• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les associations de défense des droits des Tibétains demandent à la Chine (...)

Les associations de défense des droits des Tibétains demandent à la Chine de libérer le Panchen-lama avant son 30e anniversaire

Les associations de défense des droits des Tibétains appellent la Chine à libérer Gedhun Choekyi Nyima, le Panchen-lama, qui va avoir 30 ans le 25 avril 2019 et l’autoriser à retourner dans son monastère pour qu’il assume son rôle de deuxième personnage religieux du Tibet. Le samedi 27 avril 2019, de 15h à 19h, la Communauté tibétaine et les associations manifestent à Paris, Place de la République, pour appeler à sa libération.

Le 14 mai 1995, le chef spirituel du Tibet, le Dalaï-lama, a reconnu Gedhun Choekyi Nyima, âgé de six ans, comme le 11ème Panchen-lama. Trois jours plus tard, les autorités chinoises l'ont elevé avec sa famille, en installant un autre garçon à sa place. Pendant des années, il a été considéré comme le plus jeune prisonnier politique du monde. On ignore où il se trouve et on ne l'a pas vu en public depuis sa disparition. "On pense qu'il est toujours en vie", a déclaré l’association Campagne internationale pour le Tibet (ICT) qui rappelle que la disparition forcée est considéré comme un crime par les Nations Unies.

« L'attitude de la Chine à l'égard du Panchen-lama montre clairement que sa revendication de respecter la liberté de religion au Tibet - un pays historiquement indépendant que la Chine occupe et régit avec une poigne de fer depuis 60 ans - vise uniquement à servir son objectif politique de contrôler le bouddhisme tibétain. » ICT a cité le cas du Panchen-lama détenu comme un exemple du « jeu ancien de la Chine visant à obtenir le contrôle du bouddhisme tibétain et du Tibet », notant que le garçon qui avait été officiellement choisi pour le remplacer, Gyaltsen Norbu, participe désormais à des événements formels, mandaté par le gouvernement chinois.

Historiquement, le Dalaï-lama et le Panchen-lama ont été impliqués dans la reconnaissance de leur incarnation réciproque, et ICT a déclaré qu'en renforçant son Panchen-lama, la Chine espère s'emparer de la réincarnation du Dalaï-lama, âgé de 83 ans, qui vit en exil en Inde depuis 60 ans. Le mois dernier, le Dalaï-lama a été cité par l'agence de presse Reuters, affirmant que son incarnation pourrait être retrouvée en Inde, un pays libre. Il a également averti qu’un successeur nommé par la Chine ne serait pas respecté, d’autant plus.

Alors que le Dalaï-lama a déclaré qu'il était le seul à pouvoir décider de sa future renaissance, le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré en mars de cette année qu'il « devait se conformer à la législation et à la réglementation chinoises ».

ICT indique que les législateurs américains et américains l'Union européenne ont appelé la Chine à mettre fin à son ingérence dans le système de réincarnation et a appelé la communauté internationale dans son ensemble à réaffirmer le droit des Tibétains de pratiquer leur religion sans interférence du gouvernement chinois. ICT déclare : « les dirigeants du monde doivent également insister pour que la Chine libère immédiatement le Panchen-lama afin qu'il puisse jouer son rôle essentiel en servant son peuple en tant que l'un de leurs plus importants leaders spirituels ».

Gendhun Choekyi Nyima qui aura 30 ans le 25 avril 2019 a disparu depuis 24 ans. Il représente le symbole de la violation des droits de l’enfant et de la liberté religieuse. Le samedi 27 avril 2019, de 15h à 19h, Place de la République, à Paris, la Communauté tibétaine et les associations de défense des droits des Tibétains demanderont de ses nouvelles et sa libération.


Moyenne des avis sur cet article :  2.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Chantecler Chantecler 25 avril 09:35

    dieu est-il libérable ?


    • Michel Maugis Michel Maugis 25 avril 14:58

      C’est quoi ce truc Panchen-Lama ?


      • Chantecler Chantecler 25 avril 15:43

        @Michel Maugis

        C’est une réincarnation importante à Tashilhunpo, une sorte de lama guélougpa, une émanation du Bouddha Amitabha, alors que le dalaï-lama est considéré comme une émanation du bodhisattva de la compassion, Avalokiteshvara. Y a deux candidats : Gedhun Choekyi Nyima et Gyancain Norbu, alors forcément, y a de la bagarre. Vous avez compris ? Non ? Ça n’a aucune importance, sauf si vous habitez à Tashilhunpo

         !


      • Dom66 Dom66 25 avril 16:59

        @Chantecler

        Alain Delon était parti au Tibet pour acquérir la sagesse et l’humilité...il n’a rien eu.

         smiley

        Sauf qu’il servait à boire aux moines, qui chantaient

        L’Ama Delon vient nous servir à boire.....bon je sors !


      • Chantecler Chantecler 25 avril 19:37

        @Dom66

        pourquoi les moines tibétains se teignent la racine des cheveux quand ils vieillissent ,
         parce qu’il faut toujours avoir lama raie noire


      • Dom66 Dom66 25 avril 23:12

        @Chantecler

        quand j’ai vu ton post sur l’article sur "le casse-tête Brexit" de Salem machin truc

        J’ai été plié de rire, j’ai pensé à La Bajon que j’adore (je regarde toutes ses vidéos sur YouTube)

         smiley


      • Dom66 Dom66 25 avril 16:54

        moi je voudrais que les USA libère le plus vieux prisonnier politique au monde

        Leonard Peltier

        http://www.aimovement.org/peltier/index.html

        même le président Bounty (Noir à l’extérieur Blanc à l’intérieur) avait promis de le faire libérer, comme le reste promesse non tenue.

         

         Leonard Peltier militant amérindien anishinaabe/lakota, né le 12 septembre 1944, incarcéré depuis 1976 et condamné à deux peines à perpétuité. Il est membre de l’American Indian Movement.


        • Jonas 29 avril 16:56

          @Tibet Libre.

          Oui, je suis pour un Tibet libre. Le trotskyste Mélénchon , ami de la Chine et du Venezuela est pour la démocratie participative et la liberté en France , mais pas pour la liberté des Tibétains et des Ouïgours. 

          La Chine occupe ce pays depuis son intervention militaire de 1950 en persécutant et en ostracisant son peuple , comme elle persécute les Ouïgours musulmans du Xinjiang, en les emprisonnant dans des camps de redressements, dans le silence complet des pays de l’Organisation de la coopération islamique , ( OCI) qui représente 57 pays. Où est cette soi-disant solidarité musulmane ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès