• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Visage suicidaire des Mollahs iraniens

Le Visage suicidaire des Mollahs iraniens

JPEG

Le sommet Trump-Poutine à Helsinki n'a pas révélé les détails de ce que les deux dirigeants ont discuté du rôle de l'Iran au Moyen-Orient. C'était prévu. Les déclarations publiques après le sommet n'ont donné aucun indice sur la question. Ces derniers jours, les relations entre l'Iran et les Etats-Unis sont entrées dans une nouvelle phase. Les responsables américains ont déclaré que l'administration Trump avait lancé une offensive faite de discours et de communications en ligne visant à ce que l'Iran mette fin à son programme nucléaire et son soutien aux groupes militants.

Soutenue par le secrétaire d'État Mike Pompeo et le conseiller à la sécurité nationale John Bolton, la campagne est dirigée par plus d'une dizaine de fonctionnaires actuels et anciens. Elle vise à travailler de concert avec la campagne de Trump pour réprimer économiquement l'Iran en imposant de nouvelles sanctions sévères.

La campagne fonctionne dans un cadre informel. La Maison Blanche et le Département d'Etat ont refusé de commenter. Les responsables iraniens, comme d'habitude, ont réagi avec moquerie et ont nié tout impact attendu.

D'un autre côté, le président iranien Hassan Rouhani a menacé de fermer le détroit d'Ormuz et d'empêcher les exportations pétrolières du Golfe si l'Iran était en danger. Il a déclaré lors de sa tournée en Europe : « Les Américains ont prétendu qu'ils veulent arrêter complètement les exportations pétrolières de l'Iran, ils ne comprennent pas le sens de cette déclaration, parce que cela n'a aucune signification que le pétrole iranien ne soit pas exporté alors que le pétrole de la région l’est » Les déclarations ont été saluées par les gardiens de la révolution iraniens. Le général Qassem Soleimani a exprimé son désir de baiser la main du président pour avoir fait de telles déclarations qui reflètent le vrai visage de Rouhani. Suite à ces déclarations, le guide suprême iranien Ali Khamenei est entré dans la ligne des menaces. Il a soutenu l'idée de bloquer les exportations de pétrole des pays voisins à travers le détroit d'Ormuz si les exportations de pétrole de l'Iran étaient arrêtées.

 

Le discours de Khamenei n'était pas adressé au public. Il a abordé le sujet en rencontrant des diplomates et des ambassadeurs iraniens. Il a dit que la politique de prévention des exportations du pétrole à travers le détroit d'Ormuz était significative et reflétait l'approche de l'Iran si Washington continuait à imposer des restrictions aux exportations pétrolières iraniennes. Il a ajouté que le ministère des Affaires étrangères a le devoir de suivre sérieusement la position du président.

Ces déclarations reflètent un processus d'instruire les ambassadeurs de l'Iran pour envoyer le message de la menace aux capitales où ils travaillent.

Il existe de nombreuses analyses stratégiques sur les options stratégiques de l'Iran pour faire face au plan de Trump de faire pression sur l'Iran et d'arrêter les exportations de pétrole. Ces options comprennent la fermeture du détroit d'Ormuz. Cette alternative est faisable et facile. La question n'est pas liée aux capacités militaires de l'Iran en raison du détroit étroit et de la sensibilité de cette zone. Mais c'est principalement une décision politique iranienne. C'est peut-être la première fois que la direction iranienne est sortie pour signaler la fermeture du détroit. Des dizaines de menaces ont été lancées lors de crises précédentes mais elles sont restées aux mains des généraux extrémistes.

Les déclarations de Khamenei confirment également que Rouhani a parlé d'une stratégie radicale qui a été acceptée par le cabinet du régime iranien, une stratégie suicidaire par excellence.

Cette fois-ci, la menace venait du sommet du pouvoir politique en Iran. Les mollahs sont conscients que l'arrêt des exportations de pétrole signifie la fin du régime iranien, ouvrant la voie à une révolution populaire qui pourrait renverser ce régime dans quelques jours.

Les options des mollahs face aux pressions américaines sont déjà suicidaires. Les mollahs exacerbent le bord de la politique des abysses et vont plus loin dans la pratique des querelles. Téhéran est conscient que Trump est très professionnel dans ce domaine. Il a dit « à un moment donné, ils vont m'appeler et me dire ‘faisons un marché’ ». Il a souligné à maintes reprises qu'il est un président bien connu pour faire des affaires. Il est donc bon aux règles du jeu. Mais le régime des mollahs recourt toujours à des options suicidaires.

 

Khamenei et son entourage ne se rendent pas compte qu'ils soumettent le sort de leur régime à un ciblage mondial, pas seulement les États-Unis. Ses menaces visent à ce que les pays importateurs de pétrole de la région du Golfe poussent la Maison Blanche à cesser ses pressions sur Téhéran. C'est un objectif inaccessible étant donné les tensions mondiales actuelles entre les grandes puissances, qu'elles soient dues aux droits de douane ou à cause des difficultés d'adaptation à la politique de Trump. Cependant, aucun pays majeur n'acceptera cette menace stupide. Tout le monde sait qu'il est difficile de faire pression sur la Maison Blanche. Le régime des mollahs paiera un prix élevé parce qu'il a ignoré les développements survenus dans les relations internationales sous l'administration Trump.


Moyenne des avis sur cet article :  1.35/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 1er août 2018 17:39

    Vive la résistance !


    • Christ Roi Christ Roi 1er août 2018 20:09

      Article sioniste.


    • Legestr glaz Ar zen 3 août 2018 23:17

      @samy Levrai

      Est-ce que le gros con houplon Christophe vous a interdit de commenter ses articles ? 

    • leypanou 1er août 2018 17:41

      Khamenei et son entourage ne se rendent pas compte qu’ils soumettent le sort de leur régime à un ciblage mondial, pas seulement les États-Unis. : est-ce que la Russie, la Turquie, la Chine, le Vénézuela, le Qatar, pour ne parler que d’eux, font partie de votre ciblage mondial  ?


      • Dom66 Dom66 1er août 2018 19:57

        L’auteur, votre visas pour « Vache in stone » est toujours bon ?


        J’aime pas les « Mots là » mais Khamenei ne doit pas se coucher aux menaces d’un débile comme Trump.

        Il n’y a que les pays de l’UE qui vont se coucher…..comme pour un macron les couilles sont en option...pour la « Mère Kel » c’est normal


        • Matlemat Matlemat 1er août 2018 21:13

          Si le détroit d’Ormuz est fermé cela va provoquer une escalade mais cela signifie aussi un manque à gagner important pour l’Iran, peut on savoir comment les américains pourraient envahir Iran ?


          • Christian Labrune Christian Labrune 1er août 2018 22:20
            à l’auteur,

            Vous répétez plusieurs fois que la politique iranienne est suicidaire ; c’est plus évident que jamais.

            Je ne comprends pas trop les intentions de Trump proposant une rencontre à Rohani pour négocier un nouvel accord. Il ne me semble pas qu’on puisse prendre cela au sérieux un seul instant. Une telle rencontre serait « humiliante », a répondu le président iranien. Il aurait mieux fait de ne pas dire ça, parce que c’est un véritable aveu de déconfiture. Trump, qui ne manque pas d’humour, aff’ecte d’être encore gentil avec les futurs vaincus, de leur proposer une négociation de la dernière chance, mais c’est parce qu’il sait qu’ils ne peuvent que la refuser et qu’on mettra à profit une telle obstination pour légitimer le traitement sévère qu’on se propose de leur infliger. C’est presque du sadisme, mais c’est un mauvais traitement qui aura été parfaitement mérité. A l’heure qu’il est, les mollahs iraniens sont entre le marteau américain et l’enclume d’un mécontentement populaire qui ne pourra que s’aggraver dans les prochaines semaines.

            J’apprenais il y a une heure que Netanyahou considèrera, avec d’autres états de la région très dépendants du pétrole, qu’après l’attaque de deux pétroliers saoudiens, toute tentative de bloquer encore Bab el Mandeb entraînera une riposte immédiate. Cela me rappelle qu’en 67, la menace de bloquer le détroit de Tiran, au nord de la mer rouge et commandant l’accès à Eilat, avait été considérée comme un casus belli, et malgré quelques tergiversations du gouvernement israélien, les conséquences n’avaient pas trop tardé : ce fut la guerre, et quelle guerre !

            L’étau se resserre inexorablement sur l’Iran et ses ayatollahs surréalistes. Ils ressemblent au père Ubu d’Alfred Jarry, dont le beau programme tient en une seule phrase : « je tuerai tout le monde et après, je partirai ». Il serait tout de même infiniment préférable qu’on les obligeât à partir avant d’avoir tué tout le monde.

            • papat 2 août 2018 07:24

              Différentes sources faisaient déjà état des manigances du Mossad sur le territoire français au regard de la large puissance dont jouit le lobby pro-israélien en Hexagone mais le quotidien français Le Monde vient de faire des révélations qui évoque l’instrumentalisation du territoire français par Israël à titre d’une arrière-cours par où il pilote des attentats et des assassinats et des opérations de liquidation.

              Le Monde a publié, le mardi 24 juillet, un reportage sur un large éventail d’activités qu’exploitait le Mossad à Paris.

              Dans un article intitulé « l’ombre du Mossad plane sur Paris », le Monde révèle la découverte d’une cellule d’opérations du Mossad dans la capitale française, concluant que Paris est bien le terrain de jeu du Mossad.

              Un responsable du renseignement français, qui a préféré rester anonyme, a confié au journal que Paris s’est transformé en un terrain de jeu du Mossad et que ce dernier y poursuit ses activités d’une manière agressive et comme bon lui semble.

              « La France a les mains liées, notre capacité à réagir à leurs actions est limitée car ils se précipitent pour utiliser la carte diplomatique et se plaindre au Premier ministre français et aux bureaux du président. Nous dépendons d’Israël pour de nombreuses questions sensibles.

              Les Français sont également limités dans leur capacité à empêcher certains éléments de la communauté juive en France de les aider (le Mossad) à planifier des actions et à les loger », a déclaré le responsable du renseignement français faisant là une révélation particulièrement significative : certains membres de la communauté juive française se sentent plus Israéliens que Français ! Des jeunes Français bénéficieraient des primes s’ils servent au sein de Tsahal.


              • papat 2 août 2018 07:26

                L’Autriche, qui devait voter contre un projet prévoyant l’ouverture d’une enquête sur les crimes du régime israélien dans la bande de Gaza, s’est finalement contentée de s’abstenir en réaction à l’utilisation par l’équipe de tueurs du Mossad des passeports autrichiens d’autant plus qu’elle a expulsé un agent de renseignement qui travaillait dans l’ambassade d’Israël à Vienne.

                Dans la foulée, des émissaires du gouvernement français ont rencontré, à deux reprises, des responsables de Tel-Aviv à Qods pour leur rappeler que le Mossad avait déjà transgressé la ligne de tolérance de la France.

                En outre pour l’opération de l’assassinat de Mahmoud al-Mabhouh à Dubaï, le Mossad a utilisé la cellule d’opérations de Bercy pour écouter des réunions du Conseil de l’Europe à Bruxelles et pour espionner des opérations de la société Black Cube dans ses bureaux de Paris.


                • papat 2 août 2018 07:32

                  Selon l’expert des questions internationales, Hadi Mohammadi, « la liberté d’action dont jouit le Mossad en France et la puissance du lobby pro-israélien ne vont pas sans influer sur la politique étrangère du gouvernement français. Placé sous l’ombrelle protectrice du Mossad, la milice terroriste anti-iranienne l’OMK (Organisation des Mojaheddin du Kalgh, ndlr) poursuit par exemple en toute liberté ses activités sur le sol français sans que l’État français soit capable d’y mettre un terme.


                  • papat 2 août 2018 07:33

                    @papat
                    Il s’agit tout de même d’une milice qui figurait jusqu’en 2010 sur la liste noire de l’Europe mais qui sous pression US, en a été retirée. La question est donc la suivante. Idem pour la politique palestinienne de la France : le fait que le Mossad jouisse d’une si grande latitude, permet-il à la France de mener sa propre politique sans être télescopée par Israël ? »


                  • Christian Labrune Christian Labrune 2 août 2018 10:43
                    @papat

                    Vous seriez mieux inspiré si vous vous dispensiez de faire sur cette page comme sur d’autres l’étalage de votre répugnante connerie antisémite. Elle donne la nausée à tous ceux qui disposent d’un encéphale. Votre style de propagande, c’est celui de Radio Paris dans les années 40. Mais le gouvernement de Vichy a été aussi définitivement ratatiné que le sera bientôt l’islamo-nazisme iranien. Votre place est au Museum d’Histoire Naturelle, au milieu des grands squelettes du jurassique. Rejoignez donc plutôt vos vieux copains, ils sont là :



                  • JC_Lavau JC_Lavau 2 août 2018 10:52

                    @Christian Labrune. D’autant que les syriens, c’est rien que des sémites, goyim.

                    Et « Il faut détruire la Syrie, parce que c’est favorable à israël », Killary Rodham Clinton scribit.

                  • spearit 2 août 2018 13:04
                    @Christian Labrune

                    Faut pas se facher comme ça même si ça fait pas du bien la vérité en pleine face, hein LaPoule...

                  • papat 2 août 2018 14:48

                    @Christian Labrune
                    tient vous voila ! quand on n’attaque pas les muzz vous sortez des toilettes ! antisémite antisémite .ça faisait longtemps....


                  • OMAR 2 août 2018 19:14
                    Omar9
                    .
                    @arioul
                    .
                    Retourne à l’étable finir ton picotin.
                    .
                    Ici nous sommes entre êtres humains responsables et civilisés...

                  • Massada Massada 2 août 2018 07:58

                    L’Iran a fait la grande erreur de s’en prendre à Israël.
                    Qui s’en prend à Israël finit par mordre la poussière.

                     
                    C’est cool smiley

                    • microf 2 août 2018 09:42
                      @Massada

                      Bonjour mon très cher @Massada, je pense que vous vous portez bien et vous le souhaite de tout coeur.
                      Comme d´habitude, je ne vous oublie jamais, je prie pour vous et pour Israel, je viens d´ailleurs de terminer une Neuvaine de prière pour Israel.
                      Le mois de juillet pour les catholiques est le mois consacré á la dévotion du Précieux Sang de Jésus. Et á cette occasion du 20 au 31 juillet il est demandé de prier pour la convertion d´Israel. Ces prières comportent.
                      1- Le Rosaire de notre Dame.
                      2-Le Saint Rosaire du Précieux Sang de Jésus et sa Litanie.
                      3- La prière de Consécration du Précieux Sang.
                      4- La prière d´Adoration.
                      5- La prière de Réparation á Jésus Christ Agonisant ( appels douloureux )
                      6- Autres prières Mystiques de Notre Seigneur J.C.

                      Le Seigneur n´attend plus que la convertion d´Israel, qu´Israel reconnaisse et revienne á son Amour premier comme on dit en language chrétien, ce retour, marquera la fin de l´histoire, Israel étant le peuple choisi par Dieu pour mèner les autres vers Lui.
                      Alors, ce sera cette Jérusalem oú tous ne seront plus qu´UN, Juif, Iranien, Usa, et bien sûr @Massada et @microf, réunit autour du Christ.

                      Mais Israel par son entêtement a préféré d´autres « DIEUX » á celui qui l´a choisi en premier, d´oú les problèmes de ce monde, tels ces disputes entre les Usa et l´Iran, ou entre Israel et l´Iran pour ne citer que ce deux cas lá car il y en a plusieurs.

                      Pour ceux qui iront á la Sainte Messe Catholique aujourd´hui, la première lecture est prise dans le Livre de Jérémie 18,1-10. Le Seigneur interpelle Israel par la voix de son prophéte Jérémie de se détourner du mal et de se tourner vers Lui, afin que Le Seigneur renonce au mal qu´Il voulait lui faire.
                      En ces moments très difficiles, mes prières vont continuer a demander au Seigneur de hâter cette convertion.

                      Bonne journée.

                    • Passante Passante 2 août 2018 09:54

                      @microf

                      il m’avait pourtant semblé que nous avions déjà atteint jeremie 22.18-19....


                    • microf 2 août 2018 12:02
                      @Passante

                      Non pas encore, nous n´avons pas encore atteint Jerémie.22.
                      Je vous prie de lire ici Jérémie 18, 1-10

                      Jérémie 18
                      18.1 La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, en ces mots :
                      18.2 Lève-toi, et descends dans la maison du potier  ; Là, je te ferai entendre mes paroles.
                      18.3 Je descendis dans la maison du potier, Et voici, il travaillait sur un tour.
                      18.4 Le vase qu’il faisait ne réussit pas, Comme il arrive à l’argile dans la
                      main du potier ; Il en refit un autre vase, Tel qu’il trouva bon de le faire.
                      18.5 Et la parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
                      18.6 Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël  ? 
                      Dit l’Éternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous
                      êtes dans ma main, maison d’Israël !
                      18.7. Soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, D’arracher, d’abattre
                      et de détruire ;
                      18.8.Mais si cette nation, sur laquelle j’ai parlé, revient de sa méchanceté,
                      Je me repens du mal que j’avais pensé lui faire.
                      18.9. Et soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, De bâtir et de planter ;
                      18.10. Mais si cette nation fait ce qui est mal à mes yeux, Et n’écoute pas 
                      ma voix, Je me repens du bien que j’avais eu l’intention de lui faire.

                    • Massada Massada 2 août 2018 08:11
                      « Si L’ Iran bloque le passage du pétrole vers la mer rouge, le pays fera face à une coalition internationale incluant Israël » 
                      Netanyahou

                      • Passante Passante 2 août 2018 08:23

                        @Massada


                        certainement massada,
                        et c’est même prêt pour la fin du mois !
                        (avec événement genre gorlfe de tonquin, et la totale...)

                        mais c’est après que ça se corse :
                        donc des missiles, des navions 
                        (quoique, la distance, les risques cette fois réels)

                        mais !
                        où les soldats ? qui les soldats ? pour tenir quatre fois l’Irak ! 
                        lorsqu’en 40 jours on a même pas été capables de tenir 
                        1/25e du mini-Liban ?
                        ...

                        donc, soyons réalistes : gesticulations que tout ça
                        ça va se jouer missiles sur missiles
                        avec hezbollah à l’appui etc, 
                        une horreur du point de vue de la population israëlienne,
                        incalculable

                        conclusion : c’est des baudruches, rien, ça gesticule, ça oserait jamais 
                        vu le prix...

                        quant à la guerre elle est déjà commencée :
                        bab elmendéb le detroit, le cargo séoudien en feu c’est pour rire ?
                        84 incendies soudain en californie
                        c’est la chaleur ..


                      • Passante Passante 2 août 2018 08:49

                        il est clair par ailleurs qu’une agression de l’Iran entrainerait une réaction quasi-immédiate à la frontière libanaise.


                        quelle forme prendra-t-elle ?

                        le plus probable sera l’entrée des troupes du hezbollah en Galilée.

                        car certes il y a le facteur de la puissance de feu qui joue pas en leur balance,
                        mais ces troupes-là sortent de cinq ans d’entraînement intensifs et quotidiens contre daesh

                        c’est eux et pas grand chose d’autre qu’eux, au sol, qui ont achevé la farce sérieuse de daesh...

                        or les combattants des armées de daesh sont tous des djihadistes
                        tous des projets de martyr, des jusqu’auboutistes...
                        et malgré ça ils les ont achevés

                        bref, cette fois on va rentrer
                        et comme dans du beurre.....

                      • Massada Massada 2 août 2018 08:56

                        @Passante
                         

                        Quelle analyse !
                        vous êtes un spécialiste en stratégie militaire, je suis impressionné.
                        Avec du beurre tout est meilleur smiley


                      • Passante Passante 2 août 2018 09:08

                        c’était pour le p’tit déj..


                         smiley

                      • papat 2 août 2018 09:31

                        N’allez pas croire que la marine iranienne va bloquer la navigation dans le détroit d’Ormuz en coulant un gros navire de transport de pétrole à l’endroit le plus étroit du chenal navigable ! Non ! Les stratèges iraniens sont loin d’être bêtes. Par contre le Général Suleimani qui dirige la Division Al Qods et toute l’action asymétrique iranienne à l’extérieur, a mille moyens de perturber graduellement l’exportation du pétrole saoudien et émirati, sans courir le risque d’une intervention du Conseil de sécurité.

                        En tout cas, si la folle stratégie de Trump et son implication totale et irresponsable au service d’Israël et des impératifs cosmogoniques talmudistes continuent sur sa lancée, attendez-vous à payer votre plein d’essence à un prix exorbitant. Le reste suivra ! Sachez que 20% du pétrole mondial transite par le Golfe d’Ormuz. Sachez aussi que si les choses se gâtent, les Iraniens peuvent faire prendre le pouvoir à Abou Dhabi en 5 heures et envoyer balader MBZ et ses gardiens de Blackwater jouer les apprentis sorciers ailleurs.

                        Sachez aussi que les Chiites saoudiens qui sont la majorité dans la région pétrolière à l’Est, peuvent isoler toute cette région de Riyad en quelques jours, si les choses se gâtent. La 5ème Flotte sera-t-elle capable de contenir tout ce Tsunami ? Il faut en douter ! Comme un malheur ne vient pas tout seul, il est clair maintenant que les Houthis sont en position de vainqueurs potentiels au Yémen. Un certain nombre de signes laissent penser que les Iraniens, face aux pressions qui sont exercées sur eux, vont mettre le paquet au Yémen.

                        Déjà une catégorie de missiles plus performants sont en chemin pour le Yémen. Des missiles qui portent une charge d’une demi tonne et sont dotés des contre-mesures électroniques pour tromper les Patriot.


                        • Matlemat Matlemat 2 août 2018 12:31

                          @papat
                           C’est fou que l’Arabie est gouvernée par des sunnites mais que Allah a mis des chiites sur les régions riches en pétrole... Peuvent ils vraiment prendre le contrôle ? J’en doute car dès qu’ils bougent un sourcil ils se font massacrer.


                           Et pour le Yémen, ce pays est sous blocus naval américano-saoudien, il n’y a pas grand chose venant d’Iran qui doit pouvoir passer. Le siège affaibli physiquement les Houthis mais peut être pas leur détermination. 

                        • zygzornifle zygzornifle 2 août 2018 09:50

                          Sacrés Mollahs , un mot par ci un mot la ......


                          • DACH 2 août 2018 11:04

                            A l’auteur : votre analyse est conforme aux réalités qui se dessinent. Un gvt qui n’a pour finalité que la destruction de ce qui ne lui convient pas est voué à se perdre dans le suicide. C’est le cas des musulmans chites iraniens, et c’est le sort qui les attend avec en prime une révolte du peuple iranien à venir.


                            • redneck redneck 2 août 2018 11:17

                              L’Iran est dans une stratégie de fuite en avant.
                              Trump n’est pas Obama’s beaucoup de pays se coaliseront pour résister à aux menaces Mollah.
                               

                              Les dictatures, heureusement, trouvent toujours les moyens de s’autodétruire...

                              • Matlemat Matlemat 2 août 2018 12:21

                                 Le but de tout cela est de mettre la pression sur l’Iran pour que ce pays cesse son soutien au Libanais et aux Syriens pour assurer la domination d’Israel sur ses deux voisins.


                                 

                                • DACH 2 août 2018 14:56

                                  @Matlemat= vous connaissez les intérets israéliens comme Don Quichotte.


                                • Matlemat Matlemat 2 août 2018 16:39

                                  @DACH
                                   Parce que vous croyez réellement que l’Iran proprement dite menace Israel ? Qui donc possède l’arme nucléaire ?

                                   On sait bien que le régime sioniste n’a pas digéré sa défaite au Liban et qu’il lorgne sur le gaz de Méditerranée orientale.

                                • Matlemat Matlemat 2 août 2018 16:41

                                  @Matlemat
                                   Et ils voudraient un voisin syrien soumis qui accepte la perte du Golan.


                                • Massada Massada 2 août 2018 13:04
                                  J’adore le camouflage « forêt et campagne » que les Iraniens peignent sur leurs bateaux de plaisance transformé en « navire de guerre ». 
                                   
                                  S’ils engagent les Américains dans le Golfe, ils ne pourront plus faire de ski nautique avec smiley
                                   
                                  Leurs menaces dépassent la limite du pathétique.

                                  • spearit 2 août 2018 13:16

                                    En tout cas ça fait parler les cons sionistes (désoler pour le pléonasme...)


                                    • spearit 2 août 2018 13:20
                                      @spearit

                                      ... RIP Israel...

                                    • DACH 2 août 2018 14:58

                                      @spearit=et ceux experts en pléonasmes.


                                    • zygzornifle zygzornifle 2 août 2018 13:34

                                      A Nice peu de Mollah mais beaucoup de mollards que leur compatriotes expulsent sur les trottoirs au grand mépris de l’hygiène et la police ferme les yeux .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès