• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les flammes de la guerre

Les flammes de la guerre

Suite aux attentats de Paris, l'une des principales revues médicales internationales, The Lancet, s'est interrogée sur le rôle des professionnels de la santé du monde occidental face à l'actualité. Les inquiétudes de cet éditorial publié le 16 novembre, inhabituellement engagé, résonnent actuellement avec les mesures prises par le gouvernement français.

Le (long) texte complet est disponible sur The Lancet - The Flames of War

En voici une traduction partielle :

"Les flammes de la guerre.

(...) Si le 20e siècle fut l'âge de la guerre, qu'en est-il du 21e siècle ? C'est l'âge de la peur. Alors que nos voisins Français pleurent leurs morts et que notre famille humaine voit la destruction s'étendre de la Somalie à la Syrie, nous savons que le terrorisme n'a pour but que de semer la peur. La même peur qui conduit les gouvernements à obtenir le consentement de leurs peuples en créant plus de peur encore. L'anxiété est contagieuse. Ses retombées sont catastrophiques.

Le monde est aujourd'hui façonné par deux forces. D'abord le nationalisme, reposant sur la séparation. L'expulsion cruelle de "l'autre". Le rejet de la différence. L'adoration de l'authenticité. L'apologie de l'homogénéité culturelle. La rationalisation pervertie de la violence au nom de l'identité pure.

Ensuite, la sécurité. L'utilisation du pouvoir pour soumettre les libertés et militariser la société civile. L'usage de pouvoirs extraordinaires pour suspendre les droits, sceller les frontières et diffamer les plus marginalisés.

Le résultat ? La destruction. L'idée d'identité mondiale et de citoyenneté partagée est en danger mortel. Que peuvent y faire les professionnels de la santé ? Nous pouvons défendre, protester, prévenir, organiser, éduquer, enquêter, intervenir. La santé relève de la liberté, de la création et de l'amélioration de nos conditions physiques, mentales et sociales. De vivre librement, pacifiquement et harmonieusement. Travailler à la santé, c'est agir pour la justice, les droits et l'équité. (...)

Richard Horton."

Traduit par Shanan Khairi


Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 26 décembre 2015 12:00

    « Le monde est aujourd’hui façonné par deux forces. D’abord le nationalisme, reposant sur la séparation. L’expulsion cruelle de »l’autre« . Le rejet de la différence. L’adoration de l’authenticité. L’apologie de l’homogénéité culturelle. La rationalisation pervertie de la violence au nom de l’identité pure. »



    Faut bien reconnaître que ceux qui rêvaient déjà à l’édification d’un seul Etat pour toute l’humanité, se la font, actuellement, mettre bien profond. 

    Pourvu que ça dure. L’arrivée annoncée de trois à cinq millions de clandestins des Proche- et Moyen-Orient en 2016, va dans le sens d’une saine stimulation de la Résistance.

    • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 décembre 2015 12:46

      @César Castique
      Quand on s’affiche à longueur de forum partisan de l’extrême-droite, on devrait avoir la décence de ne pas faire référence à la Résistance...


    • Clofab Clofab 26 décembre 2015 15:21

      @ l’Auteur 

      Bon ! Si j’ai bien compris ; tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! Et les salauds souverainistes qui veulent préserver leur pays, leur patrie, leurs enfants, du gros bordel mondialisé et organisé qui menace la Paix sur notre planète sont simplement des abrutis incultes, xénophobes et égoïstes.

      Il ne faudrait quand-même pas oublier que depuis 40 ans, ce sont les mêmes politiques de droite et de gôche qui sont responsables de l’état dans lequel se trouve la France et nos voisins du Proche-Orient aujourd’hui. Les « va-t-en-guerre » inféodés à l’OTAN (qui ne devrait plus exister depuis la disparition du « Pacte de Varsovie ») et à d’autres forces communautaires dont les intérêts obscurs sont très loin de ceux de la France et des Français.

      Les Français n’en sont que partiellement conscients (30% des électeurs). Le système UMPS et ses medias aux ordres font tout pour préserver leur hégémonie, quitte à mentir aux Français. 

      Nous en sommes à 2 100 milliards d’€ de dette, dont 75% est détenue par des fonds étrangers, ce qui nous oblige à être « très gentils » avec eux.

      Pour combler le déficit public (84 milliards d€ en 2014) nous vendons des armes à des pays « douteux, voire ennemis », ces mêmes armes qui, sans doute, tueront nos soldats en Syrie, en Irak ou peut-être en Afrique. 

      La France est tout simplement vendue, abandonnée, bradée à l’Europe atlantiste par les traitres qui nous gouvernent. Les abrutis, les imbéciles sont ceux qui soutiennent ces traitres !


      • Shanan Khairi Shanan Khairi 26 décembre 2015 15:34

        @Clofab
        « Gôche » s’écrit « gauche ». Pour le reste, votre propagande pro-FN me paraît aussi inepte que révélant la dangerosité de votre mouvement. La rhétorique des « traîtres », on connaît. Et on sait comment ça fini...


      • COVADONGA722 COVADONGA722 26 décembre 2015 21:07

        Le monde est aujourd’hui façonné par deux forces.

         D’abord le nationalisme ,Ensuite, la sécurité.

         .


         je suis étonnés qu’un docteur dénonce les anticorps sans se préoccuper des deux virus : Mammon et l’islam 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès