• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Veto américain… Calculs des Gains et des Pertes

Le Veto américain… Calculs des Gains et des Pertes

Le veto américain bloquant le projet de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur Jérusalem n'est pas une perte pour les Palestiniens, le monde arabe et le monde musulman.

Le veto américain était très attendu pour diverses raisons. Il est difficile pour le monde arabe et musulman de ne pas approuver une résolution rejetant la récente reconnaissance par Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

En décembre dernier, Nikki Haley a précisé que l'ère des résolutions de l'ONU contre les intérêts d'Israël était « terminée ». Haley a continué à considérer l'ONU comme étant hostile contre Israël. Évidemment, l'envoyé américain avait eu l'intention d'utiliser le 43e veto dans l'intérêt d'Israël. Benjamin Netanyahu a loué les efforts de Haley.

Le veto américain a politiquement renforcé le projet de résolution. Il a confirmé que l'alignement international soutient le statut politique, juridique et historique de Jérusalem. Il a effectivement ouvert la voie à la transmission directe de la résolution à l'Assemblée générale des Nations Unies, conformément au principe de « l'union pour la paix ». Le projet de résolution serait alors une décision juridique non moins efficace que les résolutions du Conseil de sécurité.

Haley a décrit le vote comme une « insulte qui ne sera pas oubliée », considérant qu'elle entrave le processus de paix. Cela n'est pas vrai.

Haley a ignoré la volonté de 14 membres du Conseil de sécurité, dont 4 membres permanents. La position des États-Unis mine grandement la légitimité internationale et soulève des doutes quant à l'efficacité de l'ONU et du Conseil de sécurité de l'ONU.

Les positions des Etats-Unis contre les Palestiniens et le monde arabe ont donné aux organisations terroristes des excuses pour justifier leurs crimes.

Avant le vote, Haley a déclaré que les Etats-Unis « ont la souveraineté pour décider de déplacer leur ambassade à Jérusalem ». Mais l'envoyé américain a oublié que les grandes puissances doivent respecter les résolutions internationales sur le statut de Jérusalem.

Hayley a estimé que la résolution 2334, qui condamne les colonies et qui a été adoptée par l'administration Obama qui a choisi de s'abstenir en Décembre l'année dernière, « est une honte » dans le dossier des États-Unis. « S’il y a possibilité de voter à nouveau sur la résolution 2334, je voterais non », a-t-elle déclaré.

C'est un défi étrange et provocateur de la volonté internationale. Les Etats-Unis sont partisans d'Israël même si leurs intérêts sont en jeu.

L'adoption de la résolution par l'Assemblée générale des Nations Unies, avec plus de 150 membres des Nations Unies, établira une légitimité internationale plus forte.

Certains pourraient penser que cette action n'est que symbolique. Mais la résolution possible de l'ONU sera aussi forte que le message des Etats-Unis. Elle isolera également Washington et le pousserait à s’abstenir d'essayer d'imposer sa volonté à la communauté internationale. La mesure possible empêchera également d'autres pays de cloner le modèle américain sur cette question. En outre, cela contrecarrera les tentatives d'Israël de faire pression sur les pays pour qu'ils suivent les traces des États-Unis et reconnaissent Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Le veto américain est un gain essentiel pour la diplomatie arabe et égyptienne. Il est embarrassant pour les États-Unis. Les démarches politiques et diplomatiques doivent aller exactement de cette manière afin de réduire les conséquences de l’action de Trump à propos de Jérusalem.


Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Parrhesia Parrhesia 22 décembre 2017 09:08
    Considérant la situation peu recommandable dans laquelle se trouve notre propre pays, la France, j’évite en principe de critiquer les autres nations avec lesquelles nous pouvons ne pas être d’accord.
    Mais aujourd’hui, de madame Clinton à madame Haley, en passant par madame Condoleezza Rice, il faut bien reconnaître que le « dynamisme diplomatique » américain finit par outrepasser la mesure généralement admise !
    Les Etats-Unis se plaignent de ne pas être aimés dans le monde... Nous mêmes, Français, savons ce que c’est ! Et c’est bien mérité pour nos deux nations compte tenu de nos indigences sociétales respectives et grandissantes venues d’ailleurs !!!
    Il n’empêche que les présidents successifs, américains comme français, feraient bien de porter un peu plus d’attention à la distribution (casting) de leur petit personnel ainsi qu’à leur propre comportement !
    Les vraies punitions que la bienséance seule ne peut leur administrer pourraient bien leur être finalement infligées par des circonstances qu’ils se montrent de plus en plus incapables de maîtriser !!!

    • capobianco 22 décembre 2017 14:01

      @Parrhesia
      « Les Etats-Unis se plaignent de ne pas être aimés dans le monde... »

      Cela ne vous rappelle pas une certaine communauté ? « Mais qu’est-ce qu’on a fait ? » comme dirait Boujenha.......


    • Pere Plexe Pere Plexe 22 décembre 2017 09:18

      Un tel camouflet à la diplomatie US est sans précédent.

      La planète unanimement contre l’oncle Sam pourtant menaçant.
      Sauf à considérer le Honduras et les îles Marshall comme indépendants.

      Les USA se mettent elles mêmes hors jeux des grandes médiations internationales.
      Notre monde vit la fin d’un cycle.
      Celui de la domination américaine.
      Revers militaires, revers diplomatiques c’est bien dans un monde multipolaires que nous sommes désormais.

      Nos dirigeants nationaux, mais surtout européens ferait bien d’en prendre conscience !

      • Massada Massada 22 décembre 2017 09:47

        Le Président Trump n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds par des pays hypocrites qui acceptent son soutien, et le poignardent à l’ONU au lieu de le soutenir.

        Voici les pays qui reçoivent l’aide la plus importante des Etats-Unis et leur vote :
         
        1. Afghanistan : Pour
        2. Israël : Contre
        3. Egypte : Pour
        4. Irak : Pour
        5. Jordanie : Pour
        6. Pakistan : Pour
        7. Kenya : n’a pas pu voter
        8. Nigeria : Pour
        9. Tanzanie : Pour
         
        Le réveil va etre difficile pour certains, pour une résolution toute symbolique sans aucun effet.
         
        65 pays n’ont pas soutenu cette folie (9 pour+35 abstentions+ 21 qui ont décidé de ne pas se déplacer). 
        Si l’on retire le vote arabe et celui des pays alignés, qui voteraient que la terre est plate si un pays arabe le leur demandait, le taux est sérieusement plus faible que les 150 votes de condamnation que les Arabes palestiniens attendaient.
         
        Le Président Trump, qui vient de remporter une victoire historique


        • Ruut Ruut 22 décembre 2017 13:51

          @Massada
          La France a voté quoi ?


        • Massada Massada 22 décembre 2017 13:54

          @Ruut
           

          Le France a voté pour bien entendu.
          Que la France en particulier et l’Europe en général se prêtent à cette mascarade est consternant. Cela en dit long sur l’état de décomposition intellectuelle et de lâcheté des Européens.


        • capobianco 22 décembre 2017 14:05

          @Massada
          C’est vous qui parlez « mascarade » ? Vous n’avez donc aucune pudeur .......


        • si nick 22 décembre 2017 18:22
          @Massada
          Le réveil va être difficile pour certains

          Oui
          Pour ceux qui n’ont pas encore compris les changements du monde, et la fin de la suprématie US.

        • OMAR 22 décembre 2017 19:58

          Omar9

          @Massacrada

          Voici un échantillon des sept (07) « pays » qui ont soutenu Trump et son sionisme suicidaire :
          Micronésie, les Iles Marshall, Vanuatu et Palau,
          .
          Comme tu le constates, ces « pays » représentent un poids dans l’échiquier politique mondial, et sont célèbres dans le monde entier...

          Juste cette question : quand est-ce que ton cœur et ton esprit vont s’ouvrir à la raison et à la paix et enterrer à jamais leur addiction au mépris des palestiniens et à la communauté internationale ?
          Sinon, joyeux Noël...



          • Spartacus Spartacus 22 décembre 2017 13:37

            L’ONU est juste une pantalonnade hostile aux Américains qui l’ont bien compris...


            Evidemment Jerusalem est la capitale d’Israël...
            Les Israelliens décident eux même quelle est leur capitale...

            Quand à la résolution demandée elle démontre a quel points les intello-politico-gauchistes de l’ONU sont cons et sont dans un déni de réalité....

            Demander à un pays de ne pas reconnaître la capitale d’un pays ou les habitants et le gouvernement ont décidés entre eux d’être leur capitale...

            C’est con ? Oui c’est con.... Terriblement con !

            Des poules découvrent que c’est le pays qui décide ou est sa capitale et pas l’ONU...
            Ces même poules toutes aussi connes vont aussi découvrir qu’elles bouffent à la gamelle des subventions Américaines....

            Elles vont découvrir que l’Amerique ne va plus payer des milliards de subvention pour se faire insulter par les cons qui dirigent ces pays...

            Il faut dire que ces mêmes cons ont adulé la dictature de CUBA et n’ont jamais présenté de résolution contre le Vénézuéla qui affame ses habitants..

            Quel personnage salvateur pour la planète ce Trump qui remet le sens de la réalité avant les utopies et ’idéologie....

            • si nick 22 décembre 2017 19:56

              @Spartacus
              L’Onu n’est que le reflet du monde

              Le monde est hostile aux américains .

              Sans doute du fait des quelques dizaines de guerres qu’ils ont menés.
              Sans doute du fait de leur mépris du droit international.
              Sans doute du fait de leur mépris des nations. 
              Sans doute de leurs conduite hégémonique.

              Encore pour ce vote ont ils usé de la menace : en vain.
              Le terrorisme ordinaire de ce pays ne marche plus.Il n’est tout simplement plus en position de dicter ses volontés.
              Mieux par ses positions il arrive à se mettre hors jeux tout seul des principaux dossiers internationaux.
              Xi Jinping Poutine Rohani et les autres n’ont rien à faire. Trump se disqualifie seul.

              Si pantalonnade il y a c’est bien de ne pas voir cet état de fait.
               

            • Marignan Marignan 22 décembre 2017 13:42

              A Massada.

              Les pays cités ne reçoivent pas l’aide des EtatsUnis, ils l’a subissent. Ils sont soit directement occupés par des troupes états-uniennes qui défendent là les seuls intérêts stratégiques de leur pays, et non pas ceux du pays ainsi occupé (disons que l’aide en question s’apparente à une sorte de loyer alors), soit indirectement occupés (l’aide versée à l’Egypte revient aux E-U sous forme de contrats d’armement au profit de firmes nord-américaines par exemple, ce sont alors des subventions déguisées employées à servir les intérêts stratégiques des E-U). Le cas d’Israël est différent, il s’apparente à la fois à un intérêt stratégique des E-U (maintenir le chaos dans la région et pomper le pétrole régional) et à une nécessité soutenue par l’AIPAC (lobby religieux et économique juif aux E-U) car sans l’aide des E-U, cette implantation de colons juifs européens en Asie aurait disparu depuis longtemps.

              Enfin, à l’adresse de ceux qui en doutaient encore, cette situation rappelle combien les E-U (et Israël en l’occurrence) mettent en avant le droit international quand il défend leurs intérêts particuliers et combien fondamentalement ils n’en n’ont rien à faire, surtout s’il contre-carre leurs projets (illégaux). A quand un déménagement de l’ONU de New York et un retour en Suisse, par exemple ?


              • Massada Massada 22 décembre 2017 13:57

                @Marignan
                 

                Les Etats Unis feront des économies en supprimants les aides à ces pays déloyaux et ce sera tout bénéfice pour Trump.



              • capobianco 22 décembre 2017 14:10

                @Massada
                Ce que vous appelez « déloyaux » ce sont les pays achetés par les us ???? Et ils osent désobéir !!!

                Tout fout le camp... Hein ?



              • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 décembre 2017 22:32

                Bonjour,
                .
                Jacob Cohen (juif et anti-sioniste) dit dans dans une vidéo (voire le lien en fin de ce message) au sujet de la Palestine :
                « Dans tout ses pays du moyen orient il y que deux pays qui se développent et qui résistent à Israël, à l’occident ... c’est la Turquie d’Erdogan et l’Iran ... La Turquie est le seul pays d’avoir envoyé une flottille pour briser le blockhaus de GAZA ... vous croyez que l’Égypte l’aurait fait, l’Arabie Saoudite .... »
                .
                Écoutez son analyse :

                Jacob COHEN
                Jérusalem : Réponses aux questions des internautes
                https://www.youtube.com/watch?v=PZ0WtRDwyEM
                .


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 décembre 2017 11:11

                  Et le veto criminel de l’Elysée satanique ? 


                  Combien de fois la carcasse onusienne a réussi à appliquer ses « résolutions » sur le terrain ? L’ONU CRÉE PLUS DE PROBLÈMES QU’ELLE N’EN RÉSOUT, IL FAUT SOIT LA REFORMER SOIT LA FERMER ? cette carcasse est une dictature pure !

                  La France macabre plus les 128 chefs d’Etat débiles et idiots qui l’ont suivi acceptent le projet de l’impossible paix en Palestine ! 

                  Les Musulmans et les Juifs de Palestine doivent s’entendre eux-mêmes et commencer d’abord par donner un coup de pied au derrière de Marianne pour ensuite s’entendre sur leur avenir commun ! 

                  Je répète que l’Elysée satanique développe toujours son idéologie de l’impossible paix, voilà pourquoi elle insiste et fait marcher les pays imbéciles qui cautionnent le partage en lambeaux d’un territoire indivisible ! 

                  SI VRAIMENT UN JOUR LES MUSULMANS ET LES JUIFS DE PALESTINE VOUDRONT « DIVISER LEUR TERRITOIRE », ILS NE LE FERONT PAS COMME IL EST AUJOURD’HUI SOUS FORME « D’ENCLAVES », DE « PROTECTORAT » ... !

                  Le problème d’aujourd’hui a pris une autre tournure ou pour dire clairement les choses A MONTRÉ SA VÉRITABLE NATURE : La France veut déstabiliser les Américains, elle les combat par pays idiots interposés ! 

                  • antiireac 23 décembre 2017 14:05

                    Les EU ont bien fait de prendre à rebrousse poil des états qui jouent 

                    le double jeu d’un côté il jouent l’ami l’ami avec les EU de l’autre côté ils votent contre lui.
                    Ce coup de pied dans la fourmilière permet aux EU de rebattre les cartes et de repartir de bon pied.

                    • McGurk McGurk 23 décembre 2017 23:30

                      * "Mais la résolution possible de l’ONU sera aussi forte que le message des Etats-Unis. Elle isolera également Washington et le pousserait à s’abstenir d’essayer d’imposer sa volonté à la communauté internationale."

                      Faux. L’ONU est aussi puissante et utile que ne l’était la la SDN. Sans parler de sa partialité plus qu’évidente...

                      La dernière fois qu’ils ont menacé les USA, ceux-ci leur ont dit que s’il ne la fermaient pas ils arrêteraient de la financer. Au final, l’ONU l’a bouclé et est passée au sujet suivant.

                      Conclusion : un vote de l’ONU à l’encontre des Etats-Unis, c’est comme une mouche qui s’écrase sur leur pare-brise. Ce n’est rien du tout, moins que rien même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès