• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Arabes du Maghreb sont bel et bien des Arabes

Les Arabes du Maghreb sont bel et bien des Arabes

Comme d’habitude, leur identité même est attaquée par des gamins berbères frustrés voulant refaire le monde sur Internet ou des racistes tellement haineux qu’ils vont même jusqu’à tenter d’enlever aux Arabes ce qu’ils sont. Leur point commun étant leur ignorance abyssale, leur apacité d’analyse proche du néant et surtout, leur propension incroyablement ridicule à s’improviser à la fois historiens, sociologues, anthropologues et généticiens.

Amusons nous à démonter leurs assertions grotesques une par une :

« Les maghrébins ne sont pas Arabes ethniquement. » : D’abord, qu’est-ce que c’est être Arabe ?

L’Encyclopædia Britannica nous dit que c’est « quelqu’un dont la langue maternelle est l’arabe (1) » L’historien spécialiste du monde Arabe, Maxine Rodinson nous dit que l’on doit « considérer comme appartenant à l’ethnie, peuple ou nationalité arabe ceux qui : 1˚ parlent une variante de la langue arabe et, en même temps, considèrent que c’est leur langue ‘naturelle’, celle qu’ils doivent parler, ou bien, sans la parler, la considèrent comme telle ; 2˚ regardent comme leur patrimoine l’histoire et les traits culturels du peuple qui s’est appelé lui-même et que les autres ont appelé Arabes, ces traits culturels englobant depuis le VIIe siècle l’adhésion massive à la religion musulmane (qui est loin d’être leur exclusivité) ; 3˚ (ce qui revient au même) revendiquent l’identité arabe, ont une conscience d’arabité (2) ». Mieux encore, dès le XIIIème siècle, la sommité polymathe Ibn Taymiyya nous expliquait que « l'Arabe est celui que l'"arabité" domine, même si ses ancêtres ne sont pas Arabes ; par contre, celui qui a abandonné l'arabité n'est pas un Arabe, fût-il descendant d'Arabe (3) » .

Ce qui nous renvoie au concept d’ethnie, qu’aucun des pitres osant raconter pareille bêtises ne maitrise. Rappelons le donc. Max Weber, l’un des fondateurs des sciences sociales a était le premier à en donner la définition « Nous appellerons ethnie ces groupes humains qui entretiennent une croyance subjective dans leur ascendance commune en raison de similarités d'apparence, de coutumes, ou des deux, ou en raison de mémoires de colonisations et migration ; cette croyance doit être importance pour la propagation de la formation du groupe ; cependant, peu importe s'il existe effectivement un lien de sang objectif (4). » Le concept ayant évolué au fil des développement de l’anthropologie et de la sociologie, la définition actuelle est « Dans son essence, un groupe ethnique est une catégorie sociale de personnes basée la perception d’une expérience sociale ou d’une ascendance commune. Les membres d’une même groupe ethnique se voient comme partageant des des traditions culturelles et une histoire qui les distingue des autres groupes. L’identité d’un groupe ethnique est une forte composante psychologique et émotionnelle qui divise les personnes du monde en deux catégories opposées : ‘’eux’’ et ‘’nous’'(5). »

 

« Les maghrébins Arabes sont Berbères génétiquement/ sont des Berbères Arabisés. » : C’est faux. D’abord, qu’est-ce que c’est être Berbère génétiquement ? Poussez-vous donc l’ignorance et la folie au point de croire que les Berbères seraient une sorte de race descendue des cieux, pure et reconnaissable à leur patrimoine génétique unique ? Détrompe toi, ni les peuples Berbères, ni les Arabes, ni les Français, ni les Yamato (Japonais) ni qui que soit d’autres n’est ‘’pur’’ génétiquement. Les peuples Berbères sont en réalité des envahisseurs Ethiopiens ayant massacrés et assimilés les Capsiens habitants alors au Maghreb (6)(7)(8). Pourquoi ne pas dire que les Berbères sont en réalité des Capsiens génétiquement ? Mais quand est-il des Ibéro-Maurusiens, le peuple là avant les Capsiens (9) ? On se retrouve avec des Ibéro-Maurusien capsianisés puis berbérisés puis arabisés ? Et qu’en est-t-il d’avant eux encore ?

Pour rigoler encore plus, pourquoi cet fixation sur le Maghreb ? Les Egyptiens ne seraient pas des pharaons Arabisés, les Palestiniens des Juifs et autres Canaanites Arabisés, les Libanais des Phéniciens Arabisés, les Irakiens des Assyriens, Babyloniens, Sumériens ou Akkadiens Arabisés, les Yemenites conquis par l’Ethiopie de nombreuses fois, des Ethiopiens ou Somaliens Arabisés ou Oman et le Qatar des Indiens Arabisés ? Quand on sait en plus que la moitié des Bédouins d’Arabie Saoudite sont dit Adnatites, c'est-à-dire qu’ils descendent d’Ismaël (qui était mi-babylonien mi-egyptien Arabisés), et qu’ils sont dit dans la généalogie arabe traditionnelles « arabes arabisés » on se demande bien qui pour les Berberistes est Arabe(10)(11). 

De la même manière, pourquoi ne parlons-nous jamais des Angevins, Gallos, Mayennais, Picards, Bourbonnais, Dauphinois, Foréziens, Gascons, Rhodaniens ou Corses Francisés ? Surtout qu’en comparaison, les Arabes du Maghreb y sont depuis le XIème siècle, quand les Français n’existaient presque pas en dehors de Paris (moins de 13% de la population de France parlait à peu près Français en 1789 (12)) ou pire, que seul un misérable quart de la population avait le Français pour langue maternelle en 1871 (13). Pourquoi pas nous amuser à chercher qui est vraiment Français parmi les personnes d’origines Celtiques, celles d’origine Germaniques et même Italiques ? Pourquoi ne pas s’amuser à remonter encore plus loin tiens, et chercher qui n’est même pas un vrai descendant des Indo-Européens venus des steppes d’Asie mais un descendants des populations qui étaient déjà là ?
Et les Japonais, sur qui tous les ignorants fantasment à propos de leur ‘’pureté’’, combien savent que la Japon a été peuplé de différentes vagues à plusieurs milliers d’années d’intervalles et d’origines aussi diverses que l’extrême Est de l’actuelle Russie, les actuelles Corées, Chines et Taiwan et même les archipels Philippins et Indonésiens. Pourquoi ne pousse-t-on pas la logique à parler d’Ainous Japonisés ? De peuples Indonésiens, Altaiques et même Inuits Japonisés ?
Les Berberistes ont-ils compris à quel point ils sont ridicule où dois-je remonter jusqu’au tout début de l’homo-sapiens ?
Ainsi, non seulement le concept est faux, arbitraire et que même s’il était vrai les définitions précédente d’être Arabe ou d’Ethnie nullifie ce délire, mais en plus, même en considérant correcte ce concept sans queue ni tête, il est faux.
Des analyses poussées autosomales, que je ne détaille pas (qui serait capable de comprendre ici ?) placent les Marocains Arabes très proches des Bédouins d’Arabie et des Egyptiens et éloignés des Mozabites (Berbères) 
Des études sur le complexe HLA permettent de séparer clairement la population Algérienne à hauteur de 40% de descendants quasi exclusifs de populations Arabes Bédouines venus du Moyen Orient, ce système ne permettant pas d’évaluer ceux d’ascendances mixtes (14).

« Oui mais haplogroupes ci haplogroupes ça » :

les haplogroupes ne servent pas à déterminer la race (patrimoine biologique, pas « races humaines » qui n’existent pas) et encore moins l’ethnicité (culturelle) d’une personne, mais à tracer les migrations anciennes ancestrales. En clair, c’est utilisé de manière universitaire pour savoir quand un ensemble de population est sorti d’Afrique, par quelles routes et quand, en fournissant des informations minimes sur le plus récent ancêtre patrilinéaire ou matrilinéaire. Et c’est tout.

Les haplogroupes ne sont pas codant d’une part, et de l’autre, ne contiennent qu’une fraction infinitésimale de l’information génétique, d’autant plus qu’étant transmis en lignée paternelle et maternelle directe (pour l’homme), ils ne fournissent aucune information sur le reste du génome des autres ancêtres. Pour se rendre compte de la valeur de la chose, la taille d’un haplogroupe est d’à peu près 17 kbp quand le génome complet vaut dans les 3 400 000 kbp. Soit 0,0005% du génome de 2 ancêtres sur des centaines de millions (pour donner un nombre, on a 32 768 ancêtres à la 15ième génération, c'est-à-dire sans compter les générations ultérieures ou 66 334 ancêtres jusqu’à la 15ième, soit le total en comptant donc les suivantes. 15 générations valent moins de 500 ans, imaginez au-delà…), voilà qui est tout sauf significatif. Alors remballe, Jean-Gobineau, tu ne catégoriseras personne avec.

Jean-Paul Moisan, l’un des plus grands généticiens de France, pionnier de la technique des empreintes génétiques, ancien chercheur à l’Inserm et PDG de la société Institut génétique Nantes-Atlantique :
« Arrêtons les fantasmes ! Il n’y a pas de gènes français, de gènes allemands autrichiens ou berbères. Il y a certes bien des caractéristiques génétiques communes à telles ou telles populations, mais rien ne permet ensuite d’extrapoler et d’en tirer des conclusions délirantes. La grande difficulté est parvenir à faire comprendre que l’ADN peut permettre l’identification d’un criminel ou l’affirmation d’un lien de paternité, mais ne peut pas permettre d’affirmer que telle ou telle personne appartient à telle ou telle population, telle ou telle ethnie. […] Il nous faut dire et redire que la majeure partie de la diversité génétique de notre espèce se situe à l’intérieur même des populations, et non entre ces dernières. »

Pour donner quelques exemples, étant donné que rares ici sont les personnes douées d’intelligence, les Y-Hap E et D sont frères, issus du même père DE. Le E se retrouve surtout en Afrique du Nord et Est de l’Afrique, bien que présent de manière non négligeable en Afrique du Sud, Moyen Orient et Sud de l’Europe, le D quant à lui se trouvent au Japon, au Tibet, dans les îles Andaman ou en Inde.
Non seulement, contrairement à la logique fallacieuse de Jean-Desco, il n’existe aucun lien que ce soit génétiques, morphotypiques, ou ethniques entre les populations où on trouve un grand nombre de porteurs de E et celles où on trouve un grand nombre de D, mais il y a même une disparité énorme entre porteurs d’un même Y-haplogroupe. Un Serbe blanc Slave, un Arabe bronzé Marocain, un Germain blanc Allemand, un Berbère bronzé Algérien ou un Berbère noir Egyptien, un Beja noir Soudanais, ou un Khoissan marron-clair Sud-Africain peuvent tous être E, alors même que leur différences sont évidentes. Pareil pour D avec un Ainou Japonais, un Indien, un Tibetain ou un Phillipin.

Si le lecteur de bonne foi curieux ou l’ignare bonimenteur intéressé n’a toujours pas saisi, donnons quelques exemples nominaux. Pour le Y-DNA, Einstein était d’une variante d’E1, qu’on retrouve surtout en Afrique du Nord et dans le Sud de l’Europe. Etait il Kabyle, Arabe ou Italien pour autant ? Hitler était d’une variante d’E1 qu’on retrouve majoritairement en Afrique de l’Est, était-il un Erythréen ? Napoléon portait une variante d’E1 qui se retrouve surtout en Ethiopie et en Jordanie. Le plus glorieux des Français serait en réalité un Arabe ou un Amharas ? Thomas Jefferson était T, qu’on retrouve surtout en Somalie, en Inde et en Iran, le 3ième président des USA serait en fait un Somali ou un Indien ? Oppenheimer était Q, surtout présent en Sibérie, le père de la bombe atomique était donc un Samoyède ? Un peu de sérieux.

Il existe encore bien d’autres exemples encore, mais l’important est de comprendre que les haplogroupe ne servent PAS à déterminer la race, l’ethnie, le métissage ou que sais-je encore, ils servent seulement à tracer les migrations ancestrales datant de la préhistoire.
Je termine par dire que peu importe ces quelques insignifiantes variations génétiques, il existe plus de différence génétique en moyenne au sein d’une même ethnie qu’entre différentes ethnies. Et c’est pourquoi je rappelle enfin qu’au-delà de ces quasi négligeables variations du génome, du reste du génome et même du phénotype, c’est le patrimoine culturel et l’auto-identification qui fait l’ethnie :
« Nous appellerons ethnie ces groupes humains qui entretiennent une croyance subjective dans leur ascendance commune en raison de similarités d'apparence, de coutumes, ou des deux, ou en raison de mémoires de colonisations et migration ; cette croyance doit être importance pour la propagation de la formation du groupe ; cependant, peu importe s'il existe effectivement un lien de sang objectif. »
Max Weber, Economie et Société.

Donc halte aux charlatans usant d'un vocable génétique qui les dépasse pour essayer de prouver leurs assertions délirantes tout en faisant fi de l'anthropologie ou de l'histoire, ou pire encore, à ces ignorants s’improvisant généticien ou anthropologue sans la moindre connaissance réelle du sujet.

 « Les Arabes c’est au Moyen Orient. Point ! » (argument le plus ridicule) :

Prends un instant, essaie de faire fonctionner ton cerveau et explique-moi comment la géographie pourrait influencer l’ethnicité ? T’essaies de me dire que les Espagnols de Melilla ou de Ceuta ne sont pas Espagnols parce que « les Espagnols c’est en Europe ? ». Cristiano Ronaldo ne serait donc pas Portugais parce que les « Portugais c’est en Europe et que Madère c’est en Afrique ? ». Sans parler de sa grand-mère noire bien sûr. Et donc, nos compatriotes blancs Français expatriés sur d’autres continents ou dans les DOM TOM ne sont donc plus Français ? Et surtout, les Arabes Yéménites qui ont traversés la mer rouge ou voguait sur l’Océan Indien et qui peuplent le Sri Lanka, Singapour ou l’Indonésie ne sont plus Arabes non plus ?
Les anthropologues nous disent que « les Arabes sont une groupe ethnique indigène au Moyen-Orient et la population majoritaire de 15 nations du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord » (15).
Bref, je suis plus enclin à croire que cet « argument » a été soufflé par un singe ayant appris à parler que par un humain, tant sa stupidité m’effraie.

« Les Arabes du Moyen-Orient ne considèrent pas les Arabes du Maghreb comme Arabes » : Un mythe colporté par des berbéristes racistes voyant dans un possible mépris social des riches vers les pauvres un mépris ethnique. Un mythe qui ne résiste pas à l’épreuve des faits. La ligue Arabe a été dirigée pendant 11 ans par un Tunisien. Les pays Arabes du Maghreb participent aux jeux panarabes et leurs ressortissants participent à l’émission diffusée dans tout le monde Arabe, « Arab’s got Talent ». Politiquement, outre la ligue Arabe, Maroc et Algérie sont membres du Conseil de l’Unité Economique Arabe avec tous les pays Arabes du Moyen-Orient, et Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe a même proposé au Maroc de le rejoindre. En outre, un exemple parmi de nombreux, les membres de la fameuse tripartite arabe ayant négociés les accords ayant fin à la guerre civile Libanaise étaient le Maroc, l’Algérie et l’Arabie Saoudite.
Mais j’ai mieux, pour le grand sondage Arabe 2014, 86% des Yemenites, 79% des Soudanais, Algériens et Jordaniens, 78% des Saoudiens, 75% des Iraqiens, 70% des Palestiniens, 67% des Marocains, 65% des Tunisiens et 61% des Egyptiens considèrent que les Arabes sont un seul et unique peuple de l’Atlantique à l’Euphrate. Le Kuwait était à 93% en 2013, pas d'info pour 2014 (16).
 

« Les maghrébins ne parlent pas arabe mais un [insérer bêtises peudo-linguistique] ».  : Si. Un arabe d’origine bédouine (donc différent dès le début de l’arabe dit littéraire), marqué par un substrat berbère et des superstrats français, espagnol voir même italien. Mais de l’arabe quand même (17)
Une chose semblable s’est produite avec l’Akkadien, une autre langue sémite dont les locuteurs vivaient mélangés avec les sumériens. Les 2 langues se sont entre-influencée et les deux peuples métissé de telle manière que l’Akkadien présente énormément d’innovations grammaticales et de mots non sémitiques (18). Hé quoi ? Les Akkadiens n’étaient donc en fait pas des sémites mais des Sumériens ?
Sinon, je vois souvent des jugements de valeurs décrivant les dialectes du maghreb comme un « immonde mélange » ou un « milk-shake bâtard ». J’avais oublié que toutes les autres langues descendaient des cieux, pures et que seul les Arabes subissaient ce processus semblant ma foi assez naturel d’évolution linguistique. Ce ne serait pas comme si le Français était issu du latin Vulgaire, l’idiome simpliste des Romains d’origines barbares qui se serait construit sur un substrat Gaulois et avec un superstrat germanique, non non Ce ne serait pas si c’était la moins latine des langues latines, avec une prononciation assez proche des langues germaniques, étant la seule langue latine à ne pas rouler les r Ce n'est pas comme si c’était pire pour le Japonais, parfois décrit comme magnifique, résultants des vagues tellement diverses décrites plus haut et portant tellement d’innovations qu’on est aujourd’hui incapable de le rattacher à une famille de langue, pas du tout L’anglais n'est pas mal dans son genre aussi, tellement qu’un des livres de vulgarisation linguistiques sur l’histoire de cette langue les plus vendus de ces dernières années s’appelle « Notre magnifique langue bâtarde » (19).

« Les Arabes du Maghreb ressemblent aux Berbères du Maghreb et pas aux Arabes du Moyen-Orient » : Comme dit plus haut, l’appartenance à un peuple est fonction de son auto-identification, grâce ici à des critères linguistiques. Donc la question n’a pas d’intérêt.
Mais même si elle en avait, ce qu’elle sous entends se révélerait faux. D’abords parce que des personnes qui vivent dans mêmes conditions pendant des milliers d’années ont éventuellement tendance à se ressembler quelque peu, sans parler des possibles mariages dont l’occurrence est à sérieusement relativiser (cf les résultats de l’analyse du complexe HLA), mais qu’en plus, c’est souvent faux, la différence se faisant assez facilement à l’œil aguerri, là où le simplet ne verra que des « têtes de méditerranéens ». De plus, n’importe qui connaissant des Moyen-Orientaux, a voyagé dans ces pays ou a suffisamment d’intelligence pour comprendre que les acteurs, chanteurs, mannequins et personnalités politiques ne sont que rarement le reflet du peuple. Et ce, sans parler des diversités de visages.
Ceci étant dit, je crois bien qu’il ne reste plus rien.

Je finirai donc par parler un peu des biais des enfants fous osant tenir pareils propos. Leur vision du monde et d’eux même est anormale et leur processus de traitement de l’information ne fonctionne pas correctement, résultant de leur méthodologie totalement absente. Normal, c’est une chose qu’on apprend en cours, pas sur Wikipédia ou en l’inventant ainsi, on se retrouve dans une remise en cause perpétuelle de la réalité. Encore pire que le complotisme (dont ils sont souvent aussi atteint ) qui remet en cause des faits et se oblige à inventer bêtises sur bêtises pour faire tenir le délire, là ces gamins arrivent à remettre en cause des réalités sociales. Alors que la visée des sciences sociales est d’expliquer ce qui est, de partir d’une observation réelle pour en fournir un modèle, eux contestent ça et parlent de ce qui ne devrais pas être ou de ce qui le devrais. Du coup, leur manque total d’analyse les conduit à partir d’un postulat totalement faux sorti de leur cerveau ignorant et malade et à tordre la réalité pour la rendre à peu près cohérente avec leur « manière de penser », si on peut appeler ça comme ça. Ainsi, dans ce monde fantastique ou la réalité n’est plus la réalité - ou seulement de manière sélective -, les Arabes ne sont plus Arabes, les Turcs ne sont plus Turcs, les Juifs ne sont plus un peuple, les Européens en sont un.

----------------------------------------
(1) http://global.britannica.com/EBchecked/topic/31348/Arab
(2) Les Arabes pg 50-51. Maxime Rondison.
(3) Al-Iqtidhâ, pg 156-157 de l’édition Arabe, Ibn Taymiyya.
(4) Economie et Société, pg 389 de l’édition Anglaise, Max Weber.
(5) Humanity : An Introduction to Cultural Anthropology 9th Edition pg 389, James Peoples et Bailey Garrick.
(6) Technological and Cultural Change Among the Last Hunter-Gatherers of the Maghreb : The Capsian (10,000–6000 B.P.), Noura Rahmani.
(7) African Languages : An Introduction, Bernd Heine et al.
(8) The Origins of Afroasiatic a response to Diamond and Bellwood in Science (Letters 306) 5702 pg 1680. Ehret, Keita et Newman.
(9) Technological and Cultural Change Among the Last Hunter-Gatherers of the Maghreb : The Capsian (10,000–6000 B.P.), Noura Rahmani.
(10) Qassas ul-qur'ân tome 3 pg 281-282 Ibn Kathir.
(11) Fat'h ul-bâri tome 6 pg 658 Ibn Hajar.
(12) Histoire de la langue Française volume IX, Ferdinand Brunot.
(13) France Since 1871 - Lecture 4 - A Nation ? Peasants, Language, and French Identity, John Merriman
(14) Evolutionary relationships of HLA-DR8 alleles and description of a new subtype (DRB1*0806) in the Algerian population, Human Immunology, vol. 36, N° 3, p. 172-178, Benmamar, Martinez-Laso, Varela et al.
(15) Ethnic Groups Worldwide : A Ready Reference Handbook pg 108, David Levinson.
(16) http://fr.calameo.com/read/001231435800e09bf48cf Merci à mon ami Arabe pour la traduction.
(17) http://www.ethnologue.com/subgroups/arabic Ethnologue est le site compilateur de référence en linguistique.
(18) Syntactic Change in Akkadian : The Evolution of Sentential Complementation pg 20, Guy Deutscher.
(19) Our magnificent bastard tongue, John McWhorter.


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 2 juillet 2015 17:21

    « Comme d’habitude, leur identité même est attaquée par des gamins berbères frustrés voulant refaire le monde sur Interne... »


    C’est votre problème, bigornez-vous entre vous. On comptera les points, mais on ne s’engagera pas davantage dans un conflit qui ne nous concerne en rien.

    P.S. - J’attire votre attention sur l’amalgame opéré par le camarade Mélangeon, qui a dit que la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères (dans l’ordre alphabétique, pour pas prêter à la critique) du Maghreb. Ça vous dérange cette promiscuité qu’il vous inflige ?

    • Dom66 Dom66 2 juillet 2015 23:55

      @César Castique

      Arabe ou pas arabe ? Là est la question ! A vrai dire perso je m’en bra….le.

       

      Effectivement, qu’ils se flinguent entre eux, et qu’ils nous lâchent la grappe.

       

      Ce que je sais, il y a bien longtemps vers la fin de ma carrière, en escale à Sharjah, j’ai vu des riches hypocrites de faux cul d’Arabie "c’est où dite" venir avec leurs jet privé pour déguster dans les palaces le bon Jack Daniel’s interdit chez eux.

      Plus faux cul que ça, tu meurs.


    • César Castique César Castique 3 juillet 2015 12:50

      @Dom66

      « ... j’ai vu des riches hypocrites de faux cul d’Arabie... »



      Ils avaient peut-être une dispense signée de l’imam... Avec un bakchich - un mot de chez eux -, il est peut-être possible de transiger pas mal... Moi, je sais pas trop comment ça fonctionne à l’interne


      « ...le bon Jack Daniel’s... »

      Ça veut dire qu’ils font bien meilleur ménage que moi, avec le bourbon. Chez moi, ça ne passe pas. Et ça n’a pas été sans conséquences.


      Ma femme a eu le malheur de dire, à l’intéressée, qu’elle avait bu elle-même la bouteille de Jack Daniel’s, précisément, qu’une de ses copines m’avait offert pour mon anniversaire. Résultat : j’ai plus jamais eu droit à rien...

    • smilodon smilodon 3 juillet 2015 14:05

      @Dom66 : IMPOSSIBLE !... Vous mentez !.... Le peuple « ARABE » est BON !..... Dans son ensemble et au plus profond de chacun de ses « individus » !... Y’a que le « PEUPLE BLANC » qui est MAUVAIS !... De père en fils, de mère en fille et de fil en aiguille !... Plus que de la « génétique » c’est de « l’atavisme » !... Vous ne regardez jamais la « téloche » ???....... Les « Juifs » en premier, les « Arabes » en 2ème, les « Indiens » en 3ème, les crikets en « 4ème », les rats, les taupes, les larves de moustiques en 5ème, 6ème et 7ème position, Dieudonné en 8ème, et seulement après les cloportes (en 25ème), arrivent les blancs !..... Et même « chez » les « blancs », les « français » arrivent les derniers !......C’est « simple » à comprendre, non ??????.. On est les pires de tous !.... Depuis le début des temps et jusqu’à la fin !...... Ca me paraît simple, non !... Pas à vous ??........Adishatz.


    • smilodon smilodon 3 juillet 2015 14:11

      @smilodon : Une fois posé ce « problème » ou cette « équation », (ou cette « vérité »), pourquoi autant de « miséreux » du monde entier veuillent venir ici au péril de leurs vies ??!!...... J’avoue que je ne peux l’expliquer !..... La « pub » sûrement !........ Ou les « allocs » ??.. Je ne sais pas....Je ne sais plus !....Adishatz.


    • P-Troll P-Troll 2 juillet 2015 17:23

      Je n’ai pas compris où vous voulez en venir.

      Je partage tous vos arguments pour combattre le racisme et montrer que les brassages de populations ajoutés au fait que l’homme actuel est le même fondamentalement quelle que soit sa couleur et sa langue !
      Alors, qu’est-ce que ça peut foutre que les habitants du Maghreb soient arabes ou non ?
      Ce sont des hommes et des femmes, point. Leurs coutumes sont respectables et leur histoire est la leur.
      Votre article est un entassement de contradictions.

      • César Castique César Castique 2 juillet 2015 17:45

        @P-Troll

        « ...l’homme actuel est le même fondamentalement quelle que soit sa couleur et sa langue ! »


        Et vous expliquez le fossé qui sépare l’Italie du Nord et l’Italie du Sud, dans tous les domaines, du PIB/hab au tri séparé des déchets (que le Sud néglige), en passant par la mortalité infantile, le dépôt de brevets par tranches de 100’000 habitants, le quotient intellectuel moyen (103 au Frioul-Vénétie julienne, 89 en Sicile), le nombre annuel de jours de maladie par salarié (15.5 en Vénétie en 2013, 34.6 en Calabre), et on pourrait continuer comme ça pendant des pages ?

      • Xenozoid Xenozoid 2 juillet 2015 17:47

        @César Castique ce ne sont pas des races de chiens domestiqués , ou bien ce sont ?

         


      • Xenozoid Xenozoid 2 juillet 2015 17:50

        @Xenozoid ce qui t’emmerde c’est quil y a trop de pas assez,non ?


      • Le p’tit Charles 2 juillet 2015 17:30

        Les Arabes sont des individus anthropologiquement différents les uns des autres mais qui toutefois s’identifient par des liens linguistiques et/ou culturels. Ils sont répartis sur une vaste zone qui s’étend d’Oman à la Mauritanie.

        Ils incluent les descendants d’habitants de la péninsule Arabique et du Maghreb qui parlent des variantes de l’arabe, une langue sémitique.

        Ainsi définis, les Arabes sont estimés à environ 450 millions dans le monde. Ils sont principalement présents en Asie, en Afrique et en Europe...Wikipedia.


        • P-Troll P-Troll 2 juillet 2015 17:36

          @Le p’tit Charles


           surpris d’apprendre que « les Arabes » n’ont pas encore découvert l’Amérique !

        • Le p’tit Charles 3 juillet 2015 07:11

          @P-Troll....Bonjour...mais c’est le K...l’origine de l’humanité étant l’Afrique... !


        • izarn izarn 3 juillet 2015 10:44

          @Le p’tit Charles
          Wikipedia raconte des conneries... Il confond Islam avec Arabe.
          C’est comme de dire que dans la chrétienté, il n’y a que des blancs européens. Ce qui serait entièrement faux, le blanc est largement minoritaire !
          C’est comme de dire que nous descendons tous de Clovis et des franconniens, petite peuplade germanique, parce notre pays se nomme la France...
          Bien sur que non !

          En fait ce genre de discours cherche à instituer dans nos cerveau « la guerre des civilisation », farce voulue par le Pentagone à l’époque des Bush...


        • mowgli 3 juillet 2015 14:24

          Selon le Livre de Mormon les Amérindiens descendent d’Hébreux paumës en mer. -)

          Quant aux langues, l’arabe est très évidemment descendu du Babylonien et de l’Akkadien.

          Le berbère, lui, est apparenté à l’égyptien ancien, qui n’a rien a voir avec l’arbe,


        • Alex Alex 2 juillet 2015 18:21
          Certains lecteurs ne semblant pas comprendre le but de cet auteur, voici deux indices.

          1. Son pseudo, Moulay Ismaïl, désigne un sultan du Maroc dont l’armée, constituée pour une bonne part d’esclaves noirs, lui permit de faire des milliers de prisonniers chrétiens. Il maintint le contrôle sur la flotte de corsaires basée à Salé, qui le fournissait en esclaves chrétiens, puis en armement grâce à leurs razzias en Méditerranée et jusqu’en mer du Nord.
          Il était surnommé le « roi sanguinaire » par les Européens, à cause de sa cruauté et de ses exécutions sommaires... Cruel, cupide, avide, mais aussi sans parole et sans honneur... C’est surtout sa cruauté et sa sauvagerie qui attirent l’attention des Européens... sur ce « pieux observateur de sa religion. »
          Un bien brave homme, donc.

          2. la « sommité polymathe Ibn Taymiyya »
          Le polymathe est une espèce de génie universel dans le domaine des sciences et des arts (Ex. Léonard de Vinci).
          Ibn Taymiyya était tellement radical qu’il fut incarcéré à peu près partout où il passait : à Damas, au Caire et à Alexandrie. Il trouva la mort en prison.
          Sa pensée est « l’une des principales références théologique du courant wahhabite, puis de la réforme salafiste du xixe siècle. »

          Wiki oublie de mentionner sa fatwa contre les Alaouites (appelés Nusayris), alors qu’elle inspire nombre de sympathiques combattants défendus par Fabius.
          Se référant à cette « sommité » – qu’Allah lui fasse miséricorde ! –, le site pieux islamweb rappelle que : l’objectif des Alaouites « est de détruire et d’anéantir l’Islam et pour cela ils s’allient à tous ceux qui envahissent les terres d’Islam [Hollande ? Fabius ?] ... ce sont des apostats qui ont renié l’Islam... » 
          Ils doivent donc être tués. Cqfd.

          Ces « détails » devraient permettre aux lecteurs de comprendre quelles sont les thèses pacifiques défendues par cet auteur.

          • njama njama 2 juillet 2015 21:07

            @Alex

            Le sultan Moulay Ismail a-t-il pu avoir plus de 1000 enfants ? Oui, selon une étude scientifique
            Un sacré queuetard semblerait-il !!!
            Il ne serait donc pas impossible que DSK né au Maroc aurait hérité de quelques-uns de ses gènes


          • njama njama 2 juillet 2015 22:46

            dsl, je rectifie, DSK est né à Neuilly-sur-Seine en 1949, sa famille s’installe au Maroc en 1951


          • R_o_n_r_o_n, chat sauvage R_o_n_r_o_n 3 juillet 2015 10:09

            @Alex
            Ah merci ! Je comprends beaucoup mieux maintenant

            Encore une ruse donc

          • soi même 2 juillet 2015 22:09

            Avec les Vandales vous avez aussi du sang germain, avec Carthage, du sang Phénicien, avec les Romain du sang Romain , il serait temps de vous rappeler que vous avez été aussi Turc, donc vue de l’autre coté de la Méditerranée votre article fait rire .......


            • soi même 4 juillet 2015 13:04

              Il faut dire chez nous nous avons aussi le même problème 70 millions de Français décente des gaulois , il y a juste les outres-meriens qui ne sont pas d’accort !
              Cela se comprend avez vous déjà vue un gaulois noir ?


            • njama njama 2 juillet 2015 23:15

              La religion à elle seule ne saurait être le vecteur de « l’arabité ».
              L’arabité est justement arabe, elle n’est pas maghrebine. L’arabité a son histoire, sa culture qui n’est pas celle de l’Afrique du Nord.
              Les perses sont-ils arabes ? bien non ! leur culture et le persan leur langue sont différentes de celle des Arabes.
              Les Arabes ? ne saurait désigner une homogénéité culturelle, ni un peuple. Pas plus que les Européens, les Juifs, les Turcs (pour reprendre l’échantillon de la conclusion) ne désignent un peuple.
              Les Arabes, c’est aussi flou que de dire les Européens, les Juifs, les Turcs ...


              • COVADONGA722 COVADONGA722 2 juillet 2015 23:42

                proverbe algérien

                Le Marocain est un berger,le Tunisien une femme et l’Algérien un guerrier

                5 contre un qu’il existe une version marocaine et tunisienne 

                • ykpaiha ykpaiha 3 juillet 2015 01:32

                  On vient sur AVox passer un petit moment entre potes, mais la j’avoue que le type qui a pondu cet article bat tous les records de bistrot.

                  La privation sans doute, ou l’exces apres c’est pas mieux.

                  Le principe de la colonisation est de faire croire une réalité phantasmée (nos ancetres les gaulois en Afrique noire...)

                  A chacun son petit grimoire.

                  Quand a la langue vehicule du ciment de cette colonisation, je laisse notre érudit découvrir la concordance de sa langue avec celle des libanais, syriens, et autres Saoud,ou simplement sortir de sa bulle.

                  Je laisse donc notre petit laquais, a ses doux reves futurs , en attendant un petit lien sur une conférence sur le peuplement du Maghreb qui a eu lieu en 2011, ou malheureusement je ne vois pas le nom de notre im-posteur de service....dommage il aurait pu apprendre des trucs.


                  • njama njama 3 juillet 2015 09:20

                    @ykpaiha
                    L’auteur a au moins le mérite de nous faire découvrir ce personnage Moulay Ismail Ben Chérif (né vers 1645-1727), ce sultan du Maroc si singulier et fort méconnu sous nos latitudes me semble-t-il, dont le rayonnement politique égalait paraît-il pour certains celui de Louis XIV, notre roi soleil, rien de moins ! et, par la même occasion faisant d’une pierre deux coups nous découvrons qu’il fût une vraie bête de sexe ! et, à ce titre, il mériterait de figurer dans le Livre Guiness des records. Quel étalon, un « pur sang arabe » ? plus de 1000 enfants à lui tout seul ! Si cela tombe, la moitié de la population du Maroc porte à différents degrés quelques-uns de ses gènes (?)
                    Serait-ce en vertu de ses qualités viriles que l’auteur aurait choisi son pseudonyme ? smiley
                    J’avoue avoir toujours été très sceptique comme bien d’autres sur ce récit improbable de la Bible qui nous relate que Salomon avait eu 700 femmes et 300 concubines * ! mais là j’avoue que la réalité historique nous rattrape, et qu’il serait donc fort possible que Salomon niquait lui aussi à tour de bras comme un lapin !
                    -
                    * (1Rois 11/1-4) « Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, outre la fille de Pharaon : des Moabites, des Ammonites, des Édomites, des Sidoniennes, des Héthiennes, appartenant aux nations dont l’Éternel avait dit aux enfants d’Israël : Vous n’irez point chez elles, et elles ne viendront point chez vous ; elles tourneraient certainement vos coeurs du côté de leurs dieux. Ce fut à ces nations que s’attacha Salomon, entraîné par l’amour. Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines ; et ses femmes détournèrent son coeur. A l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son coeur vers d’autres dieux ; »


                  • courageux_anonyme 3 juillet 2015 02:34

                    Moi ça me semble limpide.
                    Les berbères ne veulent absolument pas être assimilés de près ou de loin avec les arabes algériens.
                    Question de (sale) réputation.


                    • volpa volpa 3 juillet 2015 09:53

                      J’ai vu un kabyle se battre contre un arabe dans un certain lieu.
                      Heureusement qu’aujourd’hui les études de l’ adn signifie quelque chose.



                      • izarn izarn 3 juillet 2015 10:36

                        Et les turcs ils sont arabes ?
                        Les iraniens sont arabes ?
                        Les afghans sont arabes ?
                        Les irakiens sont arabes ?

                        Et mon cul il est arabe ?

                        On sait parfaitement que c’est l’Islam qui en conquérante (Une religion c’est feminin, désolé) a soumis bien des peuples. Or l’Islam est partie d’Arabie, dite désormais « saoudite »
                        Alors bon, que les algériens soient berbères ou non, de toutes les manières ils n’étaient pas arabes avant le 7ieme siècle de notre ère chrétienne. (Désolé, c’est l’ére officielle)
                        Personne n’a jamais vu un arabe dans le coin avant cette date, sauf pour faire du commerce et vendre des esclaves.
                        On aimerait des preuves historiques et archéologiques au lieu de nous parler de génétique qui en l’état en effet, ne prouve rien.
                        Ceci dit etes vous sur que les arabes dans le fond ça existe ? Autrement que par des faits historiques et culturels ?
                        Pourquoi ce débat ?


                        • smilodon smilodon 3 juillet 2015 13:55

                          @izarn : Refaire « L’HISTOIRE » c’est pas facile !.... Admettons que l’humanité toute entière ne commence qu’avec l’élection de François Hollande !... (Les gens n’aiment pas se prendre trop la tête) !... En l’an 2012 FRAN9OIS est APPARU !..... Et force est de constater que concernant le « peuple maghrébin », en l’an 2012 de notre ère, il y avait sur le sol « français » presque autant de « maghrébins » que de descendants d’Astérix et d’Obélix !.... Les mosquées se construisent quand les églises s’effondrent !.....Pour faire bref, le « tapis » remplace avantageusement le « prieuré » !.. Et le « moufti » le clocher !...... Nouveau peuple, nouvelle vie !....La djellaba va remplacer le bleu de travail ou le costume 3 pièces, puisque la religion va remplacer le boulot !..... Prions donc !... Au lieu de bosser !... Allah comblera le manque à gagner !..... Adishatz.


                        • njama njama 3 juillet 2015 12:25

                          mais Jésus il est arabe aussi ...
                          toute sa descendance aussi alors ?
                          nous sommes tous arabes, les musulmans, les chrétiens, et les juifs qui étaient égyptiens le sont aussi ...
                          nous sommes tous arabes, génial, j’aime comme ils disent sur Facedebook


                          • smilodon smilodon 3 juillet 2015 13:45

                            @njama : entre l’Egypte des pharaons et « l’actuelle » y’a eu les « coptes » je crois !.... Pas vraiment « musulmans », les coptes, me semble-t-il !... Mais admettons que j’ai loupé quelques pages du grand livre de l’Histoire !.........Ou admettons que nous n’ayons pas lu le même !.... Admettons !..... Adishatz.


                          • njama njama 3 juillet 2015 14:27

                            @smilodon
                            coptes = égyptiens ; déformation du grec et du latin
                            Les musulmans n’ont pas cherché à convertir les Coptes.
                             Les Coptes sont les habitants chrétiens d’Égypte. Le mot est formé d’après le nom donné par les Grecs anciens à l’Égypte antique (Αἴγυπτος / Aigyptos) qui, après disparition de la première syllabe à la période arabe, donna coptita en latin et « qoubt » en arabe d’après lequel on a créé un singulier « qoubtî ». C’est pour cette raison, et d’après un contexte historique, que les coptes sont considérés comme les « vrais » égyptiens

                              ;


                          • popov 3 juillet 2015 15:34

                            @njama

                            Très juste. Les Coptes se sont fait avoir. Ils ont du croire que les mahométans seraient moins regardant que les Byzantins sur leurs particularités en matière de théologie.

                            Et puis ils payaient aussi une taxe dans l’empire romain.

                            Les Arabes ont donc conquis l’Égypte assez facilement.

                            Comme les Coptes formaient la majorité de la population et que c’est eux qui faisaient le boulot, l’Égypte a connu une période de prospérité. Mais leur nombre a diminué progressivement à cause des conversions à sens unique.

                            À partir d’un certain point, il n’y avait plus assez de travailleurs Coptes pour nourrir la population grandissantes des Arabes fainéants et bon à rien.

                            Aujourd’hui, sans l’aide des Américains, les fiers Égyptiens arabes crèveraient de faim.


                          • njama njama 3 juillet 2015 15:47

                            @popov

                            Lorsque le christianisme devint la religion officielle de Constantinople, l’empereur Théodose fit abattre, en 389, tous les temples et statues des anciens dieux de l’Égypte, et tout ce qui pouvait rappeler ces derniers. Les monuments trop solidement construits pour pouvoir être détruits facilement eurent leurs inscriptions et leurs personnages martelés.

                            L’Égypte est encore couverte des débris de cette fanatique dévastation. Ce fut un des plus tristes actes d’intolérance et de vandalisme qu’ait connus l’histoire. Il est regrettable d’avoir à constater qu’un des premiers actes des propagateurs de la religion nouvelle, qui venait de remplacer les anciens dieux de la Grèce et de Rome, fut la destruction de monuments que la plupart des conquérants avaient respectés depuis cinq mille ans.

                            Cet acte de vandalisme entraîna comme conséquence rapide l’anéantissement de la civilisation égyptienne. La science des hiéroglyphes se perdit entièrement et ne fut retrouvée que de nos jours. l’Égypte devint forcément chrétienne, mais elle tomba dans un état de décadence, qui ne fit que s’accentuer chaque jour jusqu’à l’arrivée des Arabes.

                            Quand la conquête de l’Égypte fut tentée par le lieutenant du deuxième successeur de Mahomet, elle avait pour maître l’empereur de Constantinople, Héraclius. Son état était des plus misérables, elle était devenue le champ de bataille de nombreuses sectes chrétiennes qui pullulaient à cette époque, s’excommuniaient réciproquement et se livraient d’éternels combats.

                            Ensanglantée chaque jour par les dissensions religieuses, ruinée par les exactions des gouverneurs, l’Égypte professait une haine profonde pour ses tristes maîtres, et devait recevoir comme libérateurs ceux qui l’arracheraient aux mains des empereurs de Constantinople. C’est aux Arabes que fut réservé ce rôle.
                            [...]

                            2. - Conquête de l’Égypte par les Arabes (page 84 du PDF Livre III)

                            Ce fut l’an 18 de l’hégire (639 de J.-C.) qu’Amrou, lieutenant du khalife Omar, pénétra en Égypte. Nous avons dit déjà combien sa conduite envers la population envahie fut habile. Laissant aux Égyptiens leur religion, leurs lois, leurs usages, il ne leur demanda en échange de la paix et de la protection qu’il leur assurait, que le paiement régulier d’un tribut annuel de 15 francs par tête. Ces conditions furent acceptées avec mpressement. Il n’y eut qu’une partie de la population composée de Grecs, c’est-à-dire les soldats, les fonctionnaires et le clergé, qui refusa de se soumettre aux envahisseurs. Réfugiés à Alexandrie, ils y soutinrent un siège de quatorze mois qui coûta la vie à vingt-trois mille Arabes.

                            Malgré ces pertes importantes, Amrou se montra très indulgent pour les habitants de la grande cité ; il leur épargna tout acte de violence et ne chercha qu’à se concilier leur affection, en recevant toutes leurs réclamations et tâchant d’y faire droit. Il fit réparer les digues et les canaux et consacra des sommes importantes aux grands travaux publics. Quant au prétendu incendie de la bibliothèque d’Alexandrie, un tel vandalisme était tellement contraire aux habitudes des Arabes, qu’on peut se demander comment une pareille légende a pu être acceptée pendant si longtemps par des écrivains sérieux. Elle a été trop bien réfutée à notre époque, pour qu’il soit nécessaire d’y revenir. Rien n’a été plus facile que de prouver, par des citations forts claires, que, bien avant les Arabes, les chrétiens avaient détruit les livres païens d’Alexandrie avec autant de soin qu’ils avaient renversé les statues, et que par conséquent il ne restait plus rien à brûler.

                            Gustave Le Bon (1884), La civilisation des Arabes : livre III (L’empire des Arabes)
                            http://classiques.uqac.ca/classiques/le_bon_gustave/civilisation_des_arabes /Arabes_livre_3.pdf


                          • Charles Martel Charles Martel 3 juillet 2015 13:14

                            J’ai l’impression que le Moulay, le Moulay va trop vite...


                            • njama njama 3 juillet 2015 14:33

                              Question pas très existentielle, mais j’aimerais en avoir le cœur net, et vous me semblez vraiment très bien placé pour me répondre
                              Charles Martel a-t-il arrêter les « Arabes » ou les « Maures » à Poitiers ?


                            • Dom66 Dom66 3 juillet 2015 15:43

                              @Charles Martel

                              Elie le copte se balade, et disparaît dans le ciel. De là le mot.

                              Elie copte erre.


                            • smilodon smilodon 3 juillet 2015 13:41

                              @ l’auteur :.... Dsl. Trop long votre article. Pas tout lu..... Juste une question pour vous qui connaissez, semble-t-il, bien le sujet. Comment les marocains considèrent-ils les « sahraouis »... ???... Vous savez, ceux qui vivent dans des « camps » en plein milieu d’un désert annexé par le Maroc ???.. Ils sont « Maghrébins » ou pas les « Sahraouis » ???!!..... On en parle peu de ces pauvres gens, n’est-il pas ??????!!.. Forcément, eux meurent « ensevelis » dans le désert, pas « noyés » en mer !.....C’est moins grave, et surtout plus « discret » !...Non ??....Parlez-m’en un peu,des « sahraouis », s’il vous plait. Merci................................................................. .................Adishatz.


                              • Dom66 Dom66 3 juillet 2015 15:45

                                @smilodon

                                Bonne question, je plusse


                              • popov 3 juillet 2015 13:46

                                @l’auteur

                                Vous avez tout à fait le droit de vous déclarer Arabes dans la mesure où vous avez été arabaisés, coraniqués et souratés par les Bédouins hilaliens.

                                Mais comme vous le faites remarquer, l’arabité c’est une choix collectif et subjectif qui n’a pas de bases génétiques. Ce n’est donc pas un mal incurable.

                                Il y a d’ailleurs des Maghrébins qui ne pensent pas du tout comme vous.
                                http://www.kabyles.com/
                                https://www.kabyle.com/
                                http://www.kabyles.net/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Moulay Ismaïl

Moulay Ismaïl
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires