• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les 7 erreurs de Marine Le Pen

Les 7 erreurs de Marine Le Pen

La Chance historique de 2017 a été gâchée. Jamais dans l’histoire de la Vème république le FN n’aura connu en effet un tel alignement des planètes pour vaincre, ou se rapprocher de ce résultat. Et il n'est pas certain que Marine Le Pen se remette jamais de ce Trafalgar...

Qu’on en juge :

  • Un quinquennat vécu par tous comme un incroyable ratage, avec un Président qui dévaste son propre parti, puis, par son tempérament indécis, se déconsidère au point qu’il ne puisse se représenter, fait inédit dans toute l’histoire de la Vème.
  • Une gauche (vraie ou fausse) explosée en trois candidatures distinctes - Mélenchon, Hamon, Macron.
  • Une droite à l’agonie, les deux pieds dans le béton à cause de son candidat châtelain.
  • Un malaise croissant qui donne des ailes aux partis nationalistes en Europe : débats récurrents sur la viande hallal, à l’école et dans les abattoirs, sur la burka, le burkini, enfin attentats sanglants à Paris et Nice ; ces faits cumulés ont générés une crispation dans toutes les couches de la société. Et la future menace de migrants débarquant par milliers préoccupe nombre d’esprits.

Quelles furent, donc, les erreurs multiples de la candidate et de son gourou Florian ? Détaillons-les à présent.

Erreur 1. Le programme. Non seulement le programme prévoyait une dépense publique démultipliée, mais il était surtout la quasi copie carbone de celui de 2012, les fameux colloques et consultations diverses présidant à sa conception en 2016 n’ayant eu visiblement aucun impact sur ce bricolage dada. En outre, en axant le programme sur la seule économie, le FN a retiré de sa manche son meilleur atout : la faiblesse de la réponse politique française à l’islamisme radical, les acteurs politiques traditionnels étant paralysés par une éventuelle accusation de racisme, à droite comme à gauche.

Erreur 2. Les fluctuations sur l’Euro. Entre Octobre 2016 et Mai 2017, la candidate Marine aura changé de cap plusieurs fois, sans jamais rester ferme. L’électeur interloqué aura ainsi vu se succéder plusieurs versions antagonistes d’un même sujet crucial, lié à la monnaie : il y eut la sortie pure et simple de l’euro, puis soudainement un référendum préalable au bout de six mois de « discussions », puis, enfin, le gadget improbable de deux monnaies co-existantes, le franc et l’euro, tout ceci expliqué tant bien que mal au moyen de fiches, avec la pénible impression que la récitante ne comprenait pas elle-même les phrases lues. Le problème de l’augmentation mathématique de la dette et d’attaques certaines sur l’épargne via la dévaluation puis l’inflation en cas d’abandon de l’Euro, écarté d’un revers de main par le sobre « un franc vaudra un euro  », n’était pas non plus fait pour rassurer. On notera aussi d’autres revirements aberrants sur le programme, non expliqués : la retraite à soixante ans, par exemple – prévue tout de suite dans le programme présenté en Janvier, puis soudain repoussée à un délai de cinq ans, ceci une semaine avant le second tour, sans explications !

Erreur 3. Lieutenants pas à la hauteur. Dix pour cent des élus FN ont quitté le parti depuis 2015 ! L’équipe entourant la candidate a été incapable de produire des visages nouveaux et surtout les fameux experts surdiplômés (dont on nous promettait la naissance médiatique pour cette élection 2017) n’existaient pas en réalité. En outre, les deux meilleurs orateurs du FN, et seuls députés, Gilbert Collard et Marion Maréchal, furent mystérieusement absents ou peu visibles, victimes probables des ambitions hégémoniques de Philippot à occuper l’espace médiatique.

Erreur 4. Des discours sans élan. On ignore qui rédigeait les discours de la candidate, mais on n’adresse pas nos félicitations à cet âne. Décousues, sans assises, incroyablement répétitives, ces interventions scandées d’une voix monocorde n’emportaient pas l’adhésion. Du reste, les meetings du FN étaient étrangement atones, la foule se réveillant aux seules évocations d’immigrés méchants.

Erreur 5. Mauvaise stratégie au second tour. Certes les programmes de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon étaient cousins sur de nombreux points. On peut même avancer qu’ils possédaient la caractéristique commune de dépenses multiples non financées, dans une sorte de catharsis où toute réalité s’efface. Il n’était donc pas illogique que, non sans un certain cynisme, la candidate fasse les yeux doux à l’électorat du Chavez français. Néanmoins, en se concentrant uniquement sur cette population des Insoumis, à laquelle elle croyait naïvement plaire, et en ignorant l’électorat de Fillon (pourtant en théorie plus proche, et à qui elle n’a pas envoyé l’esquisse d’un signe amical), la candidate a limité d’elle-même ses capacités à améliorer son score du premier tour. Et ce n’est pas la visite surprise de dernière minute à la cathédrale de Reims des duettistes Marine et Dupont-Aignan, achevée en pantalonnade, qui pouvait soudain fidéliser l’électorat catholique (en théorie proche du FN) ignoré superbement jusque-là.

Erreur 6. Le ralliement à somme neutre de Dupont Aignan. En apparence une prise de choix, le politicard de seconde zone n’aura au final rien apporté dans la corbeille de la mariée. Propulsé Premier Ministre en cas de victoire, ce gaulliste d’opérette n’a pas réussi à convaincre son propre électorat : la moitié à peine de ses maigres 4,8 pour cent ont rallié le vote FN au second tour. Au final que restera-t-il de ce mariage blanc ? Probablement rien, pas même l’honneur du Président de « Debout la France ! », perdu en route.

Erreur 7. Le Waterloo du duel avec Macron. Inutile d’épiloguer sur le débat catastrophique, et unanimement jugé comme tel, conduit par une candidate à la dérive, égarée dans ses notes, agressive, incapable d’exposer le moindre point de vue cohérent : le numéro gênant de Marine Le Pen a consterné jusqu’à ses plus fidèles soutiens, et aura au fond réduit à néant la considération dont elle bénéficiait, au prix d’un travail de plusieurs années, dans les médias. Il n’est que de lire la presse dite de droite, où certains la couvaient d’un regard bienveillant - que ce soit l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, le tribun du Figaro Ivan Rioufol, ou même son ex-copain Eric Zemmour, avec qui elle déjeunait parfois, tous se détournent dorénavant d’elle. Les éditoriaux des uns et autres sont dorénavant emprunts de méfiance, de réserves, avec un constat unanime : Marine Le Pen ne parait pas aujourd’hui avoir l’étoffe d’une dirigeante de premier plan. Il lui faudrait une reconstruction totale, beaucoup de travail aussi. L’improvisation désinvolte et les trucs de chansonniers ne suffisent pas, passé un certain niveau.

Après ce Trafalgar personnel, quel sera son avenir ?

Il se trouve que la structure interne du FN, en apparence démocratique avec son « bureau exécutif », son « bureau politique », son « conseil national » et autre dénominations pompeuses, est dans les fait dirigée par la seule Marine, qui prend toutes les décisions sous les applaudissements de courtisans nommés par elle, les autres faisant de la figuration. Elle peut donc techniquement se maintenir comme chef incontesté.

Oui, mais… Comment se présenter une troisième fois à l’élection Présidentielle, mère de toutes les batailles, avec la quasi-certitude de perdre ? Et du côté des militants, dont certains prennent le large, pourquoi diable soutenir une défaite programmée ?

Ce sera l’enjeu des cinq années à venir au FN.


Moyenne des avis sur cet article :  3.39/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 1er septembre 2017 12:06

    C’est un bon résumé de la situation. MLP n’a pas été à la hauteur. Ce gâchis (volontaire ?) a de quoi apporter de l’eau au moulin de ceux qui avancent que le FN n’a jamais voulu du pouvoir.


    • Alren Alren 1er septembre 2017 18:13

      @Abou Antoun

      Le Pen père ne voulait pas le pouvoir tant il savait que l’opposition populaire l’empêcherait de gouverner.

      Le Pen fille voudrait gouverner en tablant sur le mouvement de droitisation de la société consécutif à la perte de souveraineté due à la manœuvre du grand capital qui craint pour sa survie après son échec patent et à la vague de migrants consécutive aux guerres de déstabilisation menée pour le même grand capital par les USA et suivies par les larbins européens.

      Mais sa haine des grévistes et des syndicalistes, toujours renouvelée et son racisme qui rappelle fâcheusement le nazisme, interdiront à jamais au FN d’avoir une majorité électorale, même à la Macron.


    • Le421 Le421 1er septembre 2017 21:03

      @Abou Antoun
      Je peux dire une connerie ?
      La « bande » à Le Pen, de père en fille en petite fille a toujours compris qu’il suffisait d’un créneau porteur pour bien gagner sa vie sans trop se casser le fion.
      Vous savez, Chantal Perrichon, c’est le même principe...
      Et combien de par le monde ?
      Les curés, tiens, par exemple...
      Pareil.
      Tout flatteur vit au dépens de celui qui l’écoute.
      Jean De La Fontaine.
      Qu’allez-vous bonne gens chercher ailleurs ?
      Dehors les bougnoules et les bananias !!
      Sauf s’ils jouent au PSG.
      Franchement, vous êtes si idiots que ça ??


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 05:50

      @Le421
      C’est Mitterrand qui a lancé le FN dans les médias pour jouer le rôle d’épouvantail. Et salir tout ce qui touche à la souveraineté, par FN interposé. Les Socialistes ont passé 40 ans à faire croire que la sortie de l’ UE & de l’euro étaient une idée de fachos : Frexit = FN = facho, mettez-vous bien ça dans la tête !


      Tous ceux qui veulent vivre dans un pays indépendant et souverain se font traiter « d’extrême-droite ». Y compris, Sapir dont tout le monde sait qu’il est de Gauche, sauf qu’il démontre la nocivité de l’euro, donc il est facho ! Soutenir l’ UE & la Mondialisation, c’est simple, vous les remettez en cause, vous êtes facho !

      Evidemment, toutes les euronouilles de Gauche** d’approuver bruyamment ! Le NPA entre autre, mais aussi Mélenchon, qui entretient soigneusement la flamme mitterrandienne. Discours de Mélenchon à Rome sur le plan B : « Le Plan B est internationaliste, pas un plan nationaliste où chacun rentre à la maison ! »

      PS : ** Une euronouille de Gauche est un inculte qui refuse obstinément de s’instruire ! Lire des livres, faire des recherches, croiser ses informations, faire de l’économie, de l’ histoire, s’informer sur les monnaies, sur les Traités européens.... Tout cela est parfaitement inutile, moins il en sait, mieux il se porte ! Par exemple, il ne veut pas savoir quel est le rapport entre l’euro et le chômage, ça ne l’intéresse pas !

      «  La guerre, c’est la paix ; la liberté, c’est l’esclavage et l’ignorance, la force ! »


    • Le421 Le421 2 septembre 2017 08:08

      @Fifi Brind_acier
      Bonjour Fifi !!
      Heureux de vous revoir en forme !!
      Un bon coup de pied à Mélenchon, y’a rien de tel pour remettre les choses en place !!
      Oui, vous avez raison, seul l’UPR et Asselineau Le Grand détiennent la vérité.
      Mais vous êtes de grands incompris !!

      Ca fait un peu Caliméro à force, mais bon...  smiley

      Bonne journée !!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:15

      @Le421
      Ce n’est pas spécialement Mélenchon que je critique, il a raison de vous faire avaler des couleuvres, puisque vous ne vérifiez rien de ce qu’il raconte...

      L’UPR ne détient pas la vérité, mais les bonnes informations.

      Et c’est à partir de bonnes informations qu’on construit des raisonnements adaptés à une situation donnée.


    • legrind legrind 3 septembre 2017 17:47

      @Fifi Brind_acier
      Purée mais vous n’en avez pas marre ? Sérieux ? 


    • alinea alinea 1er septembre 2017 12:28

      Les médias aux ordres ont fait leur boulot en présentant le FN comme un danger ; les gens sont peu regardant et y ont cru. C’est tout ce que la classe politique aux manettes attendait.
      Comment les électeurs du FN ont-il pu croire qu’on pouvait gouverner un pays sans équipe soudée et compétente ? Il suffisait de regarder ce que ce parti a proposé comme maires aux élections municipales, voir qu’effectivement bon nombre de conseillers ont démissionné devant l’ampleur de l’incompétence et la malhonnêteté de bon nombre d’entre eux.
      Marine Le Pen a de la répartie mais n’est convaincue de rien parce que l’action politique lui échappe totalement, exceptées ses invectives, elle ne participe à rien en tant qu’opposition !
      La trouille a dû la submergée : on ne sait pas si sa tactique face à Macron, elle la croyait payante, ou bien si c’était une manière volontaire de se défausser.
      On ne sait pas non plus si elle joue volontairement, et de connivence, le jeu de l’oligarchie qui l’utilise pour rester en place !
      Quant « aux dépenses publiques de Mélenchon » non financées, l’auteur de ce billet ne doit pas connaître le programme de la FI, ni l’exact financement de celui-ci, approuvé par plus d’un économiste chevronné !!


      • Cateaufoncel 1er septembre 2017 19:56

        @alinea

        "Il suffisait de regarder ce que ce parti a proposé comme maires aux élections municipales, voir qu’effectivement bon nombre de conseillers ont démissionné devant l’ampleur de l’incompétence et la malhonnêteté de bon nombre d’entre eux."

        Dans toutes les communes dont le maire est Front national, sauf Mantes-la-Ville (Yvelines), Marine Le Pen est arrivée en tête du premier de la présidentielle. Elle a battu le gamin Trogneux dans 5 villes sur 11 au deuxième tour, et son moins bon score, à Hayange, a tout de même été de 47.54 %.

        Quand l’ignorance imaginative s’ajoute au sectarisme, on peut craindre le pire. smiley


      • Le421 Le421 1er septembre 2017 21:09

        @Cateaufoncel
        Vote de rejet ou vote d’adhésion ?
        Il faut dire que les propos sont tellement trompeurs, tellement racoleurs, tellement brillants sous la lune que certains abrutis de commentateurs les comparent à ceux de La France Insoumise...

        Franchement.

        Un duel télévisé Mélenchon - Macron.
        Aurait-il eu le même résultat que le fiasco innommable de votre chère représentante ?

        Non.

        Ben, bravo !! Vous avez fait le job et Jupiter vous remercie.

        Et les chats, allez chier dans votre caisse...
        Et on va payer, nous, les petites gens.
        Vous nous avez encore une fois bien baisé, vous, les châtelains, les « de ».
        Oui.
        Bravo.


      • Cateaufoncel 1er septembre 2017 21:53

        @Le421


        « ...que certains abrutis de commentateurs les comparent à ceux de La France Insoumise... »

        Ca, je dois dire. Mais les électeurs ne s’y trompent. La prééminence des Français sur le territoire qu’ils ont reçu en héritage hérité de leurs ancêtres, c’est le Front national et personne d’autre.

        C’est pour cela que je ne me suis jamais fait de souci pour son avenir. Deux Français sur trois pensent qu’ils ne sont plus chez eux comme avant. Trois Français sur quatre estiment qu’il y a trop d’étrangers en France, et ce be sont pas des Castillans, des Bavarois et des Lombards, qui sont visés.

        La question raciale est l’un des problèmes majeurs de ce début de siècle, et si les peuples n’osent pas encore se débarrasser de l’arnaque antiraciste, elle vit ses dernières années. Le vivre ensemble est une chimère qui se dégonfle de jour en jour et l’ancien député européen Karim Zeribi vient encore de souligner, lors des Grandes Gueules de RMC d’hier, qu’il y a de plus en plus de classes où il n’y a que des Africains et des Arabes, confirmant par là, la réalité du white flight, déjà mis en évidence par un article du « Monde » du 29 juillet, originellement titré « La rénovation urbaine ? Ca veut dire faire venir des Blancs, c’est ce qui a disparu ».

        Pour le reste, je pense que Mélenchon avait raison, qui disait le 22 janvier 2010, sur France Info :

        - C’est un grand classique de l’histoire, vous savez, à la fin, ça se réglera entre eux et nous. Si les choses ne s’arrangent pas, si le chômage ne recule pas, si la catastrophe financière n’a fait que commencer - ce qui est ma thèse - et que vous aurez bientôt d’immenses secousses qui vont venir, ça se terminera entre deux visions de la société, la vision solidariste, collective, républicaine, et l’autre vision, que vous connaissez tous, qui est ethnique, autoritaire...

        Et il perdra parce que la préférence nationale l’emportera sur l’inepte internationalisme prolétarien.


      • alinea alinea 2 septembre 2017 00:04

        @Cateaufoncel
        Vous ne contredîtes pas ce que je dis : les électeurs votent Marine mais le maire qu’ils trouvent, c’est pas Marine !


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 septembre 2017 00:11

        @Cateaufoncel

        Adepte des théories racialistes, bonjour.

        Pour les autres communes je ne sais pas, mais pour Hayange, Engelmann ne casse pas la baraque, encore moins si on rapporte ses scores au nombre d’inscrits.

        être élu maire avec un tiers des voix dans une quadrangulaire, c’est déjà être largement minoritaire à la base.
        Aux départementales, il est en tête dans sa ville...avec 60 % d’abstentions

        Au 2e tour des présidentielles Marine est battue.

        Aux législatives comme aux cantonales, le FN est en tête avec une abstention massive de plus de 60% (aux deux tours)

        Tout cela rappelle plus les scores du PCF dans le reliquat de la banlieue rouge qu’un mouvement soutenu par les masses populaires.


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 01:17

        @alinea

        Alors il vous faut mettre de la cohérence dans votre propos. Soit les maires sont malhonnêtes et incompétents, illustrant ainsi l’incapacité du FN à gouverner, entraînant du même coup un rejet de la candidate Marine Le Pen, soit les maires donnent satisfaction à leurs administrés et les élections intermédiaires (cantonales, départementales, régionales) le montrent, la confiance dans le parti se maintenant. Cest ce qu’on observe et qui va contre les ragots propagés par Libeération et Merdiapart.


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 02:15

        @Olivier Perriet

        « Adepte des théories racialistes, bonjour. »

        Bonjour à vous, mais attention avec les théories racialistes. Il y en a de différentes, je ne les connais pas toutes, et ma définition du racialisme part des communautés psychologiquement homogènes, qui trouvent dans leurs effectifs de quoi être sociétalement autarciques.

        Dans la définition de « mon » racialisme, l’autarcie sociétale est l’élément central et déterminant. Et si je ne parle pas plutôt de communautarisme, c’est parce que les partis politiques se sont emparés du terme pour le mitonner à leur sauce.

        A la différence d’autres formes de racialisme, ma définition n’essentialise - même si je suis essentialiste - pas le racialisé qui reste libre de rester dans sa communauté d’origine ou de se transporter dans une autre communauté, correspondant mieux à son mode de vie et à la sensibilité.

        Pour les résultats du FN à Hayange, dont le maire, du fait de ses provocations, est certainement le plus décrié, avec Robert Ménard, sur le plan national, je note que ses adversaires, deux fois plus nomnbreux que ses partisans, n’ont pas réussi à le marginaliser dans les autres élections, où la participation a, à chaque fois, été faible lors des deux tours. Don c s’il y a une faiblesse initiale chez Fabien Engelman, les autres formations ne se portent pas mieux,

        Quant à Marine Le Pen, elle a été battue, je l’avais déjà noté, avec un 47,5 % n’ayant rien de déshonorant.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 06:05

        @Cateaufoncel
        Il faudra quand même un jour que vous compreniez que la majorité des Français n’est ni raciste, ni xénophobe, ni islamophobe ...

        1- De nombreuses familles françaises ont parmi elles des gens qui viennent du monde entier, elles ne tiennent pas à être ostracisées.


        2- L’ immigration. Le FN pose la bonne question, mais donne les mauvaises réponses. C’est d’abord un problème pour les pays de départ qui ont financé les études de ceux qui partent, et se vident de leurs élites professionnelles. Ils ne s’en remettront pas avant longtemps.

        3- Les Français ne confondent pas l’Islam et le salafisme, comme aime à le faire croire le FN.

        Pour toutes ces raisons, les Français ne veulent pas du FN au pouvoir. C’est sur ce rejet massif, que depuis 40 ans, le FN est instrumentalisé par les médias, la Gauche et l’oligarchie, pour servir de repoussoir et mettre le boxon dans tous les débats.
        Le FN est un épouvantail médiatique au service du pouvoir.

      • Le421 Le421 2 septembre 2017 08:16

        @Cateaufoncel
        Moi, perso, quand j’entends un type faire des constats sur les ethnies à l’école, sachant bien sûr que seuls les maghrébins sont visés, et qu’il s’appelle « Karim Zéribi » - que je respecte au passage !! - ça m’interpelle un peu quand même.

        Heu, question con.
        Pensez-vous qu’à Sarlat, Saint-André-Allas ou Cénac, les classes soient remplies de gens de couleur ??

        Pensez-vous que la « ghettoisation » des cités, voulue par les « braves gens », n’y est pour rien ?

        Prenez un agriculteur breton dans la rue et parlez avec lui. Vous aurez un citoyen formidable, la plupart du temps.
        Regroupez-en trois cents avec quatre drapeaux et un mot d’ordre, ils foutent le feu à tout ce qui traîne !!
        Non ??
        L’écotaxe, vous vous rappelez ?
        C’était pourtant une mesure qui est présente dans d’autres pays...

        Alors, les gens sont ce que l’on veux bien en faire.
        On part dans des manifs, et toujours, je dis bien toujours, le mot d’ordre est « pas de violence ».

        Et les « tortues ninjas », c’est quoi leur mot d’ordre ?
        Les gars, y’a 1 million de grenades à cramer ??


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 10:32

        @Le421

        « ... sachant bien sûr que seuls les maghrébins sont visés... »

        Il ne vise rien du tout, il fait un constat qui indique que les Blancs foutent le camp, pour n’avoir pas à supporter des moeurs, coutumes, traditions et comportements, qui ne leur correspondent pas. Même ph^énomène à Chanteloup-les-Vignes dont Le Monde parlait à fin juillet. Même phénomène au Petit-Brard, à Montpellier, dont les mères sont montées à Paris, l’an dernier pour se plaindre qu’il n’y a plus de petits blonds et de petits rouquins dans les classes de leurs enfants, et qui craignent que l’Education nationale ne leur envoie ses fonds de tiroir en tant que personnels enseignants.

        « Pensez-vous qu’à Sarlat, Saint-André-Allas ou Cénac, les classes soient remplies de gens de couleur ?? »

        N’importe qui peut aller chercher trois exemples, ne totalisant pas 22’000 habitants, dans la France périphérique, mais qui, dans certains cas, verra débarquer bientôt la vague migratoire dans les immeubles de l’autre côté de la rue, faisant chuter de 30 ou 40 % la valeur des Villas CaM’suffit d’en face...

        « Pensez-vous que la « ghettoisation » des cités, voulue par les « braves gens », n’y est pour rien ? »

        Tout le monde y trouve son compte finalement. Les hidjabs et les niqabs ne croisent pas de mini-shorts dans les cages d’escalier, et du coup, les mini-shorts ne croisent pas non plus de niqabs et de hidjabs.

        « Regroupez-en trois cents avec quatre drapeaux et un mot d’ordre, ils foutent le feu à tout ce qui traîne !! »

        C’est le besoin de mot d’ordre qui fait toute la différence.


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 10:33

        @Fifi Brind_acier

        "Il faudra quand même un jour que vous compreniez que la majorité des Français n’est ni raciste, ni xénophobe, ni islamophobe ..."

        Et vous, il faudra que vous compreniez un jour que la majorité des Français aspirent à vivre chez eux entre eux, sur la terre qu’ils ont hérité de leurs ancêtres. Et si vous estimez que cela c’est être raciste et xénophobe, alors ils sont racistes et xénophobes et ils ont raison, car c’est la dernière chose qui peut les sauver en tant que peuple dépositaire d’un sentiment d’appartenance collective..

        Je rappelle que 2 Français sur 3 considèrent qu’ils ne sont plus chez eux comme avant, parce que, dans leur biotope, ils ne cessent de croiser des boubous, des djellaba, et des femmes plus ou moins voilées, de la tête, à la tête aux pieds. Ils sont aussi 3 sur 4 à estimer qu’il y a trop d’immigrés en France, et ce ne sont pas des Prussiens, des Frioulans et des Navarrais.

        Piur ce qui est des pays d’origine, ce sont des pays intrinsèquement foireux, où il n’y a pratiquement rien, sinon des bricoleurs autodidactes, entre les universitaires et les manoeuvres

        Quant à l’islam, c’est une chose extérieure à la France, à ses moeurs, à ses valeurs, à son art de vivre, c’est un corps étranger qui reste circonscrit à certaines zones, mais qui se multiplient.

        « ...la Gauche et l’oligarchie, pour servir de repoussoir et mettre le boxon dans tous les débats »

        Quels débats ? La France ne débat jamais sur les questions d’identité nationale, sur le non vivre ensemble, sur les zones islamisées, sur le contrôle de l’immigration, sur la place des Français de France en France, sur une définition de l’intégration, mot parfaitement vide de sens, qui se ramène désormais à l’occupation d’un emploi au respect des lois.

        S’agissant de la surpopulation étrangère, ce pays vit dans le déni de réalité et la dissonance cognitive. Il faut lire l’affarement de Malika Sorel-Sutter le jour où elle a compris que Villepin pensait que les allogènes s’assimileraient comme, avant eux, les Espagnols, les Polonais, les Italiens, les Portugais...

        Le dernier à avoir osé aborder ce prblème sans se faire descendre par les inquisiteurs de l’antiracisme, fut Georges Pompidou, lors d’une conférence de presse :

        « Le problème, c’est que les Nord-Africains, et particulièrement, les Algériens sont concentrés dans quelques agglomérations, Marseille et sa banlieue, la banlieue lyonnaise, la banlieue et Paris. Il y a là des concentrations énormes. Dans telle localité de la banlieue lyonnaise, les étrangers de toute espèce sont en majorité. Il va de soi qu’à partir de ce moment là, lorsque deux communautés se trouvent vivre mélangées, avec des habitudes, des convictions, des modes de vie absolument différents, il se crée des conflits. Il est déjà très difficile de vivre en paix avec ses voisins. A plus forte raison lorsque ces voisins ont des habitudes absolument différentes des vôtres ».

        On en est presque encore là, à cette différence près qu’il faudrait compléter plus que modifier pour restituer la réalité actuelle. Et on se demande où a passé l’incompatibilité de l’Islam avec la république que dénonçait, à juste titre, la smala chiraco-giscardienne, Sarkozy en tête, lors des assises de l’opposition à Villepinte en 1998 ?

        Cela dit, de plus en plus de Français comprennent que l’antiracisme ne sert qu’à les rouler dans la farine cosmopolite, puisqu’un gouvernement paniqué, à la botte de l’oligarchie mondialiste, en est réduit à traquer désormais le « racisme », l’« homophobie » et le « sexisme » dans la sphère privée.


      • samy Levrai samy Levrai 2 septembre 2017 10:50

        @Cateaufoncel
        Nous ne sommes plus en democratie , notre nation n’est plus souveraine et cela n’est pas due aux arabes ni aux noirs...

        Notre pays est vendu à la découpe et cela n’est la faute des arabes et des noirs...
        Nous sommes en guerres permanentes contre tous ceux qui ne sont pas assez blancs et assez chretiens et aucun ne nous a jamais attaqués, ni même menacé de le faire .

        Nous avons donc à faire à un lavage de cerveau pour neuneus qui consiste à faire détester des minorités offertes en pâture pour masquer la rapacité et les volontés impériales d’une oligarchie financière.
        Il est dommage que tu ne saches pas faire la part des choses et que ton conditionnement ( par tous les medias) t’empeche de reflechir. 



      • Odin Odin 2 septembre 2017 11:43

        @Cateaufoncel

        Bonjour,

        En plus de Pompidou il y a aussi un certain Marchais que les sympathisants du « frère tribun » oublient. Il est vrai que ceux-ci ont la mémoire courte et très sélective

        Le 6 janvier 1981, L’Humanité publiait la lettre qu’adressait Georges Marchais au recteur de la mosquée de Paris à propos de l’immigration :

        « J’approuve le refus de Paul Mercieca de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé, d’immigrés ; en raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membre de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte […] C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine. Il faut résoudre l’important problème posé dans la vie locale française par l’immigration. Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions, et parfois des heurts entre immigrés des divers pays. Cela rend difficile leurs relations avec les Français. Quand la concentration devient très importante […] la crise du logement s’aggrave ; les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles immigrées, plongées dans la misère, deviennent insupportables pour les budgets des communes. »


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 12:06

        @samy Levrai


        "Nous ne sommes plus en democratie , notre nation n’est plus souveraine et cela n’est pas due aux arabes ni aux noirs..."

        Non, mais ils font partie intégrante du « plan », certains diraient du complot :

        Peter Sutherland, représentant spécial du Secrétaire-Général de l’ONU pour les migrations internationales, ex-commissaire européen, ex-secrétaire-général fondateur de l’OMC, ex-président de Goldman-Sachs International, ex-directeur du GATT, entre cent autres fonctions, déclare qu’il faut utiliser les migrations pour détruire l’homogénéité interne des pays européens.

        Dans la mesure où l’invasion migratoire en cours est l’une des facettes des volontés impériales de l’oligarchie financière, il faut la combattre. Et cela d’autant plus qu’à la différence de la rapacité et des volontés impériales de l’oligarchie financière, bien peu visibles dans l’espace public, l’invasion migratoire s’étale tous les jours sous les yeux d’une opinion dont les deux tiers ne se sent plus, en France, chez elle comme avant, et dont les trois quarts estiment qu’il y a trop d’étrangers dans leur pays.

        Alors que les coups de griffes verbaux des zozos et des bobos ne portent aucun préjudice à l’oligarchie financière, la lutte contre l’invasion migratoire, dans la mesure où elle représente l’un des aspects les plus pernicieux de la destruction des nations européennes, est à la fois justifiée et fédératrice. Une manifestation contre Soros rassemblerait 150 personnes à Paris, et je suis optimiste, une manifestation contre l’une de ses créatures haxagonales comme Attali, même pas vingt.

        « Il est dommage que tu ne saches pas faire la part des choses et que ton conditionnement ( par tous les medias) t’empeche de reflechir. »

        Si les médias voulaient conditionner les gens, ils commenceraient par publier les noms et prénoms des délinquants condamnés par les tribunaux, par fournir des statistiques sérieuses sur les différents types de repas servis dans les prisons de France et de Navarre et par exiger l’ethnicisation des recensements de la population.

        Là, effectivement, on pourrait s’interroger sur une volonté de conditionnement. Jusqu’à présent, je n’ai rien vu de semblable, et sans fdesouche on ne saurait à peu près rien de ce qui se passe en France, au niveau de certaines populations. Et, comme par hasard, fdesouche est la bête noire de la presse mainstream, censée me conditionner. Quelle cohérence !

         « Notre pays est vendu à la découpe et cela n’est la faute des arabes et des noirs... »

        Les enclaves déjà islamisées font partie des bas morceaux, qui se sont détachés tout seuls.


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 12:14

        @Odin

        "
        En plus de Pompidou il y a aussi un certain Marchais...."

        Si la ligne Marchais avait prévalu, il n’y aurait jamais eu un Front national à 34 %. Le national-bolchevisme aurait fait trembler tous les autres partis politiques.


      • samy Levrai samy Levrai 2 septembre 2017 12:32

        @Cateaufoncel
        Ton raisonnement est construit et tu argumentes, j’apprécie.

        Mais tu dois comprendre à partir de ce que tu dis toi même que tu t’attaques aux effets et non aux causes, que tu perds par conséquent ton temps car tu ne résous rien .
        Tu ne peux blâmer des individus innocents pour des décisions politiques pas prise chez nous...

      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 12:55

        @samy Levrai

        « Mais tu dois comprendre à partir de ce que tu dis toi même que tu t’attaques aux effets et non aux causes.... »

        Je m’attaque à ce qui est attaquable, à ce qui est à ma portée, et je pense sincèrement que si on arrive à préserver l’homogénéité des nations européennes, grâce en partie aux pays de l’ancien bloc de l’Est, Russie comprise, on aura porté un coup très rude aux visées du Nouvel Ordre mondial

        <Tu ne peux blâmer des individus innocents..."

        Il ne s’agit pas de blâmer qui que ce soit, il s’agit de contrecarrer une manoeuvre. Ce n’est pas pareil. Ceux que tu qualifies d’innocents sont les instruments de cette manoeuvre, mais leur innocence n’est pas une raison de ne pas s’opposer à la manoeuvre.


      • samy Levrai samy Levrai 2 septembre 2017 13:22

        @Cateaufoncel
        Ce qui est attaquable c’est l’UE et l’OTAN qui nous dirige et fixe les politiques ( pauvreté, désindustrialisation,guerres illegales, destruction de la nation...), ce qui est attaquable c’est l’oligarchie mediatique , tous nos medias dans les mains de 9 milliardaires qui nous enfument et que nous subventionnons pour le faire...pas les arabes ni les noirs... 

        Remonte d’un cran s’il te plait, attaques toi aux causes et les effets disparaissent.
         J’ai plus en commun avec un maghrébin ou un noir africain que je n’en ai avec un letton ou un bulgare, pourquoi suis je marié de force avec les derniers ? 

      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 13:44

        @samy Levrai

        « Ce qui est attaquable c’est l’UE et l’OTAN qui nous dirige et fixe les politiques... »

        J’aurais dû dire attaquable efficacement. La politique migratoire, c’est le maillon faible de la manoeuvre. Celui qui permet de mobiliser du monde, je n’en vois pas d’autre.

        Tout le monde attaque l’oligarchie financière, les médias mainstream, l’U.E., l’OTAN, et avec quels résultats ? Nib de nib.

        Beaucoup d’autres le font, je ne vois pas pourquoi je perdrais, moi aussi, mon temps à donner des coups de poing dans le même oreiller.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:27

        @Cateaufoncel
        Vous prenez tous les problèmes à l’envers, vous vous attaquez aux effets, et jamais aux causes, ni aux responsables : les USA, l’Arabie Saoudite, la CIA, l’ OTAN, les dirigeants européens et Soros : silence radio sur ceux qui tirent les ficelles !


        Document Wikileaks sur l’ Arabie Saoudite

        "Depuis des dizaines d’années, l’Arabie Saoudite injecte “des milliards de pétrodollars dans des organisations islamiques à travers le monde, pratiquant une diplomatie du chéquier”, révèle le journal américain New York Times. Pour arriver à cette conclusion, le journal a trié et analysé 60 000 documents diplomatiques saoudiens dont les fuites ont été orchestrées par le site WikiLeaks.(...)


        Soros et les ONG qui financent les bateaux de migrants vers l’ UE.


        La CIA en Syrie




      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 18:56

        @Le 421

        "N’importe qui peut aller chercher trois exemples, ne totalisant pas 22’000 habitants, dans la France périphérique, mais qui, dans certains cas, verra débarquer bientôt la vague migratoire...« 

        Il n’aura pas fallu attendre longtemps.

         »Un quartier banal, dans une petite commune des Vosges...« , dans »Le Monde« d’hier.

        De toute façon, c’était tellement prévisible

        Le Salon beige a publié deux paragraphes supplémentaires de l’article réservé aux abonnés du quotidien :

         »Quand des copains conseillent un peu abruptement de ne pas sacrifier leurs enfants à leurs principes (« Nous, on ne l’inscrira jamais ici ») et qu’un voisin lâche : « Il y a trop d’Arabes maintenant », le couple tient bon. Attachés à l’enseignement public, ils ne veulent pas participer à ce « truc », la ghettoïsation galopante de leur école, et plus largement de l’école publique. [...]

        « En troisième, pour tenter d’introduire plus de mixité dans les classes, les bilangues sont mélangés aux autres. « On ap­pelait ma fille “la céfran”… Une de ses amies n’avait pas le droit de venir chez nous… Son profil était un peu particulier dans le collège », regrette sa mère. »


      • Cateaufoncel 2 septembre 2017 20:27

        @Fifi Brind_acier

        « Vous prenez tous les problèmes à l’envers... »

        Quand on prend les problèmes à l’endroit, on fait 332’547 voix, quand on les prend à l’envers, on en fait 10’638’745.

        Bon, ce qu’il y a de bien quand on boxe un oreiller, c’est qu’on ne s’abime pas les poings, alors continuez de taper comme une sourde smiley

        Et, comme dit Cyrano : - C’est bien plus beau lorsque c’est inutile.


      • LE CHAT LE CHAT 1er septembre 2017 12:52

        Heureusement que l’UPR va prendre la relève ! smiley  smiley  smiley  smiley


        • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 13:10

          @LE CHAT
          Tiens tiens , regarderais tu trop la télé ? 

          L’UPR est classé « Divers » par le ministere de l’interieur , et le FN « extrême droite » , entre eux il y a « divers droite » et « droite »...
          Le FN est europeiste , pro OTAN et xénophobe, l’UPR est anti UE, anti OTAN et pas raciste du tout... 
          Comment arrives tu à trouver des similitudes ? 
          Il y a plus en commun entre le FN et la FI ( une autre Europe , renegocier ce qui ne peut l’être , gagner du temps pour continuer a servir la finance, ne surtout pas rétablir la democratie...) qu’il n’y en a entre l’UPR et tous les partis du parti unique.

        • LE CHAT LE CHAT 1er septembre 2017 13:28

          @samy Levrai

          c’est de l’humour , avec son charisme de Bigorneau jamais il fera plus que 2% ,vaselineau !


        • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 13:43

          @LE CHAT
          La rock star UPR fait vibrer par l’inteligence et il dépote comme personne. Je trouve par contre tous les autres vraiment minables ( du FN à la FI en passant par tous les autres...), Il font tous dans leur pantalon à l’idée de se retrouver pour un débat devant un UPR...

          C’est le black out médiatique qui limite notre fulgurante montée en puissance, jusqu’à maintenant nous ne faisons face qu’à des irresponsables ( sans réponse), tu crois que nous n’allons pas y arriver ? pourquoi crois tu que le seul parti qui soit black listé soit l’UPR ? parce qu’il ne fait pas peur à l’oligarchie ? parce qu’il n’est pas la seule opposition ? 

        • Pimpin 1er septembre 2017 13:49

          @samy Levrai
          C’est du second degré ? 


        • Pimpin 1er septembre 2017 13:51

          @samy Levrai
          C’est du second degré ? ou vous croyez vraiment ce que vous racontez ?


        • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 14:06

          @Pimpin
          Aurais tu des arguments à opposer ou penses tu avec tes variations hormonales ? 


        • mursili mursili 1er septembre 2017 15:43

          @LE CHAT

          En quoi consiste le charisme de Jupiter 1er ? C’est sûr qu’avec lui on a décroché le gros lot...


        • Durand Durand 1er septembre 2017 16:20

          @samy Levrai


          À la FI et au FN, ils ont du mal à comprendre la différence entre « un rassemblement » autour d’une hiérarchie de priorités et « des ramassis », qui ne tiennent que grâce à la démagogie de leurs leaders respectifs, consistant à dire ce que chaque mouvance visée a envie d’entendre : l’art du ratissage...
          Mais dès que les contingences d’une stratégie électorale oblige l’un de ces leaders à supprimer une partie de son programme initial, c’est la zizanie, puis le doute, puis l’explosion...

          MLP vient de faire une démonstration éclatante des limites de la démagogie. Pour la FI, ce n’est qu’une question de temps.

           Merlu l’Enchanteur à vite cessé de parler de son programme présidentiel... Dès le soir du premier tour, il n’y en avait plus que pour les législatives et depuis le soir des législatives, son maître-mot est 2022 ! Et si en 2022 il se retrouve au second tour à la place de MLP, non seulement il le perdra – lui aussi, pour sa connotation « extrémiste » – , mais il sera forcément tenté de ratisser à droite et la zizanie gagnera également la FI. 
          Sur le plan, aussi bien de la fonction que de l’avenir sur l’échiquier politique, c’est kif-kif : neutralisation des extrêmes pour favoriser le candidat « Système »...
          Si le « Système » ne les avait pas, il devrait les inventer !





        • Alren Alren 1er septembre 2017 18:20

          @samy Levrai

          " la FI ( une autre Europe , renégocier ce qui ne peut l’être , gagner du temps pour continuer a servir la finance, ne surtout pas rétablir la démocratie...) "

          Quelle mauvaise foi ! Quelle malhonnêteté intellectuelle de votre part ! Vous savez que vous mentez ici. Mais votre haine de la FI vous trahit : vous êtes de droite, proche du FN.


        • Alren Alren 1er septembre 2017 18:25

          @samy Levrai

          Si Asselineau était aussi brillant que vous le dites, il serait une star sur Youtube avec davantage de « pouce en l’air » d’approbation que Mélenchon. Allez voir si c’est le cas !

          Il n’y a pas de « black out » médiatique sur Youtube. Vous faites de la paranoïa. C’est bien pratique pour expliquer le désintérêt des Français pour votre poulain ou plutôt votre cheval de retour.


        • Alren Alren 1er septembre 2017 18:48

          @Durand

          Purée, vous êtes un nouveau prophète ? Vous voyez l’avenir comme le passé ?

          Pour votre gouverne, le programme dont JLM était le défenseur n’était pas celui d’un homme seul mais de la réflexion de milliers de personnes et il est soutenu actuellement par les 600 000 personnes de la France Insoumise.

          Contrairement à Le Pen qui n’a pas de programme économique sérieux et qui est la cheffe héréditaire comme au temps des rois absolus, sans qualité intellectuelles évidentes, le candidat de la France insoumise en 2022, s’il est au deuxième tour, ce qui probable après les cinq ans de déchirements et de souffrances sociales que promet l’ère Macron, gagnera au second.

          En effet si Macron se représente, il sera balayé comme l’aurait été Hollande.

          S’il ne se représente pas, ce qui est probable vu sa cote de popularité à ce moment-là qui sera encore moins bonne qu’aujourd’hui où pourtant les gens n’ont pas encore reçu de plein fouet toute la nocivité des mesures votées cet été, l’oligarchie devra recourir à un second Macron qui alors même que le mandat du « prototype » ne sera pas achevé devra se démarquer de lui tout en proposant l’aggravation de la politique de son prédécesseur.
          Pas évident que les électeurs suivent ...

          Il ne faudra pas non plus que l’oligarchie songe à un candidat venu des « Républicains » dont le parti d’ambitieux et de carriéristes va se déliter après sa défaite historique de 2017 (derrière le FN !) sur un arrière-plan de « dégagisme » incontestable.

          Bref que le candidat de la FI qu’on aura vue à la lutte pour les gens et la survie sur la planète pendant cinq ans soit JLM ou un autre, il n’y aura pas en face de lui (ou d’elle) une personnalité forte et convaincante. Et il sera facile de deviner qui sera gagnant(e) du débat de deuxième tour.

          C’est ma prophétie à moi ...


        • alinea alinea 1er septembre 2017 18:57

          @Alren
          Ce qui n’est pas une prophétie mais un but pragmatique, c’est qu’on se retrousse, tous, les manches, pour qu’il gicle avant 2022 ! Cinq ans c’est trop long à ce rythme de destructions !!


        • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 19:08

          @Alren
          Tous le monde connait Melanchon depuis 40 ans... presque personne ne sait ce que dit Asselineau et l’UPR existe depuis 10 ans... en attendant le site UPR est le site politique le plus visité... Alors tes petits pouces tu peux t’asseoir dessus...

          La FI , rien de nouveau, est juste une arnaque europeiste, le lieutenant de gauche du parti euro atlantiste... : « je veux etre soumis à la finance internationale en restant le plus longtemps possible dans l’Union Europeenne... » « je vais renegocier cela sera mon plan A et si cela ne marche pas alors plan B je reconduis le plan A » ... tant que tu ne sais pas qu’il faut l’unanimité des 27 pour changer une ligne... tu te dis wouaahh cool les mecs , puis tu commences à reflechir, et tu te demandes comment ils vont faire tout ce qu’ils disent puisque la nation ne decide plus de rien et qu’il n’y a pas volonté de lui retablir sa souveraineté mais negociation d’un truc non renegociable... Je ne te parle pas de l’arnaque pour soumis qui consiste à faire une autre république (comme « une autre Europe ») en restant dans l’UE ( donc sans pouvoir...) quand l’actuelle est traînée dans la boue par l’UE...
          Tu nous parlais de cheval de retour mais c’est l’ancien regime que tu promeus avec Melanchon depuis 40 ans d’accompagnement europeiste... et nous y arrivons grâce à votre docile soumission à l’oligarchie financière euro atlantiste mais il est vrai une soumission de « gauche »...

        • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 19:22

          @Alren
          Je n’apprécie aucun des partis du parti unique europeiste, je ne hais personne.

          J’ai du respect pour les militants qui ne sont que des victimes d’une escroquerie democratique qu’il soutienne par ignorance ( ce qui peut être changé ). 
          Les cadres de ces partis du parti unique, en ce qui les concernent sont soient des arnaqueurs soient des imbeciles, dans les deux cas je ne voudraient rien avoir à faire avec eux...
           il se trouve que de la FI jusqu’au FN nous avons des partis pour « une autre Europe » qui ne feront qu’appliquer comme Macron les GOPE et autres directives dictées par Bruxelles, alors qu’est ce que leur positionnement purement marketing peut bien vouloir représenter ? 
          Ne me dis pas que tu as déjà oublié l’impressionnante façon dont les grecs se sont fait Syriser, je pense qu’eux pas... 
          Vois tu, seul le rétablissement de la souveraineté de mon pays m’importe, si une fois qu’il sera enfin libre de son destin, il decide d’aller vers l’extreme gauche, je ne suis pas sur que je n’applaudirais pas tant pour moi les « élites » ont trahis mais j’ai un autre combat à mener, l’après ne m’intéresse pas encore .


        • Durand Durand 1er septembre 2017 19:29

          @Alren


          « Bref que le candidat de la FI qu’on aura vue à la lutte pour les gens et la survie sur la planète pendant cinq ans soit JLM ou un autre, il n’y aura pas en face de lui (ou d’elle) une personnalité forte et convaincante. Et il sera facile de deviner qui sera gagnant(e) du débat de deuxième tour. »

          Macron n’a été ni fort, ni convaincant contre MLP... Le seul problème qu’ont les partis extrêmes, ce n’est jamais un problème de leader mais de plafond de verre... Impossible de réunir une majorité l’orsqu’on est classé « extrême droite » ou « extrême gauche ». C’est trop clivant... 

          L’émergence de la FI n’est pas une aventure exaltante mais une nouvelle roue de secour du Système pour le servir, alors que le FN devenait dangereux avec les idées tordues de MLP qui a eu l’outrecuidance de parler de référendum sur la sortie de l’UE dès 2014... 
          Même si pour le second tour elle ne sortait même plus de l’Euro, c’était trop tard ! Le Système avait prévu son remplaçant qui lui, comme Tsypras, martelle qu’il ne veut sortir de rien... "Le plan B, c’est le plan A !..., affirmait-t-il en Italie...

          Grecs, Insoumis, tout cocus !






        • Durand Durand 1er septembre 2017 19:51

          @alinea


           « Ce qui n’est pas une prophétie mais un but pragmatique, c’est qu’on se retrousse, tous, les manches, pour qu’il gicle avant 2022 ! »

          Et vous comptez vous y prendre comment ?... Ça m’intéresse au plus haut point et je ne dois pas être le seul... 
          Il n’y a aucune honte à dire qu’au fond, vous êtes des révolutionnaires, vous savez... !




        • Legestr glaz Ar zen 1er septembre 2017 20:03

          @alinea

          C’était prévu alinéa. 

          Tant que le véritable ennemi du peuple ne sera pas identifié, tant qu’on ne lui mettra pas un nom, rien ne se passera puisque les gens ne comprendront pas d’où viennent les coups. Ils ne viennent ni de Macron, ni de Philippe, ni du MEDEF ni de Merkel. Mais de qui me direz-vous ? Cherchez un peu et vous trouverez. 

          Macron est favorable à un budget européen. Voilà, la France sera bientôt tranquille, elle n’aura même plus à déterminer un budget, d’ailleurs soumis aujourd’hui’ à la Commission de Bruxelles avant que d’être examiné par le parlement. Mais très bientôt, avec le budget européen, la France n’aura plus ce souci terrible d’établir un budget. 


        • alinea alinea 2 septembre 2017 00:12

          @Durand
          Je pense qu’au point où nous en sommes, nous devrions tous l’être.
          En revanche, le retour au passé est impossible : le mondialisme se fracassera, et probablement nous avec, alors mieux vaut regarder devant et tâcher d’être prêts.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 06:20

          @LE CHAT
          Pour le savoir, il faudrait donner à l’ UPR les milliers d’heures dans les médias attribuées au FN ! Le FN, avant sa médiatisation, de 1973 à 1983, a obtenu moins de 1% des suffrages.


          Vous avez remarqué que le FN est médiatisé depuis 40 ans ?
          Et l’ UPR censurée pendant 10 ans ?
          Qu’ Asselineau a eu 15 jours dans les médias en 2017.
          Et silence radio total depuis ?

          Exemple des élections départementales dans les médias en continu : alors que le FN est présenté comme « anti système », il est surreprésenté, jusqu’à 55% des temps d’antenne politique ! Pendant ce temps, l’ UPR a obtenu : 0heure, 0 minute, 0 seconde !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 06:32

          @Alren
          On ne peut pas renégocier les Traités !
          C’est valable aussi pour le FN qui veut « renégocier »


          - Il faudrait 27 Mélenchon ou 27 Marine le Pen, en même temps. La probabilité d’un tel évènement est de 1 fois tous les 735 000 ans  ! Demandez à un matheux de vous expliquer, si vous ne comprenez pas le calcul de probabilité .

          - ou bien l’unanimité des 27 pays qui sont divisés sur tout + 27 referendum unanimement d’accord. Si 1 seule de ces conditions n’est pas rempli, nada, wallou, rien du tout !

          Si l’ UPR soutient la sortie par l’article 50, c’est que « changer l’ Europe » est une illusion pour faire patienter les mougeons.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 06:36

          @Alren
          Le site de l’ UPR est le 1er site consulté de tous les Partis politiques français !
          Et c’est normal, l’UPR avait annoncé tout ce qui est en train de se passer.
          Et l’ UPR fait de l’éducation populaire, en donnant toutes les explications de fond qu’aucun Parti politique n’explique. Mes condoléances.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 06:45

          @alinea
          En somme, plutôt que de sortir pacifiquement de l’ UE, et de nous associer pour nous occuper de nos affaires, vous préférez la guerre civile..., ce qui va sans dire va encore mieux en le disant.


        • Durand Durand 2 septembre 2017 06:59

          @alinea



          « Je pense qu’au point où nous en sommes, nous devrions tous l’être [révolutionnaires]. »

          Pour éviter d’en arriver à ce point là, il suffisait de se joindre à l’UPR aux présidentielles et la « Révolution » se serait faites par les urnes... Mais c’était tellement facile de rêver encore un peu avec Merlu l’Enchanteur et la clique démagogue des europeistes !

          La dernière fois qu’il y a eu une Révolution de Gôche en France, on tannait des peaux humaines en Vendée 200 ans avant Auschwitz ! Vous l’assumeriez ?







        • Le421 Le421 2 septembre 2017 08:19

          @samy Levrai
          13:43

          Je comprends.

          Va falloir diminuer le rouge supérieur à table, cher ami.
          Ca tape dur le ciboulot !!

          Plus que les trois « ricassous »...  smiley


        • alinea alinea 2 septembre 2017 13:24

          @Fifi Brind_acier
          Vous comprendrez qu’avec l’aptitude que vous montrez chaque jour à interpréter les dires des autres, nous n’ayons guère envie de rejoindre votre clan !


        • samy Levrai samy Levrai 2 septembre 2017 14:19

          @alinea
          Libre à toi de te complaire dans la collaboration... l’UPR est juste la seule opposition à la dictature euro atlantiste, la seule résistance.

          as tu des réflexions sur le fond plutôt que sur une quelconque forme ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:37

          @alinea
          Je n’interprète rien, je constate que les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, ils n’ont rien obtenu : ni le socialisme, ni la fin de leur calvaire ...


          Les retraités grecs viennent de voir leur retraite baisser pour la Xe fois.
          Ils ont manifesté, ils n’ont rien obtenu, sauf des gaz lacrymogènes...
          De la part d’un gouvernement, qui plus est, « de Gauche radicale »...

        • alinea alinea 2 septembre 2017 18:45

          @Fifi Brind_acier
          Vous n’avez pas dit que je préférais la guerre civile à la sortie de l’UE ?
          Que cherchez-vous à dire avec des conneries pareilles ?
          Je ne parle pas de manifestations, mais de réflexions pour l’avenir, en prenant en compte toutes les données, pas seulement celles qui nous arrangent. Et quand on a ça en face de soi, et pas seulement l’étroit couloir de la construction de l’UE et de la progression du mondialisme que l’UE ( et la France) sert si bien, cela incite à quelques pudeurs et quelque humilité.
          Vous ne pourrez jamais qu’atteindre quelques imbéciles qui croiront que vous détenez la vérité et que l’avenir vous obéira.


        • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 12:54

          Un parti xénophobe d’extreme droite restera toujours un parti xénophobe d’extrême droite.

          Le FN restera toujours rejeté par 80% de la population et c’est très bien comme cela.
          Faire croire au grand soir pour les xenophobes est juste une belle arnaque servant à faire élire les maquillés Macrons et autres margoulins .

          • Pimpin 1er septembre 2017 13:46

            @samy Levrai
            Le FN n’est en aucun cas un parti d’extrême droite xénophobe. 

            Vous ne faites que répéter ce que disent ceux que vous traitez de margoulins. Pourquoi donc les croyez-vous ?

          • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 13:55

            @Pimpin
            Disons que le ministère qui sait de quoi il parle le classe dans extreme droite ( cela ne correspond pas à du ressenti comme la température moderne mais à des faits, des grilles, d’étude des profession de foi, les programmes ...), disons que le seul fond de commerce du FN est l’islamophobie et le racisme en général.

            Nous avons donc un parti d’extreme droite xénophobe que les médias nous ont vendu comme « cashrout » car inéligible à la fin... 

          • Cateaufoncel 1er septembre 2017 21:44

            @Pimpin


            « Faire croire au grand soir pour les xenophobes est juste une belle arnaque... »

            La véritable arnaque, c’est l’antiracisme, qui consiste à faire croire aux jobards que le fait de préférer vivre chez soi et entre soi, sur la terre héritée de ses ancêtres, c’est du racisme et de la xénophobie.

            Ca prendra de moins en moins parce qu’il y aura de plus en plus de gens trouvant anormal de devoir déménager face à la poussée de populations incompatibles avec notre mode de vie et nos moeurs.


          • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 22:25

            @Cateaufoncel
            Je pense que tu t ’adressais à moi...

            J’ai un certain nombre de sang de différentes nationalités dans les différentes branches de mes ancêtres... Les Gaulois sont mes ancêtres car ils étaient ceux qui habitaient la zone géographique dans laquelle je suis né et j’ai grandi, mais je ne suis pas sur d’en trouver chez les gaulois si je remonte ... J’aime pourtant mon pays passionnément .
            La politique migratoire est décidé par l’UE, les migrations par les guerres illégales du club de blancs d’apartheid qui se fait appeler la communauté internationale, tu croyais à une immigration spontanée ? Les populations des pays detruits semblent incompatible avec les bombes et l’absence d’infrastructures civiles laissées. 
            Dans l’absolu que préconises tu ? que ferais tu si tu étais au pouvoir ? tu parques , tu extermines, tu donnes des statuts différents par ethnie , religion ? Je veux dire à part appliquer les GOPE, bien sur et guerroyer pour les USA......


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 07:51

            @Pimpin
            Le FN n’est en aucun cas un parti d’extrême droite xénophobe.

            En tous cas, c’est bien imité ! C’est tout ce que lui demande le système, donner envie de vomir aux électeurs, pour qu’ils ne s’occupent pas de sortir de l’ UE et qu’ils votent pour n’importe quelle brêle de l’oligarchie. Et ça marche !


            Depuis 40 ans, le FN fait élire ceux qu’il prétend combattre et il est associé négativement au Frexit ! Félicitations !

          • Le421 Le421 2 septembre 2017 08:23

            @Cateaufoncel
            le fait de préférer vivre chez soi et entre soi, sur la terre héritée de ses ancêtres

            Et ça finit par donner des tarés.
            Notre patrie, c’est avant tout la Terre.

            Et ne vous cassez pas la tête !!
            Elle ne va pas tarder à nous le rappeler.
            Et nous, insignifiantes fourmis, nous allons subir ce que Dame Nature va nous renvoyer par la gueule.
            Et ça va saigner, je vous le dis !!

            Là, on cherchera tous de quel pays on est...


          • Durand Durand 2 septembre 2017 10:37

            @Le421


            « Là, on cherchera tous de quel pays on est... »

            On est du pays dans lequel on vote.

            Et puisque vous semblez regretter la dégradation écologique, comment pouvez-vous à la fois soutenir la FI qui ne veut pas sortir de l’Union Européenne, alors que la PAC est la principale organisation responsable des dégâts que vous déplorez ? 

            Vous n’obtiendrez jamais l’unanimité de 27 pour changer les traités suffisamment en profondeur de manière à changer l’objectif « productiviste » de la PAC. Bruxelles est sous le dictat des grandes firmes de l’agroalimentaire et de l’agro-business et nombre de pays, parmi les 27, sont macqués directement par ces firmes et refuseront tout « verdissement » substantiel de la PAC. 

            Exemple mémorable : l’ancien ministre de l’agriculture de la Roumanie avait fait une bonne partie de sa carrière chez Monsanto... On sait ce qu’il en est aujourd’hui de l’agriculture roumaine qui a vu, entre autres choses, une miriade de petites exploitations ruinées par d’énormes usines à cochons, polluantes à souhait pour une qualité finale plus que douteuse mais très rentables pour les firmes en question... Et vous croyez que le gouvernement roumain va se saborder pour faire plaisir à la France ?!!!

            Le chantage à l’éclatement de l’UE dont la FI se prévaut pour changer les traités ne peut pas fonctionner, même si « la France pèse plus lourd que la Grèce ».
             Comme le rappelait Fifi, Cameron a dû déclencher le référendum du Brexit car il n’a jamais pu obtenir la moindre concession concrète pour le Royame Uni en tapant du poing sur la table devant Bruxelles. Et pourtant l’économie du Royaume Uni « pèse » plus lourd que celle de la France et aucun dirigeant européiste ne souhaitait le Brexit... Autant dire qu’ils ont mis tout ce qu’ils avaient sur le tapis pour l’éviter... Oui mais voila..., ils n’ont rien pu concéder qui n’aurait été en contradiction avec les traités sur lesquels reposent leur fonction, leurs privilèges, et notre asservissement...
             
            Tant que vous ne voudrez pas sortir de l’UE, vous n’aurez aucune possibilité de faire évoluer positivement la situation écologique, ni aucune possibilité de mener une réforme profonde de l’agriculture française, ni aucune chance que celle-ci puisse servir d’exemple à l’international.

            La méthode de la FI, c’est « no way » !... Juste un cul-de-sac pour neutraliser les mécontents de la Gauche et les doux rêveurs internationalistes.

            Sorti de l’UE et réformer l’agriculture française en profondeur, ça c’est possible, à condition d’accepter de se rasssembler autour de l’objectif primordial du Frexit.

            À vous de voir...

            PS : Étant de la partie, j’ai grandement apprécié le volet « agriculture » du programme présidentiel de la FI, surtout qu’il est très justement indissociablement relié à la ruralité et à l’écologie : je suis partisan de l’inversion de l’exode rural. 
            Mais la certitude qu’il resterait un vœu pieux tant que nous resterons dans l’UE m’a encore plus révolté contre Mélenchon qui lui, ne peut ignorer qu’il est inapplicable sans Frexit...





          • Durand Durand 2 septembre 2017 11:25

            @Le421


             Stelian Fuia est c’est ancien député et ancien ministre de l’agriculture en Roumanie...

            Voyez comme cela se passe et qui la FI se propose de combattre avec ses petits bras... 
            Et il ne s’agit QUE de la Roumanie ! 






          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:42

            @Le421
            L’immigration est un sujet qui divise, c’est aux Français de décider quelle immigration ils souhaitent ! L’ UPR propose un referendum sur la question, pour que les pro et les anti immigration cessent de nous bassiner et de diviser. 


          • Pimpin 1er septembre 2017 13:16

             On trouve dans cet article presque tous les sujets de désinformation contre le FN.


            La principale cause de l’échec de Marine c’est évidemment cette intense désinformation, la diabolisation incessante qui a fait peur à des électeurs très sensibles à ces manipulations.

            Exemple sur le point 2, ce sont les médias qui ont totalement brouillé la politique proposée, en faisant croire à une variation incessante des propositions, ce qui est totalement faux, tout était très clair depuis le début et n’a pas varié d’un mot. 
            Pourtant les gens le croient ! C’est affligeant.
            Lors du duel avec Macron le passage sur les deux monnaies est tout à fait représentatif de la manipulation. On y voit Marine donner des réponses claires à des questions stupides que Macron débite d’un air totalement niais. 
            Les commentaires orientés des médias ont réussi à faire croire le contraire ! C’est pitoyable.

            • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 14:05

              @Pimpin
              Quels lieutenants du FN écoutes tu ? ils ont tous des discours différents,... 

              Si on se réfère au programme, nous restons dans l’UE, dans l’OTAN ( c’est dire aucune souveraineté...) et nous tapons sur les arabes et les noirs... 
              Alors l’euro,au fait,quelle version est la bonne ? nous restons dans l’euro ? nous revenons au franc ?
              Pour l’OTAN (américain) c’est clair, pour l’UE aussi... pour la xenophobie ordinaire c’est très très claire...
              Peux tu m’expliquer ce que veut le FN ? a part l’utilisation de poudre de perlin, pimpin qui pique les yeux et les fesses que veut le FN ?

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er septembre 2017 14:07

              @Pimpin
              Salut,
              c’est un peu différent à mon avis :

              celui qui veut changer les choses, propose, quoi qu’en en dise, un saut dans l’inconnu. Il faut l’assumer, pas le gommer, car c’est encore moins rassurant.

              à l’inverse, celui qui veut garder ce qui est, en corrigeant à la marge (Macron), a la partie belle. Au lieu de voir le verre à moitié vide, il peut le voir à moitié plein, et même, dans le feu d’un débat, le voir presque plein : c’est qu’une question d’appréciation !

              Finalement, on demande aux dissidents d’être 2 fois plus sérieux que celui qui veut bêtement conserver ce qui est : tu as beau argumenter, un saut dans l’inconnu est un saut dans l’inconnu. Il peut y avoir des tas de scénarii qui vont du rose au noir. Généralement c’est entre les deux, c’est gris.

              Mais là encore, si le commentateur est hostile, il aura vite fait de balancer le scénario noir :
              « voyons, vous proposez ça mais c’est la catastrophe assurée, etc etc... ».

              Il ne faut pas se placer sur ce terrain, on sera perdant à tous les coups ! Marine Le Pen s’est placée sur ce terrain et a perdu. Mais même Asselineau le fait aussi. Comme si on se mettait soi-même en infériorité, dans la posture de celui qui a besoin de donner des gages de sérieux.

              Alors qu’on devrait aussi demander des comptes !


            • alinea alinea 1er septembre 2017 18:37

              @Olivier Perriet
              C’est tout à fait vrai ; le pouvoir en place a, via les médias, le pouvoir de ridiculiser quelle opposition que ce soit.
              Néanmoins, vous ne m’ôterez pas de l’idée que Marine le Pen n’a pas d’équipe soudée et compétente pour gouverner.


            • Alren Alren 1er septembre 2017 18:51

              @Pimpin

              "Lors du duel avec Macron le passage sur les deux monnaies est tout à fait représentatif de la manipulation. On y voit Marine donner des réponses claires à des questions stupides que Macron débite d’un air totalement niais. Les commentaires orientés des médias ont réussi à faire croire le contraire ! C’est pitoyable.« 

              Et les électeurs qui ont suivi le débat, incapables de se faire une opinion personnelle tellement ils sont bêtes, les ont suivis ! »Voilà pourquoi votre fille est muette". Comique !


            • Cateaufoncel 1er septembre 2017 22:10

              @Alren

              « ...tellement ils sont bêtes, les ont suivis ! »

              La question se pose, parce qu’élire l’Homme de la Finance, après s’être fait niquer par un candidat qui disait « Mon ennemie, c’est la finance ! » trahit tout de même une certaine diabolicité dans le perseverare.


            • Pimpin 1er septembre 2017 23:38

              @samy Levrai

              Bon sang, ce n’est donc pas simple de lire le programme proposé ? toutes les réponses à vos questions y sont. Depuis le début !
              Et puis cherchez où se trouve la xénophobie !
              C’est tout de même incroyable ces gens qui parlent de ce dont ils n’ont pas pris la peine de prendre connaissance et qui se limitent aux désinformations médiatiques.

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 septembre 2017 00:27

              @alinea

              C’est au delà de la simple opposition, l’opposition gauche droite c’est des gens qui sont d’accord sur l’essentiel. On reste entre gens de bonne compagnie.

              C’est plutôt une dissidence. Voyez Trump, ce qu’il prend dans la figure :
              avoir autant d’ennemis c’est être vraiment dérangeant

              Dans ma région, on a eu une candidate insoumise élue contre le FN, avec des soutiens qui ont été jusqu’au centre droit.

              J’ai donc des doutes sur la réalité d’une telle insoumission. smiley

              Sur les lacunes du FN en tant que telles, je suis d’accord avec vous. La Marine a fait ce qu’elle a pu.
              à plus !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 07:05

              @Olivier Perriet
              Vous pouvez citer les débats contradictoires sur la sortie de l’ UE, ou de l’euro, ou de l’OTAN ? La réponse est : jamais aucun débat contradictoire sur ces sujets de fond !


              Les débats ne rassemblent que des euro-atlantistes, tous adeptes « d’une Autre Europe à la St Glinglin ». Vous les repérez facilement ; ils ne citent jamais aucun article des Traités européens. Ils dissimulent les vrais décideurs, et diabolisent la souveraineté, en l’associant au FN.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 07:15

              @Pimpin
              C’est vous qui n’avez pas bien lu le programme du FN.
              Il était écrit en toutes lettres que c’était un programme pour « une Autre Europe », une « Europe des Nations », c’est l’article 1 du programme, vous l’avez lu ?


              Il n’y avait pas écrit comme dans le programme de l’ UPR :
              « Cela impose la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN »

            • Le421 Le421 2 septembre 2017 08:27

              @Olivier Perriet
              Bonne analyse.
              Ce qui a disqualifié La France Insoumise, c’est la peur de l’inconnu, d’un autre paradigme !!
              Nous aurions tellement amélioré la vie des petits agriculteurs qu’ils n’ont, pour la plupart, surtout pas voté FI !!
              Paradoxal, mais exact...


            • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 1er septembre 2017 13:37

              Le FN n’est même pas vraiment un parti d’extrême-droite cohérent.


              Ce qui a fait fructifier le fond de commerce du père Le Pen sur les ruines du poujadisme (UDCA) et de l’Algérie française, amalgame de xénophobie et d’antiparlementarisme, de conservatisme petit-bourgeois, c’est son instrumentalisation comme repoussoir par les inventeurs du vote utile.
              De nombreux pigeons se sont fait couillonner en votant pour un candidat dont ils ne voulaient pas en croyant que c’était la seule alternative à l’arrivée au pouvoir du diable en personne.

              Si le diable veut arriver au pouvoir, il ne se présentera pas à des élections !

              Il ne faut pas accabler Madame Le Pen qui ne fait qu’emboîter le pas à son papa dans le rôle de l’épouvantail : même si ses talents de comédienne sont limités, elle a quand même fait le boulot en amenant un type comme Pierre Laurent à voter Macron. Les militants du FN sont cocus une fois de plus, mais le MDEF et Attali ont sans doute fait le nécessaire pour dédommager cette dame qui a rempli son contrat.



              • Pimpin 1er septembre 2017 13:44

                @Jeussey de Sourcesûre
                Comment dire ... moi je vote FN pour ses analyses et son programme, et quand je lis de tels propos totalement en dehors de la réalité, je me demande toujours si son auteur fait de la désinformation en toute connaissance de cause ou si vraiment il croit les conneries qu’il débite.

                Quant à l’épouvantail, il suffit de regarder de près pour se rendre compte que ceux qui nous présentent le FN comme tel se moquent du monde.
                Le problème c’est que justement les électeurs ne regardent pas de près.

              • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er septembre 2017 13:57

                Bonjour à l’auteur,

                Il faudrait prendre les choses telles qu’on les connaissait sur le moment, sans refaire l’histoire à postériori :

                le flou du programme ? Et celui d’Emmanuel Macron, il était comment ? C’est, bien au contraire, le flou de son programme qui lui a permis d’être élu. À l’inverse, la rigidité extrême de François Fillon, comme les dinosaures qui n’ont pas pu évoluer, a causé sa perte. 

                le flou sur l’euro ? Il faut tenir compte du poids du conservatisme français, qui s’exprimait à fond au sein même du FN, sur la question. En témoigne le score de Asselineau, qui a mobilisé à peine 1% des voix sur une ligne très claire.
                Marine Le Pen n’a pas pu/pas su faire passer le message comme quoi les irresponsables ne sont pas ceux qui veulent remettre en cause l’euro, mais ceux qui veulent continuer comme si de rien n’était, en amendant à la marge (Macron), ou accélérer sur une pente désastreuse (Fillon). À sa décharge, les vents dominants n’étaient pas favorables, et proposer un saut dans l’inconnu, c’est toujours moins séduisant que proposer de conserver ce qu’on a.

                les yeux doux aux insoumis ? Mais pourquoi voudriez vous que les conservateurs votent pour une candidature dissidente ? Quelle serait l’intérêt de sa propre candidature si elle absorbait à 100% le programme de celui qui est arrivé 3e ? Moi je lui reproche, et à NDA aussi, d’avoir au contraire été obsédé par récupérer l’électorat droitier conservateur, qui de toutes façons ne lui était pas acquis. C’est la fable du boa qui veut digérer une proie trop grosse pour lui :
                quel intérêt de s’être mis en marge de la droite classique si c’est pour la digérer au point d’être identique à elle au 2e tour ?

                le ralliement de NDA ? Franchement, vous vouliez qu’il fasse quoi d’autre ? Je lui reproche au contraire d’avoir accéléré un mouvement peu utile vers le conservatisme droitier.

                Que la société française ne soit pas prète pour une dissidence à la Trump, que le FN ne soit pas prêt pour gouverner c’est une chose, mais dans ces circonstances, je ne lui jette pas la pierre, elle a fait à peu près ce qu’elle a pu.


                • LE CHAT LE CHAT 1er septembre 2017 14:37

                  @Olivier Perriet

                  avec tous les autres contre elle + l’ensemble des médias ,faire 35% était déjà une belle performance !

                  l’autre a fait 65% , mais sa cote de popularité n’est déjà plus qu’à 40% au bout de 3 mois .......


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er septembre 2017 15:08

                  @LE CHAT

                  Oui mais faire une belle performance et finir 2e ça sert à rien, malheureusement.


                • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 1er septembre 2017 17:02

                  @Olivier Perriet

                  bon, elle a fini deuxième, mais Macron était avant-dernier !

                • Le421 Le421 2 septembre 2017 08:32

                  @LE CHAT
                  L’ensemble des médias contre elle...

                  Ben voyons.

                  Ca a été inventé le surnom de « BFNTV » ??
                  Sans déconner.

                  On vous ressort les temps de parole pendant la campagne ?
                  Sans les réseaux sociaux, l’audience de la FI aurait été peanuts.
                  Sauf quand il s’agissait de traiter Mélenchon de « Chavez »...
                  Sans même regarder le vrai bilan de celui-ci, d’ailleurs !!


                • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 14:47

                  20% des inscrits pour la blonde et 40% pour le maquillé... plafond de verre loin de la pulvérisation... 8ème défaite consécutive d’un Lepen aux presidentielles...

                  la seule performance : le résultat exacte que l’oligarchie escomptait.
                  6.5% des inscrits au premier tour des législatives pour le FN en 2017... ça ne fait pas « performance »...


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er septembre 2017 15:42

                    @samy Levrai

                    Et 0.9 % des exprimés pour FA, ramenés aux inscrits, ça pèse pas lourd.

                    Pas grave, le reste « c des cons » smiley


                  • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 16:10

                    @Olivier Perriet
                    0.9% seulement de citoyens qui savent ce qu’est l’UPR... 4eme parti en nombre d’adherents ... d’une intelligence inégalée sur tout le spectre politique...blackout médiatique total...

                    Aurais tu des arguments politiques ou es tu juste content de constater l’absence de democratie dans notre pays qui par contre fait la part belle aux escrocs de la democratie ? 

                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er septembre 2017 16:16

                    @samy Levrai

                    0.9% seulement de citoyens qui savent ce qu’est l’UPR

                    Complètement faux


                  • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 16:23

                    @Olivier Perriet
                    Pas complètement vrai plutôt que faux...

                    Le peu d’exposition mediatique accordé à l’UPR pendant les presidentielles était toujours accompagné de diffamation, deux à trois pour cent maximum doivent savoir ce que dit l’UPR... et il semblerait qu’ils se soient fait avoir par le « vote utile »...
                    Tu as surement quelque chose à proposer au niveau politique... pour quel autre Europe roules tu ? pour quel parti du parti unique roules tu puisque tu n’es pas capable d’identifier la seule opposition politique actuelle ?

                  • aliante 1er septembre 2017 18:02

                    @Samy Levrai

                    Aucun parti politique ne peut gagner seul,dans aucune élection une telle chose s’est produite
                    les clivages refont systématiquement surface
                    même si le discours de F Asselineau est juste et incontestable sur les principaux sujets de la souveraineté économique et politique
                    il est très isolé politiquement


                  • samy Levrai samy Levrai 1er septembre 2017 18:51

                    @aliante
                    de Gaulle était aussi très isolé... 

                    L’UPR est un mouvement de libération nationale qui n’a pas vocation à régner mais à retablir la démocratie, nous disparaîtrons une fois sorti de l’UE et de l’OTAN et (r)etablit des institutions démocratiques.
                    Nous venons de tous les horizons et les clivages deviendraient intenables une fois le but atteint.
                    La souveraineté... que te dire c’est un peu comme être enceint , tu l’es ou tu ne l’es pas... il y a 4 piliers à cette souveraineté, s’il t’en manque un , à priori ta nation n’est plus souveraine ( libre) .
                    il s’agit 1 de faire ses lois et nous pas de bol, il existe une juridiction supérieure... Il s’agit 2 de faire sa justice, et nous pas de bol il y a juridiction supérieure ( et même bientôt la justice privée sera supérieure aux lois supérieures qui nous sont imposées...) ... il s’agit 3 de battre monnaie et c’est ballot nous n’avons plus du tout la main sur notre monnaie ( ni sur le budget, ni...) ... et 4 décider de la guerre et de la paix et là pareil nous appartenons à l’OTAN et faisons les guerres américaines la fleur aux fusils sans discontinuer depuis des décennies ( humanitaires !!!!).
                    TOUS nos médias appartiennent à un dizaines de milliardaires qui décident de ce que le pays doit penser, nous avons un parti unique pour « une autre Europe » aux manettes depuis pas mal d’années, il est difficile de ne pas voir que nous pouvons voter à gauche ou à droite il y a toujours la même politique ... Il est même comique de voir que les grecs eux ont voté « l’extrême gauche pour une autre Europe » et font la meme politique économique que Macron... que le Hongrois ont choisit l’extreme droite pour une autre Europe mais ont la meme politique que Hollande... idem pour les Polonais... partout la politique dictée par Bruxelles... qui va toujours vers la meme direction...
                    Nous sommes ( nous UPR) très isolés médiatiquement et cela n’est pas pour rien, ( nous sommes la seule opposition )... mais en gros tu as un parti collaborationniste euro atlantiste unique et l’UPR en face.
                    Je choisis la résistance , ne serions nous que 100...

                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 2 septembre 2017 00:19

                    @samy Levrai

                    Désolé, mais tout le monde connaît Asselineau maintenant. J’ai été à un de ses meeting, la salle était bien remplie.

                    Il va falloir trouver autre chose que dire « il n’est pas connu ».

                    Soit dit en passant, on score n’a à mon avis rien de déshonorant, puisqu’il est parti de rien sans beaucoup de soutiens.

                    Vous voudriez quoi, que les médias lui cirent les pompes ? Si c’était ça, je serais vous je m’inquiéterais puisque que vous dites à longueur de journée que les élites ont trahi le pays ;


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 07:21

                    @Olivier Perriet
                    0,9% aux élections = 0,9% des temps de parole dans les médias !

                    Si vous n’avez pas encore compris que les résultats des élections sont proportionnels aux temps accordés par les médias, par la télé en particulier, c’est que vous rêvez debout !
                    L’oligarchie a parfaitement compris, elle !

                    Pourquoi croyez vous que les médias en France soient dans la main de 9 milliardaires ??


                  • francois 1er septembre 2017 15:03

                    Toujours la même ritournelle : la Marine n’a pas été à la hauteur.

                    7 million au premier tour.

                    10 million au second tour.

                    Soit 43 % après un débat jugé calamiteux par les bigots. Une moule aurait été elue face à la Marine

                    Avouons aussi que sur le terrain le niveau des candidats FN est proche du canivaux et là aucune chance que la Marine élue est un gouvernement FN.

                    Et comme le FN se mainstreamise,

                    Mad Max président !



                    • Xenozoid Xenozoid 1er septembre 2017 22:05

                      @Cateaufoncel

                      un petit attentat de temps en temps, c’est facile

                    • thierry3468 2 septembre 2017 05:17

                      Le FN ne peut prospérer que dans l’opposition car il ne pourrait pas mieux faire que les autres partis s’il était appelé à gouverner.Il ne faut pas se faire d’illusion le pouvoir est ailleurs et tout parti qui accède au pouvoir doit se soumettre à moins d’exposer le pays à des représailles considérables.Certes,certains parlent de sortir de l’UE mais il suffit de voir quel traitement médiatique on leur réserve pour comprendre que le carcan ne permet que de bouger le petit doigt.
                      Le FN a explosé aux portes du pouvoir mais cette explosion aurait eu lieu de toute façon car il n’aurait pas eu la possibilité d’appliquer une autre politique que celle dictée par l’oligarchie financière..Il faut se rappeler les dernières confessions de Mitterrand.
                      Marine Le Pen a échoué mais elle ne pouvait qu’échouer car elle n’aurait jamais bénéficié d’un soutien populaire suffisant pour résister aux pressions intérieures et extérieures.Je suis certain qu’elle en avait conscience et qu’elle n’a pas pensé une seule seconde qu’elle pourrait un jour gouverner en toute indépendance.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 07:36

                        @thierry3468
                        Vous êtes bien pessimiste ! Le système va tenir tant que les néo cons, les faucons et l’état profond US tiendront... Mais ils ont beau faire des cacas nerveux, « la lutte de Trump contre l’état profond est presque terminée ! »


                        - Le Brexit a sonné la fin de partie pour l’ Europe des banksters : « Game over ! »

                        - La route de la soie chinoise a sonné la fin de la suprématie des USA sur le monde.

                        - Et c’est le début de la fin de la mondialisation...

                        Chaque pays et chaque peuple européen pourra récupérer ses billes, ses frontières, sa monnaie, cesser de baragouiner en anglais et s’occuper de ses affaires... 


                      • davideduardo davideduardo 2 septembre 2017 07:32

                        je suis plutot philippot-compatible mais l espace au deuxieme tour était clairement dégagé sur la droite : islam, insécurité, immigration 


                        Les seuls qui pouvaient etre interressé par la sortie de l euro etaient plutot les electeurs insoumis, mais ils se confortent tellement dans leur role de résistants qu ils prefereront toujours voter pour le grand capital plutot que sortir du politiquement corect.
                        La sortie de l euro aurait carement du disparaitre du programme.
                        La plupart des gens ne comprennent rien a la macro-economie de toute facon, et une sortie de monnaie et une devaluation avec controle des change ne fonctionne que si on garde l effet de surprise.

                        Ils auraient appaté le droitard avec la baisse des charges au PME, l immigration et compagnie et ils l auraient mangé tout cru au macron....
                        apres ils avaient 5 ans pour mettre en place une vrai relance avec sortie de l euro avec un peu de communication les francais auraient accepter devant le fait acompli.

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 07:44

                          @davideduardo
                          Comme Philippot copie les analyses d’ Asselineau , autant choisir l’original, plutôt que la pâle copie...

                          A consulter pour faire la différence, le site de l’ UPR.


                        • damocles damocles 2 septembre 2017 07:35
                          Mr « je decripte pour vous » ,vos « anal-yses » sont du niveau de mimile au comptoir du bar-PMU e mon quartier....
                          Enfin ,je vous remercie quand-même de prendre soin de mon cerveau ,de soulager mes neurones ...

                          D’ ailleurs rien qu’a voir vôtre tête de 3eme de la classe ,on se sent tout de suite plus intelligent...

                          • Brice Bartneski Bartneski 2 septembre 2017 08:08
                            « Certes les programmes de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon étaient cousins sur de nombreux points. On peut même avancer qu’ils possédaient la caractéristique commune de dépenses multiples non financées, dans une sorte de catharsis où toute réalité s’efface. Il n’était donc pas illogique que, non sans un certain cynisme, la candidate fasse les yeux doux à l’électorat du Chavez français »

                            Bien sûr, Mélenchon et Lepen c’est tout pareil et ça dépense sans compter...

                            Non mais t’es payé, malade ou manipulé pour écrire de telles bêtises ? Le programme de la FI est entièrement chiffré et financé. Et tu crois vraiment, comme le FN, que les Insoumis auraient voté pour eux sous prétexte que Lepen c’est pareil que Mélenchon ?

                            Ton article est socialiste. Il pue la haine.

                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:54

                              @Bartneski
                              Ce qui est pareil, c’est leur refus du Frexit ! Ils servent de râteaux à l’oligarchie en rassemblant les mécontents de Gauche et de Droite vers des impasses.


                            • legrind legrind 4 septembre 2017 09:46

                              @Bartneski
                              Avant qu’il ne soit à la mode, j’avais lu le livre ( excellent) de François Ruffin sur le protectionnisme : « Leur Grande Trouille : Journal Intime de Mes »Pulsions Protectionnistes" et les seuls partis qui incarnaient ces idées étaient.... le FN, ainsi que DLF. 


                            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 septembre 2017 08:24

                              Pour les commentateurs opposés au FN, son programme n’est qu’un tissu d’incohérences, alors que pour ses sympathisants, il a toujours été clair. Tout cela est sans surprise, et on pourrait dire la même chose à propos de n’importe quel autre parti.

                              Toutes ces analyses ne sont donc que des hypothèses, valables ou non. Ce qui est clair, en revanche, c’est le rejet par les électeurs de positions tranchées : la sortie de l’euro, ce qui explique le score dérisoire de l’UPR et dans une moindre mesure, celui du FN, le libéralisme, d’où la mise à la trappe de Fillon, le radicalisme des adolescents boutonneux insoumis, et même une attitude ferme envers les réfugiés, ce qui a plombé les ambitions du FN.

                              Comment s’étonner que les partis n’aient plus de position ferme et cohérente alors que les électeurs n’en ont pas non plus ? Former une opinion majoritaire relève actuellement de la quadrature du cercle.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:57

                                @Gilles Mérivac
                                Vous pouvez nous rappeler quand Mélenchon et Marine le Pen ont exposé clairement les inconvénients de l’ euro et les avantages du retour au Franc ?? Merci d’être précis et factuel.

                                « UPR- La tragédie de l’ euro »

                                Où sont les explications équivalentes au FN et à la FI ?


                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 2 septembre 2017 19:14

                                @Fifi Brind_acier
                                Le lien sortie de l’euro vous donne la version officielle du FN. Le problème, comme je l’ai déjà dit dans mon commentaire, c’est que les gens n’en veulent pas. Donc n’importe quel programme basé sur cette option échouera. Même si je pense que c’est la bonne solution, je resterais minoritaire (et vous aussi). Ce n’est pas agréable à entendre, mais c’est comme çà.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 20:51

                                @Gilles Mérivac
                                La version du FN de la sortie de l’euro, c’est du pipeau : il n’y aucun moyen de sortir de l’euro sans sortir de l’ UE, car il n’y a pas de clause de sortie à l’euro dans le Traité de Maastricht.


                                Un Parti politique ne travaille pas en fonction de l’opinion, mais en fonction de ses analyses. De toute façon, la question est close, le FN ne veut sortir de rien du tout ! Les Français n’ont pas comme priorité l’immigration, ce qui n’empêche pas le FN de continuer à nous bassiner avec ...

                              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 3 septembre 2017 08:14

                                @Fifi Brind_acier
                                « Les Français n’ont pas comme priorité l’immigration, ce qui n’empêche pas le FN de continuer à nous bassiner avec ... »

                                Ils n’ont pas non plus comme priorité la sortie de l’Europe, ce qui n’empêche pas l’UPR de continuer à nous bassiner avec ...


                              • legrind legrind 3 septembre 2017 18:02

                                @Fifi Brind_acier
                                Les Français n’ont pas comme priorité l’immigration, 

                                Ah bon ? Tous les européens en ont majoritairement marre de l’immigration arabo /afro islamique. Partout c’est la même spirale d’islamisation, de communautarisme, de violence, d’imposition de normes, d’exigences sans limites, et de chantage au racisme, à l’« islamophobie »... sur quelle planète habitez-vous à l’UPR et aussi à quelle époque ? 

                              • Bertrand 2 septembre 2017 08:44

                                Bonjour et merci pour cet intéressant article.


                                Pour ma part, je soutien surtout l’idée que MLP n’était pas la pour gagner, en effet, cela semble difficile a croire pour certain(e)s mais le FN n’a jamais été formaté pour gouverner. Il est là, d’abord pour discréditer toutes voix alternative aux discours dominant (et maintenant, comme cela ne suffit plus, on a inventé la France Insoumise mais cela c’est un autre débat) et, enfin, il est là pour offrir un boulevard au concurrent en cas de présence au second tour. Cela c’est vu avec Chirac, on à refait le même coup avec Macron. Combien de fois faudra-t-il le comprendre ?

                                Le 7 mai, ce n’est pas plus les 7 erreurs de MLP que l’énorme bourde de l’électorat français qui aurait pu renouveler avec son caractère frondeur (mais de façon démocratique ici). 

                                En effet, une façon de mettre un doigt à celle et ceux qui ont imposé cette bouse de Macron, aurait été de voté pour MLP. Non pas par adhésion ou par une quelconque déviance idéologique fantasmée, mais tout simplement parce que les français auraient pu éliminer, en un coup, deux ennemis de la démocratie. Macron en le faisant passer pour le perdant face au FN et MLP parce qu’elle se serait cramée dans l’exercice du pouvoir (avec peut-être même en bonus des élections anticipées d’ailleurs).

                                En effet, son débat avec Macron est, pour moi, la démonstration, parmi d’autres, que le FN ne veut pas la présidence de la république. Elle serait trop exposée aux médias qui sauteraient sur la moindre bourde de sa part (et qui ne manquerait pas d’arriver).

                                De plus, allié à un « revirement démocratique » aux législative du style « barrage au FN » et où les français votent pour leur partis, les français se seraient assuré une situation de blocage en haut lieu en matière de réformes telles que celles sur la loi du travail par exemple. L’emplois des ordonnances (qui passent avec Macron) passeraient alors comme une sorte de « dérive autoritaire » affaiblissant encore plus un FN au pouvoir...

                                Au fond, les seuls électeurs qui peuvent se sentir serein après ce naufrage, se sont ceux qui on voté UPR en premier tour (pour moi la seule alternative démocratique de cette élection) et ensuite voté FN au second tour (dans l’optique d’une destruction durable de ce parti).

                                • zygzornifle zygzornifle 2 septembre 2017 12:59

                                  en ce moment elle marine dans son jus ......


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 septembre 2017 18:59

                                    @zygzornifle
                                    Le FN est d’une discrétion de violette sur les ordonnances de Macron....


                                  • legrind legrind 3 septembre 2017 18:07

                                    @Fifi Brind_acier
                                    Il y’a deux lignes au FN, celle officielle est contre la réforme de Macron et une ligne de droite libérale, représentée par Robert Ménard, trouve qu’elles contiennent des bonnes choses. 


                                  • zygzornifle zygzornifle 3 septembre 2017 13:38

                                    Heureusement qu’il nous reste le Méluche pour porter le pet ......


                                    • legrind legrind 3 septembre 2017 17:53

                                      15 ans après « Les Territoires perdus de la République » sortent sa suite « Une France soumise » et « Principal de collège ou imam de la république ? » , Bernard Ravet, sur l’islamisation de notre nation sujet sur lequels « la France Insoumise » n’a rien à dire ( l’UPR encore moins..) , on ne va pas désespérer la Seine St denis, bref les évènements vont vite remettre en selle le FN , sans doute avec Marion, je pense.


                                      • Paul Leleu 3 septembre 2017 18:24

                                        le problème du FN, c’est son incohérence idéologique fondamentale. Il est difficile de draguer à la fois les électeurs de Fillon et ceux de Mélenchon !!! 


                                        La base idéologique du FN, c’est le poujadisme : les petits entrepreneurs et artisans un peu racistes... leur problème fondamental, c’est qu’ils nient la réalité du système capitaliste, à savoir l’exploitation des masses par une poignée de truands. Ils sont persuadés (à force de vice, d’abaissement et de malignité) de pouvoir « tirer leur épingle du jeu » dans le lac aux requins... douloureuse illusion, qui est la complainte éternelle du « petit entrepreneur » qui trime comme un malade, sans jamais vraiment joindre les deux bouts. Ils refusent d’admettre que le capitalisme n’est un modèle économique viable que pour les gros bonnets, et que le petit-entrepreneur est voué au casse-pipe. Ils refusent d’admettre intimement la nécessité révolutionnaire. 

                                        • Alainet Alainet 3 septembre 2017 22:56

                                          - Il est inutile de s’appesantir sur les ruines d’1 passé proche et de ces élections honteusement truquées par le staff élyséen d’ Hollande & l’Oligarchie et ses médias subventionnés par le Ministre de la Culture.. L’article de Jean Beaumont fait la part des choses pourtant . L’avenir reste incertain surtout confié à 1 ex-banquier à la solde de l’UE... que nous réserve demain ?


                                          • legrind legrind 4 septembre 2017 09:41

                                            Bref avec une campagne pas géniale, et un débat de second tour désastreux Marien a quand même 10 millions de voix derrière, la FI de Mélenchon ne s’attaquera jamais aux fléaux de l’immigration inassimilable et ses conséquences, il n’y a par conséquent aucune chance pour que le peuple qui en prend plein la poire de « la chance de la diversité » vote massivement pour lui. 

                                            Marine peut revenir si elle laisse tomber la ligne Philippot qui a ses qualités mais ne veut pas d’une défense de l’identité française contre l’islamisation, et droitise ses positions, sinon comme je l’ai déjà écrit après 2022 ça sera à Marion de jouer, mais d’ici là il y’a de grandes chances, hélas, qu’on rentre dans un processus de guerre civile ethnico-religieux.

                                            • fcpgismo fcpgismo 4 septembre 2017 11:56

                                              Les souverainistes doivent s’allier sur un programme clair et précis.

                                              Nouvelle constitution ; une constituante d’ou les professionnels de la politique sont exclus (personne exerçant un mandat ou impliqué dans la vie politique ou pratiquant du droit en activité, pour éviter tout conflit d’intérêt, s’inspirer des mouvements d’atelier constituants d’Etienne Chouard.
                                              Asselineau
                                              Etienne Chouard
                                              Jean Luc Mélenchon
                                              Marine et son mouvement ( Philippot )
                                              Dupont Aignan
                                              Et toutes les bonnes volontés de citoyens constituants mouvements Athées etc...
                                              Comme sous Vercingétorix ou De Gaulle les traitres à notre Nation vont tout faire pour que cette alliance ne puisse se faire.

                                              • maQiavel maQiavel 4 septembre 2017 15:14

                                                Malgré les formules qui relèvent plus de la provocation qu’autre chose et qui affaiblissent le propos (« nos félicitations à cet âne », « dépenses multiples non financées, dans une sorte de catharsis où toute réalité s’efface »,  « Chavez français » , « politicard de seconde zone », « gaulliste d’opérette » etc) , c’est une bonne synthèse des causes de l’échec du FN malgré un contexte favorable. 


                                                • Toldo 4 septembre 2017 19:28

                                                  7 erreurs seulement 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès