• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les frappes contre les Kata’ib Hezbollah sonnent le glas de la (...)

Les frappes contre les Kata’ib Hezbollah sonnent le glas de la présence américaine en Irak

Par Moon of Alabama

Traduction : lecridespeuples.fr

Avec la réponse de Ali Khamenei aux menaces de Trump.

Trump vient de commettre l'erreur de sa présidence.

Cela peut être vrai ou faux. Voici ce qui s'est passé.

Vendredi 27 décembre, une volée de quelque 30 roquettes Katyusha de 107 mm a frappé la base K1 qui abrite des troupes irakiennes et américaines près de Kirkouk, en Irak. Un mercenaire / entrepreneur américain a été tué, et deux Irakiens et quatre soldats américains ont été blessés. Au lieu de chercher les vrais coupables, à savoir des résidus de Daech, des habitants mécontents ou des Kurdes qui veulent reprendre le contrôle de Kirkouk, les États-Unis ont décidé que les Kata'ib Hezbollah étaient coupables de l'attaque.

Le Kata'ib Hezbollah est un groupe majoritairement chiite ayant des relations avec l'Iran. Il fait partie des Unités de mobilisation populaire (Hachd Cha'bi ou PMU) qui ont été fondées et formées avec l'aide de l'Iran pour arrêter et vaincre Daech alors qu'il occupait près d'un tiers de l'Irak et de la Syrie. Le Kata'ib Hezbollah, comme toutes les unités PMU, est maintenant sous le commandement et le contrôle du ministère irakien de la Défense. En somme, c'est une unité de l'armée irakienne à part entière.

Pour se venger de la mort d'un de ses mercenaires, l'armée de l'air américaine a attaqué cinq camps où étaient stationnés les Kata'ib Hezbollah et d'autres forces irakiennes :

En réponse aux attaques répétées des Kata'ib Hezbollah contre des bases irakiennes qui hébergent les forces de la coalition Operation Inherent Resolve (OIR), les forces américaines ont mené des frappes défensives de précision contre cinq installations des Kata'ib Hezbollah en Irak et en Syrie, ce qui dégradera leur capacité à mener de futures attaques contre les forces de la coalition OIR.

Les cinq cibles comprennent trois sites des Kata'ib Hezbollah en Irak et deux en Syrie. Ces emplacements comprenaient des installations de stockage d'armes et des emplacements de commandement et de contrôle que les Kata'ib Hezbollah utilisent pour planifier et exécuter des attaques contre les forces de la coalition OIR.

Toutes les positions des Kata'ib Hezbollah qui ont été touchées se trouvaient dans le désert ouest d'Anbar, à 450 kilomètres de Kirkouk. Les Kata'ib Hezbollah ont des bases des deux côtés de la frontière irako-syrienne où elles sont engagées dans la lutte contre les derniers éléments actifs de Daech. Les résultats des frappes aériennes ont été dévastateurs :

32 tués et 45 blessés : voilà le résultat de l'agression #US violente contre les brigades 45 et 46 des forces de sécurité irakiennes la nuit dernière sur une position militaire établie pour contre-attaquer et éradiquer les résidus de Daech à al-Qaem, sur les frontières entre l'Irak et la Syrie.

Le poste frontière al-Qaem / al-Bukamal est le seul ouvert entre l'Irak et la Syrie qui n'est pas sous contrôle américain. Les États-Unis étaient furieux lorsque le Premier ministre irakien Adil Abdul Mahdi a autorisé sa création. Il avait précédemment été attaqué par Israël qui avait lancé son assaut depuis une base de l'armée de l'air américaine dans l'est de la Syrie.

Ce ne sont pas seulement les membres des bataillons du Hezbollah qui ont été touchés, il y a également des blessés dans les rangs des bataillons de missiles / roquettes, qui sont une unité distincte des brigades numérotées.

Parmi les morts figurent Abu Ali Madiniyah, le commandant du 1er bataillon de la 45e brigade.

Les frappes constituaient un acte de mépris total, une violation flagrante de la souveraineté irakienne et des forces placées sous le commandement direct de l'État irakien :

Dans un communiqué, Abdul-Mahdi a déclaré que le secrétaire à la Défense, Mark Esper, l'avait appelé environ une demi-heure avant les frappes américaines pour lui faire part de son intention de frapper les bases des milices soupçonnées d'être à l'origine de l'attaque à la roquette de vendredi. Abdul-Mahdi a déclaré dans le communiqué qu'il avait demandé à Esper d'annuler les plans de représailles américains.

Le communiqué indique que le Président irakien Barham Salih a également reçu un préavis d'un diplomate américain et a également demandé en vain aux Américains de l'annuler.

Les frappes ont été conçues pour tuer ceux qui combattent encore Daech dans ses cellules les plus virulentes :

Le groupe PMU qui a été touché par les Américains combat Daech depuis des années. Ils étaient en première ligne pour protéger l'Irak de Daech en Syrie et étaient engagés dans les batailles en cours contre Daech dans les déserts syriens et irakiens. Ils étaient LA ligne de défense.

L'attaque américaine contre ce groupe PMU n'est pas seulement un acte de vengeance disproportionné, c'est aussi une menace pour la sécurité régionale. ET il est pathétique pour une soi-disant superpuissance de s'en prenre à une petite milice.

Voici une vidéo des suites sanglantes des frappes américaines.

Il y a environ 5 000 soldats américains en Irak dans des bases qui abritent également des dizaines de milliers de soldats irakiens et de soldats des PMU. Des attaques de représailles contre l'occupant américain sont désormais inévitables :

Au lendemain des frappes américaines, le Premier ministre irakien Adil Abdul-Mahdi a déclaré : « Nous avons déjà confirmé notre rejet de toute action unilatérale des forces de la coalition ou de toute autre force en Irak. Nous considérons qu’il s’agit d’une violation de la souveraineté de l’Iraq et d’une escalade dangereuse qui menace la sécurité de l’Iraq et de la région », selon un communiqué publié à la télévision publique irakienne.

Abdul-Mahdi se trouve maintenant confronté à la possibilité cauchemardesque de paramilitaires liés à l'Iran, dont les ailes politiques exercent une énorme influence sur son gouvernement, faisant la guerre aux forces américaines sur le territoire irakien, ce qui aggraverait quelques mois désastreux au cours desquels des centaines de morts parmi les manifestants ont été déposés à ses pieds, ce qui l'a incité à remettre sa démission au Parlement.

Les prochains jours et semaines répondront à un certain nombre de questions sur la façon dont cette situation périlleuse se développera ; principalement, on verra dans quelle mesure les paramilitaires sont disposés à donner suite à leur rhétorique qui a sans cesse déclaré que la présence américaine en Irak était une continuation de l'occupation, en plus de leur volonté de prendre des mesures militaires afin de forcer les Américains à quitter l'Irak « une nouvelle fois ».

Les États-Unis et Israël ont déjà tué des centaines de soldats irakiens alignés avec l'Iran. Mais ce sont les frappes les plus flagrantes et les plus meurtrières. Il n'y a plus de doute : les forces américaines devront (à nouveau) quitter l'Irak :

Déclaration du PMU irakien Asai'b Ahl al-Haq sur l'attaque américaine contre l'Irak ce soir : «  La présence militaire américaine est devenue un fardeau pour l'État et une source d'agression contre nos forces ; c'est maintenant un devoir pour nous tous de les expulser d'Irak.  »

Le Président américain Donald Trump avait déclaré qu'il souhaitait que les troupes américaines quittent le Moyen-Orient.

[vimeo 325663472 w=640 h=360]

Mais « l'État profond », la bureaucratie du Pentagone et celle du Département d'État ont résisté à une telle décision :

Pompeo, Esper et le Général Mark Milley, qui dirigent le Joint Chiefs of Staff, se sont rendus à Palm Beach, en Floride, après l'opération pour en rendre compte au Président Trump.

Esper a déclaré avoir discuté avec Trump « des autres options disponibles » pour répondre à l'Iran. [...]

Trump était à Mar-a-Lago mais n'est pas apparu avec ses hauts responsables de la sécurité nationale. Après que Pompeo et Esper se soient exprimés, le Président s'est rendu dans son club de golf privé à West Palm Beach. La Maison Blanche n'a pas expliqué pourquoi Trump était retourné au club après y avoir passé près de six heures plus tôt dimanche.

Les attaques d'hier garantissent que toutes les troupes américaines devront quitter l'Irak et ainsi perdre également leurs lignes d'approvisionnement vers la Syrie.

On se demanderait presque si telle était la véritable intention de ces frappes.

***

Le Guide Suprême de la Révolution Islamique d'Iran, Sayed Ali Khamenei, a répondu aux menaces de Trump :

Regardez ce que font les Etats-Unis en Irak : ils se vengent des PMU pour avoir vaincu Daech. Depuis que les PMU ont paralysé et détruit Daech, que les Etats-Unis avaient créé, ils se vengent. Le gouvernement et la nation iranienne, ainsi que moi-même, condamnons fermement l'hypocrisie américaine.

Ce type [Trump] a tweeté qu'il considérait l'Iran responsable de l'attaque contre l'ambassade américaine à Bagdad, et qu'il riposterait contre l'Iran : 1/ Tu ne peux rien faire contre nous. 2/ Si tu avais du bon sens, ce qui n'est manifestement pas le cas, tu comprendrais que vos crimes en Irak, Afghanistan, etc., ont fait que toutes les nations vous haïssent.

Si la République Islamique décide de relever le défi et de se battre, elle le fera ouvertement et sans équivoque. Nous ne voulons pas déclencher des guerres, mais nous défendrons avec force les intérêts, la dignité et la gloire de la nation iranienne.

Durant les dernières manifestations de novembre en Iran, le peuple avait des revendications économiques, majoritairement légitimes. Durant ces événements, l'ennemi a activé ses éléments en iran pour causer de la sédition. Il a saisi cette opportunité pour faire du mal à notre pays. Du fait de sa lucidité, le peuple s'est retiré du mouvement et les séditieux se sont retrouvés seuls.

Selon un des hauts responsables du pays, un dignitaire étranger a déclaré que durant les récentes manifestations en Iran, il avait entendu des responsables à Washington affirmer avec joie : Cette fois, l'Iran est fini ! Il a ajouté que lorsque le mouvement s'est éteint, les Américains étaient très fâchés de ce nouvel échec.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter.

Moyenne des avis sur cet article :  2.72/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • titi 1er janvier 21:15

    Moi j’ai de la mémoire… je me souviens de l’attentat du Drakkar.

    Prosit !


    • berry 2 janvier 08:10

      @titi
      C’est ballot, ils se sont engagés pour l’adrénaline et pour voir du pays et au final, ils ont donné leurs vies pour la sécurité d’israël.
      Si ça vous plait pas, allez demander des comptes à ceux qui les ont envoyés.


    • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 13:22

      @titi

      C’est évident que l’attaque de la base US est une provocation pour pouvoir aller détruire les bases des troupes supplétives iraniennes.


    • titi 2 janvier 14:53

      @berry

      Comme je l’ai dit, il se trouve que j’ai de la mémoire.

      Donc vous pouvez toujours réciter votre discours, israel blablabla, USA blablabla, vous perdez votre temps.


    • Aimable 2 janvier 15:31

      @Et hop !
      J’opterais facilement pour votre version , parce que je pense que la subtilité des Américains ne va pas plus loin .


    • Et hop ! Et hop ! 3 janvier 09:54

      @titi

      Je n’ai jamais rien dit sur Israël qui ne semble pas impliquée dans cette affaire.


    • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 1er janvier 23:52

      Bonne année et surtout bonne santé ,enfin, ceux qui resterons entier.


      • Aimable 3 janvier 00:30

        @Abou Darbrakam
        bonne année a vous le mécanicien .


      • Aimable 3 janvier 00:32

        @Abou Darbrakam
        Bonne année a vous le mécanicien  smiley


      • Massada Massada 2 janvier 08:02

        La République Islamique d’Iran, institution hostile aux valeurs occidentales – celles de l’égalité des individus, de la méritocratie, de la transparence de l’information, du respect de l’histoire et de la règle de droit – est confrontée à une impasse.
         
        Elle rejoindra les poubelles de l’histoire en 2020 smiley
         
        Ruinée par les sanctions, haïe par sa population, elle continue à perdre des milliards de dollars de ressources militaires, qu’elle n’envoie en Syrie que pour les voir transformées en fumée par Tsahal.
         
        Le seul héritage durable du régime des mollahs sera d’avoir vu, avant son effondrement, une grande alliance arabo-israélienne se former contre lui et le caractère définitif du retour des Juifs chez eux enfin reconnu par toutes les puissances qui comptent.
         

        Très optimiste pour 2020 !


        • ETIENNE 2 janvier 09:09

          @Massada
          « La République Islamique d’Iran (...) hostile aux valeurs occidentales »
          Que dire de la république juive d’Israël ?
          « Elle rejoindra les poubelles de l’histoire en 2020 »
          Vous voulez dire que ce régime doit disparaître de la page du temps ?


        • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 13:25

          @Massada : «  hostile aux valeurs occidentales – celles de l’égalité des individus »

          Non, en France, il y a une grande inégalité entre les individus, leurs talents, leurs mérites, leurs fortunes, leurs pouvoirs, il y a juste une égalité des droits entre les citoyens.


        • foufouille foufouille 2 janvier 17:20

          @Et hop !

          non, pas d’égalité en droits.


        • Massada Massada 2 janvier 08:27

          Que l’année 2020 soit celle de la victoire sur le fascisme islamique !
          Bonne année


          • Et hop ! Et hop ! 2 janvier 13:34

            @Massada

            Vous ne préfèreriez pas la paix ?
            Un grand Jubilée, on efface toutes les dettes, on rend tous les gages, chacun rentre dans son pays, et on oublie tout.


          • Massada Massada 2 janvier 10:00

            Le secrétaire d’Etat Pompeo a remercié le Premier ministre Netanyahou pour l’engagement indéniable d’Israël à lutter contre l’influence régionale malveillante de l’Iran et pour sa condamnation de l’attaque du 31 décembre contre l’ambassade des États-Unis à Bagdad,« a déclaré le département d’État dans un communiqué.
             

             »Pompeo et le Premier ministre ont réaffirmé les liens indéfectibles entre les Etats-Unis et Israël« 

             

            Le président Donald Trump a menacé de faire payer le »prix fort" à l’Iran.


            • illiadegun illiadegun 2 janvier 10:56

              @Massada  Vous vous rendez compte ! Pompéo a remercié Bibi WOUAHHOUH !!!!!!!!!


            • Aimable 2 janvier 17:43

              @Massada
              vous devriez vous méfier de la parole des Américains , elles n’a pas plus de valeur que leur monnaie de singe appelée dollars .


            • QAmonBra QAmonBra 2 janvier 12:31

              Merci @ l’auteur pour le partage.

              A mon humble avis, la chasse aux yankees est désormais ouverte sans permis en Irak et Syrie, le nombre de rapatriements aux U$A de cadavres dans leurs « bodybags » flambant neufs, d’invalides à vie et de psychopathes va s’amplifier en conséquence  !

              Serons nous informés des quelques français « morts pour la France » ou estropiés pour le restant de leurs jours, qui ne manqueront pas d’en faire partie ?

              Santé & prospérité à tous pour l’an qué ven, y compris aux $ionistes et autres $ionisés !


              • berry 2 janvier 14:59

                @QAmonBra
                Sauf erreur de ma part, les troupes américaines sont en Irak avec l’accord du gouvernement irakien, il appartient à ce dernier de leur demander de partir.
                Daech ayant été vaincu, les américains n’ont plus vraiment de prétexte pour rester dans le pays.


              • McGurk McGurk 2 janvier 15:29

                @QAmonBra

                Merci de retenir votre joie devant la future mort d’êtres humains.


              • QAmonBra QAmonBra 2 janvier 16:01

                @berry

                (. . .) « Sauf erreur de ma part, les troupes américaines sont en Irak avec l’accord du gouvernement irakien, » (. . .)

                Tout a fait exact, pris en tenaille entre le populaire Hezbollah irakien et les yankees, la situation des corrompus de l’actuel gouvernement irakien va donc devenir intenable.

                Gageons que même si ils invitaient poliment les U$A à déguerpir, le « deep state » fera la sourde oreille comme il le fait pour la Syrie, malgré les directives de Trump et les menaces à peine voilées des russes  !

                Comme d’hab, c’est à partir d’une notable recrudescence de « bodybags », de leur impact sur l’opinion publique U$, que ce départ se précipitera. . .


              • McGurk McGurk 2 janvier 16:11

                @QAmonBra

                C’est vrai que c’est bien mieux d’avoir un groupement paramilitaire terroriste qui gouverne...


              • QAmonBra QAmonBra 2 janvier 18:19

                @McGurk

                Je reconnais, non sans scrupules, qu’il m’est très agréable de voir la terreur changer de camps, observer tous ces coupeurs de têtes et autres anthropophages se raser la barbe et détaler comme des lapins, m’est, je l’avoue, profondément jubilatoire.

                Mais, honnêtement, je serais encore plus heureux, lorsque les derniers de ceux les ayant amené, quasiment avec leur paquetage, auront déguerpi à leur tour du proche et moyen orient, aussi terrorisés que leurs barbus !

                Mordiou ! Le sang de ces idiots utiles vaudrait il plus cher que celui de leurs
                victimes !?

                Dois je battre ma coulpe frère « McGurk » pour ce propos éminemment coupable, exprimé sans honte, par un occidental pourtant catéchisé « merdiatiquement » depuis des décennies !? . . .


              • McGurk McGurk 2 janvier 19:13

                @QAmonBra

                Avant que les Occidentaux déguerpissent de ces régions, il faudra d’abord que ces pays puissent être stables afin de fonder des sociétés durables et ainsi se défaire de toute emprise religieuse ou guerrière (ce qui est, au fond, la même chose vu que cela conduit aux mouvements armés pseudo-religieux ou dictatures).

                Pour l’instant, c’est un avenir lointain et très incertain (je le leur souhaite néanmoins). En Irak, les tensions internes sont telles, le tribalisme est tellement ancré, qu’une vision « étatique citoyenne » est très loin de voir le jour.

                En parlant de « victimes », si vous faites références au Hezbollah, ce n’est pas une grande perte. Ils ne représentent que les intérêts de l’Iran et fonctionnent comme une mafia (qui s’étend à travers le monde). Par ailleurs, un mouvement paramilitaire est toujours une perte évidente de souveraineté d’un pays.

                La seule chose que je demandais était de ne pas, encore une fois et inutilement d’ailleurs, alimenter la haine envers un peuple. Surtout lorsqu’on sait que ses actions (de même pour la France) sont uniquement le fruit de la politique et des lobbies.


              • QAmonBra QAmonBra 3 janvier 01:17

                @McGurk

                (. . .) "Avant que les Occidentaux déguerpissent de ces régions, il faudra d’abord que ces pays puissent être stables afin de fonder des sociétés durables" (. . .)

                Avez vous ne serait ce qu’un soupçon de conscience de l’énormité de vos propos ? 

                Si vous croyez ce que vous dites, je vous plains sincèrement car le réveil sera aussi brutal que douloureux ! 


              • Ouam Ouam 3 janvier 01:46

                @QAmonBra
                (. . .) "Avant que les Occidentaux déguerpissent de ces régions, il faudra d’abord que ces pays puissent être stables afin de fonder des sociétés durables" (. . .)

                 
                Je vais dans ton sens sur cette patie pour deux raisons :
                1 stop à l’ingérance, chacun gere sa merde à sa guise ^^.
                2 ca nous fera des économies
                 
                 
                « Si vous croyez ce que vous dites, je vous plains sincèrement car le réveil sera aussi brutal que douloureux ! »

                 
                Certainement mais pas QUE pour lui, c’est sur cette partie ou, amha tu te trompes très lourdement, l’avenir nous le dira bien plus rapidement que tu pourra/peut l’imaginer.


              • QAmonBra QAmonBra 3 janvier 09:26

                @Ouam

                (. . .) "Certainement mais pas QUE pour lui, c’est sur cette partie ou, amha tu te trompes très lourdement, l’avenir nous le dira bien plus rapidement que tu pourra/peut l’imaginer."(. . .)

                 !??

                Éclaircissements s.v.p.


              • McGurk McGurk 3 janvier 13:48

                @QAmonBra

                Pourriez-vous être à la fois plus vague et encore plus sûr de vos propos évasifs ?


              • McGurk McGurk 3 janvier 13:56

                @Ouam

                Oui, vous avez raison.

                Cette ingérence nous a déjà coûté suffisamment cher (argent investi, vies perdues en dehors et sur notre territoire). Mais celle-ci est guidée par trois moteurs puissants que sont le « rêve de prestige et de gloire passée (empire colonial et la puissance qu’il apportait) », le traditionnel appât du gain et le fait d’être manipulé par des puissances telles que les USA (rappelons-nous le sort de la Libye).

                Comment pourrions-nous abandonner, aujourd’hui, l’Irak en plein conflit (dans tous les sens du terme), la Libye ou même la Syrie ? Des régions que notre « groupe » a détruit...pour, à terme, faire du business ?

                C’est pour cette raison que je vois rouge lorsque j’entends des personnes qui, ici, soutiennent des organisations terroristes en les qualifiant de « résistance » ou « libératrices ». Ou bien souhaiter la mort de personnes. Ca m’est insupportable.


              • Abou Darbrakam Abou Darbrakam 2 janvier 14:07

                Avis aux amateurs

                Selon le ministre russe de la Défense, un nouveau missile intercontinental capable de voler à 27 fois la vitesse du son (soit plus de 33’000 km/h), est officiellement opérationnel depuis vendredi dernier. La nouvelle a premièrement été annoncée à Vladimir Poutine, qui voit la capacité de frappe nucléaire de son pays encore renforcée avec cette arme, baptisée Avangard.

                https://trustmyscience.com/russie-devient-premier-pays-a-posseder-arme-hypersonique-operationnelle/?fbclid=IwAR0XM-mAh6U-LEQ9shmRKmT1ZcjTQgeMb1h7g6x01YTX5znTW3-PFFu2OHg


                • nono le simplet nono le simplet 2 janvier 16:27

                  @exol
                  la navette rentrait dans l’atmosphère à environ 11km/s ... là ça fait environ du 9.2 km/s ...


                • foufouille foufouille 2 janvier 17:26

                  @nono le simplet

                  une navette n’est pas un missile ............


                • berry 2 janvier 17:42

                  A cette vitesse-là, l’énergie cinétique est tellement importante qu’il n’est plus nécessaire d’utiliser des explosifs.
                  Vous pouvez envoyer une boule de pétanque, elle fera plus de dégâts qu’un obus.
                  C’est écologique, Greta va être contente.


                • Ouam Ouam 3 janvier 01:51

                  @exol
                  « Voui , voui on y croit , nouvelle arme magique , rien que la vitesse suffirait à ce qu’elle se désintègre. »

                  Ca dépend de la résistance à l’échauffement et du frottement dans le temps.
                  Qd à la force d’impact du à l’énergie cynétique, va regarder 5mn ce qu’un simple misérable bout de tungstène bien moins lourd fait à un char lorsqu’il le percute !
                  Cf : « Obus flèche »


                • QAmonBra QAmonBra 2 janvier 16:34

                  @ux sempiternels cocus de l’Histoire qui se reconnaitront sans problème.

                  Vous me semblez particulièrement excités en ce début d’année nouvelle, on dirait les mouches du bétail avant l’orage libérateur !

                  Comme ces insectes, votre excitation annoncerait elle une année libératrice en matière politique et géopolitique ? . . .


                  • sylvain 2 janvier 18:49

                    "ce qui aggraverait quelques mois désastreux au cours desquels des centaines de morts parmi les manifestants ont été déposés à ses pieds

                    "

                    Manifestants qui protestent en grande partie contre l’ingérence de l’iran en iraq, et contre les milices chiites hachd al chaabi, très proches de l’iran, qui les massacrent depuis octobre .

                    Je ne suis pas sur que ces frappes soient la plus grande erreur de trump, au contraire, car cela déplace le conflit sur le terrain irakien, ou les iraniens ne sont pas tellement plus légitimes et aimés que les ricains . En réalité les USA n’ont pas grand chose à perdre car si ils laissent ce gouvernement, plus que pro iraniens, au pouvoir ils vont de toute facon perdre leurs intérêts en iraq, et cela semble le bon moment pour les déstabiliser

                    En tout cas il semble que Trump et le « guide suprême » ( ultime ? intersidéral ?) aient à peu près la même considération pour les gens : aucune . Ils sont bien trop occupés par leur putain de conflit


                    • DACH 3 janvier 07:23

                      La démonstration que ces groupes chites ne sont pas au service de l’Iran n’est toujours pas faite par l’auteur. Idem, ils ne servent que les intérêts iraniens en Irak, au détriment des Irakiens, dont certains ont déjà manifesté leurs joies à l’élimination des chefs de guerre iraniens sur l’aéroport de Bagdad. Quant à la présence américaine, l’aveuglement idéologique des iraniens a pour effet le contraire de ce qu’ils prétendent. Au Moyen Orient, nombreux vont se réjouir de cette défaite iranienne. Les Iraniens n’ont plus intérêt à répliquer, car cela sera pire pour eux au point de mettre en danger le pouvoir des ayatollahs.



                      • Massada Massada 3 janvier 07:33

                        @DACH
                         
                        L’Iran est ruiné économiquement et moralement.
                        Le pouvoir a du faire appel à des milices étrangères (Hezbollah) pour tirer sur ses propres manifestants car il n’a aucune confiance en son armée. (plus de 1500 morts).
                        Les Mollah tentent désespérément de mobiliser la population contre un ennemi commun le Grand Satan Américain mais sans succès.

                        Le peuple iranien en a assez de la dictature islamique des Mollah, la fin de ce régime diabolique est proche


                      • Massada Massada 3 janvier 07:39

                        Breaking news
                         
                        Le puissant général Qassem Soleimani, Chef de la Force Al-Quds, la plus prestigieuse et la plus dominante à l’intérieur du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (GRI) en Iran, créée au début des années 1990, destinée aux activités de guerre non conventionnelle, de renseignements et en charge d’opérations extérieures, le deuxième ou troisième homme le plus puissant d’Iran, vient d’être tué par un missile dans sa voiture, apparemment sur les ordres de Trump, alors qu’il était en visite à Bagdad, probablement en relation avec la tentative ratée de l’invasion de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad.
                         
                        Soleimani était connu pour ses diatribes et ses menaces de destruction de « l’entité sioniste » comme il appelait Israël et avait promis d’aller prier à la mosquée de Jérusalem (rebaptisée à tort Al-Quds) juste après sa victoire. Promesse qu’il ne tiendra pas. 
                         

                        Pour Israël et les Etats-Unis c’est une énorme victoire tactique, probablement même stratégique dans la lutte contre l’expansionnisme iranien dans la région.


                        • samy Levrai samy Levrai 3 janvier 09:43

                          @Massada
                          Je me souviens que l’assassinat de quelques militants du Hezbollah avait montré qu’Israel s’était terrée pendant des semaines attendant la vengeance sans défense et le manque de reaction quand son blindé et 5 de ses militaires se sont fait exploser...
                          Les bases américaines en Irak vont devenir des stands de tir pour tous les irakiens, le parlement irakien va voter leur départ , le départ de Syrie suivra, pour une victoire tactique c’est une victoire tactique ( terrorisme, assassinat d’officiels,...) ça touche même a la victoire stratégique ! 


                        • DACH 3 janvier 12:48

                          @samy Levrai=quel doux rêve qui ne compense pas l’impuissance une fois de plus de ceux que vous soutenez !


                        • Massada Massada 3 janvier 07:46

                          Tsahal envoie d’importants renforts sur les fronts septentrionaux. On pense en Israël que cette élimination ne déclenche le conflit généralisé avec l’Iran.



                          • DACH 3 janvier 08:20

                            @Massada=Non, car les ayatollahs connaissent leurs faiblesses. Mais comme toujours, à croire que les démocraties ne veulent que la paix, et qu’on peut leur imposer des ambitions agressives, c’est l’erreur qui mène à des guerres.



                            • Massada Massada 3 janvier 08:33

                              Effet Trump : Le siège de l’ambassade américaine à Bagdad a été stoppé smiley


                              • Massada Massada 3 janvier 08:58

                                Deux pour le prix d’un smiley
                                Les Etats Unis ont liquidé deux puissants chefs iranien : Qassem Soleimani et Abu Mahdi Al Muhandis.


                                • samy Levrai samy Levrai 3 janvier 09:47

                                  @Massada
                                  Tu crois que le Hezbollah va commencer à balancer ses missiles sur Israël ?
                                  Il semblerait que tout le monde a le droit de tuer qui il veut quand il veut où il veut avec la loi de la jungle... 


                                • QAmonBra QAmonBra 3 janvier 10:40

                                  @ux $ionistes de la hasbarah.

                                  Avant de déguerpir, les colonisateurs assassinent souvent les leaders ayant mis en échec leur ambitions, mais cela n’a jamais empêché leur départ, arrêté la marche de l’Histoire ou diminué le nombre de « bodybags » rapatriés « at home », tout au contraire.

                                  Sur le plan des assassinats ciblés, les U$A sont une petite pointure en comparaison de l’apartheid, les yankees c’est plutôt en masse qu’ils tuent en déversant des milliers de tonnes de bombes, mais, même avec une liste interminable d’assassinats, leur petit chéri en Palestine n’a jamais eu un avenir aussi incertain. . .


                                  • Massada Massada 3 janvier 10:45

                                    Le général Qassem Soleimani était le bras armé du régime iranien à l’étranger, l’homme des basses œuvres en Syrie, au Liban, et en Irak. Tous les terroristes internationaux ne juraient que par lui.
                                     

                                    Il disposait de fonds illimités pour son action à l’étranger, des centaines de millions de dollars pour l’achat d’armes et pour la formation de miliciens dans des camps d’entrainement en Iran. Il avait créé la 190ème unité d’élite responsable de la contrebande et la 400ème unité responsable des assassinats et des attaques dans le monde entier.
                                     
                                    Il avait été plusieurs fois dans la ligne de tir d’Israël, en Syrie en particulier, mais à chaque fois le véto américain s’interposait pour stopper l’opération.
                                     

                                    Avec lui est mort Abu Mahdi al-Muhandis, commandant militaire irako-iranien qui dirigeait le Comité de mobilisation populaire (Al-Hashd Al-Sha’abi).


                                    • illiadegun illiadegun 3 janvier 12:33

                                      @Massada
                                       « Ami,si tu tombes,un ami sortde l’ombre à ta place » ( Chant des Partisans ).


                                    • DACH 3 janvier 12:54

                                      @illiadegun=C’est justement comme cela que les Israéliens et encore plus les Juifs survivent ! Ce n’est pas le cas de cette idéologie islamique qui ne survit que par des tentatives de soumissions. Sans certains irakiens, le groupe n’aurait pu être ciblé par les américains. D’ailleurs des Irakiens ont dansé joyeusement à l’annonce de la mort de S. !!!!!


                                    • Jonas 3 janvier 15:07

                                      @illiadegun

                                      C’est un chant des partisans , qui étaient dirigés, par des intellectuels de tous bords , politiques et philosophiques. Bien des attentats, étaient annulés , du fait de la présence de femmes et d’enfants. 

                                       Il faut comparer les terroristes arabo-musulmans , à « la secte des assassins » qui avait semé la mort dans tout le Moyen-Orient. Ils étaient commandés par le « Vieux de la montagne » Hassan al-Sabbah de son vrai nom, qui lançait ses commandos de tueurs fanatisés contre ses adversaires, sans tenir compte des innocents Cela se passait au XIe siècle, sous la domination de la dynastie des Abbasides. Dynastie , Abbasides qui avait éliminé les Omeyyades. 

                                      Nous somme au XXIe siècle , quelle est la différence notable, entre , Al-Qaïda, l’Etat islamique , Boko Haram , les terrorismes islamiques etc et leurs devanciers du XIe siècle ? 


                                    • illiadegun illiadegun 3 janvier 23:01

                                      @Jonas
                                      « Nous somme au XXIe siècle , quelle est la différence notable, entre , Al-Qaïda, l’Etat islamique , Boko Haram , les terrorismes islamiques etc et leurs devanciers du XIe siècle ? » 
                                       Le pétrole,le gaz ,les sous sols riches bref quant à ces XI-XII ème siècle ils en ignoraient la réalité physique . Nous nous contententions,nous, ici, de terroristes sur place genre cathares et le mot d’ordre était « Tuez les TOUS,Dieu reconnaîtra les siens » .
                                      Quant aux résistants de 40-44,l’occupant et une très grande majorité de Français genre « Maréchal nous voilà » les considéraient comme terroristes....Imaginez à la place de « Radio Paris » ou « je suis partout » les mass média actuels nous bassinant 24/24 sur les pires exactions de ces terroristes « appelés »résistants"...
                                      Enfin,quand un Empire en arrive à conclure qu’en éliminant un chef on élimine le processus c’est tout simplement d’une inculture infantile mais si grave pour de futures victimes dont leur défaut c’est d’avoir les pieds sur des revenus financiers mais pas pour eux. BEURK !! Quel Monde..


                                    • Jonas 4 janvier 09:17

                                      @illiadegun
                                      Les terroristes arabo-musulmans ne sont pas des résistants , mais des terroristes , qui tuent pour tuer et ne font aucune distinction entre l’ennemi a combattre et les civiles innocents. Les terroristes arabo-musulmans font plus parler d’eux en tuants hommes ,femmes et enfants que par leur exploits militaires. 

                                      Les Talibans , AL-Qaïda et les criminels de l’Etat islamiques en découpant en deux , les hommes , les femmes et les enfants . En kidnappant les jeunes femmes pour en faire des esclavages ou pour les mariages temporaire , en incendiant les lieux de cultes ,salissent le beau nom de résistance ; Ce sont des terroristes.

                                      La différence et elle est grande ,a l’époque de la « résistance » , le jugement des femmes et les hommes arrêtés était expéditif et débouche sur l’exécution. Ils savaient, que leurs familles ou leurs proches seront pris en otages et souvent tués. Pas de médias , ils étaient jugés à huis clos. 

                                      Les terroristes arabo-musulmans , arrêtés ont droit , à un jugement équitable avec la présence des médias, des avocats et des ONG pour hurler aux respects des droits de l’homme. Dans le cas ou ils sont coupables , Ils sont simplement , emprisonnés , car la peine de mort , n’est pas appliquée et leurs familles et leurs proches ne sont pas pris en otages et peuvent s’adresser à des organismes internationaux en leur faveur.
                                      Ne pas confondre terroriste arabo-musulman et « résistant »le premier tue pour la gloire d’Allah et son prophète , le second pour la liberté.


                                    • DACH 3 janvier 12:57

                                      Les milices chites afghanes nous ont confié qu’elles avai’ent servi de chair à canons, et qu’on ne leur avait jamais dit contre qui se battre !!!! C’est dire la qualité de l’encadrement iranien chite et leur mépris racial contre ce qui n’est pas iranien chite !


                                      • QAmonBra QAmonBra 4 janvier 19:58

                                        (. . .) « Les milices chites afghanes nous ont confié »(. . .)

                                        La mythomanie s’aggrave à vitesse grand V chez la hasbarah !

                                        Pourtant, un pied devant l’autre ou les 2 pieds devant, les yankees partiront et ne reviendront plus.

                                        Toutes leurs malfaisances non seulement n’empêcheront pas cette échéance finale, mais ne feront que l’accélérer.


                                        Chacun pourra alors constater que le terrorisme disparaîtra avec leur départ. . . 


                                        • Jonas 6 janvier 09:30

                                          @QAmonBra
                                           Le terrorisme et l’intégrisme islamique sont les deux faces d’ une même médaille. Les attentats perpétrés , par les Talibans , Frères musulmans, Boko haram, al-Qaïda, l’Etat islamique , Shebab , Hamas, le Hezbollah etc , peuvent faire croire que cela est nouveau dans l’islam Or les excès de ces partisans du « retour à la pureté originelle » de l’islam ne datent pas d’aujourd’hui ni même des siècles derniers. Ils ont leur origine depuis le début de l’islam. C’est le second calife , Omar , qui commença à appliquer les punitions les plus dures , dont des exécutions  pour ceux qui ne respectent pas la charia. 

                                          @QAmonBra, je vous rappelle que sur les quatre premiers califes , a part Abu Bakr, les trois autres sont morts de mort violente. Donc l’islam depuis ses débuts ,aussi bien sous le prophète , que par la suite , ce ne fut que guerres et violences. 
                                          La guerre Iran/Irak a fait 1 million de morts. La guerre civile Algérienne , 200 000 morts , celle du Liban, 150 000 morts. Le règne du dictateur Saddam Hussein en 30 ans , plus de 600 000 morts. La guerre civile syrienne depuis 2011, a aujourd’hui , 500 000 morts , Yemen, Libye , Soudan, Somalie etc. C’est cela l’islam et non les discours laudateurs gratuits Sans paler des attentats en Occident. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès