• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les extrémistes et nationalistes à la tête de la Turquie

Les extrémistes et nationalistes à la tête de la Turquie

Sous-titre : Turquie : Scandale en Uruguay suite au geste du ministre turc des Affaires étrangères contre les manifestants arméniens

En visite à Montevideo, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a fait de sa main le signe des Loups gris, l'organisation paramilitaire d’extrême droite et nationaliste, qui nie l'existence du génocide des Arméniens et qui est utilisée par le pouvoir turc pour ses basses besognes[1]. Les « services » de cette organisation ont été utilisés à maintes reprises à Chypre également, notamment, durant les années récentes, pour museler l’opposition chypriote turque. Et sur la question chypriote, ce groupe ultranationaliste a des positions extrêmes allant jusqu’à prôner l’occupation de la totalité de l’île[2].

Ce geste du ministre turc en direction d’un groupe de manifestants arméniens qui protestaient contre sa visite a déclenché un scandale national et international.

Les Loups gris est une organisation paramilitaire ultranationaliste. Elle nie, entre autres, l'existence du génocide arménien et a été interdite en 2020 par des pays européens tels que l'Autriche et la France à la suite d'attaques de ses membres contre la communauté arménienne locale.

Les Loups gris sont l'un des principaux soutiens du président turc Recep Tayyip Erdogan. Le mouvement cible les Arméniens, les Kurdes, les militants de gauche et les défenseurs des droits humains, et est à l'origine de nombreuses attaques[3].

Le geste de Çavuşoğlu à Montevideo est survenu la veille du jour qui marque le 107e anniversaire du début du génocide des Arméniens.

Après le scandale, le ministre uruguayen des Affaires étrangères, Francisco Bustillo, a décidé de convoquer l'ambassadeur de Turquie en Uruguay, Hüseyin Müftüoğlu. Rappelons également que Francisco Bustillo était l'orateur principal au nom de l’exécutif uruguayen à la cérémonie commémorative du génocide des Arméniens.

Çavuşoğlu n'a pas seulement offensé les Arméniens uruguayens mais l'ensemble des Arméniens, puisque le premier pays au monde à reconnaître le génocide arménien[4] a été précisément l'Uruguay en 1965.

* La vidéo montrant le ministre turc en train de faire le signe de reconnaissance des Loups gris est visible sur : https://twitter.com/i/status/1517958289677557761 et sur : Newsroom Infobae du 24 Avril 2022 : https://www.infobae.com/fr/2022/04/24/scandale-en-uruguay-suite-au-geste-reprehensible-du-ministre-turc-des-affaires-etrangeres-contre-les-manifestants-armeniens/

 

[2] La Turquie occupe toujours le tiers nord de l’île de Chypre, en violation du droit international.

[3] Op.cit.


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 3 mai 18:57

    les milices fascistes se ressemblent partout .Pas étonnant qu’elles soutiennent un type comme erdogan .


    • L'apostilleur L’apostilleur 3 mai 21:17

      Les extrémistes et nationalistes à la tête de la Turquie..

      Vous auriez pu ajouter islamistes, Erdogan est un fervent admirateur des frères musulmans qui ont imposé la charia autant que possible. 

      Un séjour à Chypre Nord chez l’envahisseur turc, instruira le voyageur qui constatera le sous développement du Nord en le comparant avec le sud des grecs orthodoxes.


      • malhorne malhorne 4 mai 08:13

        aubry l’a bient dit , quand c’est flou , il y a un loup gris


        • YANKEE-GOHOME ! 4 mai 09:13

          Avec Israël, la Turquie est un pion stratégique majeur de l’hégémonisme yankee dans la Région.

          Quel que soit le mamamouchi au pouvoir et quoiqu’il fasse, il sera soutenu par le Yankee. Il suffit d’examiner la pression « formidable » exercée par le truchement de l’OTAN sur l’Europe de l’Ouest à propos de l’Ukraine.


          • sylvain sylvain 4 mai 10:48

            @YANKEE-GOHOME !
            la turquie est instrumentalisée par les Eu, mais elle a aussi son propre agenda, centré sur la reconquête de son empire, et compte bien sortir de cette influence dès qu’elle le peut


          • YANKEE-GOHOME ! 4 mai 15:00

            @sylvain
            sortir de cette influence dès qu’elle le peut

            Oui dès qu’elle aura envahi un pays avec la ressource pétrolière...
            A la place d’Aliyev, je me ferais du souci... si l’Arménie disparait, Ankara risque de régner de la mer noire à la Caspienne...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité