cyclisme mondial. Faut-il en déduire que les élus Brestois dilapident inutilement les impôts des contribuables ?

La maire socialiste, Nathalie Appéré (PS), après avoir très démocratiquement "consulté les différentes sensibilités politiques qui composent sa majorité" a entendu les écologistes. Il est vrai que les écolos sont fous du vélo mais semblent ne pas tous aimer la grande boucle. Cependant, rien à voir avec les soupçons de dopage récurrents qui ternissent l'image de ce sport si beau et tellement dur. En fait, on peut trouver des causes idéologiques au refus de l'épreuve. Comme la si salissante caravane publicitaire qui déverserait des tombereaux de déchets sur nos belles routes de France. Pire encore, l'événement véhiculerait "une image dégradée de la femme, par le biais des hôtesses" selon la mairie de Rennes. 

Alors là, nous voilà en plein dans le plus pur féminisme borné, un des bras armé d'une certaine "idiotologie" verte. Un féminisme intraitable et radical qui ne veut rien entendre des traditions sportives d'un sport qui serait "daté" et qui n'a pas su se "renouveler". D'ailleurs, ces jolies filles qui remettent le maillot jaune ou vert ou encore à pois rouges aux champions, sans oublier la petite peluche du sponsor, ne pourront même plus claquer la bise aux coureurs. Car, le coronavirus rodera peut-être entre les cols et les vallées roussis d'un été parfois caniculaire, et pourrait frapper une échappée de forçats à l'improviste, voire quelques spectateurs seulement ivres de joie sur le long de la route. 

Encore un petit détail sur le recrutement des hôtesses du Tour. Non ! C'est une idée reçue, ce n'est pas que le tour de poitrine ou de hanche qui font la différence entre les candidates, ni d'ailleurs le fait du prince.

Tour de France 2017 : découvrez les plus belles hôtesses de la ...

Vous avez certainement déjà compris que l'opposition est vent dans le dos pour descendre à fond les manettes cette majorité qui mépriserait les amoureux de la petite reine. La preuve avec quelques déclarations politiques...

« Un Tour de France, ça ne se refuse pas » pour les Républicains.

« C’est une erreur politique » pour un élu centriste.

« Je suis révolté par les « khmer-vert, écolo-bolchévique… » qui sont assénés en guise d’argument, par ceux qui ne veulent rien changer, malgré les catastrophes climatiques en progression. » pour un élu Nouvelle Donne

Par contre, un élu écologiste justifie le choix de refuser le Tour : 

« Les points du débat sont multiples : pression mise sur Rennes par la Région pour accueillir le départ ; coût très élevé d’un Grand Départ, 650 000 €, plus la mobilisation du personnel municipal et des moyens techniques, les aménagements routiers ; sport cycliste professionnel qui n’a pas une image si reluisante que cela, notamment son impact écologique qui est désastreux ; la Loire-Atlantique écartée de la négociation ; la date du départ le 26 juin qui tombe la même semaine que la grande braderie, la Saint-Jean, la fête de la musique et les fêtes d’école

 « Ce sera l’occasion de mettre en avant le vélo école et le vélo plaisir. Ce sera l’occasion de rappeler les valeurs du sport bien éloignées de l’argent roi, du sponsoring, du business télé ou du dopage. Ce sera l’occasion de mettre en avant l’exigence de la Bretagne à construire un avenir pour les générations futures, à transformer notre économie vers plus d’écologie, de solidarité et de démocratie. Loin du sexisme, des clichés et des vociférations de quelques politiciens en mal de publicité. »

« C’est décidément un drôle d’été entre masque, vélo et jetage en pâture d’un débat politique dans les fanges des aboyeurs d’évidence. Plutôt que de rechercher la polémique, quelles propositions la société organisatrice du Tour de France entend apporter pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique ? Comment la Bretagne souhaite accompagner cet organisateur

Pourtant, la SUPERB iV hybride plug-in (de Christian Prudhomme) fonctionnera électriquement sur une distance de 55 kilomètres". Une vraie performance contre la montre.

Le directeur du tour se dit "très intéressés par cette nouvelle version hybride. Cela correspond parfaitement au caractère écologique du cyclisme".

Maintenant, même si vous détestez le cyclisme professionnel, suivez d'un regard curieux le Tour 2020 qui devrait être au moins médiatiquement historique, avec à chaque étape un rappel des indispensables gestes barrières répété pendant des heures de transmission télé.

Il ne manquerait plus que le virus remporte le maillot jaune


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 17 août 08:22

    Tiens !? Il reste des maires socialistes en Bretagne !

    Faut les mettre au milieu de dolmens les gars, ça vous fera une curiosité de plus...

    Le Tour de France... Même les authentiques Bidochon lui ont tourné le dos.


    • gruni gruni 17 août 09:00

      @Clocel

      Définition de Bidochon

      « personne stupide, d’origine populaire (NB : d’après la BD de Binet). »


      Quand même, quel mépris pour le peuple le long de nos si belles et sales routes de France

    • Fergus Fergus 17 août 09:06

      Bonjour, Clocel


      « Tiens !? Il reste des maires socialistes en Bretagne  ! »


      Il en reste même pas mal. Mais à la tête d’une majorité rose-vert où cette seconde couleur tend à déteindre de plus en plus sur la première, d’où la décision de Nathalie Appéré, plus ou moins mise au pied du mur (ou du col, comme dans le Tour) par ses alliés écolos.




    • Clocel Clocel 17 août 09:12

      @gruni

      Les Bidochon c’est 22 albums et c’est beaucoup plus subtil que la définition que vous en donnez.

      Mais je reconnais ne pas avoir un grand respect pour la faune qui s’agglomère le long du parcours de cette « honorable » institution.


    • gruni gruni 17 août 09:20

      @Clocel

      D’accord pour la subtilité, pour le reste ça vous regarde. A chacun ses loisirs, le rouge, le rosé ou le Pastis sur la plage ou ailleurs.


    • Clocel Clocel 17 août 09:51

      @gruni

      Bien d’accord avec vous mon bon Gruni, le truc c’est que partout où les veaux s’agglutinent, ça devient une poubelle à ciel ouvert, et ça, ça me dérange, me fait honte, me rendrait violent.

      Ça montre que les gens n’y croient plus, n’en ont plus rien à foutre, que la probabilité que leurs enfants vivent sur une décharge ne leurs posent aucuns problèmes moraux.

      Nos anciens n’auraient pas fait ça.


    • Francis Francis29 17 août 09:00

      ’Le Tour « véhicule une image dégradée de la femme... »’’

       

      et aussi de l’homme. Je trouve.


      • gruni gruni 17 août 09:02

        @Francis29

         smiley


      • goc goc 18 août 04:28

        @Francis29
        Ça me rappelle une image vue sur le Tour. C’est un couple de ptit_vieux assis sur le bord de la route et lui tournant le dos, afin de regarder sur leur TV du camping-car, la retransmission de l’épreuve, au même moment ou les cyclistes passent dans leur dos. smiley


      • Bendidon Bendidon 17 août 09:01

        félicitations monsieur gruni pour cet article pédalesque

        Il ne manquerait plus que le virus remporte le maillot jaune : Ben si puisque le virus est chinois donc jaune smiley


        • gruni gruni 17 août 09:14

          @Bendidon

          En fait, on parlera peut-être plus du Covid que de sport dans ce Tour 2020. D’où cette référence au maillot jaune dans ma conclusion.


        • Fergus Fergus 17 août 09:16

          Bonjour, gruni

          Au delà du fait que cette décision rennaise semble avoir été assez largement imposée par les élus écolos à Nathalie Appéré, le fait est qu’organisé un départ du Tour est une aventure financière hasardeuse et potentiellement lourde à supporter pour les collectivités locales concernées.

          Sur ce plan, on peut d’autant mieux comprendre la décision que rien ne dit que la situation sanitaire en 2021 ne sera pas aussi prégnante qu’en 2020 sur l’organisation des compétitions sportives, voire pire. Ce qui se traduirait par un sacré coup porté aux finances locales. Le maire de Brest, François Cuillandre, un autre ténor régional du PS, a fait un pari opposé. Nous verrons en juin 2021 qui a eu raison...


          • gruni gruni 17 août 09:30

            @Fergus

            Bonjour Fergus

            Il y a certainement des villes qui ne veulent pas du Tour par manque de moyens et pour les raisons que tu indiques. Donc, sur le financement la maire PS n’est pas blâmable. 
            Par contre, les déclarations des écolos sur la femme qui serait dégradée, sont du niveau zéro. 


          • Aristide Aristide 17 août 09:43

            @gruni

            N’essayez pas de trouver une quelconque raison politique aux positions d’EELV. Il s’agit de ratisser le plus largement possible, quitte à instrumentaliser sans retenue les moindres faits. Cette historiette du Tour de France n’a pas grand interet.

            Mais si vous voyez les postures sur les listes de médecins noirs, la violence, ... vous constaterez qu’il s’agit simplement d’essayer de flatter les futurs électeurs en justifiant l’injustifiable.


          • gruni gruni 17 août 09:51

            @Aristide

            Vous avez une définition de la politique en générale qui est assez détestable. Seulement, faut d’admettre quelle est justifiée, même si je ne suis pas non plus pour le tous pourris. 


          •  John John 17 août 10:11

            Salut Gruni !

            « les déclarations des écolos sur la femme qui serait dégradée, sont du niveau zéro. » 

            Les écolos bretons pensent comme ça parce qu’ils n’ont n’ont jamais rencontrés voir croisés Jeannie Terminator ... smiley ... smiley ...

          • Aristide Aristide 17 août 10:47

            @gruni

            Vous avez une définition de la politique en générale qui est assez détestable.

            Allons, je ne parle pas de la politique en général mais de l’instrumentalisation qui est faite par ceratins membres d’EELV, de la FI, du RN, ... Instrumentalisation qui participe de cette hystérisation du débat. Il serait donc détestable d’affirmer que certaines postures de CES partis sont pour beaucoup d’entre elles des positions électoralistes.

            Vous déformez complètement mon discours en généralisant ma position. Non, il existe encore de nombreux politiques et dans tous les partis qui ne se soumettent à ce dictât de la posture médiatique, immédiate.


          • Fergus Fergus 17 août 10:50

            @ gruni

            « Par contre, les déclarations des écolos sur la femme qui serait dégradée, sont du niveau zéro »

            C’est lamentable, en effet.


          • Fergus Fergus 17 août 10:54

            Bonjour, Aristide

            Citez donc un parti qui, peu ou prou, ne tente pas d’« ’instrumentaliser » tel ou tel sujet de société pour flatter son électorat ou l’élargir.


          • gruni gruni 17 août 11:06

            @Aristide

            « Vous déformez complètement mon discours en généralisant ma position. Non, il existe encore de nombreux politiques et dans tous les partis qui ne se soumettent à ce dictât de la posture médiatique, immédiate. »

            Donc, je vous ai mal compris, il y a c’est vrai, chez les politiques, des gens qui travaillent qu’on entend peut-être pas assez.


          • Aristide Aristide 17 août 11:21

            @Fergus

            Il me semble que les partis tels que LR, PS, LREM, MODEM, ... s’ils ne sont pas exempts de reproches, ils n’en ont pas fait une stratégie. Utiliser les événements pour reprocher une politique, mettre en exergue des erreurs, ... me semble différent du soutien sans aucune retenue à toutes réactions d’une minorité que l’on veut séduire.

            Des exemples ! Quand LFI et d’autres participent à des manifestations sur l’islamophobie, quand on sait qui en était les organisateurs et les débordements inévitable qui n’ont pas manqué, ces présences participent de ces comportements de racolage. Idem quand Marine instrumentalise le 18 juin dans les îles bretonnes pour essayer de rallier les gaullistes ou ceux qui s’en réclament. Idem quand EELV envoie sur les plateaux de télé des élus pour soutenir l’établissement de liste de médecins noirs. 

            Il ne s’agit pas pour moi de condamner les comportements politiques qui de tous temps consistaient à désigner les erreurs de l’adversaire. Là, il s’agit de manipulation. Et encore une fois, je fais la différence entre les réactions individuelles des militants et élus de TOUS les partis qui sont libres de leurs opinions, et une stratégie délibérée à vision électoraliste.


          • Aristide Aristide 17 août 11:31

            @gruni

            Si vous me lisez, vous devriez commencer à percevoir que je me méfie souvent des affirmations gratuites, des généralisations abusives, des statistiques tronquées, des données manipulées, des corrélations transformées en causalité, ...

            Pour ce qui est de la communication des politiques, elle devient un instrument défini souvent par des « spécialistes » qui se moquent du fond. 

            des gens qui travaillent qu’on entend peut-être pas assez.

            Impossible tellement leur discours irait au contraire de la communication officielle. Ils savent que leurs marges de décisions sont étroites, que le poids de tous les pouvoirs rend les décisions les plus ... difficiles et même souvent impossible.

            Michel ROCARD disait, quand il n’était plus au pouvoir, que le politique élu dispose seulement de cent jours, pour profiter de ce fameux état de grâce et réformer, après il disait à juste raison qu’il s’agit de simplement tenir et gérer le quotidien ...


          • Fergus Fergus 17 août 20:53

            @ Aristide

            « ils n’en ont pas fait une stratégie »
            Mais ils récupèrent le événements pour les monter outrageusement en épingle. Souvenez-vous à cet égard de l’« affaire Papy Voise » en 2002 !


          • Aristide Aristide 18 août 12:12

            @Fergus

            Il y a tout de même une différence entre instrumentalisation d’un fait divers et stratégie concertée d’acceptation de tout ce qui vient d’une communauté, d’une sensibilité politique pour attirer les votes.

            EELV est un parti spécialiste de cette méthode à un tel point que cela frise la caricature.

            Après rien n’excuse non plus l’instrumentalisation de faits divers, mais là chacun y va du sien, il me semble qu’il y a un équilibre de l’usage de cette méthode par tous les partis... Chacun sur son domaine. 


          • HClAtom HClAtom 17 août 09:49

            Moi je suis assez d’accord avec l’image dégradée de la femme, à moins qu’on mette deux chipendales en petites tenues pour faire la bise à la vainqurice des courses féminines. 


            • Fergus Fergus 17 août 10:55

              Bonjour, HClAtom

              Les « hôtesses » du Tour ne sont pas en « petite tenue » !


            • Aristide Aristide 17 août 11:44

              @Fergus

              Allons, Fergus, il faut brûler tous ces nus féminins peints pas des machistes, déboulonner ou ôter à la vue toutes ces statues hommage au corps de la femme, ... On marche sur la tête.

              Tous ces « féministes » sexualisent tous les aspects de la vie, vous ouvrez une porte, bouhhhh à l’agresseur, vous aidez une femme à porter un poids, ou à atteindre le haut d’un rayon, vous êtes un pervers, ...

              Le pire est la manière dont ces militantes traitent les femmes qui ont l’outrance de ne pas les soutenir dans leur combat. Comment ont été traitées, les actrices qui ont déclarées qu’elles n’avaient jamais eu à subir ou même vu ce que d’autres affirmaient être des comportements systématiques des mâles.

              Comme toute idéologie, le féminisme souffrent de la radicalisation d’une infime partie d’entre elles. 


            • Ruut Ruut 18 août 07:58

              @HClAtom
              Pourquoi le tour n’est pas mixte ?
              Mois qui croyait naïvement a l’égalité des genres.....

              Pareil pour le football, en finir avec le football féminin et rendre le football mixte.
              Autant aller jusqu’au bout de la connerie genrée....


            • Samson Samson 17 août 10:34

              « Ce qui fait quand même beaucoup d’argent pour finalement de faibles retombées selon les élus. »

              C’eut pourtant été une belle occasion de sensibiliser les spectateurs à la cause écologique en leur distribuant gratuitement des sachets de graines de betteraves, « exceptionnellement » enrobées de néonicotinoïdes, ...

              « Pire encore, l’événement véhiculerait »une image dégradée de la femme, par le biais des hôtesses« selon la mairie de Rennes. »

              Covid oblige, l’occasion était pourtant belle aussi de faire accueillir les coureurs par des hôtesses en burka, ou en combinaison NBC, ... smiley smiley smiley


              • gruni gruni 17 août 10:50

                @Samson

                « des hôtesses en burka » euh ! 

                Seulement masquée, ça ira smiley


              • Fergus Fergus 17 août 11:00

                Bonjour, Samson

                Pour ce qui est des « retombées », elles ne sont pas forcément « faibles » : en 2019, Albi a investi 500 000 euros et bénéficié en retour de 1 500 000 euros, notamment grâce aux afflux de spectateurs dans les hôtels, restaurants et commerces. Etre ville-départ peut donc être très rentable. Sauf en période de pandémie. Si tel est toujours le cas en 2021, Brest pourrait en faire les frais. 


              • Samson Samson 17 août 11:09

                @Fergus
                Je voyais bien Barbara Pompili en invitée d’honneur, pour accueillir le maillot vert avec quelques betteraves traitées. Quelle belle image cela eut pu donner de la cause écolo !
                Carton assuré aux prochaines élections ! smiley smiley smiley


              • Samson Samson 17 août 11:23

                @gruni
                Vous avez raison !
                En état d’exception sanitaire et maintenant que le port du masque est déjà obligatoire dans les agences bancaires et autres espaces publics, la combinaison NBC devrait être plus seyante et reste nettement moins connotée ! smiley smiley smiley


              • marmor 17 août 19:41

                @Fergus
                Vous faites partie du conseil municipal d’Albi ? Car pour être si bien informé sur les coûts et retombées financières, il faut avoir un informateur.....


              • Fergus Fergus 17 août 20:47

                Bonsoir, marmor

                Cette information était dans Le Télégramme de ce matin !
                J’aurais dû le mentionner si je n’avais envoyé mon commentaire trop rapidement.


              • Septime Sévère 17 août 21:42

                @Fergus
                Etre ville-départ peut donc être très rentable
                .
                Sont-ce les seuls bénéficiaires qui financent ? 
                Suis-je sot ! Grâce au ruissellement les bénéficiaires sont tout le monde. 


              • Old Dan Old Dan 17 août 10:45

                En 2020, le Tour est-il vraiment un argument pour promouvoir le « vélo pour tous » (comme le foot ou le ski, d’ailleurs...)

                Aller bosser en vélo citadin suppose d’abord de la sécurité, des pistes, un esprit collectif bien loin de la compétition, du fric, de la piquouse et du barnum pub (festif...)

                Quant au vélo-loisir, il se situe « à rebrousse-poil » du Tour de France...


                • gruni gruni 17 août 11:12

                  @Old Dan

                   "promouvoir le « vélo pour tous » certainement pas, mais il devrait inciter les jeunes à faire du sport, ce qui serait au moins un point positif. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, car l’image du sport professionnel n’est pas belle.  


                • Aristide Aristide 17 août 12:03

                  @gruni

                  Le sport professionnel est un spectacle. Cette incessante mise en cause généralisée est détestable.

                  Pour ce qui est des jeunes et du sport, contrairement à ce que vous dites une grande majorité, plus de 75%, pratique une activité sportive hebdomadaire. Si vous avez une activité associative près de chez vous, allez donc voir ces stades, terrains de sport, gymnases, piscines, ...remplis comme des oeufs, les mercredis AM et tous les WE. Vous y verrez une autre image de notre jeunesse que celle véhiculée par quelques grincheux qui croient qu’ils n’ont qu’une seule activité celle du « smartphone »


                • gruni gruni 17 août 13:09

                  @Aristide

                  Si mon incessante remise en cause est détestable, ce n’est pas sans raison. Je regrette ce qu’est devenu le sport professionnel, et le fait qu’il soit un spectable n’excuse pas tout. Alors, je suis sans doute vieux jeu, et aussi ancien joueur de foot amateur. Et ce que je vois du sport pro, ne me plaît pas par rapport à une époque où les joueurs jouaient pour de l’argent, certes. Mais aussi pour l’amour du maillot.
                  C’est seulement mon avis, et il en vaut bien d’autres.


                • Septime Sévère 17 août 22:37

                  @gruni
                  Mais vous n’êtes pas scandalisé que les footballeuses ne gagnent que des millions quand les footballeurs gagnent des milliards ? Heureusement qu’aux States elles font des procès pour ça.... 


                • Aristide Aristide 18 août 12:05

                  @gruni

                  Ce qui est étonnant c’est cette désignation systématique du sport spectacle. Les artistes acteurs, musiciens, peintres, ... qui bénéficient des mêmes avantages et revenus ne sont jamais mis en cause. 


                • gruni gruni 18 août 13:11

                  @Aristide

                  Ce que vous écrivez est un bon sujet d’étude  Pourquoi un ancien passionné de foot et de cyclisme pro, ne l’est plus du tout ? J’ai pas la réponse, changement d’époque et de mentalité, peu-être. Mais je ne critique pas les passionnés d’aujourd’hui, ils sont mieux sur un stade qu’à traîner dans la rue.


                • Aristide Aristide 19 août 11:36

                  @gruni

                  Pourquoi un ancien passionné de foot et de cyclisme pro, ne l’est plus du tout ? 

                  Le temps fait souvent son affaire de ce genre de passions, il faut les cultiver comme d’ailleurs de nombreux aspects de la vie ... 


                • ZenZoe ZenZoe 17 août 10:59

                  Bon allez, je vous donne mon point de vue de femme, au risque de me faire lyncher. Voir ces femmes minauder en tenue légère me gêne. D’un côté, on a des femmes qui se battent pour que nous ne soyons plus juste considérées comme des poupées bonnes à prendre, et de l’autre on en a qui font tout le contraire.

                  Des femmes comme Jeannie Longo, qui préfèrent qui enfourcher elles-mêmes un vélo et montrer ce qu’elles peuvent faire, ont toute ma considération. Les pépées en jupette, beaucoup moins. Et ceci vaut aussi pour les hôtesses dans les salons automobiles. Quelle tristesse...

                  Ceci n’enlève rien au fait que je pense que les écolos sont des noncs vendus depuis longtemps et qu’ils font plus de mal que de bien à la cause (ex Pompilii qui est tout à fait d’accord avec la dérogation sur les néonicotinoïdes).


                  • Fergus Fergus 17 août 11:03

                    Bonjour, ZenZoe

                    Votre argumentation est parfaitement recevable, et je la partage largement. Vous oubliez seulement de dire que ces femmes sont volontaires pour jouer ces rôles d’« hôtesses ».


                  • gruni gruni 17 août 11:19

                    @ZenZoe

                    C’est votre point de vue de femme. Mais admettez que certaines féministes vont trop loin. Personnellement, je n’ai jamais trouvé l’image de la femme dégradante en regardant les hôtesses, celles du Tour en tout cas. Et puis, ça fait toujours un petit revenu, pour celles qui ne travaillent pas encore.


                  • Aristide Aristide 17 août 11:56

                    @ZenZoe

                    D’un côté, on a des femmes qui se battent pour que nous ne soyons plus juste considérées comme des poupées bonnes à prendre, et de l’autre on en a qui font tout le contraire.

                    Assez révélateur de cette manière de représenter une réalité fantasmée. Il me semble qu’à part ce que souhaite une ultra minorité de machos, le rôle de la femme dans la société n’est pas limité à être des poupées bonne à prendre.

                    Cette radicalisation devient insupportable tellement elle évite les vrais problèmes, en premier les violences, puis les revenus, les salaires, les entraves à l’éducation, ... et enfin les injonctions vestimentaires, les interdictions cachées sous couvert de décence, ...

                    Voilà donc que pour un vrai et légitime objectif d’égalité des droits on tombe dans une caricature de lutte égalitariste sans aucun sens ...
                     


                  • ZenZoe ZenZoe 17 août 14:06

                    Insidieusement, on perpétue quand même l’idée que la femme est le faire-valoir d’un homme, voire même sa récompense. C’est idiot, faux et oui, un peu dégradant pour les hommes aussi bien que les femmes.
                    Chacun existe pour et par soi-même, c’est le but non ? Alors, plus vite cette coutume aura disparu, mieux ce sera pour tout le monde.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 août 21:46

                    @ZenZoe

                    Faudrait que les hôtesses soient aussi en maillot mais a l’ancienne, genre tablier de sapeur .


                  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 17 août 11:42

                    L’on devrait organiser cette stupide compétition à l’étranger..

                    le tour du lac Namtsob par exemple...


                    • Buzzcocks 17 août 11:48

                      Les hotesses sont sur le podium pour remettre des prix financés par des sponsors.

                      C’est donc de la pub. Si quelques marques jouent sur le côté authentique comme la mère Denis, le café Grand Mère, le plus souvent, pour vanter un produit, vous allez mettre des individus bien portant, affichant une belle mine. Vous n’allez pas décerner le prix de la combativité « Danone », en mettant sur le podium une mémé décatie. 


                      • gruni gruni 17 août 12:50

                        @Buzzcocks

                        Ah, la pub, mais j’ai usé mon temps de cerveau disponible, je zap !

                        Sauf les hôtesses !


                      • ZenZoe ZenZoe 17 août 14:10

                        @Buzzcocks
                        Certes, mais alors pourquoi pas un beau jeune homme en slip de marque, au lieu d’une belle jeune femme en jupette ?


                      • Armelle Armelle 18 août 09:55

                        @ZenZoe
                        Pourquoi ?
                        Pour la même raison qu’il existe un concours miss France, et pas un concours Mr France !!!
                        Même si ça tend à changer (malheureusement) je ne vois pas les hommes se rabaisser à de telles âneries. 
                        ...J’adore !!! ; la femme ne cesse de se plaindre de la considération que l’homme lui porte mais ne l’empêche pas de se rabaisser perpétuellement en faisant d’elle d’éternels bouts de viande, que ce soit dans les magasines, sur les panneaux publicitaires ou à travers des âneries comme ce « fameux » concours de beauté d’une bêtise crasse !!!
                        Maintenant on pourrait presque se dire qu’heureusement qu’elle peut avoir la beauté car elle ne pourrait bien avoir que cela à proposer finalement...
                        Et cette différence fondamentale qu’est l’homme cupide alors que la femme elle, est plutôt vénale, pourrait bien donner un début d’explication...


                      • Septime Sévère 18 août 10:21

                        @Armelle
                        .
                        A mon avis la femme n’est pas plus bête de se livrer à des concours de beauté que l’homme n’est odieux de la lorgner dans la rue. Quelque chose me dit que leurs cervelles sont ainsi programmées. 


                      • Armelle Armelle 18 août 10:47

                        @Septime Sévère
                        « odieux à la lorgner » ?
                        C’est amusant ma foi, je ne vois pas bien en quoi il serait odieux que les hommes lorgnent ce que les femmes s’évertuent à leur montrer !?!??
                        Si vous pensez qu’elle font des concours de beauté pour les étourneaux, vous devez vous tromper.
                        Et puis si ce n’est pas pour en tirer profit, expliquez moi ?
                        Une petite info ; en France l’industrie du sexe, c’est entre 30000 et 50000 femmes contre 8000 à 12000 hommes (qui pour la plupart ne sont que des « escort »). Des chiffre qui ne laissent AUCUN doute quant à la vénalité de cette créature, qu’est la femme...


                      • JC_Lavau JC_Lavau 18 août 11:10

                        @ZenZoe. C’était un sketch du Théâtre de Bouvard, où Mimie Mathy avait grand plaisir à chanter « C’est un homme objet, Con comme un balai... »
                        « Et les abdos ? Vous avez vu les abdos ? », était chargé de répéter l’acteur, musclé il est vrai.


                      • Fergus Fergus 18 août 19:41

                        Bonsoir, Armelle

                        Observez que les concours de Miss sont très prisés, principalement des... femmes.

                        Observez en outre que ce sont les femmes elles-mêmes qui, trop souvent, poussent leurs filles à participer dès leur jeune âge à des concours de beauté ou de show-biz où les gamines singent les « stars ». C’est pathétique. Le pire étant l’exemple américain, parfaitement illustré par l’excellent film Little Miss Sunshine.

                        J’espère que les femmes parviendront  le plus tôt sera le mieux à se libérer de ces pratiques. Encore faudrait-il pour cela qu’elles y soient aidées par leurs consoeurs.


                      • Aristide Aristide 19 août 11:23

                        @Fergus

                        C’est bizarre cette constant posture a décider pour les autres !

                        Les femmes, enfin celles qui le désirent, ont bien le droit d’aimer plaire de très nombreuses s’en moquent, certaines se contentent de s’apprêter un minimum ou pas du tout, d’autres essaient de plaire quitte à en rajouter, en fait une multitudes de comportements ...

                        Je ne comprend pas comment nous pourrions souhaiter telle ou telle autre évolution de ces comportements sociaux, tant qu’il n’y a aucune atteinte à l’intégrité des personnes, il s’agit de liberté individuelle.

                        PS : D’accord avec vous sur les mini-Miss qui constituent réellement un abus.

                         


                      • ETTORE ETTORE 17 août 12:38

                        Bah, la plupart des écolos vélocipédés roulent au lithium.

                        La batterie de l’engin nucléarisé à deux pédales de la prise....innocente !

                        Alors aller voir le grand serpent coloré, suçant canettes et seringues, dévaler monts et vallées entre deux parois de gesticulateurs précoces....

                        Il est vrai, que ces panneaux publicitaires, ne font que passer, laissant « leurs objets » moins communicants sur leurs prouesses physique que de celle intellectuelle, se résumant aux emballages et canettes vides.

                        En fait, la voiture balai.....elle auras bien du travail .

                        Question....La distanciation seras t’elle obligatoire dans le peloton ?


                        • Samson Samson 17 août 14:06

                          J’espère au moins que des consignes fermes auront été transmises par Gérald Darmanin à ses cerbères pour s’abstenir de tout recours inconsidéré aux LBD à l’encontre du maillot jaune.

                          Par ces temps troublés et la carrière cycliste s’avérant du fait des effets secondaires des stéroïdes anabolisant et autres « miracles » pharmaceutiques toujours plus aventureuse, il serait un peu con de devoir ajouter à la longue liste de leurs maladies professionnelles l’éborgnement ou autres mutilations du fait de nos forces de l’ordre.


                          • troletbuse troletbuse 17 août 15:25

                            Un article de diversion à la sauce de Grounichienne. Avec naturellement la photo de la femmelette au milieu de 4 femmes.. Sous les applaudissement de Fergus.


                            • fcpgismo fcpgismo 17 août 16:34

                              Une déplorable image de la Femme et aussi une forte image dégradante primitive et barbare des hommes ou une équipe de six ou huit coureurs pédalent pour qu’un seul récolte les lauriers.

                              primitif et barbare c’est la définition du capitalisme néolibéral le cyclisme de compétition en est un avatar.

                              Voir les déclarations de cet ancien coureur qui reproche a une élue sa prise de parole, le crétin ignore que c’est justement ce qu’on leur demande.


                              • gruni gruni 17 août 17:48

                                @fcpgismo

                                Certes, le blaireaux était plus efficace sur un vélo que dans la pertinence verbale. 
                                Il aurait mieux fait de se taire (euphémisme).
                                Pour les lauriers vous avez raison. Le vainqueur du Tour donne le chèque à ses coéquipiers, qui ne pédalent donc pas pour rien. 


                              • Esprit Critique 17 août 16:47

                                Les elus de Rennes "« véhiculent une image dégradée de .. » l’intelligence humaine.


                                • Esprit Critique 17 août 16:54

                                  Un écolo, qu’il soit de Rennes ou d’ailleurs, ne propage que des conneries. 

                                  Pourquoi parler de ces parasites ?


                                  • Armelle Armelle 18 août 10:23

                                    @Esprit Critique
                                    Le terme est ma foi bien approprié !!! des parasites incapables de la moindre analyse objective... C’est pathétique !!!
                                    Déjà, vouloir régler un problème « terrien » au moyens de solutions « nationales » est d’une bêtise sans fond... Mais bon, il est vrai que depuis Tchernobyl, les Franchouillards ont appris que la pollution des « autres » s’arrêtait aux frontières...Ce sont ces mêmes ramollis du bulbe qui s’imaginent acheter du bio, un pseudo bio (selon que choisir, dont l’étude a montré qu’on retrouve des pesticides dans 98% des produits bio, la bonne blague), la seule différence étant dans le prix ; juste 30% de plus...des produits pour les bobobios...
                                    Avec ce genre d’énergumènes, je ne donne pas cher à notre économie, déjà que celle-ci n’est pas des plus radieuse !!! 
                                    Il faut se méfier de ces gens, ils sont d’un genre particulier, un peu comme cette variété de prune qu’est la prune noire, qui est rouge quand elle est verte !!!


                                  • Esprit Critique 17 août 17:01

                                    Si j’ai bien compris, selon les écolos intellos Rennais, le Vélo étant Machiste, le féminisme vu par Alice Coffin , par exemple,  militante féministe, et écologiste, doit être super efficace contre le réchauffement.

                                    Y a des pédales qui se perdent.


                                    • Esprit Critique 17 août 21:33

                                      @loganoid
                                      Vous êtes un fin connaisseur de ces grands moralistes, vous devez donc savoir qu’elle participe aussi aux manifs Traoré pour soutenir les adeptes du viol a la fourchette. La fin n’est plus très loin.


                                    • troletbuse troletbuse 17 août 20:33

                                      Une phrase ridicule et sans importance ; Les micronistes peuvent s’épancher sur ce sujet qui ne mange pas de pain. Article grounichien ou fergusien, même but ?

                                      Noyer le poisson.


                                      •  Le vélo s’appelle la petite reine,....(allusion homosexuelle sous-jacente si je puis dire).


                                        • troletbuse troletbuse 18 août 11:06

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                          Pour faire de la pub à son maître Micron, Grounichou ne s’est pas aperçu que la photo pour illustrer la pédale était inapproprié  smiley


                                        • Hier, un psy me disait : mais les homos aiment les femmes puisqu’ils les habillent, aiment leur fréquentation. Pas du tout, ils les singent. Exagèrent leurs accoutrements, s’en moquent indirectement, les réduisent à l’état d’objet dont ils se débarrassent après usage ( mannequin signifie : petit homme,...)


                                          • vraidrapo 19 août 08:14

                                            Si on retire les loisirs à cet État de l’Union, on lui retire le seul fond de commerce qui lui est imparti. C’est contre l’air du temps et contre productif !

                                            CQFD

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité