• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Législatives en Iran : un boycott sans précédent, une abstention (...)

Législatives en Iran : un boycott sans précédent, une abstention record

Ce boycott sans précédent est un « non » retentissant à Khamenei, Rohani et à l'ensemble du régime clérical et reflète l'enthousiasme de l’opinion publique pour le slogan des unités de résistance « je vote pour le renversement. (Maryam Radjavi)

JPEG

 Ce vendredi 21 février, les Iraniens étaient appelés aux urnes pour voter dans le cadre des soit disant élections législatives.¨ Selon des chiffres non officiels publiés par l'agence Fars, 1,9 million de personnes avaient voté à Téhéran sur les plus de 9 millions d'électeurs que compte la capitale, où beaucoup semblent avoir boycotté le scrutin. Cela signifie qu'en dépit des chiffres annoncés plusieurs fois exagérées, moins de 20 % des électeurs ont voté dans la capitale. En annonçant le taux de participation dans diverses villes, les autorités se sont abstenues de fournir le nombre de bulletins blancs ou invalidés, qui, selon les informations, atteint jusqu'à 10 % des suffrages exprimés dans certains secteurs.

Les quelques journalistes étrangers triés sur le volet et emmenés dans des bureaux de vote mis en scène pour leurs visites, ont rapporté que les gens avaient largement boycotté la mascarade électorale. "Dans certains bureaux de vote, peu de gens s'étaient présentés pour voter. Cela reflète la désillusion et la méfiance généralisées des Iraniens", ont-ils écrit.

 

Parfois plus de journalistes que d'électeurs 

Selon envoyée spéciale du parisien à Téhéran, « tout au long de la journée de vendredi, les bureaux de vote de Téhéran ont vu passer parfois plus de journalistes que d'électeurs, dans une grande opération de propagande dont on ne sait si elle était adressée aux Iraniens… ou à l'Occident.

Sans surprise le taux de participation dans la capitale, à mi-décompte, était de 25%. Au niveau national, le chiffre officiel annoncé de 43% devrait être révisé au minimum de 5 points à la baisse, si l'on veut avoir une idée de l'abstention réelle. Ici, les déçus de la politique parlent de « sélection » et non de véritables élections. »

https://twitter.com/AhmadRaouf1343/status/1231653077452754947

Seulement 42% de participation aux législatives en Iran - ministre

La participation aux élections législatives de vendredi en Iran a été de l'ordre de 42%, a annoncé dimanche le ministre iranien de l'Intérieur, soit la participation la plus fable depuis la révolution de 1979. Cité par la télévision iranienne, Abdolreza Rahmani Fazli a précisé qu'un peu plus 24 millions d'électeurs avaient participé au scrutin. L'Iran compte 58 millions d'inscrits. Pour justifier la faible participation, Rahmani Fazli a déclaré : "Compte tenu de la situation politique et de questions telles que le crash de l'avion de ligne (ukrainien), les incidents [manifestation] de novembre (2019) et janvier (2020), et d'autres circonstances, ce niveau de présence et de participation de la population est totalement acceptable".

C’est bien de noter que le boycott a eu lieu alors que le guide suprême Ali Khamenei, son président Hassan Rohani, le président du parlement Ali Larijani, le ministre des Affaires étrangères Javad Zarif, les commandants des pasdarans et de l'armée ainsi que les imams du vendredi avaient lancé de sévères avertissements. Ils ont décrit à plusieurs reprises la participation à l'élection en des termes tels que : "devoir religieux", "test divin", "jihad public", "prières", "plus obligatoire que la prière et le jeûne", "assurer les prouesses du pays", "la crédibilité de l'État", "garant de la sécurité de l'État", "une autre gifle magistrale à l'Amérique" et "vaincre la politique de pression maximale". Ils ont averti que la non-participation signifierait "coopérer avec l'ennemi et trahir", "ne pas être musulman" et "préparer le terrain pour les opérations de sabotage de l’OMPI".

 

Le guide accuse coronavirus et la propagande de l’étranger 

Le dimanche, le chef suprême du régime, Ali Khamenei, a tenté de justifier cette écrasante défaite. L'Iran est devenu dimanche le pays où le nouveau coronavirus a fait le plus de morts hors de Chine avec huit décès, et le guide suprême iranien a accusé la presse étrangère d'avoir utilisé cette maladie comme un "prétexte" pour nuire aux législatives.

Il a déclaré : "Une campagne collective a été entreprise contre la participation du peuple à l'élection. Sur les médias sociaux, diverses entités ont utilisé tous les facteurs possibles... Depuis un mois, il y a deux mois, ils disent que ce n'est pas une élection, pas une vraie élection, le Conseil des gardiens a fait ceci ou cela... Et cette dernière maladie (COVID-19) est devenue une excuse. En d'autres termes, ils n'ont pas manqué la moindre occasion et n'ont même pas perdu quelques heures".

Ce boycott sans précédent est un « non » retentissant à Khamenei et son régime

Le seul mouvement qui a appelé au boycott des élections à l'intérieur et à l'extérieur de l'Iran était le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). Mme Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, a félicité le peuple iranien pour le boycott national de la mascarade électorale du fascisme religieux au pouvoir. Mme Radjavi a estimé que l'échec du régime à intimider les électeurs pour qu'ils se rendent aux urnes reflète l'hommage du peuple iranien aux 1 500 martyrs du soulèvement de novembre 2019 et présage de prochains soulèvements. Ce boycott sans précédent est un « non » retentissant à Khamenei, Rohani et à l'ensemble du régime clérical et reflète l'enthousiasme de l’opinion publique pour le slogan des unités de résistance « je vote pour le renversement ».

Le boycott national de la farce électorale va attiser les querelles intestines du régime et aggraver l'impasse mortelle dans laquelle il se trouve. Il va aussi accélérer son renversement par le peuple iranien et sa Résistance. Il faut cesser de serrer les mains sanglantes de ce régime illégitime sur la scène international. La communauté internationale doit reconnaître le droit du peuple iranien et de sa Résistance à changer de régime et à établir la démocratie et la souveraineté populaire.

Qui sont les nouveaux députés ?

Plus de 80 % de ceux qui ont été élus ou qui le seront au prochain tour sont des loyalistes de Khamenei. Ce sont des terroristes et des criminels des pasdarans impliqués dans la répression, l'exportation du terrorisme et du bellicisme. Le général Mohammad Baqer Qalibaf, le principal candidat de Téhéran, est en lice pour présider le Parlement. Il a été commandants du Corps des pasdarans dans la guerre antipatriotique Iran-Irak, commandant de l'armée de l'air du Corps des pasdarans, commandant des Forces de sécurité de l'État et maire de Téhéran. Il a toujours figuré au nombre des plus hauts responsables de la torture, des exécutions, du terrorisme et de la belligérance ainsi que du vol et du pillage des richesses de la population. Qalibaf a admis sa participation active à l'assassinat des Moudjahidines du peuple d’Iran (OMPI) dès le début, et de jeunes révoltés lors de manifestations telles que le soulèvement de 1999. Il doit être traduit en justice en tant que criminel de guerre et criminel contre l'humanité.


Moyenne des avis sur cet article :  1.39/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 25 février 20:57

    bonne chance aux iraniens, ils en auront besoin, que ce soit avec leur gouvernement, les ricains, ou les monarchies du golfe


    • vesjem vesjem 26 février 18:04

      @sylvain
      ou , pourquoi pas avec les russes ?


    • germon germon 26 février 18:26

      @sylvain
      Bonsoir,
      Le jour ou les Américains ne foutront plus le bordel dans le monde entier et que leur CHEF se cassera la gueule, on sera moins emmerdés.


    • CLOJAC CLOJAC 25 février 21:29

      Vous êtes une des rares personnes à dénoncer les fraudes d’un régime dictatorial qui choisit ses pseudo-opposants avant les élections, et à signaler une abstention massive qui signifie un rejet du peuple de ces autocrates.

      Pour leur plus grande honte, la plupart des médias main stream se sont contentés de reprendre les dépêches des agences de presse, elles même reprenant les communiqués du ministère de l’intérieur des ayatollahs, copier-coller des chiffres arrangés et des commentaires orientés.

      Je suis navré de constater que la plupart des intervenants de ce site sont incapables d’imaginer un Iran démocratique et indépendant, comme s’il n’y avait pas d’autres choix qu’entre les religieux et les Américains.


      • Xenozoid Xenozoid 25 février 21:31

        @CLOJAC

        et quand les francais ne vote pas on dis qu’ils sont cons


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 21:49

        @CLOJAC. Depuis qu’ils ont violé les accords de Genève en 1954, je n’ai jamais, jamais vu les Tazunis apporter paix ni bonheur nulle part.
        Zut, j’ai la mémoire courte ! J’ai oublié les préparatifs de la guerre de Corée par MacArthur, puis toute la guerre de Corée.
        Allez ! Mettons la date de départ à 1951, mini. Voire à 1945, toujours en Corée.
        J’oubliais aussi le coup de 1953 en Iran, et les multiples coups d’état en Syrie.


      • CLOJAC CLOJAC 25 février 21:54

        @Xenozoid

        « et quand les francais ne vote pas on dis qu’ils sont cons »

        Depuis Napoléon III on a abandonné en France la pré-sélection des candidats autorisés voire recommandés par les préfets.
        Remplacez préfets par mollahs... Est-ce utile de développer davantage ?


      • Xenozoid Xenozoid 25 février 21:56

        @CLOJAC

        déveloper la connerie.fait ,be my guest,le vote n’est pas politique iran ou ici,oui on est tous humains apres tout


      • Xenozoid Xenozoid 25 février 21:58

        @CLOJAC

        4 étoiles en 1 minutes,vive le vote lol,qui a dit que c’était pipé ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 25 février 22:03

        @JC_Lavau. Question dates, j’étais encore très loin du compte :

        La famille Somoza était à la solde des gouvernements nord-américains depuis plus d’un quart de siècle. Cynique, le président US Franklin D. Roosevelt déclara le jour de l’intronisation de Somoza père à la présidence de la République nicaraguayenne : « Somoza est un fils de pute, mais c’est notre fils de pute. »

        Le 1er janvier 1933, Washington annonçait le retrait des marines US du Nicaragua où, depuis plus de cinq ans, ils tentaient de mater une insurrection populaire. Composée de mineurs, de dockers, de paysans, d’ouvriers des bananeraies, la « petite armée folle » en lutte pour « l’indépendance et la dignité » était dirigée par Augusto Cesar Sandino. Le « général des hommes libres », comme l’avait surnommé Henri Barbusse.

        En mars 1932, le nouveau président Franklin D. Roosevelt qui représentait - déjà - l’espoir des Etats-Unis empêtrés dans une crise - déjà - sans précédent avait promis un « bon voisinage » à l’Amérique latine. Sandino et ses hommes déposèrent leurs armes après le départ des occupants. Ils croyaient en la loyauté de Washington comme aujourd’hui on aimerait croire en celle de Barak Obama sur d’autres points chauds dans le monde. Sandino était tombé dans un piège.

        Un plan machiavélique avait été concocté avec comme grand ordonnateur l’ambassadeur des Etats-Unis à Managua, Arthur Bliss Lane, comme bras armé la Garde « nationale » nicaraguayenne formée, équipée et encadrée par des militaires US et comme capo-exécuteur Anastasio Somoza Garcia dit « Tacho ». Objectif : terminer le « travail » en éliminant toute opposition. Le 21 février 1934, dans une embuscade tendue par la Garde « nationale », Sandino et plusieurs de ses compagnons étaient assassinés. Puis vint le temps du massacre systématique des anciens soldats de la petite « armée folle » abattus avec femmes et enfants. « Tuez-les tous » avait hurlé Somoza père avant de lancer les tortionnaires. Un flot de sang coula dans l’indifférence générale.

        Somoza père, un vrai « fils de pute », régna vingt ans. Un tueur. Un prédateur. A sa mort, son fils aîné Luis lui succéda et s’employa, de 1957 à 1963, à poursuivre « l’oeuvre » de son père avant de mourir officiellement d’une crise cardiaque. Plusieurs sources affirmaient à l’époque que la mort de Luis avait été provoquée par des drogues habilement dispensées par son propre entourage familial.

        ...


      • Xenozoid Xenozoid 25 février 22:05

        @clojac

        tu as recu 4 vote positif en 1 minute,ca sent bon la démocratie particitative


      • L' Hermite (IX) prong 26 février 00:31

        @Xenozoid

        du coup ago a fait une indigestion 2h25 ....
        ca doit etre la gastro


      • CLOJAC CLOJAC 26 février 00:51

        @JC_Lavau

        « jamais vu les Tazunis apporter paix ni bonheur nulle part. »

        Avec cette logique, les Iraniens n’auraient d’autre choix qu’entre la peste et le choléra ? Le fanatisme obsidional des religieux ou l’impérialisme US ?

        Je les crois assez intelligents, une fois les mollahs renvoyés dans leurs mosquées, pour utiliser les structures d’un monde multipolaire afin de nouer des relations diplomatiques et commerciales, voire des alliances, avec différents partenaires, USA mais aussi Chine, Russie, France, et d’autres sous réserve de réciprocité.

        L’interdépendance économique et stratégique me semble être la meilleure réponse à toute tentative de sujétion. Mais je ne suis pas devin. J’essaie juste de raisonner.


      • CLOJAC CLOJAC 26 février 00:57

        @Xenozoid

        « tu as recu 4 vote positif en 1 minute,ca sent bon la démocratie particitative »

        Que 4 ?Je vais engueuler mes amis de la CIA et du Mossad qui m’avaient promis de faire mieux !
        Quant à toi, ce message s’autodétruira 30 secondes après que tu l’aies lu, et ton ordi se volatilisera en même temps.
        L’unique moyen d’échapper au pire est de placer ton ordi dans l’évier ou dans la baignoire et de faire couler beaucoup d’eau dessus avant qu’il explose.


      • Xenozoid Xenozoid 26 février 14:49

        @prong

        c’est vrais que ça ramais dur hier,


      • vesjem vesjem 26 février 18:06

        @CLOJAC
        y’a pas de fraude en france ? par merdias et sondages interposés ?


      • CLOJAC CLOJAC 26 février 19:14

        @vesjem

        « y’a pas de fraude en france ? par merdias et sondages interposés ?  »

        Si tu ne peux pas faire la différence entre des suggestions, qu’on peut toujours décliner, et des contraintes auxquelles on ne peut se soustraire...
        Fais-toi reformater le cerveau et réinstalle un O.S vraiment fiable !


      • vesjem vesjem 26 février 21:12

        @CLOJAC
        tu as raison ; je t’ai lu en diagonale


      • papat 26 février 04:01

        c’est vachement mieux en france on a un président qui a épousé sa mère !

        un président sponsorisé par Rothschild et sa clique ! et une assemblé godillot aux ordres .


        • berry 26 février 08:15

          @papat
          avec des journalistes-godillots également aux ordres.
          On vient d’apprendre que Jean-Pierre Elkabbach briefait Brice Hortefeux avant de l’interviewer sur Europe 1.

          https://francais.rt.com/france/71588-complicite-politico-mediatique-quand-elkabbach-briefait-hortefeux-avant-recevoir-europe-1


        • papat 26 février 09:20

          @papat
          faites gaffent les mecs ! A 15 étoiles jaunes ,j’ai le droit d’ouvrir une banque, voler la fabrication de la monnaie des pays ,trafiquer les élections,provoquer des guerres ,tirer sur les gens désarmés à balles réelles !


        • Massada Massada 26 février 07:32

          Iran hier, lors d’une conférences de presse, les autorités insistant sur le fait que l’épidémie de coronavirus est tout à fait contrôlée.

           

          La personne à gauche qui transpire avec profusion s’appelle Iraj Harirchi, c’est le ministre adjoint de la santé d’Iran.
           
          Le pauvre homme a aujourd’hui reçu la confirmation qu’il est lui même atteint par ce virus. Ça ne s’invente pas... « le secret et le mensonge » !

           
          L’Iran a été touchée par le coronavirus depuis plus d’un mois mais a gardé le silence à cause des élections qui ont vu le plus grand taux d’abstention depuis que les Mollahs sont au pouvoir.


          • Massada Massada 26 février 08:09

            Le régime iranien a propagé le coronavirus au Moyen-Orient
             

            Lundi, le responsable iranien Ahmad Amirabadi a déclaré qu’il y avait eu jusqu’à 50 décès en Iran dus au coronavirus. Le régime a fait ce qu’il sait faire de mieux : il a cherché à le faire taire et à le condamner pour avoir diffusé la nouvelle, affirmant que seulement 12 individus étaient morts du virus et qu’il n’y avait que 61 cas dans le pays.
             

            Samedi, il était trop tard et le pays a décidé de fermer les écoles et les universités. Mais les Iraniens et d’autres pèlerins qui sont venus à Qom et sont tombés malades du virus étaient déjà en route.

             

            Ils sont retournés par avion à Najaf en Irak et via Dubaï à Bahreïn, et sont arrivés au Koweït et à Oman. L’Iran n’a informé ses voisins que trop tard.

             

            LE GOUVERNEMENT D’IRAN est dans le déni. Rouhani a affirmé que le pays, avec l’aide divine, vaincra le virus. 
             

            La vérité est que le gouvernement de Rouhani a aggravé la situation en couvrant l’étendue du virus et en ne fournissant pas de réponses transparentes à la communauté internationale ou aux voisins de l’Iran. Le régime s’est habitué à cela au cours des derniers mois, après avoir abattu un avion de ligne ukrainien et tué 1 500 manifestants.
             

            Pour l’Irak, Bahreïn, Oman, le Koweït, le Liban et d’autres pays actuellement menacés en raison des personnes qui se sont rendues en Iran, l’indécision du gouvernement – et le fait qu’il ne traite pas le problème comme une urgence – pourrait également être une mauvaise nouvelle.


            • damocles damocles 26 février 09:18

              @Massada
              ....et en France on le traite comme une URGENCE ? 3000 supporters de la Juventus de TURIN arrivent à LYON pour assister au match de champion’s league
              O. LYONNAIS JUVENTUS ! AUCUN CONTROLE !

               ....Quotidiennement des bateaux en provenance de LIVOURNE debarquent à BASTIA SANS AUCUN CONTROLE !


            • Massada Massada 26 février 09:14

              Le vice-ministre iranien de la santé est infecté par le coronavirus.
              Avec un peu de chance il a personnellement briefé l’ensemble du gouvernement iranien à commencer par le “Suprême Leader” Khamenei !!!


              • Massada Massada 26 février 09:39

                Fariba Adelkhah, universitaire franco-iranienne détenue en Iran depuis juin, a été admise dimanche à l’hôpital de la prison d’Evine où elle est incarcérée à Téhéran.
                 

                Cette hospitalisation est la conséquence d’une grave détérioration de son état de santé.

                  

                Fariba Adelkhah est poursuivie pour “propagande contre le système” politique de la République islamique d’Iran et “collusion en vue d’attenter à la sûreté nationale”. 
                 

                Ce dernier chef d’accusation a également été retenu contre son compagnon, l’universitaire français Roland Marchal, détenu comme elle depuis juin par la République islamique.

                  

                Combien de commentateurs français sur AV s’insurgent contre cette ignominie ?
                Combien d’articles pour dénoncer ce chantage iranien ?
                Ou est votre solidarité envers vos compatriotes ? seriez-vous déjà soumis ?


                • fabrice68 fabrice68 26 février 12:48

                  participation analogue à celle des législatives 2017 en France : 43%. Et le camp des conservateurs est largement majoritaire en Iran ;


                  • CLOJAC CLOJAC 26 février 19:05

                    @fabrice68

                    « Et le camp des conservateurs est largement majoritaire en Iran ;  »

                    Et il le sera indéfiniment tant que ses sbires empêcheront les vrais opposants de se présenter à des « élections » qui ne sont que des simulacres de démocratie.
                    Il y a aussi des élections libres en Corée du N ! 


                  • mazig 27 février 12:56

                    CLOJAC

                    Je na sais pas si c’est l’état de votre crane qui guide vos propos creux , mais pour y remédier avec quelques notions éclairantes , sachez que l’Iran est le seul pays musulman ou des élections libres permettent d’élire des femmes dont le nombre dépasse celui des françaises élues à l’assemblée de France , et ce depuis fort longtemps.

                    Quant à l’auteure de cet article fallacieux et orienté , elle fait surement partie de ces iraniens nostalgiques du Shah déchu et qui était l’un des pires dictateurs sur terre.


                    • CLOJAC CLOJAC 27 février 23:01

                      @mazig

                      « Je na sais pas si c’est l’état de votre crane qui guide vos propos creux »

                      Et moi j’ignore si votre QI inférieur à 80 obscurcit votre jugement au point de vous faire admirer des criminels et des tortionnaires. A moins que vous n’ayez une mentalité de loufiat, c’est assez fréquent chez ceux qui apprécient les dictateurs.

                      Sinon le gasht e ershad ne vaut pas mieux que la savak, d’ailleurs des anciens de la savak ont gagné leur pardon en mettant leurs « compétences » au service de leurs nouveaux maîtres.


                    • mazig 28 février 09:27

                      @CLOJAC
                       Cessez votre psittacisme qui n’a d’égal que votre dogmatisme . Vous faites partie de cette caste d’écervelés qui croit avoir tout compris et qui pollue l’atmosphère par des propos nauséabonds émanant des références sionistes les plus perverses , fallacieuses et soumises au Diktat de Tel Aviv.


                    • CLOJAC CLOJAC 28 février 19:17

                      @mazig

                      « Cessez votre psittacisme qui n’a d’égal que votre dogmatisme »

                      Tu te crois où, pauvre minus habens, pour te permettre de me donner des ordres ?
                      Retourne dans ton pays lécher les babouches ensanglantées des mollahs que tu aimes tant !  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès