• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les gilets jaunes procèdent du mouvement social

Les gilets jaunes procèdent du mouvement social

JPEG

L'apparition du mouvement des gilets jaunes a surpris la presse, l'opinion publique et nombre de miliants habitués à manifester dans un cadre très organisé.

Des postures très différentes ont été prises par des responsables syndicaux notamment et du mouvement social :

pour certains, il fallait se fondre totalement dans le mouvement quitte à en perdre son identité alors que pour d'autres, la composition réelle ou supposée du mouvement devait conduire à ne pas se joindre à cette mobilisation inédite....

Je fais partie de ceux qui ont considéré que ce mouvement très spontané et très combatif méritait que l'on ne reste pas passif.

Je suis allé les rencontrer, j'ai discuté avec eux, partageant plusieurs de leurs positions et expliquant mon positionnement....

Les débats n'ont pas été vifs mais réels sans aucun faux fuyant notamment sur la question des sans papier.

Comme militant, je reçois et accompagne toute famille en difficulté et il est faux de croire que les étrangers soient privilégiés.

Sans papier, ils n'ont pas droit à l'APL et n'ont pas accès au logement...

J'ai connu et suivi une famille qui est passée d'hôtel en hôtel pendant cinq ans.... Cela a coûté cher à l'Etat, aux collectivités territoriales et à ces personnes.... Est-ce normal ? Non

 

Je ne les ai pas tous convaincus mais le mur infranchissable était fissuré.

Beaucoup ont fait comme moi dans leur coin.

 

A l'Assemblée gérale de l'UNAF ( Union Nationale des Associations Familiales) du 22 juin à Reims, les représentants des associations ont discuté librement et quand la présidente de la CSF (Confédération Syndicale des Familles) a voulu rappeler que nos associations représentaient les familles et constituaient les corps intermédiaires essentiels, je lui ai répondu qu'il fallait ne pas être restrictif.

Nos mouvements ne doivent pas se figer, mais évoluer et se lier aux nouvelles formes de mobilisations, sans renoncer à leur identité mais en cherchant à créer du lien ert des passerelles.

Nous pouvons apporter aux gilets jaunes mais eux-aussi, porteurs d'une histoire récente, mais d'une histoire, émergeant dans le mouvement social ont des idées, des propositions....

Ensemble on peu aller loin.

C'est ce qui se passe avec les gilets jaunes logement ou santé

Vous pourrez trouver mon intervention à l'AG de l'UNAF, ici

 

http://aflmelundal77.over-blog.com/2019/06/intervention-du-cnafal-a-l-ag-de-l-unaf.html

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 26 juin 10:36

    cinq ans d’hôtel est certainement une blague car aucun français n’a ça.


    • baldis30 26 juin 10:49

      bonjour,

       « Ensemble on peut aller loin. »

       Avec qui ? là est le problème !

      Avec de géniaux petits inventeurs plus misérabilistes encore que ne le furent affameurs et assassins vert-de-gris de sinistre mémoire ?

      Avec des politiciens dont les actions nécessitent la mobilisation d’une armée de juges d’instruction ?

      Avec des administrateurs dont la formation payée par le peuple se retourne contre celui-ci au profit d’une oligarchie de style stalinien ( pas élue, dotée de tous les pouvoirs, responsables devant personne )

       Alors ? Avec qui ?


      • Ouallonsnous ? 29 juin 10:22

        @Chalot

        "Je suis allé les rencontrer, j’ai discuté avec eux, partageant plusieurs de leurs positions et expliquant mon positionnement....

        "

        Apparemment, vous ne vous identifiez pas à eux, pourtant vous dîtes dans votre article qu’ils procèdent du mouvement social ?


      • Aristide Aristide 26 juin 13:05

        Ensemble on peu aller loin.


        Lapsus calimi assez révélateur de l’inanité de ce discours lénifiant ....


        • bcallens 26 juin 16:48

          Il est invraisemblable que vous n’ayez rien vu venir car il y a longtemps que cela couvait. C’était parfaitement prévisible. La seule chose qui ne l’était pas était de savoir quel allait être l’élément déclencheur.


          • Raymond75 26 juin 18:08

            Les Gilets Jaunes ne procèdent pas d’un mouvement social, mais d’une agitation sociale suite à un sentiment, pour partie réel, de déclassement et de mépris.

            Un mouvement social est structuré, organisé ; il y a des représentants reconnus et respectés, et une base de négociation.

            Ches les GJ il n’y a rien de tout cela, et bien au contraire ils sont fiers d’être inorganisés ! J’ai une pensée pour Ingrid Levavasseur qui avait essayé de porter le mouvement à ’occasion des élections européennes : elle a été insultée, menacée et à dû être évacuée sous protection de la police : honteux, lamentable et nul.

            Ils vont se balader en ville le samedi, se laissent avec complaisance déborder par des gens qui pratique la violence (sans le moindre objectif), et sont fiers d’occuper un rond point uniquement parce que la gendarmerie laisse faire ...

            Les GJ ont tout raté !


            • Raymond75 26 juin 18:43

              @Raymond75

              Les GJ ne sont pas les plus pauvres des Français : ces derniers se trouvent dans les grands ensembles dans les banlieues éloignées des centres ville, et ils sont le plus souvent issus de l’immigration africaine (du nord et du centre) ; ils n’ont jamais participé aux agitations, et n’ont pas été invités (les GJ ont été infiltrés, entre autre, par l’extrême droite nationaliste).

              Les GJ représentent les petites classes moyennes, de province, et qui avaient cru au ’rêve américain’ : le petit pavillon loin de la ville, avec son jardin pour faire des barbecues, la voiture qui rend libre, le supermarché où l’on trouve tout ...

              Ils ont découvert que leur pavillon était de mauvaise qualité et coûtait cher, qu’il faut une voiture par adulte, qu’il y a de moins en moins de travail et plus éloigné, que leurs enfants s’ennuient dans leurs lotissement, que les centres ville désertés de leurs habitants sont en voie d’abandon, que les services publics et les médecins disparaissent : le rêve américain est devenu un cauchemar, et ils s’estiment trahis !


            • pergolese 27 juin 10:23

              @Raymond75
              C’est le contraire ! ils sont tout-à-fait raison d’agir de la sorte. Rentrer dans le moule d’un « mouvement social organisé » revient à le saborder et ils seront foutus. Ils l’ont parfaitement compris.


            • Albert123 27 juin 14:49

              « (les GJ ont été infiltrés, entre autre, par l’extrême droite nationaliste). »

              Il n’ont été infiltrés par personne, c’est juste les gauchistes qui l’ont mauvaise de ne pas avoir réussis à s’infiltrer au sein des GJ.

              et tout ce qui n’est pas pollué par le gauchisme, on l’a bien compris est forcément d’extrême droite pour les gaucho collabobos.


              « Ils ont découvert que leur pavillon était de mauvaise qualité et coûtait cher »

              La seule chose qui coûte cher ce sont les parasites qui vivent sur le dos des travailleurs : les racailles d’en haut et d’en bas.

              et la plupart de ces racailles ne vivent pas en zone rurale mais en zone urbaine et polluée.


            • CHALOT CHALOT 27 juin 09:52

              En novembre, décembre 2005, lors des manifestations-révoltes des quartiers, j’ai dit et redit que ce n’était pas une explosion accidentelle….d’autres mouvements pouvaient avoir lieu…

              Les gilets jaunes sont des laissés pour compte et représentent des couches « populaires », ils procèdent du mouvement social et comme la politique a horreur du vide, ils se sont engouffrés et mobilisés….Comme j’ai essayé de l’expliquer, nous devons nous écouter, réfléchir et agir DE CONCERT.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès