• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Enfants de Don Quichotte

Les Enfants de Don Quichotte

Je suis parti à la rencontre d’un des militants de l’association qui est à l’origine d’un véritable tsunami médiatique. Marc Russo nous parle de l’action des Enfants de Don Quichotte.

Samedi 30 décembre, dans un café, au canal Saint-Martin, près du campement où 250 tentes ont été installées pour 300 personnes.

Marc Russo :

Ce soir on a trop de personnes qui veulent venir passer une nuit avec nous, on est submergés par la demande !

Chistophe Mistretta :

Doit te faire chaud au cœur de voir autant de gens qui se sentent concernés. Par contre tu me confirmes que ce n’est pas un hôtel, parce que moi, j’ai entendu une histoire où quelqu’un t’aurait demandé s’il pouvait réserver pour passer une nuit au village samedi soir...

MR :

La priorité reste aux SDF, ceux qui n’ont pas de logement. Après les bobos comme je les appelle qui vont aller chanter dans les chaumières « Oui, on a passé une nuit avec les SDF »...

Ceux-là ne sont pas du tout utiles. Après il y a des gens qui sont tout à fait sincères, qui passent une nuit avec nous.

CM :

Au niveau de la nourriture, ça se passe comment, moi j’ai vu des gens qui amenaient de quoi manger ?

MR :

On n’a aucun souci, on a énormément de dons, il y a l’association Une shorba pour tous qui nous ramène une soupe tous les midis et soirs pour les repas chauds.

CM :

Est-ce qu’il y a eu des problèmes de sécurité ?(vol dans les tentes...)

MR :

Il y a des gens qui ont essayé mais cela a été très vite réglé car on est très structurés, moi-même je fais partie de la sécurité, il y a des rondes toutes les nuits donc il n’y a pas de vol. L’alcool est strictement interdit sur le campement, les gens peuvent boire à l’intérieur de leur tente mais il ne doit rien y avoir d’apparent parce qu’on veut changer l’image du SDF un peu clochard, le litre de vin, ça, c’est un cliché, ce n’est pas la réalité. Et ce qui se passe et qui est très bien, c’est que les gens se rendent compte que ce n’est pas la réalité.

CM :

Quelque part tu ne crois pas que cette image véhiculée du SDF, celui qui boit un peu, qui ne se lave pas souvent et qui boit beaucoup, c’était pour les politiques une raison de ne rien faire parce qu’ils pouvaient dire : ceux-là on ne peut pas les aider parce qu’ils ne veulent pas s’aider ?

MR :

Alors il y a un gros problème d’alcool en France et pas seulement chez les SDF.

Il y en a qui se cachent les yeux mais il n’y a pas que les SDF qui boivent !

Nous en plus il faut tenir quand même, on est dehors, moi je suis en toile de tente à la Porte d’Orléans au bord du périphérique, sans arrêt il y a du bruit et on est venu là par solidarité avec Augustin pour soutenir ce mouvement !

CM :

Franchement quand vous avez posé la première tente vous espériez un tel mouvement de solidarité, ou tu te disais que finalement cela ne changerait rien parce que tout le monde s’en fout ?

MR :

Nous on y croyait dur comme fer parce qu’on a des convictions et il faut dire aussi qu’Augustin c’est un bon meneur, tout le monde dit c’est un beau parleur mais quand Mme Vautrin dit : c’est de la poudre aux yeux, eh bien, justement, ce n’est pas de la poudre aux yeux et on est en plein bras de fer avec le gouvernement et on va y arriver !

CM :

Qu’est-ce que tu penses de tous ces hommes politiques de droite, de gauche et du centre qui veulent tous vous rencontrer, être pris en photo avec vous, vous serrer les mains tout d’un coup alors que pour la plupart cela fait dix ans, vingt ans , trente ans qu’ils sont ministres ou députés et qu’ils n’ont rien fait ?

MR :

Il faut dire un truc, notre mouvement est apolitique, ils veulent nous rencontrer et nous voir comme lorsqu’on a été au ministère de la Cohésion sociale chez Mme Vautrin, nous on est là, on dialogue. Ce qu’on aimerait, en fait, c’est que droite-gauche se réunissent et votent cette charte et que tout soit fait comme il faut, c’est ensemble qu’ils doivent faire quelque chose.

CM :

En fait ce serait l’idée d’un consensus national parce que la misère ça touche tout le monde en fait ?

MR :

Le plan Marshall comme on en a parlé car il faut qu’ils se réunissent et qu’ils règlent le problème tous ensemble. Le problème il peut être vite réglé, c’est le prix de trois avions de chasse ! A peu près trois milliards d’euros.

CM :

Surtout que cela fait bien longtemps que la France n’est plus en guerre Officiellement, donc, on n’en a plus rien à foutre de trois avions de chasse de plus !

Moi il y a un truc qui m’a fait halluciner depuis que je suis le mouvement, c’est qu’il y a beaucoup de gens qui ont dit : "Je ne pensais pas que c’était comme ça", ou alors : "Ils m’ont ouvert les yeux" mais il me semble que l’appel de l’Abbé Pierre pendant l’hiver 1954 dénonçait déjà les mêmes situations, donc ce phénomène n’est pas nouveau, et pourtant il y a des gens qui ont l’air sincères et qui paraissent seulement découvrir le problème.

MR :

Moi je vais t’expliquer mon cas personnel. Je gagne 2200 euros minimum net par mois, je travaille en intérim et je fais même des pointes à 3500 euros. Mais comme je suis en intérim, je n’ai pas d’accès aux logements, sans CDI t’es bloqué pour le logement. Après, quand on a parlé avec Mme Vautrin, elle a dit qu’il y avait une loi, le GRL, qui a été votée pour loger les gens qui travaillent en intérim, c’est-à-dire que le gouvernement se porte caution pour nous auprès des bailleurs.

CM :

Mais toi, tu la connaissais, cette loi ?

MR :

Absolument pas !

CM :

C’est donc que les pouvoirs publics n’en font pas la publicité !

MR :

De toute façon, le secrétaire du cabinet du Préfet de Paris me l’a confirmé par la suite donc les deux m’en ont parlé et bien sûr on va vérifier.

CM :

J’ai entendu parler d’une rumeur et j’aimerais connaître ton avis sur la question : on évoque le chiffre de 100 000 SDF en France ?

MR :

Il y en a plus en vérité mais je ne compte pas ceux qui sont logés dans des hôtels meublés par l’Etat, je parle des SDF purs et durs, donc sans aucun toit !

CM :

D’accord, donc tu ne comptes pas les familles avec parfois des enfants en bas âge qui sont logées dans des hôtels insalubres à 5000 euros par mois payés par nos impôts à tous (eh oui, même un SDF paye la CSG, RDS et toutes les autres retenues salariales à la source, mais eux ils n’ont aucun retour sur investissement ! vive la France).

Est-ce que c’est vrai que des officiels vous auraient proposé des appartements pour, d’une manière très peu subtile je l’avoue , vous acheter, ni plus ni moins ?

MR :

Tu as absolument raison , à 100 %.

CM :

Mais alors, c’est encore plus révoltant, parce que ces mêmes responsables qui passent leur temps à nous dire qu’ils n’ont pas les moyens financiers d’une politique sociale ambitieuse ont, tels des magiciens, la faculté de te donner à toi et aux autres porte-parole des Enfants de Don Quichotte des appartements comme s’il en pleuvait du jour au lendemain !

MR :

Et moi je leur ai dit non, c’est pour tout le monde et pas seulement pour moi qu’il faut un appartement !

CM :

Donc en clair quand on entend ça, on n’a plus du tout envie de leur faire confiance à ces gens-là, c’est vraiment de la poudre aux yeux, pour reprendre les propos de Mme la Ministre.

MR :

Le lendemain de notre entrevue au ministère, la ministre nous a donné deux heures de plus d’ouverture pour les accueils de SDF alors que nous on veut que ce soit ouvert 24 heures sur 24 tous les jours de l’année, car quand on est SDF on n’a pas de RTT ou des cinq semaines de CP par an, désolé !

CM :

Cela sent la récupération au niveau politique, ils savent bien que dans quatre mois il y a les élections, et donc il n’y a plus de temps à perdre.

MR :

Ils font leur campagne électorale sur notre dos.

CM :

C’est bien que vous ne soyez pas naïfs par rapport à ça.

MR :

Jamais de la vie, il y a des têtes pensantes et on sait ce qu’on dit, on sait ce qu’on fait.

CM :

Alors moi, un truc qui m’a choqué, c’est que avant d’arriver sur le campement, je n’avais jamais vu autant de journalistes et de radios, comme des abeilles sur un pot de miel ; c’est bien d’en parler dans le monde entier, mais certains journalistes se sont lancés dans la course au SDF le plus sale, le plus violent dans ces propos, on recherche la caricature.

MR :

Nous, on l’a démontré, qu’il y a des gens qui pensent, des gens qui parlent bien, on sait dialoguer et cette image du SDF qui sent mauvais et qui passe tout son temps à boire, on l’a effacée. Maintenant il faut dire qu’il faut faire du cas par cas, il y a des gens qui ont besoin d’un suivi psychiatrique, il y a des drogués, des alcooliques, donc chaque cas est différent. Mais il faut reconnaître qu’il y a des gens qu’on ne pourra pas sauver.

CM :

Parle-moi du 115, parce qu’à chaque fois, les hommes politiques disent : "On peut pas dire qu’on ne s’en occupe pas du problème des sans-logis parce qu’on a créé le 115."

MR :

Le 115 c’est inhumain, c’est atroce . On ne montre que les beaux centres d’accueil à la télé, d’ailleurs on leur en veut beaucoup, aux médias, par rapport à cela. En fait, au 115, tu peux attraper des poux, te faire voler, c’est inhumain !

Elle (la ministre ) nous a parlé de la mie de pain, mais elle n’y a jamais dormi dans cet endroit, donc elle ne sait pas de quoi elle parle. Au départ elle nous dit qu’elle n’a pas d’argent pour les accueils 24/24, et le lendemain de notre visite, elle débloque 70 millions d’euros.

CM :

Cela doit être une magicienne cette dame, ou alors elle a fait un cetelem !

MR :

Pour la paraphraser, c’est de la poudre aux yeux, ces déclarations !

J’aimerais parler d’autre chose, on incite les SDF à voter et aujourd’hui on est arrivé à un chiffre de 60 % sur les 100 000 SDF en France qui se sont inscrits sur les listes électorales ! C’est sur une initiative de jacques Deroo qui a écrit Salauds de pauvres, et l’une des seules égalités dans ce pays, c’est le poids du bulletin de vote (de M. Chirac comme du mien).

CM :

J’ai lu sur Internet que la secrétaire nationale des Verts était venue passer une nuit dans une tente, tu confirmes ?

MR :

C’est du pure mytho, ils ont essayé de faire de la récupération notamment en venant distribuer des tracts, mais on les a vite dégagés !

MC :

Ils t’ont pris pour le Nicolas Hulot des SDF en venant te donner une grosse tape dans le dos.

MR :

Chez nous ça ne marche pas comme ça. On est apolitique.

CM :

Donc pour résumer tout cela, il faudrait une loi pour qu’à l’image des Restos du cœur, cela soit inscrit dans la constitution.

MR :

Je pense qu’on les a mis dos au mur et que nous avons la France derrière nous. On reçoit beaucoup de dons et avec cet argent on achète des gants, des bonnets et des couvertures...

Les gens sont très généreux. Je voudrais dire aussi que lorsque nous avons installé les 80 premières tentes, les riverains se sont inquiétés, et en fait ils s’aperçoivent que le quartier est devenu plus calme qu’avant, plus sûr.

CM :

En fait vous êtes la nouvelle police de proximité que Sarkozy a voulu éliminer !

MR :

Ils sont ravis les riverains, ils sont solidaires et ils nous aident énormément ! Ils viennent dormir avec nous et les préjugés tombent à notre encontre car on est quand même 30 % de SDF à travailler, et donc à pouvoir payer un loyer.

Pour conclure je dirais qu’on veut des mesures maintenant, et durables, plus de provisoires !

Propos recueillis par Christophe Mistretta pour l’association 100 emplois.


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (188 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Alfred (---.---.71.55) 3 janvier 2007 15:36

    Bravo aux « Don Quichotte » il fallait faire une opération très démonstrative de ce type,ne lachez pas le morceau trop vite.Le « mal logement » est un problème trop grave actuellement.

    Il est urgent de réformer le logement social qui a tendance à disparaitre pour cause de spéculation immobilière gallopante.

    Si les « pauvres » ne peuvent plus se loger et sont réduit au désespoir il n’y a plus que la révolte comme alternative...


    • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 17:34

      C’est bien cette idée de tente : ca évite de construire des hlm. Par contre elles ne doivent pas rester à Paris, ca gache le paysage et notre ville n’est pas une poubelle.


      • christophe mistretta (---.---.62.200) 3 janvier 2007 21:00

        c’est bien vrai que PARIS n’est pas une poubelle mais on peut aussi se dire que la ville lumière brillerai sans doute de mille feux si elle avait un peu plus de considération pour les plus démunis d’entre nous. Quant à vous , je vous assure que si par malheur un jour il vous arrivait de ne plus savoir où dormir je vous garderai une place chez moi et non dans un local poubelle car contrairement à vous je ne comparerai jamais un être humain avec un déchet ménager !!! bonne année et sans rancune !!


      • (---.---.88.219) 4 janvier 2007 06:56

        Et si on remplaçait les tentes par des caravanes ? smiley


      • (---.---.11.133) 3 janvier 2007 19:39

        c’est une blague le comm d’avant ? j’hallucine...


        • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 19:50

          Non, c’est sérieux : on ne voit pas pourquoi des sdf viendrait s’installer sur le terrain le plus cher de France. Paris n’est pas la poubelle de la France. On ne paye pas si cher l’immobilier pour être entouré de pouilleux. Ca fait perdre de l’argent en plus, cette mauvaise fréquentation. En plus, c’est mauvais pour eux, ca pourrait leur donner de mauvaises idées, et ils pourraient devenir jaloux, voleurs, violants, etc..

          Quant aux tentes, c’est une trés bonne idées. C’est bien moins cher qu’un hlm, et c’est provisoire, donc le clochard sait qu’il doit sortir de sa pauvreté et ne plus se laisser aller. Bien sur il faut l’aider, surtout psychologiquement.


        • christophe mistretta (---.---.62.200) 3 janvier 2007 21:09

          je suis tellement consterné par ce message que je me garderai de vous livrer le fond de ma pensée sauf que après la solution finale proposée par hitler, je vois que le virus du fachisme sévit toujours alors un seul conseil si toutefois vous en avez les moyens(ce dont je doute vu votre commentaire)il existe des villes pour millardaires totalement protégées de la ’horde violente des misérables qui poussent l’affront jusqu’à penser poluer leurs vertes vallées lors d’une de ces malheureuses 5ème semaine de CP que des politiques démagogues ont bien voulus leurs octroyer.La seule maladie incurable qu’aucun rempart au monde ne peut retenir c’est la CONNERIE HUMAINE mais je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que vous avez un échantillon de ce produit rare sur vous !!!!


        • Libéraliste Radical (---.---.229.236) 3 janvier 2007 21:16

          « après la solution finale proposée par hitler, je vois que le virus du fachisme sévit toujours »

          Vous voulez dire que vous voulez transformer Paris en camps ?

          « il existe des villes pour millardaires totalement protégées de la ’horde violente des misérables qui poussent l’affront jusqu’à penser poluer leurs vertes vallées lors d’une de ces malheureuses 5ème semaine de CP que des politiques démagogues ont bien voulus leurs octroyer »

          A parce qu’en plus vaut clochard ont des congé payés ! Formidable !

          « La seule maladie incurable qu’aucun rempart au monde ne peut retenir c’est la CONNERIE HUMAINE mais je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que vous avez un échantillon de ce produit rare sur vous !!!! »

          Tss, c’est vous qui vous vous êtes fait embobiner. On les connait ces gens, DAL&Co : ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas payer, c’est qu’il ne veulent pas payer. Non seulement ils veulent vivre à Paris, mais en plus gratuitement ! Bein tient ! Comme c’est facile ! Suffit de faire pleurer margo à la télé, et pouf, tout gratuit, logé dans le XVIéme ! Au frais des autres français (si même vos clochards ne sont pas des immigrés, ca reste à voir..) !

          Sauf qu’on est pas dans un pays communiste ici, alors dehors. Ou plutôt en banlieue, là ou la vie est plus Mixé socialement, et ou il trouverons des gars qui vont les prendre chez eux.

          Il ne faut pas nous prendre pour des poires. On paye assez d’impots pour ne pas en plus etre emmerdé.


        • Lob (---.---.162.82) 3 janvier 2007 20:07

          article lamentable.


          • Battement d’elle (---.---.90.133) 3 janvier 2007 20:57

            Les Enfants de Don Quichotte font une action formidable et je suis sure qu’ils atteindront leur but ! Si ils ont beaucoup d’amis... ils ont aussi beaucoup d’ennemis qui sont toutes ses pseudos associations sensées venir en aide à tous ces gens... alors que dans la réalité ils ne sont là que pour s’en mettre plein les poches ! ils tremblent tous ! imaginez que demain il n’y ait plus de pauvres ! alors finis les salaires confortables de cette armée de coucous !


            • Robert le Beauf (---.---.229.236) 3 janvier 2007 21:33

              Ces triste ces associations aux ordres qui viennent polluer la campagne electoral avec des problémes sans importance réel..

              On cherche évidement à détourner l’attention des citoyens sur les vrai probléme, comme le surnombre de fonctionnaire, de logement sociaux, de réglementation, d’impots, taxe et autre cotisations de toute sorte qui plombe notre économie..

              Sans doute un coup du PSF..


              • jrev jrev 4 janvier 2007 05:31

                Les commentaires déraillent...

                Un peu de dignité pour vous-mêmes SVP


                • EtudiantMilitant974 (---.---.119.147) 4 janvier 2007 06:06

                  Bon, Tout d’abord, un article qui est à la fois critiqué et mis en valeur par ces commentaires signifient que c’est un bon article : ça nous fait réagir. Cependant...

                  De dire que c’est une mauvaise chose cette idée de mettre en place des tentes dans Paris, dans un quartier de « petit bourgeois » (comprenez l’idée), c’est moyen.

                  De dire qu’il aurait mieux fallu les envoyer en banlieue en parlant de mixité, parce que dans ce quartier de Paris on paie des impôts... euh...

                  Au passage : dans les banlieue, il y a des gens qui paient leurs impôts. De plus faire ce mouvement dans une banlieue, je pense que l’impact médiatique en serait atténué.

                  Non. Il fallait un message fort. Les quartiers « où tout les gens payent leur impôt » (information à vérifier...), où le mépris et l’indifférence envers les personnes les plus défavorisées est le plus prononcé (il n’y a qu’à lire les commentaires d’un de ces résidents).

                  ça, c’est pertinent. Et ça semble marcher... On va voir la suite... De plus, il faut préciser que cette idée de faire un mouvement apolitique, c’est simplement génial. Comme ça, tout le monde est concerné, et on n’aura pas peur de se lancer corps et âme dans cette aventure.

                  Maintenant (histoire de rire un peu), pour ceux qui pensent que ce mouvement est créé pour « détourner l’attention des citoyens sur les vrais problèmes », il est possible que ces personnes n’ont pas forcément tort ! Mais alors, nous aussi, faisons une action pour dénoncer « le surnombre de fonctionnaire, de logement sociaux, de règlementation, d’impôts, taxes et autre cotisations de toute sorte qui plombe notre économie.. ». Après tout, tout ceci est bien plus important que les gens qui meurent de froid et de faim ! C’est bien plus important qu’une famille française (allez, pour faire plaisir à notre fachos -lire plus haut- : une famille de français bien blanc), avec des enfants en bas âge, condamné à dormir dans les métro, avec une mère en pleure priant chaque soir de ne pas se faire voler, violenter, ou même violer ! C’est bien plus important qu’un type qui travaille, et qui dors dans des centres quand il trouvent de la place ! C’est bien plus important que ce vieillard hurlant le fait qu’à près de 70 piges (je ne sais plus son âge précis), il s’est fait viré de son logement à coups de matraques et de pieds, alors que son père avait la résistance pour sauver note pays !

                  Oui, vive la France ! Et si possible sans ces pauvres qui nous pourrissent la tête et nous éloignent des vraies débats ! A bas ces mouvements stériles qui visent à donner une vie ne serait-ce qu’un peu décente pour nos miséreux !

                  (Sic ! c’est moi qui est écrit ça ? )

                  Redevenons sérieux. En relisant mes mots, il me semble que je suis peut-être un peu méprisant envers un commentaires bien particulier. Je suis sincèrement navré, mais je le pense avec toute sincérité : même si ce mouvement est le fruit d’une manipulation politique, elle a pris tellement d’ampleur qu’on est maintenant obligé de faire quelque chose. Et rien que pour ça, j’approuve ce mouvement. Le type qui passe à la télé (C dans l’Air, Canal+), pour parler de son mouvement, touche beaucoup de français. Son parlé est franc, ses mots sont justes. Et pour le moment, c’est le seul assez couillu pour dire à voix haute ce qui doit être dit, et qui agit avec le mouvement corps et âme.

                  Ainsi, je vous invite tous à visiter le site des enfants de don quichotte : http://www.lesenfantsdedonquichotte.com/

                  Ce site vous permettra de comprendre leur action, de voir des vidéo des types qui dorment dehors, des commentaires d’internautes (tout aussi critiques d’ailleurs !), et de signer, s’il vous convient, une charte sur ce sujet.


                  • hajiba Souab (---.---.66.24) 4 janvier 2007 13:59

                    Bonjour, merci beaucoup pour votre action et la mobilisation et l’enthousiasme qu’elle crée. Surtout gardez-vous bien d’être récupéré. J’ai connu le 115, la mie de pain on m’avait à l’époque proposé le choix entre des hotels à Pétaouchnok et des centres d’hébergements où effectivement on peut frémir d’horreur à la vue des cas sociaux qui par un fait exprès y étaient réunis semblant être de la culture de laboratoire : on comprend maintenant pourquoi... Les parents pauvres dans le Meilleur des Mondes. Malgré tout je vous remercie de saluer le travail des travailleurs sociaux et des médecins de toutes ces associations de tous leurs acteurs car leur tâche n’a jamais été évidente comme elle semble l’être pour vous. Et vous comprenez pourquoi ? Je préfererai m’abstenir de répondre à ma propre question pourtant j’y répondrai si on comprenait pourquoi il vous faudrait avoir le même suivi psychiatrique que moi : on ne peut pas changer le monde c évident C une folie il faut vous faire une raison ! Je ne suis pas sure de m’être faite une raison et si je suis folle ce n’est que d’y avoir cru comme vous y croyez et Nous autres les 80 huitard pour parler des post-soixante huitard éclairés, les lili bobo et autres les vrais tous comme nous sommes nous y avons tellement cru que vous nous donnez une seconde jeunesse : Courage, Meilleurx Voeux et Merci.


                    • christophe mistretta (---.---.223.247) 5 janvier 2007 19:18

                      salut hajiba souab, d’abord merci pour l’émotion que tu m’a procurée lorsque j’ai lu ton commentaire. Je n’ai pas besoin de réfléchir pour te répondre parce que moi aussi j’ai vécu plusieurs ’stages’ intensifs en millieu psychiatrique et pour dire vrai je ne me suis jamais dit que j’allais baisser les bras. Alors tu peux aussi te dire que tous ce qui ne te démolis pas te rend plus forte et peut être que l’on est que des petits cons d’une trentaine d’années mais on arrêtera pas de faire du bruit et de casser les c... parce qu’on s’est jamais dit que le but était de faire le plus de T.V. du monde(n’en déplaise à certains journalistes qui nous disent manipulés alors qu’ils se couchent devant une caresse du pouvoir depuis tant d’années.) la vérité c’est que on a aucune confiance en ceux qui nous gouvernent et que maintenant le rapport de force s’est inversé !! Alors tels des pitbulls on lachera pas l’affaire et c’est pas une loi ou de belles paroles qui nous feront décamper. GANDHI nous a montré la voie de la non violence et nos mitraillettes à nous ce sont les mots qui sortent de la bouche des centaines de S.D.F. et de tous les biens logés dont je fais partie et comme cette fois aucune voiture ne brûlera de notre fait, d’ailleurs même le Président CHIRAC a baissé les armes devant le bruit sourd de la révolte alors ’aux armes citoyens, formés vos bataillons et choisissez votre cause !! je n’ai aucune leçon à donner à personne mais je préfère vivre 1 an comme un lion que 70 ans comme un agneau(désolé j’ai oublié à qui attribuer cette belle métaphore) et je promets que toutes les bonnes volontées sont les bien venues alors si vous êtes prets à discuter avec tous le monde et surtout avec ceux qui sont simplement touchés parce que quelqu’un leur fais la bise sans se demander si il va attraper des poux ou le sida !!! alors on est ouvert jour et nuit 24/24 et 365 jours par an !!! Je vous aime tous et même ceux pour qui l’amour ne peux plus rien !!! peace and love


                    • Gérard TAVERNIER (---.---.100.196) 4 janvier 2007 15:11

                      J’aimerais contacter cette association directement par mail. Peut-on me fournir leur adresse mail s’ils en ont une, que je n’ai pas trouvée.

                      Merci d’avance.Gérard


                      • christophe mistretta (---.---.223.247) 5 janvier 2007 18:45

                        salut gérard, tu peux contacter l’asso ’les enfants de don quichotte’ en allant sur leur site web et tu trouveras la rubrique contact où tu peux envoyer un mail. Merci pour ton soutien. Bonne année


                      • miriam (---.---.62.236) 5 janvier 2007 22:59

                        si je peux faire quelque chose pour vous aide ;j’ai des couvertures et j’y irai les distribue moi meme à partir d’aujourd’hui.


                        • christophe mistretta (---.---.223.223) 6 janvier 2007 10:31

                          Merci à toi miriam pour nous soutenir, je préfère toujours les actes de purs générosités d’illustres inconnues plutôt que les distributeurs de cartes de visites de nos chers élus de la république où tout d’un coup et comme par magie tu te retrouves avec des numéros de portable du député machin à qui tu n’as rien demandé(désolé si notre génération d’agitateur spontanée mets au chômage certains attachés de presse parlementaire et autres responsables du planning de nos élus surbookés !!!) so, tout est possible et le seul obstacle à la créativité de l’être humain est avant tout dans sa tête alors avant de vouloir changer le monde commençons par changer nos propres attitudes et tout d’un coup le regard des autres et leurs actions n’auront plus la même raisonnance . BOUSSA miriam et Bonne année ya benti !!


                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 janvier 2007 11:50

                          Salut Christophe,

                          Je fais court , j’approuve l’action de cette asociation, voir une de mes réponse datée du 26/12. :

                          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=17028

                          @+ P@py


                          • kiki71 (---.---.180.48) 14 janvier 2007 13:53

                            Moi je vous soutiens a fond. Je sais et je sens que votre démarche part du coeur. Je suis fatiguée de constater qu’en France il soit si difficile de mener une action évidente de survie sans attirer sur soi les commentaires de récupération ou d’intellectuels de mes deux qui pensent que vous avez pensé aux résultats avant votre démarche première. En tous cas continuez, car en passant par l’abbé Pierre (en 1954 bien que vous ne soyiez pas nés) et coluche en 1986 ... qu’il n’y a rien de changé dans notre pauvre pays si riche ??? Continuez les gars. Bien même que j’aie 60 ans si j’étais à Paris je coucherais avec vous dans les tentes. J’ai fais le Samusocial pendant 5 ans et j’ai vu une telle misère morale que je ne peux qu’être avec vous de tout coeur. Puisse le gouvernement nous entendre !!!


                            • KIKI71 (---.---.104.125) 14 janvier 2007 15:24

                              APRES L’EMMISSION ARRET SUR IMAGES : je crains que vous vous laissiez corrompre ou manipuler par les médias . Et de celà je serais attristée. Votre démarche m’apparait tellement pure et honnête que si les tentes servaient d’alibi alors moi,, je ne croirais plus en rien. Une mamy de 60 ans qui vous soutiens pur et dur. Continuez les enfants, nous en 68 on a cru que tout allait changer sincèrement, et vous voyez où nous en sommes aujourd’hui. Toutes mes excuses


                              • christophe mistretta (---.---.223.168) 15 janvier 2007 09:59

                                Merci beaucoup pour la sincérité de votre message, quoiqu’il en soit je respecte trop mes Ainées pour critiquer Mai 68 et son héritage historique ! Quant à savoir qui manipule qui je vous livre cette petite réflexion à méditer : d’abord il y a eu VAUTRIN AVEC SA FORMULE ’POUDRE AUX YEUX’ puis VAUTRIN nous lâche 70 millions d’euros ! et nous on dit’ pas assez cher ma fille’ ensuite BORLOO s’en mêle et propose quelques euros de plus et enfin DE VILLEPIN déclare de la manière la plus péremptoire qui soit qu’une solution pour tous les S.D.F. de FRANCE serait trouvée dans les heures qui suivront cette dépêche !!! force est de constatée que le camp est toujours là et n’en déplaise à la préfecture de police de paris et autres office H.L.M. et Gestionnaires des logements sociaux de la ville de PARIS on est pas prêt de partir car on a déjà refusé les H.L.M. du 16ème en pierre de taille donc je pense qu’au jour d’aujourd’hui on peut se déclarer ’INCORUPTIBLES’ CROYEZ-EN NOUS OU PAS MAIS ON LACHERA RIEN TANT QU’ILS AURONT BESOIN DE NOUS POUR LEUR ELECTIONS PRESIDENTIELLES ! Si Mr SARKOZY trouve cinq minutes pour une réunion de travail à l’abris des caméras alors on est prèt à lui résumer les tenants et les aboutissants et bien qu’APOLITIQUES nous sommes prêts à aider toutes personnes de bonne volonté qui réclameraient notre expertise sur ce sujet qui nous concerne tous !!! Merci à tous pour les témoignages de sympathie et ne vous fiez pas aux journalistes qui sont prêts à tout pour faire de l’audimat !! Pour les plus courageux et ceux qui ont encore une conscience R.D.V. canal saint martin au CANAL 96 et AU JEMMAPES qui ont la gentillesse de nous accueillir avec nos ordinateurs et tous nos Bénévoles ! BISOUS 0 TOUS ET BONNE ANNEE !!!


                              • DELISLE (---.---.157.168) 24 janvier 2007 15:34

                                Bonjour,

                                OBJET : EXCLUSION /DISCRIMINATION

                                j’ai été victime d’une expulsion abusive car l’organisme social qui m’a expulsé n’avait pas d’ordonnance du tribunal pour m’expulser comme l’indique l(article 61du code civil.

                                De plus cet organisme a saisi mes biens sans titre exécutoire et cela constitue un vol selon l’article 311.1 du code pénal.

                                Aucune association n’a bougé et en est de même des médiats qui semble t’il prèfèrent médiatiser des affaires pénal car c’est plus lucratifs.

                                Je me suis retrouvé à la rue du 11/05/2004/ au 05/10/2004 alors que l’article 198 du code de la construction et l’habitation prévoit qu’en cas d’expulsion l’huissier de justice doit averir le préfet pour que ce dernier reloge la personne expulsée .

                                Mais la préfecture d’ORLEANS prèfent supprimer 500 nuits offertes aux SDF comme relaté dan le journal LIBERATION et un autre article concernant cet organisme qu ma expulsé l’accuse de discrimination racial pour avoir refusé un logement .

                                Je n’ai pas fait appel car mon avocate m’a dit que si je faisais appel , la facture risquerait d’être très lourde et on peut ce demander si le jugement rendu à mon encontre n’est pas une décision plus politique que juridique ? pour présever de bonne relation pour des raisons économiques. Désormais cet organisme public pourra faire un bras d’honneur aux associations qui défendent les locataire spoliés en leur rappelant mon affaire et après on sétonne qu’il y’est 100 000 SDF a la rue . Une chose est sûre si les lois sur le logement été respectées il y’aurait beaucoup mon de SDF. Si des SDF souhaitent des renseignement pour faire valoir leurs droits je suis disponible aux 06/67/36/29/63 ou par e-mail damien.delisle@yahoo.fr Je vous remercie de l’attention que vous porterez à cette affaire. Cordiales Salutations


                                • christophe mistretta (---.---.146.24) 24 janvier 2007 20:43

                                  merci pour ton témoignage damien, je ne doute pas que tes précieux renseignements intéresseront quelques personnes trop nombreuses malheureusement à mon goût. Bon courage et bonne chance à toi.


                                • BATTISTELLI Jean-Jacques. (---.---.27.171) 1er février 2007 16:49

                                  BONJOUR A TOUS LES DON QUICHOTTE !

                                  Je suis passé au SERVICE PRO DE LA POSTE, à COLBERT, pour obtenir la CREATION D’UNE BOITE AUX LETTRES, placée sur la pelouse de la PORTE d’AIX, une idée que j’ai proposé à CLAUDE (Bénévole responsable du camps), MARDI SOIR.

                                  Comme il n’a pas le temps, je participe aux démarches.

                                  UNE BOITE AUX LETTRES au nom des ENFANTS DE DON QUICHOTTE me parait prolonger la logique des CAMPS DE PROTESTRATION, puisque l’inertie des Pouvoirs Publics, ou leur lenteur, les obligent à prolonger ce séjour inconfortable.

                                  Madame BONNEFOND, Responsable du Centre PRO POSTAL, me transmettra une réponse ces jours-ci, aprés étude juridique et administrative.

                                  DEMANDE TRES INHABITUELLE.

                                  Presque toujours, demande de BOITE POSTALE / OU RESTANTE.

                                  sandrine.bonnefond@laposte.fr


                                  • laura (---.---.155.2) 7 février 2007 08:42

                                    slt je vous trouve ridicul. je sai pa moi si un jour sa marriverai dettre ds la rue je voudrai bien kil maide. imaginer vous tous seul ds la rue vous serez bien content de trouver kelkun ki vous aide. reflechise un peu vous verai.


                                    • sallesse (---.---.95.90) 12 février 2007 22:24

                                      Bonjour à tous,on parle de discrémination racial ? Je suis blonde, j’ai les yeux verts et blanche de peau !Ce qui n’empèche qu’aprés plusieurs années sans logement ni travail, j’ai réussi parce que de la famille m’y à aider à créer un commerce saisonnier et reprendre un logement quand je suis venue en Vendée ! par malheur j’étais dans le cadre de la création d’emploie au « RMI »malheureusement cela n’a pas fonctionné et aujourd’hui lorsque vous entendez MR DE VILLIER vous dire qu’avec sa politique il n’y a pas de chomage et bien il faut vous dire qu’ici on vous chasse par tout les moyens si vous êtes au RMI et l’on vous le fait comprendre ouvertement. Par contre aux Sables d’olonne vous n’avez que des retraités dont les vendéens profites bien financièrement malgré tout le mal qu’ils en disent. Cet été à était un fiasco mais il faut dire que la plupart des distractions ont été réfusé sur le remblay parce que le Maire mène une politique uniquement en faveurs des retraités. Ici que tu sois blanc rose vert n’a aucune importance la couleur de ton fric oui alors on ne veut pas de gens en situation difficils ! La vendée c’est immigration zéro sauf si tu as les moyens même les droits auquels tu as droit dans les autres départements ici on te les supprimes. A quand « don quichotte ici ». Au secours !!!! Ils essaient par tout les moyens de me remettre à la rue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès