• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le « traquenard » selon Jean-Luc Mélenchon...

Le « traquenard » selon Jean-Luc Mélenchon...

La colère, dit-on, est mauvaise conseillère, elle déborde, elle éructe, elle fait mauvais effet, d'autant plus quand elle se prolonge et se répand.
Et c'est bien cette colère qui a animé Jean-Luc Mélenchon, lors de l'Emission politique : face à certaines questions, le chef de la France Insoumise n'a pas su garder son calme et sa sérénité.
On l'a vu, une fois de plus, impatient, colérique, mauvais joueur...
 
Et cette colère se perpétue encore quelques jours après l'émission présentée par Léa Salamé. Jean-Luc Mélenchon se dit même victime "d'un traquenard".
Pas moins !
 
 Lundi 4 décembre, il a accusé France 2 de lui avoir tendu un "traquenard médiatique" lors de "L'Emission politique", appelant à la création d'"un tribunal professionnel" des médias pour sanctionner symboliquement "les menteurs, les tricheurs, les enfumeurs". 
 
Pourtant, lors de cette émission, il n'est pas rare que les invités soient confrontés à des contradicteurs : c'est le principe même du débat politique...
Et Jean-Luc Mélenchon n'a pas échappé à cette règle.
 
Oui, Laurence Debré l'a interrogé sur ce qu'il pensait de la situation au Vénézuela, et comme les questions étaient gênantes, il les a esquivées et éludées.
Et comme ces questions l'agaçaient, il a même tourné le dos à son interlocutrice.
On percevait sa mauvaise humeur, son exaspération.
 
Et voilà que cette irascibilité se perpétue et prend des proportions inattendues.
Voilà que Jean-Luc Mélenchon continue à fulminer et vitupérer, comme s'il ne savait pas en quoi consiste l'Emission Politique, comme s'il ignorait les règles du jeu médiatique.
 
Il s'agit souvent de faire le buzz, de faire du bruit, d'attirer l'attention, de susciter de nombreux commentaires.
En politique aguerri, Jean-Luc Mélenchon connaît ce jeu, il s'en amuse parfois, mais quand le jeu se retourne contre lui, il ne l'accepte plus.
 
Si le leader de la France Insoumise parle de "traquenard", on peut lui rétorquer qu'il s'est lui même pris au piège de ce traquenard...
Et, en plus, il persiste et signe dans cette attitude de colère exacerbée.
Il continue à s'empêtrer dans les filets de la colère...
 
Il dénonce notamment Nathalie Saint-Cricq, la journaliste qui "ne comprend pas la moitié des sujets dont on discute".
Il s'emporte contre Léa Salamé qu’il présente comme "une personne sans foi ni loi", en "pleine hystérie", qui sert de "passe-plat des campagnes des USA". 
 
On le voit : Jean-Luc Mélenchon ne mâche pas ses mots... la colère encore et toujours, la colère contre-productive...
Ce n'est pas la première fois qu'il peste contre les journalistes, et qu'il se pose en victime suppliciée sur l'autel médiatique.
Ce n'est pas la première fois qu'il se montre excessif, violent et agressif.
C'est fort dommage car certaines idées de la France Insoumise mériteraient d'être mieux représentées et défendues.
 
 
Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/12/le-traquenard-selon-jean-luc-melenchon.html

Documents joints à cet article

Le « traquenard » selon Jean-Luc Mélenchon...

Moyenne des avis sur cet article :  1.97/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • ysengrin ysengrin 6 décembre 11:51

    Bonjour, 


    le dérisoire traquenard 
    du spectacle médiatique
    dont le sénateur bouffon raffole
    pour que sa cote décolle 
    effort assez pathétique 
    de ce méchant vieux renard 

    • rosemar rosemar 6 décembre 12:15

      @ysengrin

      Le spectacle médiatique dont beaucoup d’hommes politiques raffolent, en effet...

    • diogène diogène 6 décembre 12:18

      @rosemar

      et vous aussi, manifestement !
      vous me rappelez les alcooliques qui justifient leur addiction par la prévention : il faut bien goûter pour savoir si c’est de l’alcool
      et si on n’est pas sûr, il faut vérifier

    • rosemar rosemar 6 décembre 12:21

      @diogène

      Je n’ai regardé que la fin de l’émission : mais cela a suffi pour cerner le comportement de Mélenchon.

    • chantecler chantecler 6 décembre 12:33

      @rosemar
      Et bien vous avez tort.
      Car quand on se permet de faire un article sur une émission , le minimum c’est de savoir ce dont on parle .
      Votre article n’est pas fiable .
      Vous accumulez tous les stéréotypes concernant JL M .
      Il pense avoir été victime d’un traquenard :
      il a parfaitement raison .
      Et je ne suis pas un inconditionnel de ce leader .
      https://www.les-crises.fr/jean-luc-melenchon-lance-une-petition-pour-un-conseil-de-deontologie-du-journalisme/


    • Fergus Fergus 6 décembre 13:11

      Bonjour, chantecler

      « Il pense avoir été victime d’un traquenard :
      il a parfaitement raison
       »

      Je suis d’accord : entre des contradicteurs qui n’étaient pas ce qu’ils étaient censés être, et des journalistes « chiens et chiennes de garde » du système, Mélenchon avait affaire à un font commun destiné à décrédibiliser le leader de la France Insoumise.

      Pour autant, Rosemar a raison de souligner que la réponse apportée par Mélenchon a été la plus mauvaise qui soit. En reprenant ses attitudes comportementales de 2012, il a fortement régressé par rapport à sa superbe campagne du printemps 2017 où l’on a pu voir un leader de la FI déterminé et pugnace, mais parfaitement maître de lui-même malgré les nombreuses provocations dont il a été l’objet.

      En retournant à ses vieilles lunes du « bruit » et de la « fureur », c’est lui-même et son propre camp qu’il pénalise, pas ses contempteurs qui, eux, peuvent se frotter les mains. Et pour cause : ce type de comportement, s’il ravit les militants les plus engagés, repousse tout autant ceux qui, au-delà de la FI, auraient pu être tentés par un ralliement à celle-ci. Or, la France Insoumise a impérativement besoin d’élargir sa base si elle vue un jour accéder aux commandes du pays.


    • chantecler chantecler 6 décembre 13:58

      @Fergus
      Ouais , ouais Fergus :
      « peut être bien que oui, peut être bien que non » .
      êtes vous normand ?
      Parfois il faut prendre position .
      Cette émission a été un chef d’oeuvre d’hypocrisie , de mensonges et de chausse trappes et je me demande bien ce que vous auriez fait ou dit à la place de JLM .
      Je me souviens d’un M. Clavel qui est parti en claquant la porte avec un « messieurs les censeurs je vous salue ».
      Ca remonte à loin ....
      êtes-vous pour un parti unique ?
      Et pour une information totalement cadenassée ?


    • jmdest62 jmdest62 6 décembre 14:36

      @Fergus
      Pour elargir sa base la FI doit reveiller un peuple anesthesie et quand le discours honnete et courtois n’est plus possible alors la colere prend place et rassurez vous ...le peuple sait apprecier la juste colere.

      @+

    • Fergus Fergus 6 décembre 16:03

      Bonjour, jmdest62

      « le peuple sait apprecier la juste colere »

      Cela, c’est le discours d’une personne impliquée dans la démarche de la France Insoumise et qui, de surcroît, a lu L’Avenir en commun. Mais pour élargir sa base, il faut sensibiliser très au delà du cercle des militants et des sympathisants déjà convaincus. Or, je crains que cette « juste colère » ne soit pas perçue comme telle par ces électeurs qu’il faut aller chercher dans les rangs, non seulement des abstentionnistes, mais également des anciens électeurs du PS.

      Cela dit, je n’affirme rien.

      Notez cependant qu’avec la même attitude - faite notamment de pugilats avec les journalistes - Mélenchon a réalisé en 2012 un score en trompe-l’œil. Certes, il a réussi a fédérer différents électorats sur son nom dans le cadre du Front de Gauche mais sans que le pourcentage des voix cumulées de la gauche progressiste soit en progression par rapport aux précédentes présidentielles. Alors qu’au contraire ce score a très fortement progressé en 2017, année où - et ce n’est pas un hasard - Mélenchon est apparu beaucoup moins éruptif et même en rupture avec l’image qu’il avait donnée de lui en 2012 !


    • capobianco 6 décembre 17:46

      @rosemar
      « Je n’ai regardé que la fin de l’émission : mais cela a suffi pour cerner le comportement de Mélenchon. »

      Et cela vous « autorise » à porter un tel jugement ? C’est de la pure malhonnêteté de votre part.

      Toute l’émission a été visiblement conçue pour que la mauvaise foi des gens comme vous puisse en profiter. Si vous regardez le visage de St cric lors de sa « prestation » cela devrait suffire pour comprendre le but de « l’invitation ».

      Vous pourriez postuler à l’émission pour pourrir JLM, vous semblez aussi honnête que Salamé.

      « J’ai tout vu, je tournais le dos et.... » 


    • capobianco 6 décembre 18:00

      @Fergus
      « Cela dit, je n’affirme rien. »

      Vous parlez donc pour ne rien dire, ou plutôt pour vous « pigeon, cochon c’est tout de la volaille ».

      Votre « entre deux chaises » permanent ne fait pas de vous quelqu’un de « juste » mais plutôt quelqu’un qui veut faire plaisir à tout le monde.... ou presque. Un donneur de leçon sans trop se mouiller.



    • Le421 Le421 6 décembre 18:08

      @ysengrin
      Ils nous proposent quoi vos favoris politiques à part de se faire mettre encore plus profond ??


    • ysengrin ysengrin 6 décembre 18:10

      @Le421


      je ne vote plus depuis fort longtemps...



    • En marchant En marchant 6 décembre 18:11

      @rosemar
      Lamentable un jugement sur une vue partielle et le comportement de la rédaction de la chaine publique ? Une honte tout commr vous dans votre commentaire.


    • Alren Alren 6 décembre 18:19

      @rosemar

      « Je n’ai regardé que la fin de l’émission : mais cela a suffi pour cerner le comportement de Mélenchon. »

      Et c’est ça pour vous l’important, un homme attaqué par des ennemis présentés comme neutres mais qui n’ont qu’un objectif : empêcher la France Insoumise d’accéder au pouvoir, qui le sait, sait la haine dont il est l’objet de la part de ces gens et qui essaie d’en placer une ?

      Parler de sa « déprime » (si c’était vrai combien ces salauds-là jubileraient !) et du Venezuela comme s’il co-dirigeait ce pays avec Maduro, au lieu de programme de la FI et et de ces 580 000 personnes qui le défendent  : vous n’avez pas vu l’embrouille ?

      Alors désolé pour vous !!!


    • Fergus Fergus 6 décembre 18:51

      Bonjour, capobianco

      Un peu facile, votre critique. J’essaie d’analyser les problèmes de la manière la plus objective possible. De votre côté, vous êtes presqu’en permanence enfermé dans une posture partisane péremptoire.

      J’en viens parfois à me demander si des personnes comme vous souhaitent vraiment voir les idées de la France Insoumise se diffuser plus largement dans l’opinion, au risque d’être amendées, et au risque de provoquer une perte d’influence du noyau dur des militants dans une nébuleuse qui diluerait leur identité.


    • capobianco 6 décembre 19:27

      @Fergus
      « J’essaie d’analyser les problèmes de la manière la plus objective possible. »

      Oui, oui « objective ».... Je ne suis pas le seul à relativiser votre « objectivité » sur avox. Mais bien sûr JLM devrait sourire, remercier, accepter et se comporter comme une « baudruche » comme se complaisent de le traiter certains ici .

      Sans doute seriez vous ainsi à sa place mais permettez moi de vous dire que notre pays a besoin de dirigeants forts et avec du caractère pas de personnages capables d’encaisser les pires manœuvres ou humiliations sans réagir.

      Vous pensez vraiment que les 300 000 personnes engagées dans la FI devrait compter sur vous et votre objectivité pour diffuser « plus largement » leurs idées ?


    • Fergus Fergus 6 décembre 19:38

      @ capobianco

      « Mais bien sûr JLM devrait sourire, remercier, accepter et se comporter comme une « baudruche » »

      Je n’ai jamais rien dit de tel !

      Et pour cause : il se trouve que Mélenchon est parfaitement capable de répondre de manière cassante avec des arguments imparables pour clouer le bec à ses interlocuteurs malhonnêtes.

      C’est ce qu’il n’a pas fait lors de cette émission, et ce qu’il n’a pas fait - ou si rarement - en 2012. Il a pourtant réussi à le faire - avec le succès que l’on connait - en 2017 alors qu’il a pourtant été confronté à des embuscades du même type.

      Pourquoi ne pas reconnaître cette évidence et vous enfermer dans le postulat que le chef a toujours raison, quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse ? Désolé, mais c’est absurde.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 décembre 20:36

      @chantecler
      C’est curieux, quand c’est Asselineau qui est reçu dans ce genre d’émission, (comme chez Ruquier, un véritable traquenard), personne dans la Gôoche bien pensante n’y trouve à redire, étonnant, non ? ça vous fait même rigoler...
      Mais quand ça arrive à Mélenchon : indignation, horreur et prosternation !


      Vous êtes bien des néo conservateurs : sans morale, sans repères, et « deux poids, deux mesures ». Vous me faites vomir.
      Comme disait Guy Bedos :
      « Il est de plus en plus difficile d’être de Gauche,... surtout quand on n’est pas de Droite... »


    • Bernie 2 Bernie 2 6 décembre 22:02

      @rosemar

      Je n’ai regardé que la fin de l’émission : mais cela a suffi pour cerner le comportement de Mélenchon.

      Oui, oui bien sûr. Comme votre articulet sur ONPC que vous ne regardez pas non plus, même si vous êtes en mesure de parler des publicités qui entourent ce programme.

      Je suis persuadé que vous avez suivi ce programme de bout en bout, mais vu votre analyse pour le moins légère (une habitude), vous vous défaussez sur une vision partielle. Hélas, c’est pire comme excuse.

      Vous nous vantez l’effort, les bienfaits de la lecture, de la réflexion, mais vous nous démontrez chaque jour l’inverse. Pourtant, avec presque une semaine de recul, vous auriez pu travailler votre sujet, Les intervenants pour le moins polémiques. La partialité décriée par certains. Tout cela aurait pu permettre de faire un billet avec du recul. Mais comme d’hab, vous servez ce que vous avez vu à la télé, sans recul, sans effort, pire, sans intelligence.


    • jmdest62 jmdest62 7 décembre 08:47

      @Fifi Brind_acier
      c’est un simple probleme de maths .....ce que dit et fait la FI parle a 7 a 8 millions de personnes ce que dit [mais ne fait RIEN] l’upr quelques centaines de milliers ......vous saisissez la nuance .....autre chose ..je peux !

      bisous

    • capobianco 7 décembre 13:47

      @Fergus
      « Pourquoi ne pas reconnaître cette évidence »

      Votre « évidence » n’est pas la mienne, le traquenard tendu à JLM me parait plus « évident » que le comportement que vous dépeignez et que je ne reconnais pas. Ce que vous ne voulez pas voir c’est que le traquenard a atteint un niveau que personne et lui surtout ne pouvait imaginer. Et avec votre prétendue objectivité vous participez à cela volontairement ou pas.

      « et vous enfermer dans le postulat que le chef a toujours raison, quoi qu’il dise et quoi qu’il fasse  »

      Qu’est-ce qui vous permet un tel jugement, ai-je tenu des propos de groupie ? Ne pas vous donner raison, ne pas aimer votre façon de d’analyser et de présenter les choses, vous autorise à ce commentaire méprisant ? Vos êtes décidément « merveilleux d’objectivité » et bien imbu de vous même.



    • capobianco 7 décembre 14:02

      @Fergus

      « Pour autant, Rosemar a raison de souligner que la réponse apportée par Mélenchon a été la plus mauvaise qui soit »

      A partir de ce qu’elle a vu de l’émission ??? Voyez sur quoi porte son « article »

      « Je n’ai regardé que la fin de l’émission : mais cela a suffi pour cerner le comportement de Mélenchon »

      Comment ne pas voir un parti pris chez vous quand votre « l’objectivité » légendaire s’appuie sur un pareil préambule ?


    • diogène diogène 6 décembre 12:08

      Il n’y avait rien d’autre à la télé ce soir là ?

      Et puis, même si les programmes sont déficients, c’est l’occasion de se plonger dans un bon bouquin.
      Vous savez, Rosemar, il faut lire !
      <La lecture, c’est la base notre culture.
      Il ne faut pas vous laisser aller à la facilité !

      • rosemar rosemar 6 décembre 12:14

        @diogène

        L’un n’empêche pas l’autre... Et je vous conseille de relire aussi ! c’est important...



      • diogène diogène 6 décembre 12:16

        @rosemar

        merci madame



      • rosemar rosemar 6 décembre 12:18

        @diogène

        Mais, je vous en prie, c’est avec grand plaisir...

      • leypanou 6 décembre 12:09

        Oui, Laurence Debré l’a interrogé sur ce qu’il pensait de la situation au Vénézuela : on n’a pas dû regarder la même émission, il faudrait peut-être demander à Jean-Louis Debré s’il y avait quelqu’un de sa famille lors de cette émission.


        • diogène diogène 6 décembre 12:15

          @leypanou


          il vaudrait mieux poser la question à Régis !

          les rejetons ne sont pas les clones de leurs parents (et en plus, ils en ont deux)

          le grand-père d’Edouard Philippe (vous savez, le boxeur) était communiste... comme quoi !

        • Le421 Le421 6 décembre 18:13

          @leypanou
          Un peu à la rue comme d’hab.
          Avec des critiques comme ça, on n’a pas besoin d’amis...  smiley

          Laurence Debray a surtout parlé d’approvisionnement en PQ.
          Du haut vol !!
          De la politique « qu’elle est bonne ».
          Manquait que Lenglet avec sa petite tuture Dinky Toys qui défends la fraude fiscale, ignorant qu’il est que la TVA se paye dans le pays de résidence de l’acheteur, mais bon. C’est fait !!
          Il aurait pu aussi rappeler que ses potes friqués roulent en Béhème, Mércos ou autre Porch’...
          Des patriotes !!


        • Henry Canant Henry Canant 6 décembre 12:15

          Rosemar,


          profonde réflexion.

          Les certaines idées qui mériteraient d’êtres mieux défendues sont pour vous, entre d’autres, celles d’Obomo certainement.

          • rosemar rosemar 6 décembre 12:16

            @Henry Canant

            Sûrement pas, vous devez vous en douter, n’est-ce pas ?

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 décembre 12:45

            @rosemar
            Voici l’exemple d’entretien que vous ne risquez pas de voir sur les télés françaises, ni publiques, ni privées..., Asselineau invité par Natacha Polony...


            En plus de la censure sur tout ce qui touche à la sortie de l’ UE, ( jamais aucun débat contradictoire sur le Frexit), la presse française vit sous perfusion d’argent public, et pas qu’un peu ! , les médias reçoivent des millions de Facebook pour des vidéos.

            " (...) On sait depuis 2016 que Facebook rémunère tant des personnalités que des médias pour produire des contenus sur son réseau social. Cette stratégie est désormais aussi à l’œuvre auprès des médias français (TF1, Le Figaro, Le Parisien, Le Monde, etc.) pour la production de vidéos, révèle l’enquête de Nicolas Becquet. Ces partenariats peuvent représenter jusqu’à 200’000 euros mensuels par titre.(...) "


          • Raoul-Henri Raoul-Henri 6 décembre 12:16

            Le « Grand Public » en a eu pour son aumône : du spectacle et rien d’autre.
            Dérisoire.
            Comme si l’intéressé ne savait pas à l’avance quel remake allait se jouer. Comparez un peu cette émission avec l’émission correspondante pendant la campagne présidentielle : ils n’ont même pas changé le scénario ; quelques acteurs tout au plus pour que cela ne se voit pas trop.

            Les violons volent bas.


            • diogène diogène 6 décembre 12:20

              @Raoul-Henri

              il parait qu’en fin de carrière, Gabin demandait aux scénaristes de rajouter une scène de colère si le script n’en comportait pas.

              Mélenchon pareil !

              c’est un vieux cabot qui court après le cacheton

            • capobianco 6 décembre 19:33

              @diogène
              « Les violons volent bas. »

              la réponse à vos réflexions de haute volée se trouvait juste au-dessus. 


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 décembre 12:32

              Mélenchon est un grand comédien, qui sait très bien se servir des médias.
              Qu’on parle de lui en bien ou en mal, l’important, c’est qu’on en parle... ! Il vient de lancer une pétition pour « un Conseil de déontologique du Journalisme », ça va occuper les mougeons de Gauche un certain temps...


              Comme sur d’autres sujets importants, Mélenchon semble avoir quelques lacunes dans ses connaissance. Il semble ignorer qu’il existe déjà la Charte de Munich- « Droits et devoirs des journalistes », que tous les journalistes devraient appliquer, mais, qu’ils n’appliquent pas. Pourquoi ?


              -1- Les médias privés appartiennent à une dizaine de milliardaires qui s’en servent pour faire la propagande qui convient à leurs intérêts...

              - 2- Les médias publics diffusent la propagande de l’ Etat profond américain, en phase avec le pseudo gouvernement de GÔooche de Macaron, entièrement soumis aux intérêts de l’ Europe des banksters & de la mondialisation heureuse...

              -3- Médias publics ou privés, c’est tout pareil : propagande anti Iran, anti Poutine, anti Corée du Nord, anti-Vénézuéla, anti Cuba. Mais toujours pro européen, pro mondialisation, pro réformes structurelles, et bien sûr, anti Frexit ! Ils font, et disent, ce que la CIA (un état dans l’ état), leur dit de raconter. Sinon, c’est la porte.

              Le seul moyen de rendre aux journalistes leur indépendance, c’est de couper les ponts avec l’ UE, et de légiférer en France, en fonction des intérêts des Français, qui savent très bien que les médias servent d’autres intérêts que ceux des citoyens qui payent la redevance...
              C’est ce que propose l’ UPR. Partie législative « Indépendance de la presse ».

              Mélenchon propose le Frexit ? Pas du tout !
              Alors, il faut bien occuper l’espace médiatique, c’est ce qu’il fait.
              Je trouve même qu’il le fait très bien... comédiante, tragediante...

              • legrind legrind 6 décembre 12:54

                @Mélenchon est un grand comédien, qui sait très bien se servir des médias.


                C’est vrai qu’Asselineau a encore des progrès à faire.

              • jmdest62 jmdest62 6 décembre 14:49

                @Fifi Brind_acier
                vous etes completement incoherente...vous dites que les medias sont nuls et completement sous controle et vous tapez sur le seul politique qui propose une solution pour sortir de ce bin’s. !!!!!!

                bisous

              • Ar zen Ar zen 6 décembre 18:45

                @legrind

                C’est vrai qu’Asselineau est archi nul lors de sa réponse. Je me souviens de cette intervention. 

                Il pouvait très bien renvoyer la question à son interlocuteur, qui l’ avait préparée et qui, par conséquent, connaissait la réponse. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires