• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les chrétiens qui tolèrent d’autres religions sont-ils au service de (...)

Les chrétiens qui tolèrent d’autres religions sont-ils au service de Satan ?

Le capitaine Sonny Hernandez, un aumônier de l’US Air Force, a déclaré que les chrétiens qui soutenaient le droit des militaires américains de pratiquer d'autres religions "étaient au service de Satan". Pour lui, ces personnes qui soutiennent les revendications des camarades non chrétiens pour pratiquer une autre religion sont « gravement dans l’erreur ».

Le pasteur Hernandez est aumônier de la 445ème unité de la base aérienne de Wright-Patterson dans l'Ohio, où sont affectés des milliers de militaires, hommes et femmes.

Quiconque s’engage dans les forces armées américaines prête le serment de « soutenir et défendre la Constitution des États-Unis contre tous les ennemis, étrangers et nationaux ». Or, dans un article publié sur le site conservateur chrétien (pour ne pas dire « intégriste ») barbwire.com (« barbelés » en Français), ce fervent défenseur de la foi considère que les croyants qui donnent la priorité à la liberté de religion garantie par la Constitution des États-Unis plutôt qu’aux enseignements de l'église sont des "chrétiens de contrefaçon".

 « Les militaires chrétiens qui professent et soutiennent ouvertement les droits des musulmans, des bouddhistes et de toutes les autres visions du monde anti-chrétiennes pour la pratique de leurs religions – sous prétexte que le texte de la Constitution l'autorise - sont grossièrement dans l’erreur et ils se trompent », a déclaré le Capitaine Hernandez qui a ajouté pour faire bonne mesure : « Les chrétiens des forces armées qui soutiennent « des droits adaptés à chacun » peuvent être considérés comme « des serviteurs de Satan ».

La Fondation militaire pour la liberté religieuse (MRFF) avait déposé une plainte officielle contre le capitaine Hernandez au ministère américain de la Défense en avril dernier. L’organisme a demandé qu’une enquête soit menée sur un article publié par l’aumônier et intitulé : « Comment Col Goodwin – ouvertement homosexuel - peut-il entrer dans l'armée de l'air ? » La plainte accusait l'aumônier de considérer que ses croyances "bigotes, homophobes et misogynes avaient un rang plus élevé dans l'ordre de préséance que la loi et les normes éthiques fédérales ".

Les représentants de la fondation ont déclaré qu'un certain nombre de militaires, hommes et femmes, avaient fait part de leurs inquiétudes au sujet du Capitaine Hernandez. Le MRFF a déclaré à Newsweek qu'il avait déposé une autre plainte concernant le pasteur à propos du dernier article de l'aumônier cette semaine.

Michael Weinstein, fondateur du groupe et officier de l’US Air Force à la retraite, a déclaré que la dérive en cause était influencée par les propos de Trump lui-même : "Les militaires américains regardent le président comme un guide et un modèle. Les déclarations et les actions de Trump ont pleinement approuvé et validé cette lame de fond de persécution chrétienne fondamentaliste, qui est maintenant plus inextricablement entrelacée que jamais dans le tissu même de notre ministère de la Défense ".

Le MRFF a déclaré que les plaintes concernant la bigoterie religieuse dans les forces armées avaient doublé depuis l'élection de Trump.

_____________________________________________________________________________________________

Source : Newsweek


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 18 septembre 09:10

    Tolérance et religion n’ont jamais fait bon ménage. Claudel en avait donné la raison en son temps...

    Trop d’os dans le crane d’un religieux, pas de place pour la « matière » subtile...

    Sans compter, que les religions à problème (truisme) sortent toutes du même robinet. La seule différence entre un intégriste américain (autre truisme) et un intégriste musulman, c’est que l’un possède la bombe, monopole de la terreur suprême, et l’autre, pas encore...


    • Oceane 18 septembre 09:12

      @Clocel

      D’accord avec toi.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 septembre 09:16

      @Clocel

      Pourtant, l’un des mythes fondateurs des Etats-Unis est la liberté des pratiques religieuses interdites en Europe. Les émigrants qui fuyaient l’intolérance trouvaient dans ces terres sauvages le havre de paix qu’on leur refusait (après avoir débarrassé le paysage des peuples qui l’encombraient). C’est même pour ça et pour rappeler la participation de Lafayette à la guerre d’indépendance qui a donné la liberté aux Américains qui ne supportaient plus la tutelle anglais que la France a offert à la jeune Amérique la statue de la liberté.

      Non ?

    • Clocel Clocel 18 septembre 09:35

      @Jeussey de Sourcesûre

      Les émigrants fuyaient la misère pour la plupart, pour d’autres, le cadre des lois établis dont ils n’étaient pas directement bénéficiaires... Les mythes sont des mythes précisément, aussi longtemps qu’ils serviront de base à toute édification, nos sociétés reposeront sur de la merde.

      Quant à celui (mythe) de ce bon marquis défroqué parti défendre les martyrs opprimés, de grâce, pas vous !
      Ce bon La Fayette a fait tirer au canon sur le peuple de France pour lui faire passer le goût de la révolte et de la liberté.

      Alors, Hermione, elle ne m’intéresse que pour le feu de joie que nous pourrions en faire le jour ou il nous prendrait la fantaisie de vouloir remettre les choses à leur place.

      Pourtant, Dieu sait que j’aime les bateaux, je préfère ceux qui se construisent sur la plage de Bélo sur Mer dans la plus pure tradition des charpentiers de marine français, et pour cause ! smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 septembre 09:54

      @Clocel


      concernant La Fayette, je parlais bien de mythe.
      Sa participation à la guerre d’indépendance américaine avait d’avantage pour objectif de soustraire aux Anglais des territoires qui auraient renforcé leur empire colonial que de permettre à un peuple qui n’existait pas encore à cette époque une souveraineté nationale.
      Nous sommes bien d’accord.
      La prochaine fois, je prendrai encore plus de précautions de langage.
      Cela dit, le cordon ombilical n’a jamais été coupé et les Américains n’ont jamais été sevrés du lait de leur nourrice britannique. Il suffit de connaitre un peu l’un et l’autre de ces pays pour savoir que l’« élite » culturelle et politique circule indifféremment dans les universités, sur les scènes et à la télé !
      On est parfois surpris de découvrir qu’untel ou untel est anglais alors qu’on le croyait américain, et vice-versa.

    • Cateaufoncel 18 septembre 09:57

      @Jeussey de Sourcesûre

      Il faut tout de même se souvenir de la prééminence WASP (white anglo saxon people) tout au long de l’histoire du pays, du fait que les catholiques ont toujours été relégués au second plan, que le KKK était dirigé à la fois contre les « Nègres », les Juifs et les catholiques, qu’il a fallu attendre 1960 pour qu’on catholique soit élu président des Etats-Unis (Kennedy) et qu’il y a quelques jours, une sénatrice juive, Dianne Feinstein, ancienne maire de San Francisco et actuellement sénatrice démocrate de Californie, a attaqué une candidate catholique à un poste de juge, quant à sa capacité d’appliquer objectivement la Constitution et les lois, en utilisant à plusieurs reprises un « argument » vieux de 150 ans : « On entend le dogme qui vit en vous »


    • gruni gruni 18 septembre 11:30

      @Jeussey de Sourcesûre


      « la liberté des pratiques religieuses interdites en Europe »

      Interdites pour combien de temps encore, nous avons la fâcheuse tendance l’importation. D’ici à ce que nous recevions prochainement un cargo plein de prédicateurs Made in USA. Comme si nous n’en avions pas déjà assez avec les nôtres.

    • Clocel Clocel 18 septembre 12:20

      @Jeussey de Sourcesûre

      Que ce soit aux States ou chez les rosbifs, je ne me hasarderai pas à désigner qui tient qui par les couilles, tant de protagonistes manquent au générique officiel...

      Par exemple, penser que la City est encore purement britannique serait à mon goût d’une grande candeur, pas plus que Wall street...

      Lorsque la nef des fous battra pavillon on y reconnaîtra sans doute l’étoile de David, à ma connaissance, il n’y a qu’un peuple assez taré pour avoir un projet global pour tout l’univers et sa proche périphérie....


    • popov 18 septembre 13:12

      @Cateaufoncel


      Le « W » dans « WASP » est une précision très utile, car comme tout le monde le sait, il y a des protestants anglo-saxons bleus, verts et violets.

    • Cateaufoncel 18 septembre 14:49

      @popov

      Dans un pays multiracial, certains auront cru bon de préciser.

      Quant au « P », il signifie « protestant » et non « people »


    • baleti baleti 18 septembre 17:55

      @Clocel


       «  »tant de protagonistes manquent au générique officiel...«  »

      Leur but, depuis longtemps, est de se dissoudre dans la société, et sous-traiter leur « affaire ».
      Malheureusement, sa ne marche pas
      Comme quoi il y a un bon dieu

    • Alren Alren 18 septembre 19:01

      @Jeussey de Sourcesûre

      « l’un des mythes fondateurs des Etats-Unis est la liberté des pratiques religieuses interdites en Europe. »

      C’est en effet un mythe, on le voit avec cet individu aujourd’hui, à qui on donne une plus grande importance qu’il n’a de pouvoir : ses opinons ne sont pas suivies d’effet, heureusement.

      Les puritains ont dû quitter le royaume de Grande-Bretagne car leur intolérance insupportait tout le monde, à commencer par les nobles et les riches qui voulaient profiter des plaisirs de la vie terrestre (un peu comme les princes catholiques vis-à-vis des trop austères protestants, ou bien avant des cathares).

      Mais ce n’était pas pour créer en Amérique l’idéal de Rabelais (« Fais ce que vouldras ») !
      Ils ont formé des communautés où régnaient un très dur contrôle de chacun par les autres et un décervelage des enfants, un conditionnement, auprès desquels les pires dictatures paraissent « libérales ».

      Cela a pour effet, encore aujourd’hui, qu’il est moralement très difficile à un jeune membre de la communauté qui a conservé ces pratiques, celle des amish de la quitter .
      Et cela l’oblige (surtout une fille) de vivre ainsi dans la tristesse permanente. Et l’inconfort absurde et non choisi.


    • Oceane 18 septembre 09:11

      Bonjour,

      Depuis quand les chrétiens tolèrent-ils d’autres religions ?


      • njama njama 18 septembre 10:30

        @Oceane

        depuis très récemment ils s’accoquinent avec les juifs bien que l’Église les avait ostracisés depuis des siècles
        Depuis quand les chrétiens ...
        notez que ça ne concerne que les catholiques * qui via Vatican II et sa Déclaration Nostra Aetate s’aventurent dans le dialogue interreligieux d’un judéo-christianisme loin d’être partagé par leurs coreligionnaires, orthodoxes, et surtout ceux d’Orient

        * « Entre Jérusalem et Rome »
        https://www.ajcf.fr/IMG/pdf/Entre_Jerusalem_et_Rome.pdf


      • Jelena Jelena 18 septembre 12:50

        @Oceane >> Depuis quand les chrétiens tolèrent-ils d’autres religions ?
         
        Il est vrai que dans les armées turques, pakistanaises ou saoudiennes, les chrétiens sont légions. smiley


      • Armelle Armelle 18 septembre 13:10

        @Oceane

        Les chrétiens tolèrent bien le culte de « l’état providence » lequel d’ailleurs a pris l’ascendant ...
        On a remplacé une religion par une autre, la seule différence étant que l’une vit sur le don, l’autre sur l’extorsion mais les deux vendent la même chose ; de l’apparence et du vent


      • njama njama 18 septembre 13:21

        @Jelena

        dans les pays où la conscription est la règle, ils sont en exacte proportion du % qu’ils représentent dans la population, de même que dans les écoles ...

        La question posée est en fait qui de la nation ou de la religion devrait avoir la préséance ...
        la réponse est pourtant simple, car un sous-ensemble (religion) ne saurait prétendre représenter un ensemble plus grand (nation).

        il est évident que dans les armées des États modernes la question des religions ne compte pas, les armées de pays (chrétiens, ou autres) n’ont pas attendu la diversité ethnique pour s’entretuer 


      • Jelena Jelena 18 septembre 14:18

        @njama Plus ou moins d’accord avec vous... Toujours est-il qu’il n’y a pas lieu de s’embrouiller, car l’armée US est avant tout au service « du dieu dollar ».


      • Pascal L 18 septembre 14:46

        @njama

        La mort de Jésus n’a jamais été le fait du peuple Juifs, mais des grands prêtres à Jérusalem. Par ailleurs, le Christ ayant pardonné ce crime, il ne peut être question de revenir dessus et de faire quelques reproches à ce sujet. Il y a eu d’autres sujets de contentieux dans l’histoire, mais ceux-ci ont maintenant été effacés de part et d’autres.

        La déclaration Nostra Aetate est par contre ambiguë sur l’Islam. Normalement, l’Islam est traité au point 3 et non au point 2 qui traite des religions antérieures au Christianisme. Il n’y a aucun problème pour un dialogue ou chacun affirme ce qu’il est en vérité, mais pas pour la reconnaissance de l’Islam comme voie de salut possible. On peut opposer une autre déclaration ultérieure : « dominus Jesus » du 16 juin 2000. « 4. La pérennité de l’annonce missionnaire de l’Église est aujourd’hui mise en péril par des théories relativistes, qui entendent justifier le pluralisme religieux, non seulement de facto mais aussi de iure (ou en tant que principe). Elles retiennent alors comme dépassées des vérités comme par exemple le caractère définitif et complet de la révélation de Jésus-Christ[...] 5. Pour remédier à cette mentalité relativiste toujours plus répandue, il faut réaffirmer avant tout que la révélation de Jésus-Christ est définitive et complète. »

      • njama njama 18 septembre 15:32

        @Pascal L

        L’intérêt du dialogue religieux est de faire admettre à chacun que la Vérité n’est jamais que la sienne ...
        La Vérité entre juifs, chrétiens et musulmans est très certaienement Trinitaire smiley
        chacun voyant la cruche de où il se trouve ...
        peut-être ainsi sortira-t-on enfin de l’absolutisme et de l’universalisme dans lesquels les théologiens avec leurs dogmes ont enfermé les esprits


      • Pascal L 18 septembre 15:59

        @njama
        J’ai beau regarder, je ne vois que des incompatibilités entre le Dieu des Musulmans et le Dieu des Chrétiens. Si nous voulons converger, il y a plus à faire qu’essayer de comprendre le point de vue de l’autre. Nulle trace d’un Dieu amour dans le Coran. Le monothéisme strict de l’Islam est déjà une condamnation du Christianisme. Le verset 9,29 du Coran est une condamnation explicite du Christianisme et la justification du statut de dhimmi. Comment établir alors une convergence ? Qui peut dans l’Islam faire dire autre chose à ce verset que ce qui y est écrit ?


        Quand la science analyse le Coran, on ne peut que voir les transformations faites par les califes successifs. Qui, dans l’Islam, peut faire revenir le Coran à l’enseignement qui était fait au début du 7ème siècle ? Qui, dans l’Islam, a fait une analyse critique des théologies pré-islamiques, en particulier de celle des Judéonazaréens ? Qui, dans l’Islam, a fait une analyse des grattages visibles sur les Codex anciens (Paris et Sanaa) ? Qui, dans l’Islam, peut prouver que le Coran est bien la parole d’Allah ?

      • njama njama 18 septembre 16:50

        @Pascal L

        Vous avez la trace d’un Dieu Amour dans l’Ancien Testament ?
        Dans l’AT, Dieu est colérique, il est le Dieu des Armées, ...
        Le Dieu des chrétiens, est-il le même que Celui des Juifs, Celui entendu par Abraham, et Moïse ?

        quant aux paroles de Jésus aimez-vous les uns les autres, ou votre prochain comme vous même ... , rien ne dit qu’elles sont de Dieu, elle peuvent être sagesse sortie du cœur de ce galiléen ...


      • Pascal L 18 septembre 19:03

        @njama

        « Vous avez la trace d’un Dieu Amour dans l’Ancien Testament ?  »
        Bien sûr, dans l’ancien testament, la miséricorde de Dieu transparaît dès le livre de la Genèse. Relisez le récit de la destruction de Sodome avec Abraham. Relisez les Psaumes...

        « Dans l’AT, Dieu est colérique, il est le Dieu des Armées, » La Bible est une collection de témoignages et on ne peut séparer les témoignages de leur époque. Le Dieu qui se révèle n’est pas immédiatement compris et ne l’est toujours pas complètement. On ne peut pas dire que dans l’ AT, Dieu est colérique, mais qu’il défend son peuple des agressions. Bien sûr avec le temps, cette vision des choses apparaît fausse, surtout avec l’enseignement de Jésus. La compréhension que nous avons de Dieu progresse, et le Dieu que nous découvrons est de nature si différente de l’homme qu’il ne peut pas être une invention humaine. La révélation du salut proposé par Jésus est un choc pour le monde méditerranéen de son époque. Il a laissé des traces dans toutes la littérature de son temps et beaucoup de groupes religieux ont tenté d’imiter ce salut sans jamais l’égaler. Il n’y a pas de proposition de salut pour tous dans la littérature pré-chrétienne, sinon sous la forme d’une intuition dans le Judaïsme. Beaucoup de ces imitations proposent un salut tout à fait terrestre comme pour le marxisme.

        « rien ne dit qu’elles sont de Dieu, elle peuvent être sagesse sortie du cœur de ce galiléen » Cela va bien au-delà de l’amour du prochain. Il a dit « Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent » (Matthieu 5,44) et plus loin : « En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? » (Matthieu 5, 46-47) Essayez donc par vous même d’aimer vos ennemis. Sans l’aide de Dieu, c’est impossible. Avec la prière, on peut y arriver. De plus Jésus nous donne sans arrêt des signes de sa présence bien vivante. En cherchant un peu, vous trouverez des centaines de témoignages sur Internet.

      • Jonas 18 septembre 20:08

        @Oceane


        Les Chrétiens n’ont pas soutenir d’autres religions, ils se placent sinon sous la servitude de Satan, puisque chaque Chrétien se doit d’imiter le Christ et prêcher la Bonne Parole, l’Évangile.

        Mais cela ne veut pas dire pour autant que les Chrétiens ne doivent pas TOLÉRER d’autres religion !

        « Jésus reprit la parole, et dit : Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s’en allèrent, le laissant à demi mort. Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.
        Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l’ayant vu, passa outre.
        Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit. Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.
        Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.
        Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?
        C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même. »
        La Bible - Luc 10:30-37


      • OMAR 18 septembre 21:20

        Omar9

        @Oceane : « Depuis quand les chrétiens tolèrent-ils d’autres religions ? ».

        Je retiendrais ce paragraphe de l’article :
         Les militaires chrétiens qui professent et soutiennent ouvertement les droits des musulmans, des bouddhistes et de toutes les autres visions du monde anti-chrétiennes pour la pratique de leurs religions – sous prétexte que le texte de la Constitution l’autorise - sont grossièrement dans l’erreur et ils se trompent »
        .
        L’Islam et le Bouddhisme sont nommément cités, et, curieusement, pas le Judaïsme.
        Non pas par respect ou tolérance envers cette religion, mais juste parce que là-bas aussi, le lobby qui existe réellement et l’AIPAC viellent au grain.
        Et pourtant, cela n’empêche pas les actes criminels du KKK :
        http://actu.orange.fr/monde/videos/un-ancien-chef-du-kkk-commet-un-triple-meurtre-antisemite-au-kansas-VID0000001fQYb.html
        Ou l’élection de certains de leurs leaders dans l’équipe de Trump. :
        http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/ku-klux-klan-neonazis-steve-bannon-fait-l-unanimite-chez-les-supremacistes-blancs_1850414.html



      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 septembre 09:22

        Bah, les religions c’est un peu comme les sectes, c’est un peu comme les sociétés anonymes. Ça n’aime pas beaucoup la concurrence.

        Et faire plus bigots et hypocrites que les Zuniens c’est dur !

         smiley


        • bob14 bob14 18 septembre 09:25

          Les religions sont le cancer de l’humanité...


          • Armelle Armelle 18 septembre 10:32

            @bob14

            Oui c’est clair alors commençons par supprimer cette multitude de jours fériés religieux !!!!

            La laïcité oui, mais ho là doucement « pas touche » aux jours fériés !!! C’est historique et culturel nous dira t-on !!!

             


          • Abou Antoun Abou Antoun 18 septembre 12:09

            @bob14
            Les religions sont le cancer de l’humanité...
            Et l’humanité est le cancer de la planète.


          • Armelle Armelle 18 septembre 12:53

            @Abou Antoun
            C’est amusant, je trouve que votre remarque prend tout son sens quand on visite régulièrement ce site...


          • Trelawney Trelawney 18 septembre 09:25

            Le monde évoluera le jour où l’on considérera les religions comme un folklore d’un autre temps.

            En attendant faut se coltiner les religions et leur cortège d’anti.

            • Julien30 Julien30 18 septembre 13:48

              @Trelawney
              Et il faudra aussi se coltiner les gens comme vous avec leur vision méprisante, et tout aussi intolérante que celle des pires bigots, des croyances des autres. Bref, chacun va devoir prendre son mal en patience.


            • V_Parlier V_Parlier 18 septembre 19:13

              @Julien30
              Et l’article commenté sur ce fil est d’ailleurs du même tonneau, tant il présente un non-événement (un pasteur aux USA qui dit des trucs, qu’est-ce qu’on s’en balance) pour nous en faire un plaidoyer antireligieux à visée mondiale.


            • Cateaufoncel 18 septembre 09:28

              Dans l’absolu, c’est cet aumônier qui a raison. Si l’on admet qu’un Dieu est unique, éternel, omniscient, omnipotent et immuable, il faut bien considérer que le dieu unique des monothéistes, se conjugue en une quantité de versions et de variantes, qui sont aussi nombreuses que les religions et sectes juives, chrétiennes et musulmanes, qui se réclament de Lui.

              Dès lors qu’il exige que l’on tranche la main des voleurs quand il est musulman, qu’il interdit de faire du feu ce qui inclut d’allumage de la lumière, fut-ce celle du réfrigérateur, quand il est juif, qu’il bénit les couples homosexuels quand il est protestant, qu’il autorise le mariage des ecclésiastiques quand il est orthodoxe, et qu’il soumet les fidèles à un Souverain Pontife, quand il est catholique, il devient impossible de le prendre au sérieux, sur le plan de l’unicité.


              • Abou Antoun Abou Antoun 18 septembre 12:08

                @Cateaufoncel
                qu’il interdit de faire du feu ce qui inclut d’allumage de la lumière, fut-ce celle du réfrigérateur, quand il est juif,
                Seulement pendant le shabbat ....


              • Cateaufoncel 18 septembre 14:51

                @Abou Antoun

                « Seulement pendant le shabbat .... »

                Bien entendu, j’ai oublié de préciser. Et j’en profite pour ajouter que l’interdit concerne aussi les codes d’accès aux immeubles.


              • pallas 18 septembre 09:36
                Jeussey de Sourcesûre

                La France à rejeté ses propres valeurs depuis longtemps, depuis la fin de la première guerre mondial en vérité.

                La Seconde guerre mondial n’aurai jamais eu lieu si La France avait fait devoir de commanderie.

                Ce qui ne fut pas le cas.

                Quand l’Italie détruisit l’Éthiopie et quand celle ci faisait demande d’aide envers La Société des Nations, La France ne fit absolument rien, détournant le regard.

                La religion n’a rien avoir avec ce qui se déroule actuellement, il ne s’agit pas de l’Islam VS Christianisme.

                Il s’agit des démons du passé qui resurgisse, tel une malédiction.

                La France avait un grand avenir pour le 21 emes siècles, elle en avait la Puissance Militaire, une Puissance économique incontestable, elle n’a rien fait.

                La Honte pèse sur notre pays depuis plus de 70 ans.

                L’histoire aurai été différence si dans l’entre Deux Guerre La France aurai fait honneur.

                Le prix à payer de la lâcheté est ce que nous vivons, la disparition simplement, dans le silence, s’envolant dans une brume faisant le linceul que l’on recouvre d’un cadavre.

                La France est morte c’est un fait.

                Salut


                • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 septembre 09:44

                  @pallas

                  Pourriez-vous m’expliquer ce que signifie « devoir de commanderie »  ?

                  Pour le reste, cet article porte sur les propos d’un officier américain et pas du tout surl’histoire de la France entre les deux guerres !

                • pallas 18 septembre 10:16

                  @Jeussey de Sourcesûre

                  La France est à la base une Nation de type Militaire.

                  La France de l’entre deux Guerre avait une puissance Militaire, Terrestre, Arienne, Maritime, incontestable, autant sur le papier qu’en matiere technologique.

                  La France était une nation des plus puissantes, largement supérieur à la totalité des autres nations Européennes.

                  Toute cette puissance réduit à néant d’un claquement de doigt, le ridicule et la honte.

                  Voila la vérité.

                  Le monde d’aujourd’hui n’existerai pas, il serait différent, si La France avait fait acte de commanderie, d’actes, et non ce vautrant dans la paresse et la lâcheté.

                  La France en paie le prix aujourd’hui, sa simple disparition.

                  Salut


                • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 18 septembre 14:42

                  @pallas

                  Pourriez-vous m’expliquer ce que signifie « devoir de commanderie »  ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires