• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vote de la mort de Colombey-les-deux-Eglises

Le vote de la mort de Colombey-les-deux-Eglises

Sarkozy avait déjà enterré l'idée d'indépendance militaire de la France qui n'est plus soutenue que par Mélenchon, le PC et le RN. Il ne restait plus grand chose du Gaullisme depuis VGE, qui malgré une politique sociale, avait abandonné l'autonomie financière de l'état par l'émission monétaire. 
Une indépendance qu'avait obtenu le général face aux Américains qui étaient arrivés avec une administration et un dollar pour remplacer le franc et mettre sous tutelle le pays.
Quoi que l'on puisse lui reprocher, il avait conservé les deux piliers de l'indépendance nationale : de quoi se défendre et développer l'économie.
Je ne rappelle que l'essentiel, le dernier fleuron du général qui fut la création des grandes écoles pour doter les citoyens d'élites compétentes est sur le point d'être bradé par Macron au bénéfice d'écoles privées dont l'intérêt n'est pas de faciliter la gestion de l'état aux citoyens qui accèdent au pouvoir.

Au LR il ne reste plus personne de politique qui se réfère au Gaullisme avec l'extinction des Debré et Chirac. Le glissement à l'extrême droite amorcé par Sarkozy vient par le vote de ses adhérents de s'y fixer clairement par le choix de Ciottit et Pécresse.
D'ailleurs le RN ne s'y trompe pas et de déclarer : le fait majeur est que Xavier Bertrand soit arrivé en 4° position car il été le seul des candidats à avoir nourri une hostilité une haine envers le RN.
Que ce soit avec Ciottit ou Pécresse, après la droite Gaulliste c'est la droite républicaine qui va s'enterrer à côté du général.

Est-ce une surprise. Absolument pas !
Dans maints de mes articles depuis l'élection de Sarkozy j'ai expliqué que nous étions dans une recomposition politique et que pour clarifier les choses il fallait que le PS et l'UMP implosent.
L'élection de Macron en somme a disséqué ces deux partis.
Au moins les choses sont claires.
La finance c'est Mâcon, l'extrême droite sécuritariste c'est le LR et le RN.

 Sécuritariste parce que c'est devenu une option politique, (car globalement l'insécurité n'a pas augmenté depuis 1980, stats à appui) ; comme l'on est de gauche de droite, socialiste, communiste, libéral, maintenant l'on peut être securitariste. C'est ce que révèle une étude où les citoyens mettent la gendarmerie, l'armée, la police en premier et cela depuis de nombreuses années. (CEVIPOF)
 
Le seul parti Socialiste réformateur est LFI, le PS est Social démocrate, gestionnaire du capitalisme comme LERM, le Modem, Génération Hanon, tous les écologistes, le PC reste social communiste et tout les petits partis anti capitalistes dérivés tel le NPA etc. 

Maintenant l'on peu faire une nouvelle catégorie les sécuritariste avec le LR et le RN et certainement d'autres qui se manifesteront dans ce créneau fascisant.

Je vais développer une métaphore pour expliquer que le sécuritarisme est une impuissance, une preuve d'incapacité, une faiblesses d'un état.

Le principe du contrôle interne demande à tous citoyens de quelques religions ou philosophie d'élever ses enfants et de se tenir soi même au règles de bien séance de bienveillance, d'entraide, de partage, de politesse, du respect de la vie et du bien d'autrui. 
Cela nous est rappelé dans les droits de l'homme. Pour autant ne peuvent être écartées la police et la justice, car nous sommes élèves dans la frustration et la compétition qui engendrent quasiment tous les manquements et conflits.

Ainsi quand nous élevons nos enfants nous les plions à l'acceptation de toutes les contraintes tout en leurs demandant de s'épanouir en leurs seins.
Et quel moyen nous utilisons encore, LA FESSÉE, la punition.
Pourquoi parce-que nous pensons qu'il suffit de dire les choses une fois pour qu'elles s'inscrivent dans leurs têtes et quand ils n'y arrivent pas on puni. Nous faisons pareil avec les citoyens.
Toute l'existence humaine rapporte cela, nous le retrouvons dans les religions, car ce sont elles qui nous les ont légués.

Sauf que depuis un certain nombre d'années la psychologie déconseille de frapper nos enfants, car c'est le signe que les parents ne prennent pas le temps de répéter les choses, d'enseigner leurs enfants.
 Les punir les frapper et donc un signe d'incompétence. Ils ont alors recours à la force plutôt qu'à l'éducation.

Eh bien c'est exactement le cas d'une société securitariste. Elle préfère le bâton, la punition à l'éducation.
 Elles préfèrent augmenter les peines, ouvrir des places de prisons, en soit punir frapper plutôt qu'enseigner.
 
C'est bien là la démonstration d'une impuissance et d'une incapacité. Et non content d'avoir été mauvaise depuis les années 1980 des français en redemandent. Le meilleur des monde quoi ?

L'éducation donnée dans nos écoles n'est plus adaptée à la complexité de notre monde qui ne peut pas être enseigné dans une durée qui date du début des années 1900.

Alors quand l'on a comme perspective que la peur au ventre, de Gaulle à colombey et Malraux au panthéon vont se retourner dans leurs tombes, eux qui ont combattu le fascisme tandis que des millions de français collaboraient.

Ce que nous vivons n'est pas le fruit du hasard. Nous avons déjà connu.

Nous revivons sous un autre paradigme la crise du parlementarisme des années 1930. Je mettrais le lien.

.......................( Parlementaire, Pierre Taittinger promeut « la restauration de l’autorité » et n’hésite pas à ériger Mussolini en modèle. Dans un discours à Auxerre, le 20 décembre 1925, il s’exclame : en Italie, « un homme a osé se dresser » - et, derrière lui, « des hommes de droite, de gauche et d’extrême-gauche, des Italiens qui ne voulaient pas mourir 
 ».)

Nous c'est Orban la référence du RN.

.........(L’effritement du modèle libéral à l’échelle de l’Europe. Cette radicalisation de la droite libérale, qui constituait jusque dans les années 1920 l’un des piliers de la tradition parlementaire, s’inscrit dans un contexte plus large de crise du libéralisme politique et économique, à l’échelle de l’Europe. D’abord justifiée par les impératifs de la guerre totale.)

Nous c'est contre le terrorisme notre guerre totale.

.........( La remise en cause des politiques économiques libérales s’est prolongée et même aggravée en temps de paix, en raison des difficultés de la reconversion puis des effets de la grande crise de 1929. )

Je ne rappelle pas notre 29 à nous en 2000.

............(Elle s’est accompagnée d’une fragilisation des catégories sociales qui participaient de ce consensus libéral (les classes moyennes et supérieures indépendantes) et d’une contestation, d’abord idéologique et intellectuelle, puis plus nettement politique, des grands principes de la démocratie libérale, aussi bien dans ses aspects politiques que sociaux. Cette contestation intellectuelle s’attaque à une conception de la société et de l’État considérée comme archaïque et inadaptée aux enjeux contemporains. Elle promeut une rénovation, voire une régénération politique et sociale,)

N'est-ce pas que l'on s'y croirait !!!!!!!!!! Le lien pour en comparer plus.

https://www.cairn.info/revue-parlements1-2013-3-page-113.htm


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Lynwec 3 décembre 2021 18:26

    Les politiques se référent à De Gaulle dans le but de récupérer un peu de son aura ( laquelle est discutable sous certains aspects) car c’est un nom qui accroche ) mais ça s’arrête là .

    De Gaulle, bien qu’on puisse lui reprocher d’avoir accaparé le pouvoir par la manière dont la cinquième république est constituée avait ce qui a complétement disparu chez nos représentants actuels sans colonne vertébrale : le sens de l’honneur .

    Sa grande faute est de n’avoir pas compris que ses successeurs, bien moins préoccupés de la « grandeur » de la France le seraient beaucoup plus par les profits personnels à venir et de leur avoir laissé un système verrouillé clés en main .

    Quand à l’autoritarisme, c’est une posture destinée à leurrer les gueux qui penseront une fois de plus qu’on va améliorer leurs conditions de vie et déchanteront bien vite . On l’a constaté avec Sarkozy, pourquoi serait-ce différent cette fois ?

    Quelle est la position de Ciotti ou de Pécresse sur le maintien de la France dans la Province Europe du Quatrième Reich, la Province de la dame aux emails perdus qui moyennant quelques billets veut piquer tous les Européens malgré eux ? Circulez, rien à voir...


    • ddacoudre ddacoudre 3 décembre 2021 22:13

      @Lynwec


    • ddacoudre ddacoudre 3 décembre 2021 22:15

      @ddacoudre
      Bonjour lynwec

      Je partage ton analyse 
      Cordialement ddacoudre overblog


    • ddacoudre ddacoudre 6 décembre 2021 20:15

      @Lynwec



    • titi titi 3 décembre 2021 22:36

      @L’auteur

      Voir dans un même article la promotion de De Gaulle, et de LFI, sachant que la gauche s’est toujours opposé à De Gaulle, fallait pas trembler.

      Drôle de salade que vous nous servez là.


      • ddacoudre ddacoudre 4 décembre 2021 09:48

        @titi
        Bonjour
        Que veux tu je ne peux pas raconter l’histoire qui me plaît mais celle qui a été, ce n’est pas moi qui ait décidé que sur l’indépendance la France Ils partageaient le même point de vue, comme ils ont partagé la résistance.
        Cordialement ddacoudre overblog


      • wagos wagos 4 décembre 2021 10:23

        Lorsque De Gaulle est revenu au pouvoir j’avais 16 ans en 1958.....à l’époque les gens ordinaires étaient bien moins informés qu’actuellement, sauf par les journaux ou par la TSF....la télé n’était pas dans tous les foyers .ni le téléphone

        De Gaulle par contre était conspué par la gauche toute entière...il était présenté comme dictateur...c’est vrai qu’à l’époque la 2eme guerre mondiale était encore dans les esprits...l’Indochine perdue en 1954, et en pleine guerre d’Algérie ...( votre serviteur y a été invité de 1960 à 1962 ...oui je m’étais engagé pour fuir le boulot de merde où je me trouvais , mais bref )...

        Bon, la France d’avant était moins peuplée, du travail, y’en avait plein partout.., la main d’oeuvre ne manquait pas...les Trente Glorieuses !! 

        C’était un peu beaucoup métro boulot dodo !! mais la jeunesse se libérait petit à petit du vieux carcan du XIX eme siècle encore omniprésent dans les anciennes générations...

        Mai 68 et là...patatrac !! marre de De Gaulle, marre de tout...on entrait dans une autre ère en 1970 quand le Grand Charles est parti pour toujours !

        On laisse LFI au placard...ils ne savent même pas ce qu’ils veulent eux mêmes ! 


        • ZenZoe ZenZoe 4 décembre 2021 11:17

          @wagos
          Mai 68 et là...patatrac !!

          Oui, parlons-en de mai 68, qui finit par faire dégager De Gaulle à la fin, ce qui ravit d’aise les Américains ! D’ici à penser qu’ils agirent en sous-main...
          Et les Français applaudirent, ne se doutant pas les pauvres que leur destin de caniches maltraités était définitivement scellé. Un coup les Américains, un coup les Allemands...
          Demain ils voteront pour Macron, leur caniche en chef. Bis repetita, à l’infini...


        • wagos wagos 4 décembre 2021 11:46

          @ZenZoe

          Ben oui,...

          Mais 68 c’est un coup monté par l’OSS, l’ancêtre de la CIA....les Ricains voulaient à tout prix dézinguer De Gaulle depuis les années 40.....Ce sont même eux qui ont encouragé le FLN pour la guerre d’Algérie, et bien plus haut, l’Indochine avec les service secrets Japonais qui collaboraient avec les Américains et les Anglais ! 

          Quand De Gaulle a viré les Ricains de la France et quitter l’Otan...alors là c’était le bouquet final !


        • ZenZoe ZenZoe 4 décembre 2021 12:22

          @wagos
          Ben oui comme vous dites... smiley


        • ddacoudre ddacoudre 6 décembre 2021 20:19

          @wagos


        • ddacoudre ddacoudre 6 décembre 2021 20:22

          @ddacoudre

          Rue a redire sur le fond.
          Mais certes il y avait une main mise sur l’info mais aujourd’hui c’est pire

          Cordialement

          http://ddacoudre.over-blog.com/2021/12/un-revirement-du-fascisme-est-il-possible.html


        • BA 4 décembre 2021 15:39

          2022, l’année des femmes. En 2022, une femme sera élue présidente de la République. Ce sera Anne Hidalgo (Parti Socialiste), ou alors Valérie Pécresse (LR), ou alors Marine Le Pen (RN), ou alors Emmanuel Macron (LREM).


          https://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/presidentielle-2022-valerie-pecresse-remporte-le-congres-lr-et-devient-la-candidate-de-la-droite-20211204


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité