• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les chiens-robots du futur...

Les chiens-robots du futur...

 

JPEG

Après l'invention japonaise du tamagotchi, animal de compagnie virtuel, voici que nous arrive d'Allemagne le chien robot capable de livrer des colis partout...

C'est Continental, l'équipementier automobile qui a conçu ce nouveau robot, avec une association spécialisée dans la robotique.

Ce robot chien livreur peut monter des marches, éviter des obstacles : c'est une voiture autonome qui sera chargée de convoyer les chiens près des lieux de livraison.

Plus de place pour l'humain qui sera ainsi remplacé par des machines intelligentes : c'en est fini du facteur venu pour nous livrer des colis, plus de discussion, plus de convivialité...

Chez Amazon, on imagine aussi de livrer les colis, au moyen de drôles d'oiseaux : des drones qui pourront atterrir dans les jardins, sur les balcons, ou les rebords de fenêtres.

Quelle place pour l'humain à l'avenir ? Quelles tâches lui seront dévolues ? Aura-t-il encore accès au travail ?

Le chômage s'accroît dans nombre de pays, comment pourra-t-on résoudre ce problème, alors que la robotique, l'intelligence artificielle connaissent un développement spectaculaire ?

Que feront les hommes du futur si aucune activité utile ne leur est proposé ?

Voici ce qu'écrit Harari dans son ouvrage Homo deus à ce sujet :

"L'aubaine technologique à venir permettra probablement de nourrir et d'entretenir des masses inutiles, sans qu'elles aient même à lever le petit doigt. Mais qu'est ce qui pourra les tenir occupées et les satisfaire ?

Les gens ont besoin de faire quelque chose, sous peine de devenir fous. Que feront-ils de leurs journées ? La drogue ou les jeux vidéo pourraient être une réponse. Les inutiles pourraient passer toujours plus de temps dans les mondes de la réalité virtuelle, en 3D qui leur procurerait bien plus d'excitation et d'intensité émotionnelle que la glauque réalité extérieure".

Ainsi, sont peu à peu grignotées et menacées les expériences humaines : expérience du travail, du contact avec la réalité, avec les autres.

Quel avenir inquiétant nous est réservé si l'humain perd sa place, si les robots envahissent notre quotidien ?

Quel espoir pour une humanité dominée par des machines, des robots ?

L'être humain a besoin de donner un sens à sa vie et ce sens a tendance à s'évanouir dans un monde robotisé...

Des robots sont conçus également pour remplacer les humains dans une conversation...

 "Nous essayons de créer une société dans laquelle humains et robots cohabitent ", explique un des concepteurs du projet..." Il rajoute même : " Je suis persuadé que les enfants et les personnes âgées apprécieront que quelqu'un les écoute."

Cette dernière remarque n'est-elle pas particulièrement inquiétante ? Comme si les enfants et les vieillards n'étaient plus écoutés par les humains eux-mêmes, comme si ce concepteur prenait conscience que les hommes ne savent plus converser entre eux et prêter attention à leur famille, leur entourage !

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/01/les-chiens-robots-du-futur.html

 

Source :

https://www.numerama.com/tech/454598-a-quoi-peuvent-bien-servir-les-chiens-robots-a-livrer-des-colis.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Julien S 28 janvier 15:40

    L’auteur essaie de donner le change, mais inutilement. Tout le monde a compris depuis longtemps que ses billets sont faits par un robot-écrivain. 

    Tout le monde peut voir que l’homme est déjà bien distancé par le robot. 


    • Pere Plexe Pere Plexe 28 janvier 17:52

      @Julien S
      Je soupçonne que les robots écrivains seraient bien plus compétant.
      Pas que l’auteur ne le soit pas. Mais sa nature humaine (si si) ne lui permet pas de lutter.
      Le développement de telles machines n’a lieu que si un besoin ou un intérêt économique existe. A de rares exercices de recherches prés.
      Rosemar est sauvée.


    • rosemar rosemar 28 janvier 19:42

      @Julien S

      Amusant...


    • rosemar rosemar 28 janvier 19:43

      @Julien S

      En fait, il existe aussi des robots écrivains, musiciens...


    • Sozenz 28 janvier 20:33

      @Pere Plexe
      un besoin ça se crée .

      le robot est peut etre de toutes le créations celui dont on a le moins besoin.
      après comme j aime la technologie ; j y vois de très bons aspects avec ces robots . mais qui seront forcement écrasés par le coté taré de l humain .
      au lieu d en faire un atout pour que le robot soit au service de l homme , il va s auto-concurrencer et par la même . détruire des vies humaines .
      A voir comment ça tourne tout le temps en eau de boudin , ça devient fatiguant .


    • MagicBuster 28 janvier 15:54

       ?? bientôt des femme-agotchi ou des homme-agotchi ( qui parlent ... ).

      https://latex-sexy-doll.com/12-poupee-silicone

      Oups . . .



      • Decouz 28 janvier 17:16

        wwouaf Rrrr
        Bon corrigé pour ma rédac de demain


        • Pere Plexe Pere Plexe 28 janvier 17:40

          L’oisiveté est depuis des lustres l’apanage d’une petite partie de la population.

          Sans que cela fasse débat ou pose le moindre problème.

          Sinon moral. 

          A supposer qu’une partie plus importante de la population accède à ce statut de rentier serait par contre un danger ?


          • Decouz 28 janvier 17:51

            @Pere Plexe
            Avant le salariat, il n’y avait pas de chômage, puisque ce type de contrat n’existait pas ou alors marginalement et sous des formes différentes, il n’y avait pas non plus de statistiques du moins pas aussi précises, et même si existantes, elles ne emonte pas à très vieux, il y avait des pauvres des « bons » que l’on aidait (Eglise, proches) plus ou moins et des mauvais, asociaux volontaires ou parasites déliquants, puis des autonomes (artisans, paysans, commerçants), puis des riches de divers genres, richesses familiales, richesses mal acquises. De chômage, point.
            Si le salariat vient à disparaitre suite à l’automatisation, il faudra bien revoir le rapport des gens avec leur revenu d’un coté et leurs diverses activités ou absences d’activités de l’autre.


          • rosemar rosemar 28 janvier 19:41

            @Pere Plexe

            Mais on s’ennuie si on est oisif ?


          • Pere Plexe Pere Plexe 29 janvier 18:17

            @rosemar
            Bien sûr que non.
            Jusqu’à peu le sport, la littérature, l’art étaient les domaines réservés de cette classe sociale délivrée des servitudes matérielles.


          • rosemar rosemar 29 janvier 21:52

            @Pere Plexe

            Si on fait du sport, si on lit, si on se cultive, on n’est pas « oisif ».


          • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 15:47

            @rosemar
            Exactement
            La fin (très hypothétique) du travail contraint ne condamnerai pas à l’oisiveté.


          • nocob 28 janvier 17:40

            Oui oui oui des robot chien des robot policier des robot pute, quel avenir désirable.


            • Gollum Gollum 28 janvier 18:04

              Plus de place pour l’humain qui sera ainsi remplacé par des machines intelligentes : c’en est fini du facteur venu pour nous livrer des colis, plus de discussion, plus de convivialité...

              Eh oui... Et bientôt des robocop artificiels pour mâter les GJ.. Elle est pas belle la vie Rosemar ? smiley Plus de place pour l’humain.. c’en est fini du CRS venu pour nous éborgner, plus de « si t’as pas compris je te fais l’autre », plus de convivialité... Tout se perd ma pov’dame..

              Les gens ont besoin de faire quelque chose, sous peine de devenir fous. Que feront-ils de leurs journées ?

              Ils liront les textes de Rosemar. Tout un nouveau public pour vous toute seule. 


              • ETTORE ETTORE 28 janvier 19:35

                On pourras toujours tirer sur les drones (balL trap pour tous)

                dresser un vrai chien contre les chiens robots ou les modifier pour les faire miauler

                Le robocop ou sex toy sur patte.....il y a tellement de travaux de jardinage, bricolage.....

                Oui, tiens, ça me tente d’ouvrir une officine de....rééducation mentale pour IA.


                • Christian Labrune Christian Labrune 28 janvier 23:43

                  Rosemar,

                  Je ne vois vraiment pas pourquoi vous critiquez ces sortes d’inventions. Elles sont extrêmement utiles. Je ne pourrais plus me passer de Google Home, par exemple. Il y a quelques mois, il m’arrivait encore de découvrir, en sortant de l’ascenseur, qu’il pleuvait, ce qu’on ne voit pas très clairement des plus hauts étages. Il fallait remonter prendre un parapluie. Aujourd’hui, en mettant mes godasses, je demande sans même avoir à élever la voix si je suis dans une autre pièce : « dis, Google, est-ce qu’il pleut ? ». La réponse est toujours parfaitement fiable. Souvent, je lui demande juste après : « fais-moi rire ! ». Vient alors une petite histoire un peu idiote, quelquefois drôle, mais ce n’est jamais la même.

                  Si je ne me souviens plus de la date de naissance de Charles V : « Dis, Google, il est né quand, Charles V ? Immédiatement : »Il est né le 21 janvier 1338« . C’est une intelligence artificielle encore tout à fait rudimentaire (on saurait déjà faire mieux). Par exemple, si je lui demandais au début qui était la mère de Louis IX, elle me répondait invariablement : »Je n’ai pas compris« . Je lui demandais ensuite : »Qui était Blanche de Castille« et elle me répondait »Blanche de Castille était la mère du roi Louis IX«  !!! Tout en écrivant, je viens de lui poser la même question : qui était la mère de Louis IX ? j’observe cette fois qu’elle est capable de répondre. Ca progresse ! On peut avoir toute sorte de dates concernant l’histoire la plus ancienne de l’Egypte, mais dès la 3e période intermédiaire ou la basse époque, on peut toujours interroger sur Psousennès, Osorkon, Nectanebo ou Psammetique, on n’aura pas de réponse alors que, bizarrement, il y a sur tous ces noms des articles dans Wikipedia.

                  Ce qui est très agréable aussi, c’est de pouvoir obtenir immédiatement n’importe quelle radio de la bande FM ou n’importe quelle WebRadio : »Dis, Google, mets France musique !« ou bien »Dis, Google : mets Organ Live !« .

                  Rien n’est plus pénible que de programmer un réveil. Désormais, il suffit de dire »Dis, Google, réveille-moi à sept heures« ou bien »réveille-moi dans six heures !". Et on peut demander, pour dormir, le bruit de l’océan, celui d’un ruisseau, celui de la forêt ou de l’orage, etc. Tout cela n’est qu’un début : dans dix ans, il ne s’agira plus d’une suite de questions et de réponses lues mécaniquement dans des encyclopédies, mais d’un véritable dialogue.En tout cas, cela satisfait déjà tout à fait au test de Turing : un naïf mettrait du temps à comprendre que la voix émise par l’appareil n’est pas celle d’une personne réelle.

                  Voilà, c’était ma publicité pour Google Home, bien que je ne sois pas du tout payé pour ça !


                  • rosemar rosemar 29 janvier 13:12

                    @Christian Labrune

                    Les assistants vocaux : une plaie ! Et pourtant, ça a du succès...




                  • Paul Leleu 28 janvier 23:48

                    eh oui... les robots arrivent... robots militaires ou robots érotiques...

                    mais franchement, une bonne partie de la population est déjà bien atomisée dans le virtuel...

                    combien de gens assument seulement une relation au niveau humain et émotionnel ?

                    la modernité apporte une « liberté » à des masses humaines, que la plupart ne savent pas gérer... autrefois, la vie était tellement aliénante, qu’on ne se rendait pas compte de ça... mais la liberté assumée, réclame des êtres d’élite...

                    alors, je ne sais pas si il faut se lamenter... les gens sont heureux comme ça peut-être...



                    • Paul Leleu 29 janvier 13:39

                      @rosemar

                      effectivement... et puis aussi les robots-traders qui manipulent les marchés boursiers...

                      oui... un drôle de monde...


                    • rosemar rosemar 29 janvier 21:53

                      @Paul Leleu

                      Internet devient un domaine de plus en plus incontrôlable... c’est inquiétant.


                    • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 21:55

                      @rosemar

                      incontrolable ? êtes vous sur, moi je le trouve tres prévisible


                    • zygzornifle zygzornifle 29 janvier 11:55

                      Plus de caca a ramasser , plus de croquettes a acheter ....

                      Moi c’est les CRS robot qui me font peur dans un avenir proche , déjà que ceux que nous avons en ce moment ont bien souvent le QI plus faible qu’une calculatrice d’il y a 30 ans ....


                      • rosemar rosemar 29 janvier 13:39

                        @zygzornifle

                        Des robots soldats, des robots CRS : pourra-t-on les vraiment les contrôler ?


                      • Paul Leleu 29 janvier 13:40

                        @zygzornifle

                        bah... en même temps les CRS sont pas recrutés sur un critère d’intelligence et d’insoumission...


                      • foufouille foufouille 29 janvier 13:47

                        faut faire bosser les vieux sinon ils vont se droguer .........


                        • rosemar rosemar 29 janvier 21:57

                          @foufouille

                          Les vieux n’ont plus l’âge de bosser, ce sont les jeunes qui sont surtout menacés par le phénomène de la drogue, et des jeux vidéo.


                        • Ruut Ruut 29 janvier 15:08

                          L’Humain au lieu d’occuper des postes minables mal payés et destructeurs, deviendra un technicien de terrain pour réparer et aider ces robots toujours prêt a planter ou a bloquer sur un environnement incongrus.

                          Sans intervention humaine AUCUN robot ne sait fonctionner 1 ans seul.

                          Je ne parle même pas de la maintenance obligatoire liée a l’usure.

                          Votre robot tondeuse en est la plus belle preuve.

                          Une taupe et voila le robot planté. Etc...

                          Tesla en a fait les frais.

                          L’hôtel ROBOT japonais aussi.

                          L’humain est imparfait, mais il est flexible et plus que tout, contrairement au robot, l’humain est capable de comprendre qu’il y a un problème, là où le robot bloquera TOUJOURS sur le même problème, encore et encore.


                          • ETTORE ETTORE 29 janvier 17:56

                            Pour fonctionner....« les assistants » vocaux sont branchés en permanence ?

                            Si c’est le cas....il y a donc une veille d’écoute ?

                            Et cette veille d’écoute....est elle assimilable à l’espionnage de notre vie privée ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès