• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vrai bilan d’Obama

Le vrai bilan d’Obama

Barack Obama tente d'embellir son bilan. Mais la réalité est au minimum catastrophique.

1) La dette abyssale. 

 

Barack Obama a dépensé sans compter pendant 8 ans. Ainsi, la dette américaine est passée de 10.600 milliards en 2009 à 20000 milliards de dollars [1]. Quel beau chiffre facile à retenir. Pour se rendre compte de l'inconscience de l'administration, le graphique ci dessous illustre bien la perte de contrôle totale de l'administration sur le sujet.

 

 

Cette dette ne sera jamais remboursée. Même si ça peut paraître un problème, cette dette perpétuelle est voulue. La dette perpétuelle [2] est un moyen formidable pour les banquiers d'obtenir des revenus garantis par la population via le remboursement des intérêts.

La population est ainsi doublement pénalisée, d'une part, par le sacage des services publics qui sont censés les protéger et d'autre part en ponctionnant une part de plus en plus importante de leurs revenus.

Les puissants ont réussi à créer ce monde dans lequel les richesses vont naturellement du bas vers le haut, comme un fleuve s'écoulant dans la mer. C'est tellement naturel que peu de monde s'en préoccupe.

 

2) le chômage 

 

Les dirigeants US veulent nous faire croire que le chômage baisse en manipulant les chiffres à leur guise.Encore une fois, la situation officielle est largement embellie. On pourrait croire que ce sujet est compliqué mais la situation est pourtant extrêmement simple.

Les puissants veulent nous faire croire que le nombre de chômeurs baisse grâce à une économie florissante qui redonne un travail à ceux qui l'ont perdu. Ils veulent nous faire croire que leurs réformes ont un effet positif sur l'emploi. Enfumage !

Quand on connait la réalité, on se rend compte à quel point ces gens sont malhonnêtes. La réalité est que le chômage baisse parce que les gens sont exclus du système de chômage et perdent ainsi leurs droits. Les puissants nous font croire à une situation qui s'améliore alors que la situation se dégrade.

Pas étonnant dans ces conditions que les acteurs du système (médias de masse, politique) soient à chaque fois étonnés par les victoires de Trump, par le Brexit ou le niveau de défiance que le peuple a envers les élites. Je crois qu'on a pas fini d'avoir des surprises car rien ne change. 

Bref, nous sommes dans une situation où les chiffres officiels sont complètement déconnectés de la réalité. Bien entendu, aucun média conventionnel pour interprétrer ces chiffres correctement. Exemple, aux USA, Il y a aux alentours de 100 millions de personnes sans emploi avec un taux de chomâge officiel à 4.8%. [3]

Pour rappel, le taux de chômage réel aux USA, s'il était bien évalué, devrait être aux alentours de 22%. Ce n'est pas tout à fait la même chose que 4,8%. Bien entendu, il est bien trop tard pour arrêter les manipulations.

 

 

3) Le désastre du Moyen Orient. 

 

L'occident a fait du Moyen Orient un champ de ruines. Les pays envahis ne sont plus gouvernés et sont devenus des zones de non droits où les terroristes ont pu prospérer sans peine. C'est cette stratégie qui entraînent les migrations et les morts que nous connaissons aujourd'hui. Sur ce point, Obama est responsable de chaque personne morte noyée dans la méditerranée. Il est aussi responsable de la misère de centaines de milliers de migrants. 

De plus, il faut savoir que les interventions en Syrie sont effectuées sans aucun cadre légal ou alors le cadre très léger de la légitime défense. Quand on connaît la définition réelle de la légitime défense, on comprend que cette rustine n'est pas valable. Il faut bien donner un moyen aux médias de légitimer ces interventions. [4]

La réalité est que Obama a soutenu des terroristes pour tenter de destituer Bachar Al Assad. Il est responsable de ce chaos. La France, qui a pratiqué la même politique l'a admis par Mr Fabius qui a déclaré :" Al nosra fait du bon boulot en Syrie". Fabius pourrait être enfermé pour apologie d'acte de terrorisme pour cette déclaration, mais au lieu de ça, c'est le président du conseil constitutionnel. Intouchable ! 

Non seulement Obama a lamentablement échoué à atteindre un objectif perfide, mais il a en plus complètement destabilisé la région. C'est plus qu'un échec, c'est une hécatombe qui a entraîné des centaines de milliers de morts.

 

4) L'élection de Donald Trump

 

C'est certainement l'événement qui indique à quel point Obama s'est planté. Jamais une personne comme Donald Trump n'aurait pu accéder à ce poste si l'amérique fonctionnait normalement. 

Cette élection a été rendu possible par le niveau de déconnection quasi total entre les élites et le peuple. Les élites médiatiques et politiques ne vivent pas dans le même monde que la plupart des gens. Dans le monde des médias, comme dans le monde de Hollande, tout va bien.

C'est cette déconnexion presque totale qui va entraîner des changements profonds pour des centaines de millions de personnes. Le système actuel pyramidal ne fonctionne plus, il va falloir revenir à un système beaucoup plus horizontal où les gens ordinaires sont impliqués dans les grandes décisions et où la justice s'applique de la même façon pour tout le monde. On peut toujours rêver. 

 

sources 

[1] : https://fr.sputniknews.com/international/201511021019264320-obama-dette-deficit-budget/

[2] : http://arretsurinfo.ch/grece-lasservissement-par-la-dette/

[3] https://www.insolentiae.com/cest-le-plein-emploi-aux-etats-unis-et-bientot-en-france-ledito-de-charles-sannat/

[4] http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/09/24/quel-cadre-legal-pour-l-intervention-contre-l-etat-islamique-en-syrie_4492846_4355770.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    



  •  
     
    « Que le dernier Américain à quitter les lieux ait la gentillesse de ranger le drapeau. » autocollant ...
     
    Comme métis du Capital, Obama devait détruire le Credo américain, c.a.d en pratique la langue anglaise comme culture.
     
    Depuis Clinton le sucé, c’est la politique du Québec hispanique des 5 états frontaliers avec le Mexique (90% des enfants de Californie du Sud sont hispaniques, justifiant l’enseignement en Espagnol, même le chinois est autorisé ! Mieux que l’arabe de Naïade Vagino Bécassine !)
     
    « La domination cubaine et hispanique de Miami a réduit les Anglo-saxons, tout comme les Noirs, à l’état de minorités que l’on pouvait souvent se permettre d’ignorer. Ne pouvant pas communiquer avec les fonctionnaires des administrations gouvernementales et victimes de discriminations de la part des commerçants, les Anglo-saxons avaient trois options. Ils pouvaient accepter leur position d’ « outsiders ». Ils pouvaient essayer d’adopter les mœurs, les coutumes et la langue des Hispaniques et de s’intégrer à leur communauté, par le biais de ce que les chercheurs Alejandro Portes et Alex Stepick ont appelé une «  acculturation renversée ». Où alors, troisième possibilité, ils pouvaient quitter Miami. C’est ce qu’on fait 140 000 d’entre eux entre 1983 et 1993, en raison du « caractère de plus en plus hispanique de la ville »
     
    http://www.alterinfo.net/Analyse-de-l-ouvrage-Qui-sommes-nous-de-Samuel-Huntington_a197.html

    Comme métis du Capital,
    Obama devait détruire le Credo américain, c.a.d en pratique la langue anglaise comme culture.
     
    Depuis Clinton le sucé, c’est la politique du Québec hispanique des 5 états frontaliers avec le Mexique (90% des enfants de Californie du Sud sont hispaniques, justifiant l’enseignement en Espagnol, même le chinois est autorisé ! Mieux que l’arabe de Naïade Vagino Bécassine !)
     
    « La domination cubaine et hispanique de Miami a réduit les Anglo-saxons, tout comme les Noirs, à l’état de minorités que l’on pouvait souvent se permettre d’ignorer. Ne pouvant pas communiquer avec les fonctionnaires des administrations gouvernementales et victimes de discriminations de la part des commerçants, les Anglo-saxons avaient trois options. Ils pouvaient accepter leur position d’ « outsiders ». Ils pouvaient essayer d’adopter les mœurs, les coutumes et la langue des Hispaniques et de s’intégrer à leur communauté, par le biais de ce que les chercheurs Alejandro Portes et Alex Stepick ont appelé une «  acculturation renversée ». Où alors, troisième possibilité, ils pouvaient quitter Miami. C’est ce qu’on fait 140 000 d’entre eux entre 1983 et 1993, en raison du « caractère de plus en plus hispanique de la ville »
     
    http://www.alterinfo.net/Analyse-de-l-ouvrage-Qui-sommes-nous-de-Samuel-Huntington_a197.html


    •  
       
       
       

      AUX US, JOSÉ EST LE MOHAMED DU CAPITAL

       
       
      « Un indicateur semble avoir une valeur prémonitoire : en 1998, José a supplanté Michael en tant que prénom le plus populaire pour les nouveaux-nés en Californie et au Texas. »
       
      http://www.alterinfo.net/Analyse-de-l-ouvrage-Qui-sommes-nous-de-Samuel-Huntington_a197.html


    • captain_fred captain_fred 11 mars 10:32

      @La Baudruche négrière patronale verdie

      bonjour, merci pour votre commentaire. C’est très intéressant. La question de l’identité nationale est un sujet très intéressent.

      Je vois que les patriotes, partout, ont peur de perdre leurs identités . Ils ont peur d’une sorte d’invasion. C’est une question très compliquée et je crois que la solution est un dosage approprié. 

      On peut accueillir des gens de tous les horizons mais je crois qu’il faut y aller en douceur. Prendre le temps de les intégrer. 



    • @captain_fred
       
      Un article détaillé sur Huntington et son bouquin ’Qui sommes nous ?’
       
      Aucun merdia occidentale n’explique la vraie raison du vote Trump : la fin de l’état nation américain lui-même, voulue par le Capital Total.
       
      J’ai lu son bouquin, le // US, UE=USbis est flagrant, c’est pourquoi un biker américain peut dire à un journaliste du Boobaland « on va venir vous débarasser des arabes ! » Le pan-blanc est le pendant du divide et impera du capital, la régression infra-trans-national va de pair avec la mort des nations (Arendt en parle très bien pour l’Europe de l’Est des années 30)
       
      « céleri, croûtons, persil et autres ingrédients qui améliorent et font varier le goût mais qui s’intègrent dans ce qui reste, au bout du compte, une soupe à la tomate »
       
      Huntington : La soupe épicée à la tomate, contre la salade immangeable des multi-restes gogochos
       
       
      « Les effets de ces politiques répressives furent durables, puisque les trois quarts des quotidiens de langue allemande disparurent entre 1910 et 1920. La guerre précipita l’assimilation des communautés germanophones et le vote de lois locales proclamant l’anglais “langue officielle” » [Lacorne et Judt, 2002, p. 23].
       
      « La civilisation est le mode le plus élevé de regroupement et le niveau le plus haut d’identité culturelle dont les humains ont besoin pour se distinguer des autres espèces. Elle se définit à la fois par des éléments objectifs, comme la langue, l’histoire, la religion, les coutumes, les institutions, et par des éléments subjectifs d’auto-identification »
       
      ‘Capital Total du Caddie multi-akulti’ Samuel Huntington
       
       
      
       


    • RICAURET 12 mars 00:19

      @La Baudruche négrière patronale verdie
      1984 ORWELL RIEN DE MOINS


    • rogal 11 mars 09:22

      Tout cela est juste, sauf sur un point : ce n’est pas Obama qui a envahi l’Afghanistan et l’Irak.
      Sur le chômage de nombreux observateurs ont en effet la même position que vous.


      • mac 11 mars 09:30

        @rogal
        Pour l’Irak et l’Afghanistan, il s’est juste contenté de poursuivre la deuille de route...


      • rogal 11 mars 09:34

        @mac
        Tout à fait. Encore un écart : l’Iran. Pourquoi donc ?


      • captain_fred captain_fred 11 mars 10:24

        @rogal


        bonjour, merci pour votre commentaire. 

        L’invasion de L’Afghanistan a été rendu possible par les attentats du 11 septembre, L’invasion de l’Irak a été permise grâce au faux prétexte des armes de destruction massive. 

        Obama a continué le plan en envahissant la Lybie, puis la Syrie. Tout ceci est un grand plan préparé et prémédité pour destabiliser le Moyen Orient. Obama, Bush , c’est pareil. Je pense qu’il y a des gens au dessus des chefs d’etats qui imposent leurs objectifs stratégiques. Ils ont misérablement échoué .


      • Jeekes Jeekes 11 mars 10:34

        @captain_fred
         
        Et que penser de ça ?

        https://francais.rt.com/international/35087-barack-obama-nest-pas-americain-demi-frere-certificat

        Et encore mieux :

        https://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/03/barack-obama-est-le-faussaire-du-siecle.html

        Balancé par son frère, qui devrait quand même savoir de quoi il parle...


      • captain_fred captain_fred 11 mars 10:44

        @mac

        bonjour merci pour votre commentaire. C’est le 11 septembre qui a lancé le grand plan de déstabilisation du Moyen Orient. (Afghanistan, Irak, Lybie, Syrie).

        Tout cela était prévu et a été amorcé le 11 septembre. Je ne fais donc pas la distinction entre 
        Bush et Obama qui étaient tous les deux au service d’une entité plus puissante. C’est mon avis.



      • captain_fred captain_fred 11 mars 10:47

        @Jeekes

        Bonjour . MErci pour votre commentaire. 

        Je ne fais pas confiance aux médias traditionnels . J’ai plutôt tendance à croire ces révélations. 
        Mais a quel point êtes vous sûr que ces révélations sont vraies ? 

        Si c’est vrai, c’est énorme car effectivement, c’est une gigantesque fraude. Mais, ça ne m’étonne guère. Ces gens pratiquent la manipulation à longueur de temps.

        Bien à vous.

      • Jeekes Jeekes 11 mars 11:12

        @captain_fred
         
        « Mais a quel point êtes vous sûr que ces révélations sont vraies ? »
         
        Oh, je ne suis sûr de rien.
        Je me dis juste que ces gens sont capables de tout et même du pire et que c’est intéressant d’avoir ce type d’information.
        Après, saura-t-on un jour la vérité ?

        En ce qui concerne la politique et les politiciens, il y a longtemps que j’ai cessé de croire en quoi (et en qui) que ce soit.
        Et même de rêver...


      • Albert123 11 mars 12:34

        @rogal

        aucun écart, vu que derrière Obama on retrouve les wahhabites et les frères musulmans.

        du coup tout fait sens.

      • troletbuse troletbuse 11 mars 13:57

        @captain_fred
        Il a même assasiné une deuxième fois Ben Laden qui ne servait olus à rien. De plus, ça devenait gênant de faire vivre un mort en faisant de fausses vidéo, de faux communiqués. Ensuite, il a fallu fabriquer un nouveau terrorisme comme l’EI. Al Qaïda a été utilisé à toutes les sauces : AQ Magrehb islamique, AQ péninsule arabique, AQ Yemen, etc....et toujours avec de fausses vidéos


      • edouard 11 mars 13:03

        Le bilan d’Obama est simple : en 8 ans de présidence il a amélioré son swing au golf....par contre il a perdu le Golfe.


        • novo12 11 mars 13:16

          On peut aussi rajouter le taux de participation à l’emploi issu des statistiques du BLS :


          et le nombre de bénéficiaires de bon alimentaires :

          • franc tireur 11 mars 15:07

            Il a quand meme pris quelques distances avec saoudiens et israeliens ,mais pas suffisemment pour justifier un retournement d’alliance. les interets wahingtoniens ont été préservé.


            • Jao Aliber 11 mars 16:15

              « Cette élection a été rendu possible par le niveau de déconnection quasi total entre les élites et le peuple. Les élites médiatiques et politiques ne vivent pas dans le même monde que la plupart des gens. Dans le monde des médias, comme dans le monde de Hollande, tout va bien. »


              Vous avez vu juste.Même phénomène en Angleterre avec le Brexit et en France(FN premier parti et qui monte).

              La montée de ces partis montre la peur des salariés face à la montée irrésistible du chômage mais, en même temps, leurs programmes ne proposent rien pour supprimer le chômage.Nous nous dirigeons certainement vers une révolution majeure.

              • Louve Louve 11 mars 17:33

                Le rossignol des carnages, Maitre Bazar Henry Levi, et ses sinistres sbires, Sarkozy et Obama, nous font payer le lourd tribut de leurs terribles erreurs au Moyen-Orient. 


                Brutale dislocation de la Syrie. Emergence de l’Etat Islamique. Invasion migratoire. Terrorisme islamiste. Djihad ! Il est la le bilan de ces immondices Obamesques qui, goguenardes, contemplent leurs funestes oeuvres.

                Nous sommes dans le caniveau de l’histoire. 

                Merci Obama , toi qui ressemblait a une vedette de série B, tu as provoqué le cataclysme final !
                 

                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 mars 19:23

                  A quoi bon saliver aujourd’hui ?


                  J’AVAIS TOUT EXPLIQUÉ A OBAMA DÉS SES PREMIERS JOURS A LA MAISON BLANCHE !


                  Dans peu de temps je dirais à TRUMP comment, encore une fois « l’intelligence américaine » avait montré toutes ses limites !

                  Les français ne semblent pas comprendre l’urgence d’un « printemps hexagonal » !

                  • Louve Louve 11 mars 21:19

                    @Mohammed MADJOUR

                    Si vous attendez que la révolte vienne d’en bas, vous attendrez longtemps. 

                    En bas ils regardent Hanouna, s’achètent des Nikes, mangent des Happy Meal au Mac Do, se masturbent devant Youporn et se gavent d’huile de palme. Et le pire, c’est qu’ils croient tous être très importants, alors qu’ils ne sont rien smiley 

                    Nul au monde ne peut défier Dieu. Le libéral-libertaire excelle en ce domaine, et il crèvera dans la vacuité de son existence. 


                    Qu’entendez-vous par « Printemps Hexagonal » ? Une révolution nationaliste ? Maurrassienne ? 

                  • Louve Louve 11 mars 23:21

                    @Humphrey Binchié


                    Mais où voyez-vous un quelconque rêve de guerre civile ici ? Je demande à Mohamed ce qu’il entend par « Printemps Hexagonal ». Je le comprends comme une révolution nationaliste. 



                  • @Mohammed le colon
                     
                     
                     
                     
                    D’où parle Mohamed ?
                     


                  • Louve Louve 12 mars 07:56

                    @Humphrey Binchié


                    C’est un constat civilisationnel. Ce n’est pas un rêve de guerre. Cassandre n’est pas responsable de la chute de Troie, mais elle ne s’était pas trompée. En voyant entrer le cheval dans Troie, pendant que la foule se réjouissait autour de l’animal de bois, elle s’alarmait, en vain, de l’entrée de l’ennemi dans la ville. 

                    Grâce à Apollon, elle avait le don de divination, mais pas celui de persuasion ! Elle disait vrai, mais elle était maudite et on l’accusait de vouloir la guerre. 



                  • Louve Louve 12 mars 08:01

                    @La Baudruche négrière patronale verdie


                    Ce qu’écrivait Der Spiegel sur la France dans les années 60 : 


                  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 11 mars 20:31

                    1) Il faut aussi voir le déficit budgétaire, or Obama l’a considérablement réduit après le contre-coup de la crise de 2008. C’est pas un argument choc à mon avis, la dette ne compte pas quand on imprime les dollars.

                    2) Aux USA la création ou la destruction d’emplois n’est vue qu’à travers le privé, le gouvernement ne s’implique pas comme chez nous à ce sujet. Pas un argument choc.

                    3) Oui ! Non seulement il n’a a pas arrêté les conflits en Afghanistan et en Irak, il est à l’origine ou a facilité des conflits au : Yémen, Pakistan, Syrie, Libye et Nigeria.

                    4) Trump est une conséquence d’Obama et d’Hillary, pas une cause.

                    Les autres raisons importantes :

                    5) Obamacare, comment en ayant les pleins pouvoirs avec le sénat et au parlement, n’a-il pas été en mesure de proposer mieux qu’un plan de sécurité sociale dessiné par l’Heritage Fundation dans les années 90 ?

                    6) Son étonnante passivité face aux incidents qui ont ponctué son mandat, (abus de police, celui de la piscine par exemple) qui ont fait naître des mouvements racialistes comme Black Lives Matters.

                    7) Son incapacité à réguler les excès de Wall Street, les mêmes qui avaient conduit à la crise de 2008 qui se sont reproduites sur le marché du leasing automobile et des prêts étudiants. Personne n’est allé en prison et ça recommence de plus belle.

                    8) Les évictions abusives faites par les banques

                    9) Le maintient de Guantanamo, le fait que l’on peut toujours être détenu sans jugement

                    10) La population toujours mise sur écoute

                    Je peux continuer toute la nuit...


                    • baldis30 11 mars 21:04

                      bonsoir,

                      ce n’est pas un bilan mais un dépôt de bilan .... !


                      • captain beefheart 12 mars 02:37

                        Le scandale de l’écoute de la Trump Tower avant les élections prend de l« ampleur maintenant ,et c’est le New York Times qui avait donné l’info sur le » wire tapping,« deux mois avant que Trump accuse l ’administration Obama de cela.
                         En collatéral,les russes ont placé le NYT version papier et version en ligne,sur la liste des producteurs de »fake news’’à éviter.,

                        http://www.zerohedge.com/news/2017-03-08/ny-times-explains-why-there-so-much-confusion-about-its-trump-wiretapping-story

                        https://theinternationalreporter.org/2017/03/08/kremlin-cancels-all-new-york-times-subscriptions-warns-leftist-newspaper-now-prints-lies-plus-must-watch-video-clarifies-insanity/


                        • Louve Louve 12 mars 12:48

                          @captain beefheart
                           


                          Le New York Times est a la botte du système. Comme Mediapart ou Libération en France. Le NYT a fait une immonde campagne contre Trump. 

                        • captain beefheart 12 mars 18:46

                          @Louve
                          Oui,je le sais,mais ce qui est particulièrement savoureux dans cette histoire ,c’est que Trump a accusé Obama de l’avoir mis sur écoute ,ensuite le NYT accuse Trump d’avoir inventé les écoutes comme produit de sa fantaisie,et que le même journal avait donné l’information elle-même en janvier parlant de « wiretapping » de Trump en rapport avec ses prétendus contacts avec les russes.

                          Si vous lisez les commentaires en dessous mes liens vous verrez beaucoup de gens tombés des nues quant à la fiabilité et les mauvaises intentions du NYT.Exactement comme le Monde avec son Decodex.

                          .J’ajoute que « wiretapping » signifie « écoute illégale avec micro câbles émetteur ou enrégistreur »,contrairement au « hacking »qui signifie,voler des données par entrée illégale d’un ordinateur appartenant à un tiers.


                        • Louve Louve 12 mars 20:19

                          @captain beefheart


                          Oui, et on dit aussi que les Clinton sont impliqués dans cet Obamagate (Turdgate comme on dit aux US) . Cet Obama est un menteur pathologique, ce qui ressort c’est qu’il cautionne tous les mensonges de la presse du système ! 

                          Out Obamerde ! 

                        • agent ananas agent ananas 12 mars 16:11

                          « I Have a Drone » ...


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 mars 09:53

                            «  »@Mohammed le colon
                             
                            D’où parle Mohamed ?«  »


                            La baudruche comprend peu de choses, à vrai dire...


                            D’OÙ JE PARLE ? EH BIEN... DU PLUS PLUS PROFOND DE TON INCONSCIENT, MAIS JE PRÉCISE BIEN QUE JE N’AI PAS CHOISI MOI-MÊME CETTE SITUATION !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès