• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Alpes-Maritimes, territoire perdu par la République ?

Les Alpes-Maritimes, territoire perdu par la République ?

On a beaucoup glosé sur les zones de non droit et les prétendus territoires perdus de la République en stigmatisant volontairement les quartiers défavorisés et les populations y résidant.

Pour autant il est une véritable zone de non droit dont on ne parle pas en tant que telle, territoire esseulé et livré aux populismes locaux, où même les représentants de l'Etat semblent avoir perdu toute commune mesure : les Alpes-Maritimes.

En effet Nice et, plus globalement, les Alpes-Maritimes constituent une zone dont le non-respect du droit est organisé de façon structurelle par les autorités nationales et locales elles-mêmes. 

Sans faire un inventaire à la Prévert, arrêtons-nous sur trois exemples des plus significatifs : l'entrave à la liberté de culte, les arrêtés municipaux illégaux et discriminants et la non prise en charge des mineurs isolés et la violation du droit d'asile à la frontière italienne.

1. L'entrave à la liberté de culte

Les textes sont limpides : la France est une République laïque et respecte toute les croyances (article 1er de la Constitution). La laïcité garantit à chacun la liberté de conscience, c'est à dire la liberté de croire ou de ne pas croire, et le libre exercice du culte dans le respect de l'ordre public (article 1er de la loi de 1905).

Pour autant, à Nice, envers les citoyens de confession musulmane, rien de tel. La mairie entrave délibérément différents projets de salles de prières depuis de longues années et s'acharne en procédures fallacieuses contre la mosquée En-nour (lire ici)

L'arrêt du conseil d'Etat du 30 juin 2016 (lire ici) concernant précisément l'Institut Niçois En-nour stipule que la Ville de Nice s'est livrée à "une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale" qu'est la liberté de culte. 

Il n'est point de désaveu public possible plus cinglant de la politique menée par la Ville de Nice envers ses administrés de confession musulmane. Et que fait la Mairie ? Elle annonce en janvier 2017 qu'elle va contester la décision préfectorale d'ouverture de ce lieu de culte. Elle effectue ensuite un signalement au Procureur de la République qui instruit cette fois-ci sur... le financement des travaux de réaménagement du local ! Et en mai 2017, elle demande au nouveau Président de la République la fermeture de la salle de pière...

Ainsi, une liberté fondamentale est publiquement bafouée, de façon répétée, et la Ville de Nice poursuit son acharnement juridique et procédurier en toute impunité.

2. Les arrêtés municipaux illégaux

C'est devenu une spécialité politique, presque un sport local, une pratique courante, banalisée : l'arrêté municipal à l'évidence illégal, qui sera bien sûr cassé, mais qui permet de faire le buzz médiatico-électoral. Liste non exhaustive :

Mai 1997 : le Tribunal Administratif (T.A.) annule deux arrêtés anti-mendicité de la Ville de Nice 

Juillet 2010 : le T.A. annule l'arrêté municipal niçois et l'arrêté préfectoral imposant aux épiceries de nuit de fermer à 23 heures en raison de vente d'alcool la nuit.

Mars 2014 : le T.A. déclare l'arrêté municipal de la Ville de Nice interdisant les drapeaux étrangers illégal et condamne la Ville de Nice à 1000 € de dommages et intérêts.

Mars 2015 : le T.A. confirme l'illégalité de l'arrêté niçois "anti-bivouac" et condamne la Ville à verser 1000 € à la Ligue des droits de l'Homme.

Août 2016 : les arrêtés municipaux "anti-burkini" des villes de Cannes, Cagnes-sur-Mer, Fréjus et Nice sont tour à tour invalidés. L'arrêt du Conseil d'Etat du 26 août 2016 précise que l'arrêté municipal de Villeneuve-Loubet porte "une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle" (lire ici).

Ces arrêtés municipaux visent systématiquement les populations jugées "indésirables" : Roms, SDF, étrangers, musulmans. Nous sommes donc confrontés à une stratégie de stigmatisation méthodique et systématique de minorités ciblées.

Le Conseil d'Etat a une nouvelle fois constaté une atteinte aux libertés fondamentales manifeste à propos des arrêtés dits "anti-burkini", dont le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU estime qu'ils "stigmatisent les musulmans" et "alimentent l'intolérance religieuse".

Si un citoyen saisit la justice de façon répétée et infondée il peut être condamné pour saisine abusive. Mais une ville semble pouvoir prendre une série d'arrêtés plus illégaux les uns que les autres en toute impunité. 

Combien de temps va-t-on laisser les municipalités azuréennes porter atteintes aux libertés fondamentales en se contentant de casser leurs arrêtés et de les condamner à verser des sommes symboliques ?

3. La non prise en charge des mineurs isolés et la violation du droit d'asile

Le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes a beau s'en défendre dans la presse par la voix de son Président (lire ici) et de son Directeur Général des Services, le Préfet a beau nier et s'en prendre par voie de presse aux intellectuels et associatifs locaux (lire ici), le Procureur de la République a beau procéder à un acharnement juridique contre les citoyens solidaires de la Roya pour masquer l'évidence (lire ici), les mineurs étrangers isolés ne sont pas pris en charge alors qu'ils relèvent de la protection de l'enfance (lire ici) et le droit d'asile est bafoué.

Amnesty International France a remis les conclusions de sa mission d'observation à la frontière franco-italienne intitulée très justement "des contrôles aux confins du droit" (lire ici). Le constat est sans appel : 

- "Les modalités du contrôle des frontières mises en place par les autorités françaises empêchent ou dissuadent des personnes d’entrer en France, sans qu’aucune considération ne soit réellement portée au respect de leurs droits et aux garanties légales encadrant ces procédures. Dans la plupart des cas, les personnes contrôlées à la frontière se retrouvent privées de toute possibilité de faire valoir leurs droits, notamment celui de solliciter l’asile."

- "Les enfants non accompagnés ne font pas l’objet de l’attention requise par leur situation de vulnérabilité et qu’exige pourtant la législation française de protection de l’enfance"

- "(...) ces violations des droits humains commises par les autorités françaises qui ont contraint des citoyens à se mobiliser pour venir en aide aux personnes réfugiées et migrantes ; des citoyens qui, de façon paradoxale, se retrouvent, pour certains, poursuivis par l’État français."

Outre le rapport d'Amnesty International, le juge des référés du Tribunal Administratif de Nice, saisi du cas d’une famille érythréenne empêchée de demander l’asile en France, a tranché dans son ordonnance du 31 mars, estimant que le Préfet des Alpes-Maritimes avait porté une « atteinte grave au droit d’asile » : « En refusant de délivrer aux intéressés un dossier permettant l’enregistrement de leur demande d’asile, alors qu’ils se trouvent sur le territoire français et qu’ils ont pris contact avec les services de police et de gendarmerie pour y procéder, le préfet des Alpes-Maritimes a porté une atteinte grave et manifestement illégale au droit d’asile » (lire ici).

Nous faisons face ici à une violation manifeste du droit d'asile et de la protection de l'enfance, masquée par une stigmatisation systématique et une tentative de criminalisation de la solidarité.

 

Mises bout à bout et en prenant un prisme de lecture large, nous constatons que l'ensemble de ces atteintes aux libertés fondamentales et au droit sont mises en œuvre, depuis plusieurs années et de façon méthodique, par les autorités elles-mêmes : mairies, Conseil Départemental, Préfecture, Parquet... 

Les Alpes-Maritimes sont donc le lieu de discriminations, de stigmatisations et de négations du droit par les collectivités locales et par l'Etat, constatées par le Conseil d'Etat, les tribunaux administratifs ou les observateurs associatifs.

A l’origine des différentes condamnations des autotités par la justice, passées ou à venir, nous retrouvons des citoyens constitués en associations, qui ont dû engager des procédures contre les institutions et les collectivités territoriales pour faire respecter les libertés fondamentales et faire triompher le droit.

Dans les Alpes-Maritimes plus qu’ailleurs, l’action citoyenne se révèle être le dernier rempart face aux exactions malheureusement commises par les autorités elles-mêmes.


Moyenne des avis sur cet article :  3.3/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Etbendidon 20 mai 14:38

    Dommage que la ville de Nice n’ait pas pris un arrété pour interdire cet article
     smiley
    L’auteur est un faux cul de première.
    Au nom de la ripoublique, de la democrachie des droits de l’homme et tout et tout il se plaint que le culte islamique soit entravé à Nice dans son extension fasciste !
    Quand lui et ses congénères auront le pouvoir, il n’y aura plus de problemes de laicité et de religions puisque seul l’ISLAM sera autorisé et imposé (c.a.d. dans 30 ans)
    L’auteur est un de ces fameux casseurs de la republique (livre de christian jelen)
    Allez je ne suis pas chien (mais-souchien) je lui offre cette chanson :
    https://youtu.be/idRQsWTTVYA


    • Ouallonsnous ? 21 mai 00:33

      @Etbendidon

      « En-nour stipule que la Ville de Nice s’est livrée à »une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale" qu’est la liberté de culte"

      La seule liberté qui soit fondamentale en France est celle de respecter la .France, or tous ces démagogues religieux ne la respectent pas en s’affichant en public et en bafouant la régle qui stipule que les libertés s’arrêtent où commencent celles d’autrui.

      Autrement dit les agissements de ces gens sont incompatibles avec nos lois qui sont celles de la République française !


    • Ouallonsnous ? 22 mai 20:09

      @Ouallonsnous ?

      Il semblerait que la maffia communautariste soit venue à lab rescousse pour moinsser mon post !

      Pauvres gens, ils ne supportent pas la vérité !


    • Ouallonsnous ? 25 mai 16:41

      @Ouallonsnous ?

      De 9 trés intéressant à 16 pas intéressant, c’est la réserve qui rappllique ?


    • leypanou 20 mai 14:40

      les mineurs étrangers isolés ne sont pas pris en charge alors qu’ils relèvent de la protection de l’enfance (lire ici) et le droit d’asile est bafoué. : un mineur, c’est à ses parents de s’en occuper non ? On a même vu un enfant dans une valise. Évidemment, il y a assez d’« humanistes » sorosiens pour culpabiliser le Français qui n’en fait pas assez !

      Mineur isolé, mineur isolé, personne en France ne l’a obligé à quitter ses parents !


      • babelouest babelouest 21 mai 13:45

        @leypanou
        Savez-vous ce qu’est la prétendue « protection de l’enfance » ? Faites des recherches, vous verrez que les services censés l’assurer sont surtout un danger pour plus de la moitié des enfants pris en charge. Au hasard :
        http://bab007-babelouest.blogspot.fr/2017/05/pour-les-enfants-qui-sont-places.html

        Pour le droit d’asile, sans doute savez-vous que quand il s’agit de telles distances, il peut y avoir des parents qui meurent en route. Alors ? Au moins laisser des personnes qui sont volontaires, se charger de les recueillir, et même de les aimer. Mais non, interdit, verboten.


      • leypanou 21 mai 19:21

        @babelouest
        C’est grâce à des gens comme vous et D Nakache qu’il y a 45 000 mineurs isolés en Suède.

        Continuez, j’espère que vous en avez recueilli suffisamment chez vous. J’ai suffisamment à faire pour m’en tirer moi-même pour vouloir m’occuper d’enfants des autres dont je ne suis pas responsable.


      • Sozenz 20 mai 14:58

        https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201604271024567477-mosquees-nice-ouverture/

        http://www.nice-provence.info/blog/2015/07/28/roi-arabie-saoudite-charia-plage/

        faire fermer une epicerie apres 23 h pour ne pas avoir des tas de bouteilles qui trainent dans le rues ; je le concois aussi . ce sont des choix de vie pour etre tranqiulle .
        l acceptation de prolongation d ouverture de magasin apres une certaines heure est un choix de la mairie ... donc un droit . bivouac , il y a des réglementations dans toute la france . je les trouve excessives ; mais je les comprends aussi car beaucoup ne sont pas respectueux .
        Si l ensemble des personnes savaient se tenir , on pourrait éviter les exces dans les deux sens et créer une vraie justice pour tout le monde .
        faire que les personnes lambda puissent vivre librement et sans réglementations contraignantes.
        mais voilà , il y a toujours des .... qui_ vont dans l extreme et dont tout le monde du coup pâti ,
        ce sont toujours les memes couillons qui payons les pots cassés .
        donc c est bien gentil de venir gueuler , mais sachez aussi voir ce qui se passe .

        OUi on ne peut pas casser tous les musulman , oui on ne peut pas casser ceux qui n ont rien a manger et qui dorment dehors ;
        Mais les personnes de France ne veulent pas se voir subir la charia , ou se faire vomir sur les groles .
        ce n est pas un langage de raciste ou méprisant .pour les pauvres . ( je suis une pauvre ), c est qu il y a un point a ne pas dépasser pour rester dans le respect de la liberté de chacun .

        c est comme une personne qui dit : j ai le droit de mettre ma musique et d écouter ce que je veux , et qui va faire chier tout son quartier avec sa musique à fond .
        et bien non , il n a pas la liberté d écouter sa musique plein pot car il fait chier tout le monde ;

        Si vous ne comprenez pas ce qu est le respect mutuel , et bien toute vos revendications seront vaines . et le pires c est que s il n y a pas de respect . et bien , toutes les mesures extrêmes seront justifiées par ces non respects .

        Que tout le monde fasse attention aux autres et nous pourrons vivre touts ensemble magnifiquement bien .


        • marmor 20 mai 15:30
          Nous chrétiens, avons demandé l’ouverture d’une église dans un bâtiment désaffecté à Alger, à Rabat, à Téhéran, à Ryad, refus, refus refus.
          Mr Nakache, s’il n’y a pas de mosquée, allez dans les synagogues, vous serez bien reçus !!

          • Sozenz 20 mai 16:11

            @marmor

            Actes 17
            23Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j’ai même découvert un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître, c’est ce que je vous annonce. 24Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main d’homme ; 25il n’est point servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.…


          • Alcyon 21 mai 08:58

            @marmor : et bien va à Alger, Rabat, Téhéran.


            Reste Ryad, mais expliquer qu’ils sont attardés là-bas, tout en expliquant « on fait comme eux » c’est faire preuve de stupidité.

          • marmor 21 mai 11:58
            @Alcyon
            Je ne parle pas des églises existantes, car des mosquées il en existe en France depuis longtemps !Quant à St Pierre de Rabat, je la connais sûrement mieux que toi, j’y ai été baptisé en 1952 !!

          • pipiou 20 mai 15:50

            Au contraire l’auteur prouve lui-même que le droit est respecté dans cette zone, puisque les « arrêtés illégaux » sont cassés.
            Dans cette zone le droit, les tribunaux, la Police sont acceptés et le citoyen peut revendiquer ses droits.

            Dans les « vraies » zones de non-droit pas de police, de tribunaux, ni de recours à la loi : la seule loi c’est la loi de la jungle, la seule voie de recours c’est la soumission aux caïds locaux.

            L’auteur se fout donc clairement de nous, mais Agoravox étant une zone de droit il peut s’exprimer sans crainte ici.
            On suggère à l’auteur d’aller faire un stage dans les quartiers où ça craint vraiment, il decouvrira la vraie vie.


            • Yvance77 Yvance77 20 mai 16:20

              Contrairement à d’autres, Nice est ma ville et je sais de quoi je parle. L’auteur doit connaitre sans doute la rue Notre Dame ? Que s’y passe t-il les vendredis soirs (on parle pas du Shabat hein) .

              Qui bloque en partie les rues aux alentours pour faire la prière dans les rues en direction de ou vous savez !

              Les Moulins ou l’Ariane voient fleurir de plus en plus de Belphégor avec tout l’attirail .. qui pour mettre fin a cette dérive digne du moyen-age ? Pas les musulmans en tout cas !

              Maintenant votre revendication de mosquée pour moi ce sera non, La France n’en a pas besoin. Si cela ne vous satisfait il y a une méthode très simple, vous partez sur les terres d’islam, la place est suffisamment grande pour tous. Mais si vous venez chez moi, vous ne m’imposez pas les règles d’une autre age svp.

              Merci


              • Franchounet 20 mai 16:36

                Avec des personnes comme D Nakache, grâce à la liberté d’expression, le terme « zone de non-droit » est utilisée dans le sens contraire. La boucle est bouclée !

                Allez habiter dans une rue où les commerce de boissons restent ouverts après 23h00. 
                Le burkini est porté en majorité par revendication identitaire, par communautarisme avant tout affichage religieux. 
                Et même si c’est porté par conviction religieuse c’est un signe de rejet de civilisation occidentale alimenté par une conviction religieuse qui sort de son périmètre ... religieux : la frontière entre les règles de vie au quotidien et règles religieuses est inexistante, on ne peut même pas parler de porosité, ce serait inapproprié. 
                Et ainsi de suite : la défense des bivouacs sauvages, porte ouverte au laisser-aller, désordres et nuisances de tous genres.


                • OMAR 20 mai 17:45

                  Omar9

                  Bonjour David

                  Je vous remercie pour cet article qui dénonce surtout les non-droits commis par ceux qui, justement devraient au nom des principes de la République, mais qui par haine, racisme ou simplement populisme, font dans le fascisme le plus élémentaire et le plus laid...
                  Votre article va s’attirer tous les cocus de Marine.
                  Attendez-vous donc à leurs foudres et à des déversements de fiels et d’insultes aussi immondes qu’injustifiables...


                  • goc goc 20 mai 19:07

                    @ l’auteur

                    Vous avez aussi oublié un autre élément de « non-droit », c’est l’urbanisme
                    Avec tous ces émirs et autres Cheik (avec provisions), on assiste à des passe-droit, voir des infractions caractérisées des codes de l’urbanisme et des POS
                    Mais bon il devient très difficile, par les temps qui courent, pour un élu de refuser des amabilités à ses sponsors, surtout quand on a, comme exemple, un ancien président de la ripoublique


                    • Joseph Joseph 20 mai 19:32

                      @L’auteur
                       
                      Nice, que je connais pour y avoir habité est une ville bien contradictoire, mais d’abord une ville à la mentalité de facho.
                       
                      Déjà, si l’on est pas niçois on est un connard d’entrée. Circulez, ya rien à voir.
                       
                      Ensuite, et plus qu’ailleurs, si tu n’as pas d’argent t’es une grosse merde. L’argent et le petit con friqué font loi. A droite toute, et vive l’ordre établi. Surtout ne pas le remettre en cause sinon la bourgeoisie version bling bling superficiel vous tombe dessus. Là encore, plus qu’ailleurs.
                       
                      Et puis nice c’est une ville touristique, mais le mauvais tourisme. C’est à dire que nice a vendu son âme pour faire des sous grâce au tourisme. En retour elle va se foutre de la gueule du client, mais avec le sourire. Un peu comme une pute qui méprise son client, qui pourtant ne la forcé à rien à vendre son corps. Mais on retrouve ce genre de chose un peu partout dans le monde, lorsque les endroits on vendu leur âme pour le fric. La réaction est humaine, au lieu d’assumer son manque d’intégrité (ce qui pourrait être responsable, donc respectable dans un sens) on rejette la faute sur l’autre.
                       
                      Je me rappel aussi d’un petit con superficiel hilare de savoir que les touristes se faisaient avoir sur les spécialités locales. Ça avait l’air de lui faire penser qu’il était plus intelligent que ces « pauvres touristes ». Faut dire que vu son niveau il avait certainement besoin de se rassurer.
                       
                      Ou encore d’un graphiste disant qu’il emmerdait tout ce qui n’est pas niçois parce qu’il avait la mer et la montagne à porté de main. Je pensais sur le coup qu’il faisait de l’humour, mais non, il était très sérieux sur le mépris affiché envers tout ce qui n’est pas niçois.
                       
                      Ou cette niçoise qui explique très sérieusement qu’il est naturel que la femme reçoive de l’homme (entendu se faire entretenir car c’est un dû). La preuve, la femme reçoit l’organe masculin dans son vagin.
                       
                      Ces personnes représentent un bon résumé de la mentalité majoritaire à nice, et dont découle tout le reste dont parle l’article. Une pensée tout de même à ceux qui sont différents de cette majorité, même s’ils ont l’air impuissants.


                      • Ar zen Ar zen 20 mai 21:05

                        Vous écrivez : «  les personnes contrôlées à la frontière se retrouvent privées de toute possibilité de faire valoir leurs droits, notamment celui de solliciter l’asile. »


                        Il faut savoir que la convention sur les accords de Schengen prévoit expressément que la demande d’asile doit être effectuée dans le premier pays Schengen traversé. 

                        Venant d’Italie, l’examen de la demande d’asile de ces mineurs échoit à l’Italie.

                        Votre article parle de faire respecter le droit. Dans le cas que vous présentez, la demande d’asile doit être faite en Italie.

                        • Garibaldi2 21 mai 04:11

                          Merci pour votre article Monsieur Nakache.


                          • bonalors 21 mai 08:44

                             M Nakache n a qu a aller en Syrie défendre les Chrétiens dont les enfants se font égorgés si il a des couilles .... en tout cas il n a rien a faire en France, car ce pays il faut le mériter et défendre sa vraie Laïcité, pas celle d opérette qui rapporte plein de poignons a tous ces gros encules de Politiques c est a dire la quasi totalité, d’ailleurs on va tous les pendre par les couilles, avec tous les Collabos Nazis


                            • Alcyon 21 mai 09:03

                              @bonalors : défendons la laïcité, la vraie !


                              -Détruisons les églises et tous les lieux de culte !
                              -Supprimons toutes les références religieuse !
                              -Interdisons toute manifestation de croyance !

                              Et si tu n’as pas les couilles pour aller défendre tous ces non-croyants exécutés un peu partout dans le Monde ....

                            • bonalors 21 mai 10:13

                              @Alcyon
                              vous confondez tout mon Ami, vivez vous sur la meme planete que nous ?
                              POrtez vous bien et n oubliez pas d aller défendre l Etat Islamique qd ils égorgent les enfants Chretiens, les pauvres ils se font des ampoules smiley


                            • Alcyon 21 mai 10:42

                              @bonalors : je ne confonds rien du tout. Mais les descendants des cathos sont très rapides pour expliquer que la laïcité doit défendre les « racines ». Et ils sont les premiers à crier « regardez les méchants là-bas » en oubliant les massacres en ex-Yougoslavie, ou il y a 80 ans.


                              Mais c’est tellement plus facile de se cacher.

                              Je le redis, si tu veux défendre la laïcité dure, milite pour l’interdiction des cultes. Si tu n’en vises qu’un, tu n’es qu’un hypocrite.

                            • bonalors 25 mai 21:54

                              @Alcyon
                              Bonjour
                              Je suis Chrétien et doute a chaque molécule d O2 que je respire, donc vous pouvez imaginer que je ne souscrit a aucune religion et culte, cela ne sont que des sectes ...
                              La seule religion raisonnable est la laïcité, nous sommes bien en phase

                              bien a vous


                            • kader kader 21 mai 09:52

                              Je n’aime pas cet article et finalement les musulmans et les immigrés n’ont rien demandé à ce monsieur et à son association.
                              Il n’y pas de droit sans devoir. Même si je reconnais le racisme anti arabe primaire et évident d’Estrosi, il faut bien expliquer aux gens qui viennent en France, qu’on ne vient pas pour changer la France. On vient pour vivre comme les Francais, c’est d’ailleurs pour cela que les immigrés viennent.
                              Prier dans la rue, est un non sens pour un musulman, prier entre les poubelles et sur les pisses des chiens n’est pas digne d’un musulman. Si il n’y a pas de mosquées eh bien les gens prieront chez eux. Cela ne me cause pas de problème en tant que musulman.
                              Dans ces temps difficiles et troubles pour les musulmans, il me semble bien plus utile de prêcher l’intégration et la discrétion, plutôt que d’imposer un monde que ces gens ont quitté.
                              Depuis quelques années les immigrés ont des revendications excessives, encouragées par des "Mr  Nakache". Je les met en garde contre cela, qui les mènera à une impasse totale, sinon à faire encore monter le FN. A croire que Mr Nakache bosse pour le FN et met de l’eau au moulin d’Estrosi.

                              La religion est une affaire privée. Elle ne doit pas apparaitre dans le débat public ou politique, même si c’est le but de certains.
                              Mr Nakache devrait nous expliquer comment tant d’immigrés arrivent en France, pourquoi ils y viennent et qui paye les fameux 6000 euros qu’il faut pour traverser la méditerranée.

                              Mr Nakache vous prêchez la non intégration, la confrontation, l’abus de droits, l’absence de devoir et de respect envers les Français.

                              Je conseille au immigrés musulmans ou maghrebin, de parler plutot avec des musulmans nés en France et ayant toujours vécus ici, qui connaissent bien la France, plutot que d’écouter des gauchistes des « kouchners ».

                              Omar merci de ne pas de traité de harki ou de faux arabe. Les mosquées sous contrôle de l’UOIF et et des salafistes de Sarko je n’en veux pas. Je met en garde tous les immigrés contre ces faux amis gauchistes qui prêchent la non intégration.

                              La France n’est pas le pays du foulard et des mosquées, pas plus que l’Algérie est le pays de la mini jupe et des décoltés. Il faut être cohérent. Vivre en France signifie certaines choses. Je ne veux pas de foulard en France je ne veux pas trop de mosquées.

                              La seule façon de lutter contre le racisme est l’intégration.

                              Les épiceries de nuit ne respectent pas la législation sur la vente d’alcool et l’ivresse publique que respectent les bars ayant une licence 4. On a les mêmes problèmes à Marseille.


                              • bonalors 21 mai 10:17

                                @kader
                                Bravo Monsieur
                                Vous avez absolument tout compris
                                Bien a vous et les votres

                                Phil


                              • OMAR 21 mai 11:13

                                Omar9

                                Détrompes-toi @kader

                                Y’a Mourad, Fatima, Boubakar, Nassima, moi, bref tous les copains de Barbes ; qui avions demandé quelque chose à Mr. David.
                                D’ailleurs, toi aussi tu peux te joindre à nous.
                                Tu sais la couleur de ta peau n’a changé pas quand tu as retourné ta veste....
                                On te l’a pas dit à un contrôle d’identité ?


                              • Remosra 21 mai 11:24

                                @OMAR

                                Vous êtes rigolo Omar, vous demandez donc à Kader de penser comme vous et pas autrement.
                                Ca me refait penser à mon épicier d’origine algérienne, quand des jeunes maghrébins sont venus à son magasin, l’ont joué « ouech mon frère », et quand il a refusé de leur faire crédit, il a tellement flippé qu’il a du sortir un baton pour arriver à les faire sortir de son magasin + appel aux flics.
                                J’aime beaucoup la solidarité maghrébine quand elle va dans un seul sens. !


                              • Alren Alren 21 mai 19:07

                                @kader

                                Cher monsieur, votre commentaire est comme une bouffée d’oxygène au milieu de la litanie des extrémistes opposés. MERCI !!!


                              • Alcyon 21 mai 22:13

                                @kader : et moi je suis un sale scientifique. Quand on autorise dans un état LAÏC que certains cultes aient des avantages car « ils sont là depuis longtemps » et en interdire à d’autres car « ce ne sont pas nos racines », j’appelle ça de l’hypocrisie.


                                L’intégration a bon dos. Moi je préfère quand il n’y a pas de mosquée. Et pas d’église. Et pas de synagogue. Et aucun lieu de culte tout court. Tiens, ça me rappelle le tollé quand certains signe catholique sont « interdits » car « c’est à cause de ces sales étrangers » alors qu’en fait, il s’agït simplement d’appliquer la loi qui interdit TOUS les signes de culte. Et que ce sont des gars comme moi qui le demandent, juste pour bien les faire chier.

                                Mais bon, l’intégration est l’excuse trouvée pour ne pas respecter la loi française, qui autorise chacun à célébrer le culte qu’il souhaite. Mais l’égalité en France, on s’assied dessus depuis des décennies.

                              • kader kader 22 mai 00:21

                                @OMAR
                                tu peux pas me faire à moi ton numéro de cirque de l’arabe victime...
                                moi jétais en france (je suis né en france) à lépoque de l’oas, de l’arrivée des pieds noirs et cétait pas des vacances detre algerien à cette époque la. Je t’ai déja dit tu n’as aucune lecon d’arabité ou de francais à me donner. je me demande meme si tu es vraiment arabe. ou alors tu viens d’arriver moins de 10 ans)
                                J’ai 59 ans, je suis né ici. J’en ai vu de toutes les couleurs en tant qu’arabe musulman, et j’ai mené des combats dans les années 60 70 80 90 dont tu as aucune idée.
                                Demande à ces gens qui t’aident ce qu’il pense de l’invasion de l’irak de la libye de la syrie et des palestiens et tu comprendras ce qu’ils pensent de toi ..
                                j’ai juste 10 20 ou 30 ans d’avance sur toi. Et de toute facon tes enfants seront comme moi. Vivre en France faire des enfants ici ca donne des gens comme moi. Tu n’y peux rien.

                                Il y a plusieurs « générations » d’immigrés, ceux qui sont ici depuis les années 50 60 70 80 90 etc

                                Les combats comme le fachisme le racisme je les ai toujours menés et je les continuerais.
                                Je n’ai pas retourné ma veste, nous sommes des millions comme moi. Je pense que tu n’es pas du tout arabe ou alors tu es vraiment débile. Je suis la depuis assez longtemps j’ai des tas de freres soeurs cousins amis, et tu peux me raconter tes salades à moi. Le controle d’identité n’est plus un probleme depuis longtemps pas plus que le débat sur les harkis.
                                Je ne pense pas du tout que tu sois arabe ni musulman. tu es un troll ou un bouffon. Ne parle pas au noms des arabes. Tu as peut etre beaucoup plus de point commun avec Nakache que tu ne dis.


                              • Ouam Ouam 22 mai 01:55

                                @kader
                                salut kader.
                                "Je ne pense pas du tout que tu sois arabe ni musulman. tu es un troll ou un bouffon. Ne parle pas au noms des arabes. Tu as peut etre beaucoup plus de point commun avec Nakache que tu ne dis."
                                 
                                tu à tout dit, et je pense comme toi, merci au passage, parce que si il l’etais vraiment il ne tiendrais pas les propos qu’il tiens à tout bout de champ, ou alors comme tu le fait remarquer avant, il est pas terminé  smiley
                                 
                                ouam,


                              • Albert123 22 mai 18:09

                                @kader

                                « les musulmans et les immigrés n’ont rien demandé à ce monsieur et à son association. »

                                non effectivement, mais c’est impossible à faire comprendre aux « control freaks gauchistes » et autres « social justice warriors ».

                                car effectivement au delà de l’infantilisation (très insultante) d’une partie de la population qui préférerait certainement retrouver une dignité en s’émancipant de ce genre d’individus,

                                cette même partie de la population que ces zinzins présentent toujours comme des victimes subie toujours les conséquences des débordements ridicules et de l’hystérie des moralisateurs paternalistes.

                                Monsieur Nakache ne fait que grossir les rangs des pompiers pyromanes qui embrasent en permanence le pays pour mieux se présenter en sauveur du monde juste après.

                                Il serait d’ailleurs bienvenu d’aborder ce sujet et la nature perverse de cette attitude faussement bienveillante.



                              • popov 21 mai 14:36

                                @David Nakache


                                La république n’a pas à reconnaître le statut de religion à une secte malfaisante.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires