• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le web 2.0 à l’épreuve des i-vrognes du net

Le web 2.0 à l’épreuve des i-vrognes du net

Conçu pour être intéractif et favoriser les échanges d'idées entre citoyens responsables "agora vox" est un exemple type du Web 2.0 triomphant depuis quelques années. L'idée de départ était bonne, créer un espace d'information libre et engendrer des débats contradictoires. Hélas comme beaucoup de chercheurs l'ont constaté le Web 2.0 victime de son succès entretient un climat souvent malsain, très célinien et fort peu démocratique.

Je fais parti de ceux qui "publient" de temps à autre sur le net, sur divers sujets. L'éducation (je suis prof), les décrets Peillon, Leonarda, le Front National... le but étant d'échanger des avis et des témoignages. Mais hélas j'ai dû déchanter comme beaucoup d'entre vous...

Vu les commentaires consternants, haineux, conformistes, racistes ou déplacés de trop "d'agora fans" je ne puis qu'approuver les conclusions de chercheurs en sciences de l'information tels qu'Alexandre Serres ou Olivier Le Deuff qui réclament une formation critique des jeunes à l'usage de l'internet et des NTIC, cursus encore hésitant en milieu scolaire (il y a bien le C2I, mais il est plus technique que critique).

Mais ce ne sont pas les "enfants du numérique" qui posent le plus de problèmes. A la lecture des commentateurs de mes contributions je me rends compte que l'âge moyen des râleurs tourne autour de 65 ans bien sonnés ! Il suffit d'analyser leur profil ; et autant il est possible d'éduquer et de changer les jeunes, autant c'est plus difficile pour nos aînés. Devenir un internaute tolérant et humain semble aussi difficile pour cette tranche d'âge que de décrocher le permis de conduire (d'obtention rare passé 60 ans).

Je m'explique : je vous ai livré en pâture quelques articles un peu polémiques..

Sur le FN : je vous invitais à réfléchir sur l'impossibilité pour un parti populiste de prendre le pouvoir en France et surtout sur son utilité pour le système qu'il prétend dénoncer. Les réponses ont été rudes : une marée de frontistes éprouvant quelques difficultés en lecture-compréhension ont envahi la partie forum en me prenant pour un gauchiste infiltré. Coms pleins de fautes d'orthographe de militants nostalgiques du bon vieux temps... qui vous ont démontré ce qu'il en coûte de les contester : Cela vous donne-t-il envie de voter pour eux ? 

Sur les décrets Peillon : j'invitais les internautes à apporter quelques témoignages d'expériences concrètes et à commenter les échecs prévisibles face à l'intransigeance du ministre. Réponse : une autre marée de vieux grigous pestant contre ces glandus de fonctionnaires responsables de leurs împôts, insultes envers les profs, poujadisme de comptoir... notez qu'il est plus simple de baver sur son clavier que sur un comptoir de bar, il n'y a plus à se déplacer et à risquer de se faire écraser par une voiture en traversant une rue après deux ou trois kronenbourg...

Sur la misère des écoles du 93 : Il s'agissait de rappeler que vue la misère sociale et culturelle de l'endroit, il n'y avait pas de miracle à attendre. Réponses : Appel à la spoliation des parents maladroits, au recours à l'armée dans les écoles, au retour aux châtiments corporels comme au bon vieux temps (là-encore l'âge des contribuables joue...)... mais quelques contributions intéressantes cependant (création de réseaux, de blogs d'entraide etc.)

Sur Leonarda et la "nationalité" : Le fait que la France ne puisse plus héberger toute la misère du monde n'est pas un appel à la haine inter-ethnique : là-encore les bas-instincts d'i-vrognes sont ressortis... manifestement beaucoup de retraités ont des difficultés en lecture réfléchie... 

Sur la réforme des retraites : pas de surprise les commentaires les plus idiots viennent de gens qui n'ont jamais travaillé ou qui travaillent peu... que le voisin aille se tuer au boulot, tant qu'on m'a donné ma retraite à 55 ans" . La palme du commentaire le plus consternant : "Depuis quand est-il prouvé que travailler vieux réduit l'espérance de vie ?" le philosophe qui a pondu cette ânerie ne précise pas qu'elle était sa profession...

Louis-Ferdinand Céline avait raison quand il méditait sur la vilainie du bas peuple. Cette vilainie se retrouve à présent sur les forums du net dont agora vox n'est pas le pire. Lisez-vous les contributions de celui d'orange.fr ? Ou les commentaires sur la plate-forme Youtube ? Certains jours Goebbels lui même n'aurait pas renié les propos tenus...

Frustré, reclus, cantonné chez lui l'agora beauf se défoule comme il peut, sur les forums du net. Moyenne d'âge élevée (les jeunes, eux, sortent et travaillent), extrémistes passifs et contestataires de salon ont trouvé leur bonheur. Ligue des contribuables, piliers de comptoir du FN et d'ailleurs, retraités qui s'ennuient... à l'arrivée peu d'humanisme dans les commentaires. On ne peut demander à tout à chacun d'être philosophe, toutefois le point de vue d'un ouvrier vaut largement celui d'un intello. Mais peu de prolos fréquentent les forums apparemment...

Faire de la politique c'est aller sur le terrain, dans la rue, au contact des gens. Je le fais, je connais. Faire du syndicalisme et de l'associatif c'est aussi respecter cette logique que je pratique aussi. Je ne suis pas un moralisateur.

Tout est une question d'éducation au respect d'autrui. Défendre un point de vue c'est essayer de faire avancer les choses. Insulter, dénigrer son voisin et utiliser le net pour cela n'est que de la bassesse. Imaginez qu'internet ait existé sous l'occupation ! C'est à en trembler. Quand les pouvoirs publics et financiers font tout pour diviser le peuple celui-ci doit se serrer les coudes et réagir par la solidarité et l'action collective. Gueuler dans son coin, devant sa télé ou son PC en sirotant une bière n'avance à rien.

Il est consternant qu'un espace permettant des débats sereins et ouverts entre adultes se transforme en foire d'empoigne entre échappés du café du commerce... on ne changera pas les choses et personne ne fera la révolution par le net. Il y a le virtuel et les réalités... 

Je n'ai jamais refusé de dialoguer avec qui que ce soit, quand je tracte sur les marchés il m'arrive de parler avec les gens des autres partis. Inutile d'insulter ou de provoquer. Après il y a les propos parfois mal compris. Il y a quelques années on disait qu'internet c'est du sexe et des nazis. Les impuissants et les cinglés ont ainsi pu y trouver un défouloir. A présent les bras cassés, les maniaco-dépressifs, les aigris en tout genre ont renforcé les premiers accrocs du net. Aux citoyens responsables de réagir et de ne pas laisser la main-mise de ce nouvel outil de liberté qu'est le web 2.0 aux mains des gens précedemment cité... oui à une éducation à la culture informationnelle et au numérique. Et cela ne concerne pas que les plus jeunes...

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Redj Redj 30 octobre 2013 13:33

    Très bon article.

    AgoraVox est passé d’une super idée à une annexe de Fdesouche. Ne vous étonnez pas de les voir arriver rapidement pour déverser leur fiel, car ils vont se sentir visé.


    • LE CHAT LE CHAT 30 octobre 2013 14:26

      ça dépend des jours , on a connu aussi les versions Bayrouvox et Melenchonvox d’autres jours .....


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 octobre 2013 16:55

      En effet Redj, d’ailleurs, ça n’a pas tardé, apparemment, lol.

      Tout à fait d’accord avec l’empereur, on voit le site évoluer, d’une façon triste, peut-être, mais n’est-ce pas le reflet de notre société ? Ça fait certainement un peu bateau de dire ça, mais pour ceux qui naviguent sur ce site depuis plusieurs années, le niveau du débat est de façon probante descendu avec la montée de la Marine, et de ce point de vue, Agoravox reste en effet un site très intéressant à valeur de thermomètre.

      Après, allez savoir, un même commentaire peut avoir plein « succès » ou se faire descendre en flèche de la même façon, question de savoir si la horde sauvage est passée ou non par là. En général ils sont assez faciles à éviter ; il suffit de pondre un article sans photo, avec un chapeau neutre et un titre intelligent : il ne viendront pas. Sinon, avec un titre choc et une illustration bien provo, on le sait ils seront là. Il est d’ailleurs triste que des auteurs pas trop mauvais comme Dugué ou Gruni recourent à ces procédés :
      On voit le résultat. Bien fait pour eux, même si au fond, on se demande s’ils ne recherchent au final que le chiffre.

      Donc thermomètre de l’indigence politique en vogue, certainement ; trolling et dépotoir du "moi-je d’allumés de toutes sortes (j’ai le droit d’exister !), thatre de stratégies tristement populistes de course au scorage, Agoravox est tout cela, et à défaut d’un espace de liberté (bien grand mot) c’est au moins un espace salutaire de communication et d’expression.
      Après tri, s’entend.

      Je ne suis pas toujours d’accord avec vous, l’empereur, mais rassurez-vous je lis vos article avec intérêt. Après, les fils discussions... voyez débarquer un Morvandiau ou autre Schwezer et c’est mort.

      Vale


    • Jelena XCII 30 octobre 2013 19:07

      Redj a résumé en une ligne ce qu’est devenu ce site >> un repaire de frontistes.

      Des frontistes qui s’auto-persuadent que la Marine qui passe toutes les semaines sur les plateaux de TV est le « Che Guevara » des temps modernes.

      Ce site n’est fort heureusement pas représentatif de ce qu’est la France, mais la modération étant complice (censure sélective, publication d’articles), les non-frontistes sont de moins en moins nombreux au fil des mois.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 octobre 2013 19:27

      oui... d’ailleurs, ils sont là : on vous moinsse sans commentaire : ça correspond au niveau.


    • Bruce Baron Bruce Baron 30 octobre 2013 21:34

      @Jelena : Il reste en tout cas vous et moi pour équilibrer l’ensemble.


    • Bruce Baron Bruce Baron 30 octobre 2013 21:40

      @Emmanuel Aguéra : Je n’ai pas du tout l’impression qu’AgoraVox aille dans un sens ou dans l’autre. Il doit à mon avis s’agir d’un effet de mode. Ce site doit amplifier la température qu’on constate sur toute la France, mais indépendamment de la modération. En 2007 Bayrou était très en vogue ici, en 2009 les écolos étaient assez présents, puis en 2011-2012 on a eu les fans de Mélenchon, quelques PS, et maintenant c’est au tour de la Marine. Peut-être que demain ça sera quelqu’un d’autre.



    • Jelena XCII 31 octobre 2013 00:13

      Désolée mais pas d’accord, j’ai déjà lu plusieurs articles sur des blogs qui ont été refusé sur Avox parce qu’ils n’étaient pas spécialement pro-FN. Par contre le premier Kevin qui va écrire un énième article sur « Leonarda » afin de nous rappeler combien elle a couté trop cher à « la France aux français », ça passe direct.

      Idem pour la modération, rien que sur l’article d’Ariane Walter, il y a un certain « hunter » qui a lâché une 20aines de coms ayant pour contenu « merde pipi caca prout », aucune censure. Moi j’ai passé 10 minutes à écrire un commentaire qui a disparu sitôt posté, ou presque. Si la fréquentation de ce site baisse de mois en mois, c’est avant tout parce que la modération agoravoxienne est lamentable.

      Mais qu’importe, ce n’est pas un problème, le web ne se limite pas à « gogo-ravox ». 


    • berry 31 octobre 2013 07:31

      Il faut être juste, les roms coûtent cher à la france en allocations mais ils rapportent beaucoup à l’industrie automobile allemande (mercedes, audi).

      http://www.fdesouche.com/418929-leonarda-un-jour-ou-lautre-je-rentre-en-france-et-cest-moi-qui-vais-faire-la-loi-maj-valls-insiste-pour-quelle-revienne#more-418929
       


    • Bilou32 Bilou32 31 octobre 2013 07:47

      Vu les moinssages, il semblerait que ce les lecteurs soient plutôt gauchisants... disons à 60%...

      Par contre, il est évidents que 80 % ne savent pas utiliser la nuance ou faire des compromis. Difficile dans ces conditions de faire des échanges constructifs.


    • L'enfoiré L’enfoiré 31 octobre 2013 13:40

      Les meilleurs articles sont peut-être ceux qui sont apolitiques puisqu’ils sont devenus très rares sur Avox.fr.

      Cela m’a amusé de constater que dans la liste ci-dessus pour les années pré-2007, le nom de Sarkozy n’a pas été cité. Un oubli ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 31 octobre 2013 13:43

      «  on vous moinsse sans commentaire : ça correspond au niveau. »


      En effet. Comme je l’écrivais quelque part : « Pour les moinssages, aucune (dés)illusion à avoir. Ils ne veulent rien dire, non accompagnés d’une note explicative permettant d’apporter un droit de réponse adéquat. Espérons qu’ainsi les auteurs donneront une preuve de leur bonne santé tout en roulant les mécaniques.Justifier par un argumentaire incontestable est bien plus difficile. »  

    • L'enfoiré L’enfoiré 31 octobre 2013 13:45

      C’est encore plus drôle, quand derrière le commentaire, il y a un étranger comme moi.


    • Cécile Andrieux 30 octobre 2013 14:05

      Il a toujours été plus facile de se plaindre et d’insulter que d’échanger et de faire avancer les débats.
      Ce n’est même pas une question d’âge, d’orientation politique, de milieu social, de choix de lieu de vacance ou de couleur de cheveux : c’est la facilité qui l’emporte.
      Le net, c’est facile : je suis tranquillement installée sur ma chaise, et je dis ce que je veux, quand je veux. Personne pour m’interrompre, ni même personne pour me contredire ( je ne vais quand même pas lire des choses déplaisantes !). Et en plus, je peux même cacher mon nom : on ne viendra pas me reprocher quoi que ce soit !
      Le net, c’est aussi très difficile : on est perdus dans l’immensité... l’immensité facile, avec ses complaintes et ses insultes ! Comment pourrais-je apporter quelque chose de positif ou d’optimiste à tout ça ? Comment faire ressortir du constructif d’un magma pareil ?!

      Il faut se motiver, et se faire violence, pour ne pas tomber dans la facilité, et pour développer une communication qualitative, ou chacun peut assumer ses positions, sans écraser celles des autres. C’est du boulot, et c’est du temps ! Et internet, c’est l’instantané.


      • smilodon smilodon 30 octobre 2013 14:43

        @ l’auteur : Bel article !.... Vous qui « écrivez » sur ce site, vous avez bien « senti » vos « lecteurs » !... Et ça déjà, c’est bien !..... Peu de gens qui « écrivent », savent réellement à qui ils s’adressent !.. Ni surtout « à quelle heure » !... Vous êtes un « fin-penseur » pour avoir deviné à quelle population vous vous adressiez, à qui vous aviez à faire, et à quelle heure cette « population » vous lirait !.... Bien vu !.... Pour tout vous dire, même moi, qui me croit plus malin que tout le monde (comme tous les autres), je sais bien que je vais dire ou écrire des « trucs » sensés ou non, selon l’heure à laquelle je décide d’écrire ces « trucs » !.... Je l’admet !.. Je le conçois et j’y consens !... A 17 heures je suis « un tel »....A 18 heures je suis « un autre » !... Et à 21h00, je ne sais même plus qui je suis !... Pas grave, demain, je ne me souviendrai plus de rien !.... Bien vue votre « analyse » !.... Extrêmement bien vue !..Je ne peux qu’acquiescer !..... Vous-même, vous tournez à quoi ??... Martini, ricard, rhum ???.....Mais vous avez raison.... Sur toute la ligne !.... Adishatz !......


        • Piloudu62 30 octobre 2013 16:27

          « autant il est possible d’éduquer et de changer les jeunes, autant c’est plus difficile pour nos aînés »


          Je dirais plutôt : « Autant il est possible de manipuler les jeunes, autant c’est plus difficile pour les aînés qui ont acquis une expérience de la vie et une façon de voir les choses par rapport à leur vies ».
          A l’époque j’étais « éduqué » pour « apprécier l’europe » quitte à me disputer avec mes parents(et j’étais en primaire), autant aujourd’hui je leur dis merci d’avoir dit non même si on nous l’a imposé depuis. Tout comme eux je préfère l’europe du général, une europe des nations et non une grosse europe pompeuse de fric que l’on a aujourd’hui... qui nous a imposé les OGMs entre autre...

          • picpic 30 octobre 2013 17:16

            Je comprends pas trop ou se situe le problème ?
            suffit d’observer son contemporain pour s’apercevoir que tout le monde passe son temps dans le conflit.
            Nous sommes profondément conditionné à nous battre les uns contre les autres...On est divisé jusque dans les profondeurs de notre être !
            Même en nous y a des milliers de conflits...
            Ne me dites pas que vous êtes toujours en total accord avec vous même.
            Qui n’a pas lutter le soir dans son lit contre ses propres contradictions.

            Perso je trouve que le web 2.0 révèle une partie de notre mal et qu’au lieu de se consterner, il faudrait se réjouir, parce que lorsqu’on voit le mal, on sort du déni et on peut déjà commencer à guérir.


            • picpic 30 octobre 2013 17:18

              En bref : Raler que tout le monde Rale c’est pas la solution, c’est le prolongement du problème...
              Mais s’apercevoir qu’on est un râleur comme les autres, c’est un début de solution.


              • eau-du-robinet eau-du-robinet 30 octobre 2013 17:44

                Bonjour Fabien,

                ’’ Vu les commentaires consternants, haineux, conformistes, racistes ou déplacés de trop « d’agora fans » je ne puis qu’approuver les conclusions de chercheurs en sciences de l’information tels qu’Alexandre Serres ou Olivier Le Deuff qui réclament une formation critique des jeunes à l’usage de l’internet ’’ .

                Et si le web 2.0 n’était qu’un projecteur qui met en lumière les gens, ou qui permet aux gens de se mettre en lumière tel qu’ils sont réellement ?

                Et peut-être c’est tout notre système voire programme scolaire qui est à revoir ?

                A l’école les élèves devront apprendre d’être plus sceptique voire vigilent envers la classe politique voire le système ( celui par lequel nous sommes formaté ) ...

                Plus tard, le dé-formatage est un processus qui se déclenche chez certaines personnes qui sont confronté aux incohérences du monde qui nous entoure, voire injustices, etc.
                Puis en se posent les bonnes questions il découvrent le monde tel qu’il est vraiment ( pas rose en tout cas ) ...


                • L'enfoiré L’enfoiré 30 octobre 2013 19:21

                  Bonsoir eau-de-source, smiley


                  « Et si le web 2.0 n’était qu’un projecteur qui met en lumière les gens, ou qui permet aux gens de se mettre en lumière tel qu’ils sont réellement ? »

                  Tout à fait. Le web virtuel est un subset de la vie réelle.
                  Sous le couvert de pseudo ou de faux noms, les commentateurs sortent de leur peau de tous les jours à faire des boniments dans la vie réelle, parce que là ils risqueraient de recevoir un coup de poing dans la g...
                  C’est ça la différence.

                • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 30 octobre 2013 19:29

                  « ... sous couvert de pseudo... »

                  En effet, l’enfoiré ! smiley smiley smiley
                  (oh pardon)


                • L'enfoiré L’enfoiré 30 octobre 2013 20:10

                  Emmanuel,
                   Pourquoi l’enfoiré ?
                  Parce que mon nom qui est connu ailleurs, ne vous apportera rien de plus.
                  L’A propos est bien plus important qu’un nom de famille.
                  Et ça, cela ne semble pas être la préoccupation de l’inscription sur le site.
                  Le problème réside aussi par l’utilisation de pseudos multiples.


                • L'enfoiré L’enfoiré 30 octobre 2013 20:12

                  Mais j’oubliais « oh, pardon... » smiley




                • politzer politzer 30 octobre 2013 17:45

                  Beaucoup de truismes là dedans , quand c est exact on n apprend rien. Quand ça tourne à la sociologie de comptoir c est pitoyable.Le plus aigri dans tout ça n est pas celui qu’il pense : qu il se regarde dans un miroir notre petit prof sans reproche grand contempteur du troisième âge gâteux évidemment ! 
                  Les « vieux cons » voilà sa cible ! ça c est du neuf et d ’un original et pas diviseur pour un rond ! parce que les « jeunes »seraient immunisés contre l’idéologie dominante ! lol Il y a de quoi se boyauter ! les jeunes ? ils sont pires tout simplement parce qu ils n,ont pas connu les luttes solidaires des années 60/80 quand nous luttions contre les guerres d Algérie et du Vietnam notamment , mais aussi pour la libération d Angela Davis et contre l Apartheid , entre autres .
                  Et notre prof fait son dégoûté , déplorant l orthographe des internautes , forcément des vieux cons avinés devant la TV , Kronembourg avec le berger allemand ! Du « Cabu » tout craché crachant sur les ouvriers , censés alcooliques, racistes évidemment et suprême insulte « râleurs » !
                   Affligeant de mépris sous couvert de compassion ouvrière en passant.

                   Et par dessus le marché on cherche la caution de cette ordure de Céline qui tenaient les pauvres , les victimes pour les coupables de leur situation ! Céline , anti sémite obsessionnel, célébrant le lumpen, à plat ventre devant les forts du moment , défaitiste, anti communiste viscéral ....C est vrai que les forum ne sont pas fréquentés par les ouvriers , la preuve !





                   

                  • bibou1324 bibou1324 30 octobre 2013 17:45

                    Tout à fait d’accord, je le constate chaque jour : sur le web comme au bistrot du coin, l’insulte est la règle, le dialogue constructif et logique est rapidement perçu comme barbant.


                    Quand il s’agit que tel ou tel politique est un con, tout le monde est d’accord. Quand à la raison, l’argumentatif, ça fait longtemps qu’il n’existe plus. On colporte, on ragote, on répète, mais les gens semblent avoir perdu la capacité de réfléchir posément, et plus simplement de dialoguer en répondant à des arguments logiques autrement que par l’insulte. C’est d’ailleurs pour cela que ce n’est plus le programme qui fait élire les politiques, mais l’image, la communication.

                     Mais pour moi ce n’est pas un problème restreint à Internet. C’est effectivement un problème d’éducation.

                    • 1984 30 octobre 2013 23:03

                      Et l’éducation c’est les profs qui s’en chargent !
                      Parce qu’ils ont la connaissance et que les ptites têtes sont là pour être bourrées de conneries que les profs maitrises eux qui sont les « maîtres » voir les « mètres » de nos société. Et quand les choses ne tournent pas comme ils veulent, nos « maîtres » trouvent des boucs émissaires. Parce que ça ne peux pas être leur rôle de serviteur de LA vérité infligée aux crétin vide et décérébré qu’est l’enfant.
                      Alors ils viennent se plaindre que même sur le net ont écoute plus la bonne parole de celui qui sait !


                    • L'enfoiré L’enfoiré 30 octobre 2013 19:17

                      « Cyberdépendant réveillez-vous »

                      « Il est consternant qu’un espace permettant des débats sereins et ouverts entre adultes se transforme en foire d’empoigne entre échappés du café du commerce. »

                      J’ai été voir, 25 articles publiés depuis mai. Donc encore débutant.
                      En fait, Agoravox.fr est un peu l’exception qui confirme la règle.
                      Allez voir la version « .IT » ou même belge et vous verrez qu’on ne joue pas avec les mêmes arguments. Pas de moinssage à la con sans explications.



                      • Lord WTF ! Lord WTF ! 30 octobre 2013 19:42

                        L’impression d’une surpopulation de pré-gériatreux acariâtres et de conservateurs proto-alzheimeiriens dans les cyber-écosystèmes forumiques ( à dimension généraliste) s’explique assez facilement si on l’envisage en termes de « consommation » : les « vieux cons » disposent non seulement de plus de temps « internet » mais aussi de plus de temps pour « rechercher » sur le net ce qui conforterait leurs positions idéologiques (la plasticité neuro-idéologique tendant à diminuer avec le temps) : bref mode de consommation axé sur la supposée confirmation de leurs convictions, croyances, idéologies, etc… indépendamment de l’arbre idéologique dont ils seraient les fruits plus ou moins conscients. Ergo, l’idéo-conservatisme affecte autant les conservateurs « par nature » que les « progressistes » : leur « moteur de recherche » excluant tout ce qui infirmerait ou questionnerait leurs convictions : et donc internet est avant tout un outil de confirmation (voir hyper-confirmation) de celles-ci : ce qui entraine toujours plus de rigidité, toujours plus d’étanchéité et donc toujours plus de radicalisation – d’autant plus que depuis une perspective générationnelle : ils n’ont d’autre choix lorsqu’ils se morfondent sur l’évolution de la société que de se sentir coupables ou de considérer qu’ils se sont faits bananer en beauté : leurs cibles qu’elles soient jeunes, étrangers, etc… par définition n’existaient pas à l’époque où les choix de société qu’ils contestent ou regrettent ont été faits ergo à défaut de culpabilité, une lourde responsabilité.

                         Quant aux idéo-puceaux adulescents : internet a avant tout une dimension sociale et récréative et consommatoire au sens strict – « méca&méta-clickiste » -pareil à un distributeur de snacks : bref ils bouffent, métabolisent et re-chient ce qu’ils ont ingurgité : la dimension politique au vu de la stérilité en terme d’idéo- créativité du net revient simplement à diffuser les vues des pré-gériatreux les précédant et pensant en mode perpétuo-circulaire ou à les recycler sous un format « hype » (toujours les mêmes utopies - qu’elles soient négatives ou positives : anar, fascistes, écolo, etc… – issues des débuts de l’ère techno-industrielle).

                         Au final, quelque soit la catégorie : de l’interpassivité plutôt que de l’interactivité lorsque malgré le potentiel illimité d’informations, faits, savoirs, etc… accessibles via le net : seuls ceux confortant telle ou telle opinion, croyance, conviction, etc… sont effectivement sélectionnés. La résultante étant que les internautes ressemblent de plus en plus à des ordinateurs : ils « pensent » le Réel de la même façon que leurs PC : seuls les infos intégrables au programme, algorithmes, etc… sont concevables : changement radical comparé à l’avant-net et au fonctionnement « naturel » de l’esprit humain : à savoir la différence entre un programme intelligent et l’intelligence humaine est que la seconde peut envisager des solutions inenvisageables a priori : ses programmes et algorithmes de « pensée » sont plastiques et jetables : un PC lui ne peut concevoir de solutions qu’en fonction de celles pré-envisagées ou pré-concevables du fait de sa programmation. 

                          Résultat : en terme de créativité collective ou d’intelligence créative : le net a un bilan nul ou ridicule comparé à d’autres révolutions techno-culturelles (ex : l’écriture, l’imprimerie, la TV, etc…) : aucune révolution paradigmatique de quelque sorte, dans quelque domaine que ce soit (scientifique, philosophique, politique, économique, artistique, etc…) : excepté réduire l’intelligence humaine à un système de traitement de l’info dont l’output dépenderait du programme figé et fixé de départ – et valider par prophétie auto-réalisatrice les thèses matérialo-computationnalistes : le net n’offre pas grand-chose dès lors qu’il s’agit justement d’envisager de nouvelles solutions, de nouveaux paradigmes, etc… non concevables, non envisageables a priori et dont la genèse et diffusion dépend justement de la plasticité et créativité d’homo sapiens…et non d’homo cyber…Mais bon, en y pensant, une telle évolution négative, réduisant le champ de la pensée, ne peut qu’être positive pour tous ceux qui souhaitent que les systèmes actuels se maintiennent, se perpétuent ad aeternam…le conservatisme absolu sous couvert de l’illusion nénétique d’un progrès révolutionnaire alors que quelques pictogrammes sur de l’argile ont produit il y a quelques millénaires bien plus pour l’Humanité que le produit conjugué de centaines de millions d’ordinateurs, de cerveaux humains et de l’instantannéité des communications.

                         Pour conclure : le net ne devient intéressant uniquement si et quand de nouveaux paradigmes, concepts et idées sont élaborées EN DEHORS de lui et diffuser à travers le réseau global : le hic est qu’on retombe sur les problèmes présentés ci-dessus : conservatisme, rigidification, et pensée méca-clickiste algorythmée limite sérieusement la diffusion d’idées réellement nouvelles…pour qu’une nouvelle idée se diffuse et change le monde, elle doit atteindre un seuil critique (i.e. : un % même minime de la pop) : sans cela elle est condamnée...or le net favorise la diffusion (et radicalisation/concentration) d’idées qui n’ont rien de nouvelles : bref de l’idéo-recyclage... 

                         Une dernière catégorie de consommateurs nénétiques non citée est celle des sérendipistes : surfant au hasard de mots-clés, de clicks et tags sur le net, leur problème majeur étant que le sérendipisme est potentiellement sans fin… smiley 


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 octobre 2013 20:02

                          Oui ,dégageons nous et sérendipitons nous à l’insu de notre plein gré ! smiley


                        • Lord WTF ! Lord WTF ! 2 novembre 2013 16:26

                          @Hervépasgrav...


                          hmmm...vous avez sans nul doute aucun pleinement et irrésolument raison : Lord étant un branleur de première, il est juste bon à hypertroller : mais le Lord assume sa branlotrollitude et persiste à con-menter sans relâche ni vergogne tout ce qui pourrait stimuler chez lui ses naturelles inclinations à l’onanoverbosité trollique...Néanmoins, Lord constate que vous-même RV-pâgrav vous contenter de la case com...gotcha ! smiley 

                        • Lord WTF ! Lord WTF ! 2 novembre 2013 23:41

                          hmmm...Zoonêtement, il semble à Lord que vous ayez déjà vos réponses : concernant votre absence ou non de talent d’écriture : kézako ? vous écrivez bien des coms structurés et intelligibles, et au vu du niveau averagenéral des zarticles, pas vraiment un critère de zânihilation que la maitrise de la françoyse langue...well, votre espèrance de life ne saurait être réduite par votre participachions à cette agora pour ce seul fait...


                          pour le reste, comme me l’a appris one day une personne pleine de sachiesse ( dénommée Miss Yolanda - pulpeuze rousse surchargée pondéralement et outrageusement make-upée, et ayant inichié le jeune Lord aux mystères du Love) : « si tu la sors pas, on va pas y arriver... »...ZO, si RV veut écrire qu’il le fasse, nothing à foutre des abrutis, lyncheurs, branleurs, marioles, etzeteraaaa... Lord use d’AV de manière récréative et aléatoire...bref il commente les couples « articles+coms », ou un sujet pas un ôteur...Lord n’attaque pas les abrutis, mais l’abrutissement, n’attaque pas non plus les neuneus mais la stupidité bref Lord ne fé pas dans le zadominemeux...

                          p.s. : en interpellant Lord et Aita, vous avez mal ciblé : mieux vô demander à des zôteurs ce qu’ils en penchent...



                        • Constant danslayreur 30 octobre 2013 20:04

                          Salut Lord,
                          hé bé une espèce de grosse recycleuse de déjà-vu-déjà-seriné-prêt-à-penser crapahutant avec difficulté, c’est à ça que se résume la toile ?

                          Vous faites dans l’optimisme béat maintenant smiley


                          • Constant danslayreur 30 octobre 2013 20:06

                            pffff Aita, quand Lord est sérieux comme ça, faut pas poster en « répondre à commentaire », il faut poster ailleurs et attendre qu’un autre titan vienne lui apporter la contradiction, histoire de profiter un max. T’as jamais lu le ba-ba du parfait petit profiteur toi.


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 octobre 2013 20:07

                            Fais gaffe Constant ,j’occis maure aujourd’hui ! smiley


                          • Lord WTF ! Lord WTF ! 30 octobre 2013 20:10

                            hmmm...niveau béat, seul le lordisme (donc l’auto-contemplation et auto-vénération conséquente de ma lordique nature) me conduit à la Béahhhtitude absolue...niveau optimisme, Lord étant un stoïque , son optimisme est résolument modéré voir inexistant...pour le reste, yess à part du cyber-recyclage, les quelques deux décennies depuis l’@vènement du Net conduise à ce constat : le net « cerveau global et boîte à idées » fonctionne en horizontal, ni en vertical et encore moins en transcendental...bref en mode propagation type virale plutôt qu’évolution créative... 


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 octobre 2013 20:42

                            Comme toujours nous sommes dans la contradiction ou ceux qui n’ont rien à dire possèdent et savent utiliser l’outil ,et se permettent de parler au nom de ceux qui ont tant à dire, mais sans outil . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès