• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les « gilets jaunes » face à l’antisémitisme - Contre (...)

Les « gilets jaunes » face à l’antisémitisme - Contre l’intolérance et le racisme

LES « GILETS JAUNES » FACE A L’ANTISEMTISME

CONTRE L’INTOLERANCE ET LE RACISME

Nul n’ignore le profond différend qui m’oppose, sur le plan philosophique, à certains des intellectuels les plus médiatisés de France, au premier rang duquel émergent, depuis plusieurs décennies maintenant, Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut. Cet antagonisme, je l’ai déjà exposé mainte fois, en long et en large, mais toujours sur un plan strictement conceptuel et sans jamais m’abaisser pour autant à de fallacieux arguments « ad hominem », dans diverses tribunes publiées dans le meilleur de la presse européenne. Mais aussi dans quelques-uns de mes livres, dont « Les Intellos ou la dérive d’une caste – De Dreyfus à Sarajevo » (Editions L’Âge d’Homme, 1995), « Les ruines de l’intelligence – Les intellectuels et la guerre en ex-Yougoslavie (Editions Wern, 1996),  « Grandeur et misère des intellectuels – Histoire critique de l’intelligentsia du XXe siècle » (Editions du Rocher, 1998, assorti d’un entretien avec Vaclav Havel) et « Critique de la déraison pure – La faillite intellectuelle des ‘nouveaux philosophes’ et de leurs épigones (François Bourin Editeur, 2010).

DE LA « TRAHISON DES CLERCS » A L’ « OPIUM DES INTELLECTUELS »

J’y parlais même expressément là, afin de caractériser les nombreuses errances idéologiques de ces intellectuels, de nouvelle « trahison des clercs », pour reprendre l’heureux intitulé d’un célèbre ouvrage de Julien Benda, et, dans la foulée, de nouvel « opium des intellectuels », pour me référer cette fois à une non moins fameuse et surtout très lucide thèse, dans un opus au titre éponyme là aussi, de mon maître Raymond Aron : « Fouquier-Tinville de café littéraire » osa-t-il même dire du dogmatique BHL, au vu de sa très suspecte et quasi systématique propension à jeter de définitifs anathèmes sur qui prétend lui résister, dans ses « Mémoires ». La saillie, mémorable, est restée dans les annales de l’intelligentsia !

MON SOUTIEN AUX « GILETS JAUNES »

De même ne peut-on ignorer le soutien que, plus récemment, j’ai apporté, dès le début de cet important mouvement protestataire, aux « gilets jaunes ». Et ce, tout en tentant de lui conférer, autant que faire se peut, une explication rationnelle, argumentée tant sur le plan historique que politique. Preuves en sont, parmi d’autres, ces deux articles que j’ai fait successivement paraître, le 29 novembre 2018 puis le 4 décembre 2018, dans la presse française : https://blogs.mediapart.fr/daniel-salvatore-schiffer/blog/291118/la-france-et-ses-gilets-jaunes-ce-sont-eux-la-republique-en-marche et https://blogs.mediapart.fr/daniel-salvatore-schiffer/blog/041218/gilets-jaunes-larem-ou-la-revolution-en-marche. Aussi, le lecteur attentif, honnête et scrupuleux, y verra-t-il que j’y fustigeais là encore, en parfait accord avec la critique que je leur ai donc adressée depuis longtemps, ces mêmes intellectuels médiatiques, auxquels j’ajoutais d’ailleurs là Daniel Cohn-Bendit, lequel a manifestement oublié qu’avant de s’acoquiner aujourd’hui avec les plus hautes sphères du pouvoir, en la personne d’Emmanuel Macron notamment, se plaisait lui aussi, dans son jeune temps, à haranguer les foules soixante-huitardes pour les inciter à jeter des pavés à la tête des « flics » : « CRS, SS », hurlait-il même alors à tue-tête, un très marxiste-lénino-maoïste poing levé vers le ciel ! Idem pour l’inepte mais fougueux Romain Goupil, qui, plus virulent encore, ne cachait alors pas lui non plus, bien au contraire, ses sympathies trotskystes, avec leur détestable cortège de brutalité à l’encontre de tout ce qui ne rentrait pas dans ce très sectaire rang !

Et, certes, pourrais-je encore allonger, à l’envi, cet inénarrable florilège de patentes contradictions, les unes les plus affligeantes que les autres, comme lorsque ces esprits outrageusement partisans ne craignirent ensuite pas d’encenser également, flanqués d’un Jean-Paul Sartre ou d’un Michel Foucault en guise très surprenante caution intellectuelle, ce dangereux fou d’Allah, alors réfugié dans la très chic banlieue parisienne avant de s’en aller faire sa prétendue « révolution islamique » à Téhéran, qu’était un tyran tel que l’ayatollah Khomeiny.

J’ai aussi déploré, non moins amèrement, les propos tenus à l’antenne, il y a quelques jours à peine, par mon ami Luc Ferry qui, quoiqu’il faille les nuancer à l’aune du contexte dans lequel ils ont été un peu trop hâtivement proférés, engageait les forces de l’ordre à utiliser leurs armes, et même à « tirer », sur les gilets jaunes les plus violents (violence que je réprouve également) à l’encontre des personnes, des biens matériels ou des institutions de la République.

NE PAS CONFONDRE « DEBAT D’IDEES » ET « COMBAT D’INSULTES »

Mais enfin, tout ceci étant dit, reste que les injures dont ces mêmes intellectuels sont aujourd’hui l’objet, de la part d’une certaine frange des « gilets jaunes » et sans bien évidemment verser pour cela en un quelconque amalgame, sont inacceptables. Le franc et honnête débat d’idées, que j’appelle certes de mes vœux, n’a rien à voir avec l’immonde et malveillant torrent d’insultes – surtout antisémites – qui s’amoncellent quasi quotidiennement, depuis un certain temps, sur eux. Rien – absolument rien – ne justifie pareille haine, aussi absurde qu’insensée, et je la regrette profondément !

Mieux : il est urgent, si elle ne veut pas se discréditer davantage encore tant sur le plan moral qu’idéologique ou politique, que la partie la plus intellectuellement honnête de ces mêmes « gilets jaunes » se désolidarise ouvertement, publiquement et sans ambiguïté aucune, de tout propos raciste, antisémite ou xénophobe. De même doit-elle condamner tout aussi fermement les infâmes croix gammées, et autres infectes symboles nazis, qui ont souillé, ces derniers jours, le beau et digne visage de la grande Simone Veil, comme la douloureuse mais insigne mémoire, avec ses arbres lâchement abattus sur son obscur lieu de torture, du jeune et innocent Ilan Halimi.

TROIS ODIEUX TYPES D’ANTISEMITISME : LES CONDAMNER TOUTES AFFAIRES CESSANTES

Je ne connais que trop, hélas, les nauséabondes sources de cet honteux antisémitisme, au sein duquel je pointe, et ne crains pas de stigmatiser, trois types, au moins, de non moins détestables vecteurs : un antisémitisme d’extrême-droite, viscéralement fasciste, comme au sombre temps des pires heures, dans l’Europe du passé, de la peste brune ; un antisémitisme d’extrême-gauche, aiguillonné par l’irrationnelle haine d’Israël, Etat censé être, via le plus récurrent des préjugés, le suppôt du capitalisme et du militarisme tout à la fois ; le fanatisme islamique (dans lequel les deux premiers, circonstances aggravantes, convergent parfois), pour qui le « juif » représente simultanément, à l’excès, le traître socio-politiquement et l’infidèle théologique.

C’est dire, donc, si l’antisémitisme s’avère effectivement être, comme le réputa à juste titre cet esprit fin et délié, théoricien de la « banalisation du mal », que fut Hannah Arendt dans sa monumentale trilogie sur les origines du totalitarisme, une « insulte au bon sens » ! 

LA TOLERANCE, AU CŒUR DE L’HUMANISME COMME DE LA DEMOCRATIE

Conclusion, fût-elle ici provisoire ? L’intolérance, contraire à toute valeur authentiquement humaniste comme à tout principe rigoureusement universel, ne peut devenir, à l’avenir, la triste, désolante, insidieuse et répugnante marque des « gilets jaunes ».

C’est en tout cas là pour ma modeste part, et pour l’heure, mon cri d’alarme : à l'alarme citoyens, amants de la véritable démocratie, sans laquelle il n’est pas de liberté de pensée qui vaille, ni liberté de parole qui tienne à long terme !

DANIEL SALVATORE SCHIFFER*

*Philosophe, auteur notamment de « Philosophie du dandysme – Une esthétique de l’âme et du corps (Presses Universitaires de France), « Critique de la déraison pure – La faillite intellectuelle des ‘nouveaux philosophes’ et de leurs épigones » (François Bourin Editeur) ; « Oscar Wilde » et « Lord Byron » (publiés tous deux chez Gallimard, dans la collection « Folio Biographies), « Traité de la mort sublime – L’art de mourir de Socrate à David Bowie » (Alma Editeur). A paraître : « Divin Vinci – Léonard de Vinci, l’Ange incarné » (Editions Erick Bonnier).


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

306 réactions à cet article    


  • Pink Marilyn Paracétamol 18 février 15:26

    L’« antisémitisme » est devenu la formule magique qui permet de clouer au pilori un contradicteur quand on n’a plus d’argument.

    Déjà, les conservateurs anglais avaient essayé de piéger Corbyn avec ça pour le neutraliser à propos du Brexit.

    La semaine dernière, répondant à la question d’une rédactrice du magazine « The Forrward », Mme Batya Ungar-Sargon, qui lui demandait de préciser une de ses déclarations à propos de la Palestine en disant clairement qui, selon elle, payait des politiciens américains, Ilhan Omar a répondu par un seul mot, « AIPAC », c’est-à-dire l’« American Israel Public Affairs Committee », en français « Comité Américain aux Affaires Publiques Israëliennes ». Ce groupe de pression déclare sur son site web qu’il « défend les politiques pro-israéliennes auprès du Congrès et du pouvoir exécutif des États-Unis ». Comme tout lobby, ce comité collecte des fonds et les utilise pour influencer les politiciens, ce qui sous d’autres cieux s’appelle de la « corruption ».

    Aussitôt, bien entendu, Mme Ungar-Sargon a qualifié son interlocutrice d ’« antisémite » en l’accusant de colporter des rumeurs sur des complots juifs. 

    En France, pas besoin d’être député pour provoquer la levée de boucliers.

    Même si ça ne marche pas, ça fait de la copie et ça donne bonne conscience.


    • aimable 18 février 15:45

      @Paracétamol
      Les moyens employés « pour lutter contre » sont un très grand encouragement a poursuivre cet « anti sémitisme » , c’est un peu comme si ils voulaient éteindre l’incendie avec de l’eau de vie , ceci amène a ce poser la question ; a qui profite le « crime »  ?


    • Pink Marilyn Paracétamol 18 février 17:05

      @aimable

      Cet article confirme ce que vous dites


    • JPCiron JPCiron 18 février 17:58

      @Paracétamol

      Comme tout lobby, ce comité collecte des fonds et les utilise pour influencer les politiciens >

      Il me semble en effet que le statut fiscal de l’AIPAC lui permet de collecter des cotisations de ses adhérents. Elle utilise une partie de ses revenus à former et financer des volontaires qui vont, par exemple, entretenir de bonnes relations avec des parlementaires.
      Une activité importante de l’AIPAC est de coordonner des tiers qui lèvent eux des fonds et aident tel ou tel politicien dans sa campagne. L’AIPAC se contentant, dans son rôle officiel, de donner des avis sur quels thèmes et axes les utiliser. C’est ce qui m’a été expliqué...


    • Pink Marilyn Paracétamol 18 février 18:08

      @JPCiron

      Oui-Oui est un pantin de bois, à la tête articulée par un ressort qui se balance d’avant en arrière, comme pour dire oui. Il porte toujours un bonnet bleu surmonté d’un grelot qui sonne quand sa tête bouge et un foulard jaune à pois rouges. Il vit au pays des jouets, Miniville, dans lequel il a sa « maison-pour-lui-tout-seul ». Bien qu’étant un enfant, Oui-Oui est le chauffeur de taxi (et livreur) de la ville, et transporte ses amis dans sa voiture, douée elle aussi d’une personnalité (elle ne parle pas, mais prend des initiatives et s’exprime à coups d’avertisseur sonore).

      C’est ce qu’on m’a expliqué.


    • Allexandre 18 février 18:37

      @Paracétamol
      Bonsoir,

      Le problème étant que les arguments solides des sionistes s’évaporent très vite tant ils sont nuls et non avenus. Leurs seuls argument sont : antisémitisme et shoah !! circulez tout est dit, y’a rien à voir ou à dire. Et surtout ne vous avisez pas de vouloir argumenter, car ils vous renvoient aussi sec à la loi Gayssot. C’est dire la puissance de leurs arguments !!


    • Le421 Le421 18 février 18:41

      @Allexandre
      Critiquer une personne sur sa religion est condamnable. Ne pas avoir le droit de juger le comportement d’Israël par rapport à la Palestine est tout à fait inadmissible. Les deux se valent, quoi qu’on en dise et quoi qu’on en pense.
      Point, barre !!



    • Ouallonsnous ? 18 février 19:15

      @Salvatore Schiffer

      « L’« antisémitisme » est devenu la formule magique qui permet de clouer au pilori un contradicteur quand on n’a plus d’argument. »

      Vous parlez d’Or, on ne peut en dire autant des « merdias » qui reprennent tous en boucle la doxa du régime !

      Ils ne se sont même pas demandé si ce n’était pas contre productif à la cause des gilets jaunes de manifester de l’anrisèmitisme, conclusion ; nous avons affaire à une nouvelle fake new du propaganda staffel de l’Elysées appuyé par le CRIF et les BHL de service !


    • Ouallonsnous ? 18 février 19:23

      @Ouallonsnous ?

      ERRATA : @Paracétamol !

      « L’« antisémitisme » est devenu la formule magique qui permet de clouer au pilori un contradicteur quand on n’a plus d’argument. »

      Vous parlez d’Or, on ne peut en dire autant des « merdias » qui reprennent tous en boucle la doxa du régime !

      Ils ne se sont même pas demandé si ce n’était pas contre productif à la cause des gilets jaunes de manifester de l’anrisèmitisme, conclusion ; nous avons affaire à une nouvelle fake new du propaganda staffel de l’Elysées appuyé par le CRIF et les BHL de service !


    • Claire Claire 18 février 20:39

      @Paracétamol

      L’« antisémitisme » est devenu la formule magique qui permet de clouer au pilori un contradicteur quand on n’a plus d’argument.

      Vous n’avez rien trouvé de plus médiocre et vil pour justifier les propos qui ont été tenus ?!!! Il ne s’agit pas ici de fausses accusations d’antisémitisme ! Franchement quand je vous lis, je regrette très sincèrement de mettre mêlée à des gens comme vous en soutenant les Gilets Jaunes. Cet événement est bien plus grave et révélateur que beaucoup l’imaginent. Moi mon soutien aux Gilet Jaunes est remis en question et je suis sûre qu’il en sera de même pour beaucoup de Français.


    • Cadoudal Cadoudal 18 février 20:50

      @Claire
      Les prolos indigènes ne sont pas dupes des manœuvres du système et du rôle habituel des milices sorossiennes subventionnées ...

      https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-jaune-le-vert?mode=text

      Reste avec nous comme BB...

      https://www.lepoint.fr/societe/ne-lachez-rien-brigitte-bardot-n-abandonne-pas-les-gilets-jaunes-18-02-2019-2294127_23.php


    • Claire Claire 18 février 21:00

      @Cadoudal

      Les prolos indigènes ne sont pas dupes des manœuvres du système et du rôle habituel des milices sorossiennes subventionnées

      Oui sauf que quand je lis les commentaires ici de ceux qui soutiennent les Gilets jaunes, ça n’a rien à voir avec les propos d’Onfray. Difficile de me sentir à mon aise avec de telles gens pour soutenir les Gilets Jaunes. J’ai l’impression que ce mouvement est en train de glisser entre de très mauvaises mains...


    • Claire Claire 18 février 21:10

      @Cadoudal

      Onfray écrit : « La haine dont Alain Finkielkraut a fait l’objet (...) prend sa source dans cette gauche dont l’anticapitalisme, (...) s’accompagne de près ou de loin, d’un antisionisme qui s’avère un franc antisémitisme. »

      Je suis entièrement d’accord avec ça. Et c’est un réel problème pour la suite du mouvement si les Gilets Jaunes ne se désolidarisent pas rapidement de ce cancer rouge-vert.


    • captain beefheart 18 février 21:23

      @Paracétamol

      https://www.thenation.com/article/ady-barkan-aipac-ilhan-omar/

      Dans cet article une personne juive mourante de maladie rare,à 35 ans ,donne entièrement raison à la députéé Ilhan Omar,et prend sa défense.L’homme décrit comme,quand il était candidat à quelque poste dans son état,il était approché par membres de l’AIPAC,qui lui promettaient un chèque pour sa campagne,quand seulement il prenait une position ant-Iran,il l’a fait il a réçu son chèque...Et sur son lit de mort il regrette et écrit cet article.


    • Cadoudal Cadoudal 18 février 21:30

      @Claire
      Tout les faux culs colonialistes sont dans un cul de sac...

      Les plus radicalisés iront jusqu’au bout de leur idéologie morbide...

      Les autres faux culs colonialistes attendent que le vent les poussent pour virer leur cuti.

      Du coté des bourgeois ça frémit avec Bellamy, chez Mélenchon, depuis qu’Obono à eu la peau du Serbe, ils ont peur de leur ombre...

      Chez les juifs, y en a qui en sont arriver à analyser l’exégèse kantienne de la pensée de mézigue...

      On vit une époque formidable, mon cul de plouc posé sur mon menhir je les observe et les écoute me traiter de raciste...

      mékisonkon....


    • Jonas 18 février 22:15

      @Paracétamol « l’ » antisémitisme » est devenu la formule magique qui permet de clouer au pilori un contradicteur quand on n’a plus d’argument."

      Pendant 40 ans, on a laissé proliférer des milliers de mosquées en France et leurs prédicateurs intolérants, qui, sous couvert d’antisionisme, incitent à la haine des juifs pour justifier le messianisme islamique, et voilà le résultat de cette propagande : antifas lobotomisés et musulmans pro-palestiniens, insultent avec une haine féroce Alain Finkielkraut dans les rues de Paris. L’islamo-gauchisme dans toute sa splendeur !

      Elle est belle la France !


    • L'apostilleur L’apostilleur 19 février 00:42

      @Claire Pas d’accord avec Onfray cette fois qui conclut par une généralité ce qui se vérifie parfois. Les mots ont un sens et celui de l’antisionisme qui a évolué depuis 1948 aussi. Si la France assimile l’antisionisme à l’antisémitisme, comment defendra-t-elle sa proclamation à propos d’Israël ; « La colonisation est illégale au regard du droit international » ?

      https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/israel-territoires-palestiniens/processus-de-paix/article/israel-palestine-9-cles-pour-comprendre-la-position-de-la-france


    • Claire Claire 19 février 01:31

      @L’apostilleur

      Si la France assimile l’antisionisme à l’antisémitisme

      Alors il ne faut pas confondre la condamnation de la colonisation de territoires juridiquement reconnus comme palestiniens et la contestation du droit légitime d’Israël à exister. La France reconnaît Israël et ne peut donc être qualifiée d’antisioniste. Ensuite, sauf à vouloir se montrer de très mauvaise foi, les gens qui hurlaient contre Finkielkraut n’étaient pas en train de lutter pour les droits des Palestiniens ni contre l’existence d’Israël, ils s’en prenaient à un Français simplement parce qu’il est juif, ce qui est la définition de l’antisémitisme. Alors dès lors que des antisémites de cette espèce se cachent derrière l’antisionisme pour hurler leur haine des Juifs, on est bien forcé comme le fait Onfray d’appeler un chat un chat !


    • juan 19 février 05:30

      @Le421 Et critiquer une religion pour ce qu’elle diffuse de haine dans ses sourates c’est aussi un délit ? « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point (sawâ’) qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans » 4,v89... « Vous ne les avez pas tué (ces infidèles). C’est Allah qui les a tués. Lorsque tu portes un coup, ce n’est pas toi qui le porte mais Allah qui éprouve ainsi les croyants par une belle épreuve » 8,v17 « Ô vous qui croyez, les infidèles (associateurs) ne sont que souillure (impureté)… » 9,v28... et, pourtant silence radio du mrap et autres associations communautaristes, pas plus que lors de saccage de tombes et églises chrétiennes ! Là, pas de lois anti-je-ne-sais-quoi, pas de défilé dans les rues, les chrétiens sont massacrés dans le monde musulman avec -presque- la bénédiction de certains autres ! Quand deux jeunes femmes sont égorgées à Marseille, on dit qu’elles ont été poignardées par les médias à la botte. Faut-il rappeler que les arabes de la Mecque, fondateurs de l’Islam, sont les sémites eux aussi... Alors critiquer ceux qui diffisent cette « bonne parole » seraient-ils aussi considérés comme anti-sémites ? -c’est une simple question- Ça suffit !


    • Jonas 19 février 07:56

      @Paracétamol L’antisémitisme » est devenu la formule magique qui permet de clouer au pilori un contradicteur quand on n’a plus d’argument."

      Encore un gauchiste qui défend la cause des islamistes, un idiot utile du système.
      La haine du juif est banalisée dans tous les pays musulmans, la propagande antisémite est diffusée quotidiennement devant des millions de téléspectateurs sur les chaînes publiques.
      Hitler à côté, c’est du pipi de chat.

      L’immigration musulmane de ces 40 dernières années a importé la doctrine islamique antichrétienne et antisémite, les banlieues de France islamisées ont été progressivement nettoyées des juifs il y a environ 25 ans, et maintenant des Blancs. Les Églises sont profanées quasi quotidiennement.

      Ces musulmans et ces antifas qui invectivent Finkielkraut, vous insulteront dans quelques années dans la rue lorsqu’ils seront suffisamment nombreux, parce que vous êtes blanc, un colonialiste qui a pillé les richesses des pays africains, comme les juifs ont pillé les arabes sur des terres désertiques en Palestine.


    • Jonas 19 février 08:04

      @Paracétamol « Déjà, les conservateurs anglais avaient essayé de piéger Corbyn avec ça pour le neutraliser à propos du Brexit. »

      L’idiot utile gauchiste fait maintenant la promotion de Jeremy Corbyn, un militant pro-islamiste soutien des Frères Musulmans, une organisation politique classée comme terroriste dans plusieurs pays du monde.

      Jeremy Corbyn est signataire d’une lettre adressée au gouvernement anglais de David Cameron, contre toute enquête interne sur les Frères Musulmans en Angleterre !
      Dans cette même lettre, il se plaint de la répression menée contre les Frères Musulmans en Égypte !

      Jeremy Corbyn donne des conférences avec les islamistes Hussein Al Hajj Hassan, un membre de l’organisation terroriste du Hezbollah, et Dyab Abou Jahjah, un dessinateur antisémite vivant en Belgique.

      http://www.dailymail.co.uk/news/article-3203575/Muslim-firebrand-gloated-murder-British-soldiers-insists-DID-collaborate-Jeremy-Corbyn-despite-Labour-leadership-frontrunner-s-furious-denials.html
      http://pamelageller.com/2009/04/uk-muslim-fanatics-let-into-uk-during-g20.html/

      Jeremy Corbyn déclare le Hamas comme « ami », une organisation terroriste qui appelle dans sa charte, à l’extermination des juifs.

      Jeremy Corbyn est un adepte des théories du complot : pour lui, les attaque du 11 septembre 2001 sont une manipulation orchestrée par les États-Unis pour attaquer l’Irak.

      Le Parti Travailliste s’adapte même aux préceptes de l’Islam : hommes et femmes séparés pendant les meetings !



    • L'apostilleur L’apostilleur 19 février 10:25

      @Claire

      « Alors il ne faut pas confondre la condamnation de la colonisation de territoires juridiquement reconnus comme palestiniens et la contestation du droit légitime d’Israël à exister. » 
                      Tout est là.

      La définition de l’antisionisme a évolué, je vous engage à lire ce qu’en dit wikipédia par exemple. https://fr.wikipedia.org/wiki/Antisionisme « ... cette accusation est elle-même dénoncée comme une manipulation visant à empêcher toute critique d’Israël et du sionisme. » 
      J’ai attiré l’attention (https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-antisionisme-obstacle-a-la-202531) sur les conséquences de l’amalgame entre l’antisémitisme et l’antisionisme d’aujourd’hui qui si on l’interdisait, reviendrait à supprimer une opposition à l’expansionnisme israélien qui est la position de la France, de l’Europe et de l’ONU.Il ne faut pas interdire aux français de s’exprimer et de penser ce qu’ils veulent des pays qui occupent illégalement des territoires. Russie, Israel ... Ni transformer les GJ en antisémites. 
      Il faut donc bien cerner les problèmes et retenir que la France n’est pas un pays antisémite même si quelques GJ déraillent sur ce point.
      Que ceux qui sont dans l’illégalité soient condamnés, et que les autres manifestent en paix.


    • cyberfurax 19 février 11:04

      @Claire Bonjour, C’est gentil de donner au pouvoir ce qu’il veut. Je viens de comprendre que le mot sioniste est le mot fourre-tout, alors que sémite est explicite. J’ai toujours employé le mot sioniste sur un plan strictement politique, jamais sur le plan liturgique, encore moins raciste. L’idee Est tellement stupide qu’elle fait beaucoup rire les juifs anti sionistes. Et oui, ça existe aussi


    • zygzornifle zygzornifle 19 février 11:29

      @aimable

       Je met des pastilles de cèdre contre les mites donc je suis anti ses mites ? .....


    • Le421 Le421 19 février 13:16

      @juan
      Gros problème. Je suis un agnostique inconditionnel.
      Voire même un athée. C’est à dire que pour moi, les religions, quelles qu’elles soient, sont à l’origine de la majorité des conflits majeurs de ce monde.
      Donc, vos histoires de chrétiens, catholiques, protestants (qui se sont parfois étripés !!), musulmans, juifs ou autres bouddhistes, cela me passe au-dessus ou en-dessous. Irrémédiablement.
      Donc, je n’ai aucun jugement sur les actes ou paroles de cinglés, quel que soit leur lieu de prière.
      Ce qui est terrible, c’est que ce sont des minorités intégristes, toutes religions confondues, qui foutent un bordel monstre en intégrant des gens comme moi qui n’ont rien demandé à personne...
      Et on continue à payer et ramasser les pots cassés.


    • blablablietblabla blablablietblabla 19 février 13:31

      @Le421
      Bonjour le 421, tout à fait d’accord avec vous. On a laissé importer le conflit israelo-arabe et il est bien installer hélas. L’antisémitisme est bien présent , certain français de « souche » avec leur vieux clichés sur les juifs et les Nord Africains avec le conflit du proche orient. Le « sionisme » est toutes les sauces il suffit de voir certains sites c’est effarant. Les gilets jaunes-(que je soutiens)- ont été infiltrés par les extrêmes. 


    • Claire Claire 19 février 16:48

      @L’apostilleur

      Le terme peut caractériser des prises de positions aussi éloignées que le simple rejet de la politique israélienne à la revendication de son anéantissement.

      Les seuls qui se sont rendus coupables d’un amalgame entre antisionisme et antisémitisme, ce sont les individus qui s’en sont pris à Finkeilkraut. C’est à eux qu’il vous faut en vouloir. Les autres ne font que dénoncer un acte antisémite tout ce qu’il y a d’explicite.


    • Claire Claire 19 février 18:28

      @cyberfurax

      J’ai toujours employé le mot sioniste sur un plan strictement politique

      Vous avez vraiment l’impression que dans la bouche de ceux qui traitaient Finkielkraut de sioniste, l’antisémitisme avait quoi que ce soit de différent de ce qu’ils présentent comme de l’antisionisme ? À vous lire, on a l’impression que la seule chose qui ait été attaquée, c’est votre droit à l’antisionisme. Et l’agression raciste, ça ne vous parles pas ?!!! 


    • Jean Marie 19 février 19:38

      @Paracétamol
      Le racisme est odieux, l’antisémitisme est débile, il n’en reste pas moins que la campagne en cours, avec les arrogantes des chaînes d’info en continu qui somment même les chats qui dorment de prendre parti, qui culpabilisent jusqu’aux silencieux et dont chaque question insinue que tout mécontent est forcément anti sémite, cette campagne est odieuse et contre productive.


    • Durand Durand 19 février 20:43

      @Paracétamol

      .

      Une série de10 vidéo très courtes pour arrêter de mettre Juifs et sionistes dans le même panier...

      https://m.youtube.com/watch?v=VbJKdwOaIx8

      .


    • gnozd 19 février 21:23

      @Le421

      Critiquer une personne sur sa religion est condamnable. Ah oui ? Et pourquoi ?
      C’est quoi une religion ? C’est juste un système de pensée fondé sur une supposition, pour ne pas dire un délire. Et collectif en plus.
      Une religion c’est une construction humaine, et donc soumise à la critique et à la remise en question.
      Point barre.


    • Dom66 Dom66 19 février 21:32

      @Durand
      Merci pour le lien...à montrer à Massada smiley


    • gnozd 19 février 21:34

      @Claire
      La France reconnait Israël. C’est bien le problème.
      Je trouve hallucinant qu’on ne puisse pas remettre en question le sionisme, à savoir le projet d’un état juif, un état conçu de manière parfaitement artificielle, de la même façon d’ailleurs que les états créés à la suite du démantèlement de l’empire ottoman, c’est à dire sans se soucier des populations qui vivent sur place.

      Donc je pose la question suivante : a-t-on le droit aujourd’hui d’être contre l’existence d’Israël, tout en ayant par ailleurs strictement rien contre les juifs ?


    • Claire Claire 20 février 00:05

      @gnozd

      a-t-on le droit aujourd’hui d’être contre l’existence d’Israël, tout en ayant par ailleurs strictement rien contre les juifs ?

      Cette interrogation est totalement déplacée et malvenue, sauf si vous considérez que la foule qui hurlait sa haine à Alain Finkielkraut manifestait simplement son droit à être contre Israël.


    • Jonas 20 février 01:48

      @gnozd "Je trouve hallucinant qu’on ne puisse pas remettre en question le sionisme, à savoir le projet d’un état juif, un état conçu de manière parfaitement artificielle, de la même façon d’ailleurs que les états créés à la suite du démantèlement de l’empire ottoman, c’est à dire sans se soucier des populations qui vivent sur place."

      Donc, si on suit votre raisonnement, on a le droit d’insulter un algérien, un syrien, un jordanien dans la rue parce que son pays est une construction artificielle d’un état musulman après le démantèlement de l’empire ottoman ?

      Donc je pose la question suivante : a-t-on le droit aujourd’hui d’être contre l’existence de l’Algérie, tout en n’ayant par ailleurs strictement rien contre les musulmans ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 20 février 02:26

      @gnozd. C’est strictement interdit : ce sont eux les vrais maîtres de nos « gouvernements » fantoches successifs.


    • placide21 20 février 08:33
      • @Paracétamol
      Oui la shoah est souvent utilisée comme artillerie lourde pour clouer le bec aux récalcitrants , mais cela devient de moins en moins efficace, comme tout ce qui est utilisé à tord et a travers , par contre cet argument est devenu un marqueur efficace de la canaille.

    • L'apostilleur L’apostilleur 20 février 08:39

      @Claire

      « Les seuls qui se sont rendus coupables d’un amalgame entre antisionisme et antisémitisme, ce sont les individus qui s’en sont pris à Finkeilkraut... » On ne va pas voter une loi où faire croire que les français sont antisémites pour une poignée d’individus à attraper et à juger.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès